AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ever After ☆
avatar

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6951
∞ arrivé(e) le : 11/06/2015
∞ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie Jeu 12 Jan - 12:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi...

Le pas décidé malgré le regard plus ou moins distrait par l’écran de son téléphone, Clara soupira légèrement en se disant qu’elle risquait bel et bien d’être en retard alors que la ponctualité était un élément clé dans la réussite des projets qu’elle menait à bien. certes, elle prenait toujours des précautions en se prévoyant une marge et ne quittant pas sa maison au dernier moment, en raison des éventuels embouteillages et autres détails inattendus. La demoiselle leva les yeux brièvement, ses pensées allant de la future mariée à cet homme qui avait réussi à lui faire entrevoir un bout de ciel bleu alors que des nuages noirs menaçaient ce qu’elle s’ efforçait de construire. Tout n’était pas tout rose, à vrai dire personne ne pouvait se vanter d’avoir tout acquis, sans qu’aucune ombre ne se présente au tableau idyllique qu’il s’efforçait de peindre au quotidien. Un léger sourire se dessina sur les lèvres de la wedding-planneuse en songeant au sublime mariage en préparation, et elle ne pouvait que rester optimiste, bien qu’elle ne fasse un rapide bilan sur les dernières semaines écoulées et les retrouvailles plus ou moins joyeuses auxquelles elle avait dû faire face. Bien sûr, Kris avait été sa plus belle rencontre, mais elle ne pouvait pas cesser de penser à cet ami perdu, disparu à tout jamais, sans compter celui qui était revenu et pour lequel elle nourrissait une rancœur féroce. En même temps, la brune avait de quoi en vouloir à Jamie, surtout parce qu’il avait rompu le serment invisible qui liait les amis sans aucun mot, sans excuse valable et ses excuses étaient loin de tout résoudre, non ces dernières n’avaient eu comme conséquence que de l’agacer encore plus, au point d’en avoir tourné les talons et être partie sans un regard en arrière. En réalité, elle avait agi de la même manière, celle là même qu’elle lui avait reprochée inlassablement, mais elle n’arrivait pas à s’en vouloir, enfin si, de manière minime. De toute façon, la demoiselle ne tenait pas à s’incomber de pensées négatives, qui entravaient totalement son efficacité et son professionnalisme. Accélérant le pas et pénétrant dans le Brentwood hotel, lieu du rendez-vous avec la future mariée, Clara ne put que souffler en regardant brièvement sa montre. Elle avait un peu d’avance ce qui était un miracle en soi, étant données ses craintes et l’endroit dans lequel sa cliente avait décidé de la rencontrer, alors qu’en temps normal son bureau était privilégié. Mais il fallait croire que certains avaient besoin d’être dans un lieu neutre, et comme les clients étaient rois, la brune ne pouvait qu’acquiescer et faire tout son possible pour que son bureau se déplace avec elle, ses idées, ses dossiers et bien évidemment sa propre personne. La jeune femme avait pris une seconde pour jeter un œil sur l’étage, afin d’appeler l’ascenseur dans lequel elle était entrée sans réellement faire attention aux personnes qui faisaient la même chose qu’elle, sans nul doute parce qu’elle s’était adossée à la cabine d’ascenseur, après avoir appuyé sur le bouton de l’étage en question et s’être plongée brièvement dans ses notes et constater qu’il ne manquait rien. Professionnelle jusqu’au bout des ongles, tel était son crédo. Les portes se rouvrirent, laissant un flot d’individus descendre, alors qu’un homme entrait, un homme qui n’attira pas le regard de Clara, enfin jusqu’au moment où la cabine s’était refermée, avait repris son élévation vers le fameux étage demandé par la demoiselle. L’air abasourdi, elle n’en revenait pas et son visage traduisait à la perfection le fait qu’elle n’aimait pas du tout cette nouvelle rencontre. « punaise, c’est pas possible… Jamie » , soupira-t-elle d’exaspération. Décidément, ils avaient le chic pour se voir dans des situations qui n’étaient nullement propices à la discussion qu’ils se devaient d’avoir. Elle s’était éloignée davantage de lui, sachant pertinemment qu’à l’heure actuelle, elle ne pouvait pas un brin s’enfuir, non juste attendre, et les secondes voire les minutes risquaient de passer pour une éternité…
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie Ven 13 Jan - 19:45



~ Clara & Jamie ~
"Je m'en fous, j'ai pas besoin de toi ... "

