AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Follow the sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 256
∞ arrivé(e) le : 24/01/2017
∞ avatar : Bridget Satterlee

MessageSujet: Follow the sun Mar 24 Jan - 21:47

Follow the sun
Eat, Pray, Love
James ✧ Alaska
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



L'année 2016 venait juste de se finir. Ici à Wellington, chacun avait fêté l'événement à sa sauce. L'Australie et la Nouvelle-Zélande figuraient parmi les premiers pays à compter les 12 coups jusqu'à la prochaine année. Un privilège en soi. Alaska avait fêté cette occasion dans de nombreux pays, et c'était la troisième fois dans celui-ci. Voilà déjà deux ans et demie que la demoiselle avait posé ses bagages ici. Bien des choses c'étaient passées depuis. De nombreuses rencontres. Des joies. Des déceptions. Des excursions dans le pays des kiwis. Malheureusement trop peu de voyages. Elle était arrivée ici lasse, le compte en banque presque vide. Elle s'était trouvé un job qu'elle détestait : Serveuse au Winchester's Palace. Mais depuis, elle avait eu le temps de monter un projet fiable. Celui de cultiver des plantes médicinales et aromatiques pour créer des infusions et des produits de soins et de beautés. Cette activité lui allait à ravir. La jeune femme l'avait préparé pendant un an avant de quitter le bar dans lequel elle était. Fini les gros lourds bourrés et vicieux. Fini le patron qui n'en finit pas de râler et de cracher des chiffres. Fini les autres serveuses jalouses et pestes. Désormais, la jeune femme vivait dans son monde, avec ses cultures prêt de sa petite cabane. Elle s'était aménagé un petit atelier en récupérant des matériaux et des meubles par-ci par-là. N'ayant pas peur de se vendre, Alaska avait déjà pu établir son réseau et se faire des clients. Elle vendait ses productions sur les marchés et sur internet. Cela lui allait plutôt bien. Elle espérait pouvoir mettre assez de côté pour s'offrir un voyage d'un mois à Bali. C'était son rêve. Elle pourrait y faire une retraite de yoga, flâner sur les plages paradisiaques, randonner dans les terres majestueuses de l'Indonésie. Elle avait hâte. Vraiment hâte.

En cette douce matinée, le soleil chauffait légèrement ses épaules nues. Alaska avait du mal à s'habituer au fait qu'ici les fêtes de fins d'années ne se vivaient pas pendant un hiver long et froid. Dans son pays, à cette période, il faisait environ -10°C et il y avait plusieurs centimètres de neige. Ici, elle flânait dans une robe légère. La magie de noël était la seule chose qui lui manquait dans ce petit coin de paradis. Mais qu'importe, on ne pouvait pas tout posséder dans la vie. Elle déambulait tranquillement dans Brookfield Place. Ce marché était la préféré de la Suédoise. On y trouvait que des produits biologiques et naturels. Elle ne se nourrissait pratiquement que de ce qu'elle trouvait ici. Elle regardait les légumes de saisons avec envie. Quant aux fruits, ils parfumaient délicieusement les allées, mettant l'eau à la bouche des passants. Perdue dans ses pensées, Alaska avançait tranquillement entre deux étals. Il lui fallait de la corde pour confectionner des bouquets de plantes et les faire sécher. Il lui fallait aussi un nouveau panier, le sien était cassé. Il fallait qu'elle achète de quoi manger pour trois ou quatre jours aussi. Établissant ainsi une liste mentale, elle ne faisait pas réellement attention aux gens qui l'entouraient. Jusqu'à ce qu'une silhouette familière l'interpelle. Un sourire vint instinctivement se poser sur ses lèvres. Elle s'approcha doucement de son ami. James ! dit-elle simplement radieuse. Cela fait drôlement longtemps dis donc ! commenta-t-elle. L'année 2017 commençait parfaitement.
© Starseed



