AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 An unexpected meeting ➽ (gareth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: An unexpected meeting ➽ (gareth) Dim 12 Fév - 2:54


❝ An unexpected meeting ❞
GARETH & BABI.

Lorsque j’ouvre les yeux dans cette grande chambre immaculée, quelques minutes me sont nécessaires pour me resituer l’endroit dans lequel je me trouve. Je repense alors à la soirée de la veille et ce malaise qui m’avait valu d’être raccompagnée par Gareth. Ce dernier m’avait suggéré de dormir chez lui, faisant ainsi en sorte que je ne me retrouve pas seule en cas de récidive. En y repensant, il ne me semblait pas l’avoir remercié pour son ‘invitation’ hier, puisque je m’étais littéralement endormie au moment même où il avait démarré sa voiture. Un sommeil pesant, presque douloureux accompagné de cette terrible sensation de ne pas avoir dormi depuis des mois. Je ne peux m’empêcher de grimacer en me redressant. Ma nuque est endolorie, mon dos aussi. J’ai l’impression d’avoir fait du sport en oubliant de m’étirer au préalable. Je tends péniblement le bras en direction de la table de chevet sur laquelle se trouve mon téléphone que j'attrape. Malheureusement il est éteint, la batterie est à plat. Impossible donc de savoir l’heure qu’il est. Je me dirige vers la fenêtre pour tirer les rideaux, comme si la vue extérieure allait me donner une quelconque indication temporelle. La lumière irradie soudain dans la pièce, je détourne mon regard quelque peu aveuglée et je retourne m’asseoir sur le bord du lit. Un miroir me fait face j’observe alors mon reflet dans celui-ci et le premier constat est sans appel : ma mine est affreuse. Mes traits sont tirés, mes cheveux dans un état pas possible et je porte toujours la robe de la veille, froissée en prime. J’ai définitivement besoin d’une douche pour retrouver un semblant de vie.

**

En sortant de la salle de bain privée annexée à la chambre, je réunis toutes mes affaires tout en essayant, tant bien que mal, de sécher mes cheveux trempés à l'une d'une serviette mise à disposition. Aussitôt rhabillée, j’attrape ma pochette et mes chaussures à la main et décide de quitter la pièce. Je m’étais suffisamment attardée sur les lieux, je devais à présent rentrer chez moi ou plutôt à l’hôtel. Je suis le long couloir en imaginant qu’il me mènera à la sortie. Je ne me souviens plus du chemin emprunté la veille puisqu’il m’a semblé l’avoir effectué dans l’obscurité, Gareth ne voulant sans doute pas réveiller sa fille. D’ailleurs, étrangement, j’appréhende quelque peu de le croiser. J’en viens presque à espérer qu’il soit sorti acheter quelque chose ou qu’il est été appelé à un rendez-vous urgent. Je lui en était infiniment reconnaissante pour son aide de la veille mais je ne voulais pas rester plus longtemps dans le paysage, pas plus que lui, ne voudrait m’avoir dans le sien. Quitte à passer pour une ingrate sur le moment, je trouverais le moyen de lui témoigner ma gratitude à un autre moment. J’entends du bruit depuis ce qui semble être la cuisine.Je n’ai pas de visuel direct sur la pièce depuis l’endroit où je me trouve, juste vers la porte d’entrée. Je me dirige alors à pas feutrés en direction de celle-ci le regard obstinément rivé droit devant moi lorsque soudain, une petite voix parvient à mes oreilles « Papa, c’est qui la dame ? »,et mon corps se fige instantanément.
© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ∞ i'm your little princess
avatar
ADMIN ∞ i'm your little princess

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2921
∞ arrivé(e) le : 17/03/2016
∞ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: An unexpected meeting ➽ (gareth) Dim 12 Fév - 13:58


❝ An unexpected meeting ❞
GARETH & BABI.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La soirée d'hier avait été longue et compliquée. J'avais rencontré Babi lors de cette soirée et nous avions commencés par nous disputés avant qu'elle ne vienne à faire un malaise. Je l'avais emportée dans une autre pièce pour l'éloigner de ce monde qu'il y avait à sa soirée. J'avais tentée de la réveiller, ce qu'elle avait fait. Je lui avais donné de l'eau et aidé pour qu'elle se sente mieux. Puis, probablement fou, et voyant qu'elle n'avait personne qui aurait pu s'occuper d'elle, je l'avais invitée à venir dormir chez moi. Ce n'était qu'une nuit, histoire qu'elle aille mieux et puisse récupérer. Je ne savais toujours pas où allait nous mener cette histoire de grossesse. Je ne savais toujours pas si je devais y croire à cette histoire de paternité ou non. Nathanaël m'emmerdait à me dire que j'avais le droit de savoir et demander un test. Certes je le savais. Etant avocat je connaissais tout de même mes droits. Seulement, je ne savais pas quoi faire. Autant je savais réglé les affaires des autres, autant je ne savais pas réglé mes propres affaires. Je n'avais jamais été doué pour cela. De toute manière, je l'avais emmené chez moi et l'avait déposé dans la chambre d'amis. J'avais ensuite été me coucher mais surveillant si jamais elle avait besoin.

