AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Le début de la fin - Shayam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MODO ∞ guardian angel
avatar
MODO ∞ guardian angel

en savoir plus sur moi
∞ posts : 9183
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Jensen Ackles

MessageSujet: Le début de la fin - Shayam Dim 15 Jan - 16:00


Le début de la fin ? - Shayam

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Trois jours étaient passés depuis cette soirée de fiançailles qui avait tout changer dans ma vie. J'avais dépassé les limites que je m'étais fixé avec Elizabeth et j'avais du donné des explications à Shaya qui nous avait rejoins à la fête peu de temps après. Je me retrouvais dans la situation que j'avais fuis pendant des semaines. Je ne pouvais pas nier les sentiments que j'ai pour Elizabeth mais je n'ai pas envie de détruire mon amitié si importante avec Shaya. J'étais complètement perdu, je vivais à présent dans mon bureau, au garage, mon dos commençait à en souffrir. J'avais surtout besoin d'affaires propre et de quelques unes de mes affaires. Pour cela je devais me rendre chez nous et ce n'était pas chose facile. Je ne pouvais pas savoir quand elle serait chez nous et j'aurais préféré me retrouver seul pour prendre mes affaires cela m'aurait évité une discutions douloureuse.

C'est au milieu de la matinée que je pris la direction de notre maison, je restais garé devant celle-ci plusieurs minutes, hésitant, puis prenant mon courage à deux mains je me retrouvais devant la porte. J'avais la clé je pouvais entré mais je trouvais ça normal de frapper. C'est stressé que j'attendis de voir si elle était là et quand la porte s'ouvrit enfin je fus fixé. Shaya était là devant moi. " Salut. " Idiot. Elle mérite tellement plus qu'un salut. Mal à l'aise je passe ma main dans mes cheveux. " J'aurais besoin de quelques affaires, ça ne t'embête pas que j'entre un peu ? " Elle avait tout à fait le droit de me dire non, je l'aurais compris.       

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2430
∞ arrivé(e) le : 22/12/2012
∞ avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: Le début de la fin - Shayam Mer 18 Jan - 14:07





le début de la fin.
Shayam 2


i love the way you lie.
Allongée sur mon lit, un chignon rapide sur la tête et habiller d’un vieux jogging et pas maquiller, je voguais sur Internet sans réellement m’intéresser à ce que je voyais ou lisais. Cela faisait trois jours que j’étais dans ce même état, loque ambulante. Quand j’avais rejoins Liam à cette fête, jamais je n’aurais cru que les choses tourneraient comme ça. Je n’arrivais pas à comprendre comment on en été arrivée là. Evidement je lui en voulais mais je m’en voulais aussi personnellement. J’avais tout perdu ce jour là. Notre situation était différente des autres mais je me sentais autant trahis que si il avait été véritablement mon mari. Savoir qu’il avait embrassé une autre femme me rendait folle. Dans notre arrangement, les règles n’étaient pas nombreuses mais il les avait enfreintes et cela faisait mal. Je crois que si il m’avait parler, si il m’avait dit qu’il avait une jeune femme en vue, j’aurais pu comprendre. Après tout, notre mariage n’était qu’un arrangement reposant sur une amitié, par sur une relation amoureuse. Qui était-je pour privée Liam d’un amour ? Seulement voilà. Il n’avait rien dit, ou trop tard. Ce n’est que lorsque je sentis une larme tombée sur ma main que je me rendis compte que je pleurais, encore. Ce sentiment de trahison faisait mal, affreusement mal. Liam avait quitté la maison depuis trois jours à peine et je me retrouvais seule avec moi-même, déjà perdue sans celui qui était depuis longtemps au centre de ma vie. Je glissais mes doigts sous mes yeux pour essuyer mes larmes.
La sonnette retentit dans toute la maison. Lasse, j’hésitais à ne pas aller répondre, n’en ayant aucune envie et n’attendant de toute façon personne. Je soupirais et me levais quand-même, allant ouvrir la porte. Je levais alors des yeux certainement rougis et gonflés pour tombé sur le visage de Liam. Ma main trembla sur la poignée de la porte d’entrée. " Salut. " Me dit-il simplement, le stress et l’anxiété suintant de sa voix. J’évitais son regard. « Salut. » Dis-je froidement alors qu’il glisse sa main dans ses cheveux, nerveux. " J'aurais besoin de quelques affaires, ça ne t'embête pas que j'entre un peu ? " Me demande t-il. J’ouvre un peu plus la porte avant de m’écarter. « Entre. C’est chez toi après tout. » Je lui coulais un regard avant de retourner dans ma chambre, luttant contre l’envie de tout casser et craquer devant lui.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ∞ guardian angel
avatar
MODO ∞ guardian angel

en savoir plus sur moi
∞ posts : 9183
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Le début de la fin - Shayam Dim 22 Jan - 21:49