Dernière édition par Alaska de Fersen le Mar 24 Jan - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Follow the sun Mar 24 Jan - 21:59


follow the sun
Alaska & James



Je venais de faire quelques achats pour ma "nouvelle vie" je dirais. J'avais récemment emménagé avec Charlie. Tout ça c'était fou, jamais je n'aurais cru en arriver à là, mais j'étais très heureux. Cette nouvelle année ne pouvait pas mieux commencer, c'était sûr. J'avais plusieurs sacs à la main, et je me rappelais que Charlie m'avait demandé de faire quelques courses pour remplir le frigo. C'est vrai que ça faisait bizarre de vivre ensemble, mais ça me plaisait. Beaucoup de mon entourage n'y croyaient pas, moi avoir une relation stable et paisible, c'était impensable vu mon caractère. Mais tout changea ici à Wellington, ville que je ne connaissais pas, mais ici où j'avais rencontré de nombreuses personnes. Professionnellement ça n'allait absolument pas me poser de problème, j'étais président directeur général de mon entreprise, je n'avais pas la contrainte de la routine, aller et partir du bureau à des heures fixes ce n'était pas dans mes habitudes. J'avais justement profité d'une opportunité d'importer la marque en Nouvelle-Zélande. Ce que je ne changeais pas, c'était les différents voyages d'affaires. Mais j'en faisais de moins en moins, pour des raisons évidentes. Bref, tout semblait aller bien pour nous. En même temps de tomber amoureux de Charlie, j'étais tombé amoureux de la Nouvelle-Zélande, pays merveilleux dont les paysages n'avaient rien à voir avec ce que j'avais pu voir avant. L'atmosphère ici était bien meilleure, et moins stressante qu'aux États-Unis malgré tout. J'étais content de pouvoir m'installer ici. Enfin, il fallait bien que ça arrive un jour, j'avais l'impression que ça faisait une éternité que je me trouvais à Wellington. C'était du quitte ou double à vrai dire : vivre avec Charlie ou quitter définitivement la capitale néo-zélandaise pour toujours. Aujourd'hui je suis heureux d'avoir pu rester en Nouvelle-Zélande, pays que j'apprends à connaitre chaque jour.

Je marchais au centre ville de Wellington, et me promenais près du marché. Il faisait bon, et il y avait pas mal de monde ce jour-là au marché. L'atmosphère me détendait, je réfléchissais en même temps ce que j'allais bien pouvoir acheter avant de rentrer à la maison. Toujours avec mes sacs, ce qui montrait mon habitude à faire chauffer ma carte bleue, je découvrais ce que le marché avait à m'offrir. Les odeurs se mélangeaient et me donnaient vraiment envie. Je regardais la liste que m'avait envoyé Charlie par sms et commençais à chercher le long des allées. J'avais pas du tout l'habitude de traîner dans les marchés, et ça se voyait. C'est vrai que j'étais perdu, mais tout à coup une jeune femme s'approcha de moi et m'adressa la parole. "Alaska ! Quelle bonne surprise !" lui lançais-je ensuite, ne m'attendant pas à la voir dans le coin. C'est vrai que ça faisait très longtemps que je ne l'avais pas vue. Je me souvenais de la si jeune Alaska derrière son comptoir. Même si on était tellement différents, depuis cette nuit-là, je m'étais attaché à elle c'est vrai. "Tu m'étonnes ! Comment ça va ?". Je lui répondais presque en riant, content de la revoir à ce marché que je ne connaissais pas me demandant aussi ce qu'elle faisait là. "Quoi de neuf ?" finissais-je par lui dire. Elle n'avait pas changé depuis la dernière fois que je l'avais vue, et ça me faisait toujours plaisir de la croiser. En y repensant, je n'étais plus du tout le même homme depuis ma rencontre avec la petite Alaska, avec qui on avait malgré tout décidé de garder contact.


© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 256
∞ arrivé(e) le : 24/01/2017
∞ avatar : Bridget Satterlee

MessageSujet: Re: Follow the sun Mar 24 Jan - 23:35

Follow the sun
Eat, Pray, Love
James ✧ Alaska
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Alaska ! Quelle bonne surprise ! Elle tendit les bras pour lui faire une brève étreinte. Cela ne lui ressemblait pas beaucoup, mais... Elle en avait eu envie. Elle considérait James comme une sorte de frère désormais. Parfois, elle repensait à la première fois qu'ils s'étaient vu, elle en était presque gênée. Il avait passé une nuit agréable, elle ne pouvait pas dire le contraire. Mais leur relation avait évolué d'une toute autre façon. Il prenait soin d'elle, s'inquiétait pour elle. Ils s'amusaient bien ensemble. Le problème c'est qu'elle était toujours décidée à ne pas posséder de portable. Alors forcément, même si leur lien était sincère, ils ne se donnaient pas autant de nouvelles que si elle avait eu ce fichu machin qui sonne. Elle avait les portables en sainte horreur à cause de sa famille. Elle en avait eu un autrefois. Elle ne supportait pas l'entendre sonner sans cesse, toujours pour lui rappeler qu'il fallait qu'elle rencontre machin et machine, qu'elle n'oublie pas le dîner important pour papa, qu'elle n'oublie pas de s'habiller ainsi, et patati et patata. Toute la vie mondaine passait par cette boîte et sa sonnerie incessante. La première chose qu'elle avait fait après sa majorité, avant même d'enfiler son sac à dos, avait été de jeter son portable très loin. Adieu les ploucs. Et ses parents, s'ils voulaient avoir de ses nouvelles, ils attendraient patiemment qu'elle les appelle depuis une cabine téléphonique. Beaucoup de personnes avait du mal à comprendre qu'elle ne possède pas ce que tout le monde avait aujourd'hui. Il faut dire qu'elle ne leur avait jamais expliqué pourquoi. Elle ne parlait pas de sa famille. A personne. De toute façon, elle avait passé la moitié de son temps dans des milieux perdus, en forêt, en montagne, en plaine, sans la moindre électricité. Qu'aurait-elle fait d'un portable quand elle était au beau milieu d'un massif en Bolivie dans un village traditionnel ? Rien du tout. Cela ne l'intéressait pas. James ne lui avait jamais rien dit. Peut-être qu'il s'en fichait, ou alors tout simplement il respectait son choix. Malheureusement, elle ne prenait pas le temps de venir le voir plus souvent. Lui aussi était occupé. Donc sans portable, c'était compliqué de se donner des nouvelles. Alors quand elle lui dit que ça faisait longtemps, la réaction de James ne se fit pas attendre. Tu m'étonnes ! Comment ça va ? Elle ria. Sa réponse avait été tellement spontanée. Oui je vais très bien ! Comme toujours, tu me connais. répondit-elle avec un petit sourire. Elle n'avait pas pour habitude de se plaindre. Il faut dire qu'elle menait une vie de rêve. Elle était complètement libre. Il n'appartenait qu'à chacun d'avoir le courage de quitter la conformité pour en faire de même. Quoi de neuf ? Elle était contente qu'il lui pose la question car pour une fois, il y en avait pleins de choses de neuf ! Elle posa son panier rempli de légumes par terre et s'étira de tout son long. J'ai claqué la porte du Winchester's Palace ! dit-elle fièrement. Face à l'air étonné de James elle poursuivit. Je ne me souviens plus si je t'avais parlé de mon intérêt pour l'agro-écologie, et plus particulièrement de ma passion pour les plantes ? Elle marqua une pause pour sonder le visage de l'homme qui lui faisait face. Visiblement non, elle ne lui avait jamais rien dit. Et bien bref, j'ai commencé il y a plusieurs mois à planter des herbes aromatiques et médicinales. J'en glane aussi. Et avec je compose des infusions, des produits cosmétiques naturels, entre autres. Et je les vends sur internet et sur le marché. Au début j'avais gardé mon poste de serveuse, mais vu le salaire de misère que je me faisais là-bas, cette activité l'a facilement rattrapé. Du coup je me consacre entièrement à ça maintenant ! Elle ponctua son discours d'un sourire fière. On aurait dit une enfant qui se prend pour une grande, contente d'avoir réussi son coup. Mais je dois te dire que je me perds un peu avec toute la législation des auto-entrepreneurs je ne sais pas quoi... La jeune femme avait côté bien plus artistique que pragmatique. Ce point là finirait par la perdre.
© Starseed