[...]

La nuit avait été courte. En tout cas, j'en avais l'impression. Je m'étais levé plusieurs fois pour voir si Babi dormait. Puis finalement, voyant que je n'arrivais plus à me rendormir j'avais fini par me lever. Il était encore tôt et Paige dormait également de son côté. Je m'étais donc dirigé dans la cuisine afin de me faire un café. J'y avais pris mon macbook pour pouvoir travaillé un peu. Je m'étais habillé d'un pantalon ainsi que d'une chemise. Après plusieurs minutes à travailler, je jetais un coup d'oeil à ma montre. Paige n'allait pas tarder à se réveillé alors je décidais de commencer à préparer son petit déjeuner. Je préparai alors son lait et de quoi manger. Soudain, alors que je finissais de préparer le déjeuner, j'entendis la voix de ma fille m'appeler. Je fronçais les sourcils. Qui la dame ? Merde. Elle était tombée sur Babi. En même temps, en l'invitant à passer la nuit ici il y avait bien 95% de chances que cela se passe. Ou de malchance. Et visiblement elle l'avait croisée. Je passais une main dans mes cheveux nerveusement alors que je me dirigeais vers l'endroit où provenait la voix. En me voyant, la petite vint se cacher entre mes jambes. Dans ma tête, je cherchais mes mots. Comment est ce que je pouvais qualifié Babi ? Clairement, nous n'étions pas amis. Nous n'étions pas proche non plus. « C'est quelqu'un du travail de papa. Elle était malade hier soir. N'aies pas peur. » Clairement, ce n'était pas vrai mais comment pouvais-je expliquer cela à ma fille de trois ans ? Je n'allais pas lui dire que c'était la femme que j'avais mise enceinte, ou peut être. Je relevais le regard vers Babi, espérant qu'elle n'allait pas contredire cette version. Elle semblait se préparer à s'en aller visiblement. Ou je ne sais pas. « Tu partais? » Je lui demandais, ne sachant pas trop comment me comporter à vrai dire. « Tu te sens mieux? » Je caressais les cheveux de ma fille pour la rassurer et me baissais à sa hauteur. « On va aller déjeuner ma puce. » Elle me tendait les bras pour que je la porte et je la pris dans mes bras, attendant la réponse de Babi.
© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: An unexpected meeting ➽ (gareth) Jeu 16 Fév - 19:37


❝ An unexpected meeting ❞
GARETH & BABI.

Ma main se détache lentement de la poignée et, comme au ralentit, je me tourne pour faire face à une toute petite fille. Celle-ci me sonde d’abord d’un air incrédule, et puis sûrement parce qu’elle remarque mon air mortifié, je vois progressivement son incrédulité se transformer en angoisse. Elle ressert doucement ce qui semble être son doudou contre elle, et se précipite en direction de la cuisine. En direction de son père, pour se cacher entre ses jambes. Et merde… Gareth qui me faisait dos jusqu’alors tourne la tête en ma direction, comme pour s’assurer de l’identité de la personne qui venait d’effrayer sa fille dès son réveil. Il me jette un regard impénétrable, ce qui me plonge dans la confusion la plus totale. Malaise. J’ai l’impression d’avoir fait une connerie et d’avoir été pris la main dans le sac. Il avait passé sa soirée à s’occuper de moi, à veiller à ce que je ne refasse pas de rechute et voilà qu’il me surprend à vouloir quitter les lieux sans exprimer une once de gratitude. Bien sûr mon but n’avait pas été d’être ingrate loin de là, je n’avais cherché qu’à éviter d’éventuelle complications à cette situation déjà compliquée. Seulement je venais d’échouer, de toute évidence.

