AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 You are not alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 312
∞ arrivé(e) le : 25/01/2015
∞ avatar : Shantel VanSanten

MessageSujet: You are not alone Ven 10 Fév - 21:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You are not alone

Liam & Elizabeth
Elizabeth n’avait pas revu Liam depuis la soirée de fiançailles d’Olympea, l’amie du jeune homme. Elle n’avait pas non plus de nouvelles. Après que sa femme les ait surpris dans la réserve, il lui avait demandé quelques jours. Elizabeth lui avait dit qu’elle comprenait et qu’il pouvait prendre nécessaire. La jeune femme avait travaillé beaucoup plus que d’ordinaire. Elle ne voulait pas penser à quoi que ce soit. Tout ce qu’elle désirait, c’était se plonger corps et âme dans le travail. Finalement, son chef de service la renvoya chez elle pour qu’elle puisse se reposer. Elle n’avait cessé d’enchainer les gardes. Après avoir quitté sa tenue professionnelle, Elizabeth quitta l’hôpital pour rentrer chez elle. Elle passa plusieurs jours chez elle, s’occupant de faire son ménage, quelques courses et classer ses papiers administratifs. Plus d’une semaine était passée sans qu’elle n’ait aucune nouvelle de Liam. Elle tentait tant bien que mal de rester patiente. Quelques jours avant de reprendre le travail, une de ses collègues, dont elle était très proche, l’appela pour lui signaler que Liam était hospitalisé, mais il avait demandé à ce que la jeune femme ne soit pas mise au courant. Elizabeth ne comprenait pas. Elle remercia sa collègue puis elle envoya un message à son amie Kiara. Elle avait besoin de son avis. Les deux jeunes femmes passèrent un petit moment ensemble à discuter. Suite au départ de Kiara, Liz se prépara et quitta son domicile.

En arrivant à l’hôpital, la jolie blonde salua rapidement ses collègues, puis accédant à un des ordinaires, elle chercha le numéro de chambre de Liam. Ayant obtenu sa réponse, la jeune femme se dirigea vers la chambre. Elle frappa doucement et entra, sans même avoir attendu une réponse de la part de son ami. Elle le regarda avec un léger sourire. "Bonjour beau brun!" Elle ferma la porte de la chambre et s’avança vers le lit. Elle se pencha et déposa un baiser sur le front de Liam. "Combien tu pensais pouvoir rester ici sans que je sois au courant?" Elle le regarda en souriant et s’installa sur la chaise près du lit. "Qu’est-ce qui ne va pas? Pourquoi tu es ici?" Elle regarda les différents moniteurs autour du lit afin d’en savoir un peu plus sur l'état de santé de son ami.
(c) sweet.lips

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ∞ guardian angel
avatar
MODO ∞ guardian angel

en savoir plus sur moi
∞ posts : 9183
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: You are not alone Lun 13 Fév - 12:18


You are not alone

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cela faisait deux jours que j'avais étais admis au service cardiologie de l’hôpital. Je ne savais pas encore pour combien de temps j'allais en avoir, le médecin disait que je devais reprendre des forces avant de pouvoir me laisser sortir. Et sortir pour faire quoi ? Avec un coeur aussi faible que le mien j'allais simplement être bon a regarder la télé. Devenir un assisté s'était très peu pour moi et je le vivais plutôt mal. J'essayais de garder ça pour moi, ne prévenant pas mes proches, seul Lemon était au courant du fait que ce soit elle qui m'ait conduit à l’hôpital. Je ne voulais devenir un poids pour personne, j'avais envoyé un message a Malowne pour qu'elle gère le garage lui disant simplement que je prenais quelques jours prétextant ma rupture avec Shaya. Shaya.. J'étais incapable de lui dire, je lui avais promis d'être toujours là pour elle et au final me voilà en sursit, sans savoir si j'allais vivre ou mourir. Comment j'allais pouvoir la protéger si j'y passais ?

