AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ] Mar 28 Fév - 12:12

Make me remember you like

you remember me
EXORDIUM.
Sur son bureau, une pile de dossiers. Jude était installée face à cette montagne de travail, le visage entre ses mains appuyant ses coudes sur la table. Elle les regardait avec beaucoup de désespoir. A ses yeux, ça n’avançait pas assez vite. Et les laisser là ne faisait que lui rappeler ô combien le nombre de dossiers en attente se multipliaient en fonction des demandes. Son assistante pénétra dans la pièce la prenant en flagrant délis de désespoir « Vous voulez que je les mette autre part ? Je pourrais ranger le petit bureau à côté du votre et installer les dossiers en suspens avec une chronologie de ce qui a été fait pour ne pas devoir se replonger dedans à chaque fois. » Voilà, c’était pour ça que Jude aimait son assistante. Parce qu’elle anticipait alors qu’elle n’avait pas encore dit un mot. Elle n’avait même pas pensé à cette check-list. Alors elle lui adressa un sourire « Je veux bien oui. Je préviendrai à la prochaine réunion la nouvelle utilité de cette pièce et surtout, je mettrai un coup de pression pour qu’on avance, sinon on ira droit dans le mur. Si vous pouviez faire ça pour vendredi ça serait parfait, Monika. Merci à vous » Jude la regardait sortir du bureau en se demandant ce qu’elle ferait si son père venait à vouloir la virer. Il savait ô combien Jude et Monika arrivaient à faire du bon travail ensembles et donc était presque sûre qu’il n’en arriverait pas à cette extrémité, mais sait-on jamais.

En regardant son agenda, Jude avait une liste de places où se rendre. Il s’agissait de rencontrer des patrons de nouvelles entreprises ou même des moins récentes nécessitant peut-être un service de communication ou simplement un coup de pub. Ordinairement, elle se chargeait surtout des plus grandes entreprises et pas toujours sur le territoire néo-zélandais, mais pour cette après-midi, elle s’était au moins offert l’opportunité de flirter avec l’endroit où elle avait grandi, ainsi que ses habitants ou ses nouveaux entrepreneurs. Ca lui permettait aussi de nouer des contacts et de liens avec les nouveaux venus, ce qui n’était pas rien pour une jeune femme avenante, ouverte et toujours à la recherche de nouveautés. Elle avait toujours ce besoin de vouloir garder contact avec l’endroit où elle a grandi sans compter qu’elle devait aussi renouveler son carnet d’adresse afin de continuer à se faire connaitre. Certes, l’entreprise de son père n’était pas récente et elle portait bien le nom de cette entreprise, mais ça ne faisait pas si longtemps qu’elle se trouvait à la tête du département de communication, elle avait encore une place à se faire.

Après un flash meeting avec son père la jeune femme ne prit pas le temps de manger quoi que ce soit qu’elle partit déjà à la recherche de prospects, ou de nouveaux dossiers à ouvrir. Elle était ce genre de femme à dénigrer sa pause déjeuner pour son travail, tout comme elle était aussi ce genre de femme à faire des heures supplémentaires. Son père le savait, il savait aussi que tout ça n’était pas anodin et qu’elle essayait juste de noyer le poisson avec le travail. En tant que patron, il ne pouvait qu’approuver, mais en tant que père, peut-être avait-il peur qu’elle ne frôle le burn out. Heureusement, elle aimait son travail et le fait que son boss ne soit autre que son père l’aidait sans doute à ne pas flirter avec cette nouvelle maladie du travail. Elle avait donc quitté la boite sans vraiment se retourner, comme à son habitude, pour rejoindre sa voiture et enfin, le centre-ville.

Le premier endroit où elle se rendit fut un hopital. Evidemment, elle n’espérait pas faire une pub quelconque, mais la responsable de leur service de relation publique semblait à cours d’idée pour dynamiser leur site internet. La jeune femme ne comptait pas prendre racine là, mais au moins savoir ce à quoi s’attendait cette dame en faisant appel. Durant cet entretien, Jude prenait des notes et proposait différents styles de site internet. Bien qu’elle ne se chargeait pas de l’aspect webdesign, elle pouvait au moins savoir qui elle pourrait envoyer pour concrétiser tout ça. Enfin, en sortant de l’hôpital, la jeune femme se rendit ensuite dans un complexe d’activité aquatique, pas loin de la plage. Elle ne s’était pas encore trop intéressée au complexe en lui-même bien qu’elle l’eût repéré depuis quelques mois. Maintenant, elle pouvait prendre le temps de s’y rendre et de voir par elle-même si elle ne pouvait pas apporter sa pierre à l’édifice. La jeune femme pénétra dans le bâtiment, à la recherche d’un responsable si possible. Ou au moins d’une âme qui pourrait la renseigner, ou à qui elle pourrait donner sa carte afin d’entrer en contact avec quelqu’un de la boite. Son regard se posa un peu partout sur l’endroit, ou encore sur les services et activités qu’ils proposaient. Si elle avait plus de temps, probablement qu’elle viendrait se défouler, mais aujourd’hui, là n’était pas la question. Elle s’approcha d’une dame portant un t-shirt avec le logo du complexe « Bonjour, je suis Jude Nightshade, Directrice de communication. J’aurais voulu parler à un responsable s’il vous plait. C’est possible de voir quelqu’un ? » L’employée qui semblait connaitre son boulot acquiesça ce à quoi Jude la gratifia d’un sourire. En attendant qu’elle revienne, la jolie brune continua à poser son regard un peu partout. Le temps était à l’amusement, sauf pour elle peut-être. Elle pourrait sans doute troquer son tailleur pour un bikini si elle le voulait, elle aussi, mais là, tout de suite, elle devait néanmoins garder en tête qu’elle était là pour le travail, juste pour ça. Jude sortit afin d’observer un peu plus les activités de loin alors que le vent venait s’engouffrer dans sa chevelure brune. Oui, vraiment ça donnait envie.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ] Mar 28 Fév - 17:59


