AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Drunk in love. ~ Brewkins. ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2898
▵ arrivé(e) le : 06/10/2014
▵ avatar : Jessica Lowndes. ♡

MessageSujet: Re: Drunk in love. ~ Brewkins. ღ Mar 25 Oct 2016 - 17:22


 

 
 


« Drunk in love. »
Brewkins ღ

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle est plongée dans un sommeil étrange, ce genre de sommeil où tous les rêves se mêlent et s’entremêlent entre eux, ce genre de rêves troublants où le passé et le présent s’unissent et se mélangent. C’est sans doute son subconscient qui tente, comme il le peut, d’emmagasiner les souvenirs de cette soirée, et peut-être de les rendre un peu moins déroutants, un peu moins exceptionnels. Mais elle ne le sait pas, Julia. Elle ne sait pas combien elle risque d’être marquée par cette nouvelle rencontre avec Hades. Elle ne sait pas combien elle va avoir du mal à se détacher de lui, désormais. Le détester… Ça a été facile, la première fois. Ils s’étaient retrouvés par hasard, par un malheureux hasard qui n’a fait que discréditer et enfoncer le jeune homme après ces longs mois de silence. Mais les choses s’avèrent plus compliquées maintenant. Maintenant qu’elle devine sa souffrance, maintenant qu’elle décèle son malheur. Il a négligé sa propre fille, sa princesse, la personne la plus importante au monde, pour lui. Peut-elle réellement lui en vouloir de l’avoir oubliée, elle ? N’est-elle pas assez intelligente pour se rendre compte que quelque chose s’est passé ? Bien sûr que si. Elle a fini par le comprendre, Julia. Durant ces quelques heures où, seulement accompagnée d’un stylo et d’un calepin, elle a mis des mots sur des sentiments. Composer une chanson l’a toujours aidée à comprendre ses émotions. Et, pour la première fois, cela lui a permis de saisir celles de quelqu’un d’autre. Celles de Hades, encore floues mais qui laissent déjà présager que tout ne va pas aussi bien qu’il le voudrait. Elle s’est endormie le cœur un peu plus apaisé, parce que toute rancune en elle semble avoir disparu. Mais, paradoxalement, elle l’a senti davantage se serrer sous cette lourde inquiétude qui l’a envahie.

C’est d’un sommeil léger qu’il la sort subitement lorsqu’elle sent une main venir se poser sur la sienne. Elle n’a aucune idée de l’heure qu’il est, mais elle sait qu’elle n’a que très peu dormi. Ce n’est pas grave, elle a l’habitude. Son sommeil est irrégulier, souvent agité, et c’est loin d’être le plus équilibré qui existe. Mais elle sent néanmoins quelques courbatures dans son dos alors qu’elle ouvre difficilement les yeux. Et elle le voit alors. Hades, qui vient de l’appeler. Quelques petites secondes sont nécessaires pour qu’elle se rende compte de la situation. Mais, très rapidement, les souvenirs de la veille lui reviennent en tête. Hades, saoul. Jehan, seule. Et elle, qui tente de s’occuper de cette famille dont elle a, sans oser se l’avouer, eu l’impression de faire, un peu, partie, avant. Avant qu’il ne s’en aille. Doucement, la jeune femme se redresse pour retrouver une position un peu plus convenable. Elle a un peu froid mais elle n’en tient pas compte. Toute son attention est focalisée sur le ténébreux, tout près d’elle, qui paraît submergé de remords. Il lui semble perdu, honteux, peut-être même en colère contre lui-même. Et c’est à nouveau qu’elle ressent ce pincement dans son cœur, Julia. C’est curieux l’effet que peut provoquer la souffrance chez les autres. Elle l’attire, elle lui donne ce besoin de s’en rapprocher. C’est comme ça qu’elle est tombée amoureuse une première fois. Puis une deuxième. Puis… Puis qu’elle a manqué de replonger une troisième fois, avec lui. Elle ne doit pas être comme les gens normaux, Julia. C’est vrai, après tout. Qu’est-ce qu’elle fiche là, avec cet homme qui l’a faite sombrer un an auparavant ? Qu’est-ce qu’elle fait ici, avec lui, alors qu’elle a une petite-amie adorable et lumineuse qui illumine chaque jour sa vie ? Qu’est-ce qui la pousse tant vers lui ? Elle le sait, au fond d’elle, Julia. Elle sait combien son cœur peut facilement vaciller lorsqu’il est trop près des ténèbres. C’est ce qui l’attire, au-delà de tout le reste. C’est ce qui l’a incitée à s’approcher la première fois, ce qui l’incite encore à rester aujourd’hui. Elle passe d’un geste désinvolte la main dans sa chevelure épaisse alors qu’elle ne sait pas ce qu’elle doit lui répondre. Elle devine le mal-être qui habite le gardien des enfers à cet instant. Elle devine qu’il s’en veut, et peut-être même pense-t-il qu’elle lui en veut aussi. Elle ne l’a pas épargné lors de leur dernière rencontre. Mais, sans s’y attendre elle-même, Julia a une réaction tout à fait différente. Tout à fait elle-même, en fait. Elle prend avec délicatesse la main du jeune homme dans la sienne pour l’inciter à relever les yeux vers elle. Son regard est doux, tendre même. – Qu’est-ce qui s’est passé Hades ? demande-t-elle simplement mais avec toute la bienveillance dont elle est capable, dans l’attente de savoir enfin. Elle ne parle pas de la veille, absolument pas. Elle parle de ce qui l’a tant changé, ce qui l’a tant meurtri… Ce quelque chose qui a touché sa vie, celle de Jehan, et celle de Julia par ricochet. Ce quelque chose d'assez important, assez fatal pour la priver de lui.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 604
▵ arrivé(e) le : 21/05/2016
▵ avatar : aaron paul. ♥

MessageSujet: Re: Drunk in love. ~ Brewkins. ღ Mar 13 Déc 2016 - 21:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Drunk in Love
Julia & Hades.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle t’a manqué, Julia. Tu t’en rendais petit à petit compte alors que ta main effleurait la peau satinée de son épaule, contact que tu avais initié pour doucement la réveiller. Pendant ce court instant, suffisant soit-il pour te faire prendre conscience de tout le bien qu’elle savait encore éveiller en toi, tu avais le bonheur sous tes yeux de la voir apaisée dans un sommeil profond, privilège que tu ne devais pas avoir aujourd’hui. Non, tu ne le méritais clairement pas. Pas après le mal que tu lui avais fait, tu ne méritais que son dédain, sa froideur, tout comme elle te l’avait si bien montré, lors de vos retrouvailles.

