AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Life's a game made for everyone and love is a prize { Chaton ♥︎}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 787
∞ arrivé(e) le : 12/01/2017
∞ avatar : Jana Kramer

MessageSujet: Life's a game made for everyone and love is a prize { Chaton ♥︎} Ven 3 Fév - 17:51

Life's a game made for everyone and love is a prize
EXORDIUM.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La veille au soir, alors que Jude se trouvait allongée sur le parquet de son salon à travailler sur ses dossiers les pieds balançant d’avant en arrière, elle ne s’attendait pas à recevoir un coup de téléphone de Charlott. Ou peut-être que si, mais pas pour lui annoncer qu’elle était de retour à Wellington. Dans la tête de Jude, si Charlott se trouvait ici, Spencer l’était surement aussi, mais ça sonnait tellement comme une évidence qu’elle n’avait même pas pensé à le demander à sa belle-sœur. C’est pourquoi le coup de fil s’était conclu rapidement par un rendez-vous le lendemain matin sur la terrasse du Starbucks où elles avaient l’habitude de s’y rendre avant que Charlott ne quitte la Nouvelle-Zélande. Aux yeux de Jude, Charlott était un peu plus que sa belle-sœur. Elles s’étaient toujours entendues et la jeune femme avait même l’impression qu’elles se connaissaient depuis toujours. Les deux jeunes femmes partageaient une même passion, elles avaient le même âge et un peu les mêmes aspirations de vie. Lorsque Spencer lui avait annoncé qu’il allait l’épouser, c’était avec beaucoup de joie et d’enthousiasme que Jude les avait félicités. Elle était contente pour eux, mais aussi contente de partager son nom avec la jolie blonde.

Malgré la distance, les deux jeunes femmes gardaient contacts, bien souvent par mails auxquels Jude répondait bien souvent à toutes les heures au petit matin une fois son travail terminer. Depuis sa rupture avec Ezechiel, elle avait doublé la charge de travail, justement pour oublier. Ca lui permettait d’avoir l’esprit ailleurs, d’oublier qu’il avait décidé de partir. Selon la néo-zélandaise, c’était une façon d’oublier, mais une fois qu’elle se retrouvait à ne rien faire dans son appartement, les souvenirs revenaient et sa blessure saignait à nouveau. A leur séparation, Jude avait voulu faire beaucoup de changement dans sa vie, dans sa routine. Elle avait changé la décoration, elle avait changé le mobilier, elle avait même renouvelé toute sa garde-robe. Comme si ça allait changer quelque chose. Elle avait pensé naïvement que tout changer lui ferait oublier les moments qu’elle avait passé avec lui. Son loft, Jude l’aimait, elle s’y sentait bien que l’idée de déménager lui était impossible. Alors elle prenait sur elle, elle faisait du sport, de la danse et elle travaillait. Pour le moment c’était à peu près les seuls antidouleurs qu’elle avait trouvés pour pallier au manque de l’homme qu’elle considérait comme l’homme de sa vie.

Le lendemain, Jude avait confirmé à son père qu’elle ne viendrait travailler que dans le courant de l’après-midi. Elle pouvait au moins se le permettre avec toutes les heures supplémentaires qu’elle faisait. Et puis en tant que Directrice de communication, elle n’avait pas à rendre de compte. Mais elle savait que son père aimait savoir quand elle venait ou pas au bureau. Il pouvait ainsi organiser sa journée en fonction de quand il ferait la réunion journalière avec sa fille et d’autres cadres de l’entreprise. La jeune femme avait ensuite pris le temps pour elle en passant vingt bonnes minutes sous la douche. Et après un soin pour les cheveux plus tard et bien d’autres soins pour la peau, Jude se sentait bien. Prendre du temps pour soi était important et rares étaient les fois où elle le prenait ce temps. Bien souvent elle prenait sa douche en un temps record, elle passait chez le coiffeur où même là, en attendant que la coiffeuse termine de s’occuper d’elle, elle rattrapait le retard attrapé à un autre moment. Depuis sa rupture avec Ezechiel, elle était devenue un vrai bourreau de travail, sauf ce matin. Ouf.

Lorsqu’elle fut prête, habillée, avec ses clés dans une main et son sac de l’autre, elle quitta l’appartement non sans envoyer un texto à Charlott pour la prévenir qu’elle partait de chez elle et qu’elle serait au Starbucks comme convenu dans les dix minutes. Aujourd’hui Jude était de bonne humeur, heureuse de revoir sa belle-sœur et probablement son frère, mais ce qu’elle trouvait bizarre était sans doute de ne pas tous se revoir. Elles, Spencer et ses deux autres frères. C’était un détail qui la troublait un peu aujourd’hui, alors qu’hier l’enthousiasme lui avait permis de passer outre cette information. En y repensant, Jude fronça les sourcils, puis se mit réellement en route pour le starbucks. Une fois arrivée sur place, elle chercha la tête blonde de Charlott et lorsqu’elle l’eut dans son champ de vision, elle s’en approcha, le sourire aux lèvres et radieuse « Alors jolie blonde, on est toute seule ? » lui lança-t-elle avec une touche d’humour dans la voix, puis s’approcha pour la prendre dans ses bras. Après tout ce temps ! « Comment tu vas ? Ca fait quoi de revenir ? » Jude regarda autour de la table et remarqua qu’il n’y avait pas l’ombre de son frère « Spencer n’a pas terminé sa mission en Afrique ? » Aux dernières nouvelles du moins, c’était là qu’elle le croyait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 194
∞ arrivé(e) le : 26/01/2017
∞ avatar : Dianna Pretty Agron

MessageSujet: Re: Life's a game made for everyone and love is a prize { Chaton ♥︎} Sam 4 Fév - 13:39

Assise dans l'avion, Charlott n'avait goût à rien si ce n'était ressasser ses dernières semaines à New-York et tout ce qui lui avait permit de prendre sa décision de rentrer chez elle. Chez elle ? Elle n'était même plus sûre d'avoir un chez elle. Elle pensait que son magnifique appartement sur la 6e était chez elle, mais ce n'était même pas le cas. Cet endroit avait été payé avec de l'argent qui n'était même pas le sien. Même son lit, celui où elle dormait avec Spencer, elle n'arrivait même pas à le voir comme le sien.

Spencer avait été arrêté et jugé en un temps record. Elle savait que les américains avaient une justice efficace mais là, ça dépassait l'entendement. Tant et si bien qu'elle n'avait même pas tout à fait fait le deuil de son mariage que son mari se retrouvait déjà derrière les barreaux. Elle se demandait comment ça se passait pour lui. Elle avait vu tellement de séries sur des prisons où c'était l'enfer. Elle ne savait même pas si c'était bien fait pour lui ou si elle était anxieuse.

