AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I miss you so much [Stella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MODOles fées d'AL.
avatar
MODO ∞ les fées d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 307
▵ arrivé(e) le : 26/02/2017
▵ avatar : Adelaide Kane

MessageSujet: I miss you so much [Stella] Mer 29 Mar - 19:50



❝I miss you so much❞
November & Stella
Parfois nous sommes proches de certaines personnes, plus que tout. Ils sont nos piliers, une partie de notre vie, on ne voit pas notre quotidien sans eux. Ils sont toujours pour vous, vous êtes toujours là pour eux. November n’avait que très peu de piliers dans sa vie. Sa mère et Maéven, son meilleur ami qu’elle connait depuis des années. Elektra, sa colocataire était un repère. Pourtant la jeune Austen n’a pas toujours eu que trois piliers dans sa vie, elle en a une d’autres et en particulier une personne avec qui elle a perdu contact depuis une trop longue année.

Stella et November se sont connues au lycée. Comment dire que c’était le coup de foudre amical entre les deux ? La belle brune d’habitude si secrète et renfermée qui venait à peine de découvrir ce que c’était de se sentir libre s’était si facilement lâchée avec la Harper. Stella avait su la mettre en confiance et sa carapace était rapidement tombée. Ces deux-là elles formaient un duo soudée, parfait, elles ne disputaient jamais en dehors des quelques chamailleries enfantines ordinaires. November se souvient encore de sa mère qui disait qu’elle ne pouvait plus la voir sans Stella, elles étaient un tout et constamment fourrées ensemble. La jeune Austen qui s’était déjà découverte bisexuelle avait sentie au fil du temps que leur connexion n’était pas purement amicale. November se surprenait à regarder son « amie » autrement que Rose par exemple pour qui elle n’avait aucune attirance. La cavalière se remémore ces soirées où elle se crispait lorsqu’un homme tentait d’approcher de son pilier. Mais elle n’avait jamais pipé mot à ce sujet. Au sujet de leur connexion si particulière qui rendait leur amitié si spéciale. Une amitié qui n’en n’était plus réellement une. Iris était hétérosexuelle ou du moins, elle n’avait pas consciente d’être bisexuelle à cette époque et November le savait parfaitement. Elle ne voulait pas gâcher leur amitié pour une attirance, elle ne souhaitait pas ruiner ce lien si unique qu’elles partageaient et que beaucoup enviaient.

Après quelques années, le lycée était derrière elles et les deux jeunes adultes suivaient des études complètement différentes. November était souvent au ranch à essayer de faire ses preuves en tant que cavalière tandis que Stella avait commencé des études en droit des affaires. Cette période fut chargée pour les deux amies et petit à petit, elles se sont éloignées, jusqu’à perdre contact.

Au début, November n’y avait pas pensé, trop occupée à montrer au centre équestre qu’elle était la meilleure, à gagner des concours et mettre de l’argent de côté pour ses futurs projets. Le métier était difficile et la cavalière s’estimait chanceuse de bien gagner sa vie. Mais en se plongeant autant dans sa passion, la Austen avait perdu ses amis. Sa bande du lycée et surtout Stella. C’est après quelques mois après avoir eu une discussion avec sa mère, que la brune sentit ce vide immense soudainement comme si on avait brusquement enfoncé un clou dans son organe vital.

« Où est Iris, ma puce ? Cela fait tellement longtemps que je ne l’ai pas vu, vous n’êtes plus en contact ? » Les paroles de sa maternelle avaient longtemps résonné dans le crâne de November. Elle s’en voulait de ne pas avoir fait assez attention à elle, Stella lui manquait. Mais elle n’osait pas la rappeler.

Ce n’est qu’il y a une semaine, après avoir bêtement pensé à la chevelure blonde de Stella en voyant Elektra le matin que la cavalière avait saisi son cellulaire et cherché son amie dans ses contacts avant d’appuyer sur la touche « appel ». Le temps que la blonde décroche avait semblé une éternité mais November était si soulagée de constater qu’elle n’avait pas changé de numéro.

