AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 soirée réconfort entre mère et fille ( emery)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2142
▵ arrivé(e) le : 20/07/2015
▵ avatar : danielle c.

MessageSujet: soirée réconfort entre mère et fille ( emery) Lun 13 Fév - 0:00


Emery & Sora-Plùm
soirée mére et fille




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Tu n’aurais sans doute pensé à imaginer une telle situation. Pas le fait que tu sois mourante, mais belle et bien le fait d’être remplie de joie à l’idée de voir ta mère. Tu n’aurais pu songer à une telle idée en arrivant à Wellington, mais tu avais bien changé depuis le jour où ton avion c’était posé dans cette ville. Ils t’avaient changé, ils s’étaient accrochés. Surtout ta mère, Emery. Tu le sais, tu ne peux pas ne pas en avoir conscience, car tu sais que tu es un petit démon dès que tu le peux. Tu as ce caractère que tu t’es forgée au fur et à mesure de tes aventures dans cette drôle de vie. Une vie complétement dingue quand tu devais y penser. En tout cas, tu ressentais le besoin de la voir, comme si toutes ces années à espérer avoir une famille t’étais retiré suite à vos retrouvailles. Tout se passait bien, que ce soit avec ton chéri ou avec ta famille qui était bien plus nombreuse que tu ne l’aurais pensé. Enfin, malheureusement, ta fin était sans doute proche, quelques semaines, des années ? Qu’en savais-tu ? Rien. Mais tu préférais prendre les devants, comme par exemple avec Pacôme, ton cœur n’allait pas plus souffrir du fait qu’il soit loin de toi, après ta demande. C’était comme un ordre, qu’il avait bien du mal à prendre en compte en réalité. Tu n’arrivais pas à arrêter de surveiller son instagram et ce que les journaux pouvaient dire de sa personne. Tu l’aimais, tu n’irais pas le dire à haute voix et certainement pas à lui, de peur qu’il revienne tentant de te convaincre de profiter des derniers instants. Impossible. Pourquoi, car toi tu seras heureuse, mais lui finira par souffrir à ta mort. Tu ne voulais pas de ça, tu le voulais heureux, même si c’était sans doute bien dur de l’avoir loin de toi. Tu étais sur ton téléphone, le temps d’attendre qu’Emery arrive, le sourire était là, même si ce dernier était usé par cet endroit peu gai. Les photos défilés, tu étais tentée de mettre des j’aime, surtout sur cette photo de lui en boxer pour un magazine, mais tu n’en fis rien. Tu lui avais demandé de t’oublier, fallait sans doute que tu en fasses tout autant ? Il fallait lui facilité la vie et non lui compliquer. Tu entendais frapper à ta porte et tu eus un sourire en voyant cette dernière s’ouvrir sur ta mère. Tu déposas ton téléphone, qui pour l’instant était source de tristesse surtout quand tu contemplais l’homme que tu aimais. « Salut tu vas bien ? » Que tu demandais, venant prendre cette dernière dans tes bras. Tu avais bien plus de mal quand même avec ta mère à l’appeler ‘maman’ tu ne saurais dire pourquoi, mais ce qui comptait c’était que justement tu lui avais pardonné, fallait un peu plus de temps pour le reste … mais ce temps tu ne l’auras sans doute pas. « Tu nous as apporté quoi ? » Que tu demandais à Emery alors que tu voyais un gros sac de course du quel dépassé un paquet de chips. Vous aviez prévu une soirée/nuit dans ta chambre d’hôpital n’ayant pas le droit de sortir durant la nuit, mon cœur s’arrêtait plus facilement durant cette dernière. « Il me manque … » tu ne savais pas pourquoi tu disais ça, mais c’était comme inévitable, tu avais besoin de lui dire que pacôme te manquait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: soirée réconfort entre mère et fille ( emery) Dim 5 Mar - 0:29

soirée réconfort entre mère et fille
Sora-Plum | Emery



Les choses commençaient à prendre une drôle de tournure dans la vie d’Emery, après avoir quitté son travail sur un coup de tête, elle avait envie d’autre chose. Elle voulait passer plus de temps avec sa famille, sa fille, ses sœurs … Avec Wyatt ? Avec lui c’était encore compliqué, elle l’avait repoussé pensant que ça serait plus facile. Elle s’imaginer vraiment qu’être loin de lui, elle aller pouvoir mieux gérer la maladie de Sora, mais ce n’était pas du tout le cas. Il lui manquer un peu plus chaque jour. Mais il lui était impossible de revenir en arrière. Elle ne savait pas ce que l’avenir lui réservé, elle voulait que tout s’arrange, que Sora trouver un cœur et qu’elle soit sauvé, elle voulait aussi retrouver Wyatt, l’homme de sa vie.

Depuis qu’elle avait quitté son travail elle ses journées a rien faire, elle pouvait s’occuper d’elle pour changer, elle qui en temps normal passé sa vie au travail. Elle pouvait consacrer son temps libre a cherché un médecin pour sa fille, elle voulait le meilleur, elle avait trouvé 3 médecins cardio, mais elle voulait le meilleur pour sa fille. Pourquoi il fallait que les choses s’arrangent avec sa fille alors que celle-ci est malade et risque de mourir, elle ne pouvait pas la perdre maintenant alors qu’ils allaient enfin former une famille. Elle passé même de bon moment avec Sora, comme une mère et sa fille c’était encore tout nouvelle pour elle. Elle ne pouvait pas jouer les mères poule, elle n’en avait pas le droit, elle l’avait perdu il y a déjà longtemps. Mais elle ne pouvait pas s’empêcher d’être là pour elle et de vouloir la protégé.