Je m’éloigne de la porte en faisant quelque pas en direction de Gareth et de sa fille mais je m’arrête à bonne distance, ne tenant pas à me montrer trop intrusive. Je l’entends alors rassurer la petite en me présentant comme une collègue de travail. J’approuve d’un signe de tête le rôle qui m’est assigné. « Oui... je m'appelle Babi. Je travaille avec ton papa. J'étais très malade cette nuit et il m'a aidé. » dis-je en m'approchant doucement. La petite fille regarde longuement son père avant de reposer son regard sur moi. Je ne peux soudain pas m’empêcher de remarquer à quel point son regard clair ressemble à celui de Gareth. L’angoisse dans les yeux de la petite fille s’évanouit peu à peu, sans doute aidée par le ton rassurant de son père. Un ton grave et apaisant qui me surprend plus que de raison. J’adresse un faible sourire encourageant à la petite fille au moment où Gareth me demande si je partais. « Oui j’ai beaucoup de travail et je n’ai pas voulu vous déranger en famille... » Je passe une main embarrassée dans mes cheveux mouillés avant de reprendre « … mais je comptais t’envoyer un mot pour te remercier de ce que tu as fais la nuit dernière. » Tout en m’écoutant, je le vois attraper sa fille qui tend les bras vers lui et s’activer afin de lui servir son petit-déjeuner ; et il semble que je me rend compte réellement pour la première fois de la condition de père de Gareth. Un statut qui semble tellement contraster avec sa personnalité. La gêne que je ressens ne diminue pas.J’ai envie de me rattraper et lui exprimer ma gratitude mais quelque chose m’en empêche. Ma fierté ? Il est vrai que j’avais toujours eu du mal à dire certains mots comme désolé, merci entre autres. Je n’ai pas envie qu’il m’envoie à nouveau balader, surtout pas maintenant, parce que je ne sentais pas la force de contrer ses attaques. Surtout pas maintenant parce que je savais que je ne parviendrait plus à me le représenter comme le roi des connards. Je profite du fait qu’il soit à nouveau dos à moi et occupé avec sa fille. « Je me sens beaucoup mieux oui. D’ailleurs je... » Je m’interromps, ma fierté peine à s'avouer vaincue, je prends une nouvelle inspiration « Je te remercie de t’être occupé de moi à cette soirée et d’avoir fait en sorte que je ne me retrouve pas seule cette nuit. » Ma gorge commence à se serrer, il fallait que je change je sujet avant de perdre le contrôle « Et de ton côté es-ce que tu as bien dormi ? » C’est presque tout naturellement que j’avais posé la question avant de me rendre compte que c’était sans doute la première fois que je lui demandais la moindre chose sur lui.

© LOYALS.


Dernière édition par Babi E. Wildworth le Ven 17 Fév - 2:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ∞ i'm your little princess
avatar
ADMIN ∞ i'm your little princess

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2921
∞ arrivé(e) le : 17/03/2016
∞ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: An unexpected meeting ➽ (gareth) Jeu 16 Fév - 23:04


❝ An unexpected meeting ❞
GARETH & BABI.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je me trouvais dans la cuisine alors que j'entendis ma fille me parler et venir me joindre, demandant qui était cette femme qui était là. Je comprenais rapidement de qui elle parlait. Il s'agissait de Babi qui était visiblement levé alors je me dirigeais vers l'endroit d'où provenait le bruit avant de voir en effet que la jeune femme se trouvait la. Ma fille m'avait demandé qui c'était alors je devais trouvé quelque chose, une excuse pour cela. Finalement, j'avais trouvé comme réponse qu'il s'agissait d'une collègue de travail. Je ne voyais pas trop comment la qualifié. Puis ma fille avait trois ans alors il y avait des choses qu'elle ne pouvait comprendre. Des choses qu'elle ne pouvait savoir pour une petite fille de cet âge. Elle venait de confirmer ma version de l'histoire et je souriais doucement, la remerciant intérieurement d'avoir confirmé cela. Elle aurait pu dire autre chose mais elle ne l'avait pas fait. Je prenais la petite dans mes bras pour la rassurée et qu'elle n'ait pas peur de Babi mais elle était timide. Elle ne la connaissait pas après tout même si elle avait déjà eu des nounous. Mais elle était toujours timide de voir une nouvelle tête. Je lui avais demandé si elle comptait s'en aller car j'avais l'impression. « Non tu ne dérangeais pas. » Je me demandais si elle disait vrai lorsqu'elle parlait de m'envoyer un mot. Elle semblait vouloir partir mais en même temps je pouvais la comprendre et je ne pouvais pas l'empêcher de ça. Je comprenais qu'elle n'ait pas envie de rester chez moi. Je l'écoutais me parler alors que je m'occupais d'installer ma fille à table pour lui donner son petit déjeuner. Je lui avais donné son bol de lait avec une tartine. « Tiens ma puce. » Je lui avais mis son bavoir et restait à côté d'elle en vérifiant qu'elle ne se salisse pas. Je finissais par me tourner vers Babi de nouveau. Elle me remerciait de ce que j'avais fais pour elle la veille. Et cette nuit. Je ne trouvais pas que c'était si important. « Je pense.. en vue des circonstances que c'était normal de le faire. Tu n'as pas à me remercier. » Je parlais de sa grossesse. C'était la moindre des choses que de l'avoir invité chez moi. Je me passais une main sur ma barbe alors que je décidais de me servir un café. « Pas vraiment mais ce n'est pas grave je me rattraperai. Un café arrangera tout. » Je n'allais pas lui dire que c'était parce que je m'étais lever plusieurs fois pour vérifié que tout allait bien et qu'au petit matin, finalement, je n'arrivais plus à me rendormir. Je buvais une gorgée de café. « Tu veux peut être.. déjeuner quelque chose avant de travailler? » Je lui proposais mais elle n'était pas obligé. Elle avait dit avoir du travail. Ma fille m'appelait de sa petite voix et je baissais le regard vers elle. « Tu en veux encore? » Je prenais une autre tartine pour lui préparer avant de lui donner et déposer un baiser sur son front. Je fronçais finalement les sourcils me rappelant de la présence de Babi ici. Je n'étais pas des plus à l'aise qu'elle me voit ainsi avec ma fille alors que.. elle était enceinte. De moi. De moi ?
© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: An unexpected meeting ➽ (gareth) Ven 17 Fév - 20:10


