AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 let's go everywhere, let's meet everyone, let's see everything (temperance)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 8024
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Scarlett Johansson

MessageSujet: Re: let's go everywhere, let's meet everyone, let's see everything (temperance) Mar 20 Déc 2016 - 15:20


let's travel
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu encourages Temperance à être optimiste, certaine que ça lui ferait beaucoup de bien. Mais ton amie semble penser que c'est impossible. Pourtant, tu es persuadée que n'importe qui peut être optimiste, avec un petit peu de volonté. Tu as envie qu'elle s'en sorte, que vous vous en sortiez toutes les deux. Tu trouves qu'elle a suffisamment morflé, ces derniers années. Et toi aussi. Vous avez bien le droit à un peu de repos, c'est d'ailleurs pour ça que vous êtes ici, à Hawaï. Votre voyage était bien mérité. « C'est un aveu de ton infériorité, alors. » continues-tu, taquinant toujours ton amie, un sourire en coin. Ça te fait du bien, de plaisanter un peu. De rire. De retrouver le sourire. De parler sur un ton plus léger. Tu sens qu'ici, tout ira bien. Mais tu sens aussi, que le retour à la réalité, avec le retour en Nouvelle-Zélande, sera aussi très difficile. Mais tu ne préfères pas y penser pour l'heure. Il faut vraiment que tu vives davantage dans l'instant présent. Parce que penser toujours au passé, ou au futur, toujours à Nathan, toujours à des « si », toujours à des regrets, ton humeur ne changera jamais. Or, il serait peut-être temps pour toi d'avancer. « Raison de plus. Rejoins le club des défenseurs de chats. » réponds-tu en riant, alors que Temperance explique que le chien de son colocataire n'est pas toujours là. Ça t'amuse de plaider ainsi la cause des chats. Tu aimes leur personnalité. Peut-être qu'ils ne sont que des bêtes profiteuses qui ne ronronnent et ne font des câlins que dans le but d'obtenir à manger, mais justement, tu trouves que ça les rend intéressants. Ça montre leur intelligence. Du moins, c'est ton avis à toi, et tu sais que beaucoup ne le partagent pas, ce que tu respectes. Mais si tu peux convertir quelques personnes, alors tant mieux.
Le sujet dérive sur une vieille connaissance, que Temperance a retrouvé il y a peu. Tu ne peux évidemment pas réfréner ta curiosité. Tu lui demandes comment il est, mais sa réponse a le don de te laisser bouche-bée. « Oh. » Seulement une onomatopée en guise de réponse. Ça te rappelle Nathan. En réalité, tu ne sais même pas si cet homme intéresse Temperance. Mais tu ne peux t'empêcher de repenser à Nathan, précisément parce qu'il est marié, lui aussi. « Wow, ça doit être difficile à vivre, les paparazzis. Des rumeurs ? Quel genre de rumeurs ? » demandes-tu, avec un sincère intérêt. En entendant sa dernière remarque, tu souris un instant, bien que ton regard ne se voile quelque peu, quelques instants plus tard. « Méfie-toi... » te contentes-tu de dire. D'après ton expérience, les hommes mariés font beaucoup de mal. La preuve : un an et demi, et tu ne t'en remets pas. Trop stupidement amoureuse d'un homme déjà pris.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: let's go everywhere, let's meet everyone, let's see everything (temperance) Mar 20 Déc 2016 - 16:22


