AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6758
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ Sam 11 Mar - 22:50


 

 
 


« Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




C’était le grand jour. Celui qu’elle attendait tant, mais aussi celui que son mari redoutait tant. Il ne le savait pas encore mais, aujourd’hui, ils allaient tous les deux sauter en parachute. C’était le cadeau qu’elle lui avait offert le soir de Noël. Un cadeau quelque peu… Empoisonné. William avait le vertige. Il suffisait qu’il monte sur une grande roue pour laisser la panique l’envahir. Les trajets en avion n’étaient pas évidents non plus. Mais il savait tout de même oublier sa peur du vide. Seulement, tout cela n’avait rien à voir avec un véritable saut à des dizaines de mètres d’altitude. Lorsqu’il avait découvert sa surprise, le jeune homme n’avait pas vraiment été ravi. Il lui avait même demandé ce qui avait pu lui prendre de lui faire un cadeau pareil, à lui dont c’était la phobie. Même leur entourage s’était interrogé, à commencer par la mère de Grace qui lui avait demandé plusieurs fois si elle était vraiment sûre d’elle. Et pourtant, elle l’était bel et bien. La jolie blonde était certaine que, malgré toutes ses appréhensions, Will serait vraiment heureux d’avoir fait quelque chose d’aussi fou. C’était une expérience unique qui, d’après ce qu’on avait pu lui dire, procurait des sensations et des émotions totalement incroyables tellement c’était fou. Pour elle, c’était quelque chose de tellement attirant. Elle avait ce besoin d’adrénaline, celui de sentir le grand frisson. Au quotidien, elle faisait parfois des choses insensées juste pour ressentir cette excitation, et elle avait aussi eu la chance de réaliser plusieurs expériences dont elle rêvait au cours de sa vie. Mais, jamais, elle n’avait eu l’occasion de faire un saut en parachute. Et ça, c’était avec l’homme de sa vie qu’elle voulait le faire. Cela semblait tellement hors du commun, qu’elle tenait vraiment à le partager avec lui. Mais ce n’était pas seulement pour elle qu’elle voulait tant qu’il l’accompagne. Elle voulait aussi pousser William à dépasser ses limites. Elle voulait le pousser à faire quelque chose qu’il trouvait complètement fou. Malgré tout ce qu’il pouvait dire, la jeune femme avait parfaitement conscience qu’il adorait lorsqu’elle agissait de cette façon. Au cours de leur vie, elle l’avait incité à la suivre dans ses envies tellement de fois qu’elle ne pouvait même plus les compter. Et, une fois de plus, il lui en serait reconnaissant. Irréfléchie comme elle était, elle n’avait même pas pensé un seul instant à l’idée qu’il refuse de le faire. Elle se disait que, une fois en haut dans le ciel, il finirait forcément par oser le grand saut. Mais, en attendant, elle voyait bien combien il était réticent. Elle lui avait demandé deux ou trois fois déjà quand est-ce qu’il aurait envie de le faire. Mais, bien sûr, il ne lui répondait jamais. Il faisait toujours tout pour dévier la conversation. Alors, cette fois, elle ne lui laissait pas le choix. Quand elle avait envie de quelque chose, elle n’hésitait pas à employer les grands moyens, Grace. Quitte à le mettre devant le fait accompli. D’autant plus qu’avec tout ce qui leur arrivait en ce moment, c’était un excellent moyen d’oublier leurs petits soucis. Sans y songer davantage, elle avait fait sa réservation quelques jours plus tôt en gardant évidemment le secret. Elle avait pris tout de même le temps de réfléchir à l’endroit où ils pourraient sauter. Et, sous les conseils de l’un des employés de l’agence, elle avait fini par choisir la ville de Taupo qui se trouvait dans l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Non loin de Wellington, elle se situait sur les berges du plus grand lac du pays, de quoi leur offrir un décor de rêve pendant qu’ils seraient dans les airs. Tout était fin prêt. Elle se trouvait non loin de l’entrepôt, devant un restaurant. Maintenant, il ne manquait plus que William. Elle lui avait proposé de déjeuner avec elle ce midi, et lui avait donné rendez-vous là-bas pour éviter d’éveiller ses soupçons. Debout devant l’enseigne, des lunettes de soleil sur le nez, elle l’attendait en profitant du soleil. Le temps était magnifique, ils avaient de la chance. C’était aussi la première fois qu’elle était aussi ponctuelle. Elle était vêtue tout à fait normalement, robe et escarpins aux pieds. Il était hors de question qu’elle arrive en tenue de sport. Mais elle avait pris soin de prendre dans un grand sac à main des vêtements pour elle et son mari. Elle avait même pensé à prendre des gants, des écharpes et tout le reste parce qu’elle se doutait qu’il devait faire bien plus froid encore. Quelque peu pressée, elle attendait avec impatience l’arrivée de William. Et, enfin, elle le vit arriver. Avec… Quelques minutes d’avance. D’accord, elle était vraiment impatiente. Un beau sourire vint instantanément illuminer son visage alors qu’elle le voyait arriver à sa hauteur. – Coucou mon amour ! Partageant un tendre baiser avec lui, elle se recula ensuite pour le regarder. Il ne le voyait pas derrière ses lunettes de soleil mais elle avait ce petit air rempli de malice dans les yeux. Mais quand elle reprit la parole, ce fut d’un ton bien plus innocent. – Je suis contente que tu aies pu te libérer. Tu sais, je voulais me faire pardonner pour toutes ces histoires avec la presse...

