AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I never dreamed that I'd meet somebody like you # Lukine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MODOlittle panda.
avatar
MODO ∞ little panda.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 1573
∞ arrivé(e) le : 20/06/2015
∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: I never dreamed that I'd meet somebody like you # Lukine Dim 2 Avr - 22:35


No, I don't want to fall in love With you
Lukas & Clémentine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je ne pouvais que comprendre ce que me disais et ce que semblait pensait Lukas. Du moins, j’imaginais le comprendre. De ce que je savais sur lui, je ne comprenais d’ailleurs même pas comment il avait pu rester ici aussi longtemps. Je n’allais pas m’en plaire, loin de là, puisque sinon je n’aurais jamais fait sa connaissance. Même au vu de notre relation, l’on pourrait penser que cela aurait été mieux ainsi. Quant à son envie d’aller voir le monde, qui ne la ressentait pas un jour ? Même moi, il fallait bien l’avouer, j’y pensais de temps en temps. Et maintenant que j’avais terminé mes études, c’était peut-être le bon moment pour profiter un peu et partir en vadrouille. Sauf que ce dont parlait le jeune homme, c’était de partir, pour ne jamais revenir. Et ça, je n’étais pas certaine d’être prête à le faire. J’avais tout ici, toute ma vie c’était construite à Wellington lorsque j’avais quitté la France. J’avais encore mes parents, j’avais mes amis, mes repères, mes habitudes. Alors oui, je pourrais partir, pour quelques jours, quelques secondes, mais jamais définitivement. Et cela signifiait qu’à un moment où un autre, peut-être d’ailleurs plus tôt que prévu, nos chemins allaient se séparer, et je n’aurais été qu’une fille de plus dans sa vie, alors qu’il aura été bien plus pour moi. Il ne fallait pas que j’y pense, pas maintenant, même si l’ambiance était déjà en train de passer du côté obscur. Je me doutais qu’il ne l’avait pas fait exprès, en posant cette question. Ou peut-être que si ? Peut-être qu’il tentait de me faire passer un message ?

Pas le temps de tomber dans la déprime, qu’il me fit remarquer quelque chose. Un petit chemin, entièrement sous de la fausse neige, qui menait à une minuscule forêt de sapin. C’était super mignon, et je sentais mon âme d’enfant refaire surface une nouvelle fois. D’un signe de tête pour accompagner ma question, je lui proposais d’y aller. Qu’est-ce qu’on avait à perdre de toute façon ? Entre ça, ou voir se reste de la journée se désagrégé parce que nous ne saurions plus de quoi parler. Un sourire satisfait s’étira sur mes lèvres à la réponse du motard. Et en plus ça le faisait rire !

« Ose un peu pour voir ! »

Je savais qu’il plaisantait, et la suite me le confirma rapidement, mais tout de même, je savais qu’il en aurait été capable. Ce qui me surprit. Lukas était le genre de personne à dire ce qu’il pensait, s’il n’en avait pas eu réellement envie, il me l’aurait clairement fait comprendre. Là je découvrais, encore une fois, une nouvelle facette de sa personnalité. Jamais je n’aurais imaginé qu’il puisse aimer ce genre de chose. Mais j’oubliais, trop souvent confronté à sa carapace, qu’il y avait autre chose en dessous. A peine avait-il dit oui, que j’étais déjà sur le petit passage, menant sous le couvert des arbres. J’avançais à quelques pas devant lui, profitant du silence qui se faisait petit à petit, et de l’ambiance qui régnait ici. Même s’il n’y avait pas le froid des hivers en France, le fait de voir de la neige, même de la fausse, me rendait heureuse. J’avais vraiment l’impression d’être dans un autre monde, et je m’attendais à tout moment à tomber sur la maison du père noël. Ou presque. Alors que j’avançais, je fus stoppé net par quelque chose qui s’écrasa contre l’arrière de ma tête. Quelques flocons passèrent devant mes yeux et je me retournais, les mains sur les hanches, pour faire face à Lukas et sa gueule d’ange qui ne trompait pourtant pas. Je me retenais de rire et posais à mon tour une question.

« C’était un écureuil peut-être ? »

Puis son rire éclata et j’en tombais un peu plus amoureux. Même son visage avait changé, semblait plus détendu, comme la fois où il m’avait mené près de ce lac… Je joignais mon rire au sien durant quelques secondes avant de riposter et de lui envoyer moi-même une boule de neige. C’était lui qui avait commencé après tout ! Avant qu’il ne puisse réagir, je sautais sur le côté et me cachait derrière un arbre, préparant déjà ma prochaine attaque.




AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2357
∞ arrivé(e) le : 20/02/2014
∞ avatar : Taylor Lautner

MessageSujet: Re: I never dreamed that I'd meet somebody like you # Lukine Sam 29 Avr - 14:08

the most wonderful gift I ever had

Lukas & Clementine
My heart plays a song for you,
I guess you cannot hear,
It is my love I sing for you,
I guess that isn’t clear.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Cette simple question les avait confronté à la réalité : ils n'avaient pas les mêmes objectifs, les mêmes attentes de la vie, et leur chemin finirait nécessairement par se séparer. Lukas voulait se convaincre que ce n'était pas grave, qu'il avait déjà eu plein de nanas dans sa vie et, qu'au final, il se souvenait à peine de leur nom. Pourquoi Clementine serait-elle différente ? Pourquoi le devrait-elle ? Il savait pourquoi. Il avait été forcé d'ouvrir les yeux à Halloween. Mais Lukas ne parvenait toujours pas à l'accepter. Il s'était toujours protéger contre les sentiments, les avaient assassiné et enterré, pour que son cœur ne devienne plus qu'une pompe à sang et non pas le siège de ses émotions. Il n'y avait pas de place pour elles. Elles étaient inutiles, voire dangereuses. Le motard y était parvenu, et ça lui avait effectivement sauvé la vie. Alors pourquoi tout remettre en cause ? Hélas, sa présence ici et le fait qu'il accepte que Clementine lui prenne la main démontrait à quel point il n'était pas contre le fait d'abattre ses barrières d'acier. Tout simplement parce que c'était pour elle. Juste pour elle. Il revêtirais à nouveau sa muraille le jour où elle déciderait de s'en aller. Mais en attendant, il voulait qu'elle vienne toucher son cœur et le libère de tout ce qu'il était. Se prêtant d'ailleurs au jeu, il eut un sourire des plus amusés en voyant son envie d'aller vers le petit chemin enneigé. Alors quant elle lui demanda si ça lui disait de l'emprunter, Lukas ne put empêcher un rire de ponctuer sa phrase. Et s'il disait non juste pour l'embêter ? « Ose un peu pour voir ! » le met-elle gentiment au défi, sachant qu'il était simplement malicieux. Et c'est ainsi qu'ils partirent en direction de ce petit chemin, Clementine étant particulièrement heureuse s'il en jugeait par la précipitation dont elle fit preuve pour passer le portail. Ainsi elle le laissait derrière ? Mauvaise idée !

Pris d'une envie de se laisser aller à des enfantillages, chose qu'il avait rarement eu le plaisir de faire dans sa vie, pour ne pas dire jamais, Lukas profita que la brunette prenne quelques mètres d'avance pour lui balancer une boule de neige, après quoi il se redressa, faussement angélique. « C’était un écureuil peut-être ? » l'interrogea-t-elle, nullement dupe de son acte. Lukas haussa les épaules. « Peut-être bien. Après tout c'est de la fausse neige, les écureuils ne sont pas encore planqués au fond des arbres. » Si elle lui tendait une excuse, pourquoi s'en priver ? N'empêche... maintenant qu'il avait commencé, il se ferait une joie d'une bonne bataille de boules de neige ! Apparemment Clementine aussi, puisqu'elle attendit qu'il baisse sa garde pour se venger. La maline alla ensuite se planquer derrière un arbre. Le motard fronça les sourcils. Elle pensait vraiment pouvoir l'avoir si facilement ? C'est vrai que là, il était à découvert, mais il n'avait pas dit son dernier mot ! Profitant qu'elle soit occupée à se cacher et à préparer sa future attaque, Lukas s'approcha à pas de loup de l'autre côté de l'arbre. Il n'était pas certain d'avoir beaucoup de chance de la surprendre, car Clementine n'était pas stupide, mais il comptait sur l'effet de surprise et sa ruse habituelle. Puis, alors que la brunette le cherchait du regard, il approcha sa bouche de son oreille. « Bouuuh ! » Un cri qui la fit sursauter, alors qu'il se fendait la poire. Puis il l'attrapa par la taille et la fit tomber sur la neige, oubliant complètement son passé et se fichant totalement de l'image qu'il renvoyait. Il était heureux, si heureux... pour la première fois de sa vie. Car même avec Soshana, sa référence en matière de relation humaine normale, son immaturité l'avait empêché de connaître ça. Allongé sur Clementine, le motard eut un sourire. « Et ça ? Tu crois que c'était un écureuil ? » se mit-il à rire doucement, avant de simplement capturer ses lèvres. Les souffrances attendraient, il ne voulait plus qu'elle et tout ce bonheur qu'elle lui offrait sans jamais chercher quoi que ce soit en retour.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOlittle panda.
avatar
MODO ∞ little panda.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 1573
∞ arrivé(e) le : 20/06/2015
∞ avatar : Kaya Scodelario

