AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3768
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal Lun 20 Mar - 21:58



~ GRAAL~
"La vie n'a jamais rien de paisible."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La vie semblait avoir reprit son cours depuis quelques temps maintenant. Leur vie semblait même avoir reprit le dessus entre les apparitions de sa femme dans les magazines à scandales, Haylee qui allait de mieux en mieux, il avait même réussi à faire ce saut en parachute aux côtés de sa femme. D'ailleurs il avait eu du mal à s'en remettre et surtout à ce dire qu'il avait vraiment fait ça ! Il c'était réellement attendu au pire, en faisant ce saut, il pensait vraiment qu'il allait paniquer, qu'il allait même lui en vouloir et qu'il allait surtout renoncer. Mais comme quoi, sa femme semblait le connaitre bien mieux que lui même puisqu'elle n'avait pas cessé de croire en lui et elle avait bien fait puisqu'il avait finit par le faire. Mais il n'y avait pas que ça ... il avait également rendu visite à sa meilleure amie, Cléo ... elle aussi la pauvre venait de traverser une épreuve difficile puisqu'elle c'était faite enlever ... il n'avait pas vraiment eu l'occasion d'aller la voir entre l’opération de Haylee, sa convalescence, mais aussi les quelques petits soucis qu'ils avaient eu avec Grace, et puis la jeune femme lui avait aussi demandé de ne pas aller la voir. C'est vrais qu'il avait cette mauvaise impression de l'avoir mise de côté et il n'aimait pas du tout ça. Aujourd'hui elle semblait aller bien, c'était une bonne chose et il était surtout rassuré. Maintenant que la vie semblait avoir reprit un peu de normalité, William pensait vraiment qu'il pouvait passer à autre chose et continuer la vie comme si de rien n'était. Et bien non ! Puisque une nouvelle fois sa femme semblait avoir fait des siennes et cette fois elle n'avait pas fait les choses à moitiés. Encore une fois, William l'avait apprit par pur hasard, non en faite c'est en voyant sa secrétaire qu'il avait encore une fois remarqué sa femme sur la première page. Au début, il pensait qu'il avait rêvé mais ... non elle cette fois la presse allait même très loin dans ses articles. Bien entendus, William l'avait encore une fois mal prit mais encore pire que la dernière fois puisque cette fois elle s'affichait clairement au bras ... non en faite elle était même carrément dans les bras d'un autre. Les photos étaient même surement sortie de leur contexte surtout avec l'article et la description qu'il y avait ! Pendant sa pause, Will avait pu prendre encore une fois tous son temps pour le lire mais aussi une fois chez eux. Ce soir, Grace devait surement rentrer tard puisqu'elle n'était pas là. Après avoir passé un peu de temps avec sa fille, Will avait prit tout son temps pour déchiffrer les photos. Le visage de l'homme en sa compagnie n'était inconnus puisqu'il avait fait sa connaissance au bal d'Halloween, d'ailleurs en le voyant arriver Grace c'était tout de suite senti mal à l'aise, comme si il était arrivé à un moment ou il ne fallait pas. En voyant les photos il comprenait un peu mieux pourquoi elle ne voulait pas qu'il sache quoi que ce soit. Elle semblait très proche de ce garçon, beaucoup plus jeune, beaucoup plus ... attirant ! Non franchement c'est vrais qu'il avait tous pour plaire, mais voir sa femme flirter de la sorte n'était jamais agréable à regarder surtout pour un homme aussi jaloux que lui. En particulier quand le titre résumais un peu trop ce qu'il redoutait. "La première dame de la ville serait elle infidèle ?" Infidèle ? Non mais William savait à quel point sa femme aimait plaire ! Et parfois elle allait un peu trop loin, au risque de vouloir trop plaire, et bien les hommes ne voyaient pas vraiment la limite et au final elle dépassait les bornes. Bien sur que ça faisait mal, bien plus qu'il le prenait mal ! Il avait vraiment l'impréssion de ne pas lui suffire des fois ! Qu'il était juste là pour jouer les époux protecteur, moralisateur ... mais qu'en dehors de tous ça elle avait besoin d'être avec quelqu'un comme elle ! En voyant les photos il ne savait même pas comment il devait réagir, si il devait ce mettre en colère, si il devait ressentir de la peine, si ... en faite il n'en savait rien. Sa fille, était toujours assise là, à la regarder de ses grands yeux alors qu'elle jouait avec quelques jouets. - Maman ! Soupirant doucement, Will posa le magazine sur la table basse avant de la prendre dans ses bras en souriant tendrement. - Oui ma puce, elle va arriver ! Il ne savait pas quand, d’ailleurs il ne lui avait pas envoyé de message depuis qu'il avait lu cet article, même pas pour lui demander quand est ce qu'elle allait rentrer. En faite, il lui en voulait, il était même blasé et il sentait déjà que leur soirée serait surement tendue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6500
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal Lun 20 Mar - 23:34


 

 
 


« La vie n'a jamais rien de paisible. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