Jude & Warren

Make me remember you like you remember me

Dès le début de ma carrière, j’ai songé à ce que je ferai une fois que celle-ci serait terminée. Mes parents m’avaient toujours incité à penser à l’avenir et à ne pas claquer tout l’argent que j’ai pu gagner sans penser au lendemain. De toute manière ce n’était pas mon caractère, et je savais bien que rien n’est éternel dans le sport. C’est pour ça que j’ai commencé à investir il y a deux ans et demi dans ce complexe d’activité qu’est le Sun n’ Fun. A vrai dire, je n’ai jamais imaginé faire autre chose que rester les pieds dans l’eau. C’est un besoin chez moi que d’évoluer dans cet univers là et je suis heureux aujourd’hui de pouvoir faire ce métier de moniteur. Ça me permet de vivre de ma passion, plus calmement mais plus sereinement aussi, et j’imagine que je n’ai pas à me plaindre étant donné de quoi je réchappe…
Après avoir passé la matinée avec un groupe scolaire qui faisait de l’initiation au surf et au stand up paddle, j’avais mangé un simple sandwich vite fait histoire de ne pas continuer la journée le ventre vide.
Peu de temps après cette pause déjeuné sur le pouce, je me suis dirigé vers les quais pour commencer à ranger le matériel. Les gamins avaient tout entassés avec soin et il me fallait tout contrôler avant de le ranger au dépôt. Le matériel n’est pas éternel, surtout avec les enfants… Je commence donc la partie un peu moins fun de mon métier qui consiste à vérifier le bon état du matériel et en faire l’inventaire exact. Chaque planche, chaque combinaison et autre matériel doit être observé avec attention pour déceler le moindre défaut qui pourrait s’avérer dangereux. Après quelques minutes, j’aperçois la responsable de l’accueil qui me demande de venir. J'imagine que je me peux pas me substituer à mes responsabilités. J'ai presque finis alors ce n'est pas trop gênant. D'un signe de tête je lui signifie que je vais venir et je pose une dernière planche dans le rangement prévu pour cet objet.
J'enfile alors un t-shirt histoire d'être un peu présentable s'il s'agit d'une entrevue plutôt formelle. Moi qui ai l'habitude de vivre quasiment toujours torse nu, je dois respecter certains codes parfois, en tant que chef d'entreprise. Je marche alors sur le ponton de bois qui mène au bâtiment d’accueil avant de pousser la porte sur laquelle est écrit assez nettement : Accès réservé au personnel.
Mes yeux se posent alors sur la silhouette de la personne qui avait demandé à me voir. Mon corps se paralyse quelques secondes lorsque je reconnais là Jude. Je ne m'attendais vraiment pas à cette visite, mais je suis plutôt heureux de la voir à nouveau. Elle n'a pas changé depuis le temps où nous avions vécu une courte mais belle histoire ensemble, il y a quelques années. Mon visage alors stoïque se transforme peu à peu pour laisser la place à un sourire grand et sincère. Oui c'est toujours quelque part un peu gênant de revoir une ex, mais la gêne est pour le moment largement occultée par la joie de cette retrouvaille.

" Jude ! Oh ça me fait plaisir de te revoir, comment ça va ? " dis je en me rapprochant d'elle pour lui faire la bise en posant une main délicate sur son épaule gauche. Un geste spontané qui, je l'espère, ne viendra en rien ajouter un malaise entre nous..." Qu'est ce qui t’emmène ici dis moi ? " J'imagine qu'elle n'est pas venue en sachant que j'étais le gérant du complexe, auquel cas sa réaction aurait été sans doute différente.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ] Mer 1 Mar - 11:20

Make me remember you like

you remember me
EXORDIUM.
En se levant ce matin, Jude ne pensait pas une seconde qu’elle tomberait sur Warren lors d’un rendez-vous. Elle l’imaginait sans doute à faire une partie du tour du monde pour le surf qui était déjà sa passion au moment où ils se fréquentaient. A croire que la demoiselle les faisait tous fuir, bien qu’elle avait été beaucoup plus compréhensive avec Warren qu’avec Ezechiel. Lui, il avait un but précis et elle l’avait même encouragé à le faire de peur de le regretter. Leur histoire avait été agréable, elle avait apprécié et si elle avait ressenti de la déception malgré tout, elle n’avait pas nourri de rancœur envers lui. Ezechiel était tout simplement parti du jour au lendemain en ayant pour simple argument que ça devenait trop sérieux. Il avait espéré quoi au juste ? Certes, Jude ne s’attendait pas à épouser qui que ce soit dans l’année, ni même fonder une famille. A vrai dire elle n’y pensait d’ailleurs jamais. Ce n’était pas son but premier, à ce niveau elle préférait laisser le temps au temps. Non, elle n’arrivait pas à comprendre pourquoi il était parti, mais surtout pourquoi il était revenu. Ils s’étaient recroisé à la salle de sport et Jude n’avait pas pu s’empêcher d’essayer de savoir. Elle s’était d’ailleurs trouvée particulièrement odieuse, mais la rancœur faisait qu’elle avait du mal à se dire que tout ça était derrière eux, surtout quand celui pour qui elle a tant galéré débarque en lui disant ô combien elle est toujours aussi belle. Ce à quoi elle avait envie de répondre « Ca y est, tu te rends compte de ce que tu loupes ? » Mais la prétention ne faisait pas partie de ses défauts, alors elle s’était juste contentée de se taire. Et de prendre sur elle.