❝ An unexpected meeting ❞
GARETH & BABI.

J’avais appréhendé un revirement soudain dans l’attitude de Gareth, mais il n’en était rien. Occupé à servir le petit-déjeuner sa fille, il prétend que ma présence ne le dérange pas. J’apprécie l’effort qu’il lui en coûte de me dire ces mots. Je me rends bien compte que nous sommes parti du mauvais pied lui et moi, peut-être que lui aussi s’en était rendu compte. Après tout, on pouvait bien s’en vouloir et s’envoyer toutes sortes de choses à la figure, cela n’allait rien changer à cette situation. J’étais enceinte, c’était un fait et j’allais devoir composer avec la chose dorénavant. La nuit dernière j’avais compris qu’il me serait impossible de faire comme si cette grossesse ne changeait rien et que je pouvait continuer à travailler comme je le faisais avant. Cela allait être compliqué, beaucoup plus que ce que je ne m’étais imaginé et fermer les yeux là-dessus serait prendre le risque de me retrouver dans le même état qu’hier, et sans Gareth pour m’aider cette fois.

Je décide de faire un effort également de mon côté pour ne pas saborder cette ‘normalité’ feinte. Je pose ma pochette sur le comptoir et m’avance dans la cuisine en espérant que ma présence n’effraye pas à nouveau la petite fille. Celle-ci me jette quelques œillades tout en mangeant sa tartine. Sa bouche est quelque peu barbouillée de ce qui me semble être de la confiture, l’ombre d’un sourire apparaît sur mes lèvres. Progressivement mon attention dérive en direction de Gareth dont je me surprends à détailler les gestes. Une gestuelle assurée et qui dénote même une certaine routine: je comprends que Gareth a l’habitude de s’occuper de sa fille. A cette conclusion, mon cœur se serre. Je ne sais pas pourquoi, je m’étais imaginé Gareth comme le seul modèle masculin qu’il m’ait été donné de bien connaître : mon père. Brillant et reconnu mais incapable de gérer sa vie familiale avec autant de succès que sa vie professionnelle. Il était du genre à croire que les nounous et les cadeaux en tout genre pouvaient pallier son absence mais il s’était trompé, amèrement et j’en avais payé le prix toute ma vie durant. Tout dans la gestuelle de Gareth montre sa dévotion et son implication dans la vie de sa fille. Je peux le percevoir aussi dans le regard de cette petite-fille qui semble sans cesse chercher le visage rassurant de son père.

Gareth a les traits tirés, et il avoue volontiers avoir passé une nuit difficile. J’espère au fond de moi que ce n’est pas de ma faute si il n’a pas fermé l’œil et pourtant quelque chose me dit que si. D’un revers, il balaye mes remerciement en m’assurant que son attitude avait été normale compte tenu des circonstances. Je ne sais pas ce qu’il sous-entend exactement par les circonstances, mais il ne semble plus nier ma grossesse ce qui en soit est déjà un début. « Je considère que compte tenu des circonstances justement, tu aurais pu te contenter d’appeler une ambulance …ou juste me laisser là en attendant qu’un autre invité s’en charge . » Un sourire sincère se dessine pour la première fois sur mes lèvres, et je décide de prendre place sur l’un des tabourets du comptoir de sa cuisine. Je le regarde se servir une tasse de café et dès lors lorsqu’il me demande si je ne veux pas déjeuner, je me contente de hausser les épaules « Oh...disons que si il te reste du café, ça m’ira très bien je ne déjeune jamais beaucoup le matin... » Je remarque que l’attention de Gareth s’est à nouveau concentrée sur sa fille et je l’observe faire en silence ; fascinée malgré moi par ce nouveau personnage que je découvrais et qui me paraissait être à milles lieues de celui que j’avais rencontré au cabinet d’avocat. Peut-être remarque-il le poids de mon regard inquisiteur posé sur lui. Ses sourcils se froncent et je détourne les yeux pour les poser au loin, sur la porte du frigo, ornée de dessins que je devine être les œuvres de la petite. Le point commun entre les dessins : il n’y a que toujours que deux protagonistes. Gareth et elle.