C'était effrayant de ce retrouver seul, il ne comprenait pas, il ne comprenait plus rien à faire dire. En faite il était même totalement à la dérive. Un soir, alors qu'il rentrait plutot tard, il avait tenté de prévenir "sa femme" pour lui dire qu'il serait quelques peu en retard. Il n'avait pas eu de réponse, et en rentrant chez lui il avait découvert que la jeune femme avait mit les voiles. Comment ? L'armoire ou ce trouvait ses vêtements étaient vide, ses affaires dans la salle de bain avaient disparues, les photos de sa famille et quelques babioles, elles aussi n'étaient plus là en faire elle avait prit soin d'effacer toutes traces de sa présence dans la maison, laissant simplement cette petite bague qu'il lui avait offert en guise d'alliance pour leur "faux mariage" sur le bord de cette plage. Depuis ce jours, Jamie avait tenté de la contacter mais à croire qu'il n'y avait plus aucunes traces d'elle sur cette terre, à croire que Keera Olivia Oslen n'avait jamais existé. Il savait qu'il devait ce rendre à l'évidence mais c'était difficile d'autant plus que la jeune femme avait promit de faire des efforts, devant cette psy, la thérapeute qu'ils avaient tous les deux étaient voir, Keera avait dit qu'elle avait envie que sa change et elle disait que tous irais mieux ! Tu parle, elle en avait profité pour ce tirer comme elle avait toujours su le faire. Sans un mot, sans une explication ... il ne comprenait pas ce qu'il avait bien pu faire de mal mais il lui en voulait ! Il la détestait pour être partie sans rien dire ! Depuis, Jamie avait du mal à reprendre le cours de sa vie, il avait décidé de mettre le basket définitivement de côté pour reprendre une vie tous à faire normal ... il en avait assez. Le problème c'est qu'il ne savait pas vraiment ce qu'il avait envie de faire, à part la photographie et le basket il ne savait pas vraiment faire autre chose. Si il était doué pour les affaires, les finances, il était même plutot malin et savait gérer les affaires de crises mais est ce que ça lui plairait sur le long terme ? Et puis il n'arrêtait pas de penser à Keera ... Bon sang, pourquoi n'avait pas écouté son frère, il lui avait toujours dit que cette fille était nocive et mauvaise pour lui et Jamie avait toujours essayé de voir le bon côté de la jeune femme, qu'est ce qu'il y gagne ? Recommencé à zéro ... sans elle ! Bon sang qu'est ce qu'il ce sent stupide. Il n'avait même plus envie d'aller à la maison, au point de dormir à l'hotel, il avait même décidé de mettre la maison en vente pour trouver un appartement, quelque chose de plus petit puisqu'il était seul. Il avait les moyens puisqu'il était toujours reconnus comme sportif de haut niveaux. Sortant de sa chambre après avoir fermé la porte, Jamie avait envie de faire un tour en ville aujourd'hui et surtout de ce changer les idées, revoir ses vieux amis peut être passer voir son frère pour lui annoncer la nouvelle puis rendre visite à Charlie en même temps puis peut être aussi à Clara. La jeune femme refusait de le voir ou même de lui parler parce qu'elle lui en voulait toujours autant d'être parti sans rien dire. Mais Jamie n'avait pas envie de laisser couler et attendre sagement que ça passe ! Il avait tenté de faire le premier pas vers elle seulement Clara ne voulait pas en démordre. La dernière fois, elle lui avait fait comprendre qu'elle ne voulait plus avoir affaire à lui et il n'avait pas eu d'autre choix que de la laisser partir, mais il n'avait pas dit son dernier mot. Attendant devant les portes de l'ascenseur, il attendit qu'il s'ouvrit sans pour autant faire attention à la personne qui était déjà présente. En faite tous comme elle, il avait les yeux rivés sur son téléphone du moins ça c'était avant qu'il ne remarque la jeune femme. - Clara ! Dit il en laissant son téléphone tomber dans la poche de sa veste. - Cache ta joie ! Si ça c'est pas le destin ! Ça me fait plaisir de te voir ! Dit il en souriant tendrement alors qu'elle faisait tous pour éviter son regard. - Oh aller Clara ! Tu va pas m'éviter à chaque fois que tu me croise !


Revenir en haut Aller en bas
Ever After ☆
avatar

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6951
∞ arrivé(e) le : 11/06/2015
∞ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie Lun 23 Jan - 21:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi...