Le début de la fin ? - Shayam

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Quand on a décidé de se marier avec Shaya je dois dire que je ne pensais pas trop à l'avenir, qui aurait pu nous dire où on en serait cinq ans plus tard ? On aurait pu vraiment tombé amoureux qui sait, fonder une famille peut-être ? Shaya compte énormément pour moi, quoi de plus normal ? Je partage ma vie avec elle depuis plusieurs années maintenant, on a les même amis, on vit sous le même toit et si au départ s'était facile de mentir à tout le monde j'en avais assez à présent. Je me mens à moi même à présent et ça je ne le supporte pas, je ne suis pas bien à cause de ça et ça me ronge à l'intérieur. Il était peut-être temps de passer à autre chose, de vivre ma vie de mon propre côté mais ça me faisait beaucoup de mal de laisser tomber Shaya.. Je n'avais aucune envie de la perdre. J'avais besoin de plusieurs jours de réflexion, plusieurs jours sans voir ni Shaya, ni Elizabeth. J'avais besoin de souffler, de penser à tout ça au calme c'est donc dans mon garage que j'avais trouvé refuge.

Le temps commençait à être long maintenant et surtout j'avais besoin de vêtements propre, d'une bonne douche aussi ! Pour la douche j'allais déjà attendre de voir si Shaya accepterait de me laisser entré. Quand elle ouvrit je remarquais de suite ses yeux rougis et ça me fit encore plus mal, elle essaya de le cacher rapidement mais s'était trop tard, je la connaissais par cœur. « Salut. » Je ne savais clairement pas où me mettre. Je lui expliquais que j'avais besoin de quelques affaires, elle s’écarta me laissant la place pour entrer. « Entre. C’est chez toi après tout. » Je lui étais reconnaissant de réagir de cette façon, beaucoup d'autres m'aurait juste claqué la porte au nez. " Merci. " J'entrais, Shaya disparue rapidement dans sa chambre. Je restais immobile un moment me sentant extrêmement mal vis à vis d'elle. Je décidais de lui laisser un peu de temps, j'attrapais un sac de voyage dans ma chambre et y deposa quelques affaires. Je gardais un jean, un boxer et un t-shirt et me dirigea vers la douche attenante à ma chambre. Je pris une douche bien chaude qui me fit un bien fou. Une fois sortit je récupérais mes affaires, j'étais déjà prêt à repartir mais je ne pouvais pas repartir comme ça. Je posais mon sac dans le couloir avant de m'approcher de la chambre de Shaya, je frappais. " Je peux entrer ? " Je m'approchais doucement posant mon regard sur elle, je soupirais et m'assis sur le bord de son lit. " Je ne veux pas te perdre Shaya.. Je suis désolé pour tout ce qui arrive, crois moi je ne m'attendais pas moi même à ce que ça me tombe dessus. " Je baissais la tête, je ne pourrais pas être heureux avec Eli si de son côté Shaya ne veut plus me voir. " Je déteste te voir malheureuse.. Encore plus quand s'est de ma faute. " Ce n'était pas simple pour moi de m'exprimer, je n'en avais clairement pas l'habitude.     

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2430
∞ arrivé(e) le : 22/12/2012
∞ avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: Le début de la fin - Shayam Mar 24 Jan - 9:28