« Hey Stella, euhm…C’est Nov’. Je sais que ça fait très longtemps qu’on ne s’est pas parlée mais…je voudrai te voir. Qu’on commence à rattraper le temps perdu autour d’un déjeuner. Comme…le Tawa ? Ma mère nous y avait traîné une fois pour goûter du homard. » Avec cette tirade inutile, November était persuadée que Stella allait dire non. Pourtant elle accepta, la date était prévue une semaine plus tard. Cet appel avait provoqué une immense nostalgie chez la brune. Cela la remuait de se souvenir de tous ces moments de folies passés avec son amie.

Une semaine après cet appel, November était arrivée au restaurant, en avance comme toujours. La jeune femme observait la pluie, légèrement stressée par ce rendez-vous. Elle avait peur que Stella lui en veuille de ne pas avoir donné de nouvelles. Tous ceux qui connaissaient November seraient choqués, elle avoir peur ? Oui…parce que ce n’était pas n’importe qui. C’était un pilier qu’elle avait bêtement laissé de côté. C’était Stella.

Après seulement quelques minutes, November remarqua une silhouette se diriger en sa direction. Très vite, la cavalière reconnut la sublime silhouette de Stella, sa chevelure blonde et sa démarche, elle était sûre d’elle, du moins semblait l’être. La Austen la connaissait depuis assez longtemps que cela pouvait être une façade chez elle.

November se leva de sa chaise. Durant une seconde, elle toisa son amie avant de la prendre dans ses bras. Elle n’avait pas changé physiquement, elle était exactement la même. Nov’ avait l’impression que leur duo n’avait disparu, que c’était comme avant. Exactement comme avant quand bien même la Austen n’arrivait pas encore à savoir si l’attirance était toujours présente. « Je suis vraiment heureuse de te revoir, Stella. Tu n’imagines pas à quel point. » Les deux jeunes femmes prirent place sur les chaises alors qu’on leur donna la carte du restaurant. November ne se concentra pas dessus de suite, elle voulait discuter avec Stella, commander pouvait attendre quelques minutes. « Qu’est-ce que tu deviens ? Ça fait une éternité qu’on ne s’est pas vue et…j’aimerai savoir ce qu’il y a de nouveau dans ta vie. » Si elle avait pensé à elle aussi…mais ça elle préférait ne pas le demander. La question était risquée et surtout, ce n’était pas réellement adéquate après l’avoir laissé sans nouvelles. Certes, elle n’en avait pas donné aussi mais November ne pouvait pas lui en vouloir. Elle n’a jamais été capable de s’énerver contre Stella.


© Pando




Dernière édition par November S. Austen le Lun 19 Juin - 16:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 461
▵ arrivé(e) le : 15/10/2016
▵ avatar : Bella Thorne

MessageSujet: Re: I miss you so much [Stella] Sam 8 Avr - 20:50


 


 
 


« You were the hardest one to leave behind. »
november & stella ♛  

 


Cette journée va être spéciale pour Stella, elle le sent, elle le sait. Elle le redoute même un peu. Peut-être parce qu'elle sait qu'elle va retrouver une personne perdue de vue depuis un an, une personne qui n'est pas n'importe qui pour elle et qui ne sera jamais n'importe qui. November. Elle avait été sa meilleure amie au lycée, et même plus encore qu'une meilleure amie. Elle avait été un véritable pilier, un morceau d'elle. C'est ça. Un morceau d'elle, sans November, Stella n'était pas entière ,elle n'était pas totalement elle. Et pourtant aujourd'hui rien n'est plus comme avant, son chemin s'est éloigné de celui de celle qu'elle avait tant aimé. Elles ne se sont pas vu depuis presque un an, avec presque aucun contact entre elles. Stella a encore du mal à comprendre comment cela a pu arriver. Comment elles se sont retrouvées dans une telle situation. Et pourtant c'est le cas, pourtant elles ne sont plus qu'un souvenir l'une pour l'autre à présent.