Je reporte mes yeux sur le comptoir, tâchant de faire comme si ce détail m’avait échappé, je me tourne vers la petite-fille tout en m’adressant à Gareth « Dis-moi, comment s’appelle cette jolie petite-fille ? » demandais-je en m’efforçant de paraître détachée.

© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ∞ i'm your little princess
avatar
ADMIN ∞ i'm your little princess

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2921
∞ arrivé(e) le : 17/03/2016
∞ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: An unexpected meeting ➽ (gareth) Ven 17 Fév - 22:28


❝ An unexpected meeting ❞
GARETH & BABI.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je pouvais être un con, un goujat ou autre du genre. Je savais que je pouvais l'être mais je ne l'étais pas toujours. Après tout, je m'étais occupé de Babi la veille lorsqu'elle avait eu besoin de moi. Enfin, pas forcément besoin de moi mais besoin de quelqu'un pour veiller sur elle. Elle ne se sentait pas bien et j'avais été là, bien que oui j'aurai pu la laisser là. Je ne le faisais pas en échange de quelque chose. Je ne faisais pas cela pour avoir des remerciements ou quoique ce soit. Il faut dire que nous nous entendions pas vraiment. Enfin, on ne serait jamais les plus proches et les meilleurs amis du monde. Il ne fallait pas rêver. Je ne m'étonnais donc pas de la voir en voulant partir. Je m'étais occupé de ma fille dans la cuisine qui voulait déjeuner à cette heure. Il était l'heure pour cela en même temps. Je n'avais pas pour habitude que quelqu'un me voit m'en occuper. Enfin il y avait mon meilleur ami, mes proches mais voilà. Le fait que Babi me voit m'en occupé alors que.. eh bien la situation était compliqué était bizarre. Je tentais de ne pas m'occuper de cela. « Tu sais je ne pense pas que les invités se seraient occupés de toi ou t'auraient même vu et je n'ai rien fais de spécial. » Puis bon, ce n'était pas comme si cela me coûtait quelque chose que de m'occuper d'elle. Je l'avais juste ramené chez moi et laisser dormir dans la chambre d'amis. Je m'étais pris un café pour pouvoir le boire. Je savais que cela me tiendrait éveillé ou tout du moins du mieux que je le pouvais après cette nuit. Je lui avais proposé si elle voulait déjeuner quelque chose avant de partir. « Oui bien sûr. » Je prenais une tasse avant de lui verser du café et lui donner. « Tu es sûre que tu ne veux pas manger ? Tu n'avais rien mangé hier. » On ne savait jamais au cas où elle pourrait se sentir mal de nouveau après tout. Je n'avais pas envi que ce soit le cas et qu'elle doive cette fois aller à l'hôpital. Je buvais une gorgée de mon café avant de préparer une tartine à ma fille comme elle me le demandait. Je relevais le regard finalement vers Babi lorsqu'elle me parlait. « Tu veux dire comment tu t'appelles? » Je demandais à ma fille mais elle ne semblait pas vouloir puisqu'elle secouait la tête de gauche à droite. « Elle est timide avec les gens qu'elle ne connait pas. » Mais je suppose que ça elle l'avait remarqué. « Elle s'appelle Paige et elle a trois ans. » Je lui répondais avant de débarrasser son bol une fois qu'elle eut finie. « Tu peux aller choisir tes vêtements ma puce, je vais venir t'aider. » Je lui disais alors que ma fille partait en direction de sa chambre pour prendre des vêtements pour s'habiller. Je prenais ma tasse que je déposais dans l'évier avant de me tourner vers Babi, me raclant un peu la gorge. « Désolée je suppose que ça doit te faire bizarre. » Clairement, après la réaction que j'avais eu lors de son annonce, je ne pouvais que la comprendre. Je savais d'ailleurs qu'il fallait que l'on revienne sur ce sujet. « Qu'est ce que tu comptes faire ? Je veux dire.. pour le bébé? » Personnellement je n'avais aucune idée de quoi faire.
© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: An unexpected meeting ➽ (gareth) Lun 27 Fév - 17:26


❝ An unexpected meeting ❞
GARETH & BABI.

