AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 (wheedish) what's going on ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AWARDSle collectionneur de conquête.
avatar
AWARDS ▵ le collectionneur de conquête.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3594
▵ arrivé(e) le : 17/03/2016
▵ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: (wheedish) what's going on ? Mer 15 Mar - 19:39



what's going on ?
feat. Gareth & Jaelyn

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cela faisait maintenant une semaine maintenant que nous avions couchés ensemble avec Jaelyn près de la photocopieuse. Une semaine déjà mais je tentais de ne plus y penser. Sauf que, je ne pouvais pas m'empêcher d'y penser quand je voyais qu'elle n'était pas venue au travail depuis plusieurs jours. J'avais été prévenu qu'elle ne serait pas là mais je n'avais pas vraiment su pourquoi. Je trouvais cela bizarre. Au départ je m'étais dit qu'elle devait être malade comme cela devait arriver parfois. Comme cela m'était déjà arrivé même si c'était rare. Sauf que là.. cela faisait plusieurs jours maintenant. Plusieurs jours qu'elle n'était pas venue travailler. Je savais qu'elle aimait son travail et que ce n'était pas totalement son genre. Je ne voyais pas mademoiselle Cavendish être absente longtemps. Je me disais que j'allais attendre de voir aujourd'hui. Le weekend était passé alors peut être qu'elle allait venir au travail.

Comme d'habitude, le matin, j'avais déposé ma fille à l'école parce que c'était un rituel qui nous appartenait. Un rituel auquel je tenais. J'aimais ma fille et je voulais passé un maximum de temps avec elle. Avant de partir je m'étais habillé après avoir pris une douche. Une fois qu'elle était déposée, je passais au Starbuck pour me prendre un café ainsi que de quoi manger. Je prenais en même temps le repas pour ce midi puisque je n'avais pas envie de ressortir après. En plus de cela, j'avais une réunion de prévue à 9h. Une fois que ce fut prêt je partis en direction de mon bureau. Je préparais mon dossier et partais en direction de la réunion. Jaelyn n'était pas encore là je verrai après. Je devais passer en réunion.

Au bout d'une heure, je sortais de réunion car nous avions terminés. En retournant à mon bureau, je remarquais que mon assistante n'était toujours pas revenue. Je remarquais aussi qu'elle était froide dans ses messages et ne m'expliquait pas vraiment les choses. Je ne savais pas ce qui se passait. Je poussais un soupir alors que je décidais que je devais passer chez elle. Sur son CV il y avait son numéro mais également son adresse. Enfin, de toute manière j'avais déjà été chez elle une fois. C'était même là que nous avions eu notre première fois. Je chassais cette idée de ma tête alors que je récupérai mes affaires. Je prévenais que je devais m'absenter en prétextant une urgence. Je partais pour prendre mes affaires puis quittais mon bureau direction chez Jaelyn. Je me garais face à chez elle une fois arrivé puis sortais de la voiture. Je m'avançais jusqu'à devant chez elle tout en espérant qu'elle y serait. Je n'aurai pas l'air malin le cas contraire d'avoir débarqué chez elle. Je sonnais à la porte tout en attendant qu'elle vienne ouvrir. Je souriais en voyant qu'elle était là. Tant mieux alors. « Bonjour mademoiselle Cavendish. » Elle allait probablement me tuer pour cette interruption chez elle. « Je vois que vous êtes en forme. » Elle ne semblait pas malade en tout cas. « Je suis venu voir ce qui se passait puisque tu ne me réponds pas. » encore fallait-il qu'elle me réponde la aussi.

   
♡ ♡ ♡
   MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINchouchoute à la crème.
avatar
ADMIN ∞ chouchoute à la crème.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2110
▵ arrivé(e) le : 19/03/2016
▵ avatar : Dakota perfect Johnson