C'était ce que pensait la jolie blonde, jusqu'à ce qu'elle reçoive un appel inattendu de November. Elle veut la voir, elle veut rattraper le temps perdu, et peut-être redevenir amies comme avant. Elle ne sait pas si c'est possible, elle ne sait même pas quel genre d'amitié elles avaient eu. Elle n'en sait rien. Mais une chose est sure, November compte et comptera toujours pour elle. Alors c'est sans hésiter qu'elle a accepté de la voir.

Se rendant au restaurant, pleins de souvenirs remontent à la surface. Des souvenirs de moments partagés ensemble, le visage de November simplement. Elle est stréssée Stella, parce qu'elle a peur que rien ne soit comme avant, mais elle est impatiente à la fois. Parce qu'elle a besoin de la voir, parce qu'elle sait que November a pensé à elle. Mais soudain, elle arrive au restaurant et tombe nez à nez avec... November... Elle reste quelque secondes sans bouger puis se laisse rapidement aller dans ses bras. Elle la serre contre elle, elle ne peut s'empêcher de sourire, heureuse. Aussi heureuse qu'elle a pu l'être auparavant chaque fois que sa main tenait celle de son amie. Je suis heureuse aussi de te voir, tu m'as manqué. Elle ne rajoute rien de plus parce qu'elle veut garder la face, parce qu'elle ne veut pas se montrer vulnérable mais dans le fond elle a tellement plus à dire, elle a tellement plus a avouer à la belle brune.

Mais elles s'installent toutes les deux et miss Austen lui pose rapidement une question. Il est vrai qu'elles ne se sont pas vus depuis très longtemps et pourtant dans la vie de Stella il y avait eu peu de changements. Elle boxe toujours en secret, elle n'a toujours pas d'histoires d'amour sérieuses, enchaînant les relations sans lendemain. Mais ça, elle ne va pas le dire à November. La seule petite nouveauté est qu'elle a commencé des études pour être infirmière comme elle l'a toujours voulu, mais tout en continuant le mannequina. Et bien pas grand chose tu sais. Je suis toujours mannequin photo, et je viens de prendre un appartement. Et toi ? Et oui, depuis la séparation du duo, la belle Stella a dû évoluer seule.  Elle a changé, November a toujours été la plus remarquable des deux. Elle a toujours été la plus sûre d'elle. Et aujourd'hui Stella l'est aussi, du moins c'est l'apparence qu'elle se donne.




Dernière édition par Stella J. Harper le Sam 2 Sep - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOles fées d'AL.
avatar
MODO ∞ les fées d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 307
▵ arrivé(e) le : 26/02/2017
▵ avatar : Adelaide Kane

MessageSujet: Re: I miss you so much [Stella] Ven 16 Juin - 14:17



❝I miss you so much❞
November & Stella
November peinait à le croire. Son ancienne meilleure amie, Stella dans ses bras. La belle brune sentait son cœur battre à tout rompre, que lui arrivait-il ? Elle était émue de la retrouver, la Austen n’avait jamais pleinement réalisé à quel point la blonde comptait pour elle. Non elle n’avait jamais réalisé mais elle le faisait aujourd’hui. Durant une fraction de secondes, tous leurs meilleurs moments durant l’adolescence remontèrent à la surface. La cavalière se sentait à nouveau comme cette jeune adolescente qui commençait à peine à se trouver, qui était timide dans ses gros pulls et baissait les yeux quand le gars qu’elle aimait bien lui adressait la parole. Mais à côté de Nickolas, il y avait Stella. Avec qui elle était décomplexée, naturelle. Elle s’était toujours sentie elle-même avec sa meilleure amie…et elle avait fini par être totalement attirée par elle. Et ça, November n’arrivait toujours pas à déterminer si c’était toujours d’actualité.

