AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Lorsque les rêves deviennent réalitée # Loïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
AWARDSle plus bordeline.
avatar
AWARDS ▵ le plus bordeline.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3496
▵ arrivé(e) le : 09/01/2014
▵ avatar : jamie campbell bower

MessageSujet: Re: Lorsque les rêves deviennent réalitée # Loïa Jeu 9 Fév - 17:46



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat : Julia & Loï

J’haussais les épaules à la réponse de ma meilleure amie avant d’éclater de rire. Moi, en Diva ? Je n’osais même pas imaginer cela, parce que je savais que ça pourrait aller très très loin. Mais moi, je m’en foutais de tout cela, comme Julia d’ailleurs. Tout ce qui nous intéressaient, c’était de se présenter sur scène, de mettre le feu et de recommencer le soir d’après. Ce que nous étions d’ailleurs en train de vivre depuis quelques jours et c’était tout simplement formidable. Jamais je n’aurais cru pouvoir vivre ça un jour, et c’était grâce à la chanteuse !

« Peut-être bien ! Mais il ne vaut pas mieux pour voir, sinon je serais capable de te faire une vie d’enfer ! »

Mais à vrai dire, je devais bien avouer que la maison et mes deux jolies blondes me manquaient un peu. Ce qui ne serait jamais arrivé quelques années auparavant. La vie avait changé, fallait bien que je m’y fasse, pourtant, lorsque je le pouvais, je continuais de vivre mes rêves. Comme ce soir, comme toute cette tournée. Même si j’espérais pour ma meilleure amie qu’elle rencontrerait le succès qu’elle méritait, je me disais que si cela devait s’arrêter demain, au moins j’en aurais profité à fond, et j’aurais de bons souvenirs à raconter à ma fille d’ici qu’elle ait l’âge de me comprendre. Du moins, il y allait avoir des choses dont je ne pourrais pas lui parler, comme ce qui allait bientôt se passer. Nous avions rejoins le restant de l’équipe, comme presque après chaque prestation. Le pire, c’est que nous ne faisions pas grand-chose. Rien n’à vrai dire, à part grignoter quelques trucs et boire. Beaucoup. C’est d’ailleurs une bière à la main, que j’avais rejoins la brune et la soirée avait commencé à passer sans que l’on ne s’en aperçoive. Mais alors que je me tournais vers ma meilleure amie pour y parler de quelque chose, son voisin était en train de lui montrer un petit sachet de poudre blanche. Je savais très bien ce que c’était, je connaissais, pour en avoir déjà pris. De ce que je savais, ce n’était pas trop le genre de la brune, qui préférait un bon joint. Ce que je pouvais tout à fait comprendre. J’interpelais l’autre, avant de passer un bras autour des épaules de Julia, pour la tirer vers moi.

« C’est à ça que tu vois les meilleurs, y’en a qui peuvent s’en passer. »

Je lui adressais un clin d’œil avant de la libérer et de m’avancer un peu plus vers eux deux et répondre au regard que me lança notre compagnon.

« Oh ça va, je plaisante ! Chacun ses trucs, non ? »

Mais il ne semblait pas convaincu et continua de faire ses lignes.

« Ouais si tu le dis… »

Je me tournais alors vers Julia en entendant sa question, un sourire aux lèvres.

« Qu’est-ce que tu crois ! »

Cela semblait remonter si loin dans le temps. Ce n’était pourtant pas le cas, seulement quelques années. Seulement, entre temps, j’avais eu une famille qui m’était tombé dessus, et là j’avais eu l’impression de me prendre dix ans dans la gueule en une seule fois. Ce qui n’avait pas été très agréable les premiers temps, jusqu’à ce que je vois le sourire de ma fille. Mais elle n’était pas là ce soir, et ça ne me ferait pas de mal, juste une petite ligne, histoire de tenir encore le coup pour le restant de la nuit. Alors lorsqu’il m’invita à me pencher sur la table, je le fis sans aucune hésitation. Je me relevais en essuyant mon nez et en croisant le regard de ma meilleure amie.