MessageSujet: Re: (wheedish) what's going on ? Sam 18 Mar - 15:30



what's going on ?
feat. Gareth & Jaelyn

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Roulée en boule dans mon lit, je devrais surement sortir de ce dernier et profiter du beau temps qu’il fait dehors. Non. Je n’ai pas envie, la seule envie qui me prend c’est de pleurer encore et d’oublier. Oublier les dernières semaines, les révélations désastreuses, ma misérable vie, la douleur dans ma poitrine qui ne fait que grandir. J’ai l’impression d’accumuler les emmerdes, et je ne veux qu’une chose, pleurer encore, et ne plus voir le soleil. Ni l’air frais caresser ma peau, ni croiser un couple, un enfant, une famille… rien de tout cela. C’est complètement idiot et mal venu de me comporter comme la dernières des imbéciles. Mais c’est ce que je suis une imbécile, doublé d’une incapable. Je devrais surement en parler à quelqu’un. Mais c’est trop douloureux. Mettre des mots sur ce que je suis, ce serait accepté l’inacceptable. Et pourtant… Pourtant je ne pourrais jamais avoir d’enfant. Jamais n’est pas irrémédiable je sais, mais d’après le docteur, il sera très compliqué pour moi de porter un enfant. Je suis vouée à ne pas donner la vie. Durant 25 ans je m’en foutais ou non de porter un enfant, aujourd’hui, je trouve cela pathétique. Je ne suis même pas capable de faire ce que toute femme est sensée faire. J’ai beau essayer de relativiser : je suis jeune, je ne suis pas en couple, je ne veux pas fonder une famille, je n’y arrive pas. Dans une autre vie, je suis cette femme capable de cela, c’était une probabilité, une éventualité, désormais cette porte se referme. Et les textos incessant de mon patron ne m’aide pas à m’apitoyer sur mon sort. Il ne pouvait pas s’occuper de sa femme, bon sang. Sa femme enceinte… sa femme… SA PUTAIN DE FEMME. Non, il se disait inquiet pour moi, enfin non pas inquiet il devait surement s’ennuyer de ne pas emmerder son assistante. Je n’étais pas d’humeur, je me sentais mal, j’avais envie de me laisser morfondre dans mon chagrin. En vain. BON SANG ! Je devrais faire un effort. Après m’être trainée jusqu’à ma douche, il devenait urgent que je me lave, je sortais de cette dernière les cheveux ruisselant sur mon débardeur short… Tenue pour dormir, trainer, me laisser aller. On sonna à la porte et je maudissais déjà ma sœur d’avoir oublié ses clés, si elle pouvait arrêter. Je me trainais jusqu’à la porte prête à l’incendier. « Tu devrais prendre tes cl… » Je me stoppais net croisant le regard de monsieur WHEELER. Mais qu’est ce qu’il faisait là ? C’est vrai qu’il connaissait mon adresse, après tout, il était venue ici, m’avait prit ma virginité et était reparti comme si de rien était. Non plus sérieusement, pourquoi perdait-il son temps avec ça ? Je passais rapidement une main sur mes yeux rougis. Merde, je ne voulais pas qu’il me voie dans cet état. « Monsieur Wheeler ! » C’était pathétique de ma part, mais je ne savais réellement pas où me tourner. Je regardais à gauche à droite. Pouvais-je lui claquer la porte au nez… Solution très intéressante. En forme ? Il rigole ou quoi ? Comme toute réponse, je lui claquais la porte au nez m’adossant contre cette dernière. « Allez vous en ! » Hurlais-je au travers de la porte dans l’espoir d’y entendre ses pas… Bon sang, mais pourquoi était-il là ? Je devais faire quelque chose… quelque chose de sensé et de raisonnable. Rien ne se montrait ! Je me sentais pathétique, tellement pathétique. Je rouvrais la porte afin de croiser son regard. « Vous n’avez rien d’autre de mieux à faire monsieur Wheeler ? Je reviendrais au boulot, mais pour le moment laissez moi. » J’étais lasse, je ne voulais pas craquer, mais ma voix tressauta légèrement… J’étais tellement lasse… Pitié, ne complique pas les choses, Gareth aux yeux sexy.

   
♡ ♡ ♡
   MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle collectionneur de conquête.
avatar
AWARDS ▵ le collectionneur de conquête.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3594
▵ arrivé(e) le : 17/03/2016
▵ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: (wheedish) what's going on ? Sam 18 Mar - 16:15



