AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6485
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 9:17


 

 
 


« Et si on était allé trop loin ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Ils n’étaient pas censés se parler. Ils étaient censés se montrer courtois si nécessaire, et surtout s’ignorer autant qu’ils le pourraient. C’était ce que faisaient les couples divorcés, non ? Dans le meilleur des cas, en tout cas. Sinon, ils se livraient une guerre sans merci, encore et encore… Mais elle n’avait plus la force de l’affronter, Grace. Elle n’avait plus la force de se battre, ni même l’envie de le faire. Quand elle pensait à William, ce n’était pas la colère qui l’envahissait mais la douleur. Elle le savait bien avant cette soirée mais elle en prenait d’autant plus conscience maintenant. Elle était amoureuse de lui. Elle était amoureuse de lui, et il était parti. Il avait quitté sa vie tout comme elle était sortie de la sienne. Plus rien ne les rattachait l’un à l’autre, absolument plus rien. C’était bien trop tard pour éprouver des regrets. Et pourtant, ils se trouvaient ensemble en ce moment même, simplement parce que… Ils en avaient envie. Elle, elle en avait envie. Se retrouver auprès de William lui faisait autant de bien que de mal. Mais elle ne pouvait pas s’en passer, elle ne pouvait pas s’éloigner… C’était la première fois depuis des mois qu’elle partageait quelque chose avec lui et seulement lui. Même s’il ne s’agissait de rien d’autre qu’une conversation embarrassante entre deux anciens époux. Elle n’avait absolument pas conscience de la jalousie qu’il pouvait ressentir à l’égard de cet autre homme. Il n’avait aucune raison d’être jaloux, d’abord parce qu’elle se fichait éperdument de James tout comme des autres. Même si Will n’avait jamais été du genre à écouter les rumeurs, il devait sans doute avoir entendu parler de la façon dont elle agissait avec les hommes depuis leur divorce. Son entourage avait même dû se faire un plaisir de lui raconter combien son ex avait la cuisse légère. Et, de tous les amants qu’elle avait pu avoir, aucun n’avait compté. Alors que lui, il avait quelqu’un. Quelqu’un qui comptait. Quelqu’un avec qui il vivait. Quelqu’un qu’il aimait. Quelqu’un qui l’avait remplacée… S’il y avait un gagnant dans ce divorce, c’était lui. Mais, ce soir, il semblait aussi las de cette soirée qu’elle. Il finit même par s’excuser pour l’attitude d’Ana qui, pourtant, s’était avérée bien plus courtoise qu’elle n’aurait pu l’être… A sa place, Grace n’aurait surement pas agi avec autant de diplomatie. Mais elle supposait que c’était le signe qu’elle était faite pour William, elle. Il avait enfin trouvé la femme qui lui correspondait, celle avec laquelle il ne devait certainement jamais se disputer. Haussant légèrement les épaules, la créatrice n’osait pas le regarder non plus alors qu’elle lui répondait. – Ce n’est pas grave. Elle a l’air… Gentille. ajouta-t-elle en gardant son amertume pour elle. C’était tellement bizarre, tellement difficile de parler de l’actuelle compagne de l’homme qu’elle aimait. Elle n’était pas juste mal à l’aise, ou embarrassée. Rencontrer cette femme… Ça lui avait brisé le cœur une nouvelle fois. Mais elle ne pouvait pas le dire à William, ça… Elle ne pouvait que sourire et faire comme si. Comme si cela ne l’atteignait pas, comme si elle était passée à autre chose, comme si elle ne l’aimait plus. Préférant changer de conversation, la jolie blonde évoqua la présence du jeune homme qu’elle trouvait quelque peu surprenante. Alors qu’il lui répondait, elle sentait son regard posé sur elle mais elle fixait l’horizon quant à elle. C’était plus facile de lui parler si elle ne le regardait pas. Elle n’était pas étonnée par ses paroles, juste un peu… Chagrinée. – Mais elle a réussi aussi, puisque tu es là. dit-elle d’un ton neutre mais avec un petit sourire triste alors que, sans le vouloir, elle imaginait des scènes entre lui et Anastasia qui lui faisaient un peu plus mal encore. Définitivement, le temps où c’était elle qui le faisait craquer était terminé. Mais, sortant de ses pensées lorsqu’elle l’entendit ajouter qu’il détestait toujours autant ces soirées, elle se sentit étrangement réconfortée par cette idée. Cela faisait une chose, au moins, qui ne changeait pas. Elle tourna la tête vers lui pour la première fois depuis le début de leur conversation. – Tu n’aimes aucune soirée ! Celles-là sont trop fausses, et les autres trop bruyantes ! déclara-t-elle d’un ton presque… Taquin. C’était un peu comme avant… Avant que leurs différences ne les éloignent trop. A l’époque où ils savaient s’en enrichir. Alors qu’elle le contemplait toujours, elle entendit soudain son compliment… Lui n’était pas en train de la regarder mais il venait de dire cela tout naturellement. Un sourire apparut sur son visage, un vrai sourire cette fois. C’était fou comme un compliment de sa part la touchait dix fois plus que de la part de n’importe quel autre homme. – Merci William… répondit-elle d’un air songeur alors qu’elle baissait les yeux vers le vide sous le balcon. – Je préfère quand on se parle comme ça. avoua-t-elle presque dans un murmure.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3762
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 10:25