il était évident que son métier avait toujours été la seule chose stable dans la vie de Clara, bien qu’elle ne mène pas la vie de château ou de déboires. Non, il était évident qu’elle avait toujours eu la tête sur les épaules, peut-être trop parfois, avec des principes bien définis, des règles qu’elle avait bien du mal à surpasser et oublier. cela concernait aussi bien son travail que sa vie personnelle entre amitié et autre relation. Alors bien évidemment qu’elle avait toujours été plus ou moins maudite en amour, la brune ne pouvait pas s’arrêter de songer à la possibilité de rencontrer la perle rare, celui qui lui ferait ressentir le grand frisson, enfin elle ne tenait pas non plus à se faire de fausses idées en se nourrissant de ses croyances que certains pensaient saugrenues comme tout ce qui était dépeint dans tous les contes qui avaient bercé son enfance et avaient nourri son imagination. Oui, cette même imagination qui rendait possible les mariages, tous différents fussent-ils. Pourtant, même encore aujourd’hui, elle ne pouvait passer outre de certains détails qui la laissaient de marbre et empêchaient tout simplement la notion de pardon. Oui, elle n’en était pas capable avec certains, même si elle se montrait rude, en se remémorant les propos tenus envers celui qui avait été un ami et qui ne demeurait à présent qu’un vague souvenir, comme tout ce qu’ils avaient pu partager en la compagnie l’un de l’autre, mais qui appartenait au passé, rien qu’au passé. et si cela avait pu lui couter, il était évident que la colère ressentie à chaque fois qu’elle songeait à son départ ne pouvait que la convaincre que c’était le meilleur choix possible. Et visiblement, alors que sa journée se déroulait de manière plus ou moins normale et que le stress n’était pas à son paroxysme, son regard ne pouvait qu’osciller entre sa montre et son téléphone, même dans la cabine d’ascenseur dans laquelle elle était entrée. Les personnes étaient allées et venues, sans qu’elle ne s’en rende réellement compte, enfin jusqu’au moment où ses yeux s’étaient portés sur une silhouette plus que connue et qui avait eu le don de lui faire faire une légère grimace accompagnée de propos des plus négatifs. Elle ne voulait ni le voir ni lui parler, et pourtant Clara savait pertinemment qu’elle n’avait pas le choix, cet espace restreint se révélant être un piège qui se refermait doucement mais surement sur elle, sur eux. Le pire dans cette situation était que Jamie n’avait pas pris conscience du fait qu’elle était là, et elle ne put que soupirer en se disant qu’il y avait eu une infime possibilité à ce qu’ils ne soient pas en mesure de s’adresser la parole. Manque de bol, elle allait devoir supporter les discours qui l’insupportaient et qui risquaient de la faire partir en vrille. Détournant le regard, elle se mordillait la lèvre, afin de retenir toute parole réellement méchante qui ne lui ressemblait nullement. « Elle est profondément enfouie… » . Et voilà qu’elle recommençait à se montrer comme une tête de mule, butée. « Il faut croire que le monde est petit ou que le destin s’évertue à nous jouer des tours… » . La brunette était trop fière pour témoigner d’une sincère joie de le voir, surtout qu’il avait semblé plus que préoccupé. Mais ça, cela ne la regardait nullement, et elle ne comptait nullement lui poser des questions à jouer l’amie paniquée. Non, il avait perdu ce droit. S’adossant à la cabine et les yeux toujours loin de lui, elle n’avait pu qu’esquisser un léger sourire. Même dans le désaccord présent entre eux, Jamie se montrait toujours aussi prévenant, aussi gentil alors qu’elle… elle se comportait comme la sorcière de tous les dessins animés, cet odieux personnage qui l’avait toujours révulsée. La jeune femme avait fini par relever son regard vers lui, timide. « Et pourquoi pas Jamie, même si là, je ne le peux pas… » . Se pinçant la lèvre, elle soupira. « Qu’est ce que tu fais ici ? Il me semblait que tu serais plutôt installé dans une belle maison, avec femme et enfant… » . Sa voix s’était tue en un murmure, surtout que c’était sa curiosité qui parlait…
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie Dim 5 Fév - 23:44



~ Clara & Jamie ~
"Je m'en fous, j'ai pas besoin de toi ... "

Signe du destin ou pas ? C'était une chance de ce retrouver dans cette cage de métal avec elle, même si techniquement parlant ce n'était pas l'idéal mais au moins dans cette boite, elle n'avait pas la possibilité de le fuir ou de l'ignorer, ou plutot elle ne pourrait pas l'ignorer longtemps alors qu'il ce trouvait tous prêt d'elle. Contrairement à la jolie brune, lui il était plutot content de la croiser et surtout de ce trouver là avec elle même si il n'avait pas non plus la tête à lui faire de grand discours pour ce faire pardonner. Il allait au plus mal et en temps normal il aurait couru pour lui en parler mais aujourd'hui elle lui faisait clairement sentir qu'il avait perdu ce privilège tous ça parce qu'il était parti sans lui dire un mot. Une erreur fatal qu'il regrettait tous les jours et c'était pour cette raison qu'il avait envie de ce battre pour retrouver son amie, elle devait lui pardonner, il avait besoin de son amitié même si il c'était comporté comme un con avec elle. Reprenant, la jeune femme était toujours aussi froide que la dernière fois, elle ne lui adressait pas un regard et le son de sa voix était cassant, distant ... - Moi ça me fait plaisir de te voir et au moins ici tu peux pas me fuir ! Mais elle avait tout à fait le droit de refuser de lui parler et il s'attendait à ce qu'elle reste muette jusqu'à ce que l'ascenseur redémarre. Ce serait tellement plus simple qu'elle lui pardonne, il ne comptait pas s'en aller, c'était même surement égoïste de penser un truc dans le genre, parce qu'il avait conscience qu'il avait du lui faire du mal en partant sans lui dire quoi que ce soit mais il c'était déjà excusé. Il tenait à elle, mais il ne comptait pas lui ressortir son discours sur le "je suis désolé pardonne moi" parce qu'avec elle ça ne semblait pas vraiment fonctionner. Il ne jouait pas avec elle, il ne voulait pas retrouver son amitié par pur intérêt, mais parce qu'il tenait vraiment à elle. - Ben justement, là au moins tu pourra m'écouter ... mais je sais plus quoi faire pour que tu me pardonne Clara ! Dit il avant de s'adosser à la paroi d'en face tout en détournant le regard sans trop savoir quoi dire. Mais contre toute attente, ce fut elle qui reprit en lui demandant ce qu'il faisait ici ! Apparemment elle semblait toujours aussi curieuse sur sa vie c'était peut être bon signe au final ! Même si c'était un ton froid Jamie soupira doucement avant de lui répondre d'une petite voix. - Ben figure toi qu'elle c'est tirée sans dire un mot ma soi disante femme ! On à perdu notre enfant et ... je suis tellement mal que je n'arrive même plus à rentrer chez moi, je préfère dormir à l'hotel ! Donc non, je ne suis pas l'enfoiré qui à tout quitté pour vivre sa vie parfaite contrairement à ce que tu peux croire ! Quand il parlait de Keera, il avait de ton amer, presque comme si il était en colère et rien que d'y penser ça le rendait mal ! Il en était malade mais il cachait plutot bien son jeu. - Et toi ? Qu'est ce que tu fais ici ?