MessageSujet: Re: I never dreamed that I'd meet somebody like you # Lukine Ven 5 Mai - 18:33


No, I don't want to fall in love With you
Lukas & Clémentine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
J’avais bien cru que la journée allait se terminer comme ça, avec nos chemins se séparant pour bien illustrer ce que nous venions d’évoquer à demi-mot : le fait que nous n’avions aucuns avenirs ensemble. Je ne le voulais pas, parce que j’étais tout simplement amoureuse de Lukas, même si je n’avais encore jamais prononcé cette vérité à voix haute. Mais je savais qu’à un moment où un autre, cela devrait arriver et j’étais même très étonnée que ça ne soit pas arrivé bien avant. Faut dire que nous étions assez stupide pour prendre le temps de bien s’attacher l’un à l’autre avant de se séparer, histoire que nous ayons plus de mal à s’en remettre, que cela soit beaucoup plus difficile que ça n’aurait dû l’être. Je ne voulais pas y penser maintenant, je passais parfois certaines nuits à y penser, aujourd’hui n’était pas le moment. J’étais contente que le motard ait décidé d’en faire de même en poursuivant notre balade du jour et en me faisant même une concession : redevenir un enfant, avec moi. C’était probablement le lieu, le contexte, qui faisait qu’une nouvelle barrière venait de se passer, malgré celle qui s’était bâtis avec l’évocation de nos projets respectifs. Je n’avais rien osé dire, de peur de le faire fuir, mais en vérité, j’étais prête à tout laisser en plan et le suivre jusqu’au bout du monde s’il me le demandait. Retrouvant le sourire, je le défier de s’opposer à moi pour la suite du programme et prenait les devants pour m’engager sur le petit chemin neigeux qui s’enfonçait un peu dans la petite forêt de sapin.

C’était magique de trouver de la neige, même si ce n’était que de la fausse, en plein été. Ainsi, j’avais presque l’impression de revivre les noëls que je vivais lorsque je me trouvais encore en France. Slalomant entre les arbres, je m’arrêtais et me retournais vers Lukas, un air de surprise sur le visage alors que je venais de recevoir une boule de neige venant derrière moi. Je savais que ça ne pouvait venir que de lui, et pourtant je jouais le jeu en supposant que ça devait être une petite bestiole vu qu’il prenait un air innocent. J’éclatais de rire à sa réponse, avant de hausser à mon tour les épaules.

« Humm… Oui, ça doit être ça ! »

Juste le temps d’admirer une dernière fois son visage radieux, et je contre attaquais avec une boule de neige, avant de courir me cacher derrière un arbre. Je rassemblais ce que je pouvais de neige et tentais d’en faire une nouvelle boule avant d’oser jeter un coup d’œil à l’endroit où j’avais laissé le Néo-Zélandais. J’aurais du m’y attendre, et je me demandais où est-ce qu’il avait bien pu aller. J’avançais prudemment d’un pas, avant de sursauter de lâcher ce que j’avais dans les mains. Je me retournais pour voir Lukas plié en deux de rire alors que moi j’essayais de calmer mon pauvre petit cœur. Mais à le voir comme ça, je n’avais qu’envie de me joindre à lui. Même pas le temps de me mettre à rire moi aussi que je me retrouvais à terre, ne voyant plus que le ciel se découper entre les branches des arbres. C’était tout simplement magnifique, et j’aurais pu rester là à contempler le spectacle durant des heures si je n’avais pas eu quelque chose d’aussi beau à voir et de qui je sentais le poids sur mon corps entier. Je riais, encore et toujours à sa question avant de hocher la tête d’un signe affirmatif.