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Follow the sun Lun 30 Jan - 0:22


follow the sun
Alaska & James



Je commençais à m’y faire à la vie néo-zélandaise, à l’atmosphère de Wellington et ses habitants. Rien à voir avec les grandes villes américaines, c’était sûr, mais je m’y plaisais malgré tout. J’étais loin de ma famille, loin de mon travail, et pourtant j’y suis resté. Ce changement de mode de vie me perturbait un peu c’est vrai, au fur et à mesure que je découvrais Wellington et ses environs avec curiosité, mais je remarquais que tout devint un peu plus paisible. La ville avait son rôle à jouer, il n’y avait pas la cohue générale de New York City qu’on rencontrait tous les jours. Ce jour-là je me promenais, comme si j’étais un vieux habitué du marché, un habitant lambda de Wellington. Je pouvais parfois me fondre dans la masse malgré tout. Tout à coup je croisais Alaska, cette jeune aventurière que j’avais rencontré dans un simple bar, en pleine nuit, tandis que je tentais de me vider la tête. Elle était là et ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas vus. J’étais content de la revoir, même si j’étais un peu surpris de la revoir en fait, la pensant déjà à l’autre bout du monde puisque c’était dans son caractère. Je savais qu’elle était seule dans cette ville, enfin pensais-je, alors je n’hésitais pas à m’inquiéter pour elle parfois, et à vouloir l’aider au besoin, comme une petite soeur qu’il n’avait jamais eu en fait. Je me demandais d’ailleurs pourquoi elle vivait seule à l’autre bout de la Terre. Mais je ne lui posais pas la question, pensant que si elle n’en parlait pas, c’est qu’elle ne voulait pas. En tout cas elle savait que j’étais là pour elle quoiqu’il arrive, et qu’elle avait une oreille tendue pour elle. Elle m’impressionnait tout de même, c’était surement pour ça qu’on avait gardé contact d’ailleurs. Enfin, justement, c’était surement la première personne que je rencontrais qui n’avait pas de portable. D’abord, je la saluais, montrant ma joie mais surtout ma surprise de la revoir dans les parages, et lui demandais si elle allait bien malgré tout, après tout ce temps. "Oui c’est vrai !" lui répondis-je en souriant. "D’ailleurs il faut absolument penser à t’acheter un portable toi !" la reprenais-je l’air sérieux. Parce que oui, elle pouvait disparaitre du jour au lendemain, sans que personne ne soit au courant. Comme si personne ne tenait à elle..

Je lui demandais ensuite ce qu’elle avait de nouveau à raconter, mais c’est vrai que je ne m’attendais pas à ce qu’elle déballe tout un roman, pensais-je en plaisantant. "Ah bon ?! Et pourquoi cette folie ?!" J’étais presque choqué d’apprendre qu’elle avait quitté son boulot au bar, mais en même temps elle avait surement ses raisons, peut-être que ça ne lui plaisait pas. "Tu vas vivre comment maintenant ?" pensais-je alors que de nos jours il n’est pas facile de vivre sans revenu. "Ah non tu ne m’avais pas raconté ça ! L'agro-écologie ? Je n'y connais rien mais ça à l’air intéressant !" Sa passion pour les plantes ? J’avais failli rire, je ne la pensais pas à ce point passionnée par la nature. Je l’écoutais alors attentivement m’expliquer son nouveau projet tout en étant l’air étonné du premier mot jusqu’au dernier. J'étais pour le moins surpris par ce qu'elle venait de me raconter, mais étais tout autant enthousiaste, et heureux de la voir s'impliquer dans quelque chose qu'elle aimait. Au moins elle pouvait se faire une place à Wellington et j'étais alors quelque peu rassuré. "Ah c'est bien ! Bonne idée !" commentais-je, la voyant toute contente. "Tant mieux alors si c'est mieux pour toi !" repris-je ensuite. "Ah ne t'inquiètes pas, tu as frappé à la bonne porte ! Je peux t'aider si tu veux avec tout ça !" concluais-je après sa remarque sur tout les papiers administratifs auxquelles on pensait. Je me revoyais alors plus jeune commençant ma petite entreprise. Alaska pouvait aller loin avec son idée, et c'était avec plaisir que j'acceptais de l'aider. "Passe à la maison un de ses quatre !" finissais-je par lui dire. C'est vrai qu'elle ne savait pas que je m'étais définitivement installé au centre ville.


© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 256
∞ arrivé(e) le : 24/01/2017
∞ avatar : Bridget Satterlee

MessageSujet: Re: Follow the sun Mar 31 Jan - 12:01

Follow the sun
Eat, Pray, Love
James ✧ Alaska
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Un grand sourire amusé se dessina sur ses lèvres. La raison de celui-ci ? L'idée de James. D’ailleurs il faut absolument penser à t’acheter un portable toi ! Elle haussa les épaules. Pourquoi faire ? répliqua-t-elle simplement. Elle avait conscience de passer pour un alien. Qu'importe, ces machins ne l'intéressaient pas le moins du monde. Si elle devait aller absolument contacter quelqu'un elle allait voir la personne en question, et si cette dernière vivait à l'autre bout du monde il lui suffisait de se connecter sur internet ou de trouver une cabine téléphonique. Rien de plus simple. Elle ne souhaitait toutefois pas polémiquer sur le sujet avec James et donc dévia la conversation sur son nouveau projet professionnel. James semblait ravi pour elle. Bien qu'un peu étonné au départ, il la félicita. Ah ne t'inquiètes pas, tu as frappé à la bonne porte ! Je peux t'aider si tu veux avec tout ça ! dit-il quand elle aborda la paperasse qui l'embêtait. Alaska sourit. Elle savait qu'elle pouvait compter sur lui. Passe à la maison un de ses quatre ! proposa-t-il également. Elle se souvenait n'avoir été chez lui qu'une fois, c'était lorsqu'ils s'étaient rencontrés. James étaient bien plus souvent venu chez elle puisque c'était le seul moyen pour lui d'avoir de ses nouvelles. Avec plaisir ! Il faudra que tu me rappelle où tu habites, enfin si tu n'as pas bougé depuis. dit-elle avec une pointe de curiosité dans la voix. Au final, elle ne connaissait rien de la vie personnelle de son ami. Tout comme il ne connaissait presque rien de la sienne. Comme si cela n'avait pas d'importance, ils parlaient de tout et de rien mais très peu d'eux. Par pudeur surement. Alaska n'était pas très douée pour les conversations et sa vie intime n'était pas très évoluée. Sauf lorsqu'il y avait eu Jaro. Hormis cela, à part les voyages il n'y avait rien dans sa vie. La relation qu'elle entretenait avec James était donc assez originale et étrange. Peu importe, tant que cela leur convenait. Je pourrais t'offrir des produits que j'ai fais ! Je voudrais que tu me donne ton avis ! s'exclama-t-elle. James lui permettrait de peaufiner son travail, c'était certain. Jusque là, elle s'en sortait sans problème et commençait même à se faire une place. Cependant, elle n'était pas contre un avis objectif. Elle regarda autour d'elle, le marché battait de son plein. La jeune femme était venue assez tôt, préférant éviter la foule, mais elle avait tellement flâné que le milieu de la matinée était déjà arrivé. De plus, sa rencontre avec James avait fait passer le temps extrêmement vite. Elle ne le voyait jamais filer avec lui. Elle avait pratiquement acheté tout ce qu'il lui fallait. Elle pouvait s'accorder un peu de temps. ça te dirait d'aller boire un café juste là ? proposa-t-elle en désignant un petit coffee shop qui bordait la place de Brookfield. Elle mourrait d'envie de boire un thé et de manger un muffin à la framboise. Ils seraient aussi confortablement installés pour discuter. Mais James avait peut être d'autres choses à faire. Sinon, elle serait ravie de passer encore un peu plus de temps en sa compagnie.
© Starseed



