AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I found my way without you pv. Eliot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: I found my way without you pv. Eliot Mar 7 Fév - 19:52

Cela faisait plusieurs mois maintenant qu'une petite routine s'était installée pour Charlott. Elle avait reprit les cours, quand elle n'était pas en cours, elle allait à son stage au cabinet de Maître Flyleaf où elle commençait doucement mais surement à faire ses preuves, et trois soirs par semaine elle allait danser en boite, une barre entre les jambes plus quelques extra le week end quand le fin de mois était vraiment trop difficile.

Le jeudi matin, comme tout les jeudi matin, c'était une demi journée où William et Charlott se laissaient souffler pour avancer sur leurs dossiers. Pas de rendez-vous, pas de plaidoirie, rien qui ne puisse les empêcher de potasser et préparer les affaires en cours. William avait cette habitude et Charlott l'avait reprise bien volontiers, elle trouvait cela très pratique.

Ce jeudi matin, pourtant, Charlott n'était pas au cabinet. Elle avait prévenu qu'elle irait directement au tribunal, elle avait besoin de travailler à la bibliothèque du barreau qui se trouvait dans l'enceinte du tribunal parce qu'elle cherchait de la jurisprudence qui datait d'il y a un petit bout de temps. C'est donc habillée en tailleur pantalon noir avec une chemise rose pale, des escarpins noirs et des boucles d'oreille en perle que Charlott se pointa au tribunal, des dossiers pleins les bras. Elle montra son accréditation au vigile qui surveillait l'entrée ce qui lui permit de passer sur le côté et de doubler les justiciables.

Il était tôt, à peine 9 heures, les audiences ne commençaient pas avant une bonne heure au moins. C'est pour ça que le tribunal était calme. Charlott aimait cet endroit, surtout lorsqu'il y planait une telle sérénité. Elle entra dans la salle où il y avait les différents casiers des avocats inscrit au barreau de Wellington pour y récupérer le courrier de son tuteur, elle pourrait ainsi l'emmener au cabinet ce soir. Elle referma la porte et sursauta en voyant que quelqu'un était arrivé prêt d'elle sans faire le moindre bruit. Son visage se crispa. Maître Eliot Stevens. Il était aussi beau que désagréable d'après Charlott qui n'avait même pas été reçue pour un entretient après avoir été lui amener son CV au cabinet en debut d'année scolaire... Néanmoins, elle se salua, le plus poliment possible et en gardant une certaine distance dans son ton :

- Maître Stevens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: I found my way without you pv. Eliot Mer 8 Fév - 22:32



~ Charlott & Eliot ~
I found my way without you

Eliot avait la sensation que tout se déroulait à merveille dans bien des domaines, un peu comme si tous les éléments se mettaient enfin de son coté, lui faisant oublier un minimum la vengeance qui coulait dans ses veines. Certes, il n’oubliait rien, il n’était pas en mesure de pardonner ou de faire quoi que ce soit qui puisse révéler qu’il changerait un jour. Non, le métisse se contentait de garder un œil sur certaines affaires, sans voir le nom de son père ou de quiconque de son milieu se rapprocher de lui, des personnes qui l’entouraient ou tout simplement de Wellington. Jusqu’à présent, il n’avait eu qu’une seule fois réellement à intervenir, en raison de la présence de personnes mal intentionnées dans son club de nuit. Même le nez dans le dossier, il veillait au grain et tout se déroulait à la perfection. Les procès s’enchainaient, et la collaboration avec Zola était redevenue simple, surtout lorsqu’ils ne se retrouvaient pas dans la même pièce et que certaines images ou sensations ne lui revenaient pas en pleine figure, lui rappelant inlassablement ce qui s’était produit dans leur cabinet. Néanmoins, pour le bien être de leur association et de leur amitié, l’avocat avait su mettre un mouchoir sur ce qui lui trottait en tête et travailler d’arrache pied, redoublant d’efforts pour assurer la défense de ses clients. ayant travaillé toute la nuit sur un divorce qui s’avérait quelque peu compliqué de par la présence d’un enfant au milieu, le métisse n’avait pu que faire un léger détour chez lui avant de partir pour le tribunal, afin de voir une dernière fois tous les détails une dernière fois avec son client. L’audience était fixée à 10 heures, autant dire dans les premières et le métisse s’était toujours montré prévoyant, et l le prouvait une nouvelle fois en arrivant une heure en avance. C’était en jetant un œil à sa montre qu’il s’était rendu compte de ce détail, une futilité en soi, songea-t-il, alors qu’il pénétrait dans un lieu qui lui était devenu familier au fil des années. D’un pas décidé, le métisse avait préféré voir s’il avait reçu du courrier, mais à peine arrivé devant la porte, il s’était retrouvé nez à nez avec une blonde qui lui était familière. Il n’avait pas besoin de réfléchir bien longtemps, les cases se remplissaient d’elles même. « Mademoiselle Charlott Nightshade » . l’avocat lui avait souri, se rappelant parfaitement l’entretien passé dans son bureau. La demoiselle avait un bon dossier, et il aurait pu accepter son stage, lui accordant cette chance que lui-même avait reçue de la mère de Zola. Mais il avait fallu qu’il ne découvre un point qu’il l’avait fait reculer, une activité à coté qui avait le don de lui faire dresser les poils sur les bras. Serrant les mâchoires à cette idée, il n’avait pu que poursuivre « je vois que vous avez trouvé un stage, ce qui est très bien en soi, vu votre très bon dossier » . Au fond de lui, Eliot avait conscience qu’elle lui demanderait des comptes quant à son refus, et il était prêt…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: I found my way without you pv. Eliot Jeu 9 Fév - 11:11