le début de la fin.
Shayam 2


i love the way you lie.
Quand j’avais ouvert la porte et que j’étais tombé sur Liam, j’avais eu un choc. Je ne sais pas trop pourquoi puisque comme c’était sa maison, ou il avait toutes ses affaires, il était évident qu’il passerait et que je ne pourrais plus l’éviter comme je l’avais fais ses trois derniers jours, lâche comme je l’étais. " Merci. " Me dit-il après que j’ai acceptée qu’il entres. Je le laissais alors entrer, m’écartant de la porte d’entrer avant de disparaître dans ma chambre. C’était plus fort que moi. Je pouvais pas rester en sa présence. Je ne voulais pas craquer devant lui. J’allais donc m’isoler dans ma chambre, le laissant faire ce pourquoi il était venu. Il avait sembler surpris que je le laisse entrer pourtant c’était sa maison. Ce n’était de toute façon pas mon genre, même si la situation était loin d’être facile, que de lui refuser l’entrer. Une fois à l’abri dans ma chambre, je m’assis sur mon lit, prenant ma tête entre mes mains. Toute cette histoire mettait mon cœur à rude épreuve et j’étais véritablement au fond du trou. Après quelques minutes, je retournais sur lit, attrapant mon ordinateur. Je me replongeais dans un article quelconque pour éviter de trop pensée ce qui serait plus que mauvais dans la situation actuelle.
Plus tard, j’entendis alors qu’on frappait à la porte de ma chambre. Je frisonne, sachant que c’est Liam et que, cette fois, je ne pourrais pas l’éviter. Je devais prendre mon courage à deux mains et l’affronter, comme me l’avait conseiller ma meilleure amie. Il était temps. " Je peux entrer ? " Je fermais les yeux quelques secondes avant de fixer la porte. « Oui, entres. » Soufflais-je. Yeux sur la porte, je le vis entrer. Il semblait que sa douche lui avait fait du bien. Il s’approcha et s’installa sur mon lit, comme avant. Je refermais mon ordinateur et le posais sur le côté. " Je ne veux pas te perdre Shaya.. Je suis désolé pour tout ce qui arrive, crois moi je ne m'attendais pas moi même à ce que ça me tombe dessus. " Il baissa la tête et je voyais à quel point il était aussi malheureux que moi par cette situation. Mes yeux se remplirent de larmes malgré moi. " Je déteste te voir malheureuse.. Encore plus quand s'est de ma faute. " Je déglutis, les mains tremblantes, essayant de mettre de l’ordre dans mes pensées et dans ce que je ressentais. Je prenais une inspiration avant de me lancer, la voix chevrotante d’émotion. « Ecoutes je … Je sais que tu n’a pas voulu me blesser volontairement mais le fait est que c’est ce qu’il s’est passé. Même si je devrais pas, notre relation étant ce qu’elle est, quand je t’ai vu avec elle, je me suis sentie trahie Liam … C’est ça qui fait mal. » Commençais-je, des larmes coulant sur mes joues, ne pouvant plus les retenir. « Cela fait mal par ce que je n’ai pas envie de te perdre non plus alors que je n’ai aucun droit de t’empêcher d’être heureux. » Continuais-je, glissant mes pouces sous mes yeux pour en chasser les larmes. Je restais quelques instant silencieuse. « Tu aurais du me parler d’elle, de ce que tu ressentais pour elle même si ça aurait fais tout autant mal, mais j’aurais compris. Quand tu t’es embarqué dans cette histoire les choses étaient différentes, pour toi et pour moi. On n’a pas vraiment pensée à l’avenir. On était jeunes et sans attaches. » Terminais-je. « Je suis désolée. » Soufflais-je avant d’éclater en sanglot.


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ∞ guardian angel
avatar
MODO ∞ guardian angel

en savoir plus sur moi
∞ posts : 9183
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Le début de la fin - Shayam Dim 29 Jan - 23:05


Le début de la fin ? - Shayam

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
J'avais été un peu long sous ma douche, j'avais besoin de réfléchir. J'essayais de déterminer si il était préférable de prendre mes affaires et de simplement partir sachant qu'elle s'était enfermé dans sa chambre et que donc elle semblait fermé à tout dialogue ou alors la rejoindre pour discuter. Il fallait que l'on ait une discutions s'était certain, je n'étais pas certain d'être prêt à l'avoir mais il fallait bien passer par là pour clarifier les choses et sauver notre amitié. Je ne suis pas quelqu'un de lâche alors j'allais affronté la situation comme tout adulte le ferait. Après avoir préparé mes affaires je m'étais rendu jusqu'à la chambre de Shaya et avait attendu qu'elle accepte que j'entre. Une fois fait je pris place sur le bord du lit m'excusant pour tout ce qui était entrain de nous arriver. « Ecoutes je … Je sais que tu n’a pas voulu me blesser volontairement mais le fait est que c’est ce qu’il s’est passé. Même si je devrais pas, notre relation étant ce qu’elle est, quand je t’ai vu avec elle, je me suis sentie trahie Liam … C’est ça qui fait mal. » Je pouvais comprendre que cela l'ai blessé, je m'en voulais d'autant plus car cela n'avait jamais été mon intention. Je me tournais vers elle entendant qu'elle commençait à pleuré, j'étais tellement mal à ce moment là. « Cela fait mal par ce que je n’ai pas envie de te perdre non plus alors que je n’ai aucun droit de t’empêcher d’être heureux. » J'ai beau être un homme qui ne montre pas souvent ses sentiments, j'avais une boule au ventre et les larmes me montèrent bientôt aux yeux à moi aussi.