Je n'avais pas non plus recontacté Elizabeth, ça me faisait mal rien que d'y penser. J'avais envie d'être avec elle mais suite aux derniers événements je me l'interdisais tout simplement. Je n'allais pas lui faire vivre ça, me voir mourir a petit feu ? A quoi cela lui servirait, si je voulais qu'elle soit heureuse je devais la laissé partir encore une fois.. Autant dire que mes pensées étaient plus que sombres en ce moment et je trouvais le temps affreusement long dans cette chambre d'hopital. J'étais entrain de me reposer quand j'entendis frappé à la porte, certainement un autre médecin pour d'autres test. Quand je vis Eli rentré mon coeur s'accéléra accentuant les bips de la machine relié à moi. "Bonjour beau brun!" Je me redressais un peu. " Hey. " Je n'étais pas en grande forme mais ça s'était pas un scoop, je la regardais s'approché doucement. "Combien tu pensais pouvoir rester ici sans que je sois au courant?" C'est vrai qu'en travaillant dans le bâtiment je m'étais douté que cela serait rapide mais j'aurais préféré un peu plus de temps. " Le plus longtemps possible je dois l'admettre.. Je n'avais pas envie que tu me vois comme ça.. Désolé. " La laisser sans nouvelles avait été compliqué mais s'était pour son bien. Elle s'installa près de moi et je la regardais tout simplement. "Qu’est-ce qui ne va pas? Pourquoi tu es ici?" Oh. J'allais devoir lui annoncer moi même, s'était peut-être mieux ainsi. Je me redressais encore pour être bien assit et pris mon temps cherchant mes mots. " Je suis né avec une malformation cardiaque. Durant mes premières années de vies j'ai subit plusieurs interventions qui m'ont permises de bien vivre jusqu'à maintenant. " Je fis une pause et repris. " J'ai fais un arrêt cardiaque il y a deux jours, mon coeur est trop faible. Il peut me maintenir en vie quelques mois ou quelques années mais pas plus. J'ai besoin d'un nouveau coeur.. Si je n'ai pas de greffe, je vais mourir Eli.." Ma voix se mit à tremblé, je fermais les yeux quelques instants pour me calmer, j'étais en colère. S'était plus fort que moi, je l'avais retrouvé elle et on voulait à nouveau m'en privé.  

acidbrain




Dernière édition par Liam O. Wayne le Lun 13 Fév - 23:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 312
∞ arrivé(e) le : 25/01/2015
∞ avatar : Shantel VanSanten

MessageSujet: Re: You are not alone Lun 13 Fév - 20:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You are not alone

Liam & Elizabeth
Une semaine s'était écoulée. Une semaine sans aucune nouvelle de Liam. Autant dire que la jeune femme était complètement perdue. Peut-être que le moment qu'ils avaient passé ensemble et le fait d'avoir été surpris par sa femme, lui avait ouvert les yeux. Peut-être avait-il pris la décision de rester avec son épouse. Peut-être n'était-il pas encore totalement sûr de ce qu'il voulait. Tout un tas de questions se bousculaient dans l'esprit de la belle. De son côté, elle savait ce qu'elle désirait. Lui. Elle n'avait toujours voulu que lui. Mais s'il décidait de rester avec Akshaya, elle accepterait sa décision. Tout ce qui comptait pour elle, c'était qu'il soit heureux. Après avoir cumulé les gardes, la jeune infirmière avait été mise au repos forcé. Elle se retrouvait donc chez elle avec ses pensées pour seule compagnie, et ce n'était pas la meilleure des choses. Quelques jours plus tard, on lui apprenait l'hospitalisation de Liam. Avant de se rendre à l'hôpital, la jeune femme appela l'une de ses meilleures amies afin d'en discuter avec elle. Puis finalement, elle se rendit à l'hôpital, en tant que visiteuse et non en tant qu'employée. Après avoir cherché le numéro de chambre de Liam, elle s'y rendit et entra dans la pièce en le saluant, avec un léger sourire. Lorsque les yeux de Liam se posèrent sur Eli, son coeur s'accéléra et les machines commencèrent à biper. "Je te fais autant d'effet que ça?" Ne sachant pas pourquoi il était là, la jeune femme tenta un peu d'humour. Par chance, Liam se calma rapidement et son coeur reprit un rythme normal. Après avoir déposer un tendre baiser sur le front de son ami, Liz s'installa sur la chaise qu'elle attira le plus près possible du lit, tout en lui demandant les raisons de sa présence en ces lieux. Tout en l'écoutant, elle lui prit doucement la main. Elle eut l'impression que son coeur venait d'éclater en un milliard d'infimes morceaux. Il allait mourir. Il avait besoin d'un nouveau coeur, ou il allait mourir. Elle soupira, tenta de retenir ses larmes. Il était assez mal, elle ne voulait pas en remettre une couche, en pleurant devant lui. Mais c'était bien plus fort qu'elle. Ils venaient de s'avouer ce qu'ils ressentait et la vie prévoyait déjà de les séparer à nouveau. Elizabeth avait la sensation que le sort s'acharnait sur ceux qui l'entourait. D'abord sa nièce et maintenant Liam. Tout les deux avaient besoin d'un nouveau coeur. Le repos était fini pour elle. Dès le lendemain, elle reprendrait le travail et contacterais toutes les banques d'organes existantes afin de trouver un coeur pour Liam et pour sa nièce. Elle regarda Liam et elle sentit une larme couler le long de sa joue. "Non! Tu ne vas pas mourir. Pas avant d'avoir au moins 150 ans. Pas avant qu'on ai eu la chance de vivre ce qu'on a à vivre ensemble..Enfin, si on a quelque chose à vivre ensemble. Pas après qu'on ai enfin eu le courage d'ouvrir nos coeurs! Non, je refuse! Je ne te laisserais pas mourir." Elle baissa la tête alors que les larmes se faisaient plus nombreuses sur ses joues. Sa main tenait toujours celle de Liam. Elle ne la lâcherait pas. Avec sa main libre, elle essuya ses joues. "Excuses-moi! Ce n'est pas ce dont tu as besoin." Elle approcha la main de Liam de ses lèvres afin d'y déposer un baiser. "Tu te souviens qu'avant que je partes, on s'était promis de toujours être là quand l'autre aurait besoin." Elle le regarda et marqua une pause. Les larmes coulaient à nouveau sur ses joues. "Je suis là. Je ne vais nul part. Tu n'es pas seul. On va affronter ça ensemble et tu vas t'en sortir. Le cardiologue de cet hôpital est l'un de mes meilleurs du pays et je vais tout faire pour te trouver un nouveau coeur, au plus vite." Elle approcha sa main libre et la posa délicatement sur la joue de Liam. "D'accord? Je ne t'abandonnes pas! Je ne t'abandonnes plus." Elle lui caressa la joue, en plongeant son regard dans celui de son ami. Elle ne savait pas où ils en étaient ensemble et encore moins où en était Liam vis-à-vis de son mariage, mais à cet instant précis, ce n'est pas ce à quoi elle pensait. Elle se leva et se pencha au-dessus de lui. Elle approcha doucement son visage du sien et l'embrassa tendrement.
(c) sweet.lips