Revenir en haut Aller en bas
Ever After ☆
avatar

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6951
∞ arrivé(e) le : 11/06/2015
∞ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie Jeu 9 Fév - 11:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi...

Clara n’aimait pas se retrouver dans une telle position, elle qui ne cessait de camper inlassablement sur ses positions. Certes, elle pouvait être caractérisée par une relative douceur, mais également par ce petit caractère bien trempé qui faisait qu’elle ne pardonnait pas aisément ni ne se laissait marcher sur les pieds. Malheureusement pour celui qui se trouvait dans cette cabine d’ascenseur à ses cotés, elle n’arrivait pas à entrevoir le bout du tunnel, cette petite lumière qui pourrait s’apparenter au pardon que Jamie devait mériter. La brunette avait conscience que c’était du grand n’importe quoi, qu’elle ne pourrait pas le fuir éternellement ou se buter sur l’excuse tu es parti sans rien dire . à vrai dire, même Joy ne se bouchait pas les oreilles en chantant pour éviter d’écouter ce qu’on lui disait. Pourtant, c’était limite ce qu’elle faisait, ce qui ne témoignait pas une seule seconde de son âge adulte et de la maturité dont elle était dotée. A la vue de Jamie, la demoiselle s’était reculée, mettant un maximum de distance avec celui qui avait été jadis son ami et auquel elle refusait toujours d’adresser la parole, du moins avoir une discussion sensée et agréable. « Malheureusement » , ne put-elle que répliquer au fait qu’elle n’était pas en mesure de fuir. Non, à moins qu’elle ne se transforme en Wonder Woman, ou ne claque des doigts pour disparaitre de cet endroit exigu. Elle aurait aimé pourtant, bien que quelque chose la retenait ici, en sa présence. Sans doute les souvenirs, les meilleurs qui les avaient unis par le passé, une page qui s’était refermée, du moins c’était ce qu’elle s’efforçait de penser afin de ne plus se poser de questions. Se pinçant les lèvres, Clara n’avait pu que relever les yeux, le dévisageant. « Écouter ? C’est tout ce dont je suis capable pour l’instant. Pour pardonner, je n’en suis pas capable… » . Clara n’était en rien convaincue par ses propos, même si elle s’était toujours avérée être une tête de mule sur bien des points, y compris là. Même si la curiosité l’avait emportée sur la raison de sa présence dans cet hôtel, alors que dans ses souvenirs, son ‘ami’ était marié ou du moins heureux dans son couple. Seulement, il fallait croire qu’elle avait faux sur tous les points, et elle ne put que baisser le regard, honteuse de son comportement froid. Bon sang, pourquoi ? Elle avait fait un pas vers lui, sans pour autant venir le prendre dans ses bras alors qu’elle l’aurait fait il y a quelques mois encore. Le ton de la voix du brun traduisait une amertume que la jeune femme comprenait, et à vrai dire, elle ressentait une colère naitre en elle non pas à l’égard de Jamie, mais de celle qui au final avait pris les jambes à son cou. « je.. je suis désolée Jamie, sincèrement. Je ne pensais pas que… » . Les mots ne sortaient pas, et ses yeux s’étaient embués légèrement. Pourquoi est ce que cela la touchait ? Parce qu’elle tenait à lui, inexorablement, parce que malgré tout, il demeurait un être auquel elle tenait et tiendrait toujours, malgré tout ce qu’elle s’efforçait de clamer haut et fort. Se tournant légèrement, l’organisatrice de mariage soupira « je n’ai jamais dit que tu étais un enfoiré. Et si je suis ici, c’est pour rencontrer des clients, des futurs mariés qui ont fat appel à mes services. Le travail pour compenser le reste… » , prononça-t-elle en un murmure, avant de se retourner promptement. « Comment… comment te sens-tu ? Et pourquoi est-elle partie ? Et surtout depuis quand ? » . Cela ne la regardait peut-être pas, mais elle avait besoin de le voir mieux, malgré tout…
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie Lun 13 Fév - 10:38



