AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 But I guess you look happier (ft. Drake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: But I guess you look happier (ft. Drake) Lun 10 Avr - 23:26






Eden & Drake


Le regard sur l'horizon, Eden fait plus attention à sourire aux passants qu'à regarder où elle marche. Les seuls endroits où elle fait attention à ses pieds ? Quand elle est en atelier, car ça serait catastrophique de casser une carte mère sans faire exprès, ou de marcher sur une quelconque pièce qui jonche au sol. Et puis... Quand on marche dessus pieds nus, ça fait hyper mal, elle avait déjà fait l'expérience. Bon, elle s'était faite tomber une clé à molette sur le pied, c'est assez différent mais c'est le métier qui rentre quoi... Secouant sa tête en repensant à la douleur qu'elle avait ressentit à ce moment, la plus jeune Whiteley se remet en marche. La nuit était déjà tombée et son sac à dos accroché à ses épaules, elle revenait de l'université car elle avait trainé après la fin des cours dans les ateliers pour avancer sur son projet de fin d'année. Son dernier avant d'enfin pouvoir travailler ! Elle avait hâte d'être définitivement indépendante, elle avait attendu ça si longtemps... Travailler pour de bon, elle n'aspirait qu'à ça. Elle aimait faire des travaux avec ses mains, montrer qu'elle était douée à sa manière. Néanmoins, elle ne doutait pas une seule seconde de ses doigts de fée.

Alors qu'elle s'éloigne du cinéma, elle entend une femme râler à propos de sa voiture. Intriguée, la brune fronce les sourcils et retourne sur ses pas, rien qu'au bruit elle entend le souci. Pour elle, c'était réparable en deux minutes, pour la conductrice... Elle n'était pas trop sûre. S'excusant de la déranger et la saluant, elle lui proposa de l'aide, déclarant qu'elle pouvait certainement l'aider à faire démarrer sa voiture, ne promettant pas pour la peine qu'elle tiendra longtemps et qu'il faudra certainement aller la réparer mais au moins ça la dépannerait. Apparemment elle était assez désespérée pour accepter son aide et soulevant le capot de la voiture, Eden jeta un coup d'œil à ce qu'elle pensait être la source du problème et... Bingo ! Elle avait raison ! Trois minutes plus tard, la voiture redémarrait et la jeune femme souriait, contente. Comme quoi, l'ingénierie, ça servait ! Laissant sa demoiselle en détresse partir en la remerciant, visiblement pressée, la brune regarda à droite puis à gauche, pas un chat dans la rue, alors elle s'autorisa une danse de la joie loufoque comme elle pouvait faire, chantonnant qu'elle était la meilleure. Parfois elle se disait que si il y a des gardes qui regardent les caméras de surveillance pile dans ce genre de moment... Ils devaient bien rire. C'est le bruit de la porte du cinéma qui se ferme dans son dos, dans un bruit qui semble résonner, qui le fait s'arrêter, restant figée. Oh oui, elle se sent conne. Dans un crissement de baskets, elle fait une moue crispée, à moitié amusée, se tournant lentement vers la personne qui vient de sortir et qui la fixe. Argh.

-Au moins j'ai pas fais la danse du twerk, ça rend la situation déjà moins gênante, et... Pardon ? Drake ?

HANSKA.
Revenir en haut Aller en bas
AWARDSle plus sentimental.
avatar
AWARDS ▵ le plus sentimental.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 4014
▵ arrivé(e) le : 20/08/2016
▵ avatar : Richard Madden. ♡

MessageSujet: Re: But I guess you look happier (ft. Drake) Mar 11 Avr - 19:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
but i guess you look happier

Eden & Drake


Et le temps s’égrenait, et le temps s’écoulait.

La journée — comme toutes les autres — étaient passée terriblement lentement. Un, deux, trois puis quatre ticket vendus ; et encore un, deux, trois, puis quatre. Il répétait les gestes mécaniquement, sans s’en rendre compte. Bonjour, bonne séance, au revoir. Et voilà que ça recommençait encore une fois.

Et le temps s’égrenait, et le temps s’écoulait.

Il avait presque l’impression d’être un robot dans une simple usine, sans rouages dans son cerveau. Ses pensées étaient muettes, tues, contenues jusqu’au soir. Il fallait aussi être poli, faire face à n’importe quelle situation. Un jeune couple ne savait pas quoi aller voir ? Conseiller, toujours le sourire aux lèvres. Une dame âgée avait raté sa séance ? Expliquer qu’il ne pouvait malheureusement pas la rembourser. Et recommencer, encore et encore, jusqu’à ce que sa gorge fut sèche.

Et le temps s’égrenait, et le temps s’écoulait.

