AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ca devient une habitude - feat Wyatt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Ca devient une habitude - feat Wyatt Dim 26 Fév - 11:42


Ca devient une habitude - WOWY 1

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Les rayons du soleil filtraient depuis une bonne heure déjà à travers les volets, je m'éveillais lentement. Je faisais toujours traîné ce moment car s'était tout simplement le meilleur de ma journée. Après ça j'allais devoir reprendre ma vie sans intérêts et je n'en avais aucune envie. Je tournais la tête vers Aaron qui dormait encore profondément, j'aurais pu le prendre pour un ange si je ne le connaissais pas comme étant le gros connard avec qui je vis.. Je me glissais discrètement hors du lit, plus Aaron dormirait longtemps, plus j'aurais la paix. J'attrapais un jean, un t-shirt et une veste avant de filer à la salle de bain pour une douche rapide, je n'avais qu'une envie s'est quitté cette appartement et prendre une bouffée d'air frais. Je ne travaillais pas aujourd'hui alors ça allait être long jusqu'à ce soir. J'avalais rapidement un jus d'orange. " Wol ? " La voix de Aaron me parvint, rapidement j'attrapais ma veste et quitta l'appartement de façon la plus discrète possible, comme ci je n'avais pas été là. Je marchais rapidement pour quitter le quartier sensible, quand ce fut le cas je pus prendre un peu plus mon temps.

Je traversais un parc, observant les gens aux alentours, ils avaient l'air tous si heureux, pourquoi moi je n'avais pas le droit à ça ? J'arrivais ensuite dans un de mes endroits favoris, la librairie. Je suis une grande amatrice de bouquins en tout genre, lire s'est se qui me permettait de m'évader de cette vie monotone. J'étais entrain de choisir un nouveau livre quand j'entendis de nombreuses voix dehors, je suis sortis voir se qu'il se passait. Les pompiers venaient apparemment d'arriver et prenaient en charge une personne âgée ayant fait un malaise. J'allais repartir quand mon regard croisa celui de ce pompier. Je l'avais déjà vu, deux fois déjà, c'est son équipe qui m'avait emmené à l’hôpital pour mon bras cassé et ma blessure à l'arme blanche. Il avait été cool avec moi, rassurant. Je lui souris simplement timidement puis les gens commencèrent à se disperser, je mis mes mains dans mes poches regardant les pompiers faire leurs boulots. Je ne sais pas pourquoi ce métier m'a toujours attiré. Perdue dans mes pensées je ne me rendis même pas compte que le pompier dont je vous parlais tout à l'heure était là à côté de moi et me parler. Quand je m'en rendis compte je m'éloignais d'un pas sur la gauche, baissait la tête en disant : " Désolé. " Je n'avais aucune idée de ce qu'il venait de me dire mais je devais certainement le gêner dans son travail. Mains dans les poches je m'apprêtais à quitter les lieux.     

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 656
∞ arrivé(e) le : 07/06/2015
∞ avatar : Max Riemelt

MessageSujet: Re: Ca devient une habitude - feat Wyatt Mar 28 Fév - 17:11



       