~ GRAAL~
"Et si on était allé trop loin ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ils n'étaient plus un couple, mais ça ne les empêchaient pas de ce parler sans ... ce hurler dessus si ? Ils n'étaient pas obligé de continuer à ce détester et à cet instant ça ne semblait pas du tout être le cas. La conversation n'était pas des plus amicale ou même des plus agréable mais parler avec Grace lui faisait beaucoup de bien malgré tous, c'état comme si pendant un bref instant rien n'avait changé entre eux. Comme si, ils étaient toujours mariés et heureux, ils n'avaient pas eu des débuts facile mais ensemble ils avaient toujours étaient heureux ! Il y avait malgré tous cette distance entre eux, c'était assez froid comme si c'était encore tendu entre eux alors que pas vraiment. Rompant le silence, William finit par s'excuser de l'attitude d'Ana, il avait trouvé ça maladroit de la part de la jeune femme de lui parler comme si elle la connaissait ou même d'être ravie de faire sa connaissance alors que ... ça fait à peine quelques mois qu'ils ne sont plus ensemble. Et puis, William avait encore du mal à la présenter comme étant sa "Compagne", comme il avait toujours Grace à l'esprit ce n'était pas facile d'en aimer une autre, d'ailleurs il n'était pas sur d'être amoureux d'Anastasia. Baissant doucement la regard à la réponse de a jeune femme, Will ce mit à sourire très faiblement, comme si c'était ironique. Oui, c'est sur pour être gentille elle l'était ... même un peu trop à son gout. - Oui, tu n'imagine pas à quel point s'en est agaçant ! Et ce n'était pas ce genre de relation dont il avait envie, il n'avait pas envie d'avoir un couple parfait sans aucuns travers, c'était ennuyeux, il n'y avait jamais d'imprévus, elle était toujours trop ordonnée, bien trop prévisible et c'était difficile de ce faire à ce style de vie alors que Grace l'avait toujours habitée à l'imprévue. Il n'était même pas sur d'avoir envie de s'y faire, Anastasia ne serait surement qu'une page de sa vie qu'il allait tourner sans y accorder un réel attachement. Relevant les yeux, il reprit en disant qu'Ana n'avait pas vraiment réussi à le traîner ici, en faite c'est surtout lui qui avait eu envie parce qu'une partie de lui espérait croiser Grace. - Je ne comptais pas m'attarder ! Répondit il comme pour avoir le dernier mot, non ... pour le faire venir à ce genre de fête Grace avait toujours su s'y prendre, du moins lorsqu'elle voulait qu'ils sortent tous les deux. Puisque juste avant leur divorce c'était assez rare de les voir tous les deux dans la même fête. Ou alors quand ils y étaient, ils finissaient toujours pas s'engueuler devant les autres invités avant de partir chacun de leur côté. C'était devenu un quotidien de s’engueuler pour un rien, ils avaient même oublié ce que c'était de ce parler. De toute façon, William n'aimait toujours pas ce genre de soirée il y était toujours traîné de force. Souriant d'un air beaucoup plus détendu et surtout beaucoup plus amusé, William tourna rapidement la tête vers elle avant de très vite détourner le regard. - C'est pas de ma faute si j'arrive pas à apprécier ce genre de soirée, les gens sont trop faux et dans les autres la musique est vraiment de très mauvais gout et c'est pas mon genre de faire des beuveries au point de finir minable ! Dit il en riant, ah non pour ça c'est sur qu'il ne changerait jamais ! Mais retrouvant tout de suite un air plus sérieux, il baissa une nouvelle fois le regard dans le vide avant de lui faire le premier compliment de la soirée. Il la trouvait belle, très belle même ! Souriant faiblement à son "Merci", il releva les yeux vers elle, la fixant une nouvelle fois avec une certaine insistance. - Je préfère aussi, pourquoi ... on à pas était capable de faire ça avant ? Qu'est ce qui nous ai arrivé Grace ? Pourquoi ? Comment étaient ils parvenus à ce détester à ce point ? Ce faire la guerre alors qu'au font ils s'aimaient ! La fixant toujours, il sentait sa gorge ce serrer avant qu'il ne détourne une nouvelle fois les yeux. - Je regrette tellement qu'on en soit arrivé là !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6485
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 11:21


 

 
 