Depuis, Jude avançait petit à petit, se refermant de plus en plus sur son travail. Malgré tout, elle gardait le sourire et continuait sa petite vie en faisant attention cette fois de ne plus se bruler les ailes. En voyant Warren là, elle ne put s’empêcher de sourire et de se remémorer les courts instants qu’elle avait vécu avec lui. La surprise se lisait sur le visage de Jude, mais aussi l’enthousiasme. Lorsqu’elle le vit s’approcher et poser sa main sur son épaule pour la saluer, elle fit un pas vers lui également « Warren ! Je pensais pas te croiser là. » fit-elle en souriant. Puis reprit « Je vais bien et toi ? Ca fait longtemps » Oui, ça faisait en fait quelques années. Elle n’était pas vraiment étonnée de le voir dans un complexe de sport nautique en fait, parce que déjà lorsqu’elle l’avait rencontré, il flirtait déjà avec la mer. Il avait suivi sa passion alors que Jude, elle, avait préféré son avenir professionnel à la danse. Certes, elle continuait d’en faire, mais pas professionnellement. Face à sa question, elle ne put s’empêcher de sourire, ou de se sentir mal à l’aise face à sa venue. Jude n’aimait pas mêler son entourage à son boulot. Elle ne voulait pas donner l’impression d’être cupide et de vouloir leur soutirer de l’argent sous prétexte qu’ils avaient une boite avec laquelle elle pouvait travailler. Elle se mordit la lèvre inférieure avant de finalement répondre « J’aimerais te dire que je viens pour prendre des cours de surf, mais c’est pas vraiment ça. Je voulais rencontrer un responsable pour proposer mes services dans le domaine de la pub, la promotion tout ça. C’est toi le responsable avec qui je dois jouer de mon charme pour que tu puisses potentiellement t’intéresser à ma démarche ? » Son sourire ne la quittait pas, puis finalement reprit de façon plus sérieuse « Mais le surf ? Fin je veux dire t’étais parti pour ça. Ca fait longtemps que t’es revenu ? » intéressée néanmoins par cet endroit qui l’avait déjà un peu charmée avant même de savoir qu’il travaillait là, Jude reprit avec beaucoup d’intérêt « Tu me fais visiter ? Promis c’est pas dans le cadre de mon travail, juste de la curiosité »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ] Mer 1 Mar - 16:51

Warren McLean a écrit:

Jude & Warren

Make me remember you like you remember me

Jude, c’est un agréable souvenir de jeunesse. Une histoire heureuse, un peu innocente et dans laquelle je m’étais épanoui du côté sentimental. J’étais vraiment amoureux mais aussi jeune et promis à une carrière qui m’obligeait à voyager souvent. Ça n’a pas été une rupture houleuse, emplie de haine ou de quelque mauvais sentiment que ce soit. Mais malgré tout cela avait été difficile car j’étais vraiment amoureux. On ne peut pas refaire le passé, c’est ainsi que les choses se sont passées. Tout ce que j’ai espéré pour elle, c’est qu’elle puisse trouver quelqu’un qui serait parfait pour la rendre heureuse.
« Je vais bien merci ! » Encore plus maintenant que nous nous croisons à nouveau. Il est vrai que pour moi, les derniers mois ont été plutôt chargés et pleins de rebondissements. Si bien que je n’ai pas vraiment pris le temps de faire le point sur ce que je pouvais me permettre de faire, maintenant que je suis définitivement bien ancré à Wellington, comme par exemple revoir des personnes que j’ai pu apprécier par le passé. Visiblement, Jude était venu pour rencontrer le responsable du complexe pour parler affaire. Sa remarque sur le fait de jouer de ses charmes pour mieux vendre ses prestations ne manque pas de me faire rire. « Non ça, tu n’as pas le droit ! Il en va de la pérennité de ce complexe ! » Car assurément la jeune femme ne manque pas de charmes, j’en sais quelque chose et d’ailleurs j’évite de trop y repenser, histoire de ne pas être perturbé d’avantage.
Enfin, vient la fameuse question. Pourquoi je ne suis pas dans l’eau à prendre la déferlante ? C’est une interrogation légitime puisque c’était un peu… voire carrément la raison de notre rupture à l’époque. Le fait que je ne puisse pas rester plus de quelques semaines d’affilée au même endroit. C’est certain que maintenant l’agenda est moins serré pour moi. Néanmoins, je ne veux pas lui balancer le pourquoi du comment comme ça, crument. C’est pourquoi je me contente simplement d’un « Non, quelques mois seulement » sans trop laisser paraitre d’émotion. Après quoi, jude semble impatiente de visiter et j’avoue que ça sera pas plus mal que d’être un peu plus isolés et à l’extérieur pour lui expliquer la vraie raison de mon retour. Sans compter le fait que je suis assez fier de pouvoir lui montrer ce complexe par moi-même. « Avec plaisir, suis-moi ! » dis-je en ouvrant la porte de service derrière moi pour laisser passer la jeune femme en premier.
Nous voilà sur le ponton de bois, un bon mètre au-dessus du niveau de l’eau qui se balance en de petites vagues qui viennent mourir sur le rivage. Le soleil est au rendez-vous, agréable, chaud mais pas brulant. Avant de commencer ma visite, j’ai envie d’être honnête avec Jude et ne pas lui cacher que ma carrière est derrière moi. Elle à bien le droit de savoir après tout. C’est pourquoi je me retourne vers elle, le sourire un peu moins enjoué, mes yeux plantés dans les siens, avant de lui avouer « Jude, il faut que tu saches que… si j’ai le temps d’être à la tête de ce complexe, c’est parce que ma carrière est terminée. Il y a un peu plus d’un an, j’ai été victime d’une attaque de requin » J’en parle sans problème aujourd’hui, pas comme une fatalité. Je n’en parle pas non plus pour m’en vanter, simplement comme quelque chose qui s’est passé et dont on ne peut plus changer les conséquences. Mais je constate que mes derniers mots semblent perturber un peu Jude alors je reprends très vite « Oh, t’en fais pas ! J’ai eu de la chance, c’est juste que ma jambe ne retrouvera jamais sa mobilité d’avant ». Certes on pouvait voir les cicatrices sur mon mollet et ma cuisse, mais les muscles à l’intérieur étaient tout aussi affectés par les séquelles de cette attaque.



Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ] Jeu 2 Mar - 12:05

Make me remember you like

you remember me
EXORDIUM.
En dehors de son physique, Jude savait que ce qui lui avait plu chez Warren c’était la sérénité qu’il dégageait. Elle avait l’impression qu’avec lui rien ne pouvait se passer, que tout allait bien et parfois, c’était aussi un peu ce qu’elle recherchait. Du stress en moins, surtout. Et jusqu’à maintenant, le sport l’aidait à se défouler après le travail, mais face à Warren elle se rendit tout aussi compte que cette sensation d’apaisement était presque aussi efficace que le sport. Avant chaque meeting que ce soit des partenaires ou des clients, Jude éprouvait une certaine appréhension. Le fait qu’il s’agisse ici de Warren lui enlevait une dose de stress qui lui ôtait totalement ce pourquoi elle était là, de la tête. Elle préférait se concentrer sur ces petites retrouvailles alors que ça faisait maintenant plusieurs années qu’elle n’avait plus vraiment eu de nouvelles du jeune homme. Depuis leur dernière conversation, beaucoup de choses s’étaient passées, des bonnes, comme des moins bonnes mais Jude essayait de garder en tête ce qu’elle vivait présentement « C’est vrai que t’as bonne mine ! » Elle avait toujours trouvé que Warren était un de ces hommes qu’on pouvait qualifier de dieu vivant et qui semblait inaccessible. Elle se rappelait d’ailleurs que la première fois qu’elle l’avait croisé, elle s’était demandé si c’était possible qu’un mec soit aussi beau et aussi gentil.

En tant que directrice de communication, Jude devait faire preuve d’un bon sens relationnel. Avoir un sourire sincère, mais communicatif était important et pour ça, heureusement elle n’en manquait pas. Souriante de nature, elle avait au moins cette qualité que demandait son travail. Elle devait faire preuve de persuasion, pouvoir pousser le potentiel client à se laisser charmer par les services qu’elle proposait. Avec Warren, elle avait mis ce côté professionnel de côté, mais pas forcément le charme dont elle lui parlait. Le sourire par contre, il ne la quittait pas. Pas depuis qu’elle savait qu’il était celui à qui elle devait s’adresser pour son travail « Bon d’accord, je repars et je t’envoie un de mes collègues alors. Mais je retiens ta sensibilité à l’égard de mon charme » Elle continua sur la même lancée, bien qu’elle n’était pas vraiment sérieuse. Après, Warren la connaissait au moins pour savoir comment elle était, comment elle fonctionnait. Il pouvait probablement anticiper quelques coups à l’avance, était-ce une bonne chose ? Pour lui sans doute, pour elle pas vraiment. Du moins, professionnellement parlant. Jude n’était pas prétentieuse, mais elle savait quand même qu’elle avait la capacité de plaire et si elle prenait soin de son physique, c’était avant tout pour elle-même. Après si ça pouvait lui permettre d’attirer l’attention de certains clients, ou simplement de faire des rencontres, alors pourquoi pas ? Peut-être que si elle avait été grosse et moche autrefois, que Warren n’y aurait pas fait attention et réciproquement. Jude sortit de la poche de sa veste une carte de visite contenant au moins son numéro de téléphone et la tendit à Warren « Mais alors on va au moins boire un verre un de ces quatre, comme ça tu pourras me faire rêver avec tes voyages. Et là, je pourrais faire fonctionner mon charme comme je veux, tu ne pourras rien dire »

Le voir à la tête d’un complexe sportif était légèrement déroutant puisqu’elle l’imaginait à faire le tour du monde avec sa planche comme il lui avait annoncé il y a quelques années. Peut-être faisait-il une pause carrière et durant cette pause, il faisait tourner son complexe qu’il laisserait en gérance une fois qu’il repartirait. C’était tout à fait possible à condition de pouvoir avoir du recul, ce qu’elle n’était pas capable de faire avec son travail depuis quelques mois maintenant « Et donc maintenant tu donnes des cours, c’est ça ? J’espère que t’as des élèves moins nuls que je ne le pourrais l’être » Jude avait déjà grimpé sur une planche, mais elle n’avait jamais vraiment expérimenté plus que ça. Rien que tenir debout dessus relevait de l’exploit. Elle avait beaucoup plus d’équilibre sur la terre ferme que sur l’eau, alors prendre les vagues, il ne fallait même pas y compter. Elle préférait les sports comme le jet ski, ou encore le ski nautique qui à ses yeux lui était plus accessible. Avec elle comme élève, il devrait faire preuve de self control, et pas un peu.

Jude était curieuse de voir à quoi ressemblait vraiment ce complexe, ou du moins ce qu’il proposait. Alors lorsque Warren l’invita à le suivre, elle passa devant pour sortir par la porte de service et le suivait sur le ponton. C’était agréable et bien agencé aux yeux de la jeune femme. Ca donnait presque envie d’aller se baigner, mais l’heure n’était pas à l’amusement, d’autant plus qu’elle n’avait même pas son maillot sur elle. Elle détourna le regard lorsque Warren prit la paroles en prononçant son prénom en premier comme pour attirer son attention. Elle ne s’attendit pas du tout à l’annonce qu’il était en train de lui faire et avec une expression beaucoup plus sérieuse, elle se concentrait uniquement sur les paroles du jeune homme, ne le quittant pas du regard. « Quoi ? » lacha-t-elle spontanément lorsqu’elle entendit son récit. Mais elle eut à peine le temps de dire quelque chose qu’il reprit en essayant de la rassurer « Mais ... On ne peut rien faire ? Ou bien pas au point de faire dans la compétition. » Elle était désolée pour lui, sincèrement. Certes elle avait été déçue de le voir partir et de laisser leur relation là où elle en était, mais d’un autre côté elle l’avait encouragé à saisir l’opportunité qui se présentait à lui « Je suis désolée Warren. Mais t’es certain que tu ne peux plus en faire ? Avec de l’entrainement ?» Enfin, Jude ne s’y connaissait pas dans ce domaine, elle parlait sans doute avec les yeux fermés. « C’est une maigre consolation, mais ton complexe ça peut t’aider à te rattacher à quelque chose d’autres. Puis ça reste un peu dans ton domaine. C’est pas comparable mais ça te laisse un peu dans le monde du surf etc. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ] Ven 3 Mar - 11:42