what's going on ?
feat. Gareth & Jaelyn

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mademoiselle Cavendish était compliquée. Bon d'accord, en général les femmes l'étaient je pense. Je voulu tenté de me rappeler si ma femme était ainsi compliquée puis finalement je me disais que ce n'était pas une si bonne idée que cela. J'avais échangé des messages avec mon assistante, voulant savoir si oui ou non elle allait venir travailler. Ou plutôt ce qu'elle avait pour ne pas venir. Bien entendu, j'avais du m'attendre à la réponse étant donné qu'elle m'envoyait un peu bouler. Elle ne me disait pas les choses. Elle me répondait froidement que cela ne me regardait pas et me concernait pas. Elle m'envoyait plutôt m'occuper de ma fille et ma femme. Soit disant femme puisqu'elle ne savait rien. Elle ne savait rien. Ma femme n'était plus de ce monde. Seulement voilà, je n'allais pas le lui dire. Je n'allais pas dire que ma femme était morte. Nous n'étions pas assez proche pour cela. On ne l'était même pas du tout. Les seules fois où on l'était c'était lorsqu'on couchait ensemble. Je n'aimais pas parlé de cela, pas même à mes amies. Je n'allais donc pas me confié à mon assistante. Pourquoi faire ? Ce n'était pas quelque chose dont elle avait besoin de savoir. En revanche, moi je souhaitais savoir pourquoi elle ne venait plus. Après avoir tenté d'envoyer des messages, il me paraissait mieux de me rendre chez elle. Je connais à la porte alors qu'elle vint m'ouvrir. Ah oui la porte close ? C'était ce qu'elle disait mais elle venait bien de m'ouvrir. Elle semblait étonnée de me voir alors que je lui avais dit pourtant. « C'est bien moi. » D'accord elle le savait très bien mais bon. Je la regardais puis lui disait qu'elle semblait en forme. Je n'aurai visiblement pas dû puisqu'elle venait de me claquer la porte au nez. Bon.. ça c'était fait alors. Je ne me laissais pas pour autant abattre et sonnais de nouveau à sa porte. Elle semblait encore agacée et voulait que je la laisse. Je n'avais pas fait ce chemin pour rien. « Je t'ai dis que je viendrai te voir alors me voilà et non je n'ai rien d'autre à faire. » Elle semblait vouloir refermer la porte je pense alors je posais ma main sur celle ci ainsi que mon pied pour l'en empêcher. Je poussais la porte avant d'entré à l'intérieur de chez elle. Je connaissais déjà du moins quelques pièces. « Tu pensais que j'allais repartir comme ça? » Elle semblait apparemment. Je refermais la porte derrière elle une fois entré à l'intérieur. Je me tournais donc vers elle, croisant les bras et la regardant de haut en bas. « Alors, je peux savoir ce qui se passe et pourquoi tu ne viens pas? » Je ne suis pas sûr après tout qu'elle dise la vérité lorsqu'elle me disait que ça ne me concernait pas ou quoi. Elle ne venait pas bosser donc c'était bien pour une raison. Elle n'avait pas l'air d'être malade enfin.. je crois. Je ne sais pas. J'attendais sa réponse.

   
♡ ♡ ♡
   MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINchouchoute à la crème.
avatar
ADMIN ∞ chouchoute à la crème.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2110
▵ arrivé(e) le : 19/03/2016
▵ avatar : Dakota perfect Johnson

MessageSujet: Re: (wheedish) what's going on ? Dim 19 Mar - 17:02



what's going on ?
feat. Gareth & Jaelyn

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je n’en reviens pas. Il a un sacré culot à venir chez moi, et prétendre à un quelconque droit. Il n’en a aucun me concernant. Aucun droit et je refuse de lui donner raison. Bon lui claquer la porte au nez était surement un peu prétentieux de ma part. J’aurai surement du faire attention mais je n’en ai tout simplement pas envie. Mon cœur va surement exploser dans ma poitrine. Le mal qui me ronge ne fait que grandir et je refuse de tomber dans cette sensation là encore longtemps. Je comptais revenir au boulot, mais j’avais besoin de temps. Du temps pour faire le point, du temps pour remonter la pente. Il ne me laisse pas le temps d’être loin de sa sexatitude et de son sexe magique. Il a beau dire les choses, il a ce truc qu’aucun homme n’a réussi à me faire voir par le passé et j’ai du mal à lui résister. Je ne suis pas d’humeur à quoique ce soit, surtout pas me battre avec lui. « Pourquoi faites-vous cela ? » J’inspire profondément ? Pourquoi ne suis je pas comme toutes les autres femmes, normale ? Je veux dire par là, la logique veut que nous tombions face à un homme qui ne soit ni notre patron, ni un homme marié. Normalement on doit tomber amoureuse de la bonne personne, celle qui partage notre vie pas un autre homme. Je ne suis clairement pas au point d’être amoureuse de lui. Mais je ne peux nier l’évidence. Cet homme, j’ai envie de lui, il provoque en moi le meilleur et comme le pire. Je me souviens avec quelles facilités il a eu ce qu’il désirait de moi dans la salle de la photocopieuse. Et là bon sang… Là c’est compliqué parce que je sais qu’il est marié, qu’il a une fille, qu’il en aura une autre surement d’ici quelques mois. NON. Il retient la porte, il entre comme si je l’avais invité. Et je le suis silencieusement sans rien dur, choquée par son comportement. Quelle perte de temps pour la simple employée que je suis. Je lève les yeux au ciel en l’entendant. Bon, je ne suis pas malade, mais je suis dévastée, mon corps l’est sans parler de mon âme. D’ailleurs. « Oui j’espérais que ce soit le cas… malheureusement non. » Je soupirais légèrement. J’inspire profondément. « J’ai fais des examens qui ne vous regardent pas. C’est personnel, et on n’est pas ça… Ce genre de choses et ensuite, je pense que vous devriez vous occuper de votre femme. Votre famille est plus importante que l’assistante, non ? » Je le regarde, me dirigeant vers la porte dans l’espoir qu’il comprenne que je veuille qu’il s’en aille. Le voir ici me rappelle ce moment où nous étions chez moi, où il m’a prit ma virginité, où je suis devenue enfin une femme. Ce moment malgré la chute carrément nulle à chier, ce moment reste dans mes mémoires comme le moment le plus agréable que j’ai vécu. Je n’aurais pas voulu que ça se passe autrement. Cependant, je ne veux plus associer cette image à lui. Non, patron, employée c’est ce que nous sommes. « Je vous remercie pour votre déplacement mais je vais bien et je reviens lundi. » Lui avouais-je droit dans les yeux. Moi aussi je savais mentir, oh oui, terriblement.