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ∞ guardian angel
avatar
MODO ∞ guardian angel

en savoir plus sur moi
∞ posts : 9183
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: You are not alone Dim 19 Fév - 22:38


You are not alone

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je ne m'étais pas attendu à voir débarqué Elizabeth aussi vite et pourtant j'aurais du m'en douter. Elle travaille ici quand même et entre infirmière elle devait parlé. Elle était donc venu me voir et j'allais devoir avoir une conversation des plus difficile avec elle. Je n'avais envie que d'une chose être avec elle et pourtant j'allais lui dire tout le contraire. Il était hors de question qu'elle reste a mes côtés si s'est pour me voir mourir à petit feu. La voir avait fait bipé les machines vu que ça avait accéléré mon rythme cardiaque et ça l'amusait apparemment.  "Je te fais autant d'effet que ça?" Je lui avais doucement sourit. " Tu n'imagines même pas. " Oh oui Eli me faisait de l'effet, notre petit moment dans la réserve de la salle des fêtes devait lui avoir confirmé. J'étais content de la voir mais en même temps cela me faisait mal de savoir qu'elle me voyait dans cet état. Elle s'approcha et je dus lui expliquer ce qui s'était passé. J'avais commencé du début lui racontant qu'enfant déjà j'avais des soucis cardiaque. Je terminais pas lui dire que j'allais peut-être mourir.

Je me rendis bien compte du mal que j'étais entrain de lui faire, elle ne disait rien pour l'instant mais ses yeux parlaient pour elle de plus elle avait resserré sa main sur la mienne sans s'en rendre compte je pense. Quand je vis qu'elle commençait à pleuré je me sentis au plus mal, je baissais doucement la tête. "Non! Tu ne vas pas mourir. Pas avant d'avoir au moins 150 ans. Pas avant qu'on ai eu la chance de vivre ce qu'on a à vivre ensemble..Enfin, si on a quelque chose à vivre ensemble. Pas après qu'on ai enfin eu le courage d'ouvrir nos coeurs! Non, je refuse! Je ne te laisserais pas mourir." Je me retenais de craqué moi aussi, vous ne pouvez pas vous imaginer a quel point. J'avais une boule dans la gorge mais aussi à l'estomac. " On peut rien y faire Eli.. " Je ne voulais pas être négatif mais a part attendre un greffon on ne pouvait rien faire. "Excuses-moi! Ce n'est pas ce dont tu as besoin." Je respirais doucement essayant de me reprendre doucement. "Tu te souviens qu'avant que je partes, on s'était promis de toujours être là quand l'autre aurait besoin." Je la regardais tendrement, bien sur que je m'en souvenais. " Oui je me souviens. " Elle se remit à pleuré, ça me brisa le coeur encore un peu plus. Je m'en voulais de la voir comme ça, j'en avais assez de faire pleuré mes proches en ce moment. " Je suis là. Je ne vais nul part. Tu n'es pas seul. On va affronter ça ensemble et tu vas t'en sortir. Le cardiologue de cet hôpital est l'un de mes meilleurs du pays et je vais tout faire pour te trouver un nouveau coeur, au plus vite."