hj : j'ai fais court pour une fois mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Follow the sun Mer 22 Fév - 1:56


follow the sun
Alaska & James



C'était sympa de revoir Alaska en plein milieu de ce marché où les néo-zélandais, pour la plupart, se baladaient et faisaient leurs courses. Ça faisait longtemps que je n'avais pas eu de ses nouvelles. Je savais que la petite Scandinave n'était pas du genre à en donner, et le fait qu'elle n'ait pas de portable, ça n'arrangeait rien. Je me demandais parfois comment elle allait, mais on ne pouvait pas la joindre, c'est pourquoi je lui faisais la remarque. Mais c'est vrai que depuis qu'on avait décidé de s'avouer nos sentiments avec Charlie, ça avait entraîné des tas de choses. On a commencé à emménager ensemble, et j'avouais être assez occupés ces derniers temps. Mais le hasard a bien fait les choses. Ceci dit je pense que le hasard n'existe pas en fait. Ce n'était surement pas pour rien qu'Alaska se trouvait en face de moi ce jour-là. Je souriais. C'est vrai qu'elle ne savait pas tout ce qui avait changé depuis la dernière fois qu'on s'était vus. Mais apparemment de son côté aussi ça avait bougé. Dès que je lui demandais ce qu'il y avait de neuf depuis. À croire que j'avais bien fait de lui demander, il y avait de quoi. Elle n'avait au moins pas perdu de son enthousiasme, remarquais-je. Je riais. Elle ne changera pas. "Pourquoi faire ? Excuses moi de vouloir avoir de tes nouvelles !" lui répondis-je presque en plaisantant. Presque parce que c'était vrai, et puis une jeune fille de son âge sans portable, c'était assez surprenant et original. Mais c'était Alaska, il n'y avait rien à ajouter. J'acceptais avec plaisir de l'aider. Apparemment elle en avait besoin pour lancer son projet. C'est vrai que ce n'est pas facile de se lancer dans l'aventure, surtout avec tout ce qui concerne l'administration. J'étais content de la savoir motivée à faire quelque chose qu'elle semblait aimer, et qu'elle ait pu sortir de cette vie dont elle se lassait. "Ah oui c'est vrai, j'ai enfin emménagé au centre ville !" lui racontais-je enfin. "J'ai enfin quitté l'hôtel" repris-je. Ça se voyait que j'étais heureux, peut-être face à l'incompréhension d'Alaska. Mais j'espérais lui raconter tout ce qu'il s'était passé. "Avec plaisir !" lui répondis-je quand elle me proposa d'avoir en avant première les produits qu'elle avait imaginé. J'appréciais qu'elle me fasse confiance. J'étais surement la seule personne qui travaillait dans le monde de l'entreprise qu'elle connaissait, pensais-je. Mais j'appréciais quand même. Tous deux les mains occupées, elle me proposa de partir de ce marché pour boire un café. Ce que j'acceptais bien évidemment. On pourrait parler de tout et n'importe quoi. "Allons-y, je te l'offre !" lui lançais-je alors. On marchait alors ensemble vers le café, et nous installions tranquillement. Je commandais un simple mais bon café, je n'étais pas du genre à m'extasier sur les petites bonnes choses que le café avait à proposer. Je laissais Alaska choisir ce qu'elle voulait. "Pour ton projet, tu pourrais venir à la maison quand tu le souhaite. Ça serait plus pratique. Je pourrais t'expliquer ce qu'il faudrait faire, et par où commencer." lui lançais-je tout en notant mon adresse sur un bout de papier que je sortais de mon petit sac, tout en lui donnant ensuite.