Jude & Warren

Make me remember you like you remember me

Ce qui m’avait attiré chez Jude, c’est avant tout son charme naturel, pas seulement physique mais aussi caractériel. Elle ne faisait pas partie de ces filles que je rangeais dans la case des artificielles et surfaites. J’étais jeune, avec pas mal de notoriété et d’argent, ce qui faisait que j’attirai comme des mouches les femmes vénales qui misent tout sur leur physique pour essayer d’être celle qui aurait le droit de partager le gâteau avec moi. Et c’est précisément parce que Jude représente tout l’inverse de ce genre de fille que j’avais été séduit. Même si, oui je l’avoue, sa beauté venait définitivement, s’il y en avait encore besoin, me rendre complètement amoureux. Mais bref, le plus dur pour moi, c’est de ne pas me laisser distraire et envahir par la nostalgie de ce que nous avons vécu à l’époque. Les choses ont bien changées depuis, et j’imagine aisément que Jude a su trouver un homme un peu moins idiot que moi à l’époque pour ne pas la laisser partir. Ce qui me rendrait d’ailleurs heureux pour elle.
Lorsqu’elle me tendit la petite carte de visite en proposant d’aller boire un verre, je la pris doucement dans ma main, comme quelque chose de précieux. Elle parlait même de faire fonctionner son charme à sa guise à cette occasion. Je pris alors un air étonné un peu sur joué pour continuer dans la même lignée : « Ah ? Parce que là il n’était pas déjà en train de fonctionner ? » un petit rire s’échappa de ma bouche avant que je ne reprenne « Avec plaisir pour le verre ! »
Tout en marchant au dehors, j’aperçu qu’un de mes collègue était au loin, en train de donner de partir en bateau avec un petit groupe pour un cours de plongée sous-marine. Étrangement, j’avais toujours une inquiétude maintenant, lorsque je voyais des plongeurs partir au large pour explorer les fonds marins. Je n’ai jamais eu vraiment peur de remonter sur une planche, malgré l’attaque dont j’avais été victime. Mais m’imaginer moi, ou quelqu’un sous l’eau, si vulnérable à une attaque de requin me mettait maintenant mal à l’aise. Bien que je sais au fond de mois que les squales n’attaquent que les surfeurs, parce qu’ils les confondent avec d’autre proies. Je suis bien mieux à donner mes cours de surf, sur ma planche je me sens plus en sécurité. D’ailleurs je réponds à Jude au sujet des cours que je donne : « Oh mais si tout le monde savait surfer, je n’aurais plus de boulot moi ! Et crois-moi, tu t’en sortais pas plus mal que la moyenne. »
Quelques minutes plus tard, alors que je venais juste de dire pourquoi ma carrière était maintenant derrière moi, je pouvais sentir la désolation sur le visage de Jude qui avait du mal à croire qu’il me soit maintenant impossible de reprendre le surf de haut niveau. « Crois moi, j’ai fait tout ce qui était possible de faire… Mais mes muscles se tétanisent si vite que non je dois rapidement reposer ma jambe après quelques vagues » Et encore, je m’estime heureux de pouvoir encore surfer sur les meilleurs spots, même pour quelques minutes. A vrai dire, j’ai toujours pris la chose avec philosophie et sans être un optimiste de nature, je fais ce qu’il faut pour ne pas sombrer dans le pessimisme. Et si jude essaie de me rassurer avec le fait que j’ai au moins la consolation de toujours bosser dans ce milieu, je ne peux que confirmer « Oui, je considère que j’ai eu de la chance… J’aurais pu perdre une jambe, et même mourir ce jour-là. Alors aujourd’hui, quand la vie m’offre des bonnes choses comme ce complexe, et de bons moments comme nos retrouvailles, j’avoue que je ne me plains pas »
Mais passons sur la philosophie. J’ai promis à jude de lui présenter le sun n’ fun et je compte bien le faire. Au bout du ponton en bois se trouve le dépôt principal qui relie la plupart des autres quais. Ceux des Jet-skis, des pédalos, des petit bateaux et le départ des sports de glisse motorisés. Le point central pour observer ce complexe et expliquer donc en joignant le geste à la parole. « Alors voilà, tu peux voir qu’on dispose de plusieurs activités. Les sports de glisse motorisés comme le ski nautique ou le kite surf, partent de là. On arrime les bateaux quais et les jets ski sur ceux-là. Derrière nous, c’est le grand dépôt où se trouve tout le matériel de toutes les activités que l’on propose : Surf, paddle, plongée etc… » Mes yeux se reportent alors sur Jude, sous la forme d’un regard joueur et malicieux avant que je ne reprenne « Il faudrait que tu reviennes un jour, en tenue plus décontractée et on pourra faire les activités qu’il te plaira d’essayer ! Et je ne dis pas ça dans le but de te revoir en maillot de bain… »

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ] Sam 4 Mar - 13:52

Make me remember you like

you remember me
EXORDIUM.
Sa carte de visite. C’était ce qui représentait Jude d’une certaine façon. Une jeune femme sérieuse dans son travail, distinguée, avec des responsabilités et un petit grain de folie et de créativité. Mais elle était loin de démontrer la jeune fille souriante, sociable ou encore sensible. La jeune femme avait le sourire aux lèvres et n’hésitait pas à mettre son humour en avant concernant son charme. Elle pouvait aller plus loin que ça, bien qu’il serait moins naturel « Oh ben non, je peux faire mieux que ça quand même. J’ai d’autres cordes à mon arc » Après, elle n’espérait pas en apprendre davantage sur sa personnalité. Warren n’était pas un gars qu’elle rencontrait soudainement, il la connaissait un minimum, au moins ça. L’avantage avec son travail, c’est qu’elle avait assez de responsabilité pour ne pas devoir rendre de compte à qui que ce soit sur ce qu’elle pouvait faire entre deux rendez-vous. Entre deux heures de travail ou bien la raison pour laquelle elle revenait seulement une heure après son heure de pause. Elle prouvait assez ce qu’elle valait dans l’entreprise de son père et lui-même savait qu’elle faisait souvent passer son travail avant beaucoup d’autres choses. Il n’avait jamais espéré enfermé Jude dans son entreprise au point de ne plus la voir profiter aussi d’elle et de sa vie de jeune femme. Elle pouvait donc largement larguer son bureau et tout ce qu’il comportait pour une ou deux heures en ville à boire un verre avec un charmant jeune homme. Et puis, elle pouvait toujours dire qu’il s’agissait d’un rendez-vous de boulot, après tout c’était son but premier, avant de savoir qu’il s’agissait de Warren « Cool. Mais tu m’appelleras vraiment, parce que maintenant je sais où tu travailles, je peux venir réclamer ! » Elle lui adressa un sourire non sans le quitter du regard. Elle se voyait mal débarquer pour réclamer son verre à l’aide de pancartes avec trois pelés et deux tondus, mais ça pouvait toujours se faire.