   
♡ ♡ ♡
   MACFLY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle collectionneur de conquête.
avatar
AWARDS ▵ le collectionneur de conquête.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3594
▵ arrivé(e) le : 17/03/2016
▵ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: (wheedish) what's going on ? Dim 19 Mar - 17:23



what's going on ?
feat. Gareth & Jaelyn

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aller chez elle me semblait la meilleure solution. Après tout, elle ne m'avait pas répondu par message. Enfin elle avait répondu mais pas à mes questions, pas ce que je souhaitais savoir. Et pour le coup, je voulais qu'elle me dise ce qu'elle avait. Elle n'avait pas à être d'accord de mon interruption chez elle ou non. J'étais venu et c'était trop tard. Je n'étais pas venu non plus pour repartir rapidement. Il ne manquerait plus que cela. « Parce que je le peux. » Il n'y avait aucune autre explication à donner. J'étais ici, elle n'avait pas besoin de savir pourquoi. Elle savait très bien, je voulais savoir ce qu'elle avait et pourquoi elle ne venait pas. Elle me fermait carrément la porte au nez avant de la rouvrir pour demander de partir. Ah, elle pensait que j'allais le faire ? Voyant qu'elle voulait la refermer je bloquais la porte avant d'entrer à l'intérieur. Je n'allais pas attendre son approbation ou quelque chose du genre. Je n'avais pas besoin de cela. Je levais les yeux au ciel quand elle espérait vraiment que je m'en aille. Je m'en doutais oui mais malheureusement pour elle je n'étais pas du genre à écouter. « Je t'ai dis que je ne suis pas du genre à abandonner. » Visiblement elle ne l'avait pas compris, ceci dit, on ne se connaissait pas vraiment tous les deux. Même pas du tout. Je ne savais rien d'elle et elle ne savait rien de moi mais ça ne faisait pas parti du contrat de travail. Bon okay, coucher avec elle non plus mais tout ceci était terminé. Je la questionnais alors, cherchant encore à savoir pourquoi elle ne venait pas. Je fronçais les sourcils quand elle me parlait d'examens. Quels genres ? Qu'est ce que nous étions pas ? Je soupirai, agacé quand elle évoquait encore ma femme et ma famille. Elle ne pouvait pas changer de sujet ? Elle croyait toujours que j'étais marié alors que non. C'était plus compliqué mais comme elle le disait, c'était personnel. « Quels genres d'examens ? Je ne suis pas ici pour parler de moi ou de quiconque de mon entourage. » Elle était têtue c'est vrai mais moi aussi je l'étais. Cela ne risquait pas d'aller dans ce cas, il fallait qu'un de nous baisse la garde mais ce n'était pas mon genre. Elle se dirigeait vers la porte et je croisais toujours les bras. Ah donc elle me jetait dehors ? Oui, ça y ressemblait bien. Revenir lundi, qu'est ce qui me le prouvait ? Pour le coup, rien du tout. « Tu me met dehors ? En général, c'est moi qui part. » Ouais d'accord, la ferme Wheeler. Je ne bougeais pas d'un pas, je ne comptais pas partir comme elle l'espérait après tout. « C'est ce que tu dis je n'en ai pas la preuve. Et si tu allais bien tu ne serai pas chez toi depuis plusieurs jours. Je me trompe? » Je la questionnais mais, dans le fond, elle savait que j'avais raison. Je savais également mentir, alors je savais lorsqu'une personne mentait.