Dans ton état normal, tu te serais aussi assombri, si ta mentalité n’avait pas changé suite à sa rencontre, tu ne te serais pas pris la tête bien longtemps, tu aurais fini par clairement tourner la page. Mais tu n’y étais pas arrivé. Tu n’avais pas compris pourquoi elle n’était pas comme les autres femmes, jusqu’à ce que toute la misère à Los Angeles te tombe sur le coin de la figure. Elle n’était pourtant pas là, mais au fond de toi, quelque chose pour elle avait mûri. Voilà pourquoi aujourd’hui tu étais aussi reconnaissant, comme scié à double tranchant par ta culpabilité. Et ce que tu te devais bien te reconnaître, c’était que seule Julia pour le moment avait réussi à te mettre dans un tel entre deux, juste en étant elle-même.

Alors que Julia bouge légèrement, signe de son réveil, tu retires ta main plutôt promptement, sans pour autant la lâcher du regard. Ton geste, pourtant si révélateur, pouvait lui sembler bizarre, et tu te sentirais bien con de la contrarier de nouveau. Tu restas alors à ta place, te sortant un peu du charme dans lequel tu t’étais plongé, quelque peu seul, des secondes plus tôt. Tu l’avais remerciée pour sa présence, silencieusement graciée d’avoir été là pour ta fille, alors que tu n’étais pas en état de veiller sur elle. Tu savais que la suite n’allait pas sans être porteuse de conséquences pour toi. Elle est intelligente Julia, elle n’allait pas se laisser amadouer comme cela, soit elle allait pousser une gueulante, ce qu’elle était, en soit, toute en légitimité de le faire, ou alors, elle allait essayer de comprendre. Et d’ailleurs, Julia ne se fit pas longtemps prier, en te demandant alors d’une voix ensommeillée, ce qu’il t’était arrivé … Tellement de choses, en réalité. Si dures que tu étais certain que cela allait sans doute lui en donner le tournis. Quelque peu alourdit par le poids qui allait sans doute se déverser sur les épaules de la jeune femme, toute cette tension que tu gardais en toi, finalement, tu lui devais un peu, quelque part. Tu ne savais pas vraiment si cela allait faire oublier ton erreur fatale, celle d’avoir laissé ta nouvelle amie derrière toi, mais au moins, elle le saurait … Mais allait-elle comprendre ? Te décidant finalement à t’ouvrir à la ténébreuse, tu lui demandais silencieusement la permission de t’asseoir à ses côtés, avant de le faire et poser ta tête sur tes phalanges, les coudes vissées sur la table basse. Tu laissas traîner quelques secondes avant de parler enfin, te doutant que Julia allait finir par te relancer. « ce ne sont pas des choses faciles à dire … et faciles à entendre. » Autant commencer par la plus simple vérité. Le regard perdu sur Jehan qui se reposait, tes pensées se reperdirent à nouveau vers ces derniers mois plus que chaotiques. Et dire que ta fille, celle que tu aimes, n’était finalement qu’une pièce rapportée … Sans doute n’aurais-tu pas la force de l’annoncer de bout en blanc, sans doute que Julia ne serait pas prête à l’entendre, tu ne voulais pas non plus la mettre mal à l’aise, lui faire plus de mal que tu ne lui en avais déjà fait. Mais, tu continuais car au fond, tu le savais, elle était en droit de le savoir. « cela n’excuse pas mon comportement, sans doute pas mon écart mais … je ne suis pas reparti d’où je viens pour refaire ma vie au soleil … » Tout du moins, il t’aurait clairement manqué quelque chose, quelque chose que tu ne soupçonnais pas encore en ressentir le besoin, en la présence si singulière de Julia à tes côtés.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2898
▵ arrivé(e) le : 06/10/2014
▵ avatar : Jessica Lowndes. ♡

MessageSujet: Re: Drunk in love. ~ Brewkins. ღ Dim 18 Déc 2016 - 19:46


 

 
 