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3910
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ Dim 12 Mar - 18:08



~ GRAAL~
"Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Pour William, ce jour était comme n'importe lequel d'entre eux, il ne ce doutait pas de quoi que ce soit et encore de ce que lui avait préparé sa femme. Aujourd'hui il n'avait pas beaucoup de rendez vous et justement son assistante l'avait libérée pour son après midi. Elle lui avait annoncé dès qu'il était arrivé. Il ne ce doutait pas non plus une seule seconde que c'était sa femme qui était derrière tous ça. D'ailleurs, elle l'avait également appelé pour lui proposer qu'il déjeune ensemble. Et sans ce poser de question, l'avocat avait tout de suite dit oui bien que l'adresse de leur rendez vous n'était pas vraiment à côté. Le pauvre si il savait, il ne serait pas aussi pressé d'aller la rejoindre. Mais après tous ce qui c'était passé avec la presse, les deux articles scandaleux sur Grace ... passer un moment tranquille avec elle c'était presque inespéré. Après son dernier rendez vous de la mâtiné, Will n'avait pas mit longtemps avant de rejoindre sa voiture puis aller retrouver sa femme au lieu de rendez vous. Le pauvre, si il savait que depuis quelques jours elle n'avait fait que prévoir ce maudit sauf en parachute il n'irais pas aussi vite et surtout aussi impatient. Il n'était pas non plus au courant que c'était elle qui avait déchargé sa journée pour justement sauter en parachute. Arrivant devant le restaurant, Grace était déjà là ... c'est elle qui lui avait donné rendez vous oui mais la ponctualité ce n'était pas forcément son truc et pourtant elle était là et semblait l'attendre avec impatience. S'approchant d'elle avec un beau sourire sur les lèvres, il déposa un baiser contres les siennes avant de plonger son regard dans le sien ou plutot tenter de croiser son regard derrière ces lunettes de soleil. - Ça m'a fait plaisir que tu me propose de déjeuner ensemble ! C'est vrais il était content d'être là avec elle même si c'était loin de la ville. D'ailleurs il était assez surprit qu'elle est choisi ce coin un peu reculé, c'était magnifique comme endroit. - Je suis libre tous l'après midi si tu veux qu'on passe un moment tous les deux ! Ce n'est pas ta faute ... tu n'as pas à te faire pardonner mon cœur, mais je suis content de passer du temps avec toi. Il n'allait pas dire ça très longtemps. - Pourquoi aussi loin ? Tu avait envie de sortir un peu de la ville ? Ce qui est plutot étonnant sachant que Grace est une femme qui aime bien trop la ville pour s'en passer ... mais même avec cet indice, William ne s'attendait pas du tout à ce qu'elle allait lui proposer. Mais naïf qu'il était, il était surtout en train de tomber dans le piège, ce faisant ensorceler sans difficulté par le petit démon qui lui servait de femme. - Alors ? On y vas ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6758
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ Dim 12 Mar - 18:51


 

 
 


« Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




William ne se doutait absolument de rien de ce qui l’attendait, du moins la jeune femme l’espérait. Elle avait vraiment pris soin d’organiser méticuleusement les choses dans son dos pour que tout soit parfait. Elle s’était chargée de libérer l’emploi du temps de son mari sans lui en faire part. Et elle avait également posé son après-midi à la boutique pour ce moment privilégié en sa compagnie. Evidemment, le jeune homme avait tout de suite accepté son invitation à déjeuner avec elle. En le voyant arriver avec un beau sourire sur le visage, elle pouvait se rassurer. Il n’avait pas l’air d’avoir compris ce qu’elle avait concocté à son insu. Sinon, il ne serait certainement pas venu. Et c’était justement pour cette raison que Grace avait privilégié l’effet de surprise. Ainsi que pour lui éviter de stresser durant des jours en avance, ce qui ne ferait que le bloquer davantage. Sourire aux lèvres également, la jolie blonde l’accueillit d’un baiser avant qu’ils ne commencent à discuter. Il était trop adorable, il ne se doutait vraiment de rien. Elle tentait de ne rien montrer non plus. Heureusement, son regard bien trop expressif était caché derrière ses lunettes de soleil. Elle avait simplement ce petit sourire malicieux sur les lèvres. Il l’informait qu’il était libre tout l’après-midi mais ça, elle le savait déjà. C’était même grâce à elle, seulement elle allait éviter de lui en faire part pour le moment. Il avait l’air d’excellente humeur pour le moment mais quelque chose lui disait qu’il allait vite déchanter. William semblait tout de même surpris qu’elle lui ait donné rendez-vous dans un coin aussi reculé de la ville. Il fallait dire qu’il la connaissait par cœur. Et ce n’était pas vraiment le genre de la belle, bien trop citadine pour les zones reculées. Mais elle n’avait pas réellement le choix étant donné que l’entrepôt où ils allaient avoir leur préparation ainsi que l’hélicoptère se trouvaient dans le coin. – Mmh… En quelque sorte. répondit-elle simplement d’un ton bien trop mystérieux alors qu’elle relevait ses lunettes de soleil au-dessus de sa tête pour pouvoir plonger son regard dans le sien. – Attend chéri… Il faut que je te dise quelque chose avant qu’on y aille. déclara-t-elle en attrapant sa main pour le retenir. Ils n’allaient pas au restaurant, non. Et il allait vite comprendre ce dont il était question. Surtout qu’elle n’arrivait plus à cacher son sourire, Grace. – En fait, on ne va pas au restaurant… Enfin… Pas tout de suite en tout cas. Elle le contemplait avec ce regard des plus espiègles, un regard presque enfantin, et pourtant, il allait vite se rendre compte que ce rendez-vous était loin d’être innocent. – Si je t’ai fait venir ici, c’est parce que c’est aujourd’hui qu’on va… Et elle entretenait le suspense volontairement en plus. Mais, ne pouvant plus attendre plus longtemps, la jeune femme s’exclama rapidement en écartant les bras d’elle. – … Sauter en parachute !!! Et elle était très fière d’elle, en plus. Un petit démon, vous avez dit ?

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3910
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ Dim 12 Mar - 20:49



~ GRAAL~
"Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Non il ne s'y attendait pas, il ne doutait même pas une seule seconde ce qu'elle avait préparé pour leur après midi et si il avait eu des soupçons, là il n'en doutait pas du tout et il ne s'y attendait pas du tout non plus. C'est sur que si elle lui en avait parlé, William aurait tout fait pour éviter ce rendez vous il pensait même qu'elle avait oublié même si la dernière fois qu'ils en avaient parlés ne remontait pas il y à si longtemps que ça ! D'ailleurs à chaque fois qu'elle avait tenté d'aborder le sujet, il avait toujours trouvé le moyen de dévier la conversation ou de lui échapper. Mais là sans même le vouloir, le pauvre était en train de ce jeter lui même dans la gueule du loup, le pire c'est qu'il ne voyait vraiment rien venir. Elle était là, à le regarder avec son petit air innocent, son sourire à faire perdre la tête comme si elle n'était pas capable de lui faire ce genre de coup et pourtant ... le pauvre allait très vite déchanter. Il y avait même plusieurs indices qui auraient pu lui faire comprendre, comme le choix du restaurant. Ce n'était pas du tout en ville et la connaissant c'était surprenant ! Pourquoi avait elle choisi un lieu si reculé ? Bon il ne voulait pas non plus penser au pire, en la voyant il était surtout content de la voir et surtout heureux de pouvoir passer quelques heures avec elle, l'informant même qu'il était disponible toute l'après midi si jamais elle voulait qu'il restent tous les deux. Mais il finit par lui poser la question, pourquoi avait elle choisi un tel lieux ? Pour sortir de la ville ? Changer d'air ? Apparemment c'étais surtout pour s'excuser de tous les passages qu'elle avait pu faire dans la presse mais il ne lui en voulait pas du moins aujourd'hui il ne lui en voulait plus, c'était oublié cet histoire d'autant plus que depuis elle n'avait pas fait d'autres apparitions. Mais bon, maintenant qu'ils étaient tous les deux ils allaient pouvoir profiter de cette journée et surtout ils pouvaient maintenant aller déjeuner. Prenant déjà la direction du bâtiment qui ce trouvait derrière eux, sa femme le rattrapa bien vite par la main pour le retenir. - Quoi ? Qu'est ce qui ce passe ? Soudainement, il ce sent légèrement anxieux, presque effrayé par ce qu'elle voulait lui dire. Pourtant ça n'avait pas l'air sur horrible que ça puisqu'elle avait un très large sourire sur le coin des lèvres. Elle ce moquait de lui ou ... non, apparemment elle voulait lui dire quelques chose et elle avait jugé bon nécessaire de l’écarter de la ville pour lui dire. - Ne me dit pas que tu fais de nouveau la une des magazines !Si seulement ... c'était encore bien pire pour lui le pauvre et il ne voyait toujours rien venir. - Pas tous de suite ? Alors on va ou avant ? Il avoue que là ... il commençait à ce poser des questions et vraiment ! La fixant alors qu'elle relevait enfin ces lunettes de soleil, elle avait ce regard malicieux, le genre pas vraiment auquel il ne fallait pas du tout ce confier. - Tu veux bien arrêter de jouer au devinette s'il te plait ! Et le dire clairement ce que tu as prévue ! Et là ... elle finit par lui dire ! C'est l'effet d'une bombe parce qu'il pense même qu'il à mal comprit ce qu'elle venait de lui dire et pourtant ce visage venait clairement de ce décomposer juste en l'entendant. - Sauter en parachute ? Le pire c'est qu'elle était fière d'elle, comme si elle venait de faire une bonne action ! - Non ! Non c'est hors de question ! Reculant déjà, il était même décidé à s'en aller parce qu'il était hors de question qu'il reste ici une seconde de plus, parce qu'il savait qu'elle allait le faire craquer et il ne voulait pas ! - Quand je pense que je me suis fait avoir ! J'aurais du me douter que c'était ... louche ton histoire de rendez vous loin de la ville !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6758
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ Lun 13 Mar - 14:14