« Te force pas surtout. »


to follow...

fiche by mad shout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2900
▵ arrivé(e) le : 06/10/2014
▵ avatar : Jessica Lowndes. ♡

MessageSujet: Re: Lorsque les rêves deviennent réalitée # Loïa Lun 13 Fév - 21:47





« Lorsque les rêves deviennent réalité. »
Loïa ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Les dernières paroles de Loï avant qu’ils ne rejoignent le reste de la bande déclenchèrent un rire de la jeune chanteuse. Ils plaisantaient sur leurs éventuels caprices de stars mais, au fond, l’un comme l’autre ne désiraient qu’une seule chose… Vivre leur passion. Le reste importait si peu tant qu’ils pouvaient profiter de ce plaisir unique, celui de se retrouver sur scène face à leur public. C’était mieux que tout ce qu’elle avait pu imaginer, Julia. Et ça lui suffisait amplement. Pourtant elle allait découvrir d’ici peu que le monde de la musique était loin de s’en contenter. Elle savait pertinemment que, dans le milieu, les dérives pouvaient vite arriver. Mais, peut-être naïve, elle ne s’attendait certainement pas à se trouver dans ce genre de situations. Pas si tôt, en tout cas. Elle n’était pas préparée et, à la vérité, elle ne savait pas du tout comment réagir face à ce sachet de cocaïne. Encore moins face à la proposition de son propriétaire. Elle était même quelque peu troublée mais c’était sans compter sur l’intervention de son meilleur ami. Dans un geste presque protecteur, il passa son bras autour de ses épaules pour l’attirer vers lui, comme pour l’éloigner de toute tentation. A ses paroles, la belle brune se mit à rire, surtout face à la réaction de leur interlocuteur en fait. Se retrouvant à nouveau libérée, elle ne pouvait toutefois s’empêcher de regarder le jeune homme préparer tranquillement ses lignes de cocaïne comme s’il était en train de rouler un joint. Elle finit d’ailleurs par demander à Loï s’il avait déjà essayé… Evidemment que oui.

– Bah quoi, ce n’est pas une évidence !

Elle, elle n’avait jamais essayé. Et elle n’avait pas honte de le dire. En fait, elle était surtout intriguée, malgré elle. Elle observait toujours leur compagnon en pleine préparation. Et celui-ci finit par le remarquer.

– Qu’est-ce que ça fait ?

Elle s’adressait surtout à son meilleur ami mais ce fut l’autre musicien qui décida de lui reprendre, avec ce petit sourire amusé sur les lèvres.

– C’est pas quelque chose qu’on peut décrire ma belle. Faut essayer pour savoir.

Et, comme pour joindre le geste à la parole, il les invita à le faire. Ce fut sans réfléchir que Loï se pencha sur la table pour se faire un rail sous son regard. Elle se montra plus hésitante, Julia. En fait, elle avait une certaine appréhension comme à chaque fois qu’on s’apprêtait à faire quelque chose qu’on ne connaissait pas. Mais, en même temps, elle avait envie d’essayer. Elle n’en avait jamais eu l’occasion… Autant tenter le coup. Et puis, elle n’avait jamais vu la drogue comme quelque chose de mal à proprement parler. Ses parents lui avaient appris à ne pas se forcer à faire quelque chose qu’elle n’avait pas envie de faire, mais ils étaient bien loin des discours moralisateurs sur la drogue. Alors elle n’était pas fermée, et finalement, elle se tourna vers son meilleur ami qui lui disait de ne pas se forcer. Ce n’était pas le cas, qu’il se rassure.

– Je veux essayer.

Elle attrapa la petite paille dont elle avait besoin avant de se pencher sur la table à son tour. Une fois sa ligne sniffée, elle se redressa ensuite pour tenter de sentir les effets. Sur le coup, elle ne ressentait rien du tout… Mais il suffit de quelques instants, pas plus de deux ou trois minutes, pour que cette sensation si particulière l’envahisse. Wow, c’était même bien plus fort qu’elle ne le croyait… Plus bon aussi. Elle ressentait cette euphorie intense, violente même.

– Ah ouais, ça n’a rien à voir avec un joint !

Sur ses mots à l’attention de son meilleur ami, la belle laissa échapper un rire léger, incontrôlable. C’était… Planant. C’était le mot.




CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle plus bordeline.
avatar
AWARDS ▵ le plus bordeline.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3496
▵ arrivé(e) le : 09/01/2014
▵ avatar : jamie campbell bower

MessageSujet: Re: Lorsque les rêves deviennent réalitée # Loïa Jeu 2 Mar - 18:11



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat : Julia & Loï

C’est dans des moments comme celui-ci que je me rends compte qu’en faite Julia, ça fait pas longtemps qu’elle est dans ma vie, qu’elle ne connaît pas le moi que j’étais bien avant de faire la connaissance d’Angie. Mais d’un côté c’est une bonne chose, parce que je ne suis pas sur que les choses se seraient passés aussi bien si l’on s’était rencontré à un autre moment. Sinon elle aurait su que la cocaïne, je connaissais. Certes, j’en consommais pas tous les jours, et heureusement d’ailleurs, mais j’avais déjà essayé. Et je devais avouer que cela avait été une expérience pas mal du tout ! Que j’étais prêt à réitérer si j’en avais l’occasion. Justement, ce soir, elle se présentait à moi. Loin de mes deux blondes, je pouvais bien me permettre un petit écart de ce genre. Mais Julia… Je ne voulais pas l’inciter à faire quoi que ce soit si elle ne le voulait pas. Je connaissais sa passion pour l’herbe, mais là, on ne parlait pas du tout de la même chose.

« Ah ma chérie, tu vois que tu ne me connais pas encore assez. »

Je lui adressais un clin d’œil avant que mon attention se reporte sur le jeune homme qui faisait des lignes sur la table et sur la question de ma meilleure amie. Je souriais à sa réponse, tellement véridique. Une fois qu’il eut terminé, je me penchais en avant pour sniffer l’une des lignes. Puis je retombais lourdement sur le canapé, tout en regardant ma meilleure amie. Alors qu’elle m’affirmait vouloir essayer, je lui souriais et m’installais un peu plus confortablement. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris de drogue et je savais que ça allait me faire un sacré effet, alors il valait mieux me préparer. Il ne fallut que quelques instants pour voir l’expression de ma meilleure amie se transforment du tout au tout. Cela devait être la même chose avec moi, mais je ne pouvais pas le voir, et c’était peut-être mieux comme ça ! Mon rire se mêla au sien, juste parce que c’était marrant de la voir rire comme ça. Puis elle était si belle avec un sourire sur les lèvres.

« Oh ça non, c’est pas la même chose ! »

En quelques secondes, j’avais oublié la nostalgie de la maison, la fatigue de la tournée, le mal au rein d’être assis dans un bus toute la journée. J’avais oublié toutes les mauvaises choses et c’était bien. Heureusement que j’étais assis sur le canapé, parce que la pièce autour de moi se mit à tanguer légèrement. Ce qui était finalement assez amusant. La bouche un peu pâteuse, je tentais alors de me lever pour aller chercher deux autres bières et me pris les pieds dans la table basse, manquant de m’étaler de tout mon long sur le sol, sous l’hilarité général. Je me rattrapais de justesse, me redressais et levais les bras.

« I’m Alive !»



to follow...

fiche by mad shout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2900
▵ arrivé(e) le : 06/10/2014
▵ avatar : Jessica Lowndes. ♡

MessageSujet: Re: Lorsque les rêves deviennent réalitée # Loïa Dim 12 Mar - 3:09





« Lorsque les rêves deviennent réalité. »
Loïa ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Décidément, Loï la surprendrait toujours. Ils n’en étaient pas encore au stade où ils se connaissaient par cœur, ou en tout cas ils ne savaient pas tout l’un de l’autre. Mais elle pouvait se rendre compte qu’il avait eu un passé très mouvementé. Laissant un sourire amusé apparaître sur son visage lorsqu’elle entendit la remarque du jeune homme, Julia s’empressa de lui répondre.

– Je compte bien finir par tout savoir de toi !

Il était son meilleur ami, et l’une des personnes qu’elle aimait le plus au monde désormais. Alors, elle espérait bien qu’un jour, il n’ait plus aucun secret pour elle. Pour l’heure, ils étaient surtout en train de partager quelque chose qu’elle n’aurait pas pu soupçonner. Non, Julia ne pensait pas qu’elle prendrait de la cocaïne pour la première fois de sa vie ce soir. Et pourtant, alors qu’elle avait les yeux rivés sur la poudre blanche, elle ne pouvait s’empêcher d’être intriguée. Elle connaissait l’effet apaisant de l’herbe mais ce n’était surement rien à côté. Elle n’était pas fermée à la drogue, Julia. Jamais, elle n’avait entendu ses parents lui dire qu’il ne fallait surtout pas y toucher, ou que c’était mal. Il s’agissait d’une substance parmi d’autres, d’une expérience parmi d’autres à ses yeux. Et c’était d’autant plus le cas lorsqu’elle voyait avec quelle facilité Loï se prenait au jeu. Elle avait envie de découvrir ce dont parlaient ses deux interlocuteurs. Peut-être qu’elle n’aimerait pas du tout mais elle ne le saurait qu’en essayant. Ce qu’elle finit par faire sans plus réfléchir. Se redressant après avoir pris une ligne, la jeune femme ne mit pas plus de quelques instants avant de sentir cet effet fulgurant la submerger. C’était intense, violent même. Elle n’avait jamais ressenti un truc pareil. Tournant la tête vers son meilleur ami, elle afficha un large sourire en le regardant. Il avait l’air… Différent. A moins que ce soit elle qui voyait tout différemment. C’était étrange combien elle se sentait légère. Comme si rien ne l’atteignait, comme si elle était invulnérable. Elle se sentait revigorée, et en même temps, plus euphorique que jamais. Alors que Loï venait comme par miracle de grandir sous ses yeux fascinés, elle le vit soudain perdre l’équilibre sans toutefois tomber, ce qui provoqua un éclat de rire tonitruant de la belle.