« Drunk in love. »
Brewkins ღ

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Son regard rivé sur Hades, elle le contemple pendant qu’il s’installe à ses côtés. Elle ne dit pas un mot, elle préfère lui laisser le temps dont il a besoin pour prendre la parole. Et elle espère, elle espère réellement qu’il va lui confier tout ce qu’elle semble ignorer de si important. Patiente, elle attend. Et, en même temps, elle en profite pour le regarder, comme pour s’imprégner de la présence du gardien des enfers. Elle retrouve ces traits familiers qu’elle a observés si souvent. Elle retrouve ce regard bleuté dans lequel elle s’est si souvent noyée. Avant que ses yeux se baissent vers les lèvres du jeune homme. Elle se souvient de son sourire, ce sourire si rare, mais d’autant plus précieux. Elle se souvient de la joie qu’elle ressentait au plus profond de son cœur à chaque fois qu’elle voyait ses lèvres s’étirer pour lui offrir le plus beau sourire qu’elle n’a jamais vu. Elle le regarde, et tout revient en elle. Elle se sent submergée par ce flot de souvenirs qui l’envahissent. Comme s’ils n’avaient jamais quitté son cœur, qu’ils étaient toujours là, tapis dans l’ombre et prêts à bondir au moment opportun. Et c’est maintenant. Elle se sent chamboulée à cet instant, Julia. Parce qu’elle prend conscience plus encore qu’elle ne le sait déjà du manque qu’il a provoqué chez elle. Ce vide qu’il a laissé dans son cœur, personne n’a jamais su le combler. Mais elle sort soudain de ses pensées lorsqu’elle entend la voix grave du ténébreux interrompre le silence. Il semble vouloir la mettre en garde avant de lui raconter quoi que ce soit. Il paraît inquiet de sa réaction, surtout. Est-ce si horrible ? Naturellement, elle sent une petite inquiétude venir l’envahir alors qu’elle se demande de plus en plus ce qui a bien pu lui arriver. Elle appréhende, elle le redoute, parce que… Parce que, malgré tout ce qu’elle a pu lui dire lors de leurs retrouvailles, il compte encore pour elle. Lui, et Jehan, ils auront toujours cette place particulière dans son cœur. Alors elle craint ce qui va suivre, mais elle ne change pas d’avis, elle veut l’entendre tout de même. Elle garde le silence, comme pour l’inciter à poursuivre. Et rapidement, il prend à nouveau la parole. Il lui annonce quelque chose qu’elle sait déjà, quelque chose qu’elle a fini par deviner toute seule en le voyant si meurtri la veille au soir. – C’est… C’est ce que j’ai cru comprendre… avoue-t-elle en plongeant son regard océan dans celui similaire de son interlocuteur. Elle hésite, et puis elle ajoute finalement quelques mots. – Hades, je suis désolée de ma réaction quand… Quand on s’est retrouvés… Ça m’a fait du mal de… De découvrir brutalement que… Tu n’étais plus là. Mais j’aurais pu comprendre qu’il y avait autre chose, autre chose qui comptait peut-être davantage que… Que moi. Elle se sent légèrement gênée, embarrassée d’exposer ainsi ce qu’elle a ressenti. Parce que, irrémédiablement, elle dévoile en même temps l’importance qu’il a pu avoir pour elle. L’importance qu’il a peut-être bien toujours au fond d’elle. Mais elle est sincère, Julia. Elle n’a jamais menti sur les sentiments qu’elle éprouve. Elle fait partie de ces rares personnes, celles qui savent offrir leur cœur sur un plateau, au risque qu’il se brise. Aussi, il lui semble important de confier à Hades qu’elle ne veut plus lui en vouloir. Elle ne veut plus ressentir toute cette rancœur envers lui. C’est trop dur, de le détester. Elle ne sait pas ce que peut devenir leur relation. Peut-être deviendront-ils amis, à nouveau. Elle ne sait pas si c’est réellement ce qu’ils étaient. Tout est si complexe, avec Hades. Il a toujours eu le don de faire chavirer son cœur. Mais qu’importe le nom de ce lien qui les unit, elle veut essayer d’être présente pour lui. Seulement, pour y parvenir, elle doit comprendre ce qui s’est passé. Ce qu’elle a manqué. Alors, ses excuses terminées, la belle brune s’autorise à demander. – Raconte-moi. Sa voix est aussi douce qu’une caresse, mais son ton est assuré, confiant. Elle a besoin de réponses. Elle a besoin de comprendre. Elle a besoin de savoir. Enfin, elle se tait pour le laisser lui donner tout ce qu’elle a refusé d’entendre, la dernière fois. Enfin, elle est prête à écouter entièrement les explications de son beau ténébreux.


 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 604
▵ arrivé(e) le : 21/05/2016
▵ avatar : aaron paul. ♥

MessageSujet: Re: Drunk in love. ~ Brewkins. ღ Lun 30 Jan 2017 - 2:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Drunk in Love
Julia & Hades.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Au fur et à mesure que ton cœur s’ouvrait, tu eus l’impression de voir enfin un sens dans le regard de la si belle Julia. A ton retour impromptu à Wellington, il y a quelques temps, tu n’avais croisé que colère, tempête et rancœur. A cet instant précis tu retrouvais son éternelle douceur, celle de cette demoiselle que tu avais rencontré la toute première fois dans ce parc gelé. Peu à peu, tu te remémorais pourquoi tu l’avais laissée t’approcher alors que tu n’étais qu’un pauvre homme à terre ayant perdu l’amour de sa vie. Aujourd’hui, tu avais l’impression que le même schéma recommençait, tel un cycle vertueux, que Julia non plus n’avait pas oublié au fond ta véritable nature, le véritable Hades qui ne demande constamment qu’un peu de stabilité dans sa vie. Plus les minutes passent, plus tu reprenais la force de soutenir plus courageusement son regard, alors qu’elle te demandait simplement des réponses, de la plus gentille des manières. Cela a toujours été de ces moments précis où tu te rendais compte que tu avais besoin d’elle, de sa présence, beaucoup plus qu’elle, mais aussi, tu ne le penses vraiment. Certes, elle semblait maintenant avoir compris que tu avais pris la fuite dans le simple but de lui faire du mal. Tu n’avais clairement aucune raison de faire cela et c’était bien loin ce que tu voulais pour elle. Tu reconnectas plus sérieusement lorsque Julia présenta alors ses excuses, de s’être emportée lors de vos retrouvailles. Elle ne connaissait pas la stricte vérité à ce moment-là, et clairement tu n’avais pas eu la force de te dévoiler comme cela non plus. « tu n’as pas à t’en vouloir julia. je t’interdis même de te jeter la pierre. certes, je n’aurais pas dû partir ainsi sans te dire quoi que ce soit, mais je n’en ai pas eu le choix … » Oui, parce que tu serais clairement resté près d’elle, à tenter ta chance, à la courtiser si tu n’avais pas appris aussi brutalement le décès de ton père. C’était ce que tu t’étais dit, presque tous les jours durant ton séjour d’enfer à Los Angeles, pour régler définitivement cette histoire sordide. « tu comprendras mieux lorsque j’aurais terminé mon récit mais … en effet, c’était plus important que tu ne l’imagines. » Etre à cœur ouvert ne t’empêchait en rien d’être franc lorsque tu répondais à quelqu’un. Julia allait sans doute en prendre un peu dans son estime suite à ce que tu venais de lui dire, mais elle en trouverait bien vite la raison compréhensible après tout cela. « c’est une histoire assez compliquée… » Quelle histoire ne l’était pas, de toute manière ? Tu savais bien que tu n’étais pas un cas à part, que tu n’étais pas le centre du monde, tous les autres autour de toi ayant aussi leurs démons à combattre. « si je suis parti julia … c’est parce qu’on m’a annoncé la mort de mon père. » Première étape franchie, non la plus facile à exprimer comme le témoignait ta voix affaiblie. Tes autres révélations allaient de loin être plus dures, mais il fallait que cela sorte enfin : « il a été assassiné. notre passé … mon passé n’est pas des plus brillants et à cause de certains de mes choix, l’un de mes ennemis a eu la bonne idée de mettre mon père entre quatre planches pour me faire payer le choix de vie de son ex-copine … » Trish. C’était bien la première fois que tu parlais d’elle, à Julia. En évoquant son nom, tu ne pus t’empêcher de porter un regard triste sur ta petite Jehan qui dormait toujours, avant de continuer. « ce n’était qu’un simple jaloux, qui n’avait d’autre moyen de se faire entendre que d’enlever la vie des proches de personnes qu’il ne peut tout simplement pas remettre en peinture … » Connard de Marcus, tu étais bien heureux de savoir qu’il purgeait encore sa peine de prison aujourd’hui, et que justice ayant été faite pour qu’il n’en sorte pas. « et j’ai aussi appris que jehan … est en réalité la fille de cet enfoiré … avec trish, cette femme avec qui j’étais en couple pendant près de trois ans avant qu’il ne me l’enlève … » Et voilà, c’était dit. Non pas sans des tremblements de sanglots étouffés qui se firent entendre, Julia connaissait à présent plus ou moins la vérité. N’ayant pas la force d’en rajouter plus, tu ne cessas pas de la regarder, pour essayer de jauger ses réactions. Tu lui laissais maintenant la possibilité de te poser des questions, tu t’efforcerais de lui répondre, car tu lui devais bien cela, même si au fond, tu espérais, qu’elle n’en fasse pas de trop avec tout ce que tu venais de lui avouer.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2898
▵ arrivé(e) le : 06/10/2014
▵ avatar : Jessica Lowndes. ♡

