AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6164
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ Jeu 23 Mar - 23:34


 

 
 


« Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Cela faisait quelques jours seulement, et pourtant Grace avait l’impression que ça faisait une éternité. William lui faisait la tête. Oui, c’était ridicule. Oui, c’était puéril. Mais elle avait clairement l’impression que c’était la fin du monde. Il lui manquait, l’homme qu’elle aimait et avec lequel elle vivait tous les jours lui manquait. Et pourtant, c’était sa faute, tout ça. Tout avait commencé lorsqu’en début de semaine, elle avait, une fois encore, fait la une de la presse à scandales. Il fallait croire que ça commençait à devenir une habitude pour la belle. Malheureusement pour son couple, il ne s’agissait pas seulement d’un petit ragot sans importance cette fois. Les journalistes avaient été beaucoup plus loin puisqu’ils la soupçonnaient clairement d’adultère. Bien sûr, c’était faux. Mais l’article qu’elle avait pu lire, parmi les nombreux qui étaient sortis à ce sujet, était illustré par des photos d’elle en compagnie de Killian, l’un de ses plus proches amis. Et, elle ne pouvait pas le nier, on pouvait nettement remarquer combien ils étaient proches sur les clichés, un peu trop proches sans doute. Lorsqu’elle était rentrée chez elle ce soir-là, la jeune femme avait dû affronter William qui lui en voulait… Beaucoup. Vraiment beaucoup. La preuve étant que, plusieurs jours étaient passés, mais il semblait toujours lui en vouloir. Ils ne s’étaient même pas disputés, parce qu’elle était parvenue à le rassurer. Seulement, s’il ne doutait pas de sa fidélité, il avait bien conscience de la façon bien trop charmeuse avec laquelle elle se comportait en compagnie de Killian. Et c’était surement cet aspect de sa personnalité qu’il avait le plus de mal à digérer. Il la connaissait pourtant. Il savait combien elle était séductrice, combien elle aimait jouer. Mais ce n’était pas une raison, elle le savait. Elle s’était excusée, elle avait même eu, semble-t-il, un élan de conscience en le voyant si blessé par sa faute. Mais il n’en démordait pas. Depuis, plusieurs jours étaient passés, mais il lui en voulait encore. Il ne l’ignorait pas complètement non plus mais… Il ne tentait pas le moindre geste avec elle. Il ne lui parlait pas non plus beaucoup. Si elle n’essayait pas, il pouvait passer la soirée entière sans lui adresser un mot. Et ça l’embêtait, Grace. Elle pouvait bien jouer parfois avec les hommes… Au fond, il était le seul qu’elle aimait, mais aussi le seul dont elle avait besoin. Et, en ce moment, elle ne pouvait pas dire qu’elle avait vraiment le privilège de l’avoir auprès d’elle. Il ne la repoussait pas totalement certes. Mais il se montrait froid avec elle. Et elle, c’était le genre de comportement qui la poussait vite à s’éloigner également. Elle n’avait jamais été du genre à courir après quelqu’un, même lui. Sauf que, cette fois, elle savait qu’elle était la seule responsable de cette histoire. Elle tenait vraiment à réparer les choses mais encore fallait-il qu’il accepte d’oublier cet article et tout ce qu’il comportait. Elle avait déjà essayé plusieurs méthodes. D’abord, elle l’avait laissé tranquille en espérant qu’il reviendrait de lui-même. Mais, visiblement, elle pouvait toujours attendre. Alors elle avait tenté quelques approches, notamment lorsqu’ils se couchaient et… Bon, elle avait bien compris qu’elle n’obtiendrait rien de lui. Ce matin, elle avait une nouvelle idée. En fait, elle avait eu l’idée la veille en se couchant. D’ordinaire, William était toujours le premier réveillé. Lorsqu’ils ne travaillaient pas, il n’était pas rare qu’elle dorme bien plus longuement que lui. Et, parfois même, c’était lui qui la réveillait avec un petit-déjeuner au lit. Par contre, elle, elle ne lui en avait jamais préparé un seul. Forcément, puisqu’il se réveillait toujours avant elle. Et puis, ça avait toujours été comme ça entre eux. Il préparait le petit-déjeuner, et elle s’occupait des repas. Mais, cette fois, elle avait mis son réveil pour le prendre de court. Franchement, pour qu’elle mette un réveil alors qu’elle ne travaillait pas de la matinée, c’était vraiment qu’elle était folle amoureuse de lui. Elle avait eu même beaucoup de mal à ne pas se rendormir mais elle se leva sans bruit et quitta la pièce. Après un rapide passage dans la chambre de leur fille pour s’assurer qu’elle n’avait besoin de rien, la jeune femme finit par rejoindre la cuisine pour préparer le petit-déjeuner. Café, jus d’orange, fruits et viennoiseries, il ne manquait rien. Munie d’un plateau, elle remonta jusqu’à leur chambre et s’empressa de le poser sur le rebord du lit avant de s’approcher de William qui dormait toujours à poings fermés. Assise près de lui, la jolie blonde le contemplait tendrement. Elle avait rarement l’occasion de profiter de cette scène et… Tant mieux parce qu’elle avait envie de le dévorer de baisers quand elle le voyait si craquant. Elle ne mit d’ailleurs pas longtemps avant de se pencher vers lui pour déposer quelques doux baisers, d’abord sur sa joue puis dans son cou. – Mon amour… l’appela-t-elle d’une voix tendre tout en caressant délicatement son dos pour le réveiller en douceur. – C’est l’heure de se réveiller.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3596
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ Ven 24 Mar - 0:11