J'attrapais sa main doucement " Je ne veux pas que tu penses que j'ai été malheureux avec toi ces dernières années, au contraire. Ca m'allait très bien comme situation je t'assure, j'avais besoin de rien d'autre. J'avais fini par croire que tomber amoureux s'était pas pour moi et je m'en serait largement contenter mais maintenant.. C'est comme ci je ne pouvais pas faire autrement, je pense constamment à elle et ça me rend dingue je te jure.. " Je la regardé s'essuyer les jours tandis qu'une larme m'échappé à mon tour. Cette situation me rendait malade, s'était d'ailleurs peu de le dire. « Tu aurais du me parler d’elle, de ce que tu ressentais pour elle même si ça aurait fais tout autant mal, mais j’aurais compris. Quand tu t’es embarqué dans cette histoire les choses étaient différentes, pour toi et pour moi. On n’a pas vraiment pensée à l’avenir. On était jeunes et sans attaches. » J'hochais la tête, détournant les yeux quelques instants, me mordillant la lèvre. J'avais des tords s'était certain. " Je sais que j'aurais du t'en parler, je suis vraiment désolé. Je suis nul pour ce genre de discutions et je t'avouerai que j'ai compris que récemment que j'en pinçais pour elle, je ne suis pas très doué dans le domaine du sentimental. " Quand on dit que l'amour rend aveugle c'est une chose à prendre au premier degrés, je crois que j'ai été un des derniers au courant de mes propres sentiments. Quel idiot. « Je suis désolée. » Elle éclata en sanglot, je ne pus resté sans rien faire.  " Viens par là. " Je me rapprochais d'elle et la pris dans mes bras, je ne pouvais pas faire autrement de toute manière. J'essayais de la calmer en caressant ses cheveux doucement et en essayant d'être rassurant avec des mots. " Je te promet d'être toujours là pour toi, tu comptes tellement pour moi.. Je ne regrette absolument pas de t'avoir épousé, t'es une personne merveilleuse qui ne mérite que le meilleur. " Je déposais un baiser dans ses cheveux avant de la regarder essuyant doucement sa joue tandis que la mienne s'humidifié. " Tu te rends compte que t'es la première femme qui me fait pleuré ? " Je tentais un petit sourire pour nous remonter le moral, je ne sais pas de quoi on avait l'air tout les deux là mais c'était un moment important pour notre avenir.   

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2430
∞ arrivé(e) le : 22/12/2012
∞ avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: Le début de la fin - Shayam Mar 31 Jan - 10:38





le début de la fin.
Shayam 2


i love the way you lie.
J’aurais voulue être n’importe où ailleurs qu’ici, sur mon lit, sur le point d’avoir une déchirante conversation avec Liam. Je savais qu’il était impératif qu’on parle mais je savais aussi que cela me ferait souffrir par ce que grâce à lui toutes ses années, j’avais eu quelqu’un sur qui compter, quelqu’un qui m’attendait à la maison le soir. Qu’allais-je faire maintenant que j’allais me retrouver seule ? Après qu’il se soit excusé, je ne pu me retenir et déversé sur lui tout ce que j’avais sur le cœur depuis que j’avais appris pour lui et cette autre femme. J’étais blessée, trahie et pourtant, je me sentais coupable de ressentir tout ça alors qu’il méritait bien d’être heureux. Même si c’était avec une autre. Il prit ma main tremblante dans la sienne. " Je ne veux pas que tu penses que j'ai été malheureux avec toi ces dernières années, au contraire. Ca m'allait très bien comme situation je t'assure, j'avais besoin de rien d'autre. J'avais fini par croire que tomber amoureux s'était pas pour moi et je m'en serait largement contenter mais maintenant.. C'est comme ci je ne pouvais pas faire autrement, je pense constamment à elle et ça me rend dingue je te jure.. " Je glissais une mèche de mes cheveux derrière mon oreille, hochant la tête, alors que les larmes coulaient sur ma joue. Ses paroles ne mentaient pas. Il tenait vraiment à cette fille et même si ça faisait mal, je ne pouvais m’empêcher, au fond de moi, d’être heureuse qu’il est trouvé quelqu’un. J’essuyais alors mes joues, chassant mes larmes. Je laissais à nouveau parler mon cœur, lui disant que j’aurais préférée qu’il m’en parle plutôt que je découvre ça de but en blanc. Je ne pouvais que comprendre qu’il tombe amoureux. Quand on s’était mariés, lui comme moi n’avions aucunes attaches. Nous n’avions pas véritablement réfléchis aux conséquences. On était jeune et impulsifs. Si il m’avait parlé, j’aurais compris et j’étais loin de vouloir l’emprisonné dans un faux mariage alors qu’il pensait à une autre. Il hocha la tête, comprenant mes paroles. Il détourna les yeux et il était plus que visible qu’il souffrait autant que moi. Cela me confirmer que c’était quelqu’un de bien et que les choses avaient simplement pris une tournure que l’un comme l’autre n’avions pas imaginé. " Je sais que j'aurais du t'en parler, je suis vraiment désolé. Je suis nul pour ce genre de discutions et je t'avouerai que j'ai compris que récemment que j'en pinçais pour elle, je ne suis pas très doué dans le domaine du sentimental. " Je levais mes yeux gonflés et rougis vers lui. J’étais incapable de dire quoi que ce soit mais cela ne m’empêcher pas d’apprécié son honnêteté, dont je ne doutais pas.
Alors que je pensais reprendre contenance et le fils de mes émotions, voilà que j’éclatais en sanglots après m’être excuser auprès de Liam. J’avais l’impression d’être responsable de ce gâchis. Après tout, c’est pour moi que Liam à accepté ce faux mariage pendant si longtemps et maintenant qu’il pouvait être heureux, la situation devenait ingérable. " Viens par là. " Dit-il alors que ma vue se brouillait à cause des larmes. Je le sentis se rapprocher de moi et me prendre dans ses bras. Bras dans lesquels je m’étais et me sentirais toujours en sécurité. Je me laissais aller contre lui, alors que ses doigts dans mes cheveux m’apaisaient. " Je te promet d'être toujours là pour toi, tu comptes tellement pour moi.. Je ne regrette absolument pas de t'avoir épousé, t'es une personne merveilleuse qui ne mérite que le meilleur. " Dit-en en déposant ses lèvres dans mes cheveux. Je fermais les yeux quelques secondes, tentant d’apaiser le battements de mon cœur et ma respiration. Je rouvris les yeux et il leva mon visage vers le siens et essuya mes joues alors que je vis les siennes s’humidifiées. Je glissais mes mains de chaque côté de son visage, plongeant dans son regard. Je prenais une inspiration, pas vraiment sur de pouvoir m’exprimer correctement. « Je ne regrette pas non plus … Je … Enfin tu m’a sauvée la vie. Sans toi je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui … Ce que tu as fais pour moi, peu l’aurait fait et j’ai même encore du mal à croire que tu es accepté de faire ça pour moi. » Soufflais-je, ma voix pas vraiment assurée encore. « Tu as mis ta vie entre parenthèse pour moi et maintenant, c’est … c’est à moi de faire quelque chose pour toi, pour ton bonheur même si ça me déchire le cœur et que ça me fiche une trouille énorme. » Avouais-je ne le regardant. " Tu te rends compte que t'es la première femme qui me fait pleuré ? " Dit-il en tentant un sourire. J’esquissais un pauvre sourire triste mais au moins les larmes s’étaient tarie. Je le regardais. « J’espère bien être la dernière. » Je me redressais et venais noué mes bras autour de son cou. Sous l’impulsion, il fut déséquilibré et il tomba en arrière sur mon lit, m’entraînant avec lui. Je ris, ma tête reposant sur son torse. Je restais silencieuse quelques secondes. « Je jure que si elle te fait du mal, j’irais m’occuper d’elle. Mais si tu es sûr de toi, alors je souhaite que tu sois heureux. »