La journée avait été plus que mouvementée pour Grace. Depuis son réveil, son téléphone portable n’avait pas cessé de sonner. La cause de toute cette agitation, c’était un nouveau passage de la jeune femme dans la presse à scandales… Et pas des moindres, cette fois. Ce n’était plus seulement un petit coup de folie ou même quelques caprices de la belle qui étaient racontés dans un magazine. Non, cette fois, elle était soupçonnée de tromper carrément son mari. Le premier appel qu’elle avait reçu provenait d’une amie qui la pensait d’ores et déjà au courant. Elle mit plusieurs minutes pour comprendre qu’il s’agissait d’un nouveau buzz dont elle était malheureusement à l’origine sans le vouloir. Elle n’avait pas mis longtemps à chercher sur le web ce dont il était question… Et visiblement, c’était sa dernière sortie shopping avec l’un de ses amis qui était relatée par des prétendus journalistes. Et, apparemment, ils n’avaient franchement rien de mieux à faire que s’intéresser à sa vie privée. Elle avait pu lire l’article, grâce notamment à tous les internautes qui avaient pris soin de le photographier et d’en parler sur les réseaux sociaux. Elle avait surtout relevé des clichés d’elle en compagnie de Killian, des clichés où on les voyait très complices… Et c’était normal, puisqu’il était l’un de ses plus proches amis. Mais, si on se fiait uniquement aux photos, ils semblaient bien plus intimes que deux amis. Peut-être parce qu’ils l’étaient un peu trop, c’était indéniable. Depuis leur rencontre, elle entretenait un jeu quelque peu… Ambigu, avec Killian. A les voir, ils cherchaient surtout à se charmer l’un l’autre. Mais, en réalité, leur relation n’allait pas au-delà d’un jeu de séduction, et elle n’irait jamais au-delà. Elle avait conscience qu’elle plaisait tout de même quelque peu à son ami mais ils n’iraient jamais plus loin. Elle n’en avait pas envie, elle n’en avait jamais eu envie, et il le savait. Plus important encore, il respectait son mariage, son couple, et son mari. C’était juste que, tous les deux, ils avaient ce même plaisir pour l’art de la séduction. Et c’était plaisant de jouer à ce jeu avec quelqu’un qui le maitrisait autant. D’autant plus quand l’homme en question savait parfaitement à quoi s’attendre. Elle avait déjà trop de fois eu un comportement ambigu avec des hommes qui ne savaient plus quelle était la limite à avoir avec elle. Mais ce n’était pas le cas avec Killian, en tout cas elle en était convaincue. Si elle en était aussi certaine, c’était parce qu’ils se ressemblaient énormément tous les deux. Il aimait plaire, tout comme elle. Mais il connaissait aussi son amour pour William. Il avait exactement le même regard sur leur amitié qu’elle, ils se comprenaient… Même si elle avait conscience qu’eux seuls pouvaient comprendre la nature de leurs relations. Parce que, pour toute personne extérieure, il y avait quelque chose de pas clair entre eux. La preuve avec ces photos, elles étaient à l’origine d’un article complètement mensonger qui tentait de comprendre ce que le beau brun représentait pour elle. Elle n’avait lu le texte qu’en diagonale, déjà trop préoccupée par les photos, et par tous les appels qu’elle avait reçus. Des amis, des connaissances, parfois même d’autres journalistes qui souhaitaient son avis… Tout le monde, vraiment tout le monde l’avait appelée. Sauf celui dont elle redoutait le plus l’appel… William ne lui avait pas téléphoné une seule fois de la journée. Et elle ne savait pas vraiment si c’était bon signe ou non. Peut-être que, par chance, il était la seule personne de Wellington qui n’était pas au courant de cette histoire. Ou peut-être qu’il l’attendait de pied ferme chez eux pour lui faire une crise. Quoi qu’il en soit, la jolie blonde était quelque peu stressée par son retour à la villa. Elle se demandait comment elle devait agir, et surtout comment lui allait réagir. Mais elle n’allait pas tarder à le savoir parce qu’enfin, aux alentours de dix-neuf heures, elle quitta la boutique pour rentrer. Le mieux à faire était encore de tester la température avant de dire quoi que ce soit. Sur cette résolution, Grace poussa la porte de la villa et se débarrassa de sa veste pour se diriger rapidement vers le salon. – Bonsoir vous deux ! lança-t-elle en rejoignant William qui tenait leur fille dans ses bras. Elle posa son sac à main sur le comptoir avant de s’approcher d’eux. Elle n’eut pas vraiment le temps d’embrasser son mari que Haylee lui tendait déjà les bras tout en la saluant à sa façon. – Rent’tard. Elle laissa échapper un sourire mi amusé, mi attendri en l’entendant avant d’aller s’asseoir près d’eux. – J’avais beaucoup de travail ma puce... Viens par là. L’attrapant dans ses bras, elle déposa un baiser contre son front avant de relever les yeux vers William pour l’embrasser brièvement. – Ça va ? Bien, Grace. Joue la carte de l’innocente. Tu seras vite fixée, sois-en sure.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3768
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal Mar 21 Mar - 22:11