let's travel
« Même pas en rêve ! » Je me mettais à glousser, je ne voulais pas m’avouer vaincue aussi facilement. Bien sûr, Emma avait raison, à mes yeux elle avait toujours raison après tout, c’était mon modèle depuis bien des années. Avant, je rêvais d’être comme Trish, ma sœur jumelle. Pétillante, indépendante et tellement ouverte au monde, mais maintenant qu’elle n’était plus là, même si au fond, je m’inspirais encore d’elle a l’heure actuelle, j’avais trouvé une autre personne en guise de modèle, de motivation et c’était bien Emma, aussi forte et indépendante qu’avait pu être ma sœur. « Est-ce que vous faites des réunions avec des petits gâteaux ou est-ce qu’il y a une carte de membre ? » Je me mettais à faire la potiche un peu gamine, celle qu’il m’arrivait très souvent d’être après tout. Je souriais en imaginant les petits gâteaux en forme de tête de chat, j’en avais récemment vu sur Instagram et j’ignorais si j’aurais réussi à les manger puisqu’ils étaient tellement beaux… Mais j’aimais les chats, leur grâce, du moins pour certains, leur volonté à vouloir prendre soin de leur maître, à vouloir dormir dans des endroits insolites, oui au fond c’est peut-être un chat qui me manquait, pas un homme… En parlant d’homme, le sujet dérive sur Edward et je me contentais de me pincer les lèvres, qu’est-ce que je pouvais bien dire à Emma ? « Son mariage bat de l’aile, réellement je veux dire… Il ne voit presque jamais sa femme. Pourtant, d’après ce que j’ai cru comprendre, il faut qu’il fasse comme si tout allait bien, comme s’il était le mari parfait dans le mariage le plus heureux du monde. Alors si on le voit en compagnie d’une femme, je pense que les paparazzis vont s’affoler, tu sais comment ils sont… » C’est assez étrange d’ailleurs, je ne comprenais pas toutes les ficelles de son mariage avec Zola… Elle n’était pas présente dans sa vie et pourtant il fallait qu’il joue les parfaits maris, c’était à se retourner le cerveau. Je me mettais à soupirer, elle avait raison, je devais me méfier. J’avais beau ne pas l’avoir connu très longtemps, le revoir m’avait fait un effet très spécial dont je ne me remettais pas vraiment. « Je sais… j’ai déjà donné et je ne veux plus que ça se reproduise. » Car oui, il y a quelques années à New York tu avais connu Matthew, un bel homme avec des taches de rousseur qui t’avait fait découvrir la ville et ses merveilles. Vous aviez entamé une relation belle et sincère, du moins c’est ce que tu croyais avant d’apprendre qu’il était déjà marié…

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 8024
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Scarlett Johansson

MessageSujet: Re: let's go everywhere, let's meet everyone, let's see everything (temperance) Mer 21 Déc 2016 - 19:47


let's travel
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au fond, tu n'es pas si prétentieuse. Disons que tu as conscience de certaines de tes qualités, mais tu n'iras pas forcément t'en vanter. Tu es ambitieuse, aussi. Est-ce qu'on peut dire de toi que tu es vaniteuse ou orgueilleuse, ou autre chose dans ce goût-là ? Peut-être un peu. À vrai dire, tu as déjà bien des défauts qui pourraient laisser supposer que tu l'es. Parce que tu es ambitieuse, justement, mais aussi sûre de toi et un tantinet trop franche, sans oublier que tu aimes user de tes charmes pour séduire les hommes avec qui tu espères potentiellement passer la nuit. Alors, peut-être que tu es un peu prétentieuse, au fond. Mais en tout cas, lorsque tu dis à Temperance qu'elle admet son infériorité par rapport à toi, tu plaisantes évidemment. « Pas grave, je le sais moi-même, pas besoin de ta confirmation. » poursuis-tu, toujours avec le même sourire collé au visage. « Ah mais complètement. Et il est vraiment important de venir aux réunions, pour montrer ton engagement pour la cause féline. Il faut bien sûr aussi participer financièrement, pour permettre à nos petites boules de poils de devenir des êtres à part entière, afin qu'ils puissent dominer les autres espèces. Même s'ils sont nés pour ça. » réponds-tu, très sérieusement, avant d'abandonner et de laisser petit à petit le fou rire te gagner. « On dirait une secte. » dis-tu avec peine, incapable de te calmer, encore hilare. Mais le sujet devient bien vite moins drôle. Du moins, il aurait peut-être pu l'être. Tu veux bien reconnaître que tu aurais adoré taquiner ton amie au sujet de ses amourettes, seulement tu sais que Christian est encore aujourd'hui un sujet sensible pour la jeune femme, ce que tu comprends parfaitement – toi-même ne parvenant toujours pas à tourner la page sur ta dernière « histoire », si elle peut être ainsi qualifée. Surtout, Temperance te dit que la vieille connaissance qu'elle a retrouvée récemment, se trouve être mariée. Tu apprends également qu'il est assez connu, poursuivi par les paparazzis, et accessoirement, que Temperance le trouve « divinement craquant ». Tu voudrais lui dire de foncer, lui dire de ne pas hésiter. Temperance mérite d'être heureuse, tu ne cesses de le dire et de le répéter, maintes et maintes fois. Tu ne veux pas qu'elle souffre, c'est sans doute ton instinct de grande sœur, qui n'est pas parti en même temps que le déménagement d'Amanda à l'autre bout du monde, qui veut ça. Tu tiens à Temp, réellement. Tu ne veux que son bien. « Hum, je vois. Ce ne doit pas être difficile à vivre. Pauvre homme. » dis-tu, toi qui ne prends pourtant pas toujours si facilement un homme en pitié. Mais cet homme dont tu ne connais pas le nom, cet inconnu que tu n'as jamais rencontré – et pourtant, si Temperance te disait de qui il s'agit, nul doute que tu éprouverais bien moins de compassion à son égard, puis c'est loin d'être l'amour fou entre Edward Stanford et toi –, vit visiblement précisément la même chose que Nathan, puisque sa femme est trop souvent ailleurs, pour son travail. « Je comprends bien. » réponds-tu avec un air peiné, ne sachant pas vraiment quoi dire de plus. « Tu sais ce que tu vas faire ? » Tu ne sais pas trop si tu demandes pour cette connaissance qu'elle a recroisée, et qui semble lui plaire, ou si tu parles de la vie générale, ou des hommes, ou n'importe quoi. Tout semble compliqué. Parfois, tu te dis que tu aimerais tellement redevenir une enfant. Quand tout allait bien. Quand tout n'était que jeu. Quand rien n'était important.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: let's go everywhere, let's meet everyone, let's see everything (temperance) Ven 13 Jan 2017 - 21:44