Ses trois premières jours à Wellington avaient été compliqués. Mentir. A tout le monde sans exception. Trouver un appartement, s'inscrire à la faculté, prendre un nouveau départ. Charlott se sentait dépassée par les événements pour être honnête et c'est pourquoi elle avait appelé Jude et lui avait proposé de se revoir. Ca faisait plusieurs années qu'elle n'avait pas revu son amie et belle soeur. Elle avait l'impression que c'était hier pourtant, tant elles communiquaient régulièrement. Faut dire qu'être mariée à son frère les avaient considérablement rapprochées si c'était encore possible.

Elle avait prit de l'avance, elle savait qu'elle aurait besoin de quelques minutes pour faire le point. Assise sur la terrasse, un café mocchiato à la main, Charlott en était presque à se dire que c'était une erreur de revoir Jude. Mentir par mail, c'était autre chose que de mentir à sa meilleure amie comme ça en face à face. Qu'elle angoisse. Mais elle n'eut pas le temps de se raviser qu'elle vit la jolie brune, pimpante, arriver vers elle, le sourire au lèvre. Charlott sourit aussi. C'était naturel avec Jude mais en même temps c'était une facade vu les circonstances. La prenant dans ses bras, Charlott eut un coup de stress. Elle s'attendait à voir Spencer ? Il lui avait promit de dire lui même à sa famille qu'il était en Afrique. Elle n'allait tout de même pas devoir mentir à ce point à Jude ? Il ne lui avait pas fait ça ? Elle n'eut pas le temps de répondre que Jude enchaîna en lui demandant comment c'était de revenir et si Spencer n'avait pas finit sa mission en Afrique. La pression retomba d'un coup. Il n'avait pas faillit à sa promesse. Pas a celle là en tout cas ...

- Ca fait bizarre, c'est dur de reprendre tout à zéro même si je connais le coin j'ai encore l'impression de débarquer. Mais sinon ça va, mieux en tout cas depuis que j'ai trouvé mon appartement.

Elle but une gorgée. Elle n'avait pas menti jusqu'a présent. Mais là, elle allait devoir le faire... Elle avait promit.

- Eh non, c'est tellement long 18 mois. J'ai l'impression qu'il est parti depuis des années déjà. Il m'appelle de temps en temps mais apparement le réseau c'est pas ça là bas... Et toi ? Tu as des nouvelles ?

Bien sûr que non, c'était juste pour la forme... Si il avait de temps en temps accès au téléphone, les email et tout ça, c'était même pas envisageable. Puis se rendant compte qu'elle n'avait même pas retourné la question à son amie, elle le fit aussitôt, sur un ton plus enjoué, faire parler Jude de sa vie ici était bien la meilleure façon de ne pas parler de Spencer, de New-York et de tout les sujets qui fâchent...

- Et toi ? Comment vas tu ? Je suis contente et surprise que t'ai pu te libérer ce matin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 787
∞ arrivé(e) le : 12/01/2017
∞ avatar : Jana Kramer

MessageSujet: Re: Life's a game made for everyone and love is a prize { Chaton ♥︎} Jeu 9 Fév - 13:58

Life's a game made for everyone and love is a prize
EXORDIUM.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Entre Jude et Spencer c’était pas l’amour fou. Ou peut-être que ça l’était, mais jusqu’à une certaine limite. La cadette de la famille avait beaucoup de mal à supporter le poids de trois frères et si avec les autres ça passait mieux, avec Spencer c’était plus houleux. Lui qui aimait lui dire ce qu’elle devait faire, comment elle devait s’y prendre et mettre le doigt sur ses erreurs ; une chose que Jude supportait mal, puisqu’elle ne supportait pas l’échec. Malgré tout, ça faisait plusieurs années maintenant qu’elle n’avait pas pu passer du temps avec son frère, et voir Charlott assise à cette table lui donnait l’impression que bientôt, ils pourraient se retrouver tous, comme avant, chez leurs parents à un diner de famille. Ils avaient tous grandis dans le luxe et Jude avait toujours eu tout ce qu’elle voulait, mais leurs parents avaient toujours essayé de faire au mieux pour garder un esprit familial. Ils étaient une famille avec des valeurs et c’est sans doute la raison pour laquelle la cadette adorait les moments passés tous ensembles. Le poids de l’argent et du luxe ne leur bouffait pas le cerveau, et si chacun savait porter son nom la tête haute à la demande de leur père, ils avaient tous leur moment de simplicité. Accueillir Charlott dans sa famille lui avait été un réel bonheur. Déjà, elle se sentait moins seule en temps que femme, mais même avant qu’elle ne devienne une Nightshade, les deux jeunes femmes étaient déjà très proches. Elles avaient passé une partie de leur enfance ensemble, leur adolescence, elles avaient une passion commune et désormais, elles étaient de la même famille. Les parents Nightshade avait respecté le choix de leur fils d’épouser Charlott et Jude avait aussitôt fait de son mieux pour que son amie se sente bien au sein de leur famille. Malheureusement, elle n’a pas pu en profiter beaucoup aux yeux de Jude, puisque leur vie semblait être aux Etats-Unis, jusqu’à aujourd’hui.

En arrivant au Starbucks, Jude chercha son amie du regard et l’accosta aussitôt. Elle déposa ses affaires et sa pile de dossier sur la chaise voisine après une étreinte destinée à sa belle-sœur, elle s’installa en face. Elle commanda à la serveuse qui passait par là un Creamy Caramel Latte et un assortiment de viennoiserie, puis porta son attention sur la jolie blonde. Elle fronça les sourcils en entendant Charlott parler de reprise à zéro. C’était plutôt bizarre, mais Jude n’avait sans doute pas dû comprendre correctement. Son frère était connu à Wellington et il aurait pu aider sa femme à se sentir à nouveau à l’aise et justement, sans devoir reprendre à zéro. « Mais Spencer ne t’a pas donné des contacts ou quelque chose comme ça ? Enfin c’est vrai que ça reste des démarches à faire, mais il suffit qu’il passe un coup de fil et ça accélérerait peut-être les choses. » Après elle savait que Charlott aimait faire les choses d’elle-même. Pour ça elles étaient pareil, mais voilà. Des fois c’était bien de chercher des raccourcis et puis ce n’était pas tout le monde qui l’aidait, c’était son mari. Et puis en l’entendant parler de son appartement, Jude sourit. Elle avait au moins trouvé le plus chiant. Et le plus important « Si jamais t’as besoin d’un endroit où loger en attendant d’aménager le tien, t’es la bienvenue. J’ai changé toute la déco dans le mien ! » Lui lança-t-elle un sourire généreux aux lèvres. En réalité, ça lui avait plus fait de peine qu’autre chose de devoir en arriver à changer tous les meubles de son loft, la couleur ou simplement ses habitudes. Elle avait eu la nette impression qu’en agissant comme ça, elle aurait moins de souvenir avec Ezechiel. Ou qu’ils se seraient envolés avec le reste de ses affaires. Mais c’était une illusion, bien qu’elle se sentait moins étouffée par les souvenirs. Jude vivait dans un loft spacieux et moderne. Elle avait pris le temps pour le décorer, pour l’aménager et aujourd’hui elle s’y sentait bien avec son ours qui lui servait de chien « Il se trouve où ton appartement et il te plait ? »