L’émotion fut trop important et je laissais échappé quelques larmes baissant la tête. Quand elle posa sa main sur ma joue je relevais les yeux vers elle me mordant la lèvre. "D'accord? Je ne t'abandonnes pas! Je ne t'abandonnes plus." Je m'en voulais dèja de ce que j'allais faire mais il le fallait, elle allait beaucoup trop souffrir à cause de moi. Quand elle s'approcha pour m'embrasser je ne pus que lui rendre son baiser, j'en avais envie et surtout je savais que s'était peut-être une des dernières occasions pour moi de le faire. Je le prolongeais amoureusement puis vint coller mon front au sien posant ma main sur ma joue. Je pris alors mon courage a demain la regardant dans les yeux. " Je t'aime.. Et c'est pour ça que je ne te demanderais pas de rester là à me regarder mourir. Il en est hors de question. " Je la regardais ne retenant plus mes larmes. " Je veux que tu t'en ailles, que tu trouves quelqu'un qui te rendra heureuse et que tu aies la plus belle des vies. " Ca me faisait tellement de mal et pourtant s'état nécessaire.       

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 312
∞ arrivé(e) le : 25/01/2015
∞ avatar : Shantel VanSanten

MessageSujet: Re: You are not alone Mer 22 Fév - 22:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You are not alone

Liam & Elizabeth
Lorsqu’elle avait appris l’hospitalisation, elle n’avait pas su quoi faire. D’autant plus qu’apparemment, il ne voulait pas qu’elle soit mise au courant. Mais l’une des infirmières qui s’occupait de Liam était une très bonne amie d’Elizabeth et de ce fait, elle avait beaucoup entendu parler de Liam et de l’histoire qui le liait à Eli. Ne sachant pas quoi faire, Elizabeth avait contacté sa cousine, Kiara afin d’avoir son avis et de lui demander conseil. Finalement, elle avait pris son courage à deux mains et elle s’était rendu à l’hôpital. Lorsqu’elle avait vu le service dans lequel se trouvait Liam, son inquiétude ne fit que grandir. En arrivant devant la porte, elle prit une profonde inspiration alors qu’elle sentait l’émotion la submergeait. Pour elle, Liam était un homme fort, elle le voyait comme quelqu’un d’invincible. Après avoir soufflé un bon coup, Eli toqua à la porte de la chambre de Liam et entra timidement. Elle le salua, tout en le regardant avec un léger sourire. Dès qu’il la vit entrer, le cœur du jeune homme s’emballa légèrement et fit biper les machines. Déformation professionnelle oblige, Elizabeth vérifia les machines, ainsi que tout ce qui était branché à Liam. Elle voulait s’assurer que tout était bien fait. Puis elle le regarda en souriant et en lui faisant une petite remarque sur le fait que visiblement, elle lui faisait de l’effet. Liz se pencha et déposa un baiser sur le front de son ami. Puis elle s’installa sur la chaise près du lit, tout en lui demandant pourquoi il était ici. En l’écoutant, Liz sentit son cœur se serrait au fur et à mesure que Liam lui expliquait sa présence à l’hôpital. Et finalement, elle le sentit se briser lorsqu’il lui annonça qu’il allait mourir. Pour elle, c’était tout simplement inconcevable. Il ne pouvait pas mourir. La vie ne pouvait pas les avoir réunis pour les séparer aussi. Non, c’était impossible. Jamais elle ne le laisserait mourir. Un milliard de choses se bousculaient dans sa tête. Elle regardait Liam sans être capable de prononcer le moindre mot. Sans en être consciente, sa main serrait doucement celle de Liam, comme si elle avait peur qu’il disparaisse si elle lui lâchait la main. Ses yeux se remplirent de larmes. Elle n’acceptait pas l’idée qu’il allait mourir. Elle refusait tout simplement cela. Ce n’était pas option. Les larmes commençaient à couler sur ses joues. Elle lui fit part du fait qu’il ne pouvait pas mourir. C’était tout simplement impossible. "Si, on peut y faire quelque chose! On peut te trouver un nouveau cœur et te sauver!" Elle refusait de baisser les bras. Et si Liam venait à abandonner, elle devait être forte pour eux deux, elle devait se battre deux fois plus. Elle refusait qu’il parte avant qu’ils aient vécu leur histoire. Elizabeth continuait de pleurer. Elle essuya ses joues et s’excusa auprès de Liam. Il n’avait définitivement pas besoin de voir quelqu’un pleurer. Il avait besoin de quelqu’un qui lui remonte le moral. Mais à cet instant précis, elle en était incapable.

