AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Heureusement, l'amour n'a aucunes limites. - Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3580
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Heureusement, l'amour n'a aucunes limites. - Graal Ven 10 Mar - 14:21



~ GRAAL~
"Heureusement, l'amour n'a aucune limite."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Lui laissant enfin le temps de prendre la parole, William faisait enfin face à la réaction de sa femme, apparemment elle n'état pas ravie de finir dans un magazine à scandale, ça l'énervait même de devoir rendre des comptes et ça ne lui faisait pas plus plaisir à elle ! C'est vrais que depuis qu'il était arrivé il ne lui avait pas vraiment laissé en placer une et maintenant qu'elle pouvait enfin lui parler, il comprenait que ça la rendait tout aussi mal que lui. - Ils t'on dans leur ligne de mire Grace ! Depuis l'incident au lac ils sont à l’affût de tous ce que tu peux faire ! Etre toi ça n'a pas forcément que des avantages ! Et il ne le disait pas à mal ! Il ne parlait pas de la personne qu'elle était, mais plutot de son statut. Elle était une femme connus, première dame de Wellington et ça avait quelques avantages tous comme ça avait des inconvénients. Il était inquiet pour son image ! Mais d'après elle c'était surtout pour lui qu'il était inquiet, jusque là il ne fallait pas parler de lui mais là ... en parlant de sa femme, les journalistes parlaient forcément de leur "couple" qui ne semblait pas si stable que ça. - Bon excuse moi d'accord ! C'est juste que je ne veux pas fermer les yeux ! Dit il en détournant finalement le regard sans ajouter quoi que ce soit de plus. Mais il avait réussi à la mettre en colère et maintenant elle semblait ce déchaîner contre lui pour lui faire comprendre qu'il n'avait pas à agir de cette façon parce qu'elle ne réagirait pas comme ça si lui faisait une erreur. Levant les yeux au ciel en soupirant doucement il est vrais qu'il c'était peu être laissé emporté ... un peu trop mais qu'est ce qu'elle voulait qu'il lui dise ? Qu'il regrettait ? Non, non parce que ce n'était pas vrais ! - Vraiment ? Alors qu'est ce qui te faut pour t'en rendre compte ? Le problème Grace c'est que tu t'en rend compte toujours trop tard ! Je sais que c'est ta façon d'être tu ne peux pas t'empêcher d'être toi ! Mais à force ça ne sera pas une fois par semaine que tu va te retrouver dans ce genre de torchon ! C'est tous les jours ! Ce détournant de lui, Will fit de même en soupirant d'un air plus qu'agacé. Il ne voulait pas qu'ils ce détestent, il ne voulait pas non plus qu'ils ce prennent la tête pour ça mais ils étaient comme ça ! - Il faut qu'on réagisse ! Dit il d'une voix plus déterminé !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6126
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Heureusement, l'amour n'a aucunes limites. - Graal Ven 10 Mar - 18:35


 

 
 