~ GRAAL~
"Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ça faisait déjà depuis plusieurs jours que ça durait, William était toujours aussi renfermé, il boudait dans son coin oui ! Tous ça à cause de cet article qui avait paru quelques jours plus tôt dans un magazine à scandale. Ce n'était pas la première fois, non et à vrais dure ça ne devait même pas le faire réagir, pas de cette façon en tous cas. Mais cette fois, c'était aller un peu trop loin surtout avec les photos en plus. Depuis, William était quelques peu distant avec sa femme, il ne le faisait pas vraiment intentionnellement enfin presque mais disons qu'il avait un peu de mal à passer l'éponge et pourtant on ne pouvait pas dire que la belle n'essayait pas de le ramener vers elle. Il n'avait en rien changé ses habitudes, ce n'était pas comme lorsqu'ils étaient en période de crise pas du tout. Il rentrait à l'heure du travail, il ne s'enfermait pas non plus dans son bureau, il ne la fuyait pas non plus mais si il avait l'occasion d'éviter de parler, il le faisait. Quand il la saluait il s'en tenait à de simple baiser, des baisers innocents presque trop furtif alors qu'ils avaient toujours était du genre à montrer de façon très explicite la joie qu'ils ressentaient quand ils étaient de nouveau ensemble. C'était pareil lorsque Grace essayait de ce rapprocher de lui, en temps normal il n'était jamais contre un câlin, il ce laisser prendre au jeu avant de craquer mais là il était plutot du genre à fuir ou alors lui faire clairement comprendre que ce n'était pas le moment. Oui il boudait ! C'était puéril, ridicule et surtout immature ! Venant de lui c'était assez inhabituel. Will avait toujours était le genre à dire ce qui n'allait pas et même en face de sa femme il n'avait pas peur de lui dire, mais cette fois c'était comme si il attendait qu'elle le découvre elle même ! Elle lui avait laissé du temps, elle l'avait laissé souffler en espérant qu'il finirait par ce lasser ... mais non ! Alors peu à peu il voyait bien qu'elle tentait une approche beaucoup plus imposante. Il ne fuyait pas, mais il était assez réticent. Il y avait beaucoup de chose qui accaparait son esprit, ce Killian oui bien sur ! Mais il y avait aussi ce problème avec la presse et les paparazzis. D'ailleurs, il pensait avoir trouvé la solution puisque après l'apparition de sa femme en première page, il avait contacté quelqu'un pour les aider à ... comment dire gérer leur image ! Et éviter ce genre de débordement. Et après une rapide conversation avec ce coach, Will avait réussi à avoir un rendez vous. Grace n'était pas encore au courant et en faite il ne savait pas vraiment comment lui annoncer ! Il avait un peur qu'elle soit contre cette idée, pour elle il était hors de question que sa vie soit gérée par un inconnus. Mais il ne pouvait pas s'empêcher de croire que c'était une bonne idée pour les aider à passer au travers des mailles du filets. Il ne savait pas vraiment l'heure qu'il était, hier ... il c'était couché assez tard fuyant autant que possible la conversation avec sa femme. En temps normal, William était le premier debout puisqu'il s'occupait du petit déjeuner c'était bien le seul repas qu'il était capable de faire sans mettre le feu. Et puis il était aussi chargé de lever Haylee et de la préparer. Seulement ce matin il ne travaillait pas et il n'avait pas non plus mit son réveil alors il dormait encore profondément, même paisiblement bien loin d'imaginer ce que sa femme était en train de lui préparé. Allongé de son côté du lui, dos à elle ... en ce moment il évitait tout contact physique enfin quand ils n'étaient pas nécessaire. En faite il maintenait une certaine distance sans l'être vraiment ! Les yeux toujours clos, il était encore plongé dans un profond sommeil jusqu'à ce qu'il sente les lèvres de sa femme venir ce poser contre sa joue, puis dans le creux de son cou lui arrachant déjà des frissons. Bon sang, c'était le genre de réveil qu'il voulait tous les jours ça ! Souriant doucement il ce tourna doucement vers elle en ouvrant difficilement les yeux. - Bonjour. Dit il d'une vois légèrement endormie. - Tu es déjà réveillée ! Il est encore tôt ! Ce redressant doucement pour lui voler un simple baiser, il remarqua tout de suite le plateau posé au fond du lit. - Je ne crois pas que ce soit mon anniversaire ... ou ... Oh non ne me dit pas que tu es en première page d'un magazine et que c'est pour te faire pardonner ? Dit il en souriant légèrement. En tous cas c'était ... une bonne surprise et un réveil agréable bien qu'il savait déjà ce qu'elle essayait de faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6164
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ Ven 24 Mar - 0:51


 

 
 


« Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




C’était une situation dont elle n’avait pas l’habitude, Grace. D’ordinaire, son mari était soit aux petits soins pour elle et tout ce qu’il y a de plus adorable, soit c’était la guerre entre eux. Ils ne connaissaient pas d’entre-deux, ils passaient toujours d’un extrême à l’autre. Or, cette fois, c’était très différent. Il se montrait ni proche d’elle, ni trop distant. D’autant plus qu’il n’agissait jamais de cette façon, William. Alors elle ne savait pas comment l’aborder. En fait, elle avait l’impression de se retrouver face à un homme qui n’était pas le sien. Il se montrait froid avec elle, comme s’ils ne se connaissaient pas et qu’il n’avait pas envie de la connaitre. Elle savait bien qu’il avait besoin d’encaisser cet article… Mais cela faisait presque une semaine maintenant. Elle n’avait pas envie de le voir s’éloigner de plus en plus, simplement pour des bêtises racontées par un journaliste en manque de buzz. Et si elle avait d’abord compris sa position vis-à-vis de cette relation avec Killian, elle prenait surtout conscience qu’il ne l’acceptait absolument pas. Elle ne savait plus vraiment comment agir avec lui. Elle se demandait même s’il n’aurait pas été préférable qu’ils se disputent en fin de compte. Il aurait crié un bon coup, et puis il se serait calmé. Tandis que maintenant, il cogitait toute cette histoire encore et encore. En tout cas, elle le supposait puisqu’il ne lui disait plus rien. Si ce n’était pas ça, c’était qu’il voulait simplement se venger en la privant de lui. Et c’était réussi… Il lui manquait bien trop. Alors, ce matin-là, la jeune femme décida d’agir. Rester passive en attendant qu’il daigne lui revenir, c’était très peu pour elle. Elle préférait autant prendre les devants. Elle ne voulait plus se contenter de deux ou trois paroles, de quelques baisers furtifs et d’un « bonne nuit » avant qu’il ne lui tourne le dos pour dormir. Mais elle savait aussi qu’elle ne devait pas le brusquer. La dernière fois qu’elle avait tenté une véritable approche avec un câlin, il l’avait vite refroidie. Alors elle allait faire ce qu’elle savait encore faire de mieux… Le séduire. Si ses charmes marchaient sur des hommes dont elle n’avait rien à faire, ils allaient bien fonctionner sur celui qui l’aimait… Non ? Elle allait bientôt en avoir le cœur net puisque, son petit-déjeuner préparé, elle allait tâcher de le réveiller. S’approchant avec précaution du jeune homme, la belle ne mit pas longtemps pour déposer des baisers contre sa peau. Elle dévia rapidement ses lèvres dans le cou de Will , endroit qu’elle savait être son point faible, avant qu’il ne se tourne enfin vers elle, un petit sourire sur les lèvres. – Bonjour. lui répondit-elle avec un beau sourire sur le visage. Elle le trouvait trop craquant avec cet air encore un peu endormi. Elle avait surtout envie de l’inonder de baisers mais elle se retenait. Elle hocha doucement la tête en signe d’acquiescement à la remarque de son mari. Il était tôt, certes, mais il fallait bien si elle voulait le devancer pour sa surprise. Il venait d’ailleurs de remarquer le plateau posé non loin d’eux sur le lit. Elle lui sourit simplement lorsqu’il l’embrassa avant qu’il ne reprenne la parole. Quoi ? Elle n’était gentille avec lui que pour son anniversaire et lorsqu’elle avait fait une bêtise ? Mais elle garda ses pensées pour elle, secouant simplement la tête négativement. – Pas du tout. Ce n’est pas pour une raison particulière. affirma-t-elle simplement toujours le sourire aux lèvres. Elle ne voulait pas trop en faire non plus. Il ne valait mieux pas si elle voulait qu’il oublie ses barrières, il était préférable qu’elle agisse naturellement. Se reculant un peu pour récupérer le plateau, elle l’approcha d’eux pour qu’ils puissent tous deux y accéder. – J’espère que tu as faim ? demanda-t-elle d’un ton léger alors qu’elle attrapait déjà l’un des verres de jus d’orange pour en boire quelques gorgées. Relevant les yeux vers lui, la belle les plongea dans ceux de William alors qu’elle reprenait la parole. – Alors qu’est-ce que tu as prévu aujourd’hui ? l’interrogea-t-elle tranquillement. Sa technique ? Sans doute celles de centaines de femmes dans le monde. Suis-moi je te fuis. Prêcher le chaud et le froid. Avoir l’air aussi accessible que le contraire. Elle pouvait, parce qu’il allait bien devoir lui parler durant ce petit-déj’ de toute façon.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3596
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ Ven 24 Mar - 11:19



~ GRAAL~
"Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'est vrais qu'il n'y avait jamais eu d'entre deux entre eux ! C'était toujours l'amour fou ou la guerre, mais c'était rare qu'ils ce retrouvent dans ce genre de situation. L'amour, mais pas trop non plus ! Il détestait être en froid avec elle, il n'aimait pas non plus la fuir et ce n'était pas l'impréssion qu'il avait ! Il était froid oui mais il ne l'avait jamais repoussé ou alors il s'en rendait pas autant compte qu'elle. Grace faisait tous ce qui était possible pour ce rapprocher d'elle puisque ce matin, la belle avait prit les devants et avait prit soin de lui préparer un petit déjeuné et c'était également le moyen de passer un peu de temps tous les deux en tête à tête. C'était surprenant oui, Grace qui ce lève à l'aube pour préparer tous ça ! Oui c'était surtout ça le plus surprenant. Elle n'était pas du matin et pour qu'elle agisse de cette façon c'est qu'elle attendait forcément quelque chose en retour. Il eu même le droit à un réveil tout en douceur puisque une fois assise près de lui, la belle commença à déposer plusieurs baisers contre sa joue puis dévier rapidement vers son cou. Rien que ça, ça le faisait déjà frissonner et il ce mit même rapidement à sourire avant d'ouvrir doucement les yeux pour enfin croiser son regard. De quoi être de bonne humeur ! Ce redressant doucement après lui avoir voler un baiser, il remarqua tout de suite le plateau et rapidement il ce demandait pour quelle occasion elle lui avait préparé tous ça. Avait elle fait une nouvelle "bêtises" et voulait elle ce faire pardonner ? Ou peut être que c'était un grand jour ? Non, d'après elle, elle n'avait pas besoin d'une occasion particulière pour faire ce genre de chose. Hochant doucement la tête à sa réponse, un petit sourire ce dessina sur le coin de ses lèvres. - D'accord, c'est ... gentil merci ! C'était même adorable de sa part, ça lui faisait même très plaisir même si il ne le montrait pas particulièrement. Ce redressant pour s'asseoir, Grace attrapa le plateau pour l'attirer vers eux en lui demandant si il avait faim. Pas spécialement mais il allait quand même faire l'effort de manger pour ne pas la vexer mais aussi profiter de ce petit déjeuné, c'était assez rare que ce soit elle qui le prépare. - Oui ! Très ! Quelle conversation ! C'est dingue mais c'était limite si il n'était pas gêner de parler aussi peu. Il était touché par sa petite attention, vraiment ! Mais il n'allait pas non plus tous oublier en quelques secondes seulement. Attrapant une tasse de café, il bu quelques gorgées alors qu'il sentait le regard de sa femme ce poser sur lui, vous savez ? Ce genre de regard qui pouvait le déstabiliser en quelques secondes seulement. Tournant la tête vers elle pour croiser son regard, il était toujours aussi silencieux, pas froid ou distant mais juste silencieux. Avalant sa gorgée de café, il reposa la tasse sur le plateau pour attraper un fruit dans le bol devant lui. Une fraise, la dernière fois qu'il en avait manger, dans cette pièce, avec sa femme, ça avait rapidement dérapé ! Rien qu'en y pensant il ce mit à sourire avant de la manger et reprendre. - Oh rien de spécial, je ne travail pas ce matin, du coup ... je pense que je vais rester ici et après je dois aller au bureau, enfin à la mairie. C'était peut être le bon moment pour lui parler du rendez vous avec le conseillé en image non ? Muh oui .. il pouvait mais il n'en n'avait pas l'envie ! Il préférait la mettre devant le fait accompli le jour même plutot que de lui dire ! Elle allait surement mal le prendre alors autant qu'elle ne sache rien. Et puis pour l'heure elle semblait surtout avoir elle même quelque chose en tête, elle tournait autour du pot sans vraiment le faire. Elle ne tentait pas de le séduire, elle ne tentait pas non plus de le faire craquer ... elle parlait ! C'est tous ce qu'elle faisait pour le moment mais il doute que ce soit sa technique. - Et toi ? Qu'est ce que tu va fais aujourd'hui ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6164
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ Sam 25 Mar - 0:44