Avant qu’elle ne parte pour ses études, ils s’étaient promis de toujours être là l’un pour l’autre. Elle n’avait pas tenu sa promesse en partant loin de lui, mais maintenant qu’elle était de retour, elle ne comptait pas l’abandonner. Elle lui annonça également que le cardiologue de cet hôpital était un des meilleurs et de toute façon, elle ferait tout pour l’aider. Elle remarqua les larmes sur les joues de Liam. Le voyant pleurer, Liz posa sa main sur la joue de son ami. Avec son pouce, elle essuya les larmes du jeune homme. Elle lui fit alors la promesse de ne plus l’abandonner. Oh non, il était hors de question pour elle de le laisser seul. Elle serait là pour chaque étape de sa guérison. Liz se leva et s’installa sur le lit près de Liam. Elle se pencha vers lui et l’embrassa. Baiser qu’il prolongea avant de coller son front à celui de la belle blonde et plongea son regard dans le sien. Alors qu’elle l’écoutait, elle avait la sensation qu’on venait piétiner son cœur déjà brisé en un milliard de morceaux. Elle se redressa, tout en pleurant de plus belle. "Non! Je ne te laisse pas, Liam. Je t’aime. Je suis amoureuse de toi. Et tu ne dois pas être seul pour affronter ça. Le seul capable de me rendre heureux, c’est toi. Tu sais que j’ai failli me marier et je l’ai planté parce qu’il n’était pas toi. Tu n’as pas le droit de me faire l’amour sur le sol d’une réserve de bouteille de vin pour me dire de te laisser tomber une semaine après." Elle marqua une pause pour tenter de cesser de pleurer. Mais c’était en vain. "Donc non, Liam Orion Wayne, je ne partirais pas. La plus belle des vies, je l’aurais avec toi. On l’aura ensemble cette belle vie, parce qu’on y droit. On le mérite." Liz ferma les yeux et essuya ses joues. Elle prit une profonde inspiration et ouvrit de nouveau les yeux. "Je vais demander mon transfert. Temporairement. Le temps de ton hospitalisation. Je vais m’occuper de toi." Une nouvelle fois, elle se pencha et l’embrassa à nouveau. "Je t’aime Liam Wayne. Je suis carrément folle de toi et tu ne pourras pas te débarrasser de moi, désolée!" Elle s’allongea près de Liam, tout en faisant attention aux multiples fils et tuyaux. Elle prit la main de son ami et entremêla ses doigts aux siens.
(c) sweet.lips



Dernière édition par Elizabeth A. Leonetti le Lun 27 Fév - 9:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ∞ guardian angel
avatar
MODO ∞ guardian angel

en savoir plus sur moi
∞ posts : 9183
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: You are not alone Dim 26 Fév - 23:34


You are not alone

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] S'était clair pour moi je ne m'en sortirais pas. Je ne suis pas expert en greffe cardiaque mais je regarde comme vous les séries télé médicale et il faut des années avant de trouver un donneur compatible. Tellement peu de gens sont donneur et tellement de personnes attendent une greffe.. Pourquoi ce serait pour moi plutôt qu'à cette mère de famille par exemple ? Je sais que s'est égoïste de penser comme ça, que mes proches ne comprendrons pas mais c'est ainsi que je vois les choses. Je ne suis pas celui qui le mérite le plus. Elizabeth voulait déjà me trouver un coeur, me sauver et c'est tout ce que je craignais. Elle allait mettre sa vie entre parenthèse pour moi et il en était hors de question, je ne pouvais pas lui prendre de son temps, la vie est bien trop courte je le sais maintenant. Je devais la protéger de tout ça et la seule façon s'était de l'éloigner de moi. Je lui fis comprendre que même si je l'aimais je n'allais certainement pas lui demander de rester la à me regarder mourir à petit feu, je voulais qu'elle garde uniquement les bons souvenirs de nous et des moments que l'on avait passé ensemble. Comme je m'en doutais je devais faire face à une Elizabeth qui ne comptait pas laissé tomber aussi facilement. "Non! Je ne te laisse pas, Liam. Je t’aime. Je suis amoureuse de toi. Et tu ne dois pas être seul pour affronter ça. Le seul capable de me rendre heureux, c’est toi. Tu sais que j’ai failli me marier et je l’ai planté parce qu’il n’était pas toi. Tu n’as pas le droit de me faire l’amour sur le sol d’une réserve de bouteille de vin pour me dire de te laisser tomber une semaine après." Je devais être fort et l'affronter même si je n'avais pas énormément de force, elle devait laissé tomber s'était pour son bien. " Si j'avais su à ce moment là que j'allais mourir je ne t'aurais jamais dis ce que je ressentais, j'aurais gardé ça pour moi si ça pouvait te préserver de tout ce merdier ! Il est hors de question que les derniers souvenirs que tu aies de moi soit moi entrain de mourir sur un lit d’hôpital ! " J'étais tellement en colère et désespéré à la fois. Il fallait qu'elle se préserve, il le fallait absolument.