camo©015
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ∞ guardian angel
avatar
MODO ∞ guardian angel

en savoir plus sur moi
∞ posts : 9183
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Le début de la fin - Shayam Mar 14 Fév - 10:10


Le début de la fin ? - Shayam

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Il fallait que je parle avec Shaya s'était important aussi bien pour elle que pour moi. On ne pouvait pas resté dans cette situation plus longtemps, on ne pouvait pas gâché la si belle relation qu'il y avait entre nous. J'avais donc pris mon courage à deux mains et j'avais frappé à sa porte en espérant qu'une nouvelle fois elle me laisserait entré. Je lui avais parlé sincèrement essayant de la rassurer sur le fait que je ne regrettais rien de ce que j'avais fait pour elle, ni le temps que j'avais passé avec elle. Je l'avais peut-être aidé à ne pas être renvoyé en inde mais elle m'avait elle aussi épargné des années de galère avec les amis qui auraient essayé de me casé à tout prix. J'avais été tranquille de ce côté grâce à elle et je ne pouvais que la remercier également. Je comprenais que le fait de ne rien lui avoir dit l'avait blessé, en même temps je n'avais pas trouvé le moyen de parler à ma femme de la fille à laquelle je n'arrête pas de penser.. Compliqué non ? Shaya chassait ses larmes au fur et a mesure mais elles étaient remplacées par d'autre et bientôt elle éclata en sanglot. Je la pris contre moi, j'avais tellement mal en la voyant dans cet état, en sachant que c'est moi qui la rendait malheureuse là l'inverse de ce que je me suis toujours promis.