         
Cela devrait presque une habitude.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il y a des rencontres que l'on oublie pas. Des rencontres qui vous change. Des rencontres que l'on attendaient pas et qui deviennent vitales.
WOLWY
« Appel pour un malaise à la librairie. » Lança une voix se répercutant dans toute la caserne 33. J’avalais le reste de mon café avant de me lever rapidement. « Allez les gars, c’est partit ! » Comme un seul, fruit de nos entraînement, on se rendit à nos véhicule, tout en glanant des information plus précises sur l’appel grâce au central. Je lisais rapidement les informations avant de faire un briefing avec mes gars. « Bon il s’agit d’une personne âgée ayant fait un malaise. On fait comme d’habitude, un check-up complet avant de la transporter à l’hôpital. » Dis-je alors qu’on prend le chemin de Wellington Central ou ce trouve la librairie.
Toute sirène hurlante, nous sommes sur place en quelques minutes. Une fois sur place, mon équipe se déploie. On a fait ça des centaines de fois, nous sommes rôdés bien que la vigilance est et restera toujours de mise pour n’importe qu’elle intervention sur laquelle nous sommes appelés. Il n’y a rien de pire sur une intervention que d’être trop sur de soi et de faire les choses sans y penser véritablement. On s’occupa donc rapidement de la personnage âgée en détresse. Les gars l’installaient dans le camion quand j’aperçue un visage familier dans la foule. Je fronçais les sourcils. Cela devenait vraiment une habitude on dirait. Je m’approchais d’elle, amusé par cette coïncidence qui avait fait que c’était la troisième fois que je croisais cette jeune femme en peu de temps. « Je vais finir par croire que vous me suivez vous savez ! » Lâchais-je, amusée et pas du tout méchamment. Elle ne sembla pas m’avoir écouter ni même vu venir vers elle puisqu’elle se décale sur la gauche. " Désolé. " Dit-elle, mains dans ses poches prête à s’en aller. Je fronce les sourcils. « Attendez ! » Lançais-je en m’avançant encore un peu vers elle. « Vous allez bien ? » Lui demandais-je car elle me semblait ailleurs et je voulais m’assurer de ne pas passer à côté de quelques choses. Je dois dire que les appels qu’on avait concernant cette fille m’avait intrigué. Un bras cassé et une blessure à l’arme blanche. Quelque me disait que cette fille avait besoin d’aide, qu’elle ne vivait peut-être pas dans un environnement adéquat. Après des années dans ce métier, on commence à connaître les gens, à savoir les cernés. Je lui souris. « Je vois que vous vous êtes bien remise depuis notre dernière rencontre. Je suis content pour vous. » Ce n’était pas tout les jours qu’on pouvait revoir quelqu’un qu’on avait pris en charge. La plupart du temps, on s’occupe des gens, on les conduit à l’hôpital et puis on ne les revoyaient presque jamais, ou brièvement quand ils viennent à la caserne pour nous remerciés. La c’était déjà la troisième fois que je la voyais.

CODES ET AVATARS BY MAY


         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Ca devient une habitude - feat Wyatt Mar 28 Mar - 11:04


Ca devient une habitude - WOWY 1

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
J'adorais parcourir l'allée de cette librairie, l'odeur des livres, je la trouve rassurante, j'ai déjà lus des centaines de bouquins venant d'ici. J'ai un horizon très large, les histoires d'amours, les romans fantastiques, les bouquins un peu plus historique. Je n'ai pas vraiment de préférence, je peux en dévorer trois en une seule journée. Parfois le soir je n'ai que ça à faire, je préfère être seule dans mon lit à lire plutôt que de tenir la chandelle entre mon mec et sa nouvelle conquête. Je lisais un résumé de bouquin quand il y eut de l'activité juste devant la boutique, j'y étais allé juste par curiosité. Une vieille dame semblait faire un malaise, elle était prise en charge par les pompiers. Si je m'écoutais j'allais m'approcher du camion pour voir juste comment s'est à l'intérieur, cela pouvant être mal vu dans la situation je restais sur le côté observant leurs travail. Cette équipe ne m'était pas inconnue, ils m'avaient pris en charge deux fois déjà. Leur chef, ne m'avait pas posé trop de questions en voyant que de toute manière cela n'aurait fait que me braquer. Il avait simplement fait son job, s'était peut-être l'occasion de le remercié.