Charlott inspira un grand coup mais discrètement pour calmer les battements de son coeur qui avait fait un bond dans sa poitrine. Elle n’avait entendu personne entrer dans la salle et voir ces yeux bleus perçants posés sur elle alors qu’elle ne s’y attendait pas l’avait effrayée. Heureusement, elle n’avait pas encore le courrier dans les mains, sagement posé dans la boite aux lettres, sinon elle aurait surement tout fait tombé et elle n’aurait pas aimé donner ce spectacle à l’homme face à elle.

Maître Eliot Stevens était face à elle. Elle l’avait salué et il l’avait reconnu. Il avait même retenu son identité. Quelle ironie. Il se souvenait si bien d’une jeune fille qu’il avait pourtant refusé de prendre en stage. Charlott avait énormément cru en cette opportunité. Eliot était jeune, à peine plus agé qu’elle, il avait surement été stagiaire et devait s’en souvenir et en plus de ça l’entretient s’était tellement bien passé … Y’avait de quoi y croire.

Heureusement, elle avait finalement trouvé un stage où elle se sentait bien, où elle progressait et où elle avait des opportunités de devenir autonome. Mais Charlott était rancunière et rien que de voir cet avocat là, ça l’agaçait bien qu’en y réfléchissant c’était plus son territoire à lui qu’a elle. Mais passons.

Il constata qu’il avait trouvé un stage et il ajouta que ce n’était pas étonnant vu son dossier. Charlott s’emproupra. Non pas de gêne, elle n’était pas flattée mais agacée et ça se voyait sur son visage. Il osait dire ça alors qu’il l’avait envoyé bouler sans raison.

- Oui, avec Maître Flyleaf qui a été assez gentil pour me laisser ma chance.

Sous entendu, vous non. Tiens, prend ça dans tes dents.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: I found my way without you pv. Eliot Mar 14 Mar - 20:06



~ Charlott & Eliot ~
I found my way without you

Etre avocat ne se résumait pas seulement à rester dans son bureau et attendre gentiment que tout se passe. Non, après le travail sur les dossiers, il était évident qu’il fallait par la suite se rendre au tribunal afin que toute affaire ne soit close, avec plus ou moins de difficultés. Audience oblige, Eliot s’était efforcé d’arriver en avance afin de récupérer les différents papiers nécessaires qui lui auraient été potentiellement déposés au tribunal. Un rituel normal en somme. Sauf qu’il n s’attendait nullement à se retrouver face à un visage plus que familier, bien qu’il ne l’ait vu qu’une seule fois. Cet entretien de stage demeurait plus que présent et vivace à son esprit, et il n’avait pu que se rappeler les raisons qui l’avaient poussé à décliner la présence de Charlott dans leur cabinet. Après tout, Zola et lui étaient associés, et c’était au cabinet qu’il pensait en disant non, étant donnés les éléments découverts sur la jeune femme. Alors être face à face avec elle lui avait eu l’effet d’une douche froide, lui faisant comprendre par la même occasion qu’elle avait finalement obtenu son stage. Une bonne chose en soi, vu qu’elle semblait plus que motivée et que son dossier était loin d’être mauvais, à vrai dire c’était tout le contraire. Le brun n’avait pu que mentionner ce détail, avant que la jeune femme ne lui rétorque qui était son sauveur. Le nom lui parlait, et Eliot n’avait pu qu’acquiescer par un hochement de tête, en comprenant parfaitement le sous-entendu qui se cachait derrière ses paroles. Se pinçant les lèvres, l’avocat rassembla ses idées afin de ne pas lui lancer la moindre réplique au visage et dévoiler toutes les informations en sa possession. Non, il ne pouvait pas et surtout ne devait pas. Pas comme ça. Pas là. « il a surement eu raison. » . se frottant la nuque, il n’avait pu que poursuivre. « j’espère juste que Maitre Flyleaf n’aura pas vent de détails qui pourraient le faire revenir sur sa décision et que rien ne viendra mettre un terme à votre stage » . tournant les talons, Eliot sortit de la salle, sachant qu’il en avait bien trop dit…