 

 
 


« Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




A peine avait-elle appris à William qu’elle avait prévu autre chose que leur simple déjeuner en amoureux qu’elle vit le sourire de celui-ci disparaître. Il semblait inquiet, peut-être même nerveux alors qu’elle n’avait encore rien. Il commençait sans doute à deviner ce qu’elle avait préparé. A moins qu’il ne soit simplement anxieux parce qu’il ignorait tout. Il l’était de nature, alors c’était tout à fait possible. D’ailleurs, il ne tarda pas à formuler sa première hypothèse qui eut le mérite de faire sourire Grace. Elle secoua la tête négativement en guise de réponse. Non, elle n’avait pas encore fait la couverture des magazines. Elle lui avait promis qu’elle se tiendrait tranquille le temps que ces histoires se tassent, et elle le faisait. Mais elle ne lui avait jamais promis qu’elle serait sage comme une image non plus. Il fallait bien qu’elle entretienne sa capacité à le rendre dingue comme elle pouvait. Surtout, elle attendait ce moment depuis trop longtemps déjà pour patienter davantage. Elle avait essayé de lui laisser le choix mais William ne semblait pas décidé à prendre les devants, alors évidemment elle l’avait fait à sa place. Alors qu’elle entretenait volontairement le mystère autour de ce qui les attendait, le jeune homme paraissait de plus en plus appréhender. Et aussi, il avait l’air de plus en plus pressé qu’elle lâche le morceau. Et c’était elle la plus impatiente des deux ? Un grand sourire fier aux lèvres, la jolie blonde finit par lui apprendre enfin ce qu’elle avait en tête. Malgré la façon dont elle lui annonçait les choses, elle ne s’attendait pas à ce qu’il saute de joie mais… Elle n’imaginait pas qu’il ait une réaction aussi virulente non plus. Le visage de William s’était totalement décomposé alors qu’il refusait d’emblée. – Quoi ?! répondit-elle aussitôt comme stupéfaite. Il lui avait promis qu’il le ferait ! Alors, il allait le faire. C’était comme ça, et pas autrement. Mais non, Will commençait déjà à reculer, détachant sa main de la sienne comme s’il était prêt à fuir à tout instant. Il affirma rapidement qu’il aurait dû se douter que ce rendez-vous loin de la ville était louche. Peut-être bien, mais il ne l’avait pas fait. Et il était là maintenant. Et surtout, il allait sauter, si, si. – Il fallait bien que prenne les devants, tu ne l’aurais jamais fait ! déclara-t-elle naturellement avant de se rapprocher à nouveau de lui pour plonger son regard dans le sien. – Mon amour, tu m’as promis qu’on le ferait… Allez, s’il-te-plait… demanda-t-elle comme une enfant en plein caprice. C’était peut-être ça, au fond. Un caprice. Maintenant qu’elle s’était mis dans la tête l’idée qu’ils feraient ce saut en parachute ensemble, elle le voulait coûte que coûte. – Je suis sûre que tu vas aimer… Et puis, on sera ensemble. Fais-moi confiance… ajouta-t-elle d’une voix craquante alors que ses yeux émeraude étaient toujours plongés dans les siens. Elle savait pertinemment combien son pouvoir de persuasion était puissant sur l’homme de sa vie. Elle espérait vraiment que cela suffise parce que, sinon, ils passeraient à côté d’une magnifique expérience. – Je veux faire ça… Mais surtout, je veux le faire avec toi… Qu’on le partage ensemble, tous les deux en amoureux… termina-t-elle d’une petite voix triste. Et elle faisait tout pour que ça fonctionne. De toute manière, il allait finir par accepter qu’il le veuille ou non. Si ce n’était pas de cette façon, elle le convaincrait autrement. Ce n’était qu’une question de minutes, rien d’autre. Elle n’en doutait pas une seconde, Grace.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3910
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ Lun 13 Mar - 23:16