~ GRAAL~
"La vie n'a jamais rien de paisible."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Si la journée avait plutot bien commencé ce n'était surement pas le cas dès que sa femme allait rentrer du travail. Non enfaîte William ne savait même pas comment il devait réagir face à elle, si il devait être en colère, si il devait hurler, si il devait lui faire la morale ... il avait déjà essayé les deux première fois et ça n'avait rien fait puisque encore une fois sa belle était en première page de magazine. Alors plutot que de réagir de façon un peu trop explicite, cette fois William avait décidé de rester ... impassible. En gros ... pour faire simple il allait tout simplement le faire la gueule. Oui c'était puéril, oui c'était idiot, oui ça ne sert à rien mais à force il ne savait plus comment il devait réagir. En voyant les photos, il était surtout mal ... mal de la voir aussi proche d'un autre homme. Il connaissait sa femme, il savait qu'elle aimait plaire mais des fois elle ne ce rendait pas compte qu'elle allait trop loin ou alors elle n'en n'avait rien à faire il ne savait pas vraiment. Alors plutot que d'aller la voir, lui faire une crise, William c'était simplement contenté de bouder dans son coin, il n'avait pas tenté de l'appeler ou même de lui envoyé un message. Une fois chez eux, il n'avait plus qu'à l'attendre qu'elle arrive mais là encore il ne savait pas comment elle allait réagir. Était elle au courant cette fois ? Est ce qu'elle allait lui en parler ? Ou est ce qu'elle allait nier les choses et faire comme si de rien n'était, ou peut être qu'elle ne savait pas ... enfin il connaissait Grace et elle n'était pas non plus du genre à parler ouvertement de ses problèmes. Haylee sur ses genoux, elle attendait elle aussi l'arrivé de sa mère et quand la porte d'entrée laissa apparaître la belle blonde, Haylee avait déjà hâte de la retrouver. Tournant doucement la tête vers Grace, il ne lui adressa pas un sourire, en faite il lui adressa juste un regard avant de reporter son attention sur sa fille qui tendait déjà les bras vers sa mère pour qu'elle la prenne dans ses bras. Lorsqu'elle lui vola un baiser c'est à peine si il réagit, il avait encore les photos en tête et donc oui ... forcément il était jaloux ! Pour rien encore mais c'était plus fort que lui, mais ce serait pire si il ne l'était pas non ? Ça voulait dire qu'il n'en n'avait rien à faire. A sa question, il haussa doucement les épaules, sans réellement lui répondre ou alors il ce contenta d'un simple - Ça va ! Là, si elle ne voyait pas qu'il y avait quelques chose c'est vraiment qu'elle ne voulait pas comprendre. Mais tournant finalement la tête vers elle il reprit. - Et toi ? Tu rentre tard ce soir ... Dit il sans pour autant avoir cette voix tendre et cette habitude si habituelle qu'il avait lorsqu'ils ce retrouvaient après une journée de travail.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6500
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal Mer 22 Mar - 1:34


 

 
 


« La vie n'a jamais rien de paisible. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Elle avait tenté de faire un effort. Elle avait vraiment essayé. Elle se tenait tranquille, que ce soit durant ses journées ou même lorsqu’elle sortait le soir. Elle avait évité d’attirer l’attention sur elle comme elle avait tendance à le faire. Mais elle n’imaginait pas que même une simple amitié avec quelqu’un du sexe opposé aurait pu faire autant polémique. Elle connaissait Killian depuis plusieurs mois maintenant. Et, jamais, elle n’avait été tentée de dépasser la limite avec lui. Alors, en le voyant, en se retrouvant si proche de lui, elle ne pensait pas devoir rendre des comptes à qui que ce soit. Et pourtant, elle avait dû passer la journée à répondre à des appels incessants. Elle avait même fini par couper son téléphone portable pour qu’il ne puisse plus sonner. Cette histoire prenait des proportions inquiétantes mais… Elle n’avait encore rien vu. Elle redoutait quelque peu de retrouver William. Elle se doutait que, s’il avait vu l’article, il allait lui en vouloir à mort. Déjà, il avait très mal pris ses précédents passages dans la presse. Et eux, au moins, ne touchaient en rien à leur couple. Alors que, cette fois, elle se retrouvait soupçonnée d’adultère. Bon sang, elle détestait les journalistes. Le pire, c’était qu’elle ne savait absolument pas ce qui l’attendait chez elle. D’ordinaire, son mari serait directement venu la voir à son travail pour lui faire une crise. Mais il ne l’avait pas fait. Loin de la rassurer, elle se posait davantage de questions encore. Bien qu’elle allait enfin pouvoir être fixée puisqu’elle rentrait à la villa une fois sa journée de travail terminée. La jeune femme avait décidé d’agir normalement, comme si de rien n’était. Au moins le temps de savoir dans quel état il était. Elle n’en avait même pas conscience mais, parfois, elle agissait vraiment comme la plus difficile des adolescentes. Mais, en arrivant dans le salon, elle sentit vite un certain froid dans la pièce. Il fallait dire que, d’ordinaire, l’homme de sa vie était ravi de la retrouver. Ce soir, il n’affichait même pas un sourire. Haylee, au moins, semblait heureuse de voir sa mère étant donné qu’elle ne mit pas longtemps à lui tendre les bras. La jeune maman s’installa près des deux êtres qu’elle aimait le plus au monde pour récupérer la petite fille contre elle. Elle ne manqua pas d’embrasser Will au passage mais celui-ci ne réagit même pas… D’accord. Il était au courant. Même le ton de sa voix n’était pas celui auquel elle avait droit habituellement. Il était plus neutre, froid même. Mais il lui renvoya tout de même sa question en faisant remarquer qu’elle rentrait tard. Peut-être que c’était pour cette raison qu’il était moins chaleureux que d’ordinaire. C’est ça. Continue de rêver, Grace. Le regard posé vers lui, la belle blonde acquiesça de la tête. – Oui, j’ai eu une journée chargée, alors je suis restée plus longtemps pour finir ce que je voulais. déclara-t-elle avant de baisser les yeux vers sa fille. Elle jouait avec le pendentif qu’elle portait, aussi sage qu’une image. – Est-ce que tu lui as donné son bain ? demanda-t-elle finalement. Non, non, elle ne cherchait pas à se défiler… Au contraire, ils avaient besoin de parler librement mais ils ne pourraient le faire qu’une fois Haylee couchée.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3768
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal Mer 22 Mar - 13:56



