AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I need you. ~ Keirian. ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 510
∞ arrivé(e) le : 20/12/2015
∞ avatar : Taylor Momsen.

MessageSujet: I need you. ~ Keirian. ღ Mer 18 Jan - 16:42

❝ Killian + Est-ce que vous l'avez déjà dit ? "Je t'aime", est-ce que vous l'avez dit ? "Je ne veux jamais vivre sans toi... Tu as changé ma vie..." ❞I need you. C’est une soirée comme les autres. Une pénible mais banale soirée comme une autre. Elle doit voir quelques clients, des habitués. Quelque part, elle préfère. Elle n’a pas l’inquiétude de se demander si les choses vont bien se passer. Elle se contente de suivre le schéma habituel, c’est presque… Rassurant. C’est ce qu’elle croit, en tout cas. Après un premier client, elle se retrouve avec Vince, ce client qui vient la voir plutôt régulièrement. Ce client dont lui a parlé Killian, celui dont la femme l’a engagé comme détective. Au début, quand il l’a appelée, elle a été surprise. Elle pensait que la découverte de son infidélité l’aurait empêché de revenir la voir. Mais non. C’est avec une certaine appréhension qu’elle a accepté. Et elle se retrouve maintenant dans cette chambre d’hôtel miteuse, avec lui. Contrairement à d’autres, Vince lui a toujours témoigné un certain respect. Pourtant, ce soir, il semble plus pressé, plus impatient d’en arriver aux faits. Il la déshabille avec empressement, et finalement, l’acte arrive très vite. Elle n’en retire aucun plaisir, aucune sensation, rien. Juste ce vide, cette impression de ne pas être vraiment là alors qu’une nouvelle fois, un homme vient salir son corps juvénile. Quand il a terminé, il se lève sans un mot. Ils se rhabillent chacun de leur côté. L’ambiance est glaciale mais Keira ne s’en offusque pas. Elle décèle bien chez Vince qu’il est différent de d’habitude. Mais elle est habituée, tristement habituée à ce qu’on la prenne et qu’on la jette comme une poupée. On ne se préoccupe pas des sentiments d’une prostituée. Une prostituée n’est pas censée avoir de sentiments. Finalement, une fois qu’elle a revêtu le bout de tissu qui lui sert de robe, elle relève la tête vers son client qui termine de boutonner sa chemise. Elle attend qu’il finisse pour qu’il la paye mais il attrape déjà sa veste, comme prêt à partir. Il arrive que certains fassent mine d’oublier mais lui, jamais. Un peu surprise, elle reprend timidement. – Vince, tu… Tu ne m’as pas payée. Elle déteste faire ça. Elle déteste dire ça, vraiment. Mais elle ne s’attend pas à la réaction de son interlocuteur. Il se met à rire, un rire qui lui glace le sang. – Parce que tu crois que je vais te payer ? Elle avale difficilement sa salive sans rien dire. Elle ne comprend pas, Keira. C’est alors qu’il s’avance vers elle. Il la saisit brusquement par les cheveux. – Tu… Tu me fais mal… – J’en ai rien à foutre de te faire mal ! Tu croyais quoi, que tu allais briser mon mariage, et qu’on continuerait nos petites affaires ? Il la gifle violemment, à tel point qu’elle tombe sur le lit. Elle est encore surprise par son aveu mais des perles salées viennent d’ores et déjà s’immiscer dans ses yeux azur. – Quoi ?! Tu croyais peut-être que je n’allais pas le découvrir ?! Elle m’a quitté ! A cause d’une petite pute comme toi, ma femme m’a quitté ! En disant ses mots, il la frappe. Encore et encore. Tellement qu’elle ne sait même plus où, Keira. Elle sait juste qu’elle a affreusement mal. Elle a mal au ventre, aux bras, elle sent même ce goût amer de sang dans la bouche. Des larmes coulent sur son visage mais cela ne fait que mettre davantage en colère Vince qui lui donne des coups de plus en plus violents. – Arrête, j’t’en prie ! crie-t-elle alors qu’il la saisit finalement pour la plaquer brutalement contre le mur. Elle grimace sous la douleur avant d’essayer de reprendre la parole. – Je lui ai rien dit ! Je te jure ! Mais il ne la croit, bien sûr. Il la rejette contre le sol alors qu’elle tombe par terre. – Regarde-toi. T’es qu’une pute, une pute que j’avais juste envie de baiser une dernière fois pour que tu te souviennes que c’est ce que tu es, et ce que tu seras toute ta vie. Le souffle court, elle le regarde alors qu’elle est par terre. Ses larmes se mêlent au sang alors qu’il finit par partir sans un mot. Elle reste plusieurs minutes assise à même le sol, sans bouger. Elle ne pleure même pas, elle est comme… Cassée de l’intérieur. Brisée. Depuis quelques temps elle allait enfin mieux, Keira. Elle a quitté son appartement dans le quartier malfamé où elle vivait pour aller vivre avec sa meilleure amie. Elle a trouvé des gens qui ont su lui tendre la main, des gens qui ont su l’aimer. Rose, Apple, Judy… Et Killian. Killian Lorsqu’elle pense à lui, elle sort enfin de sa torpeur. Elle se redresse avec grand effort du sol pour aller rejoindre la salle de bains. Elle a une tête à faire peur. Elle se rince péniblement le visage. Il reste des traces de son eye-liner mais l’eau froide lui fait un peu de bien. Elle attrape son sac pour quitter cet hôtel de malheur. Elle marche, elle marche jusqu’à l’appartement de la seule personne qu’elle a envie de voir à cet instant. Lui, il sait. Lui, il comprend. Lui, il est là à chaque instant. Elle ne sent même pas le vent froid qui vient claquer son corps si peu vêtu. Elle ne ressent plus rien du tout. Quand elle arrive enfin devant la porte de sa demeure, elle sonne avant de s’adosser au mur. A force, elle peine à tenir debout. Elle ne se sent pas bien du tout, Keira. Elle a besoin de lui.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 154
∞ arrivé(e) le : 03/07/2016
∞ avatar : • Feat Nick Bateman, vous fiez pas à son visage innocent, il ne l'est pas du tout.