« Heureusement, l'amour n'a aucune limite. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Maintenant qu’il s’intéressait enfin de ce qu’elle, elle ressentait, la jeune femme n’attendit pas pour lui faire part de son irritation. Cet article la mettait en colère, c’était évident. Il dressait le portrait d’une femme condescendante, arrogante et irrespectueuse. Elle était jugée sur un seul acte, simplement parce qu’elle avait un statut particulier. Sinon, ce qu’elle avait fait n’aurait certainement pas intéressé les magazines, tout comme cet épisode dans le parc. Mais, désormais, alors qu’elle n’avait absolument rien demandé, elle se trouvait à leur merci. Elle avait la sensation que la moindre de ses actions risquait d’être interprétée par la presse, et ainsi par ceux qui la lisaient. Et, William avait le même point de vue qu’elle puisqu’il lui affirma qu’elle était dans la ligne de mire des journalistes. Visiblement, oui. Naïvement, il ne lui était pas venu à l’idée un instant qu’elle se retrouverait dans cette situation. Elle croyait que ce passage dans les magazines resterait unique. Détournant les yeux aux propos de son mari, Grace comprenait surtout qu’elle s’était mise dans un sacré pétrin…. Mais que pouvait-elle faire ? Laissant échapper un soupir, elle se reconcentra sur la voix de William. Pas que des avantages ? Ça, c’était loin d’être un scoop. Franchement, « être elle » lui avait causé plus de tort que l’inverse étant donné tout ce qui avait pu lui arriver au cours de sa vie. – J’avais remarqué. répondit-elle dans un murmure. Mais elle en avait assez, vraiment. Elle se retrouvait dans une situation qui était en train de la dépasser. Et, en plus, elle devait subir les remontrances de son époux. Alors, inévitablement, elle commençait à s’emporter à son tour. Elle voulait surtout qu’il arrête de lui crier dessus comme si elle était une enfant. Elle savait qu’il était comme ça, elle savait que c’était sa façon à lui de lui remettre les idées en place. Mais, là, tout de suite, elle n’avait franchement pas besoin qu’il la sermonne. Il s’excusait mais, quelques secondes seulement plus tard, il l’énervait un peu plus. Elle essayait de lui faire comprendre qu’elle avait parfaitement conscience de la situation sans qu’il l’incendie sur place, et lui, il lui demandait ce qu’il fallait pour qu’elle s’en rende compte. Mais, bon sang, il la prenait vraiment pour une idiote. Elle pouvait être inconsciente, certes. Seulement il savait pertinemment qu’elle ne prenait pas à la légère une chose pareille. Elle ne l’avait pas fait quand c’était leur couple qui avait été la cible des médias. Mais peut-être qu’il avait raison. Peut-être qu’elle se rendait compte des choses quand il était bien trop tard. Elle ne mesurait pas les conséquences de ses actes. C’était ce qui la rendait si spontanée, si libre. Mais, quand elle se retrouvait face à elles, il était déjà trop tard. Baissant le regard sans répondre tout de suite à ses paroles, la jolie blonde se sentait surtout mal en fait. Cette fois, son serment était parvenu à l’atteindre parce qu’elle n’essayait même plus de lui tenir tête. Elle ne releva les yeux vers lui qu’en entendant ses dernières paroles. – D’accord, c’est bon, je… J’ai compris. Ils attendent le moindre écart de conduite de ma part, alors je n’en aurais plus aucun. déclara-t-elle d’une petite voix avant de se retourner enfin vers lui pour lui faire face. – Je ne pensais pas qu’après l’histoire du lac, ils resteraient focalisés sur moi. Je vais me tenir à carreau... promit-elle, sincère. Elle avait cette petite moue triste sur le visage, celle de l’enfant qui se faisait réprimander parce qu’on l’avait surpris en train de faire une bêtise. C’était exactement ça au fond. Elle était immature, Grace. Irréfléchie, et irresponsable aussi. Elle agissait comme une gamine, sans réfléchir à l’impact de ce qu’elle faisait. Mais, malheureusement pour elle, les conséquences étaient bien celles que seule une adulte pouvait subir.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3580
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Heureusement, l'amour n'a aucunes limites. - Graal Sam 11 Mar - 0:55



~ GRAAL~
"Heureusement, l'amour n'a aucune limite."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il savait que d'être elle ça n'avait pas que des avantages, bien au contraire ! Et elle semblait le savoir elle aussi ! C'était une bonne chose ! Il savait qu'elle ne le faisait pas exprès, c'était sa façon d'être alors elle n'avait aucunes raisons d'en vouloir ! Mais en ce moment elle était la cible des médias et au moindre fait et geste elle était tout de suite dans la ligne de mire des journaliste. Dès qu'il y avait un scoop à avoir, c'était elle la première visé ! Il n'aimait pas ça ! Autant qu'elle, parce qu'il savait ce que ça faisait d'être épier au moindre fait et geste. Leur couple c'était déjà retrouvé en couverture de ce genre de magazine et ils avaient réussi à s'en sortir malgré un ... assez gros scandale sur leur couple. Ils c'étaient fait remarqué de la pire des façons, une grosse dispute en plein milieu d'un restaurant New Yorkais, tous ça à cause d'une amis de Grace ... une ancienne amie enfin il ne voulait pas savoir quelle genre de relation elle avait toujours avec cette fille mais bref ... Il ne pouvait pas réagit autrement ! Il était comme ça ... il était en colère pour eux deux, puisque Grace n'avait pas vraiment eu le temps de réagir mais il comprenait peu à peu que ça lui faisait à elle aussi beaucoup de mal. C'était loin d'être confortable comme situation et ce n'était pas en l'engueulant ou en lui faisant des reproches que ça allait s'arranger. Retrouvant un peu son calme, il parvint tout de même à lui parler avec beaucoup plus de tendresse, ou plus de calme en tous cas. Soupirant doucement en la fixant d'un air inquiet, alors qu'il n'avait pas de raison de l'être, il reprit. - Fait juste attention à ce que tu fais Grace ! Je sais que c'est pas facile ! Tu ne peux pas te priver d'être toi pour ... des journalistes en quêtes de ragot mais ça va être de pire en pire ... Mais croisant son regard beaucoup plus triste, presque mal ... William ce senti tout de suite coupable. Il y avait était trop fort avec elle, bon sang il ne supportait pas de voir cet air sur son visage. On dirait un enfant qui ce sent coupable après avoir fait une bêtise ! Elle était tellement touchante à cet instant qu'il avait même envie de la prendre dans ses bras. - Grace ... murmura t'il avant de s'approcher doucement d'elle sans pour autant oser la toucher. - Mon coeur, on à déjà réussi à ce sortir de ce genre de situation, et pourtant ont avaient fait un scandale dans un des plus grand restaurant de New York. On à réussi à s'en sortir et aujourd'hui on va y arriver aussi d'accord ! La presse n'aura pas leur peau et si ils contiuaient à jouer de cette façon Will pourrait essayer de jouer avec ses relations si ça allait trop loin. Plongeant son regard dans le sien il tenta de la rassurer et surtout de ce faire pardonné d'avoir autant criser pour ... pas grand chose au final. - Excuse moi, je me suis emporté mais avant que je ne vienne, un .... confrère au tribunal m'a cherché, en ce servant de ce torchon te rabaissant, parlant de toi sans même te connaitre ... il à insinué des choses qui ne me plaisait vraiment pas et ... j'étais en colère ! Ca n'excuse pas tous, je sais mais excuse moi ! Et puis c'est elle qui à dit qu'elle aimait ça quand il lui faisait la morale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6126
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Heureusement, l'amour n'a aucunes limites. - Graal Sam 11 Mar - 1:56