~ GRAAL~
"La vie n'a jamais rien de paisible."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'étais presque évident que la presse n'allait pas la lâcher aussi facilement, Will savait qu'elle serait traqué et qu'au moindres faux pas, à la moindre info qu'elle pourrait donner sur sa vie privée la presse ne pourrait pas manquer ça ! Et ben ... il ne s'attendait pas vraiment à ce genre de ragots. Dans l'article elle était clairement accusé de tromper son mari avec un autre ou plutot qu'elle tentait de vivre une double vie. Bien sur, William ne prenait pas vraiment cet article au sérieux, tous ce qui était dit dans ce torchon était faux ! Elle ne le trompait ... du moins c'est ce qu'il espère ! Ils avaient eu cette conversation tellement de fois qu'il ne trouvait pas ça utile d'en reparler encore et encore ... il n'avait pas envie qu'elle lui reproche encore une fois de ne pas lui faire confiance. Mais le plus blessant c'était surtout les photos, elle était si proche de lui, trop intime et William n'avait jamais su cacher sa jalousie ou alors c'est difficile. Mais quand ça touchait sa femme, il ne savait pas faire abstraction et puis ce n'était pas non plus agréable d'être regardé comme si sa femme le trompait avec tous ce qui passe. Alors il boudait, bêtement, c'était stupide mais il en avait assez de devoir s'expliquer avec elle ou même de ce disputer avec elle à cause de ce maudit magazine. En la voyant arriver, il n'avait pas vraiment de réaction, en faite c'est à peine si il leva les yeux vers elle et lorsqu'elle s'approcha pour l'embrasser il ne répondit pas vraiment à son baiser. La laissant prendre Haylee dans ses bras, William restait silencieux, froid ... comme si il n'en n'avait rien à faire alors que ... ce n'était pas du tout le cas ! Il tentait tout de même de ce montrer "chaleureux" si on pouvait dire ça comme ça. Il lui retourna la question afin de savoir comment c'était passé sa journée et surtout pourquoi est ce qu'elle rentrait aussi tard. Avait elle était voir Killian ? Ah non William ! Commence pas à te poser ce genre de question ! - D'accord ! Dit il simplement sans pour autant lui adresser un regard. - Non, juste à manger, j'attendais que tu arrive ! Pour qu'elle puisse au moins profiter d'elle avant qu'elle n'aille ce coucher. - Mais tu peux aller lui donner si tu veux ! J'ai quelques dossiers à potasser pour demain ! Donne lui son bain en attendant. Dit il en ce levant sans réellement attendre sa réponse pour ce diriger vers l'étage pour rejoindre son bureau sans ajouter quoi que ce soit de plus. Si elle voulait lui parlait elle savait ou le trouver, en tous cas cette fois il n'allait pas lui courir derrière pour qu'elle lui explique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6500
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal Mer 22 Mar - 16:56


 

 
 