   
♡ ♡ ♡
   MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINchouchoute à la crème.
avatar
ADMIN ∞ chouchoute à la crème.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2110
▵ arrivé(e) le : 19/03/2016
▵ avatar : Dakota perfect Johnson

MessageSujet: Re: (wheedish) what's going on ? Mar 21 Mar - 19:47



what's going on ?
feat. Gareth & Jaelyn

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Le pouvoir ne donne pas le droit. » Je me rendais compte que rare était les gens qui avaient du lui tenir tête. Clairement ce n’était pas le cas, apparemment. Je levais les yeux au ciel à cette pensée. Je ne voulais pas qu’il est ce droit là sur moi. Il n’était rien pour moi, hormis un patron un peu trop sexy. J’étais au bout de ma vie, mentalement et physiquement et il débarquait chez moi. Apparemment, je n’étais pas assez malade pour lui, réellement je l’étais, une maladie invisible certes, mais une maladie quand même. J’avais besoin du réconfort de mes amis, pas d’un affrontement avec mon patron. Cet homme était une contradiction à lui tout seul. Je n’étais rien mais il venait chez moi pour avoir une réponse. Quel connard ! Je levais les yeux au ciel d’exaspération. « tu devrais pourtant abandonner. » Lui avouais-je ne trouvant pas l’intérêt qu’il portait à tout cela, ça n’avait aucun sens pour moi. Il voulait surement avoir le dernier mot mais moi, je n’étais pas d’humeur. A fleur de pot et fatiguée, je voulais juste m’enfouir dans ma couette et pleurer un grand coup. Il ne voulait pas me laisser tranquille ? Je me mordais l’intérieur de la joue me maudissant de lui avoir dit cela. Je n’aurai surement pas du maintenant il allait vouloir des informations supplémentaires. Je ne voulais pas lui dire que je ne pouvais pas avoir d’enfants, que c’était quelque chose sur quoi je devais tirer un trait définitif. Je me dandinais d’un pied sur l’autre, cherchant l’excuse, celle qui allait le faire changer d’avis. J’avais une idée… Je devais parler de ce que je savais, cela devrait surement suffire n’est ce pas… Ca ne le regardait pas. Je n’avais pas à savoir non plus, après tout. « Et je n’ai pas envie de parler de moi. » J’étais près de la porte et j’espérais qu’il comprenne le message que je tachais de faire passer. Malheureusement, je n’y arrivais pas, il ne bougeait pas. Pourquoi ? Franchement pourquoi ? Je levais les yeux au ciel face à son aplomb déconcertant. « ça je l’avais remarqué. » Il partait, il partait toujours. La fuite, voilà ce qu’il faisait et il continuait en ne parlant pas de ce que je désirais. Moi je devais lui retourner le cerveau pour ne pas parler avec lui. Je ne voulais pas parler de ça avec lui, il n’avait pas à le savoir. Personne ne devait le savoir. Je fronçais les yeux déterminés à en découdre avec monsieur Wheeler. « Je serais là lundi et j’aurai le plaisir de rencontrer madame Wheeler… Enfin je veux dire Babi. Vous avez un rendez vous ensemble non ? » Je ne le quittais pas des yeux inspirant fortement, j’avais clairement pas envie d’entrer dans ce petit jeu là mais il ne me laissait pas le choix. Je bouillonnais intérieurement, mais je voulais des réponses, même si je savais qu’il était marié, qu’il avait un enfant et surement un autre en route et moi et bien, il m’arrachait ma petite culotte. « Faites ce que vous connaissez le mieux, partir. » Je relevais la tête légèrement pour me donner un côté plus professionnel, ce que je n’étais pas du tout.

   
♡ ♡ ♡
   MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle collectionneur de conquête.
avatar
AWARDS ▵ le collectionneur de conquête.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3594
▵ arrivé(e) le : 17/03/2016
▵ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: (wheedish) what's going on ? Mar 21 Mar - 21:17