 

 
 


« Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Il n’aimait pas la fuir mais c’était pourtant bel et bien ce qu’il faisait, William. Il se montrait distant avec elle, peut-être qu’il ne l’était pas en comparaison de certains couples mais… Pour eux, c’était bel et bien de la distance, une énorme distance. Et, à force, elle craignait qu’ils ne s’éloignent véritablement l’un de l’autre pour des bêtises. Elle commençait elle-même à sentir ce froid. Plusieurs fois, en voulant mettre un terme à cette distance, la jeune femme avait eu l’impression de se retrouver confrontée à un mur. Et, bon, elle avait sa fierté. Elle ne serait pas capable de lui courir après longtemps, surtout s’il ne faisait pas le moindre geste envers elle de son côté. Elle comprenait bien qu’avoir vu ces photos d’elle avec un autre homme ait pu être difficile sur le moment. Mais cela faisait plusieurs jours maintenant, alors il avait largement eu le temps de l’encaisser. Et puis… Ne lui manquait-elle pas ? Certes, elle savait qu’elle était un peu trop…Accro à William. Mais elle était incapable de lui en vouloir si longtemps, elle ! Ou alors, si ça arrivait, c’était parce qu’il avait fait réellement quelque chose de grave. Elle n’avait pas l’impression que cette histoire en valait la peine, surtout qu’il parvenait tout de même à avoir un semblant de relation avec elle. Sinon, il l’ignorerait complètement tout simplement, comme il avait déjà pu le faire par le passé. Enfin, pour l’instant, Grace avait encore dans l’idée de parvenir à lui faire oublier qu’il lui en voulait. Elle espérait marquer des points avec ce petit-déjeuner. Non, en fait, clairement, elle espérait qu’ils passent totalement à autre chose. En découvrant le plateau qu’elle avait préparé, le jeune homme semblait surtout surpris. Il cherchait même une raison bien qu’il n’y en avait pas véritablement. Enfin, si, elle voulait seulement lui faire plaisir. Mais elle n’obtint pas vraiment l’effet escompté. Un petit sourire sur le coin des lèvres, William lui répondit simplement que c’était gentil avant de la remercier. Bon, elle ne s’attendait pas non plus à ce qu’il saute de joie mais elle espérait tout de même mieux que ça. Là, elle avait l’impression que ça ne lui faisait ni chaud ni froid. Ce n’était pas comme si elle lui offrait ce genre d’attentions tous les jours. Mais la belle décida de ne rien dire. Ce matin, elle ne devait pas le voir comme son mari mais comme une proie à séduire. Une proie particulièrement difficile. Rattrapant le plateau pour le poser près d’eux, elle lui adressa un sourire à ses paroles avant de saisir l’un des verres de jus d’orange et relancer la conversation. Si elle ne le faisait pas, il serait bien capable de garder le silence durant toute une demi-heure. Elle le regardait alors qu’il mangeait tranquillement sa fraise, attendant sa réponse qui ne tarda pas à venir. Hochant doucement la tête en signe d’acquiescement, la jeune femme attrapa une petite grappe de cerises pour en détacher une et la porter à ses lèvres. – J’ai un rendez-vous en fin de matinée … Mais je reviendrais avant que tu partes, pour Haylee. précisa-t-elle pour qu’il ne s’inquiète pas sur leurs emplois du temps respectifs. Elle n’avait pas donné l’identité de la personne qu’elle allait voir volontairement, simplement pour titiller un peu sa curiosité mine de rien. Mais elle se doutait que cela ne suffirait pas à capter son intérêt. Elle attrapa l’autre cerise lorsqu’une idée lui traversa l’esprit. Elle afficha un sourire malicieux alors qu’elle reprenait en direction de William. – Je suis sure que tu ne sais pas faire ça ! Joignant le geste à la parole, elle inséra la tige de la cerise dans sa bouche. Elle fit quelques mouvements de langue sans le quitter des yeux, l’observant d’un regard sensuel durant plusieurs secondes. Et, finalement, elle la ressortit avec le nœud qu’elle était parvenue à faire. Voilà ce qu’elle s’entrainait à faire lorsqu’elle était au lycée. Mais ça avait toujours eu son effet sur les garçons, de voir ce qu’elle savait faire de sa langue. Elle tentait de le dérider comme elle pouvait, hein. – Je sais, c’est impressionnant. déclara-t-elle d’un ton mutin alors que son regard bien ancré dans celui de William s’avérait bien plus intense.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3596
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ Dim 26 Mar - 17:57