~ GRAAL~
"Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il venait de tout comprendre et c'était bien loin de l'enchanter tous ça ! En faite c'était même tout le contraire. Maintenant qu'elle venait de lui cracher le morceau William n'avait qu'une seule envie c'était de prendre la fuite ! Et c'est ce qu'il comptait faire puisqu'il reculait déjà pour repartir à sa voiture. Il n'arrivait pas à y croire, elle lui avait clairement tendu un piège et le pire c'est qu'il c'était jeté tête baissée dedans sans ce poser la moindre question. Bon sang, il aurait du ce douter que ce déjeuné n'était pas aussi innocent qu'elle le laisser entendre. Elle avait tout programmé derrière son dos et elle avait juste attendu le bon moment pour lui tendre le piège et c'était réussi. Il était tout simplement hors de question qu'il reste ici une seconde de plus parce que le pire ... c'est qu'elle allait réussir à le convaincre si jamais ils tentaient d'en discuter. Alors autant qu'il prenne la fuite et tous de suite. - Tu m'as très bien comprit Grace ! Il sait ce qu'il lui avait dit ! Il sait qu'il lui avait promis de sauter en parachute seulement là c'était vraiment au dessus de ses forces, il ne pouvait vraiment pas ! Il avait pourtant eu le temps de s'y préparé mais non ! Vraiment il n'arrivait pas et il ne pourrait pas non plus. En l'entendant alors qu'elle tentait de le retenir autant qu'elle le pouvait, Will ne pu s'empêcher de lui répondre. - Évidement ! Grace, il est hors de question que j'y aille ! Je peux pas ! Et puis c'est vraiment pas sympas de me faire ça ! C'est sur qu'il n'aurait pas eu l'idée de s'y pointer lui même, puisqu'il avait horreur de ça ! Mais parvenant à attirer son attention, William resta silencieux alors que son regard ce perdait déjà dans le sien. C'est vrais qu'il lui avait promis mais bon sang il ne voulait pas que ça arrive aussi tôt ! - S'il te plait, n'essaie pas de me convaincre Grace ! Déviant rapidement son regard pour éviter de trop ce noyer dans le sien. Lui faire confiance ? Après ce qu'elle vient de lui faire ? Non ! Non ! Plus jamais il ne pourrait lui faire confiance. - J'adore être avec toi Grace, mais pas pour ça ! Je vais détester ! Je vais t'en vouloir de m'avoir attirer ici et jamais je ne pourrais te pardonner ! Il lui en voulait déjà de l'avoir attiré ici sans lui en toucher deux mots alors vous pensez bien qu'il va pas ce jeter dans le vide, affronter sa plus grande peur pour lui faire plaisir. Mais il ne parvint pas à dévier son regard plus longtemps. Cette petite voix, ce regard aussi enfantin ... comment lui résister ! Il n'avait jamais réussi à trouver la combine c'est pour ça qu'il lui cédait toujours. La fixant pendant quelques secondes, elle était tellement touchante à cette instant qu'il avait envie de craquer mais il ce souvenait que ce n'était pas un vulgaire sacrifice comme un autre ! C'était un saut en parachute bon sang ! Elle voulait sa mort ! - On peu aussi partager beaucoup d'autre chose entre amoureux Chérie ! Mais elle n'avait aucun mal à avoir ce contrôle total sur lui puisque fermant douloureusement les yeux, il baissa la tête comme pour s'avouer vaincu. - Tu vas me tuer un jour !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6758
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ Mar 14 Mar - 1:44


 

 
 


« Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




La jolie blonde s’attendait aux appréhensions de son mari. Mais elle ne s’attendait pas au fait qu’il puisse refuser avec autant d’assurance de jouer le jeu. C’est vrai, quoi. Il ne lui avait jamais rien refusé. Et pourtant, il semblait très sûr de lui alors qu’il affirmait qu’il ne sauterait pas en parachute. Il se montrait plus catégorique qu’elle ne l’aurait cru. Il précisait même qu’elle l’avait très bien compris tout en reculant comme pour s’en aller. Mais elle ne comptait pas le laisser s’échapper, Grace. Il lui avait fait une promesse, et elle était bien décidée à ce qu’il la tienne. Elle savait que le mettre devant le fait accompli n’était pas vraiment gentil de sa part. Il devait voir la situation comme un piège alors que ce n’en était pas vraiment un. C’est juste qu’elle savait qu’il n’aurait jamais accepté de venir si elle lui avait dit la vérité. Bon, d’accord, c’était peut-être un piège. Mais c’était bien pour son bonheur à lui qu’elle le faisait, et pas seulement le sien. – Je t’avais dit que si tu ne te décidais pas, je le ferais ! Bon… Elle n’était pas sûre que ce soit un excellent argument pour le convaincre de la suivre. Alors, changeant de méthode, la belle lui rappela qu’il lui avait fait une promesse. Et les promesses, c’était sacré. Il la suppliait de ne pas essayer de le convaincre, et elle savait pourquoi il lui faisait une telle demande. Ils savaient tous les deux qu’il était incapable de lui refuser quelque chose. Sauf qu’elle n’avait aucun scrupule à se servir de cette faiblesse pour parvenir à ses fins, Grace. Elle voyait bien qu’il faisait tout pour fuir son regard alors qu’elle, au contraire, faisait tout pour croiser le sien. Elle avait ces yeux de chat Potté, ceux qui paraissaient si innocents qu’elle donnait l’impression qu’il pourrait lui briser le cœur en refusant sa demande. Mais il parvenait encore à résister puisqu’il lui assurait même qu’il ne pourrait jamais lui pardonner. Rien que ça… Pourtant, elle lui avait fait tellement pire ! – Et moi, je sais que tu m’en seras reconnaissant… Bordel, elle le connaissait quand même. Ou alors, elle était vraiment à côté de la plaque, et il allait vouloir la tuer une fois en haut. Mais elle était sûre d’elle. Elle était tellement confiante que c’en était effrayant. Elle avait toujours été du genre à foncer tête baissée sans se poser de question. Croisant enfin son regard, elle le contemplait toujours de cet air qui le faisait tant craquer. Elle avait même pris une petite voix adorable pour lui dire qu’elle voulait vivre cette expérience avec lui, et avec lui seulement. Il allait céder, il fallait qu’il cède. Il ne semblait déjà plus lui en vouloir comme quelques secondes plus tôt puisqu’il l’appelait d’un surnom affectueux en tentant de la convaincre qu’ils pouvaient partager d’autres choses. – Mais c’est différent… J’ai besoin de partager aussi ce genre de choses avec l’homme que j’aime… répondit-elle toujours d’une voix triste. Et, pour le coup, c’était vrai. Elle avait trop ce besoin de se sentir vivante, celui de faire des choses inimaginables… Elle ne pouvait pas se contenter des moments d’une vie banale. Elle avait besoin d’un homme qui la faisait vibrer, Grace. C’était pour cette raison qu’elle aimait toujours autant être avec William. Ils n’avaient pas une existence calme et tranquille, tous les deux. Elle n’avait pas envie qu’il arrête de la suivre là où elle voulait bien l’emmener. C’était aussi ça, leur couple. Voyant son mari fermer les yeux, la jeune femme sentait qu’il commençait enfin à flancher. Il finit même par avouer qu’elle allait le tuer un jour. C’était limite si elle ne se retenait pas de sauter de joie. Mais, à la place, elle s’approcha tout doucement de lui pour entourer ses bras autour de son cou. – Est-ce que ça veut dire que tu es d’accord ? demanda-t-elle toujours d’une voix craquante. Et, comme pour le convaincre définitivement d’accepter, elle ajouta. – Sinon… C’est pas grave, tu sais. Je ne t’en voudrais pas, je serais juste très triste… Mais je ne veux pas te forcer… Absolument pas, hein. Cette femme ne finira pas au Paradis.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3910
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ Mar 14 Mar - 9:41



~ GRAAL~
"Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il était catégorique parce qu'il ne comptait pas faire ce saut en parachute. Il lui avait fait comprendre plusieurs fois qu'il ne voulait pas et ça n'allait certainement pas changer. Il était hors de question qu'il monte dans un avion ou dans un hélicoptère pour aller ce jeter volontairement dans le vide par plaisir même si c'était pour les beaux yeux de sa femme. Mais elle était trop forte pour qu'il puisse lui dire "non" trop longtemps c'est pourquoi il préférait prendre la fuite plutot que de rester là pour tenter de lui faire comprendre qu'il ne comptait pas sauter. Il lui en voulait d'avoir préparé tous ça dans son dos sans même lui en toucher le moindre mot ! Bon de toute façon si elle lui en avait parlé il ne serait même pas venu la rejoindre mais tout de même ! La il avait l'impréssion qu'elle l'avait juste attiré dans un piège et qu'elle ne lui laissait pas de choix d’échappatoire. Il tentait même de fuir son regard pour éviter qu'elle le fasse changer d'avis mais c'était tellement peine perdu ! - Je pensais tout de même que tu m'en parlerais avant ! Tu me met devant le fait accompli comme si j'avais pas d'autre choix ! Il n'a pas le choix ! De toute façon elle ne lui laissait pas du tout le choix c'était soit il la suivait et elle était heureuse soit ... il refusait et elle allait lui en vouloir même si elle lui disait le contraire. Il tentait de trouver tous les arguments possibles pour lui faire comprendre qu'il ne voulait pas, il finit même par lui dire qu'il allait la détester si elle le forçait à le faire mais même cet argument ne semblait pas suffire à la faire changer d'avis, elle affirmait même qu'il lui en serait reconnaissant une fois fait ! Mouais, ça il en doute ! Il aurait surement du mal à s'n remettre mais peu importe puisqu'il ne comptait pas y aller quand même. Bon sang, ensemble ils pourraient partager beaucoup d'autre choses, des voyages, des sorties, beaucoup d'autre moment ... pourquoi fallait il qu'elle choisisse toujours des activités extrême ! Il ne voulait pas être touché par ce qu'elle venait de lui dire, il ne voulait pas qu'elle est de l’influence sur lui et pourtant, ces mots la touchait bien plus qu'il ne le voulait. Elle voulait partager ça avec l'homme de sa vie ... bon sang comme ne pas y être insensible ? Détournant encore une fois son regard, Grace avait cette petit voix triste, touchante ... presque comme une petite fille qui réclamait quelques chose avec un ton si innocent. Bordel ! Elle était surtout en train de le faire craquer, il était sur le point de lui dire qu'il était d'accord, même si ça voulait dire qu'il allait affronter sa plus grande peur, ce jeter dans le vide par amour .... c'était bien la plus belle preuve qu'il pouvait lui offrir. Fermant les yeux alors qu'elle ce rapprochait de lui pour enlacer son cou Will releva la tête vers elle pour plonger de nouveau son regard dans le sien ne sachant pas vraiment si il devait lui dire "oui" ou "non". - Tu ne veux pas me forcer ? Vraiment ? Dit il en souriant à peine avant de soupirer pus rependre d'une fois clair mais pas vraiment rassurée. - C'est d'accord ! Mais vite avant que je ne change d'avis ! Il allait surement regretter ce qu'il venait de lui dire mais elle ne lui laissait pas le choix de toute façon donc autant y aller maintenant plutot que d'attendre ... - Qu'est ce que je ne ferais pas pour ce regard ! Dit il en détournant les yeux presque honteux d'avoir craquer, qu'est ce qu'il ce sent faible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6758
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ Mar 14 Mar - 16:02