what's going on ?
feat. Gareth & Jaelyn

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je levais les yeux au ciel à ses paroles. Le pouvoir ne donnait pas le droit. Ah vraiment ? Et bien, peu importe ce qu'elle disait ou pensait je m'en fichais. Dans le sens où si j'avais envie de venir alors je venais et c'était précisément ce que j'avais fait. Je n'abandonnais jamais pour le coup et malgré qu'elle ne soit pas d'accord ou autre, je n'allais pas abandonner la concernant. Je poussais un soupir quand elle me disait que je devrais pourtant. C'était ce qu'elle voulait mais pas moi. « Je n'en ai pas la moindre envie figure toi. » Nous étions têtu tous les deux mais quelque chose me disait que je pouvais l'être beaucoup plus qu'elle. Je ne savais pas lequel de nous était le pire. Je savais seulement que j'étais un certain cas quand même. Je voulais savoir ce qu'elle avait et elle ne semblait pas vouloir me dire. Je poussais un soupir quand elle me disait ne pas vouloir parler d'elle. « Tu sais je suis capable d'attendre ici des heures. » Et je ne pense pas qu'elle voudrait de ma présence ici. Loin de là puisqu'elle s'était approchée de la porte dans l'espoir que je m'en aille. Je n'allais pas le faire. Je choisissais lorsque je voulais partir et là ce n'était pas le cas. Je ne souhaitais pas non plus la baiser, pas qu'elle n'avait pas été agréable à baiser mais ce n'était pas mon objectif. Puis bon, ceci devait s'arrêter. Toute cette relation était mal. Je levais les yeus au ciel quand elle disait l'avoir remarqué. Oui bon je ne l'avais jamais caché mais bon. Je voulais qu'elle me réponde. Sauf que, à vouloir cela et bien elle me répondit quelque chose dont je ne m'attendais pas. Babi ? Qu'est ce qu'elle racontait ? Je connaissais une Babi oui, bien sûr, puisque apparemment j'avais mis cette femme enceinte. Seulement je ne voyais pas comment elle connaissait son prénom et qu'on avait un rendez vous. Ce n'était pas madame Wheeler. Bon sang comment fallait lui dire cela ? Je ne sais pas mais elle ne semblait pas vraiment comprendre. « Je t'ai déjà dit que tu ne savais rien arrête de me parler d'une madame Wheeler. » J'étais agacé et je n'avais pas à lui dire plus que ça sur cette histoire. « Je ne crois pas que mes rendez vous personnels te regarde. Pas du tout même. » Après tout, de quoi je me mêle. Elle n'était pas non plus censé savoir pour Babi et je ne crois pas qu'elle aimerait au fond savoir. « Je te l'ai dis en plus je suis venu ici pour savoir ce qu'il y avait donc je ne compte pas partir. » Franchement il fallait savoir quoi. Soit je m'en allais, soit j'étais là mais aucun des deux ne semblait lui convenir. « Je suis là cette fois donc parle. » Je poussais un soupir en espérant qu'elle allait me répondre cette fois. Sauf que mademoiselle Cavendish avait du caractère et je l'avais bien remarqué.

   
♡ ♡ ♡
   MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINchouchoute à la crème.
avatar
ADMIN ∞ chouchoute à la crème.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2110
▵ arrivé(e) le : 19/03/2016
▵ avatar : Dakota perfect Johnson

MessageSujet: Re: (wheedish) what's going on ? Mer 22 Mar - 19:35



what's going on ?
feat. Gareth & Jaelyn

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Casse toi ! J’avais beau hurlé cela dans ma tête, je n’arrivais pas à le dire à voix haute. Il était mon patron, j’avais un certain respect envers lui. Cependant, c’était complexe pour moi. TROP complexe. BEAUCOUP TROP COMPLEXE. Hors de question que je lui parle de ma vie personnelle, je ne voulais pas lui parler de cela, ça ne regardait que moi. Moi et mes vieux démons, mais il… Il devait s’en aller et clairement d’après son comportement déplacé… il ne partirait pas tant qu’il n’aura pas d’explication. Je devais trouver autre chose ou mentir. Ou les deux, mais il était coriace et il me mettait hors de moi. Je rouspète contre moi d’abord mais lui aussi, il me rend complètement folle. FOLLE DE COLÈRE. Ai-je le droit de le foutre dehors à coup de pieds au cul ? J’en rêve je l’espère de tout mon cœur. « Tu es chez moi, j’en ai rien à foutre de ce que tu as envie. » J’étais à deux doigts d’éclater en sanglots. Et je ne voulais pas. Ce n’était pas la peine, ce n’était pas la tristesse qui me mettaient dans un état pareil non c’était lui. La colère que je ressentais, et lui… seulement lui. Ses paroles ne faisaient que confirmer le sentiment que je ressentais au plus profond de mon être. Je voulais qu’il cesse cela sur le champ, il ne fit rien. Rien qui soit dans mon avantage. J’en pouvais plus et je devais trouver la solution. N’importe laquelle mais je devais trouver cette solution. « Je peux aussi appeler les flics. » Je me mordais l’intérieure de la joue pour m’empêcher d’exploser. Je n’y arrivais pas. Il venait au mauvais moment, clairement je ne comprenais pas. Il voulait quoi au fond ? FRANCHEMENT ! J’étais à bout moralement et il devait en foutre une couche en plus. En parlant de sa femme j’espérais le faire quitter mon appartement. J’espérais que Murphy décide de rentrer, qu’elle vienne me sauver, mais non… Ce n’était pas son rôle, le sien c’était de me supporter, c’était la petite sœur, j’étais la grande sœur et j’avais des responsabilités. Putain de responsabilités de merde qui m’obligeaient à travailler pour cet homme. Il ne semblait pas apprécier ma remarque, allait-il enfin se tirer ? Non, il campait sur ses positions. Est-ce possible d’être aussi buté bon sang ! Je fulminais intérieurement. Extérieurement j’étais agacée et mon comportement se reflétait désormais. Je hurlais presque… « Je ne sais rien mais je ne suis pas conne ! » Quoique avec lui j’avais l’impression d’être la pauvre conne qui se faisait toujours avoir et ça commençait sérieusement à me taper sur le système. Ahhh non y voilà… Bien ranger le professionnel du personnel. JE devais le faire mais lui ne respectait jamais cela. Quel hypocrite. « Je note les rendez vous dans l’agenda c’est dans le cadre professionnel. Mais je ne crois pas que ce soit très « professionnel » que de venir chez son employé pour savoir ce qu’elle a. » J’insistais fortement sur les guillemets pour le remettre à sa place d’une manière ou d’une autre. « J’en ai que faire de vous, mais je ne voudrais plus être mêlé à vous… Maintenant j’aimerai vous voir partir, je ne pense pas qu’un deuil personnel ne vous regarde. » C’était le cas quelque part, je faisais le deuil d’une hypothétique vie familiale. Je vivais un deuil, mais j’espérais que maintenant il comprenne. J’ouvrais la porte en grand. Je ne voulais pas en parler… « Vous n’êtes ni un ami, ni un membre de ma famille, ni mon mec pour que je parle de ça avec vous. Alors… Si mon PATRON très professionnel veut bien s’en aller, j’en serais reconnaissante. » Finissais-je par dire à bout de souffle.