La serveuse apporta la commande et Jude la gratifia d’un sourire pour la remercier « tiens, mange. Je ne saurais pas avaler tout ça sinon je peux engager un coach pour éliminer les calories. ». Aux moins elles pouvaient partager un petit dej' ensemble et Jude pourrait rattraper son travail sur son temps de midi qu’elle ne passerait pas à manger puisqu’elle aurait opté pour un petit dej' copieux. Elle trouvait Charlott courageuse de vivre autant de temps sans son mari. Elle avait déjà du mal à vivre avec l’absence de son ex, mais alors de son mari, elle n’y arriverait probablement pas « Je comprends pas comment tu fais. Je suis d’accord que le travail est important, mais je pense qu’à un moment il faut savoir se remettre en question aussi. Partir une semaine ou deux, à la limite, mais autant de temps et laisser sa femme sur la touche c’est nul. » Jude cherchait peut-être quelque chose à reprocher à son frère et sa vie si parfaite, comme lui s’amusait à le faire. Si certains hommes d’affaires trouvaient ça courageux de partir autant de temps, elle trouvait ça complètement con et pour elle, c’était surtout Charlott qui était courageuse dans l’histoire. Quelque part, elle était aussi bourreau de travail que Spencer, mais contrairement à lui, elle n’avait pas de responsabilités envers quelqu’un d’autre. Elle n’était pas mariée, elle n’avait pas d’enfant, elle avait seulement un Husky qu’elle prenait même le temps de sortir une fois rentrée de son travail « Non. Mais bon je ne m’attends pas à en avoir non plus. C’est plus pour ma mère que je trouve ça pas super cool, mais elle est plus compréhensive que moi je crois. Elle sait bien que le réseau est pourri. »

Jude pris un cookie fourré au Nutella et en détacha un morceau. Comment ça allait ? A vrai dire elle ne savait pas vraiment, parce que la seule chose qui rythmait sa vie était son travail. Elle avait l’impression que sans ça, elle coulait littéralement. C’était ce qui lui permettait de ne pas chuter de son fil, de regarder devant elle et d’avancer en gardant l’équilibre telle une funambule. « Ca va. J’ai beaucoup de boulot. » avec ses mains, elle lui montra sa pile de dossiers à traiter « J’ai une soirée à mettre sur pied pour la promotion du livre d’un médecin. Ca me prend beaucoup de temps et j’ai aussi un autre événement sur le feu, mais je ne travaille pas toute seule dessus. J’ai une party planner pour s’en occuper en partie. » En effet, elle avait Babi avec qui elle partageait à peu de chose près la même profession. Les deux jeunes femmes avaient les mêmes goûts, la même politique et les mêmes motivations. Elles avaient déjà mis un événement de la sorte en place et ça avait été un véritable succès. Jude n’avait donc pas hésité à faire à nouveau appel à elle cette fois-ci « C’est vrai que je suis assez prise et que je cours un peu partout, mais ça me convient bien je crois comme vie. Je préfère courir après le temps qu’après des illusions. C’est moins frustrant. » Jude fit mine de réfléchir et regarda son amie avec les yeux plein d’étoiles « D’ailleurs, je ne me rappelle pas qu’on ait fait ton enterrement de vie de jeune fille mademoiselle ! Une soirée entre filles, tout ça pour ton retour ça ne te dit rien ? Ou une démo sextoy ! Ouais ça c’est bien pour un enterrement de vie de jeune fille. » Jude prit son sérieux « non mais faut qu’on fasse un truc, non ? Je suis sûre qu’avec Babi, on peut te préparer un truc de dingues. C’est avec elle que je prépare l’événement. C’est une vraie pro, elle va te préparer un truc de dingue. Alors ça te branche ? Pour te remettre dans le bain et pour oublier que t’es mariée avec le plus chiant de mes frères. »





[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 194
∞ arrivé(e) le : 26/01/2017
∞ avatar : Dianna Pretty Agron

MessageSujet: Re: Life's a game made for everyone and love is a prize { Chaton ♥︎} Jeu 9 Fév - 20:53

Charlott avait toujours aimé les Nightshade. Elle les aimait profondément, tous autant qu'ils étaient, elle se sentait à l'aise et en famille avec chacun d'eux même avant de devenir la femme de Spencer. C'était une famille merveilleuse, soudée et dynamique, ce qu'elle ne connaissait malheureusement plus de son côté. C'était sa deuxième maison, sa deuxième famille, porter leur nom était un honneur et une grande joie jusqu'a ce qu'elle apprenne tout à propos de Spencer et de ses détournements de fond. Aujourd'hui, elle se sentait complètement déconnectée de sa famille et des Nightshade. Elle aimait toujours autant toutes ces personnes mais elle avait du mal à faire comme si elle n'était pas partie pendant 7 ans, à faire comme si tout allait bien et qu'il ne s'était rien passé. C'était compliqué pour Charlott.

Et devoir mentir... Sur tout. A tout le monde. C'était le pire. Elle mentait sur ce qu'elle faisait le soir. Elle mentait sur Spencer. Elle mentait sur tout son quotidien, tant et si bien que parfois elle avait peur de ne plus contrôler ses mensonges, de ne plus savoir gérer tout ce qu'elle pouvait dire pour couvrir ce qui était devenu sa nouvelle vie. Là encore, Charlott se fit violence pour ne pas se mordre les lèvres tandis que sa belle-soeur s'étonnait que Charlott doit faire des démarches pour se réinstaller ici. Toutes les deux connaissaient bien Spencer et elles savaient autant l'une que l'autre que jamais le jeune époux n'aurait laissé Charlott rentrer comme ça sans rien et en galérant si il avait eut le choix. Bien sûr que s'il avait pu il aurait appelé un tel et un tel, elle ne serait pas encore sortie de l'avion qu'elle aurait déjà eut un appartement meublé et magnifique rien que pour elle. Oui mais voila, il n'avait ni les moyens, ni les contacts désormais. Et là, il fallait rattraper la connerie.