 

 
 


« Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




William savait très bien que, si elle ne lui avait rien dit avant, c’était parce qu’il aurait refusé de venir. Il aurait prétexté une excuse, puis une deuxième, jusqu’à n’en plus finir. Elle ne voulait pas lui laisser l’occasion de se débiner. Mais si elle continuait à justifier son silence, la conversation pourrait se poursuivre durant des heures alors que, clairement, ils avaient bien mieux à faire. Alors, à la place, elle chercha à le persuader de changer d’avis et faire enfin ce saut en parachute à ses côtés. Ce n’était pas facile de le convaincre de faire quelque chose qui l’effrayait tant mais elle avait de la ressource, Grace. Elle parvint surtout à utiliser ses faiblesses contre lui puisqu’elle n’hésitait pas à l’amadouer. Son regard le plus craquant, sa voix la plus triste, tout y passait. Et ses arguments, aussi. Elle voulait lui faire comprendre que, si elle désirait tant faire cette expérience avec lui et seulement lui, ce n’était pas par simple caprice. Elle aurait tout à fait pu proposer cette activité à n’importe lequel de ses amis. Et certains d’entre eux auraient accepté avec bien plus de facilité que William. Mais non. Il était important, pour une femme comme elle, que l’homme de sa vie soit capable de la suivre dans toutes ses folies. Elle n’avait aucune limite, alors bien sûr, elle le poussait irrémédiablement à dépasser les siennes. Mais c’était aussi quelque chose qu’il aimait chez elle, n’est-ce pas ? Elle voyait, en tout cas, qu’il commençait à flancher peu à peu. Remarquant une brèche, elle en profita tout de suite pour aller entourer ses bras autour de son cou, de sorte qu’il ne pouvait plus du tout fuir son regard désormais. Ses yeux dans les siens, la jeune femme ne voulait pas simplement une acceptation tacite… Elle voulait qu’il dise clairement qu’il était d’accord pour sauter avec elle. Il avait ce petit sourire aux lèvres alors qu’il lui demandait si elle ne voulait vraiment pas le forcer… Certes, elle lui forçait légèrement la main. Mais ce n’était pas la première fois, ni surement la dernière fois qu’elle le ferait. Sans lui répondre, la belle attendait surtout qu’il réponde à sa question. Et lorsque, enfin, il affirma qu’il était d’accord, elle se jeta à son cou avec bonheur. – Haaaw, merci mon amour ! s’exclama-t-elle, toute heureuse. Elle se mit à rire à ses paroles suivantes. Il était bien capable de tout pour ses beaux yeux, alors. S’il avait honte d’être aussi faible face à elle, Grace, de son côté, était on ne peut plus ravie. En premier lieu, parce qu’elle avait enfin ce qu’elle voulait, mais aussi parce qu’elle était vraiment touchée. Qu’il soit capable d’une chose pareille pour elle, c’était peut-être bien l’une des plus grandes preuves d’amour qu’il avait pu lui faire. Elle recula légèrement son visage pour pouvoir lui offrir un baiser passionné, comme pour le remercier. Mais, comme il l’avait dit lui-même, il valait mieux qu’ils se pressent avant qu’il ne revienne à la raison. Elle se détacha de lui pour récupérer son sac à main et, de l’autre, elle saisit Will pour l’entraîner avec elle jusqu’à l’entrepôt. – J’ai pris des affaires pour qu’on soit plus à l’aise. Et pour qu’on évite d’avoir froid aussi. Elle avait vraiment tout prévu, oui. Alors qu’ils arrivaient à l’entrepôt, ils furent vite pris en charge par une employée qui leur donna des formulaires à signer, au cas où il leur arriverait quelque chose. Grace remplit et signa le sien sans se poser de questions. Et elle espérait vraiment que William ne cogite pas trop. Ils purent également choisir les formules photos et vidéos qu’ils voulaient avant d’être dirigés vers la salle de préparation. Ils purent troquer leurs vêtements pour des tenues plus sportives avant que leurs instructeurs les rejoignent finalement pour leur montrer les positions qu’ils devraient avoir durant le saut ainsi que le déroulement des choses. Ils mirent également à leur disposition les combinaisons qu’ils devraient porter durant le vol. Une fois la sienne enfilée, la styliste attacha ses cheveux à l’aide d’un élastique. – Je crois que je n’ai jamais été aussi horrible de ma vie. constata-t-elle avec une grimace alors qu’elle tentait de contempler son allure dans un miroir. Mais elle finit par le ranger avant de se tourner vers son mari. – Tu es prêt ? Si elle était sereine, malgré son impatience, elle espérait qu’il se sente bien également.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3910
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ Mar 14 Mar - 21:42