« La vie n'a jamais rien de paisible. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Elle était une proie tellement facile pour la presse, Grace. Elle agissait sans jamais se préoccuper des conséquences, des regards des autres ou même quoi que ce soit. Elle suivait ses envies en dépit de tout le reste. Et, paradoxalement, elle était la femme de l’homme le plus important de la ville. Elle n’avait pas choisi ce statut, elle n’avait pas eu d’autre choix que de s’y faire. Quand William lui avait annoncé qu’il se présentait comme maire, elle avait été heureuse pour lui, elle l’avait soutenu. Elle avait même plaisanté sur les avantages qui en découleraient pour elle en tant que première dame… Mais elle n’imaginait pas une seule seconde les inconvénients pourtant évidents. Et, pendant les premiers mois, tout s’était parfaitement déroulé. Mais depuis le petit scandale qu’elle avait provoqué, elle avait réussi à attirer l’attention des journalistes sur elle. Et, maintenant, ils s’en prenaient carrément à sa vie privée. A sa vie de couple. Et ça l’agaçait, Grace. Vraiment, elle avait beaucoup de mal avec cette histoire. Elle avait l’impression que le moindre de ses faits et gestes était observé, analysé, interprété, amplifié et répété dans toute la ville. Elle avait la sensation qu’elle devait rendre des comptes à tout le monde alors qu’elle détestait ça. Et le seul dont l’avis la préoccupait… Il ne disait rien. William se montrait d’une froideur à laquelle elle avait rarement droit. En règle générale, entre eux, c’était soit l’amour fou, soit les disputes tout aussi folles. Mais il était bien moins fréquent que leurs rapports soient si froids. Pourtant, depuis son arrivée, le jeune homme daignait à peine la regarder. Il lui parlait bien mais il n’y avait aucune chaleur dans sa voix. Il était au courant de tout, c’était certain. Ce qu’elle ne comprenait pas, c’était qu’il ne dise rien. D’ordinaire, il ne se gênait pas… Et cette fois, rien. Elle n’était pas sûre que ce soit une bonne chose. Bien au contraire, c’était vraiment mauvais signe. Elle ne savait pas ce qui pouvait bien lui traverser l’esprit, et c’était bien cela le plus perturbant. Elle se doutait bien que ce n’était surement pas agréable de passer pour le mari trompé… Mais être la femme volage, ce n’était franchement pas mieux pour elle. William prenait tout de même la peine de lui répondre au sujet de leur fille. Apparemment, il lui avait laissé le soin de la laver. Elle lui en était reconnaissante, étant donné qu’elle n’avait pas vu Haylee de la journée. – Oui, je vais le faire ! lui répondit-elle alors qu’il se levait déjà pour quitter la pièce… Okay. Il n’attendait même pas sa réponse, comme s’il était pressé d’aller s’enfermer dans son bureau… Loin d’elle. Se retrouvant seule avec sa fille, elle la regarda avec une petite grimace. – Je crois que papa boude maman. La petite fille la fixait attentivement, comme si elle essayait de comprendre. – Câlin ? Cette enfant était parfaite. Souriant attendrie, Grace hocha la tête. – On va essayer… Mais pour le moment, c’est l’heure du bain. conclut-elle avant de se lever, Haylee dans ses bras. Elle monta à l’étage pour rejoindre la salle de bains et préparer le bain de la petite fille. Elle en profita pour savourer un moment avec elle. Elle avait toujours cette sensation qu’elle ne la voyait pas assez. Mais elle profitait d’autant plus de ces instants avec elle. Pendant de longues minutes, elle s’occupa de la laver tout en jouant un peu avec elle. Même si, désormais, son passe-temps préféré était d’agiter ses pieds autant qu’elle le pouvait au risque de tremper toute la pièce. Après le bain, la jeune femme habilla sa fille de son pyjama pour pouvoir la coucher. Ce ne fut qu’une petite heure plus tard qu’elle était fin prête à retrouver William. Pendant qu’elle s’occupait de Haylee, elle n’avait pas vraiment pris le temps de réfléchir à la façon dont elle allait aborder les choses. Et, en réalité, elle ne le fit pas davantage une fois la petite fille endormie puisqu’elle rejoignit son mari dans son bureau directement. Elle poussa la porte pour le rejoindre dans la pièce. – C’est bon, elle est au lit. lui apprit-elle avant de s’approcher de lui. Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle devait dire et… Finalement, elle préféra en venir directement aux faits. Tourner autour du pot n’était pas dans ses habitudes. – Bon, William, je me doute que tu es au courant pour cet article. Et tu m’en veux, visiblement. Pas sûr qu’elle ait choisi la meilleure introduction.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3768
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal Mer 22 Mar - 17:49



~ GRAAL~
"La vie n'a jamais rien de paisible."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Evidement qu'il était au courant de tout, il fallait être aveugle ou encore sourd pour ce rendre compte de rien. Toute la ville était au courant que sa femme lui était infidèle enfin selon la presse ... mais ça ne pouvait que ternir leur image de couple modèle. Ils étaient bien loin de l'être et le magazine ne ce privait pas pour le faire comprendre mais cette fois ça allait trop loin, au point que William lui même ne savait pas comment réagir face à tous ça. Alors il était froid avec sa femme, elle n'y était pas pour grand chose ... enfin si c'était elle la cause de toute cette histoire mais encore une fois elle n'avait fait qu'agir comme elle le faisait tout le temps ! Une sortie shopping ça n'avait rien d’ambiguë et pourtant en voyant les photos elle semblait bien plus proche de cet homme qu'elle ne voulait le faire croire. En la voyant arriver dans le salon, il était froid, distant ... c'était rare qu'il soit comme ça avec elle ! En temps normal il était toujours heureux de la retrouver, de profiter du peu de temps qu'ils avaient pour être ensemble mais ce soir il avait envie de tout sauf d'être avec elle. Leur couple avait toujours était dans les extrêmes, un coup c'est l'amour fou et une autre fois c'est la haine, les disputes et parfois même la séparation. Bon il fallait vraiment que ça aille loin pour qu'ils en arrivent là mais ce n'était pas rare. Il ne lui avait pas donné son bain pour la simple et bonne raison qu'il voulait lui laisser un peu de temps avant elle avant qu'elle n'aille ce coucher. D'ailleurs, il la laissait faire volontiers puisqu'il prétexta avoir des dossiers à terminer. Ce n'était pas vraiment le cas, mais il n'avait pas vraiment d'autre option pour la fuir. Sans même attendre sa réponse, il quitta la pièce pour rejoindre son bureau sans ajouter quoi que ce soit. Monsieur était vexé oui, il lui en voulait, et ce n'était pas non plus agréable de passer pour le mari trompé par sa femme ... il savait pourtant que ce n'était pas le cas ! Sa femme ne le trompait pas mais il avait beau ce répété ça dans sa tête il n'arrivait pas à oublier les images de sa tête. S'installant à son bureau après avoir fermé la porte pour ne pas être dérangé, William ne comptait pas du tout aborder le sujet avec elle, si elle voulait parler il faudrait qu'elle vienne le faire elle même et qu'elle trouve une bonne explication à lui donner pour éviter qu'il ne s'emporte un peu trop. Une heure passa et c'est au bout de cette heure que Grace finit par ce pointer dans son bureau, il l'entendit ouvrir la porte mais ce n'est pas pour autant qu'il daigne lever les yeux vers elle. - Muh ... Dit il simplement lorsqu'elle l'informa que Haylee dormait. Fermant les dossiers qu'il avait sous le nez, il les classa dans l'un des tiroirs avant de poser les yeux sur l'écran de son ordinateur sans pour autant prêter attention à sa femme. Finalement elle ce décida à reprendre la parole, abordant directement le sujet et cette fois, il leva enfin les yeux vers elle. - Effectivement je suis au courant oui ! Dit il simplement avant ce redresser légèrement pour s'adosser au dossier de son siège, croisant les bras en la fixant d'un air sérieux. - Et je suis assez sceptique au sujet de cet article. En faite, ce son les photos qui me déplaise ! Et il y à de quoi non ? Comment le prendrait elle si c'était lui prit en photo avec une autre femme ? Avec une relation aussi ambiguë ? Elle le prendrait bien ? Ça il en doute, mais ils ne pouvaient pas échanger leurs places. - Tu compte me dire que c'est juste un ami, un parmi tant d'autre ? C'est juste un jeu et qu'il n'y à rien de sérieux ? La fixant avec ce regard toujours aussi froid, il reprit en soupirant doucement. - Franchement je sais pas quoi penser !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6500
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal Mer 22 Mar - 18:36