« Un très gros je pense… »

Son visage s’approcha alors du miens et je fermais les yeux pour savourer le goût de ses lèvres. Rien ne pouvait être plus parfait que ce moment en particulier. Même si dans ma tête, me revenait toujours la soirée que nous avions vécu au bord de ce lac… Rien n’en était comparable, mais aujourd’hui s’en rapprochait quelque peu. Mon regard s’accrocha au sien et ma main se leva pour passer dans ses cheveux. Ça aussi, c’était un spectacle dont je ne me lasserais jamais… Mais avant que les choses ne deviennent trop sérieuse, je me servais d’une astuce que m’avait apprit Ethan pour me dégager si jamais j’étais pris au piège au sol, et rapidement, sans même comprendre j’avais réussis à faire ça, je me retrouvais sur le motard. Fallait croire qu’il baissait énormément sa garde lorsqu’il se trouvait avec moi. Un sourire taquin sur le visage, je demandais :

« C’est qui la plus forte ? »



AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2357
∞ arrivé(e) le : 20/02/2014
∞ avatar : Taylor Lautner

MessageSujet: Re: I never dreamed that I'd meet somebody like you # Lukine Sam 13 Mai - 21:06

the most wonderful gift I ever had

Lukas & Clementine
My heart plays a song for you,
I guess you cannot hear,
It is my love I sing for you,
I guess that isn’t clear.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]C'est vrai que vu leur vécu différent, les deux amants n'étaient pas toujours d'accord suur tout, et qu'il leur arrivait de se prendre la tête. Surtout lui d'ailleurs, à cause de son côté écorché vif et de son caractère impulsif. Mais franchement, ces moments semblaient n'avoir jamais existé. Clementine lui apportait tellement de joie et de bonheur qu'il en deviendrait presque un ange à son contact. Presque. Il avait cette noirceur au fond des tripes qui resterait à vie, tel un marquage au fer rouge de trop de souffrances accumulées. Néanmoins, tant que sa petite-amie non-officielle serait prêt de lui et continuerait de le regarder comme elle le faisait, Lukas irait bien. Pour preuve, la conversation sur leur vision de l'avenir aurait pu mettre une distance entre eux, mais le motard avait fait l'effort de le balayer d'un revers de main. A la place, ils étaient là, sur ce si joli petit sentier saupoudré de fausse neige à s'émerveiller des décors et à retrouver leur âme mutine d'enfant. Ce fut Lukas qui démarra les joyeuses hostilités en lançant une boule de neige sur Clementine qui était plusieurs pas devant lui. Cette dernière, bonne joueuse, ne lui en tint pas rigueur... « Humm… Oui, ça doit être ça ! » Mais en jeune adulte malicieuse qu'elle était, elle ne put faire autrement que de se venger en lui balançant une boule de neige à son tour, après avoir trompé sa vigilance. La bataille désormais ouverte, la brunette se cacha derrière un arbre tandis que Lukas s'apprêtait à riposter. Puis il profita qu'elle soit derrière l'arbre et qu'elle ne le voyait pas pour contourner celui-ci. S'approchant ensuite à pas de loup, il lui fit peur en criant un bouh ! près de son oreille, et se mit à rire. Mais hors de question qu'elle lui échappe une nouvelle fois. Lukas l'attrapa par la taille avant de se laisser tomber dans la poudreuse, Clementine coincée sous son torse puissant. Se référant à sa réplique d'un peu plus tôt, le motard minauda en lui demandant si ça aussi c'était un écureuil. « Un très gros je pense… » parvint-elle à articuler après avoir cessé de rire aux éclats. Un sourire aux lèvres, Lukas vint embrasser avec passion sans même se soucier de savoir s'ils pouvaient être vu par les passants. Jusqu'à ce que, sans comprendre ce qui lui arrivait, Lukas se retrouve dans la posture opposée à celle où il était. Clementine le dominait ainsi de toute sa hauteur, visiblement très satisfaite de sa manœuvre. « C’est qui la plus forte ? » demanda-t-elle alors. D'abord surpris, Lukas finit par afficher un sourire à son tour. Sans la lâcher des yeux et profitant du spectacle, son regard malicieux se fit plus tendre. « C'est toi... » admit-il sur un ton énigmatique, qui faisait planer le doute sur la question à laquelle il répondrait vraiment. Une manière pour lui d'être enfin honnête en affirmant ce qu'il pensait. Car plus que cette question anodine et espiègle, Lukas affirmait que oui, c'était elle celle qu'il voulait, celle qu'il avait attendu sans même s'en apercevoir, celle qu'il lui fallait, celle qui avait ce don de rendre sa vie supportable, et même heureuse. Elle qui était son évidence. Mais avant qu'elle ne puisse réagir, Lukas la renversa à son tour. « Tu es la plus forte, et moi le plus fort. On était fait pour se trouver. » sourit-il avec un rictus en coin cette fois-ci, faisant une fois de plus écho au mystère qu'il laissait planer sur ce qu'il voulait réellement dire. « On continue la balade ? » demanda-t-il ensuite, toujours aussi énigmatique. Lukas aimait bien jouer avec ses proies, mais c'était la première fois que c'était dans le bon sens.

Fin du RP
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I never dreamed that I'd meet somebody like you # Lukine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-