MessageSujet: Re: I need you. ~ Keirian. ღ Dim 22 Jan - 21:49

Ω
I Need You
Keira & Killian
Tu te sens totalement lessivé, affalé sur ton canapé à côté de ton chien qui est tout de suite venu prendre place lorsqu'il t'a vu te poser. Il s'est mis à posé sa tête sur ta cuisse réclamant des caresses, ce dont tu lui donnes tout naturellement en grattant le haut de sa tête. Tu prends la télécommande dans ton autre main afin de commencer à zappé pour voir ce qu'il y a à la télé. Tu repenses à cette longue journée, tu n'as pas travaillé sur tes dossiers en cours mais plutôt sur ton physique, une journée intense en sport avec un long jogging tôt le matin. Tu as ensuite fait une séance de boxe, de kickboxing et de karaté en début d'après midi avant de finalement terminer il n'y a pas si longtemps que ça, une séance de yoga afin de garder ta souplesse qui t'as sauver la mise plusieurs fois. Tu viens à peine de finir ton bain car oui aujourd'hui tu as pris un bain afin de détendre au maximum tes muscles, tu sais que tu le mérité et tu n'en prends pas souvent donc bon. Bref, tu es tout de même satisfait de ta journée, une journée où tu n'as pensé qu'à toi et ton bien être mais tu n'en es pas mécontent, cela t'as fait un bien fou malgré que tu commences à ressentir une certaine fatigue. Tu te redresses afin de venir embrasser le haut de la tête de ton chien avant de te lever pour aller dans la cuisine. Tu le sais encore à tes côtés, bougeant la queue frénétiquement attendant quelque chose de ta part. " Oui, je sais , tu as faim, je vais te donner tes croquettes. File dans ton panier en attendant, mon beau. " , affirmes-tu en souriant alors qu'il t'obéit tout de suite, ce fameux Labrador que tu es allé adopté au centre pour animaux, ici à Wellington. Tu te sentais le besoin d'avoir un compagnon pour ne pas vivre seul chez toi, et rien de mieux que d'aller adopter un chien dans le besoin. Tu en es très fier de Nyx puisque c'est une femelle Labrador de couleur noir, tu as décidé de l'appeler ainsi. Par chance, elle est né dans le centre d'accueil et tu as pu lui changer son nom vu qu'elle est encore jeune et n'a pas été habitué à entendre son ancien nom. Bref, tu te mets à prépare sa gamelle avant de lui déposer dans la pièce pour le chien en remplissant également sa gamelle d'eau puis tu l'as siffle afin qu'elle vienne manger. Tu t'apprêtes ensuite à vouloir monter à l'étage afin de voir ce que tu comptes faire de ta soirée puisque bizarrement tu sens ton corps fatigué mais tu n'as pas spécialement envie de dormir et ceux malgré que la nuit soit déjà tombé depuis un petit moment. Et donc au moment où tu te mets à poser le pied sur la première marche, tu entends la sonnerie de ta demeure résonner. Tu hausses un sourcil en cherchant rapidement qui ça peut être vu que tu n'attends personne ce soir. Tu arrives devant la porte, tu regards sur le moniteur de la caméra qui s'est, tu observes simplement une jeune femme blonde recroqueviller sur elle même près du mur. Tu penses directement à elle mais tu sens que quelque ne va pas, tu ouvres alors la porte avant de te mettre à dire, " Keira ? Qu'est ce qui se passe ? ... " , et c'est là que tu remarques en détails les tâches rouges et bleus sur son corps ainsi que du sang. Le tiens ne fit qu'un tour dans ton cœur alors qu'une colère sourde monte à travers ton corps, tu t'approches d'elle en posant ta main sur son épaule, la caressant, " Qu'est ce que tu as ? Qui t'as fais ça ? ... " , tu lèves la tête pour regarder devant ta villa pour voir si elle est suivit avant de la porter pour l'emmener à l'intérieur en fermant la porte à clef, la déposant lentement sur le canapé. Tu glisses ta main dans celle de Keira en la caressant avec douceur, le visage totalement détruit, apeuré, en colère et inquiet. Tu n'as pas encore vu son visage mais tu n'oses pas, par peur de sortir de tes gonds, tu attends qu'elle dise quelque chose afin de savoir qui ... à qui tu comptes rendre visite dans les heures à venir ...

electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 510
∞ arrivé(e) le : 20/12/2015
∞ avatar : Taylor Momsen.

MessageSujet: Re: I need you. ~ Keirian. ღ Mar 24 Jan - 20:35

❝ Killian + Est-ce que vous l'avez déjà dit ? "Je t'aime", est-ce que vous l'avez dit ? "Je ne veux jamais vivre sans toi... Tu as changé ma vie..." ❞I need you. Adossée contre le mur, comme s’il est la seule chose qui peut encore la retenir, elle attend qu’enfin, la porte s’ouvre. L’esprit en vrac, elle ne réfléchit à rien. Absolument à rien. C’est comme si elle est là sans être vraiment là, Keira. A la douleur physique, s’ajoutent les séquelles émotionnelles. Elle s’est bagarrée tellement de fois. Elle s’est retrouvée au sol souvent, aussi. Mais, jamais, elle n’a été agressée de la sorte. Jamais, elle n’a eu autant l’impression d’être une moins-que-rien. Et pourtant, c’est ce qu’elle éprouve depuis si longtemps. Tous ces hommes qui ont usé et abusé de son corps contre quelques dollars, ils lui ont toujours donné cette sensation de n’être rien ni personne. Mais c’est plus douloureux encore ce soir. Vince l’a complètement brisée, comme s’il avait créé une cassure en elle. Comme si, peut-être, c’est la souffrance de trop. Elle en a assez de souffrir, Keira. Elle veut oublier cette douleur, elle veut juste aller bien. Une fois dans sa vie, elle veut se sentir comme les autres filles. Et c’est surement ce qui l’a poussée à se rendre subitement chez Killian. Il est tard, elle ne sait pas l’heure qu’il est mais elle peut le deviner. Seulement, elle n’y pense même pas. Elle veut simplement être avec lui. Oui, ce soir, elle veut juste se blottir dans ses bras et oublier tout ce qui vient de lui arriver. Elle ne songe pas à leur relation actuelle, quelque part entre l’amitié ambiguë et l’amour. Elle ne songe pas aux déclarations du jeune homme, ni à son propre silence. Elle ne songe pas à la dispute qu’ils ont eue quelques temps plus tôt. La seule chose qu’elle sait, c’est qu’elle a besoin de lui. Elle a besoin de sentir sa présence auprès d’elle. Elle a besoin qu’il l’aide à être Keira, juste Keira… Celle qu’il est le seul à connaitre. C’est comme un réflexe, c’est son instinct qui l’a fait venir ici en pleine nuit. Et peut-être aussi que c’est son amour pour lui, leur amour même. Un amour qui la dépasse complètement mais dont elle manque cruellement. Surtout ce soir. Alors, elle attend. Recroquevillée dans le coin du mur, les bras croisés, elle attend dans l’espoir qu’il soit là. Et, après quelques secondes qui lui semblent être une éternité, la porte d’entrée de la villa s’ouvre enfin. Le beau ténébreux apparaît, celui qui vient embellir ses rêves. Aujourd’hui, elle voudrait qu’il lui fasse oublier ce cauchemar. Tout de suite, Killian lui demande ce qui se passe. Il semble inquiet, alors qu’il la scrute du regard. Elle, elle relève péniblement les yeux vers lui. – Killian… murmure-t-elle d’une voix faible. Elle a mal au thorax à chaque respiration, et c’est plus difficile encore quand elle parle. Mais son attitude ne fait qu’inquiéter son interlocuteur alors qu’il s’approche d’elle. Il vient caresser son épaule avec une douceur, une telle douceur… Qu’elle sent subitement les larmes lui monter aux yeux. Le contraste avec les minutes qu’elle vient de vivre la frappe de plein fouet. Et, cette fois, elle ne peut s’empêcher d’y penser. Elle sent sa gorge qui se noue aux questions auxquelles elle doit faire face. C’est à cet instant qu’elle se souvient… Vince… Sa femme… L’enquête de Killian. Elle n’a même pas fait le rapprochement, avant cet instant. Si elle est ici, c’est parce qu’elle voulait être avec lui, pas parce qu’il est concerné par cette histoire. Au contraire, maintenant, elle s’inquiète de savoir la réaction qu’il aura en apprenant ce qui l’a mis dans cet état. Alors elle veut tenter de montrer qu’elle ne va pas aussi mal qu’elle en a l’air. Après tout, elle s’est reçue beaucoup de coups, son corps devrait vite s’en remettre. Elle essaye de se redresser pour donner le change, mais c’est à peine si elle en a la force. Elle sent cette impression d’étourdissement qui l’envahit et, comme s’il le comprend lui aussi, le jeune homme la porte tout à coup dans ses bras, comme une princesse. Le simple geste lui met du baume au cœur. Elle ne dit rien, elle se resserre contre son torse. Elle n’a jamais paru si faible, Keira. En réalité, elle n’a jamais autant montré celle qu’elle est qu’à cet instant. Son côté rebelle, son côté mystérieux, il a complètement disparu pour laisser entrevoir plus que jamais la petite poupée fragile qu’elle est au fond d’elle. Avec douceur, comme un prince charmant, Killian la dépose délicatement sur son canapé. Il conserve toutefois ce contact entre eux en gardant sa main dans la sienne. La belle la serre doucement, autant qu’elle le peut, tandis qu’elle reprend finalement. – Je suis désolée de… De débarquer comme ça… J’avais envie… J’avais juste envie d’être avec toi. Il ne va pas s’en contenter. Bien sûr qu’il ne va pas s’en contenter. Elle relève les yeux vers lui pour croiser son regard si inquiet, si touché, si… Elle ne pourrait même pas le décrire, son regard. – Ne me regarde pas comme ça, c’est pas aussi douloureux que ça en a l’air…