~ GRAAL~
"Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Évidement qu'elle lui manquait, Grace lui manquait constamment, plus particulièrement lorsqu'elle n'était pas avec lui. Et quand ils vivaient ce genre de situation c'était encore pire. Il ne voulait vraiment pas la fuir, il ne voulait pas non plus s'éloigner d'elle mais pourtant c'est ce qu'il faisait sans même s'en rendre compte. Il avait toujours un peu de mal à digérer l'article ! Oui c'était encore pour cette raison qu'il boudait, mais il ne la fuyait pas non plus, c'est juste qu'il avait du mal à passer au dessus de ça ! Qu'elle ce rassure, il était tout autant accro à elle, il ne pouvait pas s'en passer même si en ce moment il n'était pas vraiment tactile avec elle. Ce matin, la belle semblait surtout décidée à le surprendre, puisque elle lui avait préparé un plateau pour le petit déjeuné. Ce n'était pas quelque chose qu'elle faisait souvent, surtout ce lever avant lui ! Et il était vraiment touché par cette petite attention même si pour elle, il ne semblait pas du tout réagir. Ce n'était pas le cas ! Il était vraiment surprit, agréablement surprit sans trop le montrer. C'était mignon et il allait s'en souvenir, même si elle ne faisait pas ça par acte de gentillesse. Connaissant Grace, c'était surtout pour avoir quelques chose en retour et même si il ne savait pas trop quoi, il n'allait pas tarder à le comprendre. Attrapant le plateau pour le rapprocher d'eux, Will ce redressa doucement pour pouvoir profiter de ce petit déjeuné en sa compagnie. Il était toujours aussi silencieux, c'était comme si il ne voulait pas lui parler alors que ... ce n'était pas vraiment le cas ! C'est surtout qu'il ne savait pas quoi lui dire, il ne ce doutait pas non plus qu'elle attendait qu'il lui dise quelques choses. Au final il ce contenta simplement de prendre sa tasse de café pour en boire quelques gorgée avant de prendre une fraise et la manger toujours dans le silence. Il repensait surtout à la dernière fois qu'il avait manger des fraises tous les deux, un agréable souvenir qu'il ne pourrait pas chasser d’aussitôt de son esprit. Mais sa femme reprit la parole, en lui demandant ce qu'il faisait aujourd'hui ... contrairement à elle, son emplois du temps semblait beaucoup plus léger et elle parvint à attiser sa curiosité avec ce mystérieux rendez vous. - Un rendez vous ? Pour le travail ? Il ne voulait pas lui demander directement avec "qui" alors autant essayer de dévier un peu. - D'accord, je ne devrais pas rentrer tard de toute façon ! Bien sur que ça avait capté son attention, mine de rien il aimait bien savoir ce genre de chose même si c'était un rendez vous professionnel ou quoi que ce soit d'autre, non pas par jalousie ou curiosité mal placée mais juste pour savoir. Le regard de nouveau dans le vide, Will avait les yeux rivé sur le plateau devant lui jusqu'à ce qu'il lève de nouveau le regard vers Grace en souriant doucement. Qu'il ne savait pas faire quoi ? La fixant sans trop comprendre, il la voyait surtout jouer avec une cerise. Sans trop comprendre ou elle voulait en venir, il ne la lâchait pourtant pas du regard et peu à peu un petit sourire était en train de ce former sur le coin de ses lèvres. La regardant faire, assez intrigué il ce mit à rire lorsqu'elle lui affirma que c'était impressionnant. - J'avoue que c'est ... euh impressionnant oui ! Il pouvait rire ... mais grâce à cette ruse et son savoir faire, il n'avait pas détourner le regard d'elle, la fixant avec un regard tout aussi intense. Grace avait réussi à attirer son regard, à l'attirer et surtout l’hypnotiser comme elle savait si bien le faire avec lui. Il n'avait pas craquer, il n'allait pas craquer non plus ! D'ailleurs il ne voulait pas craquer mais combien de temps allait il réussi à lui tenir tête. - Pourquoi tu me regarde comme ça ? Dit il en détournant les yeux quelques peu intimidé et il était surtout en train de ce rendre compte de ce qu'elle essayait de faire et si elle entrait sur ce terrain là ... ben elle allait gagner. Prenant une gorgée de son café il reprit en levant les yeux de nouveau vers elle, il voulait surtout changer de sujet, parce qu'il sentait toujours son regard sur lui, et il avait du mal à rester neutre. - C'est vraiment adorable de m'avoir préparé le petit déjeuné, ça me fait vraiment plaisir ! Reprit il, il était sincère et ça lui permettait de changer de sujet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6164
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ Dim 26 Mar - 20:10


 

 
 


« Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Etre parvenue à éviter toute dispute avec William lorsqu’il avait découvert les photos d’elle dans cet article, c’était un exploit. Mais si, en fin de compte, elle devait subir le fait qu’il se montre distant comme vengeance, c’était peut-être bien pire qu’une querelle. La vérité, c’était qu’elle ne supportait pas un éloignement de sa part. Avec leurs travails respectifs, et toutes les responsabilités qu’ils avaient, ils ne se voyaient pas aussi souvent qu’elle le voulait. Quelque chose qu’ils connaissaient depuis toujours parce que, dès le début de leur histoire, ils avaient dû vivre une relation à distance. C’était pour cette raison que leurs retrouvailles étaient toujours aussi passionnelles. Pour cette raison que lorsqu’ils étaient ensemble, ils étaient toujours collés l’un à l’autre. Elle avait toujours du mal à se détacher de lui quand il était dans les parages, et elle savait qu’il en était de même pour William. Alors elle vivait d’autant plus mal cet éloignement soudain entre eux. Il lui manquait, il lui manquait alors même qu’il était juste à côté d’elle. C’était fou, combien elle était accro à lui. C’était pour cette raison avant tout qu’elle avait préparé ce petit-déjeuner, pour passer du temps avec lui. Et elle espérait aussi, bien sûr, parvenir à effacer ces barrières invisibles qu’il avait construites entre eux. Mais ce ne serait pas aussi simple que ça, elle le savait. Ils commençaient à déguster ce qu’elle avait préparé alors qu’elle tentait comme elle le pouvait de faire la conversation. Elle apprit rapidement qu’il avait sa matinée de libre même s’il devait s’absenter après le déjeuner. Cela lui donnait un peu de temps, elle n’allait pas s’en plaindre. A son tour, la jeune femme ne tarda pas à lui faire part du rendez-vous qu’elle avait en fin de matinée également. Et elle parvint tout de même à obtenir une petite réaction puisque, pour la première fois depuis longtemps, son mari lui posa une question. En guise de réponse, Grace haussa avec délicatesse les épaules tout en déclarant. – Hum… En quelque sorte. Elle savait qu’elle l’intriguait. Elle le faisait consciemment, même s’il ne s’agissait de rien d’exceptionnel en soit. – C‘est l’un de mes mannequins qui veut me proposer quelque chose mais je ne sais pas encore exactement quoi… Il sait comment capter mon intérêt. ajouta-t-elle avec un petit sourire malicieux. Elle espérait aussi être parvenue à attirer l’intérêt de William, bien qu’il n’avait franchement aucune raison de s’inquiéter pour le jeune homme. Mais elle savait que, pour obtenir vraiment une réaction de sa part, elle devait aller plus loin. Heureusement pour elle, la jolie blonde était pleine de ressources. Et, créative comme elle était, elle n’eut aucun mal à trouver une façon d’attirer son regard. Sous les yeux intrigués de son mari, elle joua de sa langue pour réaliser un nœud avec la tige d’une cerise. En lui montrant le résultat, Grace provoqua un rire de sa part alors qu’il confirmait avec amusement ses paroles. Mais il ne la quittait pas pour autant du regard, comme s’il était envouté par la belle. Il la contemplait avec la même intensité qu’elle, jusqu’à ce qu’il semble s’en rendre compte en tout cas. Il finit par détourner les yeux tout en lui demandant pourquoi elle le regardait comme ça. Un sourire charmeur apparut sur son visage alors qu’elle lui répondait d’un ton rempli de sous-entendu. – Parce que j’étais en train de penser à toutes les autres choses que je pourrais faire avec ma langue. Cette fois, elle l’aguichait vraiment. Elle le contemplait toujours de la même façon, comme si elle le dévorait du regard alors qu’il cherchait visiblement à reprendre contenance. Il ne voulait pas se déstabiliser, elle le voyait rien qu’à la manière dont il se comportait. Et ça lui donnait encore plus envie de le troubler. Changeant subitement de sujet, Will évoqua à nouveau le petit-déjeuner qu’elle avait préparé en affirmant que c’était adorable de sa part. Il disait que ça lui faisait plaisir mais elle se doutait qu’il cherchait surtout à dévier la conversation. – C’est tout ce que je veux mon amour, te donner du plaisir. lâcha-t-elle tout naturellement. S’il ne comprenait pas son insinuation, elle ne s’appelait pas Grace. Mais son regard devint plus innocent, presque angélique, alors qu’elle ajouta ensuite. – Je parlais de te faire un massage bien sûr… Enfin, seulement si tu en as envie ? Elle était capable de passer du démon au petit ange en quelques secondes seulement. Elle cherchait surtout à ce qu’il accepte son massage proposé en toute innocence. Mais quel homme refuserait un massage, hein ? Surtout quand il était gentiment offert par la femme de sa vie.