– Mais tu voles ! Moi aussi, je veux voler !

Elle se leva d’un bond pour le rejoindre, sauf qu’elle se jeta sur lui sans s’en rendre réellement compte. Se raccrochant à son épaule comme elle pouvait, Julia observait les autres dans la pièce avant de leur faire part de ses pensées très importantes.

– Pourquoi on ne soigne pas la dépression avec la cocaïne ?! J’suis sure qu’ils n’y ont jamais pensé, les médecins ! Mais je vais leur dire, moi ! Parce que, moi, j’ai trouvé le remède !

Elle se sentait tellement bien à cet instant. Elle s’était rarement sentie aussi confiante, aussi intelligente aussi. Elle allait soigner la dépression, elle en était sûre.




CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle plus bordeline.
avatar
AWARDS ▵ le plus bordeline.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3496
▵ arrivé(e) le : 09/01/2014
▵ avatar : jamie campbell bower

MessageSujet: Re: Lorsque les rêves deviennent réalitée # Loïa Lun 27 Mar - 18:39



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
feat : Julia & Loï

Julia était entrée dans ma vie alors que cette dernière s’était un peu calmée, grâce à Angie et Aisling. Alors c’est vrai que certaines choses de mon passés pouvaient la surprendre. Ce qui me fit sourire lorsqu’elle s’en rendit compte. Mais fallait quand même dire que ça me foutait un coup, de voir ce que j’étais devenu, à quel point j’avais changé pour une seule personne. Je me disais que c’était une bonne chose, du moins la plupart du temps. Dans des moments comme celui-ci, je me rendais compte que les mauvaises habitudes n’étaient finalement pas si loin que ça et que je pouvais très vite y retombait. Ce que je faisais en allant sniffer un rail de cocaïne. Me réinstallant sur le canapé, aux côtés de ma meilleure amie, j’essayais de ne pas penser à ce que penserais ma jolie blonde si elle me voyait comme ça. Mais elle n’était pas obligée de le savoir, parce que sinon je savais qu’elle allait me passer un savon gros comme une maison. Les effets de la drogue ne tardèrent pas à faire effet et je m’en amusais tout seul.

Décidé à aller chercher une autre bière pour la chanteuse et moi-même, je me prenais les pieds dans la table basse. Fallait s’y attendre, dans l’état où je me trouvais. Et je manquais de m’étaler par terre. Heureusement, j’arrivais à retrouver mon équilibre pour ensuite affiché ma fierté à tout le monde. Ils étaient tous en train de se marrer, bien évidemment, et moi aussi d’ailleurs. Je me sentais tellement bien, comme si tout n’était plus qu’amusement. Je ne pensais plus à ma vie à Wellington, à ceux qui m’attendaient, et aux problèmes aussi que j’avais là bas. Tout ça était derrière moi, pour le moment. J’éclatais encore plus de rire à la remarque de ma meilleure amie. Voler… C’était une si bonne idée ! Peut-être même que ça pourrait marcher si j’essayais ! Faire comme Peter Pan. Me tournant vers Julia, je n’eus pas le temps de lui faire part de mon idée qu’elle s’envolait elle aussi pour atterrir sur moi. Il y avait encore des progrès à faire de ce côté-là pour la jeune femme ! Je passais mon bras autour de sa taille, pour qu’elle ne s’envole pas une nouvelle fois, alors qu’elle-même s’agripper à mon épaule.