   
♡ ♡ ♡
   MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle collectionneur de conquête.
avatar
AWARDS ▵ le collectionneur de conquête.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3594
▵ arrivé(e) le : 17/03/2016
▵ avatar : jamie sex dornan.

MessageSujet: Re: (wheedish) what's going on ? Mer 22 Mar - 21:03



what's going on ?
feat. Gareth & Jaelyn

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je ne savais pas ce qui m'avait pris de venir ici ou ce que je cherchais. En fait, si. Je voulais des réponses à mes questions. Des réponses qu'elle ne semblait pas me donné par sms après tout. Cependant, j'avais comme l'impression qu'elle n'allait pas m'en donner et ça m'agaçait. Je poussais un soupir et levais les yeux au ciel. Elle en avait rien à foutre de ce que je voulais ? Hum j'avais remarqué je crois. Au moins ça avait le mérite d'être clair comme ça. Je ne voulais pas partir. J'attendais qu'elle me dise ce qu'elle avait mais visiblement, elle voulait que je m'en aille. Qu'est ce que j'avais fais ? Okay on avait couché ensemble encore et on en avait pas reparlé mais elle semblait d'accord que je sache. Ce n'était pas ça je pense. Je soupirai quand elle disait qu'elle pouvait appeler les flics. Sérieusement ? « tu ne ferai pas ça. » Je ne pense pas enfin quand même. J'espérai pas qu'elle allait appeler les flics pour moi. Je n'aurai pas l'air malin à la une des infos et tout ça. Je n'en avais pas envie.Moi je ne voulais que des réponses et elle ne me les donnait pas vraiment. Au contraire, elle persistait en parlant de ma femme ou quoi. Bon en réalité elle parlait de Babi sauf que ce n'était pas ma femme, comme quoi elle ne savait rien. « Non mais tu es loin du compte. » Oui parce qu'elle s'imaginait des choses alors que ce n'était pas le cas. Babi.. c'était compliqué. Puis elle n'avait pas à le savoir ou même s'en mêler. Loin de là. Cela ne la regardait pas mes rendez vous personnels. « Ce n'est peut être pas professionnel mais un patron a le droit de s'inquiéter pour son employé ou bien c'est interdit par la loi? » Non pas que je m'inquiétais réellement enfin.. c'était juste que je me posais des questions. Je voulais des réponses, voilà tout. « Tu sembles beaucoup t'intéresser pour quelqu'un qui en a rien à faire de moi. » Je poussais un soupir avant de froncer les sourcils en entendant ses mots. Un deuil personnel ? De quoi est ce qu'elle parlait ? Elle avait vécu un deuil, perdu un membre de sa famille ou autre ? Je ne sais pas. Je pourrais demander mais je ne crois pas que ce serait le bienvenue. Au contraire, elle semblait réellement en colère et s'approchais de nouveau de la porte pour l'ouvrir. Elle me mettait réellement dehors donc. Je ne crois pas que cela servait à quelque chose que je reste. Elle n'allait pas me répondre et puis je n'avais plus envie de batailler avec elle sur ma vie privée. Je ne pouvais pas lui faire cracher les mots. Je n'avais pas envie non plus qu'elle appelle les flics. Bien au contraire. Je soufflais alors que je m'approchais de la porte. « Je ne suis pas tout ça non.. mais tu ne peux pas nié que je t'attire. » Je la regardais, cherchant une réponse dans son regard. « Très bien je te laisse tranquille pour ce soir mais je n'abandonne jamais. Alors à lundi au bureau. » Je frôlais sa taille exprès avant de partir de chez elle pour retourner au bureau. J'avais véritablement échoué aujourd'hui.