 

 
 


« Heureusement, l'amour n'a aucune limite. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Leur conversation semblait enfin se calmer peu à peu. William avait cessé de lui crier dessus pour l’écouter s’exprimer. Et, ainsi, il avait pu se rendre compte qu’elle était loin de prendre cette histoire à la légère, elle aussi. A vrai dire, une fois l’engueulade terminée, les deux époux étaient plus enclins à s’écouter l’un l’autre. Il lui parla plus calmement pour lui faire comprendre qu’elle devait réagir. Et, en fait, c’était bien plus efficace. Si la crise de son mari n’avait fait que la mettre en colère, la leçon de morale qui suivit parvint à l’atteindre. Elle se rendait compte qu’elle avait provoqué tout ça, et qu’elle aurait pu l’éviter. Mais surtout, qu’elle allait devoir calmer les choses. Reprenant finalement la parole, la jeune femme déclara qu’elle allait se tenir tranquille. Et elle était sincère. Si elle n’avait pas vu l’ampleur de la situation avant ce nouvel article, elle en prenait pleinement conscience désormais. Aux paroles de William, elle hocha doucement la tête tout en répondant simplement. – Je sais… Elle allait se contrôler. Enfin, elle allait essayer. Même si, à dire la vérité, il n’était pas certain qu’elle soit capable de se canaliser pour qui que ce soit. Elle espérait surtout que ce soit l’histoire de quelques jours seulement. Parce qu’elle ne savait pas combien de temps elle tiendrait, Grace. Mais elle n’allait pas changer non plus. Elle allait déjà éviter de se servir de son identité pour doubler tout le monde dans les boutiques. C’était un bon début. Et pourtant, elle ne se sentait pas mieux pour autant. En fait, c’était même tout le contraire. Elle avait cette sensation désagréable, celle qu’elle connaissait si bien, de faire tout de travers. C’était certain : Etre elle, ce n’était pas facile. Elle se disait parfois que, si elle était plus tempérée, plus calme, moins… Elle-même, tout serait plus simple. Elle avait cette petite moue triste qui, très vite, parvint à attendrir le cœur de son mari. Il murmura immédiatement son prénom avant de s’approcher d’elle. Il craquait très vite quand elle se montrait plus vulnérable. Avec ce visage d’ange, et cet air tellement mal sur son visage, il n’en fallait pas plus. Et pourtant, pour le coup, elle ne le faisait pas du tout exprès. Will finit même par l’appeler par un surnom affectueux, comme si toute colère avait subitement disparu. Il essayait de la rassurer, et elle espérait vraiment qu’il ait raison. Elle ne supporterait pas longtemps d’être la cible des paparazzis. – Oui… Mais j’ai été idiote… Je ne le ferais plus… promit-elle d’une petite voix coupable. Une vraie enfant. Il avait tout de même de la patience avec elle, elle ne pouvait pas le nier. Mais ce furent surtout ses paroles suivantes qui surprirent la jeune femme. Il s’excusait pour sa réaction. Elle ne s’y attendait pas, et ça la touchait. Elle comprenait aussi qu’elle avait dû sacrément se faire critiquer par ce mystérieux confrère. Elle, elle se fichait bien qu’on dise du mal d’elle. Elle était bien plus forte que ça. Et puis, elle n’avait jamais fait attention à ce que les gens pouvaient penser d’elle. Mais elle se doutait que ce n’était pas le cas de William qui avait dû voir rouge. Curieuse, elle se demandait tout de même ce que cet homme avait pu dire pour le mettre dans un tel état. Elle se mordit la lèvre inférieure en l’écoutant avant de prendre à son tour la parole. – Ce n’est pas grave… Je suis désolée de nous avoir mis dans cette situation… J’espère que ça va se tasser… Elle espérait surtout que lui, n’en pâtisse pas en entendant son entourage critiquer la femme qu’il aimait. Alors, elle crut bon d’ajouter. – Il ne faut pas que tu accordes de l’importance à ce que les gens disent… Surtout s’ils sont assez idiots pour lire ce type de magazines. Il vaut mieux qu’on les ignore, ça se tassera plus vite.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Heureusement, l'amour n'a aucunes limites. - Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-