Le son de sa voix. Rien n’a changé, rien. Elle était la même. Pouvait-on en dire autant de November ? Physiquement elle avait peu changé, surtout plus féminine et sexy, les cheveux plus courts. Bien plus sûre d’elle d’années en années, une petite connasse sur pattes qui faisait des ravages et qui n’avait suivi aucun conseil de sa mère en limitant ses mauvaises fréquentations au contraire elles semblaient se multiplier. Stella semblait bien plus saine et elle restait magnifique à regarder.

Elles s’installent, reçoivent la carte du restaurant mais November en profite plutôt pour prendre des nouvelles de celle qui comptait et comptera toujours énormément pour elle. Toujours un mannequin, nouvel appartement. Le mannequinat…quelque chose qui avait toujours fasciné November quand elle observait Stella. Lorsqu’elle la voyait au lycée, si belle, si photogénique, les gens se retournaient sur son passage. La Austen avait toujours été entourée de filles si belles, elle était fière aujourd’hui d’être elle-même jolie et attirer le regard. Elle avait toujours semblé être la plus sûre d’elle aux côtés de Stella mais c’était si faux à l’époque. Aujourd’hui elle était bel et bien confiante sur la personne qu’elle était et ce qu’elle provoquait chez autrui. « Oh moi, rien de spécial. Nouvelle coloc’, toujours cavalière au centre équestre. Toujours mes fréquentations que détestaient ma mère. » Elle se stoppe. Si il y avait tant à dire. Et elle voulait en parler à Stella. « J’ai découvert que j’avais une demi-sœur. Moi qui t’avais dit mes hypothèses à l’époque, on a la réponse. Je suis pas la fille d’un gars drogué et paumé dans sa vie mais d’un homme riche qui n’a pas voulu de ma tronche. » « Je suis une bâtarde ! » C’est ce qu’elle voulait crier dès qu’elle parlait de son paternel. Un homme riche se dédouanant de toute culpabilité en envoyant un chèque tous les mois. Sa mère avait confirmé. Une bâtarde, c’est ce qu’elle était. « Au moins j’ai la réponse et je sais quelle famille éviter. » Un sourire amer se dessine sur ses lèvres. Comme pour chercher un soutien elle vient chercher la main de Stella. « Je ne vais pas gâcher nos retrouvailles, c’est promis. Parlons d’autre chose, tu m’as trop manqué pour que je crache mon venin. » November réalise que sa main reste trop longtemps sur celle de Stella, elle la retire délicatement et ouvre enfin la carte même si elle connaissait déjà sa commande. « Tu n’as trouvé personne ? Je sais que ta vie sentimentale est généralement plutôt active, il doit bien avoir quelqu’un…que tu as en vu ? » Quelle erreur, quelle erreur…questionner Stella sur sa vie amoureuse alors que la Austen ne savait même pas si elle restait attirée par elle. Elle avait envie de se frapper…mais au moins cela pouvait l’aider à avoir une réponse. Est-ce que leur attirance était toujours présente, autant que leur connexion ? Et est-ce que Stella s’est enfin rendue compte qu’elle avait une attirance pour la gente féminine ? November le savait depuis longtemps, certains signes ne mentent pas et l’attirance que ressentait la belle brune pour la jolie blonde était réciproque à l’époque. Trop de moments de tensions, beaucoup de moments où les deux étaient si proches qu’on pouvait les prendre pour un couple. Une connexion si forte qui allait bien au-delà de l’amitié, la jalousie dans cette amitié si parfaite. La Austen voulait presque confronter Stella, là maintenant. Mais elle ne souhaitait aucunement tout gâcher. Alors elle se retenait…mais dieu ce qu’elle avait envie de se lâcher et de tout dire à Stella sur leur attirance, sur sa bisexualité ou même son homosexualité peut-être. Oui November voulait parler de tout ça mais il était peut-être encore trop tôt…