C'est là que je lui fis la promesse de toujours être la pour elle, s'est pas parce qu'on mettait fin à notre faux mariage que j'allais la rayer de ma vie bien au contraire. Elle restait quelqu'un de très important à mes yeux et je veillerais toujours sur elle. « Je ne regrette pas non plus … Je … Enfin tu m’a sauvée la vie. Sans toi je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui … Ce que tu as fais pour moi, peu l’aurait fait et j’ai même encore du mal à croire que tu es accepté de faire ça pour moi. » Je souris doucement c'est vrai que j'avais quand même épousé une inconnue mais j'avais su dès le début que je pouvais lui faire entièrement confiance. « Tu as mis ta vie entre parenthèse pour moi et maintenant, c’est … c’est à moi de faire quelque chose pour toi, pour ton bonheur même si ça me déchire le cœur et que ça me fiche une trouille énorme. » Je plongeais un regard tendre dans le sien, je pouvais comprendre que cela lui fasse peur. " Tu sais bien que je ferais n'importe quoi pour toi et puis grâce à toi j'ai pu évité des centaines de rencard foireux programmé par mes proches ! C'est pas rien. " Je dois dire que j'étais très ému et que j'avais du mal à le garder pour moi. " Tu n'as rien à craindre maintenant, ils ne peuvent plus te renvoyer en inde et crois moi sur parole je ne suis pas près de te laisser tranquille, je continuerais à veiller sur toi. " Je ne suis pas du genre à m'étendre sentimentalement parlant mais là Shaya était parvenu à me tirer plusieurs larmes. Je lui dis remarqué d'ailleurs que s'était bien la première femme à me faire pleurer. « J’espère bien être la dernière. » La situation était moins pesante entre nous à présent, comme quoi parler ça fait beaucoup de bien parfois. Shaya se redressa pour entourer ses bras autour de mon cou, j'entourais les miens au niveau de sa taille mais je fus rapidement déséquilibré et me retrouvé allonger sur le lit en riant. « Je jure que si elle te fait du mal, j’irais m’occuper d’elle. Mais si tu es sûr de toi, alors je souhaite que tu sois heureux. » Je tournais la tête vers elle amusait. " Ton rire m'a beaucoup manqué tu sais ? " Je souris à nouveau " Promis si elle me brise le coeur je te laisse t'en charger et sache que c'est réciproque, si un mec te fais du mal, hésites pas à faire appel à moi ! " Je restais un moment comme ça Shaya contre moi, je me sentais plus calme, mieux dans ma peau en tout cas. " Je veux que tu garde la maison. " Je ne voulais pas négocier ce point, c'est elle qui l'avait en partie décoré et je voulais la lui laisser.   

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2430
∞ arrivé(e) le : 22/12/2012
∞ avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: Le début de la fin - Shayam Ven 17 Fév - 10:00





le début de la fin.
Shayam 2


i love the way you lie.
Après que je lui eu ouvert mon cœur sur ce que je ressentais et sur mes craintes, je sentis son regard plongeait dans le miens. Un regard rassurant, plein de tout la tendresse et la douceur du monde. " Tu sais bien que je ferais n'importe quoi pour toi et puis grâce à toi j'ai pu évité des centaines de rencard foireux programmé par mes proches ! C'est pas rien. " Me dit-il, sa voix remplis d’émotion même si cela ne se voyait pas forcément sur son visage. Je hochais la tête, amusée. C’était bien peu de chose à comparer de ce qu’il avait fait pour moi mais j’acceptais quand-même cette petit victoire pour moi. Je lui avais au moins apporter quelque chose. « Contente d’avoir pu t’éviter ça. » Je ris nerveusement, me mordillant l’intérieur de la joue. Liam était quelqu’un de bien, il n’avait certainement pas besoin qu’on l’aide pour trouver la personne avec qui il voulait être. Même si il n’y avait pas eu la jeune femme de la fête, je crois qu’il n’aurait eu aucun mal à trouver quelqu’un. Le truc était qu’il trouve quelqu’un à sa hauteur, et ça, de mon point de vu, c’était plus difficile, Liam étant un homme incroyable, difficile à égalé. " Tu n'as rien à craindre maintenant, ils ne peuvent plus te renvoyer en Inde et crois moi sur parole je ne suis pas près de te laisser tranquille, je continuerais à veiller sur toi. " Je hochais la tête mais je n’étais pas rassurée pour autant. La menace d’expulsion était depuis longtemps de l’histoire ancienne. Non ce qui me faisait peur c’était de voir mon quotidien changé du tout au tout. Bien sur, j’avais mes cours de danse, mes shooting, mais si il y avait une chose dont j’étais sur en rentrant chez moi, c’était que Liam serait là, à la maison, prêt à écouter ma journée bien que je savais que ce n’était peut-être pas un sujet qu’il appréciait mais il rechignait jamais. J’écoutais moi aussi ce qu’il avait à dire sur sa journée. « Je sais que je ne risque plus rien grâce à toi seulement … Ne plus voir ton visage tout les jours ça va être dur, que tu ne sois pas là quand je rentre, cela va vraiment me faire bizarre. On avait notre routine et ce changement va prendre du temps. Je n’ai plus l’habitude d’être seule. » J’esquissais un pauvre sourire.
Il me dit alors que j’étais l’une des premières à le faire pleurer. Son émotion était sincère bien que pudique comme le plus souvent quand il s’agit des hommes. Je lui disais alors que j’espérais bien être la dernière. Alors que je me redressais pour le serrer dans mes bras, on fut déséquilibrer et on tomba sur mon lit, moi contre lui. Je ris en glissant ma tête sur son torse, lui assurant que si on lui faisait du mal, je serais pour faire payer les responsables. Il était quelqu’un d’extraordinaire et il ne méritait pas qu’on le fasse souffrir. Je ne permettrais pas. Son tête se tourna vers moi, une expression amusé sur le visage. Je levais les yeux pour rencontrer son regard. " Ton rire m'a beaucoup manqué tu sais ? " Ses lèvres s’étirent à nouveau dans un sourire, son visage en fut illuminé. Mes joues se tintèrent de rose, je souris aussi. " Promis si elle me brise le coeur je te laisse t'en charger et sache que c'est réciproque, si un mec te fais du mal, hésites pas à faire appel à moi ! " Je pouffais de rire, toujours contre lui. Je fermais les yeux. « Ne t’en fais pas. Je pense être capable de me défendre toute seule mais j’accepte ta proposition. » Je réouvrais les yeux et on resta quelques minutes silencieux. Ce silence n’était en rien inconfortable. Au contraire. " Je veux que tu garde la maison. " Je fronçais les sourcils, me redressant en prenant soin de ne pas lui faire mal. Je le regardais, surprise. « Quoi ? Comment ça ? » Lui demandais-je, vraiment surprise et ne m’étant pas attendu à ça. « Je … Non. C’est très gentil mais tu adore cette maison. Tu irais où hein ? » Lui demandais en venant m’asseoir en tailleur, à côté de lui. Nous avions tout les deux d’inoubliables souvenirs. Je n’étais pas certaine de vouloir y rester. Quitte à prendre un nouveau départ, autant que je prenne un chez moi.


