AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Sara] Auprès de moi toujours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 9555
▵ arrivé(e) le : 13/07/2015
▵ avatar : Leighton Meester ღ

MessageSujet: [Sara] Auprès de moi toujours Mar 28 Fév - 21:11


auprès de moi toujours
14 février 2016.
La nuit est sombre, la nuit est fraîche et fascinante. Pas une étoile ne nous éclaire, là-haut, et le ciel n’est qu’un amas de gros coton noir. Ainsi, il n’y a pas un sursaut d’espoir, pas un soupçon de lumière en dehors de celle, un peu lointaine, des réverbères au bord des trottoirs. Leur auréole forme une flaque jaune sur le bitume brillant. Il a plu un peu, en début de soirée.
Je n’en suis pas sûre, parce que cela fait des heures que je suis enfermée dans la salle des fêtes de la mairie – oh oui, au moins deux. J’ai parlé, j’ai découvert un peu mes dents sur des sourires où le coeur n’était pas vraiment, j’ai joué à l’aimable. Ma mère doit être ravie. Elle a réussit à me sortir de ma chambre et à me faire rencontrer de parfaits inconnus pour cette occasion très spéciale qu’est la Saint-Valentin.
Elle n’aurait pas dû.
Il est encore trop tôt. Mercredi, le dix-sept, cela fera un mois jour pour jour que je suis sortie de l’hôpital, et j’ai l’impression d’y avoir laissé mon âme. La liberté dont j’ai tant rêvé durant ces abominables mois d’internement a le goût du vide. Je suis revenue sur un champs de ruines. Ma vie a été détruite, complètement ravagée par mes soucis de l’année dernière, et reconstruire quelque chose me demanderait encore trop de forces.
Je ne sais plus que faire de mes jours. Sortir, pour aller où, voir quoi ? À qui parler, à qui appeler à l’aide ? Les trois quarts de mes connaissances me détestent à cause de ce que j’ai pu faire. Le quart restant, je leur en ai déjà beaucoup trop demandé.
Alors je reste couchée sur mon lit en regardant le plafond, et je compte les jours, je compte les bouquets de fleurs sur mon drap, je compte les voitures qui passent dans la rue. Je me mords les lèvres en permanence et mène la vie impossible à ma mère. Pas étonnant qu’elle ait voulu se débarrasser de moi pour passer une soirée tranquille.
Elle a dit que c’était pour mon bien, mais elle le disait déjà de l’hôpital psychiatrique. Elle a dit que j’allais faire de nouvelles rencontres, mais c’est parce qu’elle sait que j’ai perdu beaucoup trop de ceux qui comptait pour moi.

J’avance à petits pas sur le trottoir mouillé, observant le reflet des éclairages publics dans les flaques d’eau. J’entends d’autres gens sortir de la mairie, dans mon dos, par petits groupes, en bavardant gaiement. Ça me rend mécontente. Je lève la tête, un horrible sentiment de solitude au coeur, et je regarde ceux qui marchent devant moi.
C’est presque magique. Je reconnais sa silhouette en un clin d’oeil. Alors, sans réfléchir, je crie :
« Sara ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Sara] Auprès de moi toujours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-