Elle pleurait de plus belle et ça ne faisait que renforcer mon mal être. Voilà pourquoi je voulais qu'elle parte. Certes elle souffrirait peut-être les premières semaines mais la douleur finirait par passé alors qu'à mes côtés elle allait peut-être être malheureuse des années durant. "Donc non, Liam Orion Wayne, je ne partirais pas. La plus belle des vies, je l’aurais avec toi. On l’aura ensemble cette belle vie, parce qu’on y droit. On le mérite." Je ne devais pas lâché et continuais en espérant qu'elle finisse par entendre raison. " Et qu'elle vie tu auras ?! Me voir branché à cette saloperie de machine des années durant ? Me voir mourir à petit feu, te demandé chaque jour si je serais encore vivant demain ? Non ! Il en est hors de question. Je ne veux pas que tu vives ça, tu dois profité de la vie, de TA vie. " Les machines commencèrent à s'emballer au vue de mon rythme cardiaque s'accélérant d'avantage. La colère commençait à prendre le dessus, j'étais en colère qu'elle ne veuille pas comprendre, s'était dans son intérêt de laisser tomber. "Je vais demander mon transfert. Temporairement. Le temps de ton hospitalisation. Je vais m’occuper de toi." Cette fille est plus têtu qu'une mûle je vous jure ! Je grognais presque en disant. " Eli.. " Rien n'y faisait elle ne m'écoutait absolument pas. Elle m'embrassa, je ne bougeais pas, trop en colère pour faire quoi que ce soit. "Je t’aime Liam Wayne. Je suis carrément folle de toi et tu ne pourras pas te débarrasser de moi, désolée!" Je détournais le regard tandis qu'elle venait s'allongé auprès de moi. " Moi ce qui me rend dingue c'est que t'es entrain de gâcher ta vie pour moi. Plus on passera du temps ensemble, plus ça sera dur pour toi quand je vais.. " Je fis une pause. " Je t'en pris Eli.. Vas t-en. " S'était mon ultime carte, si cela ne marchait pas je ne savais plus quoi faire pour la faire partir. Je reportais mon regard dans le sien la suppliant littéralement. Ce combat m'épuisé, je puisais dans mes réserves et cela devenait compliqué pour moi. Je n'eus d'autre choix que de capituler posant ma tête sur son épaule doucement.     

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 312
∞ arrivé(e) le : 25/01/2015
∞ avatar : Shantel VanSanten

MessageSujet: Re: You are not alone Lun 27 Fév - 10:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You are not alone

Liam & Elizabeth
A l’entendre parler, Liam avait déjà baissé les bras. Pour Elizabeth, c’était tout simplement impensable. Il n’avait pas le droit d’abandonner. Il ne devait pas perdre espoir. Certes, les greffes de cœur étaient les plus longues mais il y avait tout de même de l’espoir. Elle le savait, et elle allait se battre pour deux, s’il le fallait. Pour elle, c’était tout simplement inenvisageable de ne pas lui venir en aide. D’une part parce qu’elle était infirmière et que c’était son devoir de tout faire pour sauver un patient. Mais surtout, parce que le patient en question, c’était Liam et qu’elle refusait qu’il parte, alors qu’ils s’étaient enfin avoués leurs sentiments mutuels. Lorsqu’il lui demanda de partir et de vivre sa vie, Liz refusa. Il était hors de question pour elle de s’éloigner, sous prétexte qu’il était mal en point. Elle était amoureuse de lui qu’il soit en bonne ou en mauvaise santé. Et il la connaissait plutôt bien pour savoir qu’elle ne comptait pas accepter sa demande. A chaque mot qu’il prononçait, la suppliant de partir, la jeune femme avait la sensation qu’une main invisible comprimait son cœur, un peu plus à chaque seconde. Elle avait trop mal pour répondre lorsqu’il lui dit que s’il avait su plus tôt qu’il allait mourir, il ne lui aurait pas révélé ses sentiments. La jeune femme était tout simplement incapable de contenir ses larmes. Elle avait vécu plusieurs années loin de lui, maintenant qu’elle l’avait retrouvé, elle refusait d’être à nouveau séparée de lui. Elle voulait être avec lui. Elle avait toujours voulu être avec lui. Pour les bons comme pour les mauvais moments. Les larmes ne cessaient de couler sur les joues de la jeune femme, bien qu’elle soit en train de lutter contre elle-même. Sauf que tous les deux campaient sur leurs positions.