© 2981 12289 0[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 154
∞ arrivé(e) le : 03/07/2016
∞ avatar : • Feat Nick Bateman, vous fiez pas à son visage innocent, il ne l'est pas du tout.

MessageSujet: Re: I need you. ~ Keirian. ღ Jeu 26 Jan - 22:19

Ω
I Need You
Keira & Killian

Tu continues de lui caresser la main sans vouloir être trop envahissant avec elle alors que tu n'as qu'une envie, c'est de la prendre dans tes bras, de la serrer fort contre toi afin qu'elle sache que tu es là pour elle, que tu l'as soutien, que compte la protéger. Tu te mets à secouer ta tête en l'écoutant, le regard toujours aussi attristé, tu ne sais pas ce qu'il s'est passé et ça te fait mal au fond, mal parce que tu te demandes si tu aurais pu faire quelque chose contre ça. Mais tu ne veux pas la bousculer non plus, pas après la discutions que vous avez eu, tu sais qu'elle a besoin de toi, malgré que pour toi ... tout est clair. Tu sais que c'est elle, tu sais que ça sera tout le temps elle et ceux quoi qu'il arrive. Tu soupires un peu avant de reprendre, " Tu n'as pas être désolé, ma porte t'es toujours ouverte, tu le sais bien. Quand tu veux, tu ne me dérangera jamais, surtout si c'est toi ... " , tu continues à caresser sa main encore pour lui apporter du soutien alors qu'elle relève enfin le regard vers toi, et tu vois finalement les marques des coups qu'elle a subit. Ton regard se fronce doucement, lentement mais de manière assez dur, appuyé. Tu sens la colère monter doucement en toi, laissant presque échapper un grognement de rage, de haine envers la personne qui a oser faire. En voyant son visage, tu n'as qu'une envie, faire payer la personne qui a fait ça, toi le diplomate, toi l'homme qui proclame la non violence, toi qui d'habitude possède une paix intérieur quasi infaisable. Toi qui a su maîtrise se genre de sentiment, te voilà totalement dépasser et en proie à la pire des sensations qui est la colère, la rage. Tu sens cette chaleur te prendre de l'intérieur, tu la sens s'insinuer dans tout ton corps comme un poison atteignant tous tes muscles afin de les réveiller, de leurs donner envie d'agir. Tout ton corps réclame vengeance, tout ton corps souhaite bouger, partir d'ici en courant pour aller à la rencontre de la personne qui l'a mise dans cette état. Mais soudain, alors que tu étais sur le point de craquer à ce sentiment là, tu entends sa voix à nouveau, cette douce voix qui réussit à toucher ton cœur, à l'apaiser, à se laisser s’exprimer plus que la raison de ta colère. Tu inspires un coup en fermant les yeux avant d'expirer afin de reprendre le contrôle de ton corps, un exercice de méditation tout à fait basique mais au combien utile lorsque l'on sait le maîtriser. Tu cesses de caresser sa main à la place tu commences à la serrer lentement, comme pour trouver le courage de parler et de ne pas aller faire une connerie, " Je suis désolé ... je ... je n'arrive même pas à réfléchir en te voyant comme ça ... " , tu te mets à baisser la tête parce que voir son visage ainsi te fait plus de mal que de bien quand même c'est elle qui a plus besoin de réconfort que toi, " Je vais ... aller te chercher de quoi te soigner. " , tu te relèves en lachant la pression de ta main et la quittant quelques minutes afin de te rendre dans la salle de bain pour récupérer la trousse de soin et quelques petits choses en plus. Tu fais tout de même les cent pas dans ta chambre en te demandant bien ce qui a pu lui arriver, tu sais que ce n'est pas une bagarre, ce n'est pas quelque chose qui aurait pu arriver en temps normal, pour qu'elle vienne jusque chez toi, dans cet état, tu sais qu'il y a une raison beaucoup plus grave derrière. Tu essayes de récupérer à nouveau ton souffle, avant de revenir en déposant le tout à côté de Keira puis de filer lui chercher de l'eau. Tu arrives à ses côtés, tu lui passes le verre d'eau avec un cachet pour la douleur, tu te remets à genoux face à elle, allongé sur le canapé et tu commences à la soigner. Tu restes silencieux un petit moment, tu réfléchis, tu ne fais que ça alors que tu sais bien que ça te torture, tu n'oses pas lui demander ... mais finalement c'est plus fort que toi alors tu te mets à dire, " J'espère que tu vas me dire qui t'as fait ça ... Et ne me dis pas que ce n'est pas important ... ou ce genre de bêtise pour ne pas que je m'en mêle. C'est trop tard pour ça, que tu le veuille ou non, j'en fais une affaire personnelle ... parce que personne n'a le droit de porter la main sur celle que j'aime. " , déclares-tu presque naturellement malgré se ton un peu colérique, pas envers elle mais plutôt envers toi même et la personne qui a fait ça. Tu approches un morceau de coton avec du désinfectant sur sa lèvre ouverte, y allant avec douceur tout en caressant son front et ses cheveux. Tu plonges ton regards dans le ciel, dans ces yeux bleus océans. Tu sens encore ton cœur s'alourdir alors que l'émotion grimpe, tu te mords la lèvre avant de pencher un peu la tête en souriant bêtement. " Désolé ... je joue le nerveux mais ... je ... ça a été plus fort que moi, tu aurais réagis comment à ma place ? "


electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 510
∞ arrivé(e) le : 20/12/2015
∞ avatar : Taylor Momsen.

MessageSujet: Re: I need you. ~ Keirian. ღ Sam 28 Jan - 18:42

❝ Killian + Est-ce que vous l'avez déjà dit ? "Je t'aime", est-ce que vous l'avez dit ? "Je ne veux jamais vivre sans toi... Tu as changé ma vie..."  ❞I need you. Killian n’imagine pas à quel point sa simple présence fait du bien à la petite blonde. Il n’imagine pas combien elle se sent rassurée, apaisée, du seul fait d’être avec lui. Et son attitude avec elle ne fait que renforcer ce sentiment. Il a une telle douceur dans ses gestes, dans ses paroles. Tout ce qui provient de lui parvient à la toucher comme jamais elle ne l’a été avec un autre. Il atteint son cœur sans le savoir, de plus en plus, jusqu’à y prendre peu à peu la place d’honneur. Il réussit à la réchauffer alors qu’elle est si brisée, si cassée. Et c’est comme s’il est le seul qui peut la réparer. Soulagée par ses mots, elle finit par relever la tête vers lui pour croiser son regard. Et tout de suite, elle voit ses yeux s’assombrir de cette noirceur qu’elle ne lui connaît pas. Il semble en colère, il semble rempli de rage soudain. Elle ne l’a jamais vu comme ça, Keira. Lui qui est si doux, si posé, tout le contraire d’elle. Et pourtant, elle parvient à déceler sans mal la haine qui l’habite à cet instant. Peut-être parce qu’elle ressentirait exactement la même chose, si la situation était inversée. Mais elle ne veut pas qu’il fasse une bêtise. Elle ne veut surtout pas. Alors elle essaye de le rassurer sur ses blessures. Elle se doute qu’elles ne doivent pas être jolies à voir mais elle n’a rien de cassé. Les marques physiques finiront par s’estomper. Quant à ce qu’elle éprouve à cause de son agression, c’est lui seul qui peut l’aider. Son regard posé sur lui, la jeune femme le laisse prendre le temps de se calmer avant de serrer simultanément sa main dans la sienne en l’écoutant. Elle sent son cœur se serrer quelque peu en le voyant si dérouté de la voir dans cet état. Peut-être a-t-elle été égoïste de lui imposer une telle chose, peut-être aurait-elle dû l’en épargner. Naïvement, elle ne pensait pas qu’il serait aussi touché. Peut-être parce qu’elle n’arrivait pas encore à croire totalement qu’il puisse tenir autant à elle. Mais, progressivement, elle accepte l’idée qu’il l’aime, qu’il l’aime vraiment. – D’accord… répond-elle simplement alors qu’il finit par quitter la pièce quelques instants. Seule, elle essaye de réfléchir un peu plus posément. Quand elle croise le regard de Killian, c’est plus difficile. Elle sait qu’il va l’interroger, qu’il va vouloir savoir qui lui a fait une chose pareille. Mais, maintenant qu’elle l’a vu si concerné, elle craint sa réaction. Elle ne veut surtout pas qu’il culpabilise, ou pire encore, qu’il fasse une bêtise. Elle l’aime trop pour ça. Encore perdue dans ses pensées, la belle n’en sort que lorsqu’elle voit son prince