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: I found my way without you pv. Eliot Jeu 16 Mar - 19:03

Charlott attrapa le courrier et jeta un coup d'oeil sur les expéditeurs, pour se donner une contenance plus qu'autre chose. Elle se sentait mal à l'aise, déstabilisée devant cet homme. Elle avait l'impression d'être faible. De n'être rien. Ses yeux verts perçants la troublaient tellement qu'il fallait qu'elle se ressaisisse et ce courrier était une bonne façon de se concentrer sur autre chose que sur cette présence gênante. Et le pire, c'est qu'elle ne connaissait aucun des destinataire. Aucun courrier concernant un dossier qu'elle pouvait suivre de rien. Elle n'avait donc aucun raison d'ouvrir ce courrier et elle dut les ranger dans son sac à main.

Elle avait gagné un peu de temps, mais vraiment juste un peu. Elle s'était calmée, elle se sentait un peu mieux, un peu plus sûre d'elle face à cet homme si charmant et nuisible à la fois. Elle leva les yeux sur lui. Il semblait... gêné ? Surpris ? Charlott était absolument incapable de lire sur son visage une quelconque émotion. Il se contenait parfaitement contrairement à la jeune fille. Elle lui annonça, sur un petit air vainqueur certes, qu'elle avait un stage chez Maïtre Flyleaf avocat pénalise de renom à Wellington mais aussi Maire de la ville. Oui, elle était contente, fière de lui annoncer ça, à lui qui n'avait pas voulu d'elle sans même lui expliquer le pourquoi du comment. Charlott eut un sourire, bien sûr qu'il avait eut raison. Elle était et allait continuer à être une super stagiaire.

Mais son sourire s'évanouit aussitôt lorsque l'avocat ajouta qu'il espérait que Maitre Flyleaf ne change pas d'avis en découvrant certains détails. Charlott bloque. Ne comprend pas de suite. Ou plutôt, elle ne comprend pas exactement de quoi il parle. De son mari qui est en prison ? De son job de strip teaseuse ? L'un comme l'autre, tout est tellement caché et organisé que c'est impossible. Il tourne les talons. Quel goujat. Quel lâche. Quel petit homme il était. Charlott se sent trahie, dévalorisée, vexée et en même temps... elle flippe. Que sait il ? Elle doit savoir :

- Je peux savoir ce que vous insinuez ?

Elle l'a suivit bien sûr. Ils ont quitté l'aile dédiée à l'ordre des avocats, ils sont dans le grand hall et instantanément elle regrette sa question, enfin plutôt, elle regrette de l'avoir posée ici, ou les gens commencent à se masser : juges, avocats, justiciables, beaucoup de personnes transitent autour d'eux mais tous ont bien mieux à faire que d'écouter leurs histoires. En tout cas, elle ose l'espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: I found my way without you pv. Eliot Jeu 23 Mar - 13:50