- Tu sais bien que j'aime pas trop me reposer sur des inconnus et que je préfère faire ce genre de choses moi même.

Elle sourit. Ce n'était presque pas un mensonge. Elle préférait faire ce genre de choses elle même en tout cas, ça c'était vrai. Même si ça avait été long, qu'elle l'avait parfois ressenti comme un parcours du combattant, elle en avait retiré une certaine satisfaction et une certaine fierté aussi. Jude lui annonça que si elle voulait dormir chez elle un moment, elle était la bienvenue. Ah Jude, si tu savais comme Charlott aurait préféré ça. N'importe quel bout de canapé plutôt que son appartement ridicule lui aurait plu. Mais vivre et mentir à Jude toute la journée, c'était trop dur pour Charlott, elle déclina donc.

- C'est gentil mais ça devrait être vite fait, d'ici ce week end je pense. Mais je passerais à l'occasion voir ta dernière déco. Nouvelle lubie ? T'as tout changé ?

Les croissants et petits pains arrivèrent, de même que la boisson de Jude. Charlott attrapa son gobelet et avala une gorgée tandis que sa belle soeur lui demandait ou était son appartement et si elle l'aimait.

- Il est sur le campus, c'était plus pratique pour moi et les cours, j'avais pas envie de passer des heures sur le trajet. Vérité. Et oui, il est chouette, il est super lumineux. Mensonge. Elle le détestait.

Jude l'invita à prendre une viennoiserie et Charlott se servit doucement, elle avait une faim de loup pour être honnête. Elle attrapa un croissant et mordit dedans de bon coeur en riant de l'exagération de Jude. Elle était toujours aussi mince qu'au lycée, comment pouvait elle dire qu'un petit des pourrait la faire grossir !? Le sujet revint sur Spencer. Aïe. Elle aurait du réagir sur les petits pains. Bon d'accord. Pour éviter de mentir il suffisait de faire parler Jude sur tout ce qui ne touchait pas de prêt ou de loin à Spencer. Mission impossible. Le frère, le mari, à l'autre bout du monde, comment ne pas en parler ?

Jude souligna le courage de Charlott de laisser son homme partir à l'autre bout du monde pour son boulot et ça pendant plusieurs mois. Elle eut un sourire mais son coeur était amer. Si elle savait... Si elle savait pourquoi et dans quelles conditions il était parti elle ne dirait pas ça. Et Spencer ne s'en tirerait pas à si bon compte. Quelques années de prison c'était rien face à la fureur de Jude Nighshade...Bon, elle n'avait pas de nouvelles et sa famille non plus. Ca c'était plutôt une bonne chose n'est ce pas ? Au moins il en disait, au moins elle pouvait se planter et entrer en contradiction avec lui. Ca élèverait les soupçons.

- C'est sûr que c'est pas la joie, il me manque, mais ça me permet de reprendre mes études et d'ici qu'il revienne je serais peut être avocate.


Elle fit un clin d'oeil à sa belle soeur et but une nouvelle gorgée de sa boisson chaude pendant que Jude lui racontait sa vie. Voila un exercice qui était bien plus reposant et agréable. Ecouter Jude parler de sa vie. Ou plutôt de son boulot. Que de son boulot enfaite. Evénementiel, Communication, tout ça c'était son truc mais elle n'avait pas quelqu'un dans sa vie. Charlott avait un vague souvenir d'un mail de sa belle soeur lui disant qu'elle avait rencontré quelqu'un de génial. Mais dans le doute, elle préféra ne pas remuer le couteau dans la plaie.

- Eh beh qu'est ce que t'en fait ... Ton père doit être fier de toi.


Ajouta-t-elle avec un sourire. Charlott cru apercevoir une brèche quand Jude parla d'illusion. La jeune fille sauta sur l'occasion :

- Mais tu sais le boulot même si c'est épanouissant c'est jamais une fin en soit.. Tu n'as pas de beau frère à me présenter ?

Mais Jude était parti en live. En trente seconde, elle était passé une mine triste à un visage réjoui. Ses yeux disaient "j'ai une super idée". Et quelle idée. Charlott en aurait recraché son café si elle en avait dans la bouche. Une soirée sex toys ? Seriously Jude ? C'était tellement pas le genre de la discrète Charlott que celle-ci faillit céder à la panique le temps d'une seconde. Puis elle essaya vaguement de protester :

- Quoi ? Non mais t'es pas obligée hein ! T'es overbookée je le vois bien ! Et puis un enterrement de vie de jeune fille sept ans après mon mariage c'est étrange non ?

Avec un peu de chance, si elle ne reparlait pas de sextoys Jude allait oublier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 787
∞ arrivé(e) le : 12/01/2017
∞ avatar : Jana Kramer

MessageSujet: Re: Life's a game made for everyone and love is a prize { Chaton ♥︎} Jeu 16 Fév - 18:34