Elizabeth soupira en l’écoutant. "Arrêtes! Je t’en supplie, arrête! Il y a de l’espoir. Tu ne resteras pas brancher à ces machines jusqu’à la fin de tes jours. Tu dois…." La jeune femme s’arrêta net alors que les machines recommencèrent à biper. Elle soupira et le regarda. "Calmes-toi, Liam! S’il te plait!" Elle se leva et s’approcha des machines afin de les faire taire. Elle savait que le cœur de Liam s’emballait uniquement parce que Liz lui tenait tête. Après avoir fait taire les machines, Liz s’installa sur le bord du lit, tout en proposant à Liam qu’elle demande son transfert vers le service dans lequel se trouvait Liam. Nul autre qu’elle ne serait en mesure de prendre soin de lui. Lorsqu’il prononça son nom, Liz comprit qu’il désapprouvait cette idée. Au lieu de répondre, elle se pencha et embrassa le jeune homme, qui ne prolongea pas. Elle se redressa et le regarda en soupirant. Doucement, elle s’allongea près de lui, alors qu’il détournait le regard. Elle secoua légèrement la tête. Une nouvelle fois, il lui demanda de partir, lui expliquant qu’il ne voulait pas qu’elle gâche sa vie. Pour elle, ce n’était pas la gâcher que de tenter de le sauver. Puis il plongea son regard dans le sien. Alors qu’elle s’apprêtait à lui demander s’il était sûr de lui et que si c’était le cas, il n’y aurait probablement aucun retour en arrière possible, Liam posa sa tête sur son épaule. Elle ferma les yeux et ne prononça aucun mot. Liz posa sa tête contre celle de Liam. Après passé un bras autour des épaules de Liam, elle lui caressa doucement les cheveux. Pour le moment, il devait se calmer. La discussion était terminée. Liz comptait seulement rester auprès de lui, en silence, pour lui apporter son soutien. Puis Liz pensa qu'il valait mieux lui changeait les idées. "Il faut que je racontes ce qu'il m'est arrivé pendant mes études. Un jour, je travaillais aux urgences. Un patient est arrivé, dans un assez mauvais état. En arrivant, il m'a pris pour sa grand-mère. Je dois dire que je l'ai plutôt mal prit. Finalement, ça m'a bien fais rire. Puis il m'a pris pour sa maîtresse quand il était encore à l'école. Et pour finir, il était persuadé qu'il était amoureux de moi. Après son opération et ses quelques jours de convalescence, il n'arrêtait pas de me suivre partout. Le plus mignon dans tout ça, c'est qu'il avait 78 ans!" Elle regarda Liam en souriant. Elle espérait qu'avec cette petite anecdote, elle arriverait à détendre l'atmosphère.
(c) sweet.lips

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODO ∞ guardian angel
avatar
MODO ∞ guardian angel

en savoir plus sur moi
∞ posts : 9183
∞ arrivé(e) le : 28/08/2012
∞ avatar : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: You are not alone Mar 28 Mar - 16:48


You are not alone

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je me battais comme un lion mais j'avais une adversaire de taille, une vraie tigresse qui ne comptait pas laisser tomber. J'étais contiens que cela était difficile, ça l'était aussi pour moi, bien sur j'aurais préféré que cela se passe autrement, qu'on entame notre relation dans la joie et la bonne humeur comme un couple normal. Au lieu de ça, notre histoire commençant à peine avait des airs de rupture. Tout ce que je voulais s'était la protéger même si je comprenais qu'elle ne le voit pas de cet oeil. C'était mon combat, pas le sien, elle ne devait pas en souffrir. Je ne laissais pas tomber mais je ne voulais pas non plus me faire de faux espoirs. Elizabeth ne me laissait pas faire, elle rebondissait à chaque fois que je disais quelque chose et le fait de ne pas réussir à la faire plié m'énervé. Je n'étais pas énervé contre elle, pas directement, j'étais en colère contre tout le reste. Les machines transmettaient mes battements de cœur accélérant par des bips sonore. "Arrêtes! Je t’en supplie, arrête! Il y a de l’espoir. Tu ne resteras pas brancher à ces machines jusqu’à la fin de tes jours. Tu dois…." Je ne parvenais pas à être calme ? " Qu'est ce que tu en sais ? Je ne veux pas non plus me faire de faux espoirs. " Eli fit taire les bips incessant. "Calmes-toi, Liam! S’il te plait!" J'avais du mal à me calmer, je sentais que je perdais ce combat, de plus la voir pleurer me rendait fou tout en sachant que s'est moi qui était entrain de lui faire du mal. Je dus me calmer. Déjà parce que je n'en avais plus la force mais aussi parce que mon cœur ne le supporterait pas très longtemps.