charmant qui revient. Elle lui adresse un petit sourire, léger mais sincère alors qu’elle se saisit du verre d’eau et du comprimé qu’il lui tend. – Merci Killian. Ce n’est pas seulement pour le médicament qu’elle le remercie, mais pour tout ce qu’il fait pour elle. Il est si avenant avec elle, si protecteur. C’est même naturellement qu’il s’agenouille près d’elle une fois qu’elle a pris son cachet pour s’occuper de ses plaies. C’est un peu douloureux par moments mais elle en a supporté bien davantage. Elle se sent même apaisée par cet instant à ses côtés. Il a le don de lui faire oublier ce qui ne va pas, même dans les pires circonstances, par sa simple présence. Mais il finit par briser le doux silence qui s’est installé. Comme elle l’imaginait, il veut comprendre ce qui s’est passé. Il sait d’avance ce qu’elle veut lui dire avant même qu’elle ne le fasse. C’est assez frustrant mais c’est aussi extrêmement révélateur de ce lien si particulier entre eux. Malgré ses appréhensions sur ce qu’il pourrait faire en apprenant toute l’histoire, Keira est réellement touchée par ses paroles. Surtout les dernières. Celle que j’aime. Cela lui vient si naturellement, en plus. Elle sent son cœur manquer un battement dans sa poitrine. – Killian, je… Mais il l’empêche d’en dire davantage en venant s’occuper de sa lèvre. Elle sent un petit frisson la parcourir. Il lui caresse les cheveux, comme pour lui faire oublier la douleur, mais il n’a surement pas conscience que ce n’est pas du tout ce qui la trouble à cet instant. Son regard se pose sur lui durant quelques secondes, elle s’y noierait à force de se plonger dans ses yeux. Un sourire attendri finit par apparaître sur son visage aux mots du jeune homme. Il s’excuse mais il n’imagine pas combien sa réaction la touche en réalité. Seulement, elle veut éviter qu’il ne fasse quelque chose d’irréparable. – Je serais allée lui casser la gueule… avoue-t-elle mi-amusée, mi-gênée. Elle est impulsive, Keira. Il suffit parfois d’une phrase pour qu’elle fasse éclater une bagarre. Alors, si quelqu’un s’en prenait à lui… Elle deviendrait folle. Assurément. Mais elle reprend la parole avec sincérité. – Mais je ne suis pas un exemple à suivre. Toi, tu sais qu’il vaut mieux se contrôler pour éviter de faire une bêtise, et tu sais le faire surtout… Alors, je ne veux pas que tu fasses quelque chose que tu pourrais regretter ensuite. Je veux que tu me le promettes Killian… demande-t-elle en posant finalement sa main dans la sienne pour entrelacer leurs doigts. Elle essaye de le calmer comme elle peut mais c’est difficile pour elle de trouver les mots. – J’aurais juste quelques bleus. Je m’en remettrais, crois-moi, j’ai eu pire. Par contre, s’il t’arrivait quelque chose... Là, je ne m’en remettrais vraiment pas…

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 154
∞ arrivé(e) le : 03/07/2016
∞ avatar : • Feat Nick Bateman, vous fiez pas à son visage innocent, il ne l'est pas du tout.