~ Clara & Jamie ~
"Je m'en fous, j'ai pas besoin de toi ... "

Il aurait pu la supplier, il aurait pu tomber à ces genoux et lui demander encore et encore de le pardonner, il aurait pu lui dire qu'il était désolé, il pouvait lui expliquer les raisons de son départs des centaines de fois mais ... à quoi bon ? Il connaissait Clara, il savait que c'était une amie fidèle, douce, présente et à l'écoute mais c'était aussi un petit bout de femme avec un très fort caractère le genre à ne pas accorder son pardon ou fermer les yeux sur tous ! Et dans un sens il comprenait, il tentait plutot de ce mettre à sa place en imaginant que ce soit elle qui l'es planté pour s'en aller et qui revient en faisant comme si de rien n'était. Il comprenait lui même son erreur et aujourd'hui il s'en voulait ! Il avait toujours tenté de courir après le bonheur mais au final ça finissait toujours pas lui filer entre les doigts. Ils étaient enfermés dans cette cabine d'ascenseur et le point positif c'est qu'elle était avec lui et qu'elle n'avait pas la possibilité de le fuir. Ecouter, oui c'est tous ce qu'elle pourrait faire ! Elle n'avait pas d'autre choix mais voudrait elle y mettre de la bonne volonté ? Ça reste encore à voir. "Malheureusement", c'était tout sauf une bonne chose d'être bloqué là avec lui mais Jamie voyait plutot ça comme un signe du destin et chance qu'ils puissent parler ensemble et qu'elle l'écoute surtout même si ... il ne savait plus quoi lui dire ! Il ne savait même plus comment lui parler et il ne savait plus quels arguments lui donner pour qu'elle le pardonne. - C'est déjà un bon point si tu m'écoute ! J'espère que le reste viendra avec ! L'espoir fait vivre ! De toute façon il ne voulait pas renoncer à elle et son amitié, Clara était bien trop importante dans sa vie pour ... la laisser partir ? Même si c'était déjà le cas en quelque sorte. S'adossant à l'une de parois de l'appareil, Jamie gardait de nouveau le silence, en faite il ne savait même pas quoi lui dire maintenant qu'il était en face d'elle ! Il avait pourtant parlé devant son miroir plusieurs fois comme pour s’entraîner. Il avait même répété ce discours par cœur, mais maintenant il ne savait pas quoi lui dire ! Surprit, Clara finit par lui demander pourquoi est ce qu'il était ici, il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle lui demande, en faite il pensait même qu'elle refuserait de lui parler jusqu'à ce que l'ascenseur ne redémarre. Il vivait ici en quelques sorte, il avait mit sa propre maison à vendre et il tentait autant qu'il le pouvait de tourner la page "Keera". Il était amer, il était en colère, il était mal surtout et Clara semblait le comprendre. - Tu pensais que je vivais des jours heureux ... je le pensais aussi avant qu'elle s'en aille sans dire un mot ... je sais pas pourquoi ! Mon frère m'avait pourtant prévenue de ne pas me fier à elle, de ne pas trop m'accrocher et de me méfier ! Et voilà ... j'écoute jamais ! Répondit il d'une voix lointaine en déviant son regard, fixant le vide avec cet air absent. Le truc c'est qu'il ne comprenait pas vraiment ou il avait merdé, ils avaient vu cette psy, elle semblait d'accord pour qu'ils ce battent pour leur couple, qu'ils ce donnent encore la chance d'avoir une famille et que leur mariage fonctionne ! Ils étaient reparti sur de bonnes bases ! Mais non. Changeant de sujet, Jay finit par relever les yeux vers elle et lui retourner la question en éspérant que c'était pour une bonne raison qu'elle ce trouvait ici. - Oh ! C'est super ! Toujours à fond dans ton travail ... c'est une bonne chose, tu va leur offrir le mariage de leur rêve ! Compenser le reste ? Qu'est ce qu'elle voulait dire par là ? Elle avait besoin de ce changer les idées ? Peut être qu'elle n'allait pas si bien que ça elle non plus ? Mais il n'eu pas le temps de lui poser la question puisque elle reprit rapidement pour lui demander plus de détails. - Au plus mal, je suis mal ! Je suis censé être comment ? En faite je crois que je suis surtout perdu ! Je sais pas pourquoi elle à décidé de partir, on avaient décidé de ce donner une seconde chance, on à même fait une thérapie de couple et après ça on avait décidés de repartir à zéro. Puis, un soir en rentrant chez nous elle n'était plus là ! Elle a prit toutes ces affaires et ... elle à disparue sans un mot ! Baissant à nouveau la tête il haussa les épaules en ajoutant. - Une semaine ? Peut être plus ! J'en sais trop rien ! J'ai tout quitté pour elle ! J'ai laisser ma carrière de basketteur, j'ai plus rien ... James me l'avait dit ! Et je me suis borné à croire que Keera pourrait ce poser avec moi ! Une belle erreur ! Il avait couru après cette femme pendant tellement longtemps qu'aujourd'hui elle avait juste réussi à le dégoûter de l'amour. - Enfin bref, ce son mes histoires, on pourrai même dire que je l'ai bien cherché !