© ACIDBRAIN
hrp : haha mdr mdr
Revenir en haut Aller en bas
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 256
∞ arrivé(e) le : 24/01/2017
∞ avatar : Bridget Satterlee

MessageSujet: Re: Follow the sun Lun 27 Mar - 21:00


Follow the sun
Eat, Pray, Love
James ✧ Alaska
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Alaska était étrange, certes. Elle ne faisait rien comme les autres, c'était certain. Cependant, la demoiselle devait avouer que finalement, s'attacher aux gens, c'était pas si mal que ça. Elle avait juste du mal à établir les frontières. La jeune femme avait beaucoup changé depuis son arrivée à Wellington, il y a trois ans. Le principal coupable dans l'histoire était Jaro. Mais depuis il était parti. Et puis, elle avait évolué sur certains de ses principes. A savoir : s'attacher aux autres. Même si elle avait toujours la maladie de la bougeotte, l'idée de partir sans cesse l'attirait moins qu'auparavant. Qu'on se le dise, elle sera toujours une globe-trotteur, mais peut être plus semi-nomade que complètement nomade. Donc, elle se permettait de développer des sentiments par-ci, par là. Advienne que pourra. Ah oui c'est vrai, j'ai enfin emménagé au centre ville ! Alaska haussa un sourcil, intriguée. J'ai enfin quitté l'hôtel continua t-il. La jeune femme lui adressa un sourire radieux. Question logement, elle était mal placée pour faire la leçon, mais il semblait tellement heureux qu'elle se dit que c'était sans doute pour le mieux. Il accepta d'aller boire un verre, ils allèrent donc s'installer en terrasse. En chemin, la curiosité d'Alaska prit le dessus.

Bon alors, raconte ! Tu as l'air aux anges, qui est l'heureuse élue ? Elle se dota d'un petit sourire malicieux. Ben oui, vu la mine ravie de son ami, il ne pouvait y avoir qu'une femme qui se cachait derrière. Pas besoin de s’appelle Sherlock Holmes pour résoudre l'affaire. Avant qu'il ne lui réponde, il conclut l'histoire de la suédoise concernant sa petite entreprise. Pour ton projet, tu pourrais venir à la maison quand tu le souhaite. Ça serait plus pratique. Je pourrais t'expliquer ce qu'il faudrait faire, et par où commencer. Elle hocha la tête satisfaite, alors qu'il lui écrivait son adresse sur un petit bout de papier. Elle le rangea dans sa poche précieusement. Elle était prête à écouter désormais patiemment les changements qui s'opéraient dans la vie de James.
© Starseed

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Follow the sun Sam 6 Mai - 0:46


follow the sun
Alaska & James



Elle m'impressionnait cette petite Alaska. Innovatrice, aventurière, et surtout courageuse évidemment. Jamais je n'aurais pensé lier une telle amitié avec une jeune femme comme elle, et pourtant c'était bien le cas. Mais on ne pouvait jamais savoir à quoi s'attendre avec elle. Non seulement elle n'avait pas de portable, chose qui me semblait improbable d'ailleurs, mais aussi elle pouvait disparaitre du jour au lendemain. Impossible de lui enlever son intrépidité, j'en étais persuadé. Ce jour là heureusement je l'avais croisée, je commençais à m'inquiéter. Mais je devais être habitué, à force. Elle était unique en son genre, originale. C'était surement pour ça que je m'étais attaché en quelques sortes. Je prenais alors de ses nouvelles, toujours les mains occupées, portant les sacs de courses après m'être promené au marché de Wellington. Elle me parlait de son nouveau projet qui me surprenait d'ailleurs. Je souriais un instant, en signe d'encouragement en quelques sortes. Je l'écoutais attentivement, heureux qu'elle ait trouvé sa voie, qu'elle ait trouvé quelque chose à faire dans la capitale néo-zélandaise, voire même un sens à sa vie, elle qui servait des verres à de malheureux solitaires.

Je lui donnais aussi de mes nouvelles. Ma vie avait tellement changé depuis la dernière fois que je l'ai vue. Elle remarqua d'ailleurs ma mine plus enjoué. Elle avait raison, il y avait une heureuse élue dans cette histoire. Elle avait tout deviné. L'air presque gêné je me grattais le derrière de mon crâne. "C'est si évident que ça ?" lui répondis-je en riant presque. "C'est assez compliqué, je l'avais rencontrée il y a plusieurs années déjà. Elle vient d'ici !" continuais-je brièvement, pensant que j'aurais pu écrire tout un livre à propos de notre relation. Mais j'éviterais.