MessageSujet: Re: Drunk in love. ~ Brewkins. ღ Jeu 2 Fév 2017 - 12:16


 

 
 


« Drunk in love. »
Brewkins ღ

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Les reproches ont disparu. La rancœur également. Et apparaît enfin ce qui se cachait derrière durant tout ce temps. Ce sont ses sentiments, à Julia, qui l’ont rendue aussi brutale avec lui. C’est parce qu’il a pris une place si importante dans son cœur qu’elle a réagi aussi violemment lors de leurs retrouvailles impromptues. Elle ne s’emporte pas souvent. Au contraire, elle est d’une nature extrêmement douce et bienveillante en règle générale. Mais quand ses sentiments sont heurtés, elle peut avoir des réactions plus violentes qu’il n’y paraît. Un simple inconnu ne pourrait jamais la mettre dans cet état. C’est lorsqu’elle tient à quelqu’un, comme c’est le cas avec Hades, qu’elle laisse échapper sa colère. Surtout, c’est lorsqu’elle est blessée. Et elle l’a été, avec lui. Elle ne peut pas le nier. Lorsqu’elle a pris conscience, subitement, qu’il avait quitté la ville sans un mot, elle a senti cette cassure en elle. Elle s’est sentie, comme, trahie. C’est étrange parce que, en réalité, elle a bien conscience qu’il ne lui devait absolument rien. Il n’y avait rien entre eux, rien d’officiel. Alors, lorsqu’il est parti, Julia a remis beaucoup de choses en question. Elle s’est dit qu’elle avait peut-être rêvé ce quelque chose entre eux. Peut-être qu’elle ne comptait pas autant pour lui qu’il ne comptait pour elle. Elle ne sait pas, sans doute qu’elle ne saura jamais maintenant. Et elle a appris à vivre avec. Elle a davantage de recul aujourd’hui, Julia. Elle parvient à prendre conscience qu’elle y est allée bien trop fort avec lui. C’est pour cette raison qu’elle s’excuse, même si ce sont au fond ses sentiments qui l’ont poussée à agir ainsi, ses sentiments qui sont toujours quelque part ancrés en elle. Mais le jeune homme la rassure rapidement. En fait, il lui affirme même qu’il lui interdit de se jeter la pierre. Si elle ne sentait pas l’instant si important, elle sourirait. Elle le retrouve bien là, Hades. Il a cette façon d’en imposer, cette voix à la fois assurée et posée qui ne laisse pas de place à une quelconque protestation. C’est, entre autres, ce qui fait son charisme même s’il ne semble pas vraiment s’en rendre compte. Il se contente juste d’être celui qu’il est. Et, à vrai dire, il met du baume au cœur de la belle sans le savoir. Parce qu’elle prend conscience qu’il est toujours celui qu’elle a connu, celui qu’elle a a…pprécié ? Adoré, peut-être ? Ou simplement aimé. Elle ne le sait pas vraiment, mais avant que d’autres pensées ne viennent tourmenter son esprit, elle se reconcentre sur la voix du ténébreux. Il confirme ses propos et… Elle mentirait si elle disait que cela ne l’atteint pas. Elle n’a peut-être pas tant de recul que ça. Mais elle parvient à garder un visage doux, avenant. Elle veut surtout savoir ce qu’elle ignore depuis trop longtemps. Et le choc est rude. – Oh… Je suis vraiment désolée Hades… murmure-t-elle alors qu’il évoque la mort de son père. Elle a vécu la même chose, du moins c’est ce qu’elle croit. Mais les circonstances sont plus inattendues. Plus elle écoute son interlocuteur, plus elle sent son cœur se serrer dans sa poitrine. Elle comprend qu’il s’agit d’une sordide histoire de vengeance, due à une femme visiblement. Elle devine au regard qu’il lance à Jehan qu’il s’agit de la mère de Jehan. Mais elle n’a pas encore tout entendu. Parce que, soudain, il lui apprend que la petite fille… N’est pas la sienne. Elle entrouvre les lèvres sous la surprise, elle sent même cette émotion qui l’envahit malgré elle. A cet instant, elle se met surtout à la place de Hades. Elle imagine la douleur qu’il a dû ressentir en découvrant la vérité. Elle sait combien il aime Jehan. Elle sait combien elle est tout pour lui. Elle a eu l’occasion de le constater plusieurs fois et de différentes manières. Alors, elle ne peut qu’imaginer la souffrance qu’il éprouve certainement depuis qu’il sait la vérité. Sa main se pose sur la sienne instantanément. Instinctivement. – Je… Je ne peux qu’imaginer ce que tu ressens… dit-elle la gorge serrée avant que ses yeux ne se plongent dans les siens pour ajouter avec douceur mais aussi conviction. – Tu sais que c’est toi son père, et uniquement toi, n’est-ce pas ? J’espère que tu en as conscience. Elle caresse délicatement sa main en voyant son regard tourmenté, sur ce visage si torturé. Elle a toujours tellement voulu le voir heureux, Hades. Et c’est encore le cas à l’heure actuelle. Elle voudrait être capable d’apaiser ses peines, elle a toujours eu ce désir d’être celle qui saurait le faire. Prenant une inspiration comme pour contenir l’émotion qui l’envahit, la belle brune finit par demander. – Et aujourd’hui, où est-ce qu’il est ? Elle ne veut pas le torturer davantage, elle veut juste être certaine qu’il a obtenu justice.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 604
▵ arrivé(e) le : 21/05/2016
▵ avatar : aaron paul. ♥