Revenir en haut Aller en bas
Ever After ☆
avatar

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6951
∞ arrivé(e) le : 11/06/2015
∞ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie Mer 15 Fév - 22:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi...

Clara aurait très bien pu se murer dans un silence, comme elle avait pu le faire lors de leur dernière rencontre, ne pas l’écouter et l’envoyer sur les roses encore et encore. Seulement, il fallait bien avouer que la demoiselle en avait assez de se complaire dans une position qui ne lui ressemblait nullement, à savoir la fille bornée qui ne réussissait pas à passer outre certains soucis. Certes, elle n’avait jamais accordée son pardon en un claquement de doigts et qu’elle en voudrait toujours à Jamie de l’avoir laissée sans nouvelles, sans un mot, sans rien, mis à part des questions qui étaient restées longtemps sans réponses. Quand bien même, aujourd’hui, elle se refusait de songer à toutes les excuses qu’il lui avait servies. S’étant reculée contre la paroi de l’ascenseur, elle ne pouvait attendre que le temps passe, qu’elle ne rejoigne l’étage qu’elle avait choisi et que leurs chemins ne se séparent une nouvelle fois. Elle avait relevé le regard vers le brun, lorsqu’il avait répondu à son propre commentaire, à savoir écouter puis éventuellement pardonner, même si elle n’était pas en mesure de le faire ou de promettre qu’elle y songerait. « Seul l’avenir le dira » , répliqua-t-elle, sachant très bien que cela ne l’engageait à rien. Le silence qui s’ensuivit en était presque dérangeant, et c’était Clara qui en était arrivée à le rompre, en lui demandant la raison de sa présence en cet hôtel. Parce qu’honnêtement, elle imaginait plutôt son ami bien installé dans une grande maison, visiblement, elle s’était mis le doigt dans l’œil et pas que. Les confessions de Jamie avaient eu le don de la surprendre, dans le mauvais sens du terme. Jamais ô grand jamais elle n’aurait pu imaginer une seule seconde ce que son ancien ami avait connu, et elle ne pouvait que lire entre les lignes, comprendre amertume, colère de cet homme envers celle qui avait été sa femme et qui n’avait rien trouvé de mieux que de lui planter un couteau dans le dos. Chose si simple en soi, qui témoignait tout simplement du manque de considération que Keera avait pu avoir envers celui qui était tombé éperdument amoureux d’elle. Le voir ainsi lui faisait mal, tout comme les propos tenus par Jamie qui témoignait de son désespoir, de sa détresse, et elle ne pouvait rien faire, son corps refusait d’avancer. « Tu ne pouvais pas prévoir la moindre de ses réactions, et si elle t’avait vraiment aimé, elle ne serait pas partie. L’amour rend aveugle, à ce qu’il parait. » . Non, elle ne pouvait pas lui jeter la pierre, pas à ce moment précis, alors qu’il était si vulnérable. De plus, la brune n’était pas en mesure de lui faire la moindre des remontrances, elle dont la vie sentimentale s’apparentait limite à un désert jonché de petites aventures, sans que cela n’aboutisse à un chemin stable et heureux. Par miracle, il y avait au moins une chose dans son existence qui se passait plutôt bien, à savoir son travail, qui l’avait amenée en ce lieu. « Je vais quand même tenter et faire en sorte que cela reste le meilleur jour de leur vie » . Clara s’était mordu la lèvre, se rendant compte qu’elle venait de commettre à nouveau un impair. Et avant qu’il n’ait le temps de l’interroger sur quoique ce soit la concernant, elle n’avait pu que repartir de plus belle sur son propre interrogatoire, qui avait eu raison des dernières barrières qu’elle s’était fixées. Clara avait rapidement réduit la distance qui les séparait et l’avait pris dans ses bras, une sorte de remède et la seule chose dont elle était capable à cet instant précis. « Je ne savais pas pour ça, pour la thérapie, pour vous… mais tu n’as pas le droit de te mettre dans de tels états pour elle. Elle ne te mérite pas, tout comme elle ne mérite pas ta colère ou la moindre émotion forte. Il faudra du temps pour t’en remettre, et tu trouveras quelqu’un qui te redonnera le sourire et qui se réveillera à tes cotés chaque matin en se rendant compte de la chance qu’elle a. » . passant une main dans son dos, qui se voulait rassurante, la brunette n’avait pu que se reculer légèrement et le dévisager. « tu ne l’as pas cherché, arrête de te flageller. Moralité dans cette histoire : la prochaine doit être brune, c’est impératif. Et pas un prénom qui commence par un K, ou une femme qui est une dévoreuse d’hommes. Sinon tu auras affaire à moi… »
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie Jeu 16 Fév - 0:08



~ Clara & Jamie ~
"Je m'en fous, j'ai pas besoin de toi ... "