D’un geste de la main, je fais glisser quelques mèches de cheveux derrière mon oreille avant d’attraper la tasse de café que Gareth a déposé devant moi. « Merci » Mes doigts s’enroulent autour de celle-ci, je savoure un instant la chaleur qui émane de la tasse avant de la porter à mes lèvres. Le breuvage a le don de me détendre quelque peu et je me rend compte à quel point je suis accro à la caféine. Gareth me demande si je ne veux pas manger, quelque chose dans sa voix se montrerait presque insistante lorsqu’il me rappelle que je n’ai rien mangé la veille. Je réfléchis un instant avant de me rendre compte qu’il a raison ; j’étais même incapable de dire la dernière fois que j’avais ‘manger’ à proprement parlé. « Je crois que mon estomac est bien trop noué, je ne peux rien avaler... » C’était un constat que j’avais fait depuis plusieurs jours déjà. J’avais une sorte de tension qui m’empêchait d’avaler quoi que ce soit sans avoir aussitôt l’envie de vomir. J’avais pris l’habitude de grignoter quelques fruits secs qui me permettaient de carburer ainsi que des biscuits apéritifs que je tolérais généralement assez bien, mais rien d’autre. La raison pour laquelle je n’avais pas parlé de ce ‘détail’ à mon médecin était que je craignais que ce dernier ne s’alarme plus que de raison, et qu’il m’impose d’être nourrie par sonde ou que sais-je…

Mes yeux se reposent sur la petite fille dont j’ai demandé le prénom. Gareth se tourne vers elle pour lui demander si elle veut se présenter par elle-même mais elle hoche la tête pour faire non. Il m’explique alors qu’elle est un peu timide avec les gens qu’elle ne connaît pas et je hoche la tête en murmurant « ça ne fait rien » lorsqu’il me révèle son prénom ainsi que son âge. Je souris « Paige, c’est un très joli prénom... » J'incline la tête vers elle. Elle me lance simplement un regard curieux avant d’obéir à Gareth qui l’autorisait à sortir de table pour choisir ses vêtements. Je la regarde s’éloigner d’un petit pas léger en direction de sa chambre. A peine eut-elle quitté la pièce que l’atmosphère de la cuisine redevint palpable. Je me posais à présent mille questions au sujet de Gareth, des questions qui allaient devoir rester sans réponse puisque nous ne serions jamais suffisamment proches pour évoquer nos vies respectives. Malgré nos tentatives pour faire bonne figure, il y avait tout de même cette barrière entre nous. Le silence qui s’installe pousse Gareth à s’excuser pour la situation ce qui me surprend, une nouvelle fois. Pourtant, le mot ‘bizarre’ pour décrire la situation me parait faible. Je reste silencieuse, cherchant à me remémorer tout ce qui s’est passé depuis le début. « Tu n’as pas à être désolé de quoi que ce soit. C’est moi qui suis assise dans ta cuisine à prendre un café comme si de rien était.. .» dis-je en riant nerveusement lorsque soudain deux larmes s’échappent de mes yeux et tombe lourdement sur le comptoir de la cuisine. J’essuie mes joues d’un revers et avant de boire une nouvelle gorgée du café devenu tiède. J’entends soudain Gareth aborder la question fatidique celle que personne n’avait osé me poser jusqu’à présent. Bien sûr j’avais déjà réfléchi seule à différentes hypothèses mais entendre Gareth poser la question si ouvertement rendait les choses si … réelles. « Je ne sais pas Gareth... » dis-je d’une voix grave tandis que que ma main devenue tremblante repose la tasse sur le comptoir. « Si tu savais comme je m’en veux. Dès que j’ai su, j’ai voulu interrompre la grossesse mais il était trop tard …» Silence. Je ferme les yeux pour encaisser mes propos et pour faire disparaître le visage de Gareth. « Je pensais que je pourrais entrer en contact avec une agence d’adoption en Australie d’ici quelques semaines afin de … réfléchir à la meilleure option. » Ma voix était complètement éteinte. Je ne sais pas pourquoi j’avais spontanément pensé à l’Australie et non pas la Nouvelle-Zélande comme terre d’accueil, peut-être une manière inconsciente de vouloir garder un lien.
© LOYALS.


Dernière édition par Babi E. Wildworth le Jeu 6 Avr - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ∞ i'm your little princess
avatar
ADMIN ∞ i'm your little princess

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2921
∞ arrivé(e) le : 17/03/2016
∞ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: An unexpected meeting ➽ (gareth) Mar 28 Fév - 9:10