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 461
▵ arrivé(e) le : 15/10/2016
▵ avatar : Bella Thorne

MessageSujet: Re: I miss you so much [Stella] Sam 24 Juin - 19:23


 


 
 


« You were the hardest one to leave behind. »
november & stella ♛  

 


Stella n'en revenait toujours pas d'être là, avec November. Elle avait l'impression de revenir dans le passé. Et pourtant non, ce n'était plus comme avant, elles avaient changé. Physiquement et mentalement. Mais même si elles avaient changé, la jolie mannequin souhaitait de tout cœur renouer avec ton amie. Surtout que November avait reprit contact avec elle, et c'était bien que dans le fond elles compteraient toujours l'une pour l'autre. Mais alors que la carte arrivait à elles, les anciennes amies se racontaient ce qu'elles avaient manqué dans la vie l'une de l'autre. Et Stella tomba alors dénue en entendant les révélations de la brunette, elle avait une demi sœur, et son père n'avait jamais voulu d'elle. Oh non Nov.... Je suis désolée, j'imagine pas à quel point ça doit être dure pour toi... Stella attrapa immédiatement la main de son amie dans la sienne, la serrant un peu d'une manière rassurante. Tu ne vas rien gâcher du tout arrête. Si tu as besoin d'en parler, ou même de quoi que ce soit d'autre, je suis là pour toi ok? Elle esquissa un petit sourire, il était vrai qu'elles venaient de se retrouver, mais c'était vraiment difficile ce que vivait November et si Stella pouvait faire quoi que ce soit pour l'aider elle le ferait de bon cœur. Elles avaient tellement partagés toutes les deux, et au nom de leurs amitié passée, elle serait toujours là pour elle si elle en avait besoin. Peut-être que November avait trouvé d'autres amis aujourd'hui et qu'elle n'avait pas besoin d'elle, ou bien peut-être qu'elle avait besoin au contraire d'une des personnes qui la connaissait le plus au monde, comme Stella. Quoi qu'il en soit, la jeune femme restait à sa disposition. Et tu m'as manqué aussi.

La jolie blonde passa la main dans ses cheveux avant de passer commande, puis elle se recentra sur November. Entendant ses paroles, Stella devait bien s'avouer qu'elle ne savait pas comment répondre à sa question. Oui, elle changeait souvent de petit ami. Enfin, si on pouvait appeler cela « petit-ami », parce qu'en réalité, il s'agissait plutôt d'aventures de quelques jours, voir quelques mois. Mais aucun d'eux ne pouvait se considérer réellement en couple avec la belle Stella. Oh, non, personne. Disait-elle un air un peu nonchalent. Elle ne savait pas ce qu'elle voulait. Ou plutôt, elle ne savait pas qui, elle voulait. Tu sais comment je suis, je vogue à droite, à gauche... Disons que personne ne suscite mon intérêt. Elle souriait, mais dans le fond,elle ne comprenait pas pourquoi à vingt deux ans elle n'arrivait pas à se poser. Cependant, après quelques instants, elle reprit la parole. Et toi alors ma belle ? Quelqu'un en vu ? Ou quelqu'un dans ta vie? La belle mannequin se demander elle aussi si son amie avait trouvé chaussure à son pied. Mais connaissant November, elle devait bien avoir au moins des prétendants, surtout maintenant qu'elle semblait être une femme épanouie et affirmée.




Dernière édition par Stella J. Harper le Sam 2 Sep - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOles fées d'AL.
avatar
MODO ∞ les fées d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 307
▵ arrivé(e) le : 26/02/2017
▵ avatar : Adelaide Kane

MessageSujet: Re: I miss you so much [Stella] Dim 13 Aoû - 15:48



❝I miss you so much❞
November & Stella
Stella semble compatir. November détestait cela avant, que les gens selon elle fassent semblant de comprendre la situation et de savoir ce que ça faisait. Mais avec Stella c’était différent. La Austen se sentait mieux au regard de la rousse. Mais elle ne pouvait pas gâcher leurs retrouvailles alors la cavalière voulut changer de sujet. Et la mannequin attrape sa main. C’était étonnamment bien plus réconfortant que n’importe quel autre contact plus affectueux venant de quelqu’un d’autre. « Elle lui a manqué également… » November sourit gaiement, rassurée. Décidément le manque de l’autre et la nostalgie de leur amitié avaient été ressenti chez les deux femmes et non uniquement du côté de la belle brune. Elle ne pouvait difficilement espérer mieux.