Après s'être assis dans le café non loin du marché, je lui donnais mon adresse. "N'hésites pas à venir quand tu veux. Disons la semaine prochaine on pourra travailler sur tout ça tranquillement et plus en détail. Il faudra préciser les financements, les investissements, la structure, et tout autre formalités compliquées. Ah.. comme si la vie ne l'était pas déjà assez.. Mais ne t'inquiètes pas, tu n'es pas toute seule" finissais-je par la rassurer quand même. Sinon c'était moi qui allait la faire fuir, ce que je ne voulais pas bien sûr.



© ACIDBRAIN
Revenir en haut Aller en bas
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 256
∞ arrivé(e) le : 24/01/2017
∞ avatar : Bridget Satterlee

MessageSujet: Re: Follow the sun Lun 29 Mai - 22:47

Follow the sun
Eat, Pray, Love
James ✧ Alaska
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Alaska n'était plus la petite fille qui avait quitté le cocon familiale. Même si elle avait toujours été assez indépendant et mature,
elle n'en restait pas moins une jeune de dix-huit ans lorsqu'elle était partie de chez ses parents.
Elle en avait désormais vingt-cinq officiellement, un tas d'années lumières officieusement.
Son pragmatisme, sa sagesse et son inspiration s'étaient forgés grâce à ses voyages. Elle avait rencontré tant de bonté et de beauté. De l'amour, de la spiritualité, et tellement d'autres choses. Cette accumulation de choses avait fait mûrir Alaska très rapidement. Peu être trop. Quoiqu'il en soit, la jeune femme se sentait capable de porter un projet professionnel sur les épaules. Elle s'était déjà fait une petite réputation par son profil atypique. Le bouche à oreille ferait le reste.

Installée à la terrasse d'un café, elle savourait son thé vert avec bonheur. Elle ne pouvait espérer meilleure matinée : Un tour au marché, un thé siroté au soleil, et son ami James. Ils ne se voyaient pas souvent, mais cela ne l'empêchait pas de penser régulièrement à lui. Lorsqu'elle pensait à leur rencontre, ses joues rosissaient. Ils avaient passé une soirée très agréable, mais n'avaient jamais remis ça. Tous les deux avaient bien compris que leur relation, c'était plus que les plaisirs charnels. Depuis, ils étaient devenus comme frère et sœur. Ce lien l'avait profondément déstabilisée au début. Pour deux raisons : la première étant qu'Alaska était fille unique, la seconde qu'elle s'était jurée de ne jamais s'attacher pour pouvoir continuer de voyager sans regrets. Les choses avaient évolué différemment. Elle continuerait de voyager, c'était certain, mais de façon différente surement.
Elle observa attentivement James. Il semblait presque gêné de parler de sa vie personnelle. Cela amusa énormément la jeune femme. C'est assez compliqué, je l'avais rencontrée il y a plusieurs années déjà. Elle vient d'ici ! dit-il mystérieux. Elle lui adressa un sourire radieux. Je suis ravie pour toi James ! répondit-elle sincèrement. Il semblait heureux et épanoui, elle n'en demandait pas plus.
Le fait que James prenne son projet au sérieux conforta Alaska dans son projet et la rendit même fière. Il était prêt à l'aider, elle était touchée. Il y avait des personnes incroyables, au quatre coins du globe. Parfois, Alaska s'en étonnait encore. N'hésites pas à venir quand tu veux. Disons la semaine prochaine on pourra travailler sur tout ça tranquillement et plus en détail. Il faudra préciser les financements, les investissements, la structure, et tout autre formalités compliquées. Ah.. comme si la vie ne l'était pas déjà assez.. Mais ne t'inquiètes pas, tu n'es pas toute seule Elle l'écouta très sérieusement. Avec plaisir, et merci énormément ! Avec lui, les choses iraient bien. Il avait l'air confiant. Une nouvelle page commençait donc.
© Starseed

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Follow the sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-