MessageSujet: Re: Drunk in love. ~ Brewkins. ღ Lun 20 Fév 2017 - 17:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Drunk in Love
Julia & Hades.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ton cœur se délivrait. Ton poids sur tes épaules se fit de moins en moins lourd alors que tu te livrais à Julia sans aucune condition. Ton cœur qui se vide, est aussi une conséquence d’avoir tout pris sur toi depuis si longtemps. D’habitude, tu ne te livre pas aussi vite, tu gardes tout à l’intérieur pour prouver ta force, faire comprendre au monde que tu n’avais besoin de personne, seulement de toi-même et de ta force d’adulte pour avancer dans ce monde qui ne laissait de pitié à aucun être sur Terre. Mais tout changeait parce qu’elle était là, elle avait ce pouvoir que tu pensais perdu depuis longtemps, depuis la mort de Trish. C’était peut-être complètement idiot de la comparer à elle à présent, peut-être que là-haut, ta belle a toujours voulu que tu retrouves le bonheur, et que tu ressentes chez Julia une partie d’elle qui vous rattacheraient ensemble d’une certaine manière … Oui, à y repenser encore une fois, c’était tellement tiré par les cheveux, mais qu’est-ce que cela pouvait être d’autre, qui pouvait te faire confier aussi facilement … ? Une chose qui, sans aucun doute, était encore refoulé dans ton demi-conscient, ce fait indéniable qu’elle valait bien plus pour toi à tes yeux, depuis ton retour.

Et elle te regarde avec cette lueur désarmante, son chemin dans son esprit se faisant sans doute bien plus clair avec tes explications. Sans doute comprenait-elle mieux le pourquoi tu avais quitté Wellington du jour au lendemain, sans pour autant attendre qu’elle te pardonne tout de suite. Mais au moins, elle savait la vérité, du moins ce que tu avais bien voulu dévoiler, estimant que certains détails bien trop difficiles n’étaient pas forcément nécessaires. Le plus gros, le plus difficile pour toi était dit. Cela semblait être suffisant, parce qu’elle présenta ses excuses, à ton évocation de la mort de Brewster senior : « c’est peut-être dur à dire, mais il a fait son temps … ce n’était pas le genre de père modèle, même s’il reste toujours mon père. » ajoutas-tu, comme pour prétendre à la rassurer, qu’elle n’avait pas de trop à s’en faire pour cela. Certes, il en a souffert, même si cette douleur est bien moins minime que d’avoir appris que Jehan n’était finalement pas sa fille. Et ce fut cette nouvelle d’ailleurs qui sembla la toucher bien plus que de raison, car le geste qui joignit sa parole ne manqua pas de faire rater un bond à ton cœur. Elle te prit la main, et ce fut tout un frisson qui s’en suivit. Ton regard se perdait un instant sur sa main qui attrape la tienne, mais qui ne bougea pas d’un pouce. Certes, elle ne pouvait qu’imaginer ta douleur de ne pas être réellement père, alors que tu aimais Jehan de toutes tes forces. « oui … enfin, je suis légalement l’homme qui a une responsabilité sur elle et qui est déclarée à mon nom … même si elle n’est pas de mon sang. » Le sang, c’était limite quelque chose de sacré pour toi, surtout que Trish t’avait manipulé sur le fait qu’elle était de toi, alors que ce n’était absolument pas vrai. Même si elle avait fait ça pour elle, pour que vous puissiez être une vraie famille, tu l’avais aimé comme ta propre fille, et tu l’aimais toujours d’ailleurs, sauf que cela était clairement différent à présent, tellement malgré toi. « son … son père biologique est en prison… » Lâchais-tu dans un soupir avant de reprendre : « je me suis arrangé pour qu’il prenne le plus cher possible. et il est confirmé qu’il ne reverra pas la lumière du jour avant un bon moment … » Et puis, dans un élan de remerciement plus que sincère, tu ouvres ta main et tu finis par la lier plus chaleureusement à celle de Julia. Tu ne dis plus rien, tu laisses juste le silence s’installer entre vous, profitant simplement des effluves de ressentis, du tel bien qu’elle te faisait de sa présence. Dieu, ce que tu aimais cette femme, et maintenant que ce silence passait, chaque seconde qui file te fait crouler sous le poids de tout l’amour que tu avais pour elle, mais tu ne voulais pas non plus la brusquer maintenant, surtout après tes révélations … Elle avait fait un grand pas pour toi, en écoutant ta terrible histoire. Tu avais l’impression que quelque chose allait se passer bientôt, que ton cœur fougueux était sans doute de nouveau prêt à laisser la douceur d’une autre femme en son si sacré jardin.
black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2898
▵ arrivé(e) le : 06/10/2014
▵ avatar : Jessica Lowndes. ♡

MessageSujet: Re: Drunk in love. ~ Brewkins. ღ Sam 25 Fév 2017 - 6:00


 

 
 