camo©015


HJ : désolée ma Pinette, c'est nul ! arf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ∞ guardian angel
avatar
MODO ∞ guardian angel

en savoir plus sur moi
∞ posts : 9183
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Le début de la fin - Shayam Dim 19 Fév - 22:36


Le début de la fin ? - Shayam

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Cela allait beaucoup mieux entre Shaya et moi, parler nous avait fait beaucoup de bien. Je me souvenais de l'époque où je venais juste de la rencontré, elle m'avait touché me racontant son histoire, j'avais à ce moment là sentit sa peur d'être expulsé et dès lors je n'eus d'autre envie que de lui venir en aide. L'épouser avait été la meilleure solution pour lui venir en aide et puis faire semblant d'être son mari n'avait pas été désagréable loin de là. Elle m'avait aidé sans le savoir à me débarrasser de mes proches qui ne pensaient à l'époque qu'à me caser.  « Contente d’avoir pu t’éviter ça. » Je lui souris doucement. Ne pas avoir à me soucier de mes relations sentimentales m'avaient permis de me concentrer sur mon garage que je reprenais à l'époque et je ne suis pas certain que j'y serais arrivé sans l'aide de Shaya et de ses nombreux conseils. Je lui promis alors de continuer à prendre soins d'elle, il ne fallait pas croire que j'allais faire une croix sur elle, il en était hors de question.

« Je sais que je ne risque plus rien grâce à toi seulement … Ne plus voir ton visage tout les jours ça va être dur, que tu ne sois pas là quand je rentre, cela va vraiment me faire bizarre. On avait notre routine et ce changement va prendre du temps. Je n’ai plus l’habitude d’être seule. » Ce qu'elle était entrain de me dire me toucha, je comprenais tout à fait. " Je comprends, c'est pareil pour moi tu sais. " J'allais devoir réapprendre à vivre seul moi aussi même si heureusement je suis un homme moderne, je sais faire à manger, la lessive et même le repassage si besoin même si c'est pas un truc que j'aime vraiment faire. On s'était retrouvé allonger sur le lit tous les deux et on resta ainsi, c'est ce que j'aime avec elle, pas de gène, pas d’ambiguïté. Je lui fis remarqué que son rire m'avait manqué car oui ces derniers jours il m'avait manqué. Je pense que j'avais eu raison de venir aujourd'hui, on avait pu réfléchir chacun de notre côté et la discutions n'en avait été que plus constructive. Je lui dis savoir ensuite que je voulais qu'elle garde la maison. Cela eut l'air de la surprendre et je la regardais se relever, moi je restais allongé mais je m'appuyais sur mes coudes pour me redresser un peu. « Quoi ? Comment ça ? » Pour moi s'était la meilleure chose à faire. « Je … Non. C’est très gentil mais tu adore cette maison. Tu irais où hein ? » C'est vrai que j'aimais beaucoup cette maison j'y avais passé de très bon moment mais j'avais envie de la lui laisser. " J'aime beaucoup cette maison s'est vrai mais je n'ai pas envie de la vendre et elle est beaucoup trop grande pour moi tout seul. Je sais que toi tu en prendras soin et moi je me trouverais un petit quelque chose. " Un petit studio m'irait très bien je dois dire. Réfléchissant je lui proposais autre chose. " J'ai peut-être une autre idée mais les gens risques de ne rien comprendre.. Sinon on pourrait continué d'y vivre tous les deux mais en tant que colocataires peut-être ? Comme ça ça nous évitera de nous sentir seul et puis tu auras la chance de m'avoir tous les soirs ou du moins certains. Après je comprendrais que ça te paresse bizarre.. " En gros nous étions déjà des colocataires mais sous couverture cela n'allait pas changé grand chose pour nous s'est plus nos proches qui n'allaient rien comprendre.   