Life's a game made for everyone and love is a prize
EXORDIUM.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
- Tu sais bien que j'aime pas trop me reposer sur des inconnus et que je préfère faire ce genre de choses moi même. Et c’était tout à son honneur, pensa Jude. Elle non plus elle n’aimait pas trop, mais parfois elle savait mettre sa fierté de côté, surtout si c’était important comme un appartement, une maison ou du travail. Parfois le piston ça aidait et elle avait la chance d’avoir un mari qui était connu à Wellington, un beau-père lui aussi reconnu. Alors pourquoi ne pas le faire. Même Jude pourrait, elle avait assez de contact pour lui dénicher un agent immobilier super qui pouvait lui dénicher un vrai petit bijou. C’était comme ça qu’elle avait trouvé son loft d’ailleurs « t’as raison. Mais parfois ça aide quand même. Enfin même à moi si t’as besoin d’aide pour quelque chose t’hésite pas. Tu le sais non ? » Que ce soit par rapport à sa famille ou matériellement parlant, Jude pouvait toujours l’aider. Elle l’avait toujours fait, elle continuerait à le faire. En lui proposant de venir passer quelques jours chez elle, en plus d’être un service de la part de la jeune femme, c’était aussi une façon de retrouver son amie, comme avant. Avant que Charlott n’épouse son frère. Bien sûr, le mariage ne les empêchait pas de se voir, mais la distance bien. Certes, Jude passait parfois par l’appart de son frère les rares fois où, pour son boulot, elle devait se rendre à New-York, mais ce n’était qu’une ou deux fois tous les trois mois. Et encore, parfois c’était Julian, son autre frère qui travaillait lui aussi dans l’entreprise de leur père qui s’y rendait. Charlott lui avait manqué, parce qu’à ses yeux elle était plus une sœur qu’une belle sœur ou une simple amie. En entendant Charlott s’intéresser aux changements que Jude avait fait dans son appartement, celle-ci grimaça légèrement : une lubie ? Non pas vraiment. Si elle avait pu, elle aurait sans doute tout laissé comme ça. La décoration lui avait coûté assez cher, mais elle s’était obligée de la changer. Elle avait l’impression qu’en laissant tout comme ça, elle aurait toujours l’impression qu’à un moment donné ou l’autre, Ezechiel reviendrait et qu’entre eux tout repartirait comme si de rien n’était. Des espoirs et illusions plus douloureux qu’elle ne l’aurait cru « Mmmh si on veut. Enfin c’est un peu plus compliqué que ça » Mais malgré tout, Jude ne voulait pas entrer dans les détails. Charlott allait surement la traiter de folle. Et c’était le cas. Elle était folle, mais folle de lui. Encore aujourd’hui elle voulait le revoir. Encore. Malgré qu’elle l’avait revu et qu’elle avait été odieuse. Elle hésitait même à lui envoyer un sms pour s’excuser. Mais s’excuser de quoi ? D’avoir mal pris le fait qu’il ait décidé de partir ? D’avoir mal pris le fait qu’il lui avait littéralement brisé le cœur ? C’était lui montrer qu’elle était dingue de lui malgré tout, qu’il était sa faiblesse et qu’elle ne pouvait passer outre et ça, elle ne le voulait pas. Alors elle prenait sur elle et elle priait le destin pour le recroiser.

Les études. Jude avait aimé les études, mais maintenant qu’elle en était sortie, elle n’était pas sûre d’avoir le courage d’y retourner. En même temps elle n’en avait pas besoin. Son diplôme lui permettait d’être au top et elle ne manquait pas de travail, elle en avait par-dessus la tête « T’es courageuse de reprendre des études quand même. Moi j’aurais pas la foi. Rien que mettre un pied dans un campus me filerait de l’herpès » Et pourtant elle n’était pas ce genre de filles allergique aux études. Elle avait passé de bons moments, tout comme elle avait rencontré des gens « Je me rappelle quand j’étais aux études, vers la fin de mes études même, j’ai été à Los Angeles, j’y ai rencontré un gars et je me suis mariée à Las Vegas avec. Le lendemain on a demandé le divorce. » commença-t-elle en souriant. C’était la bonne époque, mais en y réfléchissant, c’était un peu fou « Mais le dis pas à Spenc’, sinon il va pas me louper encore. » Spencer avait la fâcheuse habitude de reprocher à Jude son mode de vie et de mettre le doigt sur les défauts. Lui il semblait si parfait. Des fois, Jude avait envie de joindre son frère, quitte à passer des heures à l’appeler jusqu’à ce qu’elle parvienne à l’avoir et à lui dire tout ce qu’elle pensait de sa façon de laisser sa compagne comme ça. Il aurait au moins pu lui proposer de venir avec, non ? Elle n’aurait jamais pu rester là à attendre son mari. Jude aurait probablement préféré demander le divorce. Ou aller avec lui. Enfin, elle pensait sans doute ça et pourtant, six mois après le départ d’Ezechiel elle espérait toujours comme une conne « Des fois j’hésite vraiment à essayer de l’appeler jusqu’à ce qu’il finisse par décrocher et à lui dire qu’il est un abruti de faire ce qu’il fait. Qu’est-ce qu’ils en ont à foutre de son entreprise les africains ? » Son impulsivité parlait. Elle était surtout mal pour son amie et presque honteuse d’avoir un frère qui pouvait laisser sa femme en plan comme ça pour des affaires « Puis il pouvait charger quelqu’un d’autre d’y aller non ? » En tant que directrice de communication, Jude ne savait pas non plus se décharger pour ce genre de mission. Elle aimait avoir le contrôle sur les décisions à prendre, elle voulait avoir le dernier mot sur son service. Elle était payée pour ça aussi « Et quand tu seras avocate, tu vas te mettre à ton compte ? Travailler au barreau ?  »

Jude sourit. Si son père était fier d’elle ? Oui. Ca elle ne pouvait pas le nier, il ne cessait de la regarder avec beaucoup de fierté et de la présenter comme un excellent élément dans son entreprise. Il la préparait à lui céder sa place, mais Jude savait qu’elle devait encore redoubler d’effort quelques années. En même temps, elle n’était pas sûre d’être prête à diriger une société à 27 ans. Elle manquait déjà de temps pour elle, alors là elle allait ruiner sa vie sociale qui était déjà un peu trop pauvre à son goût. En attendant, elle était au moins fière de son parcours. La jeune femme haussa les sourcils. Charlott avait raison, le boulot n’était pas tout et pour le moment il permettait à Jude de garder la tête hors de l’eau, mais elle allait très probablement se prendre un mur un de ces quatre, ou finir vieille fille avec quatre chats comme lui avait suggéré son amie « J’ai rencontré un type il y a deux ans. Je t’en avais parlé je crois. Je l’ai rencontré dans un bar en fait et on a discuté, on s’est revu tout ça. On a eu une relation qui devenait de plus en plus sérieuse sauf qu’il s’est barré il y a six mois. » La déception se lisait sur le visage de Jude. C’était un départ qui l’avait totalement brisée et c’était la raison pour laquelle aujourd’hui elle travaillait deux fois plus. Au moins ça lui permettait d’oublier qu’elle était totalement accro à ce type « Je l’ai revu à la salle de sport il y a quelques jours et depuis je cherche presque à forcer le destin pour le revoir. C’est pathétique » elle marqua une pause « C’est aussi pour ça le changement de déco... » Jude se remémorait le jour où elle avait revu Ezechiel à la salle de sport. Elle était tombée nez à nez dessus et elle avait eu envie de le massacrer. Puis la seconde d’après, elle avait eu envie de fondre en larmes. Elle était passée d’une extrémité à l’autre en un temps record alors que lui ne cessait de reconnaitre son erreur. Mais ça changeait quoi ? C’était fait, c’était trop tard, elle devait faire avec, et elle devrait aussi s’habituer à le voir aller à la même salle de sport qu’elle « Tu crois que je devrais m’exiler aux USA moi aussi ? Trouver un beau milliardaire, l’épouser, faire des enfants et voila ? » Sauf que ce milliardaire ne serait pas Ezechiel, alors au fond qu’est-ce que ça changerait ?