❝ An unexpected meeting ❞
GARETH & BABI.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Agir avec Babi était compliqué. Je ne savais pas comment faire et il n'y avait pas vraiment de mode d'emplois pour comment agir avec une femme que l'on avait mis enceinte. Ou apparement car je ne savais pas si ce bébé était de moi ou non. Je ne crois pas pouvoir le savoir mais Babi m'affirmait la chose. Je lui proposais d'ailleurs de s'alimenter, puisqu'elle n'avait rien mangé la veille après tout. Je ne savais pas tout mais ça ne pouvait pas être bon pour elle. Elle semblait avoir l'estomac noué alors j'hochais la tête simplement. Je ne pouvais pas la forcer à cela si elle ne voulait pas. Elle m'avait questionné sur le prénom de ma fille à qui j'avais demandé si elle souhaitait répondre. Elle ne voulait pas répondre alors je répondis à sa place à Babi. « Merci. » Je lui répondis simplement à son compliment. C'était moi qui avait du choisir le prénom de la petite étant donné que ma femme était décédée. Et en plus de cela, je ne m'attendais pas à avoir une petite fille. Je la laissais d'ailleurs sortir de table pour choisir ses vêtements alors que je regardais Babi. Nous étions seuls et nous pouvions parlés. Un mot qui sonnait bizarre dans ma bouche car je n'aimais pas cela. Parler et les discussions.. pas pour moi. Seulement nous étions face à une situation compliquée. Je passais une main sur ma barbe naissante. « Je te l'ai proposé.. » C'était tout aussi bizarre d'ailleurs. Je finissais par croiser les bras et lui poser la question. Il fallait bien faire quelque chose pour ce bébé. Une décision à prendre, bien que je ne savais pas laquelle. Apparemment, elle ne savait pas non plus. Je ne pouvais pas lui en vouloir. « Ca ne sert à rien je veux dire.. tu as dit toi même qu'il fallait être deux. » A moins que ça ait changé mais il fallait être deux pour faire des enfants. Il y avait des femmes qui en avait tout seul mais c'était une autre histoire et ce n'était pas le cas de Babi je suppose. Je finissais par froncer les sourcils en entendant ses paroles. Agence d'adoption ? Quoi ? C'était ce qu'elle voulait vraiment ? D'accord je ne savais pas si je souhaitais m'occuper de cet enfant mais.. je n'avais pas spécialement envie que quelqu'un d'autre s'en occupe. Certes ce serait peut être le mieux pour l'enfant et tout ce qu'on pouvait dire mais.. non. « Tu veux le faire adopter? » C'était un peu une question idiote en vue de ce qu'elle venait de me dire. « Tu ne veux pas le garder? » Après tout je ne savais pas ce qu'elle pensait ni même ses relations avec les enfants. On ne se connaissait pas assez pour cela en même temps. « Je ne sais pas ce qui est le mieux non plus ou ce qu'on doit faire mais.. je pourrais t'aider ou.. je ne sais pas.. ça éviterai de faire ça. » Je ne crois pas que j'aimerai vivre en sachant que mon enfant se trouverait dans une famille non loin de moi, à vivre avec une autre famille. Je trouverai ça compliqué à vivre. Je regardais Babi, essayant de trouver quelque chose dans son regard ou je ne sais pas.
© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: An unexpected meeting ➽ (gareth) Jeu 6 Avr - 4:49


❝ An unexpected meeting ❞
GARETH & BABI.

Un silence pesant suivit ma révélation. Gareth semblait réfléchir à toute vitesse aux mots que je venais de prononcer, comme pour en saisir tout le sens. Il allait finir par croire que ma décision était le fruit d’une longue réflexion et que j’avais déjà anticipé tout le processus d’adoption, ce qui était loin d’être le cas. J’avais mis tellement de temps à accepter ma nouvelle ‘condition’, cette grossesse indésirée, qu’il m’était impossible de me projeter au-delà, sur ce qu’il allait advenir au terme de celle-ci. Mes pensées n’étaient occupées que par une échéance, celle de l’accouchement, celle de la délivrance tant attendue.

Lorsque Gareth sort enfin de son mutisme, ce n’est que pour me demander de confirmer mes propos. Tu veux le faire adopter ? Et je ne réponds rien parce qu’il n’y a rien à répondre. Je n’ai pas envie de répéter ce qui, à mes yeux, concernait un futur trop abstrait. Face à mon obstination, Gareth renchérit, tu ne veux pas le garder ?, et soudain je sens quelque chose dans mon cœur se serrer doucement. Non, en fait c’est tout mon être qui se renferme en entendant ces mots. « Tu ne veux pas le garder ? » répétais-je apparemment sidérée, tandis que mains glissent nerveusement sur le comptoir de la cuisine. « Tu crois réellement que c’est une histoire de volonté ? » dis-je en rivant mon regard dans le sien, sans parvenir à le voir. Je ne supportais pas cette impression d’être ouvertement jugée par lui, ni même de l’entendre insinuer que cette décision irréfléchie ne résultait que d’un caprice et que j’étais encore en mesure de changer la donne. Pour qui se prenait-il pour m’infliger cette nouvelle responsabilité ? « Je ne peux pas garder cet … enfant. » ajoutais-je à voix basse. J’espérais que Gareth ne s’obstine pas sur le sujet, chose bien naïve de ma part. Il reprit la parole une nouvelle fois, comme une nouvelle tentative pour me faire changer d’avis en me proposant cette fois son aide. «  M’aider à faire quoi Gareth ? Tu me vois m’occuper de cet enfant, l’aimer et l’élever comme il se doit ? » Mes questions étaient rhétoriques en réalité, je n’attendais aucune réponse de sa part. Comment pourrais-je attendre de quelqu’un qui m’étais encore totalement inconnu il y a quelques mois de ça, qu’il me réponde sur mes aptitudes à élever un enfant.