« Et si on était allé trop loin ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle ne le détestait pas. Elle ne le détestait plus. C’était cela, le plus difficile. Avant leur divorce, durant des mois, elle l’avait haï. Elle avait une telle rancœur pour lui, une telle aversion. Elle ne supportait même plus d’être dans la même pièce que lui. C’était ce qui l’avait décidée à se séparer de lui. Et ça avait presque été… Facile. Parce qu’elle le détestait tellement qu’elle s’était laissée guider par la colère et la rancune. Elle avait toujours été impulsive, et c’était sous une nouvelle impulsion qu’elle avait entrepris cette procédure de divorce. Maintenant… De l’eau avait coulé sous les ponts. Elle avait effacé toute la rage qu’elle ressentait… Et sous la rage, l’amour, lui, était toujours présent. C’était comme s’il avait été enseveli sous une montagne de ressentiments. Mais il ne restait plus que cet amour désormais, cet amour qui la détruisait à petits feux. Elle n’en prenait pas conscience mais discuter avec lui, aussi anodine soit leur conversation, c’était dangereux. Elle remettait le pied dans cet engrenage dont elle avait mis tant de mal à sortir. Comme une droguée qui peinait encore à se sevrer, elle se retrouvait face à la seule dépendance qu’elle n’avait jamais eue. Elle retrouvait tout doucement cette étrange complicité entre eux. Pourtant, la discussion n’était pas aussi facile qu’elle en avait l’air pour Grace. Entendre son ex parler de sa nouvelle compagne, non, ce n’était définitivement pas facile. Mais elle encaissait le coup plutôt bien. Elle parvenait à garder bonne figure, elle parvenait même à avoir l’air détachée… Alors qu’au fond, elle la haïssait, cette Anastasia. Elle arrivait même à dire du bien d’elle… Franchement, elle était l’ex-femme modèle, non ? Elle était parvenue à cacher son amertume sur cette femme gentille et si différente d’elle. Pourtant, comme s’il la partageait, William laissa échapper des mots qui la troublèrent légèrement. C’était agaçant ? De vivre avec une femme gentille ? Etait-il réellement en train de se plaindre de sa petite-amie à son ex ? Et… Est-ce que cela ne lui faisait pas un peu trop plaisir ? Ne rentre pas sur ce terrain, Grace. – William Flyleaf, vous êtes un éternel insatisfait. répliqua-t-elle simplement d’une voix malicieuse avec un sourire en coin. Elle préférait prendre ses propos à la légère… Il valait mieux, oui. Si elle commençait à se demander ce qu’ils signifiaient, elle ne ferait que se torturer. Et puis, elle n’était pas psy, elle. Elle ne passait pas son temps à tout analyser, elle préférait vivre cet instant sans se poser de questions. Surtout que ce qu’elle disait… c’était vrai. Avec elle, il se plaignait constamment aussi… Parce qu’elle n’était pas assez gentille. Il la voyait comme une garce. Après le démon, il devrait être heureux d’avoir trouvé un ange. Il devrait, oui. Mais elle ne savait pas tout ce qui pouvait se passer dans la tête de William. Elle ne savait pas quelle relation il avait avec Anastasia. Elle était peut-être plus tempérée, plus prévisible que celle qu’ils avaient eue… Mais aussi sans doute plus harmonieuse, moins… Tumultueuse. La passion les avait détruits. C’était pour cette raison qu’elle fuyait autant toute histoire d’amour maintenant. Elle ne voulait plus ressentir cet amour dévorant et prenant, celui qu’elle avait autant dans le cœur que dans la peau. Elle ne voulait plus ressentir d’amour du tout. Aux paroles suivantes du jeune homme, la belle laissa échapper un sourire amusée. – Tu crois que je vais te laisser avoir le dernier mot ? demanda-t-elle en relevant les yeux vers lui. Elle savait combien il aimait ça, et elle aussi. C’était ce qui avait toujours rendu leurs échanges aussi mouvementés… Et c’était avec une facilité déconcertante qu’elle retrouvait cette complicité qu’elle n’avait qu’avec lui. Et qu’il n’avait peut-être qu’avec elle aussi. L’écoutant d’ailleurs confirmer combien il n’aimait aucune soirée, elle sentit des papillons envahir son ventre en l’entendant se mettre à rire. Elle ne se souvenait même plus de la dernière fois qu’elle l’avait entendu rire. – C’est vrai, tu préfères livre un livre installé tranquillement sur le canapé, toi. le taquina-t-elle avec un sourire joueur. Elle oubliait la gêne du début, elle… Elle avait l’impression de retourner des années en arrière. C’était déstabilisant, et ça faisait du bien à la fois. Tout comme son compliment. Elle finit d’ailleurs par avouer qu’elle préférait quand ils discutaient ainsi, plutôt que subir toutes leurs engueulades. Mais elle ne s’attendait pas à la réponse du jeune homme. Son regard plongé dans le sien, elle le contemplait sans savoir quoi répondre. La conversation devenait trop… Trop sérieuse à son gout. – Ce qui arrive à des centaines de couples, j’imagine. Elle préférait répondre de façon générale plutôt que de dire ce qu’elle pensait vraiment… Ce qu’elle pensait ? C’était qu’ils s’étaient bien trop aimés. Et cet amour avait fini par les bouffer. Il regrettait ? Il venait vraiment de dire qu’il regrettait ? – Je… – William, on te cherche depuis… Tiens. Qu’est-ce qu’elle fait là, celle-là ? – Victoria…



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3762
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 13:32



