AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I keep think, c'mon friend. →Jacaël←

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: I keep think, c'mon friend. →Jacaël← Mer 22 Mar - 14:55



Pourquoi tout cela? Pourquoi cette chute d'y a sept ans et pourquoi toujours autant de souffrance? Cette douleur-là qui ne cesse de disparaître. Naël détestait avoir mal sauf que c'est tous les jours pareil, le même épisode qui se répète dès le réveil et ce; depuis des années. Qu'importe, hier; ce dernier venait de faire une grosse chute dans les escaliers de son appartement; parce que ça glissait puis avec des béquilles ce n'est pas toujours facile ( heureusement qu'il n'avait pas pris son fauteuil roulant, la chute aurait été encore plus fatale.) Quoi qu'il en soit, les urgences; ici. C'est toujours long, c'est vraiment un truc de dingue; plus de quinze heures passèrent et le bel infirme fut encore en salle d'attente. C'est tellement chiant d'attendre, la douleur s'annonce davantage malgré les médicaments; c'est trop dur. Il y a des infirmiers qui se baladent comme s'ils en avaient rien à faire, certes Naël est un jeune homme handicapé depuis longtemps mais ce n'est pas une raison pour le délaisser ainsi; ce n'est pas un cinéma ou quoi. Non, le jeune Bellamy c'était réellement blesser, encore une fois; ça devient une habitude mais là... la douleur est encore pire que les autres fois. Quoi qu'il en soit, les heures et minutes défilent et le beau Naël était toujours présent; affreusement allongé sur un brancard dans cette fichue salle d'attente. La jambe, complètement souffrante; le jeune se la tint des deux mains comme pour essayer de diminuer les coups de couteau qui lui traversait chaque seconde. C'est horrible, les prunelles complètement trempées; les poings nerveusement serrés... ce dernier se retenait de chagrin mais il est temps de lâcher prise. À bout de souffle, une crise d'asthme vint presque... Ce n'est pas une honte de pleurer, merde; faut attendre combien de temps encore. C'est pire qu'une éternité, quelqu'un, n'importe qui; à l'aide... Seul, panique.

avengedinchains
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: I keep think, c'mon friend. →Jacaël← Sam 25 Mar - 10:35


Naël & Jacob

  I keep think, c'mon friend.

   

   Je venais de terminer mon service, aujourd'hui c'était calme donc on a préféré fermer plutôt. J'étais venue à pied pour une fois, je ne sais pas pourquoi, j'avais peut-être besoin de prendre un bon bol d'air frais aujourd'hui. Je me fume une clope avant d'aller faire le tour des boutiques se trouvant sur mon chemin, puis cela m'as permis d'aller rendre visite à une ancienne collègue maintenant devenue infirmière à l'hôpital, toujours aussi généreuse je repars mon sac rempli de bandage et autre babiole. Une fois sortie de son secteur j'aperçois au loin une tête qui ne m'est pas inconnu, celle de Naël, à sa tête il n'avait pas l'air dans son assiette, j'avais beau crier pour l'interpeller il ne réagissait pas continuant tête baissée à marcher avec ses béquilles, droit devant, je ne m'entendais peut-être pas, mais je savais qu'on pouvait m'entendre de loin, une chose devait le perturber sûrement, ou bien il est peut-être en colère contre je ne sais quoi, bref pour toutes ces raisons j'ai décidé de le suivre.

Il entre dans une des nombreuses bâtisses de l'hôpital, j'entre à mon tour, avant qu'une femme, qui je crois avait tenté de me stopper ne sorte de son comptoir pour venir face à moi. « Monsieur, vous ne comprenez pas quand on vous parle ? Vous n'êtes pas autorisé à entrer ici sans rendez-vous Je lève les yeux aux ciels avant de lui répondre poliment. « Je suis sourd, madame, excusez-moi. Je viens juste tenir compagnie à mon ami. » A mon accent de 'sourd' la jeune femme c'est vite aperçu que je ne mentais pas. « Huum, dites moi le nom de votre ami ? » Elle part vers son comptoir moi derrière, je lui pointe du doigt le nom de mon ami sur la liste des patients, puis elle m'autorise à entrer en salle d'attente, il était là, posé et anxieux. Je me pose sur la chaise en face de lui et l'interpelle à nouveau, lui qui semble ne pas vouloir me parler aujourd'hui. « Bellamy, comment vas ? » Dis-je d'une façon assez sérieuse.
AVENGEDINCHAINS
   
Revenir en haut Aller en bas

I keep think, c'mon friend. →Jacaël←

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-