Remarquant que leurs mains restent un peu trop longtemps liées, la cavalière se retire timidement pour observer sa carte. Vint le moment de la question piège, fatale qui allait lui donner la réponse à sa question principale. Ressentait-elle toujours de l’attirance pour son ancienne meilleure amie ? Pour ce pilier qui avait disparu durant un an ? November avait appris à vivre sans la Harper, elle en avait oublié ce que ça faisait d’être auprès de la rousse et cela la perturbait plus que de raison. Alors…Stella avait-elle quelqu’un dans sa vie ? Les deux amies passèrent commande, ce qui laissa le temps à la mannequin de répondre à cette drôle de question. Elle ne semblait ne pas réellement savoir comment y répondre alors November ne la pressa pas et attendit patiemment.

Personne. La Austen est étonnée même si l’explication qui suit est logique. Stella ne s’est jamais posée dans une relation. Elle avait eu plusieurs petit-amis mais au final ils avaient autant de valeur que les coups d’un soir de la belle brune. Mais à l’époque cela lui suffisait pour être jalouse de ces hommes et elle ne parvenait pas à les apprécier même lorsqu’ils étaient dans la catégorie « homme parfait ». « En effet je sais comment tu es sur ce sujet. Mais je me suis dit qu’au bout d’un an après avoir eu beaucoup de rencontre tu allais enfin tomber sur la bonne personne. J’espère que ça arrivera bientôt. » Elle ne parle pas de l’homme idéal mais bien de la bonne personne. Car Stella n’est tout simplement pas hétérosexuelle. Et ça, ça a toujours été une évidence pour November. Mais la Harper ne semblait pas l’avoir réalisé. Et la Austen s’en sentit triste. Après tout peut-être que l’homme de sa vie n’existe pas car c’est une femme qui doit l’attendre. La question lui fut soudainement retournée et la Austen y répondit facilement, sa vie sentimentale étant inexistante. « Tu me connais moi et les relations amoureuses. Je sais pas comment me comporter et je fais tout capoter. Alors vive le célibat et les coups d’un soir ! » November rit, profitant de l’instant. Sincèrement, elle dans une relation de couple ? Non…pas fait pour elle. La Austen ne savait pas comment se comporter, comment montrer de l’affection. Elle avait même déjà trompé ses compagnons pour les plaquer comme des moins que rien. Elle ne faisait que blesser lorsqu’elle était en couple. Certains étaient prêts à faire leur vie avec elle. « Je vais être honnête, j’ai rencontré un paquet de gens et j’ai eu un paquet de relations, hommes ou femmes, tu me connais aussi là-dessus. Ils étaient même prêts à passer plus d’un cap avec moi mais nan…l’amour c’est pas fait pour moi, tu sais ? Alors que toi, tu trouverais enfin la personne qui te correspondrait, tu serais parfaite dans une relation. » Un sourire malicieux se dessine sur les lèvres de November alors qu’elle tente une approche particulière. « Tu devrais peut-être tenter d’élargir tes horizons ? Tu commences à faire le tour sur les mecs, plus ne t’étonne… » Etait-ce une bonne façon d’aborder les relations avec les femmes ? Probablement pas. Mais November n’a jamais été connu pour être parfaite et ne pas faire d’erreurs. Mais plutôt pour se jeter dans le bain qu’importe ce qui arrivera.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 461
▵ arrivé(e) le : 15/10/2016
▵ avatar : Bella Thorne