Parlons de choses plus amusantes. Une soirée pour se retrouver, pour s’amuser et surtout pour fêter les fiançailles déjà passées de Charlott. En voyant la réaction de sa belle-sœur, elle lui adressa un sourire « on s’en fout que ce soit étrange. Le but c’est de faire quelque chose et de s’amuser. Mais t’en fais pas, c’est pas moi qui vais organiser c’est Babi. C’est son job. Et je suis overbookée, mais avec toutes les heures sup’ que je fais, je peux au moins prendre deux jours de congé pour m’occuper de toi. Puis une démo sextoys ça te remettra dans le bain pour quand Spencer reviendra non ? » Jude sortit son iphone et demanda à Siri de lui rappeler d’appeler Babi pour la soirée. Elle le rangea aussitôt et reprit « Ca va être trop cool, puis toi ça te fera un peu oublier tes études, et ça te remettra dans le bain de Wellington. Si tu préfères un gigolo je peux aussi t’en trouver un, mais je pense que Spenc’ préférerait que tu t’amuses avec des sextoys plutôt que des gigolos » Jude n’avait aucune gêne à ce niveau. Elle était plutôt à l’aise sur le sujet alors que Charlott semblait plus renfermée « Ca ne te tenterait vraiment pas ? Avoue t’es curieuse un peu non ? »





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 194
∞ arrivé(e) le : 26/01/2017
∞ avatar : Dianna Pretty Agron

MessageSujet: Re: Life's a game made for everyone and love is a prize { Chaton ♥︎} Dim 19 Fév - 17:24

Bien sûr qu’elle savait. Si à Wellington Charlott pouvait compter sur quelqu’un c’était bien Jude. Elle plus que sa propre famille enfaite. A part Lily bien sûr. C’était la seule qui n’avait pas critiqué son mariage avec Spencer. Au final, c’était la seule qui avait eut tord de ne pas le faire, il fallait être réaliste, mais jamais au grand jamais elle n’oublierait le soutient que Lily lui avait témoigné. Quant à Jude… Jude était bien plus que sa belle soeur, c’était son amie de toujours, sa soeur, son soutient, son pilier. Bien sur qu’elle savait qu’elle pouvait compter sur elle. De jour comme de nuit. Pour aller boire un verre comme pour l’aider à enterrer un cadavre. Et c’était réciproque.

Mais pas aujourd’hui. Pas cette semaine. Pas cette reprise. Elle avait besoin de se reconstruire seule. Sans l’ombre Nightshade sur elle. Elle n’en voulait pas à Jude, ni à sa famille en général, juste à Spencer. Il l’avait trop surprotégée avec l’argent, avec l’amour aussi, mais c’était l’argent qui avait posé problème. Elle voulait se prouver qu’elle pouvait le faire d’elle même. Et elle ne voulait pas inquiéter Jude parce qu’elle n’était pas sûre que son amie comprenne pourquoi elle s’entêtait à essayer de grimper au mur alors qu’elle aurait pu prendre l’ascenseur doré.

- Bien sûr que je sais.

Répondit-t-elle, non sans que sa voix ne tremble un peu. L’emotion était palpable à cette seconde. Leur amitié était forte et n’importe qui passant à côté d’elle aurait pu le ressentir. Charlott essaya néanmoins de détourner la conversation vers Jude. Vers son appartement et sa nouvelle déco. Elle n’avait pas envie de se mettre à pleurer maintenant parce que les demonstrations d’amour entre copine c’était quand même bien plus drôle avec un petit verre dans le nez. Mais visiblement, elle avait choisit le mauvais sujet de conversation parce que son amie éluda bien vite en expliquant que c’était compliqué. Charlott lui lança un sourire qui voulait dire « je suis là si tu as besoin d’en parler mais je me tais parce que si tu ne préfères pas je respecte ton silence ». Charlott était une jeune femme discrete, on l’appréciait pour cela.

Heureusement, le sujet décala vite sur les études de Charlott. Et en remontant un peu dans le temps, sur celles de Jude. Charlott eut un éclat de rire lorsque son amie lui indiqua que l’idée de reprendre ses études lui refilait de l’herpes. Elle comprenait Jude. Elle avait fait de brillantes études dans la communication, la preuve, elle avait su reprendre le département de com de la boite de son père avec talent. Mais Charlott qui n’avait qu’une licence ne pouvait rien prétendre. Avec une licence en droit qu’est ce qu’elle pouvait faire sérieux ? Au mieux nettoyer les toilettes d’un avocat. Ouais nan ça la tentait pas.

- J’ai pas le choix si je veux faire un truc sympa ! C’est sur que ça fait super bizarre de se retrouver avec des petits jeunes de 22 ans, ils sont tout frais, tout frétillants, un peu usants aussi parfois.

Enfin, elle disait ça, elle n’avait eut qu’un jour de cours pour l’instant. Mais ces grands adolescents étaient quand même bien différents d’elle. Charlott éclata de nouveau de rire quand Jude évoqua l’épisode de son mariage à Vegas. Elle se souvenait très bien de ce mail, elle se souvenait aussi que Spencer l’avait lu par dessus son épaule et qu’il avait levé les yeux au ciel en disant et répétant que sa cadette était vraiment un aimant à n’importe quoi. Elle répondit donc à son amie en riant

- Il le sait figure toi ! Il avait lu mon mail, j’étais dans le canapé à côté de lui. J’ai du le convaincre de te laisser tranquille et de ne pas t’appeler et il a marmonné dans ses dents tout du long de sa soirée.


Elle en avait mal aux côtes et une petite larme de rire luisait sur le coin de son yeux droit. Elle l’essuya avant de prendre une gorgée de son café et de rattraper un croissant. Mon dieu, elle ne s’était pas rendu compte a quel point elle mourrait de faim. Elle avait tellement minci d’ailleurs qu’elle avait du racheter pas mal de vêtement, et de soutient gorges surtout…

Jude en profita pour se lancer dans une grande tire comme quoi son frère était un crétin égoïste et aveuglé. Charlott eut un petit sourire. Si elle savait comme elle avait raison, elle le dirait encore plus fort. Et elle ne s’empêcherait pas d’appeler la prison ou il était jusqu’a ce qu’un gardien cede et lui laisse parler à son frère. Charlott leva les yeux au ciel. Eux deux alors. Il s’adoraient dans le fond, mais en apparence ils étaient vraiment comme chien et chat. Charlott avait toujours du faire tampon, faire arbitre entre eux. Et enfaite ça l’avait toujours amusée.