~ Charlott & Eliot ~
I found my way without you

Eliot était en train de songer qu’il aurait dû arriver plus tôt ou plus tard, afin de ne pas se retrouver face à cette jeune femme, sur laquelle il connaissait bien plus de détails que ce qu’il ne voulait. Cela en était limite complètement dingue, il en avait pleinement conscience. Tout remontait à la surface, aussi bien l’entretien que les découvertes plus que fantasques découvertes à son sujet, mais il n’était nullement choqué. Non parce que sa vie n’était pas des plus roses, et qu’il possédait un club de nuit en seconde activité. Et il ne s’en cachait nullement. Cependant, il y avait un écart entre boite de nuit, et autre établissement sans lequel les filles perdaient un à un leurs vêtements devant des hommes dont la virilité s’affolaient. Bon sang, et ça c’était un détail sur lequel il ne pouvait pas passer. Après tout, c’était la réputation du cabinet qui était en jeu, autant dire que ce n’était nullement une broutille. Ses souvenirs le firent souffler doucement, alors qu’il jetait un regard vers Charlott, en restant impassible sans montrer la moindre émotion. Un talent diraient certains, une habitude en réalité. Si elle croyait réellement le voir défaillir ou se lamenter en apprenant qu’elle avait trouvé un stage dans un autre cabinet, c’était mal le connaitre. Certes, il était heureux pour elle mais cela s’arrêtait là. Elle avait un bon dossier mais ses casseroles pouvaient rapidement entacher une carrière prometteuse. Jamais il n’avait parlé de ses découvertes à Zola, qui était quand même son associée, et là, il avait fallu qu’il laisse échapper ce qu’il avait en sa possession, avant de tourner les talons et quitter la salle. Eliot en avait assez de se retrouver en la compagnie de cette jeune femme qui avait beau avoir du potentiel mais se leurrait totalement. Seulement, c’était sans compter sur la détermination de la blonde, qui l’avait suivi en lui demandant le véritable sens de ses paroles. Un regard aux alentours pour constater la présence des différents magistrats, Eliot n’avait pu que croiser les bras sur son torse. « que croyez-vous que j’insinue ? » . Il avait relevé le menton, avant de s’approcher d’elle et de lui glisser à l’oreille « par miracle pour vous, Maitre Flyleaf est marié, fidèle et ne fréquente pas le milieu de la nuit, contrairement à moi qui possède un établissement. Seulement, tôt ou tard, les pierres parlent, et j’espère sincèrement qu’il vous restera cette célèbre robe noire que nous portons tous afin de vous sauver, vous et votre corps sublime » . Il avait lâché le morceau avec d’énormes sous-entendus, le seul moyen réellement efficace avec toutes ces personnes les entourant. Augmentant la distance entre eux deux, le brun n’avait pu que frotter son costume « maintenant, si vous me permettez, j’ai du travail. Comme vous, n’est ce pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: I found my way without you pv. Eliot Mer 29 Mar - 12:51

Charlott refuse de céder à la panique. En tout cas pas tout de suite. Déjà parce qu'elle ne sait pas ce qu'il sait. Et surtout parce qu'il est hors de question de se laisser marcher dessus et de craquer devant de mec imbu de lui même et qui fait tout pour la torturer depuis qu'elle est rentrée à Wellington. Alors elle sèche les larmes qui se mettent à briller dans ses yeux, elle relève le menton, respire un bon coup et décide de suivre l'avocat, de le rejoindre dans le couloir et d'avoir le courage qu'il n'a pas. De le confronter droit dans les yeux.

La question qu'il le relança était bien évidemment rhétorique et Charlott n'allait vraiment pas lui faire ce plaisir de lui répondre. Pour l'instant, elle surveille autour d'elle s'il n'y a pas d'oreilles indiscrètes. Finalement, elle relève ses yeux bleus vers l'avocat qui s'est arrêté et s'approche d'elle. Il s'approche d'ailleurs bien trop prêt d'elle. Et pourtant, elle se refuse à reculer. Elle n'est pas une peureuse. Il ne lui fait pas peur, enfin c'est ce qu'elle aimerait bien se dire. Cette proximité est à la fois dérangeante et excitante. Elle le trouvait beau, comme toutes les femmes bien sur, mais quand il s'approchait comme ça il était ... magnétique.

Il savait. Il savait tout. Charlott se mit à rougir. Elle ne savait pas trop si c'était à cause de la proximité ou a cause du fait qu'il sache qu'elle était strip teaseuse ou alors qu'il dise qu'elle avait un sublime corps. Elle ouvrit la bouche puis la referma. Une fois, deux fois, rien ne sortait. Qu'allait elle pouvoir lui dire ? Elle n'eut pas le temps de vraiment répondre qu'il annonça qu'il avait du travail. Elle aussi bien sur elle avait du travail mais là elle était bien trop perturbée pour faire quoi que ce soit.

- Oui, oui.. bien sûr.

Elle tourna les talons et se dirigea vers la bibliothèque où elle pourrait se terrer quelques heures, le temps de reprendre ses esprits et de remonter en selle pour préparer un plan de bataille contre son tortionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: I found my way without you pv. Eliot

Revenir en haut Aller en bas

I found my way without you pv. Eliot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-