Le temps fera avancer les choses, du moins c'est ce qu'il espère. Il lui avait déjà tous dit ! Il lui avait sorti ses excuses qui étaient des plus sincères vraiment ! Mais il comprenait qu'elle est besoin de temps pour s'y faire et surtout accepter qu'il soit de nouveau son ami ! Plus jamais il ne ferait cette erreur de la quitter sans lui dire le moindre mot elle ou qui que ce soit d'autre d’ailleurs. Malgré tous il connaissait un peu la belle brune et elle n'avait pas un mauvais fond mais ça ce comprenait qu'elle lui en veuille et qu'elle refuse de lui pardonner aussi facilement. Mais une chose en entraînant une autre, Clara finit par lui demander ce qu'il faisait ici ! Elle venait surtout de mettre le doigts sur un sujet assez sensible parce qu'il n'était pas du tout motivé pour parler de son ... histoire avec Keera. Il vivait ici depuis quelques jours et il avait l'impréssion que sa vie était un véritable enfer, il n'avait plus rien ... excepté des gens sur qui compter mais très peu. En faite il avait son frère ! Mais il ne lui avait encore rien dit parce qu'il ne voulait pas déranger tous le monde avec ses affaires de cœur et puis il avait aussi besoin de solitude. Mais maintenant qu'il avait abordé le sujet avec Clara, tout remontait à la surface alors que ça faisait des jours qu'il essayait de ne pas y penser. - Oui, ça rend aveugle ... et surtout ça fait mal ! Je pouvais pas prévoir mais j'aurais peut être du me rendre compte que les choses n'allaient pas aussi bien que ça ! Il ne comprenait pas, il ne savait pas si ça venait de lui ! Si il avait merdé ou si il avait fait quelque chose de mal ! En faite il ne savait pas si c'était parce qu'elle le détestait ou si elle avait juste eu envie de prendre la fuite sans aucunes raisons. Keera à toujours était comme ça et peut être qu'elle va refaire surface d'ici quelques mois ... quelques années ... il n'en sait rien ! Avec elle c'est toujours comme ça ! Clara, elle était là pour le travail, elle devait rencontrer un couple et discuter de l'organisation de leur mariage. Rien que d'y penser, Jamie ce mit tout de suite à sourire d'un air attendrit. Si il y avait bien un domaine ou elle était la meilleure c'était bien celui là ! Il avait déjà eu la chance d'être photographe à l'un des mariages qu'elle avait organisé et c'était magique ! - Un mariage ! Ça reste toujours l'un des meilleurs souvenirs ... enfin je crois ! A quelques exceptions prêt mais Jamie avait bien remarqué que ... les choses n'allaient pas vraiment bien ou plutot elle tentait de lui dissimuler quelques chose en changeant de sujet. Il ne préféra pas insister pour le moment puisqu'elle reprit rapidement sur le sujet ... sensible. Jamie ce confiait volontiers à elle, il n'avait pas peur de lui dire ce qu'il ressentait vraiment, ce qu'il ressentait en ce moment ! Il était mal ! Evidemment qu'il était mal ! La femme qu'il aime plus que tous au monde vient de le quitter sans la moindre explication, oui y'a pire comme situation mais ça faisait mal ! La jolie brune semblait même le comprendre puisqu'elle finit par réduire cet écart entre eux pour le prendre dans ses bras. Il ne s'y attendait pas mais qu'est ce que c'était agréable ! Pas seulement parce que c'était elle ! Son amie ! Mais aussi parce que ça faisait plusieurs jours qu'il n'avait pas eu le droit à un tel contact. La serrant contre lui pour y trouver ce réconfort dont il avait cruellement besoin, Clara trouvait les mots pour le réconforter et surtout qu'il arrête de s'en vouloir. Restant silencieux, il prenait en compte ce qu'elle était en train de lui dire seulement c'était beaucoup plus facile à dire qu'à faire ! Keera était encore bien trop présente dans son esprit pour qu'il puisse cesser de lui en vouloir ou même oublier cette colère ! Reculant légèrement sans la lâcher, juste pour pouvoir croiser son regard, il hocha timidement la tête avec un petit sourire sur le coin des lèvres. - D'accord, tu n'as cas me choisir mes rancard tant que tu y es ! Répondit il en souriant doucement. - Franchement je sais même pas si j'ai envie de m'attacher de nouveau à quelqu'un ! Pour le moment je crois que je vais surtout essayer de l'oublier et de passer à autre chose ! Croisant de nouveau le regarde de son amie, Jamie reprit d'un air timide. - Tu sera là ? Pour m'aider ?


Revenir en haut Aller en bas
Ever After ☆
avatar

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6951
∞ arrivé(e) le : 11/06/2015
∞ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie Mar 7 Mar - 22:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi...