« Drunk in love. »
Brewkins ღ

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Entendre les confidences du gardien des enfers lui fait un bien fou, à Julia. Elle a tout fait pour l’oublier, elle a tout fait pour cesser de penser à lui. Elle s’est même tournée vers quelqu’un dont elle n’aurait jamais dû être si proche à l’époque pour l’oublier, lui. Elle s’est cachée derrière la colère, derrière la rancune et tout le reste. Mais, en fin de compte elle prend conscience en écoutant Hades du poids énorme qu’elle a gardé en elle durant tout ce temps. Elle se sent apaisée, d’abord parce qu’elle comprend mais aussi parce qu’elle pardonne. Et ça fait du bien. Ça soulage, ça libère. Vivre avec cette rancœur en elle, c’était bien trop douloureux. Ce n’était pas elle, surtout. Elle avait besoin de ce moment, peut-être autant que lui. C’est aussi durant cet instant en dehors de toute réalité qu’elle a le sentiment, pour la première fois depuis son retour à Wellington, de retrouver le Hades qu’elle a connu. Et ça, par contre, c’est un peu plus troublant. Durant ces quelques minutes qui n’appartiennent qu’à eux, elle a l’impression étrange que rien n’a changé. Le passé et le présent se rejoignent en même temps que leurs mains se lient. C’est si déroutant, si perturbant, alors même que tout lui revient naturellement. C’est peut-être ce qui la trouble autant justement. Elle sent à nouveau cette complicité tacite entre eux, ce lien étrange qui les a toujours unis. On dit que lorsque deux personnes sont liées, qu’importe le temps, qu’importe la distance, elles se retrouvent toujours. Et c’est ce qu’elle ressent en ce moment, Julia. Pourtant, elle ne devrait pas. Elle ne devrait pas y songer, alors que tant de choses ont changé. Elle ne devrait pas à penser, alors que son interlocuteur lui conte le récit douloureux de tout ce qu’il a traversé, loin d’elle. La mort de son père n’a pas dû être facile. Ça ne l’est jamais. Mais c’est en apprenant la vérité au sujet de la petite Jehan que le cœur de la belle brune se serre si fort dans sa poitrine. C’est aussi à cet instant que, sans s’en rendre compte, elle se saisit avec instinct de la main du ténébreux. C’est lorsqu’elle voit son regard s’abaisser dans cette direction qu’elle le remarque, mais elle ne retire pas pour autant sa main. Tactile par nature, elle a noué une relation avec Hades qui lui permet d’agir ainsi sans réfléchir. Et, malgré tout ce qui pourrait l’en empêcher aujourd’hui, elle se comporte de la même façon qu’elle l’a toujours fait avec lui. Alors qu’elle tente de le rassurer sur son rôle de parent, elle est presque surprise par la réponse du jeune homme. Elle imagine combien cette découverte l’a fait, et le fait toujours souffrir. Seulement, elle ne veut pas qu’il oublie que, peu importe le sang, il est le seul et unique père de Jehan. – Tu n’es pas seulement ça. Tu es aussi celui qui s’occupe d’elle depuis toujours, celui qui la protège et qu’il aime… Et celui qu’elle aime, elle aussi. C’est ça qui est important, Hades. affirme-t-elle d’un ton assuré, sincère. Il est le père de la petite fille simplement parce que c’est lui qui agit comme tel depuis sa naissance. Pas cet homme qui a volontairement intenté à la vie d’autrui par simple vengeance et qui se retrouve désormais en prison. Presque soulagée pour Hades, la jeune femme hoche doucement la tête en apprenant ce qu’il en est. – D’accord, c’est… Une bonne chose… déclare-t-elle tant bien que mal alors que son cœur manque un battement : Il vient de lier sa main à la sienne. Ce n’est pas seulement un frisson qui l’envahit, Julia. Il électrise tout son corps au passage. Elle sent ses joues s’empourprer alors que ses yeux bleus se relèvent instinctivement pour se plonger dans ceux de son interlocuteur. C’est comme si, sans en comprendre exactement la raison, elle sent que ce moment est important. Cette fois, les battements de son cœur s’accélèrent alors qu’elle se noie dans les yeux pénétrants du brun. Cela fait si longtemps qu’elle n’a pas ressenti cela. Et comme pour ôter le trouble naissant qui l’envahit, elle s’efforce de reprendre la parole. – Tu sais, je… J’aurais été là si tu m’en avais parlé… Je ne t’aurais pas abandonné. En réalité, elle l’aurait attendu, même. Et s’il sait lire entre les lignes, ou simplement dans son regard, il peut le comprendre de lui-même. Parce que cette connexion entre eux, elle est toujours là.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 604
▵ arrivé(e) le : 21/05/2016
▵ avatar : aaron paul. ♥

MessageSujet: Re: Drunk in love. ~ Brewkins. ღ Dim 19 Mar 2017 - 17:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Drunk in Love
Julia & Hades.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle sait désormais tout. Julia pouvait maintenant ouvrir les yeux sur ton histoire et ainsi combler les blancs sur les choses que tu n'avais pas pu lui dire. Hormis les infimes détails qui ne semblaient pas plus importants à dévoiler, elle en savait maintenant assez pour qu'elle te comprenne enfin, mais tu ne t'attendais pas non plus à ce qu'elle te pardonne comme ceci en l'espace de quelques secondes. Même si elle se montrait infiniment plus douce envers toi en cet instant, le soupçon de rancœur pouvait toujours être présent, tant que tu n'avais pas de preuve formelle qu'elle ait réellement changé de regard envers toi, même si vous vous teniez la main sans aucune déformation que ce soit, la parole n'a pas été clairement formulée. Donc tout cela n'était pas finalement enterré à tes yeux, c'était à elle d'en décider si tu en étais légitime ou non, le choix en était tout à son contrôle à présent.

Evoquer ton passé n'était pas la chose la plus simple. Ouvrir de nouveau ces plaies juste pour te faire comprendre et te justifier, c'était bien rare venant de toi. C'était un moment précieux pour Julia, sans aucun doute crucial pour votre relation. Il fallait qu'elle comprenne un jour qu'elle avait une chance infinie par rapport aux autres, qu'il n'y avait eu qu'elle, hormis sa « famille » angeline, qui était au courant de ce qui t'es arrivé. Parce que la société se moque aussi de ces marginaux avides de vitesse et de hors limite, société pensant plutôt à coffrer ces hors-la-loi en général. Cette histoire de meurtre sordide a été aussi l'occasion de te racheter une conduite, de te faire valoir comme citoyen américain comme les autres, même si toi et tes amis, vous étiez irrémédiablement des rebelles de la route.