« Si tu me connaissais, si tu connaissais ma vie… tu saurais qu’un enfant n’y a pas sa place. Tu saurais que ma vie est un foutu château de cartes que je m’efforce de maintenir en équilibre en permanence. Je ne suis pas comme toi, je suis incapable de gérer vie professionnelle et vie privée comme tu le fais.» Je continuais de parler à voix basse, pour ne pas alerter la petite Paige qui s’habillait à quelques mètres de la cuisine, mais ma voix s’était remise à trembler en même temps que mes yeux s’emplissait de larmes malgré tous mes efforts pour les contenir. Je détestais me sentir aussi misérable.«  Tu ne crois pas que…cet enfant devrait avoir la chance d’avoir une véritable famille? Personne ne mérite de grandir avec l’impression d’avoir été le fruit d’une erreur... » ajoutais-je finalement pour moi même, après tout j’étais bien la seule à savoir que je parlais en connaissance de cause.
© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
ADMIN ∞ i'm your little princess
avatar
ADMIN ∞ i'm your little princess

en savoir plus sur moi
∞ posts : 2921
∞ arrivé(e) le : 17/03/2016
∞ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: An unexpected meeting ➽ (gareth) Jeu 6 Avr - 9:42


❝ An unexpected meeting ❞
GARETH & BABI.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je n'avais jamais vécu pareille situation, et très franchement.. heureusement. J'espérai même que c'était la dernière fois que je la vivrais. Qui aimerait qu'une femme vienne chez soi pour lui dire qu'elle est enceinte ? De vous en plus. Puis maintenant, elle voulait le faire adopter. Je n'aimais pas franchement cette idée, sans savoir pourquoi d'ailleurs. Je soupirai à cela. Ce n'était pas ce que j'avais voulu dire. Je me doutais qu'il y avait autre chose qu'une question de volonté. « Ce n'est pas ce que je voulais dire. » Bien qu'elle ne pouvait pas le savoir. Seulement je n'avais jamais été doué dans les discussions importantes comme celles ci. J'avais parfois du faire des choix alors que je ne l'aurai pas voulu. Comme par exemple ma fille. J'avais du prendre un choix immédiat alors que je venais d'apprendre que j'allais être papa. Je fronçais les sourcils lorsqu'elle me disait qu'elle ne pouvait pas le garder. « Pourquoi? » Il y avait forcément une raison à cela après tout. Je ne savais pas ce qu'on devait faire. Nous n'étions pas un couple. Il n'y avait aucuns sentiments entre nous et je ne pense pas qu'il y en aurait. Autant pour elle que pour moi. Pour moi surtout car ça ne devait pas arrivé. « Je pourrais t'aider pour la grossesse au moins. C'est le moins que je puisse faire. » Si elle me laissait encore faire. Je n'avais pas réfléchi à comment expliquer ça à ma fille non plus.

Je ne la connaissais pas, c'est vrai. Elle non plus ne me connaissait pas. Elle pensait que j'étais capable de gérer et ma vie privée et ma vie professionnelle. Seulement, non. Cela n'avait pas été facile tous les jours non plus. A ce jour, ça ne l'était toujours pas. « Tu penses que j'en suis capable, mais ce n'est pas le cas. » Et je n'avais personne pour m'aider. Je vivais seul, sans ma femme. Je donnerai tout pour qu'elle puisse revenir mais ça ne serait jamais le cas. « Je te connais pas, c'est vrai mais tu pourrais au moins m'expliquer ou.. je sais pas. » Il n'y avait pas 36 manières de pouvoir la comprendre après tout. Je remarquais qu'elle avait les larmes aux yeux. J'étais un peu gêné alors je me passais une main dans la nuque. Je me pinçais la lèvre alors que je réfléchissais à sa question. Oui, elle avait peut être raison. C'était peut être mieux mais la décision n'était pas pour autant simple. « Peut être mais.. est ce que tu penses que tu serai capable de vivre dans la même ville ou le même pays que cet enfant. Savoir que ton enfant vit quelque part et que tu pourrais le croiser? » Je ne sais pas pour elle mais moi.. je ne pourrais pas vraiment. Je n'imaginais pas Paige vivre quelque part dans cette ville avec d'autres parents et la croiser. Cela ferait forcément quelque chose. « Tu t'y attacheras forcément quand tu l'auras dans tes bras. Et tu risqueras de regretter ta décision plus tard. » Peut être que je la connaissais pas mais je savais en revanche ce que c'était que de tenir son enfant dans les bras.
© LOYALS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

An unexpected meeting ➽ (gareth)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-