~ GRAAL~
"Et si on était allé trop loin ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ce ne faisait que depuis très peu de temps qu'Anastasia était venue s'installer avec lui, très peu de temps et pourtant William était déjà lassé de cette situation. Il n'aimait pas vivre avec elle, il n'aimait pas cette façon qu'elle avait toujours d'être collé à lui, cette façon qu'elle avait de lui donner toujours raison, de faire ci puis ça uniquement parce qu'elle sait ... non pas parce qu'il lui demande mais uniquement parce que Victoria lui à décrit son fils dans les moindres détails mais le problème c'est qu'elle est bien loin de le connaitre. Il c'était fait à cette vie complètement décalée avec Grace, ils leurs arrivaient d'être collé l'un à l'autre mais c'était différant, la passion les unissaient tous les deux alors qu'avec elle ... il n'y avait rien. Il n'avait jamais hâte de rentrer du travail, jamais hâte d'aller la rejoindre dans son lit, il n'était pas aussi tactile et romantique qu'il avait pu l'être avec Grace. Parce qu'il avait encore et toujours cette impression qu'entre eux ce n'était pas finit. Il ne voulait pas que ça ce termine même si c'était déjà le cas. Souriant légèrement, il haussa doucement les épaules avant de lui répondre avec un air coupable. - Je sais, je suis difficile ! Mais ça n'a pas toujours était le cas ! Non parce qu'avec elle, il était heureux même si dernièrement on ne pouvait pas vraiment dire ça ! Les quelques mois qui on suivit leur divorce, ils étaient horrible l'un avec l'autre, ils ce sont même insulté de toutes les façons possible, pour lui elle était une garce, égoïste et prétentieuse alors que pour elle William état le parfait connard, fier, l'enfoiré de première qui n'avait fait que gâcher sa vie le jour ou il l'avait demandé en mariage ! A l'époque c'était réciproque, il la détestait autant qu'il l'aimait et aujourd'hui ils en étaient là. Pourtant, ce divorce n'était qu'un bout de papier, une mauvaise passe ... puisque même si ils n'étaient plus mariés ça ne voulait pas dire qu'ils n'étaient pas toujours aussi complice tous les deux. Ils avaient tous de même passé beaucoup de temps tous les deux, il la connaissait par cœur tout comme elle le connaissait sur le bout des doigts. Elle savait ce qu'il aimait ou non et surtout elle connaissait ses réactions, pourquoi il fuyait, pourquoi est ce qu'il avait ce sourire sur les lèvres, Grace était la seule femme au monde à lire en lui comme dans un livre ouvert et s'en était de même pour lui ! Même si après autant d'année de mariage Grace avait toujours sa part de mystère pour lui. - Je peux toujours essayer ! Dit il en riant. C'était aussi ça leur couple, les débats incessants pour savoir qui avait raison et qui avait tord. Ils n'aimaient pas la défaite et encore moins donner raison à l'autre. C'était même la base de leur relation, ils n'avaient jamais était le genre à êtres d'accord sur tout ou faire semblant de l'être, quand ils n'aimaient pas ils n'hésitaient absolument pas à en faire part à l'autre avec plus ou moins de subtilité. - Ahh oui, je suis vieux jeu, j'y peu rien je suis tous le contraire de toi ! Mais grâce à toi j'ai pu tout de même assister à quelques soirée qui sorte de l'ordinaire ! Grace avait bouleverser sa façon de vivre, celui qu'il était et maintenant qu'elle n'était plus là c'était comme ... le noir complet. Il ne savait pas ou il devait aller ni ce qu'il devait faire ! Il était complètement perdu ! Ce qui le pousse à lui parler ouvertement, qu'est ce qu'ils les avaient poussé à ce détester comme ça ? Bon sang ça crevait tellement les yeux qu'il y avaient encore quelques choses entre eux ! Relevant les yeux vers elle, Will la fixait avec une certaine intensité alors qu'elle venait de noyer son regard dans le sien. - On étaient pas comme ces centaines d'autre couple Grace ... Oh non, ils étaient tellement différant tous les deux, pour lui leur couple était vraiment hors du commun, il n'avait rien avoir avec les autres et il regrettait d'avoir baissé les bras si facilement plutot que de ce battre pour sauver ce qu'ils avaient encore. Ce rapprochant d'elle, son regard toujours perdu dans le sien, William aurait surement finit par lui dire ce qu'il avait sur le cœur et c'est ce qu'il s’apprêtait à faire si ... un invité indésirable ne c'était pas pointé pour tout gâcher. - Victoria ... ne commence pas s'il te plait ! En quelques secondes seulement, le monstre qui lui sert de mère venait de tout briser. - Tu devrait rentrer Will, plutot que de fréquenter des personnes malveillantes ! D'ailleurs comment ça ce fait que tu es là toi ! Personne n'a voulu de toi dans son lit ? C'était aussi ça leur couple ... cette lutte interminable contre Victoria ! - Arrête ça tous de suite Victoria ! - Je ne fais que dire la vérité William, ton ex femme à la réputation douteuse de sauter sur tous ce qui bouge ! Tu n'étais que l'un d'entre eux à passer dans son lit avant d'être remplacé par un autre ! S’apprêtant à lui répondre, l'homme qui était avec elle juste avant qu'il n'arrive venait de sortir sur le balcon avec ces deux verres à la main. - Je ... je dérange ? J'ai étais te chercher un verre ! Dit il l'air quelques peu mal à l'aise alors que Victoria fixait son fils l'air satisfait l'air de lui dire "Tu vois, je te l'avais dit". Baissant la tête en soupirant longuement - Je déteste vraiment ce genre de soirée ! Dit il avant de rejoindre la salle sans pour autant s'y attarder, il ne comptait pas rester puisque sans que sa mère ou qui que ce soit d'autre n'est le temps de le retenir, William venait déjà de rejoindre sa voiture, le cœur lourd et rempli de regret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6485
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 15:35

Quelques semaines plus tard...





 

 
 