Clara avait cru qu’elle resterait butée, surtout après la trahison vécue lors du départ de Jamie sans un mot. Mais cela aurait été trop simple, même si elle s’efforçait clairement à se cacher derrière un masque de glace que le brun n’était pas en mesure de percer ou de franchir. C’était ainsi, et même dans cet ascenseur, elle continuait de se montrer distante, de faire comme si toutes ces années d’amitié n’avaient pas compté. C’était juste la preuve que la cicatrice n’était pas refermée, et que malgré sa gentillesse, elle savait montrer un caractère fort et une rancune tenace. Seulement, le mur ou la carapace avait su se fissurer dès lors que la wedding planneuse avait appris que tout n’était pas rose dans la vie de Jamie. On pouvait même dire que le doux rêve s’était transformé en cauchemar avec le départ de Keera. Cela n’étonnait qu’à moitié la brune, qui avait toujours eu du mal à entrevoir ce couple sur la longueur, tant ils étaient différents. Mais elle n’avait rien dit, préférant se dire qu’elle adorait trop Jamie et que c’était son coté protecteur qui refusait une seconde qu’il puisse être heureux, surtout avec une telle femme. D’un autre coté, elle avait vu passer un grand nombre de couples, sur lequel elle n’aurait pas forcément parié, mais elle ne se focalisait que sur le bonheur et l’amour dégagé par les deux personnes. C’était ça le plus important. Se pinçant les lèvres, Clara ne pouvait que songer à tout ce que Jamie avait pu connaitre, vivre, et la douleur ressentie suite à la réalité, à cette vérité bien trop cruelle. « On se voile bien trop souvent la face, surtout quand on aime quelqu’un. On oublie les défauts, on ne veut pas voir les problèmes comme si cela les empêchait d’exister. Mais tu n’as surement pas à t’en vouloir » . Elle essayait de trouver des paroles apaisantes afin d’éviter qu’il ne culpabilise davantage, et elle se doutait qu’en parler le faisait replonger dans cet enfer abyssal et elle s’en voulait. Pourtant, il fallait panser les blessures et refermer le livre Keera pour de bon, afin de ne plus s’auto-flageller. Puis, tout naturellement, la conversation avait dévié sur la raison de la présence de la demoiselle en cet hôtel, purement professionnel soit dit en passant. Son métier avant tout, comme toujours. Il était vrai que le mariage demeurait un des souvenirs les plus forts de la vie d’une personne, tout comme la naissance d’un enfant. Mais cette seconde hypothèse demeurant inconnue pour Clara, elle ne put que se rendre compte de la portée et elle esquissa un léger sourire qui se voulait rassurant et réconfortant. « Oui, ça le reste, et doit le rester, une parenthèse enchantée même si la bulle peut éclater » . Le message était entre les lignes, et elle connaissait assez Jamie pour se douter qu’il comprendrait où elle voulait en venir et qu’elle lui parlait directement. Et après les mots, elle n’avait pu que venir le prendre dans ses bras, le voyant au plus mal. Il en était fini de ces fichues barrières qui gâchaient tout et empêchaient clairement la demoiselle d’être elle-même. ce contact était plaisant, faisant renaitre tous les meilleurs souvenirs, surtout en sentant la pression des bras de Jamie autour d’elle. Clara voulait le savoir heureux, et pas en proie à une détresse sans nom, enfin si elle avait un nom et elle maudissait clairement cette blonde d’avoir détruit son ami de la sorte. Elle en était même arrivée à plaisanter, bien que dans un certain sens, ses mots traduisaient ce qu’elle pensait réellement. Surprenant le léger sourire du brun, elle n’avait pu que se pincer les lèvres, ses yeux pétillant de malice. « Tu sais que j’en suis capable, et au moins, tu aurais une experte pour te conseiller et pour te trouver la meilleure possible » . Le ton de la conversation partait doucement et surement dans un ton qui se voulait des plus légers, et cela en était vraiment plaisant, même si planaient toujours au dessus d’eux les mauvais souvenirs et les expériences des plus désagréables. « Jamie, je ne parle pas de suite, pas de chercher l’amour à tout prix, parce que ça nous tombe toujours dessus quand on s’y attend le moins. Il faut du temps, et quand tu seras prêt à l’amour, tu le sauras. Mais ne cesse jamais d’y croire, sinon tu me décevrais » . Sa voix s’était tue en un murmure. la brune n’avait plus envie de lui en vouloir, de sentir la rancœur et la déception l’envahir dès lors qu’on mentionnerait le nom de l’ancien basketteur professionnel. Non, relevant son regard et se sentant rougir, elle prononça d’une même voix timide que son interlocuteur « oui, je serai là, si tu veux de moi » . sentant l’émotion l’envahir, Clara avait rapidement secoué la tête. « on ne va pas se mettre à pleurer et tomber dans les bras l’un de l’autre quand même. parce qu’en plus de wedding planneuse, il va falloir que je mette sur ma carte coach de Jamie Sheffield. Et honnêtement, y a bien une personne que je te présenterai bien pour un rendez vous galant, à savoir ma sœur. Comme ça, je suis sure que tu ne partiras pas au bout du monde sans me donner de nouvelles » . un éclat de rire franchit la barrière de ses lèvres, et elle ne put que venir l’embrasser tendrement sur la joue, un geste d’affection tendre, une preuve d’amitié…
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

j'm'en fous, j'ai pas besoin de toi... - Jamie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-