 

 
 


« La vie n'a jamais rien de paisible. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Après l’instant empli de douceur et de légèreté qu’elle avait passé avec sa fille, Grace se doutait bien que le moment qui allait suivre allait s’avérer bien moins agréable. En réalité, elle avait l’impression d’être une enfant qui avait fait une bêtise et qui attendait la sentence de ses parents. Elle devrait avoir l’habitude, et pourtant, elle appréhendait quelque peu la façon dont les choses allaient se dérouler. William lui en avait déjà voulu pour ses passages précédents dans la presse à scandales, passages désormais presque anecdotiques en comparaison de celui-ci. La preuve étant que, cette fois, il réagissait d’une manière bien plus inquiétante en restant plongé dans son mutisme. Et puis, il ne s’agissait pas d’un simple coup de folie qu’elle avait eu, ou d’un caprice. Non, ce n’était pas ces défauts-là qui étaient dévoilés cette fois mais bien le plus compliqué à gérer pour son mari. Elle ne le faisait pas volontairement, Grace. Elle n’allait pas à la rencontre de tous les hommes de la ville pour les séduire. Mais elle avait du mal à garder une distance avec ceux qu’elle appréciait. Ce n’était pas seulement qu’elle aimait plaire même si, c’était certain, cela faisait partie de sa personnalité. C’était aussi qu’elle avait toujours agi de cette façon avec les hommes qui lui semblait normale, à elle. Malheureusement pour celui qu’elle aimait. Cependant, c’était bien la première fois que son attitude était passée au crible par tous les médias de Wellington. Et c’était bien cela, le pire. Pour ce qu’elle en avait vu, l’article qui relatait son après-midi avec Killian était très bien illustré grâce aux photos d’eux prises à leur insu. Alors, en connaissant William, elle se doutait qu’il était piqué au vif par ce qu’il avait pu voir. C’était pour cette raison qu’elle préférait prendre les devants en allant elle-même lui en parler. Elle aurait pu le laisser dans son coin le temps qu’il digère les choses mais, toujours en le connaissant, elle savait pertinemment qu’elle en aurait pour des jours entiers. Il n’était pas peu rancunier, surtout lorsqu’il n’avait droit à aucune explication. Mais il ne semblait même pas en vouloir, en fait. Assis à son bureau, faussement occupé avec ses dossiers, il ne daigna même pas lui jeter un regard lorsqu’elle arriva dans la pièce. Il ne prit pas la peine de répondre non plus à sa première tentative pour lui parler. C’était clair maintenant, elle n’avait pas le choix. Si elle voulait espérer oublier cette histoire, elle devait lui en parler. Elle s’avança jusqu’à son bureau pour lui faire face. Et bien qu’il ne la regardait toujours pas, trop focalisé sur l’écran de son ordinateur pour daigner le faire, elle lança tout de suite le sujet. Il lui en voulait, un peu à juste titre quand même. C’était à elle de faire le premier pas. Enfin, elle parvint à attirer son attention puisqu’il releva rapidement les yeux vers elle en lui avouant qu’il était bien au courant. Evidemment qu’il l’était. Elle le contemplait alors qu’il se redressait légèrement, cet air si sérieux sur le visage. Très vite, il évoqua les photos. – William, c’est… Elle n’eut même pas le temps de poursuivre qu’il reprenait déjà la parole. Elle se mordit la lèvre en l’écoutant… A peu de choses près, oui, c’était exactement ce qu’elle voulait lui dire. Mais, visiblement, ça ne suffirait pas. Mal à l’aise, la belle se mordit la lèvre inférieure alors qu’il avouait ne pas savoir quoi penser. Quoi, ça voulait dire quoi, ça ? – Tu n’as rien à penser, tu ne vas pas me dire que tu y crois ? Elle ne le trompait pas avec Killian. Certainement pas. Il était uniquement un ami à ses yeux, un ami séducteur certes mais un ami. Prenant une inspiration, la jeune femme reprit rapidement. – Les photos sortent de leur contexte. On faisait simplement les boutiques, mais ils cherchent la moindre petite bête qu’ils peuvent trouver contre moi. Pauvre petite Grace harcelée par les médias… Elle risquait de l’énerver pour de bon. Mais que pouvait-elle dire d’efficace pour le calmer, hein ? – On est amis, rien de plus je t’assure. Si c’était une femme sur les photos, personne n’aurait relevé… Mon cœur… l’appela-t-elle avant d’approcher de lui pour prendre sa main dans la sienne. Elle ne supportait pas de le voir si froid avec elle, elle détestait ça.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3768
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal Mer 22 Mar - 19:02