Elle était encore étonné que Sora se soit autant adouci avec elle, elle n’arrive pas à oublier, sa première rencontre avec sa fille. A présent ce n’était plus la même Sora, elle était plus douce, plus gentille avec elle et pourtant ce n’était pas gagner. Passer une soirée avec elle c’était ce dont elle avait besoin. Un petit moment entre elles ou elles pourraient parler de tout et de rien. De Pacome, de Wyatt peut être du après. Elle n’était pas encore décider a lui faire des adieux. Elle ne savait pas comment abordé le sujets c’était presque devenu un sujet tabou. Elle était arrivé auprès de sa fille, elle était surprise que celle-ci la prenne dans ses bras, c’était encore tout nouveau ce genre de geste, elle profita de cet instant. Ça va et toi ? Em’ était encore sur la réserve, elle aimait sa fille, sa famille mais elle avait passé plus de 17 ans de sa vie en repoussant tout le monde. Elle la regarder un instant, elle avait besoin de savourer ses instants avec sa fille, des petits moments de leur vie qui risquer de disparaitre à tout jamais. Emery avait prévu pas mal de cochonnerie à manger, elle voulait vraiment faire plaisir à Sora quitte à mettre de côté ses principe sur la mal bouffe, bien que si il y a bien une chose donc raffole Em’ c’est le pop ’corn salé. Elle lui tendit le sac regarde par toi-même
Ce n’était peut-être pas le lieu idéal pour une soirée entre mère et fille, mais c’était mieux que rien, elle s’installa dans le fauteuil juste en face de Sora, elle la regarda Qu’est-ce qu’il s’est passé entre vous ? elle ne savait pas vraiment comment l’aider, elle avait fait pareil, elle avait quitté Wyatt parce qu’elle … elle ne savait même plus pourquoi elle l’avait quitté.



Revenir en haut Aller en bas
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2142
▵ arrivé(e) le : 20/07/2015
▵ avatar : danielle c.

MessageSujet: Re: soirée réconfort entre mère et fille ( emery) Mer 8 Mar - 22:21


Emery & Sora-Plùm
soirée mére et fille




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Triste et heureuse. Tu attendais l’arrivée de ta mère, tu étais tout en même temps en train de contempler les posts sur les réseaux sociaux de Pacôme. Tu le surveillais, comme si tu le faisais du ciel, chose que tu feras sans doute quand tu ne seras plus là, tu ne seras jamais capable de l’abandonner, mais tu étais capable de lui demander de le faire. En vrai, il ne t’abandonnait pas, vu que tu avais clairement décidé qu’il le fasse, lui n’était pas pour. Tes yeux rivés sur ton écran, tu en oubliais pas que ta mère était censée arrivée. Pas de crise de nerf au programme, tu étais même plutôt heureuse de passer du temps avec elle. Tu avais été juste et dure avec elle à la fois, durant vos premiers échanges, mais en presque deux ans les choses devaient changer … la preuve tu étais étalée presque mourante dans un lit. Tu finissais par avoir un large sourire en ayant abandonné ton téléphone, mais surtout en retrouvant Emery. Ton sourire allait sans doute être présent durant toute la soirée, quoi qu’avec Pacôme dans un coin de ta tête et envahissant ton cœur ça ne serait sans doute pas très simple pour le coup. Tu avais Emery dans tes bras, alors que tu la regardais en souriant par la suite. Tu avais demandé des nouvelles de son état mental et tout, mais la question te fût forcément reposé par politesse sans doute ou même par intéressement. Mais pour le coup, ça ne t’arrangeait pas de devoir répondre, car tu ne savais pas trop comment tu allais. Physiquement et mentalement tout était compliqué à prendre en compte. Mentalement tu étais mal et bien … tu étais bien avec cette idée de mourir de tout quitter, ça te ferait moins de souffrance peut être à supporter, mais tu étais mal dû au manque que tu éprouvais avec l’absence que tu avais tant quémandé à Pacôme. I n’était pas là, tu l’avais demandé et parfois tu le regrettais, voulant être égoïste. Et quand le mot égoïsme venait sonner dans ton esprit, tu te disais que c’était normal de ne pas être égoïste, surtout pour lui, celui que tu aimais. Tu le savais que lui aussi t’aimait, mais quand même. Enfin, tu la regardais. « Ça va, je suis juste épuisée physiquement ! » Tu avais choisis la version courte, la version qui éviterait les questions, c’était pour le mieux. L’appel de ton estomac fit rage quelques minutes plus tard quand tu interrogeas ta mère sur les bonnes choses qu’elle pouvait bien avoir amené pour cette soirée. « Oki ! » Tu avais déjà le nez plongé dans le sac, et un sourire large sur tes lèvres, tu prenais un paquet de bonbon, ce n’était pas tes préférés, mais ceux de Pacôme. Un léger pincement se faisait ressentir sur ton organe central, tu fis une petite mine déconfite à cause de ce que tu avais vu avant de regarder ta mère pour le lui dire à voix haute. Il te manquait. « Je veux pas qu’il soit avec moi alors que je vais mourir … je ne veux pas le laisser triste alors que lui aura tout fait pour me rendre heureuse … » Tes paroles sortis, tu finissais par avoir des larmes, ta tête se baissait petit à petit, le cœur était lourd et tu ne savais comment affronter cette souffrance qui te paraissait pourtant bien maigre quand tu pensais à ce manque qui faisait rage en toi. « Comment vont être les choses pour lui quand je ne serais plus là, comment ? » tu continuais de secouer la tête, l’idée était horrible et heureusement que toi, et peut être toi seule tu savais que la fin arrivée et qu’il fallait s’y préparer. Tu l’étais au plus grand damne de tes proches sans doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

soirée réconfort entre mère et fille ( emery)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-