« Et si on était allé trop loin ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle ne l’avait pas revu depuis cette soirée-là. Et c’était peut-être mieux, comme ça. Pourtant, William ne quittait pas son esprit, et encore moins son cœur. C’était même pire depuis qu’ils s’étaient croisés à cette soirée. Le revoir lui avait rappelé tout ce qu’elle éprouvait en sa présence. Pas seulement l’amour intense qu’elle avait pour lui mais aussi cette attraction irrésistible, et aussi… Simplement, le fait de se sentir si bien quand ils étaient tous les deux, et seulement tous les deux. Alors qu’ils ne s’étaient pas vus depuis des mois, alors qu’ils s’étaient fait la guerre durant si longtemps, leur complicité semblait toujours intacte. Elle se souvenait l’avoir entendu rire ce soir-là. Et elle avait souri… Elle ne souriait plus, Grace. Elle offrait des petits sourires en coin, des sourires charmeurs, des sourires enjôleurs. Mais son vrai sourire, le sourire d’une femme heureuse et amoureuse, il avait disparu. C’était encore plus douloureux de retrouver sa vie après ce gala de charité. William était parti sans lui laisser le temps de réagir lorsqu’ils avaient été interrompus. Et il l’avait laissée avec le diable qui lui servait de mère avec laquelle elle s’était quelque peu… Disputée. Il comptait toujours autant pour elle, et elle ne supportait pas l’idée que Victoria, ou qui que ce soit, puisse le comparer à ses amants d’une nuit. William n’avait rien d’une aventure d’un soir, il était l’homme de sa vie. Le seul qu’elle avait aimé, et le seul qu’elle n’aimerait jamais. Les autres… Ils ne comptaient pas. Ils s’accumulaient pourtant. Ils se multipliaient. Ils étaient tous différents les uns des autres, et pourtant aucun ne ressemblait à celui qu’elle cherchait à travers eux. Aucun n’était William. Mais c’était la seule façon qu’elle avait trouvé de combler, au moins quelques heures, le vide qu’il avait laissé dans son cœur. Pour lui, tout semblait bien se passer dans sa vie. Tout le monde s’accordait à dire que cette… Anastasia était faite pour lui. Et personne ne devait imaginer le mal que ça lui faisait d’entendre quelqu’un dire une chose pareille au sujet d’une autre femme qu’elle. Mais… Mais elle supposait qu’elle devait être ravie pour lui. Il méritait quelqu’un qui le rendait heureux, chose qu’elle n’avait pas su faire. Néanmoins, elle mentait à chaque fois qu’elle affirmait que ça lui faisait plaisir. Elle mentait, elle n’était pas heureuse qu’il soit heureux. Elle n’était pas assez altruiste pour ça, non elle, elle était surtout égoïste et… Trop amoureuse pour le supporter. A chaque fois qu’elle entendait parler de ce couple si parfait, elle avait l’impression que son cœur se détruisait un peu plus. Elle ne savait pas combien de temps elle allait tenir à ce rythme. Elle avait entendu dire que seul le temps pouvait réparer un cœur brisé. Pourtant, sur elle, le temps avait l’effet inverse car il… Il lui manquait de plus en plus. C’était une situation extrêmement compliquée mais elle tentait d’encaisser avec toute la force dont elle disposait. Elle continuait à vivre, à sortir, à rencontrer des hommes. Sa vie n’était plus très équilibrée, sans William. Elle sortait presque tous les soirs, ramenait un homme presque aussi souvent. Et l’alcool n’était pas la seule chose qui l’aidait à faire la fête. Clairement, elle perdait pied. Son mari avait toujours été sa source de stabilité dans sa vie. Sans lui, elle perdait tout équilibre mais… Elle n’avait pas d’autre choix que d’apprendre à vivre toute seule. La seule chose qui lui permettait de garder un tant soit peu de stabilité, c’était son travail. Elle ne négligeait pas son métier, au contraire. Quand elle créait une tenue, c’était le seul moment où William ne s’immisçait pas dans son esprit. Même quand elle était au lit avec un autre, c’était son visage qui revenait. Mais la mode avait toujours été son univers, non le leur, alors elle pouvait aller un tout petit peu mieux, quand elle travaillait. Cet après-midi d’ailleurs, la créatrice se trouvait dans son appartement en train de terminer une robe. Elle était loin de la beauté mondaine qui attirait tous les regards. Elle était en pleine phase créative, ce qui sous-entendait qu’elle était sans maquillage, coiffée d’un simple crayon censé retenir ses cheveux mais dont la moitié était déjà retombée sur ses épaules. Et elle était vêtue uniquement d’un petit pull juste assez long pour cacher ses fesses. En bref, elle n’était pas du tout vêtue pour accueillir quelqu’un. Pourtant, alors qu’elle était toujours sur cette robe, elle entendit subitement sonner à la porte de son appartement. Elle fut quelque peu surprise car elle n’attendait personne. Un peu agacée aussi, qu’on vienne la déranger. Elle espérait simplement qu’il ne s’agisse pas de l’un de ses amants qui souhaitait revenir à la charge… Elle ne les revoyait jamais. Mais, quand elle ouvrit la porte d’entrée, elle resta quelques secondes interdite. Qu’est-ce qu’il faisait là ? – William ? Elle était toujours aussi troublée quand elle croisait son regard. Et plus encore qu’il la voit… Ainsi. Pourtant, il était bien la personne qui l’avait vue dans tous ses états. Maquillée ou non, coiffée ou non… Habillée ou non. Elle se mordit nerveusement la lèvre inférieure avant de se pousser pour le laisser entrer malgré tout. – Vas-y, entre. Désolée, je… Je n’attendais personne. avoua-t-elle d’une voix un peu embarrassée en fermant la porte derrière lui. Il était à peine arrivé, et déjà… Elle sentait les battements de son cœur qui s’accéléraient. Ah l’amour… Ça pouvait tuer une femme.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3762
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 16:15