Concentré dans mes pensées je ne me rendis pas compte qu'il venait de me rejoindre. Me sentant tout à coup mal à l'aise et pas à ma place je décidais de fuir comme j'avais si bien appris à le faire. « Attendez ! » Je ne savais pas si je devais me mettre à courir ou attendre, ce n'était pas un flic après tout, normalement il y avait peu de risques pour que j'ai des ennuis à cause de lui. Je redressais la tête rapidement quand il arriva à ma hauteur. « Vous allez bien ? » Je hochais simplement la tête, aller bien pour moi s'était un concept flou, disons que j'avais connu bien pire. « Je vois que vous vous êtes bien remise depuis notre dernière rencontre. Je suis content pour vous. » En même temps il m'avait vu entrain de me vider de mon sang donc j'espérais que oui j'avais quand même meilleure mine qu'à ce moment là. Je souris timidement. Je relevais légèrement ma veste et mon t-shirt pour montrer la cicatrice que j'avais depuis. " Je m'en sors plutôt bien, j'en garde juste un petit souvenir. " Je re glissais mes mains dans mes poches, n'ayant que peu de confiance en moi dans ce genre de situation j'évitais son regard. " Hmm je ne voulais pas vous dérangez dans votre travail.. " Lui avouer que j'étais fan n'aiderait pas je pense, je ne sais pas pourquoi ce métier me fasciné. " D'ailleurs merci pour la dernière fois, et la fois d'avant. Vous êtes plutôt cool comme pompier, d'habitude on me met plus de pression.. " Je ne sais pas si lui dire que s'était une habitude chez moi de me faire embarquer par les pompiers était une bonne idée, d'ailleurs je m'en rendis compte presque immédiatement alors j'essayais de changer de sujet. " Vous aimez votre métier ? " Question bizarre je l'admet, cependant comme dans tout les métiers il y a généralement des bons et des moments côtés.     

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 656
∞ arrivé(e) le : 07/06/2015
∞ avatar : Max Riemelt

MessageSujet: Re: Ca devient une habitude - feat Wyatt Mar 4 Avr - 10:53



       

         
Cela devrait presque une habitude.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il y a des rencontres que l'on oublie pas. Des rencontres qui vous change. Des rencontres que l'on attendaient pas et qui deviennent vitales.
WOLWY
Dès que je l’ai aperçu, et même si j’étais en intervention, je fus obligé de l’interpeller, d’aller vers elle. Elle, c’est une ancienne passagère. Par deux fois, nous avions été, moi et mon équipe, appeler pour la prendre en charge. Elle me donnait une impression étrange de devoir être là pour elle, d’être protégé. Je ne connaissais pourtant rien d’elle, de sa vie, mais elle semblait avoir des problèmes. J’allais donc vers elle, lui demandant si elle allait bien. Elle se contenta d’hocher simplement la tête. Je lui faisais alors une remarque, lui disant qu’elle semblait aller mieux que les deux dernières fois ou je l’avais croisé. Evidement, ce n’était pas difficile puisqu’elle était alors en difficulté et blessée. Elle sourit timidement avant de montrer la cicatrice dont elle avait écopé. Bien sûr, je n’avais aucun droit de l’interroger pour savoir ce qu’il s’était passé. Mon boulot c’était de lui venir en aide, pas d’enquêter sur elle, seulement il était évident que quand tu prend en charge une jeune femme avec ses blessures, on se pose des questions. " Je m'en sors plutôt bien, j'en garde juste un petit souvenir. " Elle se referma un peu à nouveau, glissant ses mains dans ses poches. « Tant mieux. Je suis content qu’on est pu vous aider. » Lui dis-je, souriant et avenant. C’était gratifiant de voir qu’on avait pu l’aider, qu’elle était maintenant sorti d’affaire et plus en danger. " Hmm je ne voulais pas vous dérangez dans votre travail.. " Je secouais la tête, rassurant. « Aucun problème ! Ce n’est pas tout les jours qu’on peut revoir quelqu’un qu’on a prit en charge. » C’était même très rare. Nous prenions en charge des blessés qu’on dirigeait ensuite vers l’hôpital et puis c’était fini. Bien sûr, parfois certains venaient à la caserne nous remerciait mais c’était rare et de toute façon, nous ne faisions pas ce boulot pour ça. Les gratifications, les remerciements étaient bien sur appréciés mais ce n’est pas pour ça qu’on faisait ce boulot. Je parlais aussi pour mes collègues qui avaient eux aussi la même vision de notre métier. " D'ailleurs merci pour la dernière fois, et la fois d'avant. Vous êtes plutôt cool comme pompier, d'habitude on me met plus de pression.. " Je fronçais les sourcils, ravalant les questions qui me brûlaient les lèvres. « Vous savez ça fait longtemps que je fais ce métier. Vous n’imaginez pas tous ce que j’ai pu voir. C’est peut-être la différence entre eux et moi. » Tentais-je. " Vous aimez votre métier ? " Etre pompier ce n’était pas pour tout le monde. Vraiment pas. C’était dur, exigeant et parfois découragent mais c’était, à mes yeux, le plus beau métier du monde. Je souris. « J’adore mon métier. Je ne changerais pour rien au monde. Bien sûr, ce n’est pas facile tout les jours, on se met en danger parfois mais rien n’est comparable à la sensation d’être venue en aide à quelqu’un dans le besoin. » Je haussais les épaules, adorant tout simplement mon métier, les bons comme les mauvais côtés. « Vous avez envie de nous rejoindre ? » Lui demandais-je en souriant, amusé de son intérêt.