   
♡ ♡ ♡
   MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINchouchoute à la crème.
avatar
ADMIN ∞ chouchoute à la crème.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2110
▵ arrivé(e) le : 19/03/2016
▵ avatar : Dakota perfect Johnson

MessageSujet: Re: (wheedish) what's going on ? Sam 25 Mar - 16:35



what's going on ?
feat. Gareth & Jaelyn

   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Allait-il enfin comprendre que je ne voulais pas de lui chez moi. Je regrettais amèrement de l’avoir laissé entrer chez moi. Il n’avait aucun droit d’être là. Je tentais comme je pouvais de m’en persuader. Il avait trop d’influence sur moi. Déjà sa facilité à dicter et contrôler ma petite culotte mais plus encore cette façon qu’il avait de me faire sentir… Tellement… je ne sais pas comment dire… Incapable de lui résister surement. Je voulais résister, bon sang, je le voulais plus que tout. Je le menaçais, ma manière à moi de me défendre. « Et pourquoi pas… » Je ne me sentais pas capable d’appeler les flics, mais franchement qui s’en souciait ? Personne, honnêtement je ne m’en souciais absolument pas. Plissant une nouvelle fois les yeux, je voulais vraiment lui tenir tête plus que tout. Mais il m’énervait… Il voulait que ce soit professionnel, mais il n’agissait pas comme tel. Je voulais que ce soit professionnel mais je n’agissais pas comme tel. J’étais en colère c’était un fait, mais je voulais autant le foutre dehors par la peau du cul, que de me lotir dans ses bras et pleurer. Quelle idiote ! il n’était pas cet homme là, et ne le sera surement jamais. « Non aucun interdit, mais rare sont les patrons qui vont chez leurs employés pour voir comment ils vont. C’est la première fois. » Et vu mon accueil « chaleureux » j’étais persuadée que c’était la dernière. J’en avais que faire. Honnêtement je voulais retourner me coucher et ne plus jamais sortir de la. Oh il me retournait le mot… J’avais envie de le frapper. J’inspirais fortement pour ne pas sombrer dans la folle envie dévastatrice de lui foutre mon poing dans son visage. Ce qu’il ne savait pas c’est que adolescente je prenais des cours de boxe. Alors il n’avait pas intérêt à me chercher. « Navrée, c’est nouveau pour moi de coucher avec mon patron. Je ne suis pas « habituée » à gérer le planning de monsieur et de sa femme. » Je le fusillais du regard alors que cette fois ci j’étais devant la porte. Le message ne pouvait pas être plus clair, j’avais sincèrement besoin, envie… qu’il ferme sa bouche et qu’il s’en aille avant de craquer. Avant de dire des choses qui ne le regardent pas, avant de m’effondrer et de passer pour une petite créature. J’avais besoin de m’isoler de trouver cet endroit où je pourrais vraiment me sentir bien. Mais il n’existait pas, rien n’existait réellement. J’étais vraiment au bout du bout. VRAIMENT. Je tentais de garder la tête haute. Il semblait comprendre, eurêka. ARFFF. Mais quel con ! Il était tellement sur de ça.. Il n’était personne pour moi, juste un patron et il n’avait aucun droit. Pourtant j’avais envie de l’étriper sur le champ. VRAIMENT. J’hésitais… Oui bien sur qu’il m’attirait… « Tu ne seras surement pas le dernier… » JE croisais les bras sous ma poitrine avant de le laisser sans aller. Je ne savais si un jour j’arriverai à trouver un mec qui s’intéresse à moi avec cette passion que j’ai vécu avec lui, mais je n’y pensais pas, ce n’était pas la question. Il passa près de moi, me frôlant légèrement. Tout mon corps frissonna sous cette sensation, et je me maudissais d’être si facilement faible. Je me contentais juste… « A lundi, au revoir. » avant de claquer la porte et de m’effondrer contre elle. A bout de tout… Bon sang, il venait vraiment de se passer ça ? Toute la pression, la peine s’abattaient sur moi, et je maudissais le karma de m’avoir fait croiser sa route… Il était mon purgatoire, cet endroit où je pouvais céder, où je devais lutter, où je devais tenir.

   
♡ ♡ ♡
   MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(wheedish) what's going on ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-