MessageSujet: Re: I need you. ~ Keirian. ღ Jeu 16 Mar - 19:37

Ω
I Need You
Keira & Killian

Tu aurais pu avoir le genre de réaction excessif que certaines personnes ont lorsque ce genre d'événements arrivent. Tu aurais pu l'embarquer avec toi en voiture et l'obliger à te dire la personne qui lui a fait ça afin de le faire payer de tes poings. Par l'extrême, tu aurais carrément pu sous le coup de la colère aller récupérer ton arme de service et la mettre à disposition afin de montrer à quel point tu es déterminé à faire payer la personne qui a osé faire ça. Mais tout ceci, ce n'est pas toi, ce n'est pas dans ton caractère et encore moins dans ta manière d'être, malgré le fait que tu combattes cette envie qui grandis au fond de toi, laissant échapper cette colère et noirceur après avoir vu le visage de celle que tu aimes. Mais tu résistes, tu résistes pour une seule et bonne raison ... pour elle. Car oui, ce n'est pas la peur qui t'empêche de sortir les armes, car avec ton expérience et ta détermination, peu de personnes peuvent être capable de t'arrêter si tu as choisis d'emprunter cette voie. Cela risquerai que de lui apporter encore plus de soucis puis bon, sur le moment, la meilleure des choses à faire et de s'occuper d'elle. C'est donc naturellement que tu t'es mis à passé un peu de désinfectant sur ses plaies à l'aide d'un coton, elles ne sont pas énormes ou à risque, cela partira même d'ici quelques jours mais tu tiens quand même à la soigner. Une manière douce et tendre de montrer que tu es là pour elle, pour la protéger et lui dire qu'elle est en sécurité près de toi. Tu finis par lui faire face, la regardant avec ce regard protecteur que tu aimes avoir en l'observant, ce côté lumineux également signe que tu lui portes beaucoup plus que ça, tu laisses donc ton regard parler pour toi car tu es conscient qu'il peut tout dire. Tu te mets à avoir un petit sourire amusé en l'écoutant parler, mais surtout en voyant qu'elle a la même réaction et que son visage fermé, triste et battu de tout à l'heure à presque disparu et c'est ça qu'il te fait du bien. Tu laisses tes doigts glisser entre ceux de Keira, en la caressant lentement avant de fermer un peu plus cette attache en ne la lâchant pas du regard. Tu hoches un peu de la tête, l'air de lui faire comprendre que tu as entendus ce qu'elle a dis avant de finalement répliquer, " Je ne sais pas trop quoi penser sur le moment tu sais. Je sais que prendre une décision maintenant, à chaud, ça ne serait pas la bonne chose à faire. Mais en te voyant dans cet état, je ne peux pas non plus ne rien faire ... Comprends moi, je tiens à toi. Plus que je ne l'ai jamais été pour une femme, je ne m'intéresse pas à toi que par intérêt, que pour un feeling, un physique ou pour passer de bons moments et ne rien penser jusqu'au suivant. Non il y a largement plus que ça, alors je ne peux pas rester indifférent ou passer à autre chose en te voyant ainsi. " , tu tiens tout de même à lui montrer que tu ne comptes pas faire quelques choses de stupides ou absurdes mais que surtout tu tiens avant tout qu'elle aille mieux et qu'elle se sente bien en ta présence. Tu déplaces un peu les affaires, avant de venir te glisser derrière elle sur le canapé et de la mettre dans tes bras. Serrant un peu ton étreinte sur elle, tu déposes un baiser sur sa tempe puis sa joue avant de reprendre, " Je te promets de ne pas faire de bêtise ou me mettre en danger. Il ne m'arrivera rien, sache le mais maintenant je te retourne la même chose, je ne veux pas qu'il t'arrive à nouveau ce genre de soucis. Alors si tu ne veux pas que j'y implique plus que nécessaire, n'hésite pas à m'appeler s'il tu sens qu'il se trame quelque chose ou que quelqu'un veuille encore s'en prendre à toi, d'accord ? " , bien entendu rester à ça, ça ne te plait pas. De ne pas prendre plus part à sa sécurité, tu t'en mords les lèvres intérieurement. Tu sais que ce sont les risques de son métier et tu ne t'y ai jamais opposé, ouvrir un débat maintenant encore une fois ça ne fera qu'empirer les choses. Et puis dans le fond, elle n'a pas besoin de ça, tu sais qu'elle en bave déjà assez pour qu'elle est une personne supplémentaire sur son dos par rapport à ça. Non elle a plutôt besoin de soutien, d'un pilier sur qui compter et se repose. Et tu tiens à être cette personne car après tout tu ne l'aimes pour ce qu'elle pourrait être mais pour ce qu'elle est déjà ... et ça, ça compte plus que tout.


electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 510
∞ arrivé(e) le : 20/12/2015
∞ avatar : Taylor Momsen.