En remarquant l’attention de Warren se porter un peu plus loin, elle tourna la tête vers cette même direction voyant un groupe prendre le large accompagné d’un employé. Jude posa à nouveau son regard sur l’homme en face d’elle « Tout va bien ? » fronçant légèrement les sourcils. Quand la conversation concernant le surf vint se faire une petite place. Jude sourit, elle était plutôt pitoyable, oui. Enfin au moins elle savait tenir debout dessus, mais une fois que la planche avait tendance à bouger, c’était mort, elle se retrouvait la tête dans l’eau avant même d’avoir eu le temps de dire ouf. Et puis il lui avait fallu le temps rien que pour réussir à se mettre debout dessus. « Mais si, avec un prof sexy, mêmes les petites minettes sachant surfer feraient les filles nulles à souhait. Testé et approuvé. Sauf que moi je ne sais vraiment pas surfer » la malice dessinée sur son visage, Jude ne sous-entendait rien. Ou presque rien. Elle se rappelait quand elle avait rencontré Warren, elle était quelques années auparavant et si elle n’avait jamais vraiment cherché à apprendre le surf, elle avait rapidement changé d’avis en voyant le genre de personne qu’on pouvait trouver collé à une planche.

Jude était déçue de savoir qu’il devait mettre sa carrière professionnelle de côté. Elle savait que ça lui tenait à cœur, elle l’avait elle-même encouragé, acceptant de mettre leur histoire de côté et en plus de ça, sans lui en vouloir. Il avait eu une bonne raison et à sa place elle l’aurait fait aussi. Après, elle avait cette aptitude à être optimiste et elle ne cessait de se dire que si ça n’allait pas dans un sens, la roue tournera et la chance sourira d’un autre côté. Elle était contente de le revoir, elle ne l’avait jamais plus espéré avant aujourd’hui, le pensant toujours à faire le tour du globe à la recherche de challenge à relever « Je suis contente de te revoir. Je m’y attendais pas, c’est vrai, mais ça me fait plaisir. Après ça vaut ce que ça vaut, mais la roue tourne et tu vivras surement d’autres choses. Puis ça peut te permettre de te poser aussi. Avoir ton chez toi, tes amis pas loin, ta copine et ton travail. » La jeune brunette ne cherchait pas à lui soutirer des infos sur sa vie privée, elle disait juste ce qu’elle semblait vrai. Ca devait être une raison pour laquelle elle n’avait pas voulu faire de la danse professionnellement. Faire des tournées de l’intéressait pas, probablement parce qu’elle avait besoin de son entourage pour avancer. Et puis elle avait trouvé en la communication un lot de challenge à relever. Elle aimait bien rentrer à son loft, retrouver son chez elle, ses petites habitudes. Certes, il lui arrivait de devoir partir pour son travail, mais ça ne prenait qu’une semaine tout au plus et puis elle était tranquille pour plusieurs mois. Organiser des soirées entre filles lui permettait de se libérer l’esprit. Bref, elle aimait bien sa petite vie, à quelques détails près.

Jude écoutait avec beaucoup d’attention ce que lui expliquait Warren quant au complexe. C’était assez complet avec des activités diverses et variées. Vraiment, il était bien et il avait bien géré jusqu’à présent « Et pendant les vacances tu organises aussi des espèces de petits concours etc ? Quand j’étais plus jeune je me rappelle que j’avais été faire du Wakeboarding avec mon frère. C’était cool » Bon, elle n’en était pas du tout à faire des figures comme les professionnels ou les habitués, mais oui, elle avait trouvé ça sympa « Toi tu t’occupes juste du surf ou tu touches à tout ? » A sa dernière remarque, Jude adressa un sourire, répondant à toute cette malice que dégageait Warren « Si ça tombe depuis la dernière fois que tu m’as vue en maillot de bain, j’ai pris 20 kilos et j’ai plein de bourrelets. T’es prêt à prendre le risque ? » Elle repensa néanmoins à sa proposition qui effectivement pourrait être sympa « Mais oui sinon, on peut se faire ça un de ces quatre. Et puis concernant le maillot de bain, ne pense surtout pas que c’est réciproque » ajoute-t-elle avec une moue faussement désintéressée « Au fait, le tailleur c’est sexy. Ça fait des fesses de compet’ je te signale ! »