Evoquer n rebelle de la route, avec son histoire unique, ses défauts et ses blessures. Si peu de personnes ont su te percer à jour, tu étais à découvert face au regard de Julia. Mais tu avais ce sentiment inexplicable envers elle, qui te pousse à le faire, qui te pousse à l'être. Tu lui devais tant d'avoir mis un peu de lumière dans ta vie, rien qu'avec sa présence. Vous aviez vécu des choses ensemble, des choses fortes qui vous ont rapprochés d'une certaine manière, la disparition d'Apple en était sans doute l'exemple le plus marquant. Et le fait qu'elle était aussi douce avec ta fille, alors qu'elle avait plutôt l'air légère à profiter de sa jeunesse à ce moment-là, était cette chose qui t'avait sans doute fait prendre conscience qu'elle allait devenir plus importante pour toi que tu ne l'avais pensé. Et elle te prouve à nouveau son bon sens et sa compassion en te rassurant sur ton rôle de père sur lequel tu t'étais lourdement mis à douter avec tout cela. « j'ai toujours cru que c'était la mienne, qu'elle était ma véritable fille julia. j'apprends que ce n'est pas le cas, que pendant près de deux ans, j'élève la fille du meurtrier de mon premier amour et de mon père. » Ta voix respire la nostalgie mais aussi de cette sourde douleur, même si Julia essayait de te raisonner, d'apaiser cela. « c'est peut-être important que je prenne soin d'elle, oui … mais il en coûte de ma force, il faut s'en rendre compte aussi. » Tu essayais de prendre un ton calme pour ne pas qu'elle le prenne personnellement non plus. Tu ne voulais pas qu'elle se sente en faute non plus, elle ne te devait rien, la ténébreuse. « oui, c'est une bonne chose. un homme tel que lui n'est un cadeau pour personne. » Et puis, Julia reprend avec ce fait qu'elle ne t'aurait pas abandonné, si tu lui avais parlé de toute cela. Et tu étais intimement convaincu de sa sincérité, car elle était une lumière en soi, Julia, et tu défierais quiconque oserait dire le contraire. Ta perception était peut-être biaisée par ces ressentis si doux à son égard, mais plus le temps avançait, plus elle avait su te fournir des preuves qu'elle serait toujours là, quoi qu'il arrive. Tu soupiras alors, en guise de réponse. « je … je ne sais pas quoi te dire. je sais que je n'aurais pas dû, je te l'ai dit julia. mais j'imagine qu'on ne peut rattraper le passé … » Tu baisses le regard sur vos deux mains liées, croyant presque que le fait qu'elles soient ainsi pourrait adoucir le jugement de la jeune femme à ton égard. Parce que, plus que tout, tu tenais à elle, c'était une chose dont tu étais certain à présent. Tu ne voulais plus la perdre, plus maintenant, encore plus à présent qu'elle savait ce que tu avais traversé, que la plus obscure partie de toi lui était dès à présent dévoilé, car tu étais certain qu'elle pouvait te relever, si elle le voulait toujours après s'être blessée à cause de ton départ.
black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2898
▵ arrivé(e) le : 06/10/2014
▵ avatar : Jessica Lowndes. ♡

MessageSujet: Re: Drunk in love. ~ Brewkins. ღ Mar 28 Mar 2017 - 1:41


 

 
 


« Drunk in love. »
Brewkins ღ

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle le connait, Hades. Elle le connait parce qu’elle l’a beaucoup observé, elle lui a prêté beaucoup d’attention. Bien plus qu’elle n’a l’habitude d’en accorder aux hommes – et encore moins aux femmes. Elle s’est intéressée à lui, elle a appris à le découvrir. Et, plus elle a levé le voile sur lui, plus elle s’est attachée à lui. Derrière son apparente méfiance envers les autres, il est sans doute l’une des plus belles personnes qu’elle ait pu rencontrer. Mais ce qui l’a toujours attirée inexorablement vers le ténébreux, c’est que malgré les mois durant lesquels ils se sont fréquentés, elle n’a jamais réussi à ôter totalement ce voile. Reste cette part de mystère en lui, cette once de noirceur qui, peut-être, en effrayerait certains mais qui provoque chez elle cette attraction si particulière. Mais, malgré tout, elle le connait sans doute plus que la plupart des gens. Elle devine plus qu’elle ne sait combien c’est difficile pour Hades de lui raconter son histoire. A elle qui plus est, une Julia qu’il n’a pas vue depuis si longtemps. Elle est d’autant plus touchée par le fait qu’il se confie à elle. Il veut se confier à elle, il veut lui expliquer ce qui a trop longtemps été occulté. Elle ne sait pas si ça lui fait autant de bien qu’à elle. Mais elle se sent apaisée, comme s’il venait de lui effacer un poids dont elle ne mesurait pas l’importance dans le cœur. Pourtant, entendre un discours aussi triste n’est pas facile. Elle tente de se mettre à la place du jeune homme. Mais, fatalement, elle ne peut pas comprendre. Elle n’a pas d’enfant, encore moins un enfant dont elle ne serait pas la mère biologique. Elle est convaincue que le sang ne compte pas autant que certains aiment à le penser. Elle n’aime pas sa mère aussi fort parce qu’elle a le même sang qu’elle, mais pour tout ce qu’elle est, tout ce qu’elles sont. Seulement elle ne peut pas faire autrement qu’abdiquer aux mots de son interlocuteur. C’est une situation extrêmement difficile, une position complexe qu’il semble avoir encore du mal à accepter. Instinctivement, le cœur de la belle se resserre alors qu’elle baisse les yeux durant quelques secondes. – Je sais, Hades. Mais s’il y a une personne qui peut être aussi forte, c’est toi. confie-t-elle de sa voix douce, sincère. Il n’imagine pas la façon dont elle le voit, Julia. Elle l’a toujours profondément admiré. Et maintenant que toute rancœur a disparu en elle, la jeune femme retrouve cette vision qu’elle a toujours eue de lui. Cet homme qui n’a pas eu la vie facile, cet homme que le destin n’a guère épargné, et pourtant qui parvient encore à relever la tête pour affronter l’avenir. Elle comprend un peu mieux la scène de la veille soudain. Tout le monde peut craquer, même les plus forts. A dire vrai, ce sont même ceux-là dont il faut prendre le plus soin. Trop habitués à surmonter les choses, leur chute peut leur être plus fatale encore. – Tu sais, si tu as besoin de quoi que ce soit, qu’il s’agisse de Jehan ou… D’autre chose, tu pourras compter sur moi. ajoute-t-elle finalement, dans l’espoir d’ôter un peu de tout cet énorme poids qui semble peser sur ses épaules. Elle ferait tant pour lui, Julia. Elle ignore comment expliquer cette sensation qu’elle a en elle, lorsqu’elle pense à lui. C’est comme si… Oui, comme si sa vie était liée à la sienne. Elle ne sait pas pourquoi, elle ne sait pas comment, mais elle sait qu’elle ne pourra jamais rester indifférente à cet homme. Elle sait que son sort lui importera toujours, elle l’a su dès l’instant où elle l’a surpris saoul en pleine rue. Et c’est ce qui la pousse, presque sans s’en rendre compte, à faire un aveu à Hades. C’est étrange, mais sa réponse la rend immensément triste tout à coup. Leur conversation la renvoie des mois en arrière, à cette époque où ils avaient réussi à nouer une relation si forte ensemble. Ils auraient pu créer quelque chose de bien plus précieux encore. Mais il a fallu que les choses se passent autrement. Tout a changé à présent. Et, au fond, la jolie brune ignore quelle sera leur relation dans l’avenir. La seule chose qu’elle sait, c’est qu’elle n’aime pas cette sensation de gâchis entre eux, cette impression de fatalité qui les a frappés. – Je ne sais pas… Je ne sais pas si on peut rattraper le passé… avoue-t-elle l’air un peu perdue dans ses pensées. Mais quand elle plonge son regard dans celui du jeune homme, elle finit par s’approcher de lui et… Le prendre dans ses bras. Elle est frappée par cette odeur, cette odeur si familière qu’il dégage. Elle ferme les yeux durant une fraction de seconde, comme pour mieux savourer cette proximité entre eux. Elle ne réfléchit pas à la façon dont elle agit avec lui, encore moins à celle dont il peut l’interpréter. Comme toujours, elle se contente de suivre son cœur. – Mais on peut envisager un meilleur avenir. conclue-t-elle alors qu’elle recule doucement pour interrompre leur étreinte. Elle est sincère, elle aimerait réelleemnt qu’ils repartent sur de bonnes bases, tous les deux. Elle ne veut plus penser à leur passé, elle veut seulement retrouver celui qu’elle a connu, celui qui est déjà une première fois parvenu à lui faire entrevoir un avenir quand elle le croyait impossible. Une deuxième chance, c’est ça qu’elle veut.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 604
▵ arrivé(e) le : 21/05/2016
▵ avatar : aaron paul. ♥