MessageSujet: Re: I need you. ~ Keirian. ღ Lun 20 Mar - 17:16

❝ Killian + Est-ce que vous l'avez déjà dit ? "Je t'aime", est-ce que vous l'avez dit ? "Je ne veux jamais vivre sans toi... Tu as changé ma vie..."  ❞I need you. La tendresse dont il fait preuve en s’occupant de ses plaies l’apaise. Il l’enveloppe dans un nuage de douceur, tellement loin de la violence dont elle a été victime quelques minutes plus tôt seulement. Mais c’est tout à fait Killian, ça. Il représente à lui seul cette bulle de douceur au milieu du tumulte que représente sa vie. Avec lui, elle a cette si belle sensation que rien d’autre ne compte. Avec lui, elle se sent protégée de tout le reste. Il lui offre quelque chose qu’elle n’a jamais connu ailleurs, quelque chose que personne d’autre ne peut lui donner. Elle ignore si c’est la façon dont il la regarde, celle dont il la touche ou simplement l’amour qu’il lui porte. Mais, pour la première fois de sa vie, elle se sent non seulement aimée par un homme, mais aussi respectée par un homme. A ses côtés, elle a le sentiment de devenir une femme. Avec lui, elle n’est pas Keira, la prostituée. Et elle n’est pas non plus Keira, la rebelle remplie d’insolence. Elle est seulement elle, Keira Seymour. Mieux encore, il lui fait entrevoir celle que lui, il voit quand il la regarde, celle qu’elle peut devenir. Et cela, c’est la plus belle chose qu’il peut lui offrir, à elle qui se cherche encore. La blondinette savoure chaque instant à ses côtés. Même ce soir où la vie entière lui paraît sombre, il vient l’illuminer par sa seule présence. Il lui réchauffe le cœur, Killian. Pourtant, elle ne peut pas nier la réalité, pas alors qu’il l’interroge sur ce qui lui est arrivé. Elle ne peut pas garder le silence après être venue totalement à l’improviste chez lui. Et, surtout, elle ne veut pas garder le silence alors que c’est avec lui qu’elle se trouve. Ses doigts entrelacés aux siens, son regard plongé dans le sien, elle tente surtout d’apaiser la colère du ténébreux. Mais c’est compliqué, parce qu’elle comprend parfaitement ce qu’il ressent. Alors qu’elle l’écoute avec attention, elle ne peut pas faire autrement que se mettre à sa place. Ses mots la touchent irrémédiablement. Parce que c’est la première fois qu’un homme se préoccupe d’elle, la première fois qu’elle a l’impression de compter autant pour quelqu’un. Elle hoche timidement la tête lorsqu’il évoque ses sentiments pour elle mais elle soutient tout de même son regard. Quand il vient s’installer sur le canapé près d’elle, c’est avec un naturel désarmant qu’elle se laisse blottir dans ses bras. Ce n’est pas quelque chose dont elle a l’habitude, même avec lui. Et pourtant, elle est si fragile, Keira. Elle pourrait rester contre lui des heures, simplement à profiter de ses caresses, ses baisers, elle ne se lasserait jamais. Comme si c’est ici que se trouve sa place, avec Killian. Elle inspire doucement comme pour tenter de mettre de l’ordre dans ses pensées. Ressentir autant d’émotions simultanément n’est pas si facile. Mais elle se sent soulagée lorsqu’il promet enfin de ne pas faire de bêtise, et surtout de ne pas se mettre en danger. Elle acquiesce tout de suite de la tête à sa question avant de prendre finalement la parole après un petit silence. – Je te promets que je viendrais te voir… Et ce client… Je ne le verrais plus. Jamais. déclare-t-elle d’une petite voix alors que des images de ce qu’elle a vécu moins d’une heure plus tôt lui viennent à nouveau en mémoire. Elle ferme les yeux quelques secondes, pour tenter de les chasser. C’est une agression de plus à son compteur, une violence de plus pour une jeune femme qui a toujours subi le pire de ce que les hommes sont capables, jamais le meilleur. Jusqu’à Lui. La première réaction de Killian l’a indéniablement touchée, parce que personne n’a jamais tenu à la protéger comme il voudrait le faire. Mais elle est d’autant plus touchée par sa présence, par le fait qu’il oublie sa rage pour se concentrer uniquement sur ce dont elle a besoin… Sur elle, simplement. La tête posée contre le torse du jeune homme, la belle blonde reste silencieuse durant plusieurs secondes. Elle profite simplement de l’odeur enivrante qu’il dégage, de la douceur avec laquelle il la garde précieusement dans ses bras. Elle se perd dans ses pensées quelques instants avant de lui en faire part sans même s’en rendre compte. – Je sais que c’est difficile pour toi de… De m’écouter et rester à l’écart… Mais la seule chose dont j’ai besoin, en ce moment, c’est toi. Et la façon dont tu te comportes avec moi, crois-moi, rien ne peut me faire plus de bien. avoue-t-elle tendrement alors qu’elle se redresse légèrement, sans rompre leur étreinte, juste assez pour croiser son regard. – Tu sais, à cause d’hommes comme celui-là, je… J’ai beaucoup de mal à faire confiance à un garçon. C’est même pire que ça, j’en ai une image vraiment sombre, j’imagine que c’est à cause de… De ce que je fais mais… J’avais l’impression que je ne pourrais jamais me fier à un homme… Qu’ils étaient tous pareils, ou peut-être que je n’avais pas le droit de connaitre mieux que ça…Et quand je t’ai rencontré, j’ai eu la sensation que, toi, tu étais différent. Tu es différent, tu es exceptionnel avec moi. Tu m’as prouvé que j’avais tort, et je crois que c’est pour ça que je t’aime… C’est pour ça que, ce soir, je n’ai pas hésité à venir te retrouver toi et personne d’autre… J’avais besoin que tu viennes me rappeler tout ça… conclue-t-elle d’une voix remplie de sincérité. Elle ne s’est pas tout de suite rendu compte mais, pour la première fois, elle vient de lui dire qu’elle l’aime. Pour la première fois, elle ouvre enfin son cœur.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I need you. ~ Keirian. ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: mount victoria. :: habitations.-