CODES ET AVATARS BY MAY


         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Ca devient une habitude - feat Wyatt Dim 23 Avr - 17:04


Ca devient une habitude - WOWY 1

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Je n'avais pas l'habitude qu'on prenne de mes nouvelles. Mes propres parents se fichaient totalement de ma vie, pourquoi lui s'y intéresserait ? Je le rassurais sur le fait que j'aille mieux, ça avait parfaitement cicatrisé et je n'en gardais qu'une petite marque. Bien sur psychologiquement parlant s'était autre chose, je me souviens encore de ce type venant vers moi un couteau à la main. En s'en prenant à moi il voulait simplement s'en prendre à mon copain Aaron. J'étais juste un message, rien de plus, une victime collatérale comme on les appelle si souvent. Comme ci Aaron en avait quelque chose à faire, ça l'avait juste fait marré. Je ne comptais pas m'étaler sur les raisons de ma blessure, je pense de toute manière qu'il a du comprendre que j'avais pas la vie facile. C'est comme ça. « Tant mieux. Je suis content qu’on est pu vous aider. » Je souris doucement. Il avait l'air d'être vraiment quelqu'un de gentil, prévenant et protecteur, ce genre de personne que je ne côtoie pas dans mon entourage. Je craignais cependant de l'avoir dérangé dans son travail. « Aucun problème ! Ce n’est pas tout les jours qu’on peut revoir quelqu’un qu’on a prit en charge. » Je me doutais bien que faire un suivis de toutes les personnes sauvées ne devait pas être facile, je comprenais donc pourquoi il était content de tomber sur moi. Je l'avais ensuite remercié pour les deux fois où il m'avait prit en charge. Je n'aurais pas du par contre lui faire comprendre que j'avais été pris en charge bien plus que deux fois par les pompiers. « Vous savez ça fait longtemps que je fais ce métier. Vous n’imaginez pas tous ce que j’ai pu voir. C’est peut-être la différence entre eux et moi. » Il avait l'air d'un pompier d'expérience c'est sur. " Je suis contente d'avoir pu vous remercié en tout cas. " Je devais changé de sujet ne voulant pas en dire trop.