~ GRAAL~
"Et si on était allé trop loin ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il ne parvenait pas à ce la sortir de la tête, son esprit ... c'était guère mieux puisque il la voyait partout. Il était en train de devenir dingue parce qu'il ne parvenait plus réellement à gérer la situation, alors il faisait ce qu'il savait fait de mieux lorsqu'il avait un doute. Il fuyait et s'isolait pour éviter d'en parler. Seulement avec une petite amie psy c'était pas facile de fuir ce genre de conversation mais pourtant il y arrivait. Plus rien n'allait entre eux, la distance qu'il instaurait avec Anastasia ne plaisait pas vraiment et d'ailleurs la jeune femme faisait tout pour le comprendre, elle tentait même de s'excuser alors qu'elle n'avait rien fait ! Elle essayait de le faire parler et à chaque fois elle n'obtenait rien d'autre qu'un "Je vais bien, ça va .." mais elle savait que ce n'était pas vrais ! Depuis cette soirée, William avait quelques peu changé comme si il n'était plus sur de rien, il doutait, gardait ses distances, il évitait même de passer du temps avec Anastasia, annulait toujours à la dernière minute leur déjeuné. Alors un soir, la jeune femme avait tenté de le faire parler et de comprendre ce qui n'allait vraiment pas ! Ils avaient eu d'ailleurs leur première dispute, assez violente d'ailleurs qui c'était terminé par la fuite de William et depuis il n'avait plus vraiment prit contact avec Ana. Il avait dit des choses, des choses qu'elle avait surement eu du mal à entendre ... et au final sous le coup de la colère William lui avait dit très distinctement "qu'elle n'était pas Grace !" Et qu'elle le serait jamais, elle n'avait rien avoir avec la belle blonde et sous entendu qu'il ne l'aimerait jamais autant qu'il avait aimé Grace ! Autant dire que la jeune psy l'a très mal prit et Will à prit la fuite sans oser lui parler de nouveau. Mais ce n'était pas suffisant pour ce débarrasser d'elle puisque pendant toute cette semaine qui avait suivit, elle l'avait harcelé de message, elle l'avait appelé de nombreuse fois sans réponse mais n'avait jamais réussi à le croiser et pour cause, il faisait tout pour l'éviter. Will avait tout autre chose en tête, ce n'était pas Anastasia qui le tracassait mais bel et bien son ex femme ! Il l'avait en tête et la dernière fois qu'ils c'étaient parlé ... ils avaient réussi à retrouver cette complicité tous les deux, rien que tous les deux ! Il avait de nouveau plongé son regard dans le sien et ressenti ce trouble, son sourire, ça lui avait tellement manqué de la voir sourire de cette façon ... il était pourtant au courant des rumeurs à son sujet. Les hommes qui défilaient dans son lit, il savait mais ce n'était pas important. Ce soir là, William avait dit qu'il regrettait, il n'avait pas vraiment eu le temps d'exprimer le fond de sa pensée mais il regrettait leur divorce, il regrettait de ne pas s'être battue pour elle, pour leur couple, de ne pas avoir était foutu de changer pour elle, pour retrouver ce qu'ils avaient perdu ! Il regrettait de l'avoir perdu ! Depuis cette soirée, il ne l'avait pas revue non plus et ça lui manquait ! Les jours qui avaient suivit cette soirée, William avait eu terriblement envie d'aller la voir, il savait qu'il ne devait pas, il ne devait pas entrer en contact avec elle parce que c'état dangereux mais il s'en fichait ! Aujourd'hui, il comptait la voir ou plutot trouver l'excuse de lui rendre visite et par la même occasion lui rendre ses affaires et peu être avoir la chance de terminer la conversation qu'ils avaient eu sur ce balcon. Il ne travaillait pas aujourd'hui, il saisit donc cette occasion pour aller la voir directement chez elle. Un cartons remplis de ses affaires dans les bras, il rejoint le studio de son ex femme avant de sonner à la porte. Il ce sentait nerveux, incroyablement nerveux alors qu'il n'avait aucunes raisons de l'être pourtant, il venait juste ... lui rendre des affaires. Enfin, après quelques minutes, la belle finit par lui ouvrir et tout de suite William ce mit à sourire bien qu'il fut rapidement troubler de la voir, mais surtout de la voir dans une tenue aussi ... courte. - Oh ... Grace ! Salut ! "Pourquoi tu es surprit espèce d'andouille ! Tu viens la voir chez elle" Ben oui ! Il s'attendait à voir qui derrière la porte ? Souriant grandement en tentant de ne pas dévier son regard vers sa tenue il reprit. - Je ... j'ai trouvé des affaires à toi, je me suis dis que tu voudrais les récupérer ! Avant il les auraient surement brûlée mais ... depuis l'eau à coulé sous les ponts. Le laissant donc entrer, William s'approcha pour aller déposer son cartons sur la table basse de son salon. - Non c'est moi, j'aurais du t'appeler ou te dire que je comptais passer te rendre des affaires ! Je te dérange pas ? Demanda t'il en reposant son regard sur elle l'air quelques peu timide ... presque mal à l'aise. - De toute façon je ne compte pas m'attarder ! Précisa t'il rapidement. Bon sang que c'était difficile de rester concentrer sur son regard et pas le reste ... il n'avait jamais pu s'empêcher de la dévorer des yeux surtout quand elle portait ce genre de tenue ... ah les hommes sont vraiment faible. - Ça va depuis la dernière fois ? Reprit il avec une certaine assurance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6485
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 17:38


 

 
 


« Et si on était allé trop loin ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’était difficile d’oublier cette soirée qui les avait réunis. C’était difficile de savoir William à quelques kilomètres seulement d’elle, si près, et pourtant il lui était comme inaccessible. Pourtant, ce soir-là, il lui avait avoué quelque chose… Quelque chose qui était resté gravé dans son esprit. Il avait parlé de regrets. Non, c’était même très clair, il avait dit lui-même qu’il regrettait. Des paroles qu’elle avait bien entendues, des paroles qu’il n’aurait jamais dû prononcer… Mais des paroles qu’elle n’arrivait pas à oublier. Pendant des jours, elle s’était demandé ce qu’il avait voulu dire. Pendant des jours, elle avait tenté de chasser ces mots de son esprit… Sans réussite. Néanmoins, la jeune femme était parvenue à se convaincre qu’il avait fait une erreur en lui disant une telle chose. Il vivait surement un bonheur sans nuage auprès de cette femme qui était tout son opposé. Il n’avait aucune raison de la regretter, elle. Elle n’était pas faite pour lui. Elle n’était qu’un tourbillon venu semer la pagaille dans son existence. Et un tourbillon, ça ne durait pas toute une vie. Oui, c’était ce dont elle avait réussi à se persuader, Grace. Mais elle pouvait bien tenter de se convaincre de tout et n’importe quoi… Il n’empêche que là, soudain, face à lui, elle se sentait troublée comme au premier jour. Elle ne s’attendait pas à le voir débarquer chez elle. C’était même la première fois qu’il mettait les pieds dans son loft. Elle était quelque peu déstabilisée par cette présence inattendue mais… Elle n’avait pas l’air d’être la seule dans cette situation. William semblait presque surpris lui aussi comme s’il ne s’attendait pas à la voir. Ou peut-être ne s’attendait-il pas à la retrouver dans cette tenue. Partageant un petit sourire embarrassé, ils avaient presque l’air de deux adolescents à leur premier rencart. Sauf qu’il n’était pas venu la chercher, et qu’il ne lui offrirait pas de baiser avant de repartir. Elle le laissa tout de même entrer en remarquant au bout de quelques secondes le carton qu’il avait entre les mains. Il était donc venu pour cela… Pour lui ramener des affaires qu’elle n’avait pas récupérées. – Oh d’accord…. Tu peux les poser là. dit-elle en désignant la table basse du salon tout en s’approchant elle aussi par la même occasion. Elle prit tout de même la peine de s’excuser pour son accoutrement qui, elle le voyait bien, le mettait mal à l’aise. Il y avait eu une époque où, seulement en la voyant habillée comme elle l’était, il se serait empressé de lui sauter dessus. Mais c’était… Tellement loin. Bien trop loin pour qu’elle laisse la nostalgie l’envahir. Le jeune homme voulut tout de même la rassurer en affirmant qu’il aurait dû la prévenir… Oui, en effet. Il aurait pu. Mais elle n’était pas dérangée par sa venue, au contraire… Elle était heureuse de le voir. Juste, un peu, troublée. – Non, t’en fais pas, je travaillais. Il l’avait surement compris rien qu’à la façon dont elle était coiffée. D’ailleurs… Elle en profita pour retirer le ridicule crayon qui ne retenait pratiquement plus ses cheveux de toute façon. Elle s’apprêtait à reprendre la parole lorsqu’elle entendit la question de son ex-mari. – Oui, ça va. Et toi ? lui retourna-t-elle presque machinalement. Et pourtant, elle n’avait aucune envie de l’entendre dire combien il était heureux auprès de la nouvelle femme de sa vie. Voilà que ça recommençait… Passant d’un geste fébrile la main dans sa chevelure, la belle blonde s’approcha du carton dans lequel se trouvaient quelques vêtements, quelques babioles… Elle se demandait pourquoi il avait attendu si longtemps avant de tout lui rendre. – C’est gentil de m’avoir ramenée tout ça… Même si je m’en suis passée pendant tout ce temps. précisa-t-elle avec un petit sourire avant de relever la tête vers lui et croiser son regard. Son regard, bon sang, ce regard… Pourquoi se sentait-elle aussi perturbée par sa présence ? Pourquoi était-elle si gênée qu’il la voie en petite tenue alors que… Elle était censée n’en avoir rien à faire ? C’était si déroutant, tout ce qu’elle ressentait. Toujours quelque peu troublée, elle reprit soudain la parole pour masquer son ressenti. – Est-ce que tu veux boire quelque chose ? C’était tellement étrange d’agir avec lui comme s’il était un simple invité alors qu’il était tellement plus à ses yeux... Et c’était tellement troublant, aussi, de se retrouver à nouveau dans la même pièce que lui.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3762
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 18:07