~ GRAAL~
"La vie n'a jamais rien de paisible."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il savait qu'elle venait d'entrer dans la pièce, à la seconde même avant qu'elle ne lui parle. Mais pourtant, William ne leva même pas les yeux vers elle bien trop occupé par son travail enfin ... presque. Il lui en voulait ! Bien sur ... enfin elle n'était pas la seule fautive dans cette histoire, parce qu'il savait comment elle agissait avec ses proches, surtout quand elle était avec des hommes et c'était quelque chose que William avait accepté avec le temps mais ça n'avait jamais était facile à accepter. Bien au contraire c'était difficile à encaisser et à vivre surtout. Seulement, William n'avait pas le choix, tant qu'il n'était pas au courant ça lui allait et puis il savait que Grace ne pourrait jamais le tromper ! Même si l’article disait clairement le contraire, il ne pouvait pas s'y fier, c'était ridicule mais pourtant il lui en voulait d'aller dans les bras d'un autre, même si ce n'était qu'un jeux. Finalement, la belle lança le sujet de conversation, d'elle même comme si elle voulait qu'ils en parlent ... en temps normal c'est lui qui lançait la conversation mais peut être qu'en le voyant aussi distant elle avait eu envie de prendre les devants. Levant finalement les yeux vers elle, Will ce redressa doucement, simplement pour ce caler plus confortablement dans son siège, comme si il attendait qu'elle lui donne des explications, même impatient de savoir ce qu'elle allait bien pouvoir lui sortir comme excuse. A vrais dire, William s'y attendait déjà ... parce qu'ils avaient déjà eu cette même conversation. "C'est un ami, rien de plus, il ne compte pas, c'est juste pour un jeu de séduction ..." oui il connais la chanson puisque c'est comme ça à chaque fois ! Mais ce n'était plus suffisant ! Elle l'aimait oui ... mais comment pouvait elle allait flirter avec d'autre ? C'était bien quelques chose qu'il ne comprenait pas et qu'il ne comprendrait surement jamais mais peut être qu'il avait l'esprit trop fermé ? Peut être que c'était lui qui était trop vieux jeux. - Non, non bien sur que non ! Je sais que tu ne me trompe pas avec lui ! Dit il en baissant légèrement les yeux. Oui c'était ridicule, c'était idiot ! Souriant presque amusé à ce qu'elle venait de lui répondre, elle avait une bien drôle de façon de faire les boutiques avec ses amis alors ! Parce que sur les photos ils ne semblaient pas uniquement faire les boutiques, c'était même bien plus qu'une simple sortie entre amis. - Tu as une drôle de façon de faire les boutiques ! Ou alors c'est moi qui ne comprend rien ! Elle avait besoin d'être collé à lui ? De flirter avec lui pour faire les boutiques ? Non parce que sinon c'est lui qui devenait parano pour rien. Les médias l'avaient dans leur ligne de mire et à cet instant elle ne c'était pas dit qu'il fallait qu'elle fasse attention ? A croire que des fois elle le faisait exprès ! Détournant une nouvelle fois la tête, William n'osait pas lever les yeux vers elle, il ne voulait pas ce disputer avec elle ! Pas encore, pas encore à cause de ce foutu magazine, pas pour ce genre de connerie ! - Mais c'est pas le cas Grace ! Et encore une fois notre image en prend un coup, moi le cocu et toi la femme infidèle ! Mais lorsque elle l'appela par ce petit surnom, il releva les yeux vers elle en sentant sa main ce glisser dans la sienne. Par ce simple contact Will devint beaucoup plus doux, dans son regard, dans sa façon d'être ... il finit même par ce lever pour lui faire face. - C'est juste que ... tu as l'air tellement proche de lui, je sais que c'est ridicule, mais cet article pousse à croire tellement de chose. Les photos et tous le reste ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6500
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal Mer 22 Mar - 20:23


 

 
 