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2430
∞ arrivé(e) le : 22/12/2012
∞ avatar : Priyanka Chopra

MessageSujet: Re: Le début de la fin - Shayam Ven 24 Fév - 21:55





le début de la fin.
Shayam 2


i love the way you lie.
Liam allait me manquer. Nous avions notre routine, nos habitudes ensembles et renoncer à tout ça aller être difficile. Il ne serait plus là quand je me lèverais, quand je me coucherais et personne pour prendre soin de moi comme Liam le faisait. Il nous faudrait je suppose simplement du temps pour qu’on s’y habitue. " Je comprends, c'est pareil pour moi tu sais. " J’esquissais un pauvre sourire triste. Nous allions devoir être patient pour déconstruire ce qu’on avait plusieurs années à construire, avant de nous reconstruire, chacun de notre côté, tout en gardant contact et cette relation particulière qui nous unissait depuis dès années maintenant. Cela n’allait pas être facile et cela ne se ferait pas du jour au lendemain. En tous cas pour ma part.
Liam me dit ensuite qu’il voulait que je garde la maison. Surprise, je refusais sur le champ, sachant combien il aimait cette maison. Moi aussi je l’aimais mais prendre un nouveau départ, dans un nouvel appartement ou maison ne me dérangeait pas. Si les choses devaient changées du tout au tout dans ma vie, autant que je change aussi de lieu de vie, histoire de repartir à zéro. Pour de bon. " J'aime beaucoup cette maison s'est vrai mais je n'ai pas envie de la vendre et elle est beaucoup trop grande pour moi tout seul. Je sais que toi tu en prendras soin et moi je me trouverais un petit quelque chose. " Je le regardais, touchée de voir toute la considération et l’affection qu’il avait et avait toujours eu pour moi, une petite indienne entrait dans sa vie complètement par hasard et l’avait complètement changé en l’épousant pour ne pas être expulsée. Je soupirais, jouant avec mes cheveux. Je ne savais vraiment pas quoi faire. " J'ai peut-être une autre idée mais les gens risques de ne rien comprendre.. » Commença t-il, attirant mon attention instantanément. « Dis-moi. Tu sais bien que je me fou complètement de ce que je les gens pensent. » Lui dis-je, mes lèvres esquissant un sourire amusée et taquin. De toute ma carrière, je faisais les choix selon mes envies, sans jamais pensée à ce que les gens pourraient dire et si mon image en pâtirait. « Sinon on pourrait continué d'y vivre tous les deux mais en tant que colocataires peut-être ? Comme ça ça nous évitera de nous sentir seul et puis tu auras la chance de m'avoir tous les soirs ou du moins certains. Après je comprendrais que ça te paresse bizarre.. " Mon sourire s’élargit de plus en plus. Je n’avais même pas besoin d’y réfléchir. Cela ne changerait finalement pas grand chose à notre vie. Bien sur, on serait divorcer, Liam irait avec Elizaebeth mais finalement, cela ne changerait rien pour nous deux. Les gens pouvaient bien dire ce qu’ils voudront, je m’en fichais pas mal. Je hochais la tête. « Je pense que c’est une super idée ! Ca nous arrange tout les deux et puis même si il faudra quelques ajustements, je pense que ça peut marcher. Si tu es d’accord pour le faire, moi je suis partante aussi ! » Lui dis-je, me sentant soulagé que nous ayons trouvé une solution qui nous convenait à tout les deux. C’était le plus important, que cela nous convienne à tous les deux. On trouverait quelques choses à dire à nos amis et à nos familles pour expliquer le fait qu’on continue d’habiter ensemble alors que nous n’étions plus ensemble. Je le regardais alors dans les yeux. « Tu crois que Elizabeth va pas trouvée ça trop bizarre comme situation ? » Lui demandais-je, assise en tailleur sur mon lit, en face de lui. « Tu devrais peut-être en discuter avec elle … Enfin si vous comptez être ensemble, elle peut ne pas être ravie que tu restes habiter avec moi. » Dis-je, en me mordillant la lèvre, me mettant à la place de la jeune femme. Je n’avais rien contre elle, si Liam l’appréciait, je savais sans me tromper que c’était quelqu’un de bien mais elle ne deviendrait pas mon amie pour autant.


camo©015

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le début de la fin - Shayam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: mount victoria. :: habitations.-