MessageSujet: Re: I miss you so much [Stella] Dim 3 Sep - 22:14





November
&
Stella
You were the hardest one to leave behind.
Elles avaient un grand point commun, toutes les deux. Ni November ni Stella n’arrivait à se poser dans une quelconque relation amoureuse. Et pourtant, en ce qui concernait la jolie rousse, elle avait eu des occasions. Tout du moins, une occasion, une vraie. Sweem, l’homme qu’elle avait tant aimé et avec qui elle avait tout gâché, paradoxalement. Cela faisait des moins maintenant qu’ils n’étaient plus ensembles et pourtant elle ne parvenait pas à l’oublier, il comptait bien trop pour elle. Alors elle-même ne parvenait pas à comprendre pourquoi lorsqu’il avait voulu s’engager, se poser pour de bon avec elle, la jolie rousse avait préféré fuir. Comme si malgré tout l’amour qu’elle pouvait lui porter, elle était incapable d’imaginer une quelconque relation à long terme. Comme si… Il lui fallait autre chose. Et pourtant, il était parfait. Sincèrement, l’homme parfait existait et c’était Sweem. L’homme parfait existait, et elle avait eu la chance de l’avoir…. Juste avant de le laisser partir. Le problème, c’était elle, forcément. Quelle femme normalement constituée refuserait de s’engager avec une personne aussi formidable que lui. Quelque chose ne tournait pas rond chez elle. Quelque chose n’allait pas. Et elle n’arrivait pas à mettre le doigt dessus. Ou bien peut-être simplement qu’elle avait bien trop peur. Bien trop peur de ce qu’elle pourrait apprendre sur elle-même, de ce qu’elle pourrait découvrir. Non, elle n’était pas prête. Peut-être qu’elle avait besoin d’un électrochoc. Peut-être qu’elle avait besoin de quelqu’un dans sa vie qui pourrait la secouer tout en la rassurant. Peut-être, oui… Pour November, c’était visiblement tout autre chose. La belle brune ne se posait pas de questions, elle vivait au jour le jour, elle était comme elle était et pour le moment cela lui suffisait. Stella aussi, en apparence. Mais seulement en apparence. Elle était bien plus fragile qu’elle pouvait en avoir l’air, sous ses airs de jolie fille légère et pétillante. Toi aussi tu sais. Un jour tu rencontreras sûrement une personne que tu n’auras pas envie de blesser, et là tu verras, tu feras tout ton possible pour y parvenir. Moi c’est différent. Elle marqua un petit silence, réfléchissant à la manière dont elle devait formuler les choses. Ce n’est pas que je fais du mal, c’est que… On dirait que j’attends toujours autre chose. Je ne me satisfais de rien. C’était aussi pour cela qu’elle ne se considérait jamais réellement en couple, mise à part avec Sweem, justement. Mais lui, il était différent. Elle l’avait bien trop aimé pour se comporter avec lui comme avec les autres. Et d’ailleurs, même aujourd’hui, alors qu’elle n’était plus avec lui, elle l’aimait toujours.

La question suivante de November interpella cependant la belle mannequin. Elargir ses horizons. Qu’est-ce que cela pouvait bien vouloir dire. Après tout elle faisait toujours de son mieux pour apprendre à connaître tout le monde… Et puis « avoir fait le tour des mecs»… Peut-être, mais quoi d’autre ? Hmm… Tu crois ? Qu’est-ce que tu veux dire par là ? Elle savait que November n’avait pas de préférences sexuelles. Mais elle n’était pas November, elle n’était pas comme elle, même si en apparence elles pouvaient peut-être se ressembler. Elle était bien plus vulnérable qu’elle, et elle avait peur de ne pas être aimé. Voilà la réalité. Elle avait cette peur constante en elle qui lui dictait sa vie.

CODE BY MAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I miss you so much [Stella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: wellington central. :: tawa.-