Je capitulais à bout de force, ma tête posait contre son épaule. Ses caresses dans mes cheveux me faisaient un bien fou. Elle ne pleurait plus, je me sentais mieux. A quoi bon me battre contre elle ? Elle était assez grande pour savoir ce qu'elle faisait, je l'avais prévenue qu'elle allait souffrir. "Il faut que je racontes ce qu'il m'est arrivé pendant mes études. Un jour, je travaillais aux urgences. Un patient est arrivé, dans un assez mauvais état. En arrivant, il m'a pris pour sa grand-mère. Je dois dire que je l'ai plutôt mal prit. Finalement, ça m'a bien fais rire. Puis il m'a pris pour sa maîtresse quand il était encore à l'école. Et pour finir, il était persuadé qu'il était amoureux de moi. Après son opération et ses quelques jours de convalescence, il n'arrêtait pas de me suivre partout. Le plus mignon dans tout ça, c'est qu'il avait 78 ans!" Je l'avais écouté sans rien dire, les yeux fermés me concentrant sur sa voix. Quand je la sentis se tourner vers moi j'ouvris les yeux pour la regarder. Elle souriait, je préférais la voir comme ça. " C'est si facile de tomber amoureux de toi.. " Je replaçais une mèche de ses cheveux derrière son oreille doucement. Une partie de moi voulait profité d'elle et l'aimait jusqu'à la fin, une autre partie voulait la faire partir loin pour la protéger de toute cette souffrance. Je gardais mon regard dans le sien. " Tu n'abandonneras jamais hein ? " Je remettais ça sur le tapis, j'étais prêt à me résigner, à la laisser faire même si je ne promettais rien à l'avenir. Glissant ma main sur sa joue je vins l'embrasser amoureusement, chaque baiser m'enivrait. Je finis par me reculer doucement, je reposais ma tête sur son épaule, j'avais besoin de repos et le sommeil fut bientôt plus fort que moi.     

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 312
∞ arrivé(e) le : 25/01/2015
∞ avatar : Shantel VanSanten

MessageSujet: Re: You are not alone Dim 2 Avr - 17:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
You are not alone

Liam & Elizabeth
Elizabeth n’avait pas l'intention de baisser les bras. Pas aussi facilement. Ils étaient probablement les deux personnes les plus têtues du pays. Elle n'avait pas l'intention de l'abandonner. Elle avait déjà fait cette erreur une fois et elle s'en mordait encore les doigts. S'il venait à partir, elle le regretterait et se sentirait coupable de ne pas avoir fait tout ce qu'elle pouvait. Plus Liam s'énervait, plus son coeur s'emballait. Et dans son état, ce n'était pas vraiment recommandé. Bien au contraire, Elizabeth coupa les machines car elle savait que c'était à cause d'elle que Liam s'énervait. "C'est mon métier, Liam. J'ai déjà vu ça plusieurs. Et...Et si je perds espoir, je n'ai plus rien." Elle soupira et baissa la tête, laissant couler quelques larmes sur ses joues.

Puis elle s'allongea à ses côtés. Liam posa sa tête sur l'épaule de la belle blonde pendant qu'elle lui caressait tendrement les cheveux. Afin de le calmer et pour tenter de le détendre, elle lui raconta une petite anecdote de ses études. A la fin de son récit, elle tourna la tête vers Liam, qui avait ouvert à nouveau les yeux. Un doux sourire se dessina sur le visage de la jeune infirmière. Puis elle se sentit rougir à la remarque de Liam. "Ah oui?" Elle se mordilla la lèvre inférieure, puis elle baissa les yeux alors qu'il replaçait une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Elle savait qu'il était l'homme qui la rendrait heureuse. Elle n'en avait jamais douté et n'en douterais jamais. Personne ne pourrait prendre la place de Liam. Un large sourire se dessina sur le visage de la belle à la question de son ami. "Non, jamais! Tu vas devoir me supporter pendant encore longtemps. Et puis, tu ne vas pas me dire que tu n'as jamais rêvé d'avoir une infirmière super sexy pour prendre soin de toi!" Elle ne cessait de sourire. Malgré la situation actuelle, elle se sentait bien aux côtés du jeune homme. Elle le laissa alors approcher et prolongea avec tendresse le baiser qu'il venait de lui donner. Liam s'allongea à nouveau, tout en posant sa tête sur l'épaule de sa belle. Et il s'endormit. Elizabeth déposa un baiser sur le front de Liam, et resta à ses côtés pour le reste de la journée, gardant toujours un oeil sur lui et sur les machines.

(c) sweet.lips
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

You are not alone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-