~ GRAAL~
"Et si on était allé trop loin ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Lorsqu'elle ouvrit la porte, le pauvre resta scotché plus place pendant quelques secondes ne sachant quoi lui dire. Un "Bonjour" serait surement suffisant mais à la place c'était comme si il était surprit de la voir derrière la porte. En faite c'était surtout sa tenue qui le troublait plus que de raison. Bon sang, il fallait vraiment qu'il détourne les yeux et c'est ce qu'il finit par faire lorsqu'elle l'invita finalement à entrer. C'était la première fois qu'il lui rendait visite chez elle, dans son loft ... avant il n'aurait jamais osé venir la voir directement, au pire il lui aurait donné rendez vous, ou il lui aurait envoyé ... mais jamais il n'aurait osé venir frapper à sa porte lui même. S'assurant tout de même qu'il ne la déranger pas, il entra et déposa le carton sur la table basse comme elle venait de lui indiquer avant de ce tourner vers elle avec un petit sourire toujours aussi gêné. C'était son ex femme, ils étaient censé avoir dépassé ce genre de réaction tous les deux c'est pas comme si il ne l'avait jamais vu dans cette tenue, et pourtant il donnait l'impréssion d'être un ado intimidé par sa petite amie ou une fille avec une petite tenue. Peut être parce qu'en temps normal, il lui aurait déjà sauté dessus ! Bon sang il fallait vraiment qu'il chasse cette image de son esprit sinon il allait vraiment finir par lui sauter dessus. - D'accord ... oh tu es sur une nouvelle création ? Dit il sans savoir trop quoi lui dire ! "Evidemment idiot, elle est styliste !" Et qu'est ce qu'elle est belle quand elle adopte ce style de travail, pas négligé mais elle était moins élégante que d'habitude et elle était tellement craquante à cet instant. - Ben ... oui ça va ! Répondit il presque sans réfléchir, de toute façon il n'était pas venue la voir pour lui parler de sa relation instable avec Ana il préférait parler de tout autre chose avec elle, des choses qui les concernaient tous les deux. La suivant du regard alors qu'elle ce dirigeait vers le carton qu'il venait de lui emmener, il ne savait plus trop quoi lui dire en fin de compte. Il avait pourtant la ferme intention de lui parler en venant ici et maintenant qu'il ce trouvait devant elle ben ... il ne savait plus quoi lui dire. Passant nerveusement sa main sur sa nuque, il ce mit à sourire une nouvelle fois avant de reprendre. - Je t'en pris, je sais que ce ne sont que des babioles mais je me suis dis que tu voudrais peut être les garder puis ce sont tes affaires donc bon. Ils avaient quittés leur appartement tellement rapidement qu'ils n'avaient pas réellement prit le temps de trier leur affaire. Lorsqu'il croisa son regard, William resta encore une fois scotché sur place, ne parvenant plus à le détourner. C'est dingue comme elle parvenait à capter son regard en quelques secondes seulement, c'était tellement troublant, déstabilisant ... Reprenant soudainement la parole, William sortie de sa rêverie avant d'hocher doucement la tête l'air toujours perdu. - Euh ... oui, oui je veux bien un café si tu as ! Dit il en retrouvant quelques peu ses esprits. Grace n'était pas seulement une amie à qui il rendait visite pour prendre de ses nouvelles, et pourtant c'est l'image qu'ils renvoyaient tous les deux, deux amis de longue date. La suivant jusqu'à ça cuisine sans rien dire, William ce surprit lui même à la dévorer des yeux. Il avait des idées assez indécente en tête d'ailleurs, rien qu'en la regardant ... - C'est ... un très joli Loft ! Dit il comme pour ce chasser toutes les idées qu'il avait en tête ! "Un très joli loft ?" Franchement ! C'est nul comme compliment !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6485
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 18:53