let's travel
Je faisais une moue, oui je faisais semblant de bouder tout en croisant les bras contre ma poitrine telle une gamine. Elle avait raison, sur plusieurs points. J’écarquillais mes yeux, participer financièrement, pour des chats ? Je n’en revenais pas. Je me mettais à rire en l’écoutant, notre délire partait loin mais c’est ça que j’aimais avec Emma, j’étais naturelle, on pouvait rire de tout et de rien, être des gamines l’espace d’un instant, sans pour autant nous décrédibiliser ou paraître immatures l’une envers l’autre. « Je savais que les chats allaient dominer le monde mais une participation financière tout de même… Il faut faire un gros chèque ? T’as des statuts genre comme dans les clubs ? Membres prenium tout ça… » Je me mettais à rire et d’un coup, je lançais « On dirait une secte. » En même temps que Emma et il n’en fallait pas plus pour que je ris une nouvelle fois aux éclats, décidément, j’aimais cette complicité, cette longueur d’onde sur laquelle nous étions toutes les deux. Je me reconcentrais un peu sur le sérieux de la conversation concernant mes relations amoureuses. Une nouvelle moue s’affichait sur mon visage, une moue de tristesse, à vrai dire j’étais triste pour lui, de devoir vivre avoir une femme qu’il ne côtoie pas, d’être suivi chaque minute par un paparazzi… « Oui je le plains… il était si… fatigué, lassé, c’était pesant à voir. » Je soufflais tout en regardant devant moi, le magnifique paysage qui s’offrait à moi, ce soleil, ce sable, tout simplement cette plage de rêve. Il y avait comme quelque chose d’éteint chez Edward, c’est ce que j’avais pu apercevoir dans son regard et malheureusement je ne connaissais que trop bien ce regard, cette lueur inexistante, voilà pourquoi je le plaignais… « Honnêtement je ne sais pas… je vais être là, pour lui s’il en a besoin, comme une bonne amie. J’ai déjà eu une relation avec un homme marié et ça n’a pas été… une bonne chose. » Mes yeux s’écarquillaient alors de nouveau, je n’avais jamais parlé de cette relation à Emma et je sentais que j’avais envouté sa curiosité. Emma connaissait une situation semblable et je paraissais si sage et innocente à côté, j’étais à ses yeux, du moins c’est ce que je pensais, la petite sœur douce et fragile qui n’avait pas eu beaucoup de relations. « Oui bon euh… j’ai eu une aventure lorsque j’étais à New York pour mes études. Comme d’habitude, c’était beau et il est parti sans donner de nouvelles, il faut croire que c’est une habitude chez moi… Bref, devine qui est arrivé à Wellington pour son travail et qui est marié depuis des années ? Techniquement, en fait, je viens juste de l’apprendre… Mais les faits sont là… » J’avais besoin de lui avouer, de confesser mes tords.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 8024
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Scarlett Johansson

MessageSujet: Re: let's go everywhere, let's meet everyone, let's see everything (temperance) Sam 11 Fév 2017 - 18:32