Attendre que les aiguilles aient fini leur course folle était de plus en plus lassant. Le premier jour, il s’était plaint que ce soit déjà finie, et voilà que maintenant il n’attendait que ça : la fin. Heureusement, pour aujourd’hui, c’en était fini. Rendez-vous demain pour les bonjour-bonne-séance-au-revoir. Demain. Avant cela, il avait du temps pour s’occuper l’esprit, pour se détendre, et pour oublier son envie fugace d’étrangler la grand-mère voulant être remboursée. Il passa la porte, l’air frais s’engouffrant dans les pans de sa veste. Il faisait plutôt beau, il allait sûrement passer un peu de temps dehors, avant de rentrer chez lui. Souriant à cette belle perspective, il stoppa net en voyant une femme danser juste devant le cinéma. Il aurait presque pu rire, s’il elle ne s’était pas elle aussi arrêtée immédiatement en entendant la porte s’ouvrir. Bah, chacun avait droit d’être heureux et de l’exprimer publiquement. Il s’apprêtait à passer son chemin lorsqu’il l’entendit parler, puis la vit se retourner lentement.

Cette voix. Ces cheveux.

Non. Impossible. « Eden ? »

Un instant de creux, un silence. Tous les deux trop abasourdis pour dire quoi que ce soit. Qu’est-ce qu’elle faisait là ? Il se retourna lentement, comme pour vérifier qu’il était bien seul, et qu’elle parlait bien à lui. Bon sang, il ne l’avait pas vue depuis neuf ans, et voilà qu’elle refaisait surface, tout à coup, juste devant le cinéma ? Il en venait presque à se demander si le hasard y était pour quelque chose. « Qu’est-ce que tu fais là ? », lâcha-t-il, peut-être un peu trop brutalement. Il ignorait qu’elle était à Wellington. Depuis combien de temps ? Il passa une main dans ses cheveux, puis dans sa barbe. Cligna plusieurs fois des yeux. Non, elle était toujours là. Ce n’était pas un rêve. « Je suis content de te voir. », sourit-il finalement, passé le choc. Et voilà qu’il s’avançait et la serrait dans ses bras, fort, très fort, comme il ne l’avait jamais fait. « Tu m’as manqué. »





made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: But I guess you look happier (ft. Drake) Lun 17 Avr - 5:48






Eden & Drake


Le temps est un concept que l'être humain à créer. Une minute dure soixante secondes, ainsi une heure dure soixante minutes et une journée dure vingt-quatre heures, mais pour certaines personnes, tout est déformé. Les secondes sont des minutes, les minutes des heures et des heures, des journées. Un concept. Pour illustrer l'exemple, elle avait passé des heures une petite pendule pour un projet en ingénierie et pendant des jours elle l'avait regardée comme si ça paraissait être des lustres.

Huit, neuf ans. Peut-être même plus ? Elle en avait oublié le compte. C'était elle, après tout, qui avait brisé tout contact avec lui. Malheureusement elle n'assumait pas totalement ça, pour elle, c'était lui qui l'avait abandonnée en première en partant sans prévenir. Alors peut-être qu'elle avait décidé de lui montrer qu'elle aussi, elle pouvait partir de sa vie. Peut-être qu'elle avait été trop loin, mais elle était trop têtue pour revenir sur ses décisions. Un critère chez les Whiteley. Tous des têtes de mules.

Mais quand Eden le voit, c'est l'arrêt total dans le temps. Le retour du concept encore une fois. Foutu concept. Pendant ce moment de silence intense, où personne ne réagit, elle plonge ses yeux dans celui de son frère, se rappelant le nombre de fois où elle l'avait fait étant gosse. Ses yeux n'avaient pas changé. Même la vieillesse ne les avait pas changé. Un air de déjà vu, mais c'était nouveau. Bien sûr qu'ils avaient grandi et changé pendant tout ce temps, et c'était incroyable. Elle ne pensait pas que c'était si flagrant. Et soudain, elle repensa à une chose qu'elle avait déjà lu, une citation à la con que les gens mettent pour le style : «On passe à côté de l'âme sœur si on la rencontre trop tôt ou trop tard. A une autre époque, en un autre lieu, notre histoire eut été différente.»

-Je... Je suis venue pour mes études. J'ai voulu partir d'Auckland et j'avais des assez bons résultats pour venir ici, alors... Me voilà !