- C’est un maniaque du contrôle, tout comme toi, vous etes pas des Nightshade pour rien !

C’était un semi mensonge. Spencer ETAIT un manique du contrôle. Oui sauf que là il contrôlait vraiment pu grand chose. Plus rien enfaite. Jude lui demanda si quand elle serait avocate elle se mettrait à son compte. Charlott eut un nouvel éclat de rire et calma les ardeurs de son amie :

- Ohla ! T’emballes pas toi ! J’ai même pas encore le concours, c’est pas dit que je devienne avocate je te ferais remarquer !

Charlott terminait son deuxième croissant tandis que Jude lui racontait ses déboire avec un homme qui visiblement ne la méritait absolument pas. Comment un mec pouvait il ne pas se rendre compte que Jude était géniale ? Comment n’importe qui pouvait ne pas se rendre compte de ça. Charlott donna rapidement son verdict. Ce mec était un crétin. Charlott soupira en secouant la tête. Mais elle savait ce que c’était d’être amoureuse et d’être accro. Et Jude essayait de passer à autre chose. C’était tout à son honneur. Certaines changeaient de coupe de cheveux, Jude avait changé la déco de son appartement.

- Mais pourquoi il est parti ?

Jude réussit tout de même à se moquer gentillement de Charlott mais celle-ci ne se laissa pas faire :

- Hé ! Il était pas milliardaire, seulement millionnaire déjà ! Et c’était pas lui, c’était votre père, et enfin, que je sache je n’ai pas encore de môme !

Répondit elle en riant. Mais la blondinette se calma bien vite lorsque Jude commença à parler de rattrapage d’enterrement de vie de jeune fille, de soirée sex toys et de toutes sortes de choses bien gênantes aux yeux de Charlott. La blondinette n’était pas prude, elle était juste vraiment très discrète sur sa vie sentimentale, et sur sa vie sexuelle aussi. La jeune femme piqua un sacré fard lorsque sa soeur ajouta que c’était une belle façon de se remettre en selle en attendant Spencer. Et quand elle commença à parler de gigolo Charlott l’arrêta tout de suite :

- Ah non mais la soirée sex-toys c’est très bien hein, très très bien, c’est déjà trop.

Beaucoup trop… Elle curieuse ? Elle hésita et hocha la tête, plutôt pour faire plaisir à sa soeur qu’autre chose. Et puis au moins Jude resterait sur cette idée, parce que si elle continuait elle allait finir dans un club de strip tease et c’était pas comme si elle n’en avait pas assez de ce genre d’endroit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 787
∞ arrivé(e) le : 12/01/2017
∞ avatar : Jana Kramer

MessageSujet: Re: Life's a game made for everyone and love is a prize { Chaton ♥︎} Lun 6 Mar - 19:53

Life's a game made for everyone and love is a prize
EXORDIUM.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Charlott savait que si elle avait un souci, elle était là, si elle avait besoin de parler elle était là aussi. Jude lui adressa un sourire en guise de réponse. Un sourire sincère et rassurant, qui soulignait ô combien elle pouvait lui faire confiance pour tout et n’importe quoi. Et Charlott lui rendit le même sourire concernant sa propre situation. Ezechiel lui avait littéralement ravagé le moral, mais aussi ce qui lui servait de cœur. Jude avait l’impression qu’elle n’arriverait plus à faire confiance à un mec sans se dire qu’il prendra lui aussi la poudre d’escampette. Etait-ce elle qui les faisait fuir à ce point ? Quelques années avant, c’était Warren qui était parti, bien que lui c’était pour sa carrière professionnel de surfeur. Mais le résultat était le même, bien que moins douloureux vu qu’elle l’avait poussé à se lancer, à saisir sa chance « Tu peux pas trouver un job qui t’aiderait à évoluer plutôt que devoir reprendre des études ? Bon je dis ça mais j’y connais rien. Puis si t’es motivée, c’est qu’un plus pour toi » Par contre, elle n’était pas sûre que suivre des cours avec des petits jeunes de 22 ans que ça la tenterait. Non, définitivement, les études ce n’était plus pour elle. Et puis elle n’avait pas le temps, elle avait un emploi du temps bien chargé, un salaire plus que raisonnable et elle était comblée. Que demander de plus ? Elle faisait ce qu’elle aimait et avec son père et son frère qui plus est. Ses études avaient été un bon moment à passer avec de bons souvenirs, mais maintenant il était temps d’avancer selon elle. Jude porta à ses lèvres son café et pris une viennoiserie non sans regarder vers la vitre en explicitant son expérience nuptiale à Las Vegas. Au moins, elle s’était déjà mariée une fois dans la vie et si elle se rappelait avoir flippé le lendemain en le remarquant, maintenant qu’elle y repensait, elle était contente d’avoir tenté l’expérience. En apprenant cependant que son frère était au courant de cet épisode, Jude fit de grands yeux, choquée presque certaine qu’il ne louperait pas le coche pour lui faire la remarque « J’espère qu’il n’y repense plus, parce que s’il revient et qu’il m’en parle… Enfin de l’eau a coulé sous les ponts, il peut m’en parler, mais je sais qu’il va m’énerver. Il a le chic pour ça, il sait comment le faire et il en abuse, j’en suis sûre ! » Néanmoins, elle gardait le sourire aux lèvres, elle n’avait pas peur de Spencer, elle le connaissait et si elle voulait, elle trouverait surement quelque chose à lui rabâcher également. Mais ces souvenirs faisaient partie des bons « N’empêche, heureusement qu’il avait pas vu le mec. Tu sais, c’est le genre tatoué, qui fume, qui fait un peu tout et n’importe quoi, sans rien demander à personne. Le gros anarchiste en fait » continua-t-elle sur sa lancée, non sans tomber dans un fou rire entre deux phrases. Non, Spencer ne l’aurait surement pas apprécié.

Jude était maniaque du contrôle. A son travail très certainement, peut-être aussi parfois dans sa vie privée. Son frère l’était à temps plein, et pour ça, Charlott avait raison. C’était sans doute une des choses qui faisaient qu’entre eux, c’était compliqué « Oui c’est vrai, mais je ne suis pas son employée à qui il peut donner des ordres. Ma vie je la gère comme je veux. Et puis honnêtement, il y a pire que moi : j’ai une bonne place, un bon salaire, un chouette loft et je ne suis pas la grosse salope de service qui se tape tous Wellington. Il abuse » à ce niveau, elle était même plutôt sage en ce moment.