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3596
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ Dim 26 Mar - 23:17



~ GRAAL~
"Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ils n'avaient pas eu un début de relation facile c'est vrais, avec cette relation à distance. C'était aussi pour cette raison que leur relation était aussi ... passionnelle ! Ils ne pouvaient pas ce passer l'un de l'autre, pas quand ils ce trouvaient dans la même pièce en tous cas ! Ils avaient toujours était ainsi tous les deux et même si il y avait des conflits ils ne parvenaient jamais à lutter contre cette attirance qu'ils avaient l'un envers l'autre. Les disputes étaient violentes oui ... mais les retrouvailles ou les excuses étaient beaucoup plus intenses. C'est ce qui faisait leur relation, c'est ce qui faisait tous entre eux. Et Grace en avait parfaitement conscience puisque ce petit déjeuné c'était surtout pour ce faire pardonner ... ou plutot tenter de ce rapprocher de lui de façon innocente. Il ne restait jamais très longtemps fâché contre elle et ça elle le savait aussi parfaitement. Partageant ce petit déjeuné avec elle, ils discutaient tranquillement de leur emplois du temps respectif, Grace avait rendez vous en fin de mâtiné. Muh oui ... intéressant tous ça, mais le pire c'est qu'elle laissait volontairement planer le doute sur la personne qu'elle devait rencontrer. Évidement, William tomba tout de suite dans le piège, bon sang elle était vraiment trop forte à ce jeu là ... elle savait toujours comment capter son attention. C'était surement un rendez vous professionnel et d'ailleurs c'est ce qu'il essayait de lui faire dire. Les yeux rivés sur elle, la tasse dans la main, il attendait qu'elle complète parce que "En quelques sorte" ce n'était pas vraiment une réponse qui lui convenait. - En quelques sorte ... ce qui veut dire ? Il à le droit de savoir non ? Elle était vraiment agaçante de faire planer le doute, comme si elle voulait le narguer et le pire c'est que ça fonctionnait ! Au bout de quelques instants la belle finit tout de même par lui dire qui était son mystérieux rendez vous. Un de ses mannequins qui voulait lui proposer quelques choses ? Et le pire c'est qu'elle lui balançait ça avec un petit sourire malicieux l'air de rien, comme si c'était presque normal. - Ok ... je t'avoue que là je me pose des questions ! Dit il l'air assez suspicieux. Mais le pauvre n'avait encore rien vue, puisque la suite de la conversation allait être encore plus ... troublante. Alors qu'elle le fixait de ce regard intense, William ne parvenait pas à détourner les yeux, c'était plus fort que lui, son esprit lui disait pourtant de le faire mais comme à chaque fois qu'elle le regardait de cette façon, son corps ne répondait plus de rien. Mais en lui montrant le résultat, Will ce mit à rire ... c'était plus nerveux que pour ce moquer. Et ce n'est qu'au bout de quelques instants qu'il parvint à détourner les yeux pour changer le sujet, elle s'approchait un peu trop de la zone à risque là et il ne voulait pas ou plutot il luttait bien qu'il savait qu'il avait déjà perdu ce jeu. Changeant de sujet il préféra la remercier pour le petit déjeuné qu'elle lui avait offert, il espérait vraiment que ça suffirait à calmer les choses mais ... non ! Elle continuait malgré tous de le regarder de cette même façon et bon sang que c'était déstabilisant. Pourquoi est ce qu'elle le fixait de cette façon enfin ! Il finit même par lui poser directement la question mais il ne s'attendait pas du tout à cette réponse. Entre ouvrant légèrement la bouché, il en resta muet tellement il ne s'y attendait pas et surtout tellement il était déstabilisé. - Grace ... A défaut de pouvoir dire autre chose, il déglutis difficilement avant d'attraper une nouvelle fois sa tasse. "Prend un air détaché, prend un air détaché bon sang !" C'est ce qu'il essayait de faire mais elle avait déjà surement comprit qu'elle avait réussi son coup. Prenant une gorgée de sa tasse, il manqua de s'étouffer lorsqu'il l'entendit lui répondre, non là elle abusait trop de son pouvoir. Parvenant tout de même à avaler son café il tourna rapidement la tête vers elle. - Quoi ? Ca va pas de me dire ce genre de chose quand je bois ! Reposant sa tasse sur le plateau, le regard de sa femme devint soudainement beaucoup plus innocent et au final elle reprit simplement en lui disant qu'elle parlait d'un massage ... ben tiens ! Comme si il ne la connaissait pas ! Ce n'était pas qu'un sous entendu mais elle aimait trop le perturber. - Je ... euh oui ! Pourquoi pas ... un simple et innocent massage. Il laissait trop facilement tomber les barrière William, elle était trop faible surtout face à sa femme. Poussant légèrement le plateau sur le côté, il s'allongea à plat ventre et détourna par la même occasion son regard, maintenant qu'il n'avait plus de contact visuel avec elle, il avait plus de change de resister. Tu rêve William ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6164
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ Lun 27 Mar - 14:59