Je lui parlais de son métier, lui demandant simplement si il aimait ce qu'il faisait. S'était un peu débile comme question, si il n'aimait pas il refait autre chose non ? « J’adore mon métier. Je ne changerais pour rien au monde. Bien sûr, ce n’est pas facile tout les jours, on se met en danger parfois mais rien n’est comparable à la sensation d’être venue en aide à quelqu’un dans le besoin. » J'écoutais attentivement ce qu'il disait, je rêvais souvent que je sauvais des vies, je ne sais pas vraiment pourquoi. L'idée de danger ne m’effrayais pas cela dit, qu'il y a t-il de plus dangereux que de vivre dans le quartier pauvre de la ville et de sortir avec un chef de gang qui vous prend pour sa poupée ? Pas grand chose je pense. Je préférerais affronté un féroce incendie c'est sur. « Vous avez envie de nous rejoindre ? » Je me sentis rougir, bien que l'envie était présente je n'en aurais jamais l'ambition. " Euh.. C'est un métier qui m'a toujours attiré mais c'est pas pour moi.. " Je n'étais pas très convaincante. Maintenant que j'étais lancée je lui posais une autre question. " Vous pensez que s'est possible de venir visiter la caserne un jour ? Juste comme ça.. " Ma curiosité ne demandait qu'à être assouvie.     

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
VIEILLE CROUTEd'Always Love.
avatar
VIEILLE CROUTE ∞ d'Always Love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 656
∞ arrivé(e) le : 07/06/2015
∞ avatar : Max Riemelt

MessageSujet: Re: Ca devient une habitude - feat Wyatt Lun 29 Mai - 9:21



       

         
Cela devient presque une habitude.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Il y a des rencontres que l'on oublie pas. Des rencontres qui vous change. Des rencontres que l'on attendaient pas et qui deviennent vitales.
WOLWY
" Je suis contente d'avoir pu vous remercié en tout cas. " Je lui souris, hochant la tête. Bien sur qu’être remercier pour notre travail était gratifiant, mais c’était justement ça, mon travail. Que cela soit moi ou mes collègues, nous ne faisions pas ça pour les lauriers, pour être remercier et congratuler pour notre bravoure. On le faisait par ce que c’était notre vocation et qu’aider les gens, entrer dans un feu, faisait partie de nous. «C’est très gentil. Cela fait toujours du bien au moral de savoir qu’on a aider quelqu’un. » J’esquissais un sourire sincère.
Elle m’interrogea ensuite sur mon métier. Inévitablement, je me perdais un peu dans ma réponse, passionné comme je l’étais. J’étais fais pour ça et quiconque me connaissait pouvait le confirmer. Je ne me voyais rien faire d’autre. Je la vis qui m’écouter presque religieusement. Je lui demandais alors si elle songeait à nous rejoindre. J’avais le profond sentiment que cette fille avait besoin qu’on l’aide et si je pouvais l’aider, je le ferais sans rechigner. L’aider à entrer chez les pompiers, ne serait pas difficile. Je connaissais tout le monde à la caserne. " Euh.. C'est un métier qui m'a toujours attiré mais c'est pas pour moi.. " Je la regardais, pas franchement convaincu par ce qu’elle disait. Son intérêt, son envie était visible même si il est vrai que ce métier ne convenait pas à tout le monde. « Pourquoi vous dites ça ? Si ce métier vous intéresse, pourquoi ne pas tenter ? » Lui demandais-je, me demandant bien ce qui la retenait, bien que cela ne me regarder probablement pas le moins du monde. « Bien sûr cela ne sera pas toujours une partie de plaisir et cela demande de faire concessions et sacrifices mais c’est le plus beau métier du monde. » Ouais, j’étais loin d’être le plus objectif du monde. Etre pompier était pratiquement toute ma vie. Seule exception, ma famille. " Vous pensez que s'est possible de venir visiter la caserne un jour ? Juste comme ça.. " Je souris et hochais la tête. « Bien sur ! Avec plaisir. Venez quand vous voulez, je laisserais votre nom, comme ça on vous laissera entrer et si je suis là, je vous ferais visiter moi-même. » Lui dis-je, totalement sincère. « Sinon quelqu’un s’en chargera à ma place. » Lui assurais-je, bien que j’espérais pouvoir faire cette visite moi-même.

CODES ET AVATARS BY MAY


         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ca devient une habitude - feat Wyatt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-