MessageSujet: Re: Drunk in love. ~ Brewkins. ღ Dim 2 Avr 2017 - 18:32

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Drunk in Love
Julia & Hades.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elle est belle, cette foi qu'elle peut avoir en toi, Julia. Elle est belle, cette douceur qu'elle t'apportait alors que tu avais toujours agi de la plus confiante des manières, réagissant avec une volonté de fer, comme quelqu'un qui n'avait aucunement besoin qu'on le traite comme une chose fragile. Tu n'as jamais voulu être considéré ainsi, ce n'était pas le naturel de ton image, ni même l'idéologie de ta famille biologique. Les Brewster sont ceux qui résistent, qui traînent dans la boue mais avec un but ultime, celui de toujours avoir sa revanche sur la vie, quoi qu'il arrive. Mais hier soir, tu en avais été loin d'en être la preuve vivante comme tu l'avais toujours été, encore une fois. Tu t'en maudissais, le regard de la ténébreuse te jugeant aurait été une punition redevable, mais il ne l'était pas, et cela était une chose qui te surprenait, tout autant qu'elle te choquait qu'elle t'en faisait du bien. Une raison de plus pour te dire qu'elle était loin d'être comme les autres, la belle Julia. Si tu t'attendais à ce qu'elle te rabaisse et qu'elle t'enfonce comme une personne malveillante le ferait, son regard océan semblait plutôt te voir comme une sorte de héros, de roc qu'elle voulait prendre sous son aile, ce qui apportait à ton cœur meurtri une chaleur tout simplement hors-norme. La sensation d'être soutenu, et surtout, d'être chez toi … Une sensation que tu n'avais pas ressenti depuis la disparition de Trish … Cela voulait-il dire alors que tu étais définitivement en train de trouver la raison de ton amour pour elle ? Il fallait croire, car sa douceur te touche plus que de raison. « un être aussi fort que cela n'aurait pas cédé à cette pulsion de destruction … ce n'est tellement pas moi … » lui répondis-tu tristement. Tu te maudissais clairement de ton écart mais ta vie semblait être ainsi faite, de ces hauts et ses bas … A trop vouloir être le plus fort, le plus parfait et tellement maniaque du contrôle, tu t'attirais irrémédiablement cette chienne de loi de Murphy à t'en cogner la tête contre les murs … Ou à en finir ivre dans les rues nocturnes de Wellington.

Mais elle sera là pour toi, Julia. Elle te le dit et sa délicate attention ne peut que faire naître un début de sourire sur tes lèvres, que tu lui adressais presque timidement. Cela avait une portée toute particulière pour toi car tu savais bien que tu avais brisé des choses en quittant la Nouvelle-Zélande dans la précipitation. « et je t'en remercie sincèrement julia, encore plus après ce que je t'ai fait. tu … tu n'avais pas forcément le faire tu sais. » Oui, c'est vrai, tu te réduisais face à elle mais comment en être autrement alors que tu avais été l'auteur de ce froid entre vous ? Merveilleuse elle était, d'être aussi bienveillante envers toi qui l'avait involontairement blessé. C'était une énorme chance pour toi de l'avoir dans ta vie. Et alors qu'elle se fait plus triste sur cette idée de ne pouvoir rattraper ce passé gâché par ton temps à Los Angeles, Julia s'approcha de toi, et sa spontanéité te frappa, car elle vint se coller contre toi, te faisant alors la grâce de l'offrande d'une étreinte. Sentir son corps contre le tien, qui te tétanisa d'un bonheur immense dans un premier temps, te redonnait mobilité peu à peu, tes doigts effleurant doucement la peau de ses bras, puis tu te fis plus tendre, plus demandeur aussi en finissant par enrouler tes bras d'homme autour de ses épaules, pour lui rendre son charme tout autant avec sincérité qu'avec une fougue trahissant quelque peu, cette émotion amoureuse qui te parcourait depuis si longtemps. Elle était si douce, elle te faisait tellement de bien Julia, que sa présence entre tes bras te rendait si reconnaissant, si … tellement plus fort que tu avais toujours espéré être de toi-même. Son parfum, son corps, sa douceur, tout ton corps la réclamait, s'enivrait presque maladivement. Tu l'aimes. Tu l'aimes … Mais ta honte et ta retenue encore trop prononcés, tu n'osas pas te révéler dans un élan de tendresse plus explicite. Heureusement d'ailleurs qu'elle se libéra, bien qu'un manque criant se faisait déjà ressentir. Mais lorsqu'elle parla d'envisager un meilleur avenir, ce fut tout un être en toi qui en fut particulièrement heureux : « tu n'imagines pas à quel point je ne peux qu'être d'accord avec toi … » Ta voix, anormalement douce, touchée par cette déclaration, fut accompagnée par ta main qui vient alors se nouer aux traits de sa joue pour une caresse reconnaissante, sincère. A ce moment, tu n'avais qu'une seule envie, t'emparer de ses lèvres, laisser parler ton cœur qui était sans aucun doute sur le point d'exploser … Mais la tension tomba bien rapidement quand une petite vie derrière toi se mit à bouger, t'annonçant son réveil d'une nuit bien calme … Eh oui, amoureux tu étais, mais papa tu devais rester en toutes circonstances.
black pumpkin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Drunk in love. ~ Brewkins. ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-