let's travel
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Tu pourrais aisément écrire toute une histoire sur les chats, tant tu aimes ces boules de poil. Tu pourrais en écrire un essai, même, un jour, pour rigoler – tu es certaine que tu trouverais des tonnes de choses à dire sur eux, qu'il s'agisse de leurs qualités, ou de leurs défauts. Certes, tu admets que les chats ne sont pas forcément les animaux de compagnie les plus affectueux et câlins, tu reconnais aussi qu'ils font preuve d'un égoïsme et d'un opportunisme incroyables – quoique tu partirais certainement dans l'anthropomorphisme, en leur prêtant un tel caractère –, qu'ils ne savent étrangement user de câlins que dans le but d'obtenir quelque chose – généralement, quelque chose à grignoter, et puisqu'on ne peut pas résister à leur bouille adorable, le « quelque chose » se transforme en « plusieurs choses », si bien que, sans que vous ne l'ayiez vu arriver, votre chat se retrouve en surpoids ou atteint de diabète –, mais tu leur trouves néanmoins de grandes qualités. Parce que le chat est capable de détecter lorsque son maître se sent mal, et ça, tu trouves ça génial. Tu ne sais même plus combien de fois le tien est venu se blottir contre toi, quand tu étais malade, ou tout simplement, quand tu te sentais triste – particulièrement à cause de toute cette histoire avec Nathan. Alors, bien que tu rigoles, en évoquant une association défenseur de chats, tu ne peux t'empêcher de presque leur « vouer » un culte. « Oh non, ne t'en fais pas. Tant que tu viens assidûment aux réunions... Tu donnes ce que tu peux, hein. Ah mais oui, totalement. Membres premium, puis y'a même des titres différents selon les mois... Genre, membre le plus assidu, membre le plus dévoué à la cause féline, membre-qui-a-le-plus-fait-don-d'argent-à-l'association, membre le plus drôle, membre le plus inventif, membre avec le plus beau chat... Y'a même des concours. Franchement, je suis sûre que ça te plairait. » Une fois de plus, te voilà partie dans un délire dont tu ne comprends toi-même pas le sens. Ça te rappelle cette fois, où Raphael et toi vous êtes déguisés le temps d'une soirée... L'histoire des douze travaux d'Hercule Redbird, tu ne l'oublieras jamais, c'est certain. « On est d'accord. » réponds-tu en te mettant à rire de plus belle, alors que Temperance vient tout juste de prononcer les mêmes mots que toi, pile au même moment.
Le sujet dérive pourtant vers un tout autre, qui semble peu à peu, nettement moins drôle. « Personne ne devrait avoir à vivre ça. » dis-tu doucement. Certes, tu n'es pas comme la plupart des gens, à vouloir tomber amoureuse, ou autre chose du genre. Mais tu plains sincèrement cet homme que tu ne connais pourtant même pas. Peut-être que tu te sens encore coupable, parce que tu as contribué à foutre en l'air le mariage de Nathan, et que maintenant, le sien aussi bat de l'aile. « Tu ne m'en as jamais parlé. » réponds-tu seulement, avec un air surpris, lorsqu'elle t'apprend avoir déjà eu une relation avec un homme marié. Tu te tais ensuite pour l'écouter t'expliquer ce qu'il s'est passé. « Oh, Temp. » ne trouves-tu d'abord qu'à dire, encore surprise. Tu tentes de te reprendre rapidement, de trouver une réponse qui soit plus « contructive ». « Mais, euh... il savait que tu venais de Wellington ? Il s'attendait à possiblement tomber sur toi, en venant ici ? » demandes-tu alors. « Encore un con qui n'a pas su voir ta valeur. S'il n'a pas vu ça, c'est qu'il ne te mérite pas. Tu vaux bien mieux que ça, Temp. » tentes-tu de la réconforter. « Au moins, les chats ne nous déçoivent jamais. » dis-tu, un brin ironique, mais dans l'espoir aussi, de faire sourire un peu ton amie.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: let's go everywhere, let's meet everyone, let's see everything (temperance) Lun 20 Fév 2017 - 15:53


let's travel
J’aimerais avoir un animal, quand je regardais le chien de mon colocataire, j’adorais cette grosse boule de poils. Sauf bien sûr lorsqu’il rentrait dans l’appartement plein de boue et qu'Ewan ne prenait pas le temps de nettoyer derrière son toutou. Mais qu’importe, ce n’était pas souvent alors je prenais mon mal en patience et la bête venait me faire un câlin sur le canapé pour compenser. Lorsque mon colocataire était en déplacement, il emmenait son chien partout avec lui et d’un coup l’appartement paraissait très vide, trop silencieux. « Oh c’est chouette, je pourrais même faire des muffins en forme de tête de chat ! » Je tapais dans mes mains comme une gamine avec un large sourire, j’étais totalement emballée par la chose, puis je me mettais à rire avec mon amie, eh oui j’étais une gamine et j’adorais partir dans des délires de ce genre avec Emma, au moins cela nous permettait de ne pas nous prendre la tête et de rire de tout et n’importe quoi. L’idée de prendre un chat me tentait d’un coup et si je sautais le pas, je serai la première à aller demander des conseils sur Emma, comme quoi partir sur un petit délire pouvait nous pousser à faire de bonnes choses. Je me contentais de hausser les épaules et de faire la moue, je n’avais effectivement jamais parlé à Emma de cette histoire car je ne savais pas comment l’annoncer. « Oui je ne suis pas très fière de ça… » Même si je n’étais pas au courant qu’il était marié. J’attrapais mon cocktail puis j’attrapais ma paille, je détournais mon regard d’Emma pour boire un peu, cette histoire me mettait mal à l’aise mais il fallait que j’en parle, après tout si Emma n’était pas au courant, qui le serait ? « Honnêtement… Je n’en sais rien. Il est chercheur dans le milieu sous-marin, quand je l’ai vu il m’a juste dit qu’il était là pour le travail et qu’il allait repartir. Je pense que, dans l’idée où il savait que j’étais là, où qu’il s’en doutait, il pensait que la ville était bien assez grande pour me croiser. Malheureusement il a pris rendez-vous dans mon institut et c’est comme ça que tout est arrivé. » Je me mettais à rire en entendant Emma revenir sur les chats. « Tu as bien raison ! »