 

 
 


« Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Cette attraction qui existait entre eux, elle était incontrôlable. Irrésistible. Elle savait combien il était difficile pour William de rester indifférent face à elle. Et encore qu’il y parvenait plutôt bien lorsqu’elle le laissait faire mais dès lors qu’elle entrait en action, c’était peine perdue. Il suffisait de voir la manière dont il semblait tout à coup intéressé par son emploi du temps. En temps normal, la créatrice se serait contentée de lui dire qu’elle avait un rendez-vous professionnel, rien de plus. Mais c’était si facile de capter son attention. Si facile de lui parler d’un jeune et beau mannequin qui voulait visiblement quelque chose d’elle. Elle était parvenue à l’intriguer, assez pour qu’il dévoile sa curiosité. Elle était forte, oui. Il fallait dire qu’elle avait toujours su comment attirer l’attention d’un homme, particulièrement lorsqu’il s’agissait de celui qu’elle aimait. Elle le connaissait par cœur, William. Il suffisait de peu pour éveiller sa jalousie. Et elle aurait bien pu aller beaucoup plus loin mais elle préférait entretenir le mystère. Il la fixait, en attente de savoir réellement l’identité de la personne qu’elle devait rencontrer. Il finit même par lui demander ce qu’elle voulait dire. Elle se retenait de sourire, Grace, mais elle était incapable d’éviter le regard taquin avec lequel elle le contemplait. Elle l’agaçait, hein. Et le pire, c’était qu’elle adorait ça. Elle le narguait sans en avoir l’air, elle l’embêtait sans jamais donner l’impression de le provoquer. Finalement, ce fut même en toute innocence qu’elle lui expliqua ce qu’il en était, en tout cas le peu elle lui raconta le peu qu’elle savait. Mais sa réponse ne sembla pas réellement convenir à son mari car il paraissait encore plus intrigué qu’avant. En fait, il avait même ce petit air suspicieux sur le visage, un peu comme s’il était en train de se demander s’il devait se méfier ou non. Il ne tarda d’ailleurs pas à lui avouer qu’il se posait des questions. Ah ! C’était ça qu’elle voulait. Comme elle aurait rappelé à un inconnu qu’il n’était pas le seul homme au monde, elle voulait le titiller juste un peu. Mais elle lui adressa un tendre sourire alors qu’elle répondait en toute innocence. – J’en saurais plus bien assez vite. Pour l’heure, elle ne désirait qu’une seule chose : Profiter de la présence de son mari. Maintenant qu’elle était parvenue à attirer son attention, la jeune femme était prête à aller beaucoup plus loin puisque, ni une ni deux, elle s’empressa de lui dévoiler l’un de ses petits talents particuliers… En jouant avec une simple tige de cerise, elle avait non seulement réussi à captiver le regard de William mais surtout, il semblait incapable de le détourner d’elle désormais. Elle en profitait pour le contempler avec intensité, de ces yeux qui semblaient à eux seuls lui faire une invitation. Elle parvenait à le déstabiliser, à le rendre même nerveux alors qu’il finissait par lui demander pourquoi elle le regardait de cette façon. Il lui tendait une perche là, une perche qu’elle s’empressa de saisir pour lui faire part de ses intentions. Des intentions qui n’avaient absolument rien d’innocentes. Et si elle se fiait à la réaction du jeune homme, il comprenait parfaitement où elle voulait en venir. Il avait entrouvert les lèvres, comme stupéfait par ce qu’elle venait de lui confier. Il avait l’air tellement troublé, c’était jouissif. Elle n’avait même pas besoin de le toucher pour l’atteindre. De simples mots suffisaient, elle le voyait bien. Il était incapable de lui répondre, se contentant de l’appeler dans un murmure. Elle lui adressa un sourire des plus charmeurs alors qu’elle répondait d’une voix aguicheuse. – Je suis sure que tu en as une vague idée, toi aussi… Elle se montrait de plus en plus claire sur ses intentions. Elle se rendait bien compte qu’il était réceptif, bien plus qu’il ne l’aurait voulu. Il pouvait bien essayer de se montrer détaché, de se cacher derrière sa tasse de café, mais elle n’était pas dupe. Elle le connaissait trop bien. Et si elle en doutait encore, elle ne pouvait qu’être sûre d’elle lorsqu’elle lui offrit un nouveau sous-entendu encore plus explicite. Il manqua même de s’étouffer avant de lui reprocher de lui dire une chose pareille pendant qu’il buvait… Mais elle parlait uniquement de massage, voyons. Elle n’y pouvait rien s’il avait, visiblement, tout de suite pensé au sexe. Elle retrouvait un regard beaucoup plus angélique, Grace. Mais, au fond, ils savaient tous les deux qu’elle jouait les innocentes alors qu’il n’en était rien. – Je trouve que tu as des idées bien coquines mon chéri. commenta-t-elle au passage, un sourire joueur sur les lèvres. Elle le taquinait, évidemment qu’elle le taquinait. Elle se jouait de lui alors que, depuis plusieurs minutes déjà, elle lui faisait des insinuations qui ne laissaient pas de place au doute. Mais elle aimait trop le rendre fou, Grace. Et maintenant qu’il avait accepté sa proposition, elle savait déjà qu’elle avait gagné d’avance. Elle le regarda s’allonger sur le ventre un instant avant de se redresser pour éloigner le plateau et le poser sur sa table de chevet. Elle en profita pour attraper dans le tiroir une huile de massage pour se rapprocher à nouveau de lui. Elle s’installa naturellement sur lui, un petit sourire aux lèvres. Elle avait l’impression que la dernière fois où elle avait pu profiter de son corps remontait à une éternité. Elle posa l’huile près d’elle pour attraper sans hésiter les rebords du tee-shirt qu’il portait et le retirer. Son regard se posa quelques secondes sur lui avant qu’elle ne saisisse l’huile de massage pour faire couler quelques gouttes sur son dos. Et enfin, elle put commencer son massage. Avec délicatesse, elle laissait ses doigts glisser contre la peau de William qu’elle retrouvait avec plaisir. Elle gardait le silence, comme pour le laisser profiter au maximum de ce moment de détente. Ce ne fut qu’après plusieurs secondes qu’elle reprit la parole pour lui demander d’une voix douce. – Ça te plait ?