Elle avait lancé ça en bafouillant un peu, faisant tout de ême preuve de son enthousiasme habituel. Cette situation était.. Gênante ? Surprenante ? Elle n'avait même pas les mots pour décrire ce qu'elle vivait en ce moment même. La plus jeune Whiteley, pour la première fois, n'avait aucun réaction rationnelle à proposer à son cerveau pour qu'elle puisse faire quelque chose, dire quelque chose en plus. Elle ne voulait pas rester là, comme une conne, à ne rien faire comme si ça ne lui faisait rien de le revoir après tout ce temps. Et c'est lui qui finit par parler à nouveau et à peine avait-elle ouvert la bouche pour parler aussi qu'elle put sentir ses bras autour son corps si frêle et la serrer fortement. Doucement, elle passe ses bras autour du coup de Drake et lui rend son étreinte, fermant les yeux pour en profiter. Ça lui faisait tellement du bien d'enfin le revoir après tout ce temps, et le savoir non loin d'elle, enfin, elle espérait.

-Tu m'as manquée aussi, si tu savais.

Et sa voix tremble à ses derniers mots. Oui, elle aurait aimé qu'il soit toujours là lorsqu'elle sortait avec un gars qui la battait. Oui, elle aurait aimé qu'il soit là à sa remise de diplôme, lors de son bal de promo, lors de ses sorties. Mais elle ne pouvait pas le lui reprocher. D'abord, elle était trop gentille pour le faire et après, elle pouvait comprendre ses raisons de partir vu comment leur mère a toujours été horrible avec lui sans aucune raison. Elle n'a jamais compris pourquoi elle le dénigrait autant. Et finalement, la brune se décide à se décoller de lui, un grand sourire sur le visage mais l'air toujours un peu perdue. Cette fois, c'est elle qui se décide à prendre la parole.

-Je ne savais pas que tu serais toujours à Wellington après tout ce temps...

HANSKA.
Revenir en haut Aller en bas
AWARDSle plus sentimental.
avatar
AWARDS ▵ le plus sentimental.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 4014
▵ arrivé(e) le : 20/08/2016
▵ avatar : Richard Madden. ♡

MessageSujet: Re: But I guess you look happier (ft. Drake) Mer 19 Avr - 11:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
but i guess you look happier

Eden & Drake


Un instant plus tôt, il n’y avait plus que cette lassitude profonde, et la révoltante envie d’aller s’assoupir sur son canapé. Mais voilà, Eden était devant lui, à présent. C’était fou à quel point la présence d’une seule personne pouvait totalement changer le comportement. Aller se reposer ? Jamais ! Il ne souhaitait plus qu’une chose, désormais : rattraper le temps perdu. Même si parler était au-dessus de leurs forces, ils faisaient tous deux un effort surhumain pour s’exprimer dans un dialecte compréhensible. Questions inutiles, réponses toutes aussi inutiles… Plus rien n’allait comme il le fallait, et Drake avait la furieuse impression que le monde ne tournait plus rond. Un tremblement de terre, là, maintenant ? Ça ne l’aurait même pas étonné.

Ça ne le surprenait pas non plus d’apprendre qu’Eden était ici grâce à ses bons résultats scolaires. Oui, contrairement à lui, elle avait toujours eu un très bon bulletin à montrer aux parents en fin de trimestre. Enfin, quelle importance ça avait, maintenant ? Il ne répondit rien, parce qu’il ne trouva rien d’intelligent à répondre. Son cerveau fonctionnait au ralenti, alors que son coeur battait à tout rompre. Il avait chaud, froid en même temps. C’était si… étrange. Alors, choisissant judicieusement les gestes à la parole, il s’avança vers elle pour la prendre dans ses bras. Ça, il savait encore le faire. L’enlaçant de toutes ses forces, il se laissa aller à sentir ses cheveux, à ne respirer plus que leur parfum. Pour lui avoir manqué, elle lui avait manqué. L’entendre aussi sortir de sa bouche lui fit un bien fou, et il se sentirait presque pousser des ailes. Il était si heureux de la voir…

Lorsqu’ils se séparèrent enfin, Drake n’avait plus l’impression d’être le même. Comme s’il avait retrouvé un petit bout de son coeur qui s’était égaré entre Auckland et Wellington. C’était si bon de se sentir complet à nouveau ! « Eh bien si… je… » C’était encore difficile de trouver ses mots. Prenant une grande inspiration, il reprit sa phrase, essayant de maîtriser au mieux sa voix. « Je suis bien, ici. Je veux dire, j’ai un travail, un appart, j’ai rencontré plein de gens géniaux… » Oh oui, des personnes extraordinaires, il en avait rencontré ici, et la liste était longue. « Et toi ? Tu es là depuis longtemps ? C’est bizarre qu’on ne se soit jamais croisés... » Enfin, pas si étrange que cela, quand on savait à quel point Wellington était immense. Mais peu importait la superficie de la ville, tout ce qu’il voulait à présent était très simple. Parler avec elle, la voir rire, sourire. Et c’était tout.





made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

But I guess you look happier (ft. Drake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-