« La vie n'a jamais rien de paisible. »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Elle savait que vivre avec elle n’était pas facile. Elle savait que beaucoup d’hommes ne supporteraient pas ce côté bien trop séducteur de sa personnalité. Elle en avait conscience mais… Ce n’était pas quelque chose qu’elle pouvait changer, Grace. Cela faisait partie d’elle, elle était comme ça. C’était tellement ancré en elle qu’elle n’avait parfois même pas conscience de l’ambiguïté qu’elle pouvait engendrer avec les hommes en agissant comme elle le faisait. Pour elle, ce n’était qu’un jeu, un jeu dont elle ne mesurait pas les conséquences. Mais, cette fois, elle s’y retrouvait confrontée malgré elle à cause de ce foutu article sur elle. Se retrouver face à l’un de ses pires défauts de façon aussi violente, ce n’était pas évident pour elle non plus. C’était la première fois qu’elle voyait d’un regard extérieur son comportement. Et elle ne pouvait pas le nier, ce n’était pas glorieux. En soit, elle ne faisait rien de mal. Elle se trouvait dans les bras de Killian, ou en train de déposer un baiser contre sa joue. Pour elle, ce n’était rien mais… En voyant les photos, elle avait tout de suite imaginé la réaction de son mari. Et, elle le savait, ce n’était surement pas des clichés qu’il avait regardés facilement. Elle se sentait coupable de lui imposer ce genre de choses, alors même que jamais, elle ne franchirait la limite. Mais sa limite était peut-être déjà trop loin de celle qu’elle devrait avoir. C’était pour cette raison qu’elle avait rejoint William dans son bureau. Parce que, s’il était si froid, c’était bien parce qu’il avait été blessé par cet article. Et c’était tout ce qu’elle ne voulait pas, Grace. Elle ne supportait pas de le sentir si distant. Et surtout, elle détestait le rendre triste, elle préférait encore le mettre en colère. Mais, en l’écoutant, elle avait presque l’impression qu’il craignait que cet article soit vrai. Alors que, sans aucun doute, il ne s’agissait que de spéculations, de spéculations complètement infondées qui plus est. Rapidement, elle lui demanda s’il y croyait vraiment mais il lui répondit tout de suite par la négative. Il n’avait pas du tout l’air d’en douter, ce qui était déjà rassurant. Mais alors, pourquoi lui en voulait-il ? De les mettre dans cette position, dans cette image d’un mariage tout sauf parfait ? Ou peut-être simplement d’être aussi proche d’un autre homme que lui ? Alors qu’elle tentait de se justifier, elle vit l’ombre d’un sourire apparaitre sur le visage de William, qu’elle ne sut pas vraiment comment elle devait l’interpréter. Il ne la croyait peut-être pas, et pourtant c’était vrai. Elle avait clairement la sensation d’être prise en grippe par tous les médias du coin. Et, par la même occasion, la moindre de ses actions prenait des conséquences fâcheuses. Evidemment, si son comportement était irréprochable, elle ne se retrouverait pas si souvent en couverture de magazine. Mais elle n’avait jamais été quelqu’un d’irréprochable et elle ne le serait surement jamais. Baissant les yeux aux propos suivants de son mari, elle préféra éviter de répondre. Elle ne voulait ni se décrédibiliser, ni lui faire du mal. Mais c’était comme ça qu’était sa relation avec Killian. Leur amitié pouvait paraitre ambigüe mais elle ne l’était pas. Et ce qu’elle ne supportait pas, c’était qu’on puisse les juger sans rien savoir. Tout autant que son couple. Non, elle ne faisait pas exprès de provoquer un scandale par semaine, elle avait même essayé de se calmer. Mais alors quoi, elle devait aussi arrêter de vivre ? Ce n’était pas du tout une situation qu’elle aurait voulu provoquer. Elle aimait trop sa liberté pour ça, Grace. – J’en ai conscience… Et ça ne me fait pas plus plaisir qu’à toi qu’on parle de nous, et qu’on pense que je suis infidèle. J’ai fait des efforts pour qu’ils m’oublient… Mais je ne peux pas non plus arrêter de voir mes amis. Ça, il en était hors de question. Que ce soit Killian ou un autre, ses relations avec ses proches ne pâtiraient pas de toutes ces histoires ridicules. Et encore moins son couple avec William. S’approchant de lui, la jeune femme avait fini par tenter une approche plus douce. Parce qu’elle savait bien, au fond, qu’il était blessé. Il savait qu’elle avait tendance à flirter avec les hommes qu’elle côtoyait. Mais cela ne signifiait pas pour autant qu’il l’acceptait. Ou même que cela ne le faisait pas souffrir. Sans briser le contact qu’elle avait établi entre leurs mains, le jeune homme se leva pour lui faire face. Son regard semblait beaucoup moins froid, et ça la rassurait. Elle hocha doucement la tête en l’écoutant, le cœur un peu serré par ses paroles. – Je sais… Je sais que ça n’a pas dû être agréable… Et je m’en veux de nous avoir mis dans cette situation, encore… Mais Killian est mon ami. Il sait qu’il ne se passera rien de plus, et il n’a jamais essayé d’en vouloir plus non plus. déclara-t-elle avec sincérité. Et c’était vrai. S’il aimait ce jeu de séduction tout autant qu’elle, il n’avait jamais cherché à obtenir plus d’elle. Il savait ce qu’elle ressentait pour William. – Je suis désolée si ça t’a blessé William ou si… Ça te blesse en général d’ailleurs…

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

La vie n'a jamais rien de paisible. - Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-