« Genre tu fais pas tout pour devenir avocate ? Si tu te donnes les moyens, pourquoi ça se passerait mal ? Et c’est ce que tu fais ! Trust in you baby » Il y avait surement des concours et des trucs comme ça, mais ça Jude ne s’y connaissait pas assez. Quoi qu’il en soit, elle était certaine que Charlott arriverait à ses fins. « Et puis au pire des cas, on peut aussi t’engager. On a aussi des avocats dans notre entreprise » lui lança-t-elle avec un regard amusé. Evidemment, elle se doutait que Charlott voyait plus grand, mais c’était toujours mieux que rien non ? La conversation fut un peu plus compliquée pour la jeune Nightshade puisqu’il était temps pour elle de lui parler d’Ezechiel. La question de son amie était légitime, mais si elle savait la raison, peut-être qu’elle se torturerait moins « Aucune idée. Il m’a dit que ça devenait trop sérieux pour lui et du coup, il est parti. En même temps il espérait quoi ? » Au final elle avait après qu’il était parti pour retrouver sa mère, elle n’en savait pas plus et honnêtement, elle ne voulait pas le savoir, auquel cas elle en deviendrait méchante uniquement par rancœur « Pourtant j’ai pas fait la connerie de lui parler mariage ni bébé. » Non, elle ne savait définitivement pas ce qui l’avait fait fuir et elle espérait pouvoir enfin se dire que tout ça, était derrière elle. Heureusement, son travail l’aidait à garder la tête hors de l’eau. « Arrête, si ça tombe dans un mois t’es en cloque » lui lança Jude amusée. Non, elle espérait que Charlott arrive au moins à terminer ses études, sinon la pauvre devra se balader avec son gros ventre à travers toute la fac et peut-être même louper des cours pour pouvoir s’occuper de son môme. Ou simplement d’elle. « Tu me fileras une liste des personnes que t’aimerais voir à cette soirée ? Bon, pas des trop coincés parce que ça serait dommage de violer leur innocence » Annoncé comme ça, on pouvait vraiment se demander ce qu’elle prévoyait. Mais avec Babi et elle, fallait parfois se poser des questions, non ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 194
∞ arrivé(e) le : 26/01/2017
∞ avatar : Dianna Pretty Agron

MessageSujet: Re: Life's a game made for everyone and love is a prize { Chaton ♥︎} Jeu 9 Mar - 18:32

Charlott eut un petit sourire. Ce sourire qui veut dire qu'elle avait quelque-chose en tête, une blague pour elle seule, qu'elle seule pourrait comprendre, qui ne pouvait amuse qu'elle. C'était un peu le cas. Quand Jude lui avait dit qu'elle aurait pu, plutôt que de reprendre ses études, trouver un job ou elle aurait pu évoluer, Charlott se voyait dans ce bar où elle était strip teaseuse. Quelle perspective d'évolution pouvait avoir une strip teaseuse sérieusement ? A part vieillir le long de la barre de pole dance elle ne voyait vraiment pas en vérité. Il n'y avait pas de perspective d'évolution pour ce genre de job.

Elle haussa donc les épaules, en gardant ce sourire en coin. Elle était motivée oui. Elle l'avait toujours été. En atterrissant en droit, elle ne savait absolument pas ce qu'elle voulait faire si ce n'était réussir. Maintenant, elle voyait le bout. Elle avait un but, un objectif, c'était ça, sa motivation.

- T'inquiète pas pour moi va, pour l'instant ça va ! Tu pourras me ramasser à la petite cuillère après les exams !

Ah ça oui, y'avait des chances. Ah et vous savez qui on pourrait ramasser à la petite cuillère si il continuait à enquiquiner sa soeur ? Spencer bien sûr. Jude était surprise d'apprendre qu'il était au courant pour son mariage célébré par un des innombrables sosie d'elvis qui peuplaient la côte ouest. Charlott était quasiment sur que Spencer avait oublié, c'était il y a si longtemps, après tout. Elle sourit de plus belle entre deux gorgées lorsque Jude lui décrivit le jeune homme qu'elle avait eut pour temporaire époux. Ah oui, elle voyait parfaitement. Absolument pas le genre de Charlott. La jeune blonde aimait bien trop les mecs genre BCBG, parfaits, en costard, propre sur eux, clean et charmants. Rien à voir avec ce que Jude était entrain de décrire. Et Spencer était comme elle, vraiment, il l'aurait détesté :

- Heureusement que tu ne m'avais pas écris ça dans ton mail, je crois qu'il aurait prit l'avion directement pour faire de toi une veuve rapidement.

Elle rit. L'atmosphère était si douce en compagnie de Jude. La vie était si légère quand on avait une amie comme elle. D'ailleurs, Jude en profita pour rassurer Charlott sur son concours. Tout le monde le disait qu'elle avait les moyens d'y arriver mais là dessus... Elle ne pouvait pas s'empêcher de se dire qu'elle n'avait pas totalement confiance en elle. Les concours, se mesurer aux autres, c'était pas son truc. Charlott leva les yeux au ciel quand Jude ajouta qu'elle pouvait toujours être embaucher dans l'entreprise familiale Nightshade.

- Dans tes rêves !

Répondit la blonde sur un ton léger. Son regard devint plus grave lorsque Jude lui expliqua ne pas vraiment savoir pourquoi son mec l'avait quittée. Charlott eut un sourire indulgent quand elle lui promis ne pas avoir parlé ni mariage, ni bébé. C'était plus le genre de Charlott ça, pas de Jude, elle lui faisait plutôt confiance là dessus. Ce type était bien lâche de quitter quelqu'un, comme ça, sans raison. Elle trouvait ça nul. Mais ça voulait surement dire que c'était tout simplement pas le bon ?

- C'est qu'il était pas fait pour toi ! Je suis sûre que tu vas retrouver quelqu'un de bien mieux, qui te mérite, dans les prochains mois.

Charlott envoya les miettes de petit pains en riant lorsque Jude ajouta que d'ici un mois elle serait peut être enceinte. Ca risquait pas d'arriver mais ça Jude ne le savait pas. Spencer était en prison depuis 7 mois, autant dire qu'elle n'avait rien fait depuis au moins tout ce temps, pas le moindre risque d'être enceinte ou alors ça serait un énoooorme déni de grossesse. Merci mais non merci. Elle hocha la tête quand Jude lui proposa de faire une liste pour la petite soirée coquine qu'elle prévoyait. Décidément elle ne lachait rien. Heureusement, il ne serait pas difficile de trouver des personnes moins coincées que Charlott parce que moi ça elle était vraiment dans le haut du panier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Life's a game made for everyone and love is a prize { Chaton ♥︎}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-