« T’sais qu’t’a faillis m’écraser quand même ! »

Mais c’était tellement marrant, que je ne pouvais pas m’arrêter de rire, et même pas lorsque ma meilleure amie reprit la parole pour faire part de sa découverte. Ce qui était une bonne idée aussi. Pourquoi personne n’y avait jamais pensé avant ? Je plongeais mon regard dans le sien, ayant retrouvé mon sérieux.

« Julia, t’as eu l’idée la plus brillante au monde ! T’es trop intelligente en faite. »

Et comparé à moi, ce n’était pas compliqué de l’être, bien au contraire.


to follow...

fiche by mad shout.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2900
▵ arrivé(e) le : 06/10/2014
▵ avatar : Jessica Lowndes. ♡

MessageSujet: Re: Lorsque les rêves deviennent réalitée # Loïa Sam 1 Avr - 3:59


 

 
 


« Lorsque les rêves deviennent réalité. »
Loïa ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




C'était vraiment une sensation qu'elle n'aurait jamais pu imaginer, Julia. Les deux hommes avaient tout à fait raison en lui disant que la cocaïne produisait un effet indescriptible, parce qu'elle n'était absolument pas capable de décrire ce qu'elle ressentait à ce moment précis. La seule chose qu'elle pouvait dire, c'était que c'était agréable. Vraiment très agréable. C'était euphorisant, c'était enivrant. Elle ressentait surtout ce bien-être incroyable. Et, aussi, elle avait envie de s'amuser. Elle oubliait la fatigue accumulée, elle oubliait ses doutes, elle oubliait ses craintes. Elle se sentait mieux que jamais. Elle voulait uniquement faire la fête jusqu'au bout de la nuit. Et ça tombait bien, parce qu'elle se trouvait avec la meilleure personne qu'elle connaissait pour ça... Loï. Il semblait aussi euphorique qu'elle mais, de toute manière, elle aurait eu du mal à voir le contraire. A cet instant, c'était comme si la vie entière était plus belle. Riant en compagnie de son meilleur ami sur la quasi-chute qu'il venait de faire, la jolie brune ne tarda pas à vouloir le rejoindre. Sauf qu'elle prit un peu trop d'élan en sautant malgré elle. Manquant de tomber, elle se raccrocha bien évidemment à lui. Visiblement, elle n'avait pas le même pouvoir de voler que lui. Heureusement pour elle, le blondinet la tenait par la taille pour lui faire maintenir un certain équilibre alors qu'elle s'agrippait toujours à lui, comme si sa vie en dépendait. Mais, au commentaire du jeune homme, Julia ne put s'empêcher d'éclater de rire une nouvelle fois.

- Oh non, je te veux en 3D moi, pas tout raplapla comme une crêpe ! Qu'est-ce que je deviendrais, sinon !

Ses paroles étaient débordantes d'amour. Bien que la perspective de voir Loï transformé en crêpe était très amusante. Essayant de reprendre sa respiration entre deux rires, la jeune femme finit tout de même par retrouver son sérieux, ou en tout cas un semblant de sérieux. Elle venait surtout d'avoir l'idée du siècle, non, du millénaire. Elle ne comprenait pas comment personne n'y avait pensé plus tôt. Surtout, elle ne comprenait pas comment elle -même n'y avait pas pensé plus tôt. Elle était pourtant extrêmement intelligente ! La coke la rendait surtout très confiante. Elle avait rarement éprouvé une telle assurance. Partageant ses pensées avec Loï, il était évidemment d'accord avec elle. Soigner la dépression par la cocaïne, c'était la solution à laquelle il fallait penser. Et pourtant, elle ne se doutait pas encore de la baisse de moral vertigineuse qu'elle allait ressentir bientôt. Pour le moment, elle était bien trop occupée à profiter de ces sensations nouvelles.

- Mais oui, je savais pas que j'étais si intelligente ! On va pouvoir soigner plein de gens !

Toute heureuse, elle se jeta finalement au cou de son meilleur ami pour lui offrir un énorme câlin comme si elle ne l'avait pas vu depuis des années. Elle était tellement contente de partager un tel moment avec lui, un moment dont elle se souviendrait assurément. Profitant du reste de la nuit à ses côtés, la petite brune ne se doutait pourtant pas de l'importance qu'allait prendre cette soirée dans sa vie, dans leur vie à tous les deux.


 
 


 CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lorsque les rêves deviennent réalitée # Loïa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-