~ GRAAL~
"Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Et voilà ! Il avait finit par craquer, un regard, un sourire un peu trop aguicheur ou trop craquant et voilà, il avait craqué lui même n'arrivait pas à y croire tellement c'était surprenant ! Enfin pas tant que ça quand on savait qu'il n'était pas capable de lui refuse quoi que ce soit ! Mais bon sang qu'est ce que c'était agaçant de savoir qu'elle avait le dessus à chaque fois, même quand il ne voulait pas elle parvenait toujours à lui faire dire le contraire comme cette fois ! Il n'avait pas envie de faire ce saut en parachute mais pour ces beaux yeux il allait le faire ! Parce qu'il lui avait aussi fait la promesse le soir de noël qu'il le ferait avec elle et depuis ... ben il savait que ce jour serait inévitable pourtant il avait fortement espéré que ça n'arrive jamais ! Mais c'était mal connaitre sa femme ! Et puis en plus elle mettait tous les atouts de son côtés pour le faire craquer. Et en le voyant enfin céder, la belle ce jeta soudainement à son cou comme pour le remercier d'avoir accepter. Tu parle comme si elle lui donnait le choix ! Elle disait bien que lui alors qu'en fin de compte non ... il n'avait pas du tout le choix. - Ne me remercie pas trop vite ! Dit il en la serrant contre lui malgré tous. Oui parce qu'il pouvait toujours prendre la fuite et la planter là ... bon il y avait très peu de chance mais il jamais il ce laissait gagner par la panique. Reculant légèrement, alors qu'elle venait de lui offrir un baiser comme pour lui donner du courage, Will soupira un bon coup avant qu'elle ne l'attrape pour qu'il la suive. - Muh ... tu avait déjà vraiment tous prévu alors ! Au point même de leur prévoir des vêtements plus confortable au cas ou ... mais ce n'était pas de ce genre de chose que William avait besoin ! Non franchement, il ne savait même pas ce qui pourrait l'aider à vivre ça beaucoup mieux. Arrivant à l’entrepôt, il pouvait déjà voir les nombreuses pistes de décollages ou ce trouvaient des avions, hélicoptère bon sang ... c'est dingue le nombre d'appareil volant qui peu y avoir dans le coin et dire que dans quelques instant seulement ils allaient ce retrouvaient dans l'un d'eux ! Bon sang ! A peine arrivé l'employé à l'entrée leur donna deux formulaires qu'ils devaient tous les deux remplir. En cas de problèmes ... ben voyons si en plus ils devaient parler des risques, ils voulaient vraiment qu'il s'en aille en courant en faite ! Parcourant le document assez rapidement, c'était comme si il préférait ne pas savoir. Pourtant, son esprit ne pouvait pas s'empêcher de penser au pire. - C'est une sorte de testament en faite ? De l'humour ? Non pas du tout ! Il tentait juste de prendre les choses avec légèreté mais ça e fonctionnait pas vraiment. Ce dirigeant ensuite vers une autre salle, la même employé leur confia deux tenues plus adéquate avant de les laisser ce changer. Puis après quelques instants, un homme finit par les rejoindre pour leur expliquer comment çà allait ce passer une fois dans le ciel ! Ce n'était pas si simple que ça ! Tellement de choses à respecter. Une fois sa tenue mise, il ce sentait assez ridicule ! En plus de ne pas du tout être dans son éléments avec cette tenue sur le dos c'était encore pire. - Et moi j'ai l'impréssion d'être un astronaute ... je me sent ridicule ! Dit il en le fixant dans le miroir qui ce trouvait en face de lui avant de poser son regard sur elle. En plus d'être ridicule, il était paniqué. - Comment tu fais pour être aussi calme après tous ce qu'on vient de voir ? Entre la signature de ce formulaire, les instructions qu'on doit suivre à la lettre, en plus de ces horrible combinaison ! Si c'était sa question ! Non, il ne ce sentait pas du tout serein c'était même tout le contraire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ

Revenir en haut Aller en bas

Allez viens, je t'emmène au vent, je t'emmène au dessus des gens. Et je voudrais que tu te rappelles, notre amour est éternel, et pas artificiel. ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-