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ] Lun 6 Mar - 12:32


Jude & Warren

Make me remember you like you remember me

Je sais bien que nos plongeurs ne se rendent pas dans des zones dangereuses, infestées de requins. Non, ils se rendent sur un petit endroit plein de corail où la faune et la flore marine y a établi un petit paradis qui régale les yeux des touristes amateurs de plongée. J’ai l’impression sur le moment que Jude saisit mon inquiétude mais je ne réponds que d’un hochement de tête et une moue qui se veut rassurante. Malgré les années, je vois qu’elle me connait toujours au point de déceler l’inquiétude que j’arrive facilement à cacher aux autres habituellement.
Après quoi, Jude se voulut rassurante sur mon activité en précisant qu’il y aurait toujours du travail pour un prof de surf sexy. C’est malheureusement pas vraiment loin de la réalité car j’ai déjà connu des élèves qui ne venaient pas vraiment pour apprendre du surf, mais plus pour essayer de pécher le numéro du professeur. Neanmoins sa phrase me fit réagir sur un point : « En tout cas merci pour le prof sexy » dis-je avec un sourire en coin comme pour taquiner Jude de m’avoir fait ce compliment. C’est toujours rassurant de l’entendre lorsque l’on est célibataire comme moi. C’est bien d’ailleurs ce qui fit apparaitre un petit rictus sur mes lèvres lorsque Jude parlait d’avoir son chez soi avec sa copine. « Oui tu as raison, me manque plus qu’à trouver la copine alors » Pourquoi ai-je avoué que j’étais seul ? Je ne sais pas, ça m’a échappé et d’un autre coté je ne pouvais pas confirmer l’intégralité de ses propos.
Il me fallait passer à autre chose et c’est pour cela que j’ai vite reprit un air plus sérieux pour décrire le complexe à Jude. Celle-ci me posa d’ailleurs quelques questions ce qui montrait son intérêt dans ce que je fais ici. « Oui on fait pas mal d’animation pour les plus jeunes, sponsorisées par des marques en tout genre. Tout le monde est gagnant comme ça ! » J’ai beau n’être qu’un ancien surfeur pro, j’ai malgré tout un certain sens des affaires et du business. D’ailleurs je n’ai jamais eu d’agent dans ma carrière, j’exigeais que les sponsors et autres négocient directement avec moi pour ce qui est de l’argent. Non pas que je sois avide de billets, mais j’apprécie de gérer moi-même mon argent.  « Le wakeboard ? Cool ! On pourra en faire un jour si ça te dis ! Moi j’enseigne plus ou moins tous les sports de glisse ici. Surf, paddle, wakeboard, kite surf etc… » Exception faite du ski nautique ou je suis loin d’être à l’aise. Je suis bien plus à l’aise sur les planches que sur des skis.
Suite à ma remarque sur le maillot de bain, Jude m’adressa un sourire malicieux avant de me répondre qu’elle avait peut-être grossit depuis la dernière fois. S’il y a bien une chose que Jude sait sur moi c’est que je n’accorde que peu d’importance sur le physique des gens. Même si avec elle j’avais touché le gros lot puisque en plus d’être aussi adorable niveau caractère, elle était une très belle femme. Malgré tout et pour continuer sur la plaisanterie, je réponds « Si c’est ça, tu les caches bien dis-moi ! ». Quant aux tailleurs et aux fesses de compet, j’approuve totalement cette conclusion. Celui-ci la met tout à fait en valeurs et bien assez pour torturer un peu mon esprit aux bons souvenirs de notres relation… « Mais je confirme tu es sexy en tailleurs ! » un petit silence interrompt ma phrase. « Je viens de dire ça à voix haute ?... Je crois que je me suis fait griller aussi » dis-je en riant de cette situation avant de songer que ce genre de remarque pouvait la mettre mal à l’aise. « Excuse-moi, un vieux réflexe sans doute ! Je vais m’attirer les foudres de ton homme ». Pour moi aussi, ce n’est pas là un moyen de pécher les infos en prenant un air innocent. J’imagine juste qu’une telle femme doit avoir trouvé chaussure à son pied depuis longtemps.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ] Mar 7 Mar - 0:53

Make me remember you like

you remember me
EXORDIUM.
Ce serait mentir de dire que la première fois qu’elle avait vu Warren, elle n’avait pas été attirée par son physique. Mais contrairement à beaucoup, elle ne s’était pas fait une montagne de film en s’arrêtant juste au physique de dieu grec du sportif. Elle avait voulu en savoir plus, elle avait voulu gratter un peu plus loin et apprendre à le connaitre. Ses sentiments étaient nés non pas parce qu’il avait une belle gueule, mais plutôt parce qu’il avait un bon fond et qu’elle se sentait rassurée et bien lorsqu’il se trouvait quelque part, pas loin. Alors oui, il est beau, il est sexy, mais aux yeux de Jude il avait bien d’autres qualités plus importantes qui l’avaient charmées. Malgré tout, elle ne lui avait jamais vraiment caché le sex-appeal qu’il dégageait ce pourquoi elle lui adressa un sourire un brin timide suite à ses paroles. C’était une sorte de retour en arrière, mais en ce temps-là, alors qu’ils étaient ensembles, elle se plaisait de le regarder pendant de longues minutes et finalement lui avouer qu’elle le trouvait beau. Lorsqu’ils avaient rompu, sa beauté avait été secondaire, parce que c’était pas tellement ça qui la rendait heureuse, c’était tout le reste. Alors même si elle l’avait poussé à mettre sa carrière professionnelle en avant, elle savait qu’elle avait dû faire une croix sur tout le reste, ce qui avait fait qu’elle avait pu éprouver des sentiments pour ce jeune homme.

Jude pencha légèrement la tête sur le côté. Il venait de lui dire clairement qu’il était célibataire, chose qui l’étonnait. Comment une personne comme lui pouvait-elle être encore célibataire ? « Donc aucune fille n’a su voler le cœur de monsieur Mclean. C’est peut-être un signe que maintenant tu dois rester à Wellington. » Elle ne parlait pas forcément d’elle, mais peut-être que s’il n’avait pas trouvé sa copine ailleurs, qu’il pouvait la trouver ici. Un sourire au coin des lèvres se dessina sur le visage de la brunette, quand finalement ils en revinrent sur les activités que proposait le complexe. Apparemment, plusieurs animations étaient proposées et Jude se concentrait sur ce que lui disait Warren. Déjà parce qu’elle était curieuse, mais c’était aussi un défaut professionnel de chercher les points positifs et/ou négatifs d’une entreprise. Les animations, ça plaisait toujours, surtout les touristes. Et puis ça pouvait aussi lui permettre de garder un pied dans la compétition même si lui avait dû l’écarté. « Si un jour tu organises un évènement plus important, j’ose espérer que tu feras appel à la meilleure chargée de communication de la ville » Non non, elle ne se lançait pas des fleurs, ou juste un peu avec une touche d’humour et un grand sourire ne quittant plus ses lèvres « Non, plus sérieusement c’est sympa comme endroit. Je regrette presque de ne pas être venue plus tôt » Et encore une chance qu’elle ait pris l’initiative de venir en personne. Généralement elle envoyait l’un ou l’autre de ses employés à la recherche de nouveaux prospects par manque de temps « Oui ça peut être sympa. Mais uniquement si tu promets de pas te moquer. » Ca faisait longtemps, et la dernière fois qu’elle en avait fait elle était plus jeune et en compagnie de son frère et d’autres amis à lui.