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 8024
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Scarlett Johansson

MessageSujet: Re: let's go everywhere, let's meet everyone, let's see everything (temperance) Dim 9 Avr 2017 - 14:29


let's travel
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au fond, c'est quoi le bonheur ? Est-ce que ça vaut le coup, de courir après les hommes ou les femmes ? Est-ce que ça vaut le coup, d'aimer ? Est-ce que ça vaut le coup, de souffrir ? Pour toi, la réponse est clairement non. C'est pour ça que ton train de vie est tel qu'il est aujourd'hui. À un moment, t'en as eu marre, de souffrir. T'as trop donné, on t'a trop pris. T'as été trop gentille, tu t'es trop laissée marcher sur les pieds. L'amour, ça rend faible. L'amour, c'est de la merde. Voilà ce que tu penses. Depuis le temps, t'as trouvé d'autres moyens d'être heureuse – ou d'autres moyens qui te rendent heureuses, sur le coup. Parce que le bonheur sur le long terme, t'y crois pas – ou peu. On finit toujours par se lasser, ou par se faire du mal. La vie est tellement plus excitante, quand elle est pleine d'obstacles. Un bon livre ne serait pas intéressant, s'il n'y avait pas d'obstacles, d'épreuves et autres événements peu réjouissants, mais finalement indispensables. C'est pour ça que, la plupart du temps, t'essaie d'être optimiste, quand quelque chose ne va pas. Tu crois pas au destin, tu te dis juste qu'un jour ou l'autre, ça passera, tout ira mieux. Tu sais que t'es pas forcément quelqu'un de bien non plus, alors tu vas pas te lamenter en te demandant ce que tu as bien pu faire au bon dieu, pour qu'il te punisse ainsi. Tu vas juste souffrir, sans rien dire, ou plutôt, en parler le moins possible. Mais t'attends que ça passe. Parce que ça passe toujours. « Excellente idée ! J'approuve toujours. » réponds-tu d'un air sérieux, avant de te mettre à nouveau à rire, alors que Temperance suggère de faire des muffins en forme de tête de chat. Tu es contente d'être là, contente de pouvoir passer un bon moment avec une amie, contente de pouvoir penser à autre chose. Ici, tu pourras mettre tes problèmes de côté. Juste le temps d'un voyage.

Tu es surprise d'apprendre que Temperance a eu une histoire avec un homme marié, par le passé, et tu n'arrives même pas à le cacher. Mais ce n'est pas pour autant que tu vas la juger – d'ailleurs, qui serais-tu pour le faire, alors que tu as fait la même chose ? De toute façon, tu n'es pas du genre à juger les gens – c'est plutôt eux, qui te jugent, en général. « Je comprends ce que tu ressens. » dis-tu, te voulant réconfortante. « Mais ce n'est pas ta faute, tu ne le savais pas. Alors ne t'en veux pas, et sois fière de ce que tu es. Ce n'est pas toi la méchante, dans l'histoire. C'est plutôt lui, qui ne t'avait rien dit. » Les hommes sont tous des cons, telle est ta pensée. Enfin, tous, pas tellement. « Ah oui, je vois. Enfin, il devait bien se douter... Il a l'air bien bête, celui-là. » dis-tu en soupirant. « Quel égoïste. » t'énerves-tu encore, avant de te détendre en évoquant à nouveau les chats. « J'ai toujours raison. » réponds-tu avec un grand sourire en reprenant à nouveau un air faussement supérieur, pour ensuite te mettre à rire. « En tout cas, le prochain homme gentil, canon, et célibataire, que je rencontre, je lui passe ton numéro. »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

let's go everywhere, let's meet everyone, let's see everything (temperance)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-