 


  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3596
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ Lun 27 Mar - 17:49



~ GRAAL~
"Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cette attirance entre eux n'était pas nouvelle, elle avait toujours était là et ça depuis le début de leur histoire. Et depuis le début, William n'avait jamais su lui résister, il devrait le savoir que lutter contre elle ... ce n'était pas possible surtout quand elle semble aussi décidé à le faire craquer. Pourtant, il continuait toujours de lutter comme si ça servait à quelque chose mais dans le fond ça ne faisait que rendre le jeux plus intéressant encore. Au début, Grace ne faisait rien de troublant, elle ne faisait que parler de sa journée avant d'évoquer ce rendez vous avec un jeune mannequin. Elle faisait planer le doute exprès pour qu'il ce pose des questions, il avait comprit et il était loin d'être dupe, et le pire dans tous ça c'est que fonctionnait parfaitement. Elle faisait exprès de rester vague pour qu'il ce pose des questions, elle faisait exprès de tourner autour du pot pour qu'il ce décide à lui demander directement ! Il finit même par céder, assez curieux de savoir quel genre de rendez vous elle allait avoir avec cet ... homme. Purement professionnel d'après ce qu'elle venait de lui dire de cette voix toute innocentes, mais qu'elle en serait plus une fois sur place. Ok ... alors là il était tout à fait en droit de ce poser des questions mais encore une fois elle était évasive sur le sujet, ben oui elle comprenait parfaitement qu'elle avait un avantage sur lui et elle comptait bien le garder. Autant faire comme si ce n'était pas important. William tentait surtout de ce dire qu'elle le faisait exprès pour le narguer rien de plus alors il ne fallait pas qu'il en tienne compte. Mais avec son air suspicieux, c'était difficile de montrer de l'indifférence. - Donc tu compte rien me dire en faite ! Dit il simplement en détournant le regard, elle le provoquait, simplement ! Mais elle ne s’arrêta pas là, malgré ce petit air innocent qu'elle avait sur le visage, Grace était bien loin d'être un ange et ça William le savait mieux que personne et pourtant il tombait dans le panneau à chaque fois. Elle avait réussi à attirer son regard, elle avait réussi à l'intrigué, pire encore à l'attirer, le troubler. Comment ? En lui montrant l'un de ces nombreux talents cachés. Impressionnant oui, mais surtout assez troublant seulement pour tenter de ne rien laisser paraître, William ce mit à rire pour tenter de changer de sujet et surtout lui montrer que ça ne le touchait pas ... c'était faux ! Bien sur et ça elle le savait, et elle en profita d'ailleurs pour en rajouter une couche. Non mais si elle voulait qu'il s'imagine ce genre de chose c'était réussi ! Murmurant son prénom d'une voix plus que troublée, il ouvrit même légèrement la bouche avant de ce reprendre. Détournant encore une fois le regard avec difficulté, il retrouva une voix beaucoup plus claire pour lui répondre. - Oh je n'imagine rien du tout ... Menteur ! Comment ne pas imaginer ce genre de chose ? Surtout lorsqu'elle fait autant de sous entendu, quand elle le regarde de cette façon ... enfin il y à beaucoup de chose qui le pousse à y penser. Évidement qu'il était réceptif, elle faisait tous pour qu'il la remarque. Manquant de étouffer alors qu'elle lui lui répond encore une fois de façon provocatrice, il reposa sa tasse pour reprendre ses esprits et surtout ce tourner vers elle en lui disant qu'il ne fallait vraiment pas qu'elle lui dise ce genre de chose, surtout maintenant ! - Moi j'ai les idées coquines ? C'est toi qui fait des sous entendus ! Elle jouait les innocentes en plus ! Tu parles, il savait mieux que personne qu'elle était loin d'être innocente. Il accepta même sa proposition de massage, puisqu'elle ne parlait pas de sexe ... il ne risquait rien après tous n'est ce pas ? S'allongeant sur le ventre après avoir pousser le plateau, il ce laissa faire de toute façon il était déjà plus ou moins à sa merci bien qu'il boudait encore malgré tous. Sans plus attendre, elle s'installa sur lui et lui retira même son tee shirt dans la foulé. A vrais dire, ça faisait depuis un moment déjà qu'ils avaient pas étaient aussi proche, c'était troublant et lorsqu'elle déposa ses mains contre son dos c'était encore pire. Elle venait tout juste d’effleurer sa peau, qu'il ressentait déjà un long frisson le parcourir. Bon sang qu'il était faible, il priait surtout pour qu'elle ne le remarque pas mais c'était surement peine perdu, pourtant elle restait silencieuse ce contentant de le masser. C'était agréable et malgré tous ce genre de contact lui avait terriblement manqué. Fermant doucement les yeux, il profitait de cet instant retrouvant peu à peu cette petite bulle, seul avec elle. Le son de sa voix était quelque peu lointain mais un petit sourire ce dessina sur ses lèvres alors qu'il reprit en murmurant doucement. - Tu n'imagine pas à quel point. Il ce rendait surtout compte à quel point elle lui avait manqué. - Enfin je veux dire, c'est agréable oui !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bouche-toi les oreilles. Bouche-toi les oreilles fort fort fort. Tu entends comme je t'aime ? ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-