Jude mettait un point d’honneur sur le sport, notamment pour garder la ligne. Elle voulait pouvoir se faire plaisir et pour ça, le sport était déterminant. Après, elle ne passait pas sa vie à manger et heureusement. C’était même plutôt l’inverse, son travail lui faisait souvent sauter la pause de midi, sauf quand elle trouvait quelqu’un avec qui passer une heure de son temps pour déjeuner « Ca c’est le truc des filles de savoir camoufler les kilos en trop. Non en fait ça va, de ce côté-là je ne me plains pas » finit-elle par avouer. Elle était au moins contente d’avoir une jolie silhouette et se félicitait du travail en salle qu’elle continuait à faire depuis plusieurs mois déjà. Un rire s’échappa de ses lèvres en entendant la spontanéité sortir de la bouche de Warren. Au moins, c’était clair « Tu n’aides pas mon égo à redescendre de son piédestal là, mais merci ». Jude gardait un léger sourire, qui se faisait lui aussi plus discret au fur et à mesure qu’elle se répétait la phrase du jeune homme dans la tête. Un homme qui n’était plus là, qui s’était barré après une relation de plusieurs longs mois et tout ça avec pour explication le sérieux peut-être trop sérieux de leur histoire. En y repensant, Jude baissa le visage une fraction de seconde, cette histoire lui avait laissé un goût amer, lui faisant presque penser qu’elle était la fille qui faisait fuir les hommes. Elle finit par relever le visage vers Warren pour finalement lui avouer l’état actuel des choses « Ca va, de ce côté-là t’as pas de crainte à avoir. Ca fait six mois qu’il a pris la fuite » Et elle lui en voulait tellement qu’elle ne voulait même pas espérer le revoir revenir la bouche en cœur, ou simplement revenir en fait « Mais t’inquiètes je suis guérie, j’ai même réaménagé tout mon loft pour recommencer sur de bonnes bases. » Elle en voulait toujours à Ezechiel, elle lui en voulait de l’avoir entrainée dans une jolie idylle pour finalement lui reprocher le sérieux de cette histoire. Mais elle avait pris le temps de reconstruire sa vie, petit à petit, en se noyant dans le travail « Et sinon les activités que tu me proposes, il y a moyen de les faire avec le responsable du complexe ? » Maintenant qu'elle savait qu'il gérait ce complexe, elle avait au moins l'espoir de ne pas passer son temps avec un employé qu'elle ne connaissait pas. Son but, c'était peut-être surtout pour passer de nouveaux moments avec lui, comme avant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ] Mar 7 Mar - 12:25


Jude & Warren

Make me remember you like you remember me

Non, aucune fille n’avait su voler le cœur de monsieur McLean depuis quelques temps. En fait, ma dernière idylle remonte à quelques semaines avant mon accident. Jusqu’à ce que je me rende compte que la jeune femme m’avait bien caché son jeu en vivant cette histoire comme un moyen de s’amuser et avec peu de sérieux. Un petit sourire dubitatif vint se dessiner sur mes lèvres à l’écoute donc de cette phrase de Jude. Je ne suis pas convaincu d’être tellement doué dans les relations. Mais c’est vrai qu’au moins, je n’aurai plus ce côté Globetrotter pour venir entraver les relations stables potentielles.
Pour ce qui est des activités, c’est vrai que notre communication n’est pas notre point fort. J’ai investi pas mal d’argent dans le matériel et j’ai dû attendre quelques temps qu’un amortissement commence à se mettre en place avant de songer à améliorer notre communication qui pourrait justement nous permettre de ramener plus de client. Finalement la venue de jude est assez adéquate pour que je prenne enfin le taureau par les cornes de ce côté-là. « Bien sûr que je penserais à toi ! Tu m’as donné ta carte et offert ton sourire… j’ai plus le choix maintenant » Ah, ce sourire… Il n’a pas changé depuis cette époque où nous étions ensemble. Et je dois avouer qu’il me fait toujours le même effet malgré les années passées.
Le wakeboard est un sport que j’apprécie pour son coté extrême. La vitesse est sans doute ce qui apporte le plus d’adrénaline et à vrai dire je serai ravi de partager une telle activité avec Jude, qui s’inquiète de mon jugement sur ses performances en la matière. « Promis je ne me moquerais pas ! » dis-je en prenant un air solennel.
Vint ensuite la réponse à mon allusion sur son éventuel partenaire. J’apprends qu’elle n’est pas en couple et j’ai l’impression que cette discussion lui rappelle de mauvais souvenirs. Quel idiot je fais de mettre les pieds dans le plat. « Désolé… Je ne voulais pas remuer le couteau dans la plaie ». Je suis vraiment désolé pour elle, surtout parce que je sens que malgré ce qu’elle me dit. Sa dernière rupture semble lui avoir pesé pas mal sur le moral, mais de toute manière, il est rare que ce genre de chose soit une partie de plaisir.
La discussion change et revient sur les activités du Sun n’ fun. Jude semble être tout à fait partante pour tester diverses activités mais on dirait que la condition reste que je sois son professeur. J’affiche alors un sourire taquin pour lui répondre « Evidemment ! L’avantage d’être en haut de l’organigramme c’est qu’on peut choisir ses clients… » Cela ne m’est jamais arrivé bien sûr, mais pour Jude, j’avoue que j’aurais du mal à me priver de partager une activité en sa compagnie. Je viens juste de la retrouver après tout, et j’ai envie de retrouver cette complicité que l’on avait. Cela passe par deux possibilités dans le cas présent : « Du coup, tu veux troquer tout de suite ton tailleur pour une combinaison pour tester une activité ? Ou on garde ça pour plus tard et on va discuter un peu de ton savoir-faire et de ce que propose ton entreprise… Autour d’un verre par exemple ? » Depuis le début, on ne parle que des activités du complexe, mais j’ai bien envie d’en savoir plus sur le métier de Jude et ce qu’elle pourrait me proposer professionnellement parlant. Après, j’ai proposé de faire ça autour d’un verre pour que cela reste dans une atmosphère détendue.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ]

Revenir en haut Aller en bas

Make me remember you like you remember me [ Warren ♥︎ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-