 

 
 


« Et si on était allé trop loin ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle n’avait pas remarqué le trouble qui avait envahi William en la voyant. Elle ne l’avait pas remarqué, parce qu’elle devait déjà tenter de chasser son propre trouble. C’était réellement déstabilisant de le voir, mais aussi de le voir chez elle. Elle le contemplait alors qu’il entrait à l’intérieur et posait ce fameux carton qu’il était venu lui ramener dans son salon. C’était tellement étrange de le voir, lui, ici. Mais elle essaya de garder contenance alors que lui-même semblait quelque peu gêné. C’était tellement étrange, ce qu’il y avait entre eux. C’était comme s’ils ne se connaissaient pas, ou plutôt… Comme s’ils étaient au début de leur histoire. Avec lui, elle avait toujours eu cette sensation d’être encore l’adolescente dont il était tombé amoureux. Ses sentiments pour lui étaient fougueux, passionnés, incontrôlables, pareils à ceux d’une jeune fille envers son premier amour. Elle savait qu’elle ne pourrait jamais retrouver une telle sensation avec un autre. De toute façon, elle n’en voulait pas, des autres. Elle refusait l’idée même de retomber amoureuse d’un autre homme. C’était bien trop douloureux pour elle. Mais, sortant de ses pensées, elle entendit sa question quelque peu… Surprenante. Peut-être qu’il cherchait à alléger l’atmosphère en parlant de son travail, peut-être qu’il cherchait simplement à faire la conversation. Mais ils n’en avaient jamais eu besoin. – Oui, je prépare ma prochaine collection. Ce serait… Le premier défilé auquel il n’assisterait pas… Mais elle ne voulait pas y penser. Elle pouvait de toute manière oublier toutes ses pensées quand elle sentait ce regard-là posé sur elle. William la contemplait comme il ne l’avait pas fait depuis… Une éternité. Pourtant, à cet instant, elle n’était pas sous son plus beau jour. Elle n’était même pas maquillée, à peine coiffée. Elle savait qu’il aimait la voir comme ça, avant. Il aimait être le seul à la voir avec ce style négligé, un peu femme-enfant sans doute. Ça lui plaisait, Dieu sait pourquoi. Mais ce n’était surement plus d’actualité. Hochant simplement la tête lorsqu’il lui répondit qu’il allait bien également prit tout de même le soin de le remercier pour ses affaires. Elle sentait qu’il était nerveux, décontenancé. Il semblait avoir quelque chose à lui dire mais c’était comme s’il ne savait pas comment s’y prendre… Bordel, elle espérait qu’il ne vienne pas lui annoncer qu’il allait se remarier. Relevant les yeux vers lui, elle croisa véritablement son regard pour la première fois. Durant quelques instants, ils ne dirent pas un mot, l’un comme l’autre. Elle ne savait pas exactement combien de temps ce moment dura mais ce fut lorsqu’elle sentit ce trouble un peu trop agréable dans son cœur qu’elle se décida à y mettre fin. Elle lui proposa simplement quelque chose à boire, et il accepta assez vite un café. Se dirigeant vers la cuisine, William sur les talons, elle ouvrit l’un des placards pour attraper une tasse. En levant le bras, elle remonta sans le vouloir un peu plus son pull mais n’y prêta guère attention. Elle prépara machinalement le café du jeune homme, sans lui demander comment il le voulait puisque… Elle le savait déjà. C’était tellement instinctif qu’elle n’y prenait pas garde. Et pourtant, il était la seule personne au monde qu’elle connaissait si bien. Elle ne se rendait pas compte de la manière dont il la contemplait parce qu’elle était occupée mais elle finit par sentir ce trouble étrange… Celui qu’elle avait quand il la dévorait des yeux. Tournant la tête vers lui, elle se rendit compte qu’il ne la regardait pas vraiment innocemment. A quoi jouait-il ? Et pourquoi… Pourquoi, bon sang, ça lui faisait du bien ? Elle se mettrait des claques. Mais elle entendit soudain ses paroles qui… Déclenchèrent un petit rire de sa part. – Tu n’as rien trouvé de mieux à me dire ? Elle savait bien qu’il avait quelque chose dans la tête. Il n’était pas là pour rien, et pas seulement pour ses affaires. Elle aurait pu le laisser venir à son rythme mais… Elle était trop spontanée pour ça, Grace. – Et si tu me disais ce qui te trotte dans la tête ? proposa-t-elle simplement tout en s’approchant de lui pour lui tendre sa tasse de café. Elle avait envie de savoir, et peur à la fois. Il n’y avait bien qu’un seul homme pour éveiller autant de contradictions en elle.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3762
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 19:19



~ GRAAL~
"Et si on était allé trop loin ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'était peut être une erreur de venir ici, une erreur de penser qu'il pourrait lui parler sans arrière pensée et mettre les choses aux claires avec elle ! C'était une erreur de croire qu'il ne ressentirait rien en la regardant parce que ce n'était pas du tout le cas ! Le pire c'est que ce n'était pas voulu, elle ne faisait pas ça pour le provoquer ou l'inciter à la regarder puisque il était venu lui rendre visite à l'improviste. Pendant un bref instant, il parvint à croiser son regard et c'était comme si le monde tout entier venait de s'arrêter de tourner. Il était avec elle, et seulement avec elle, c'était comme si il n'y avait plus rien sauf leur existence à eux. Ça avait toujours eu cet effet délirant quand son regard croisait le sien. Et Grace semblait être sous cette même emprise quand elle laissait son regard ce noyer dans le sien de cette façon puisqu'elle semblait tout aussi ailleurs. Échangeant un petit sourire avec elle, Grace parvint à revenir sur terre avant de lui proposer à boire. Faisant de même, il la suivit jusqu'à sa cuisine ou il s'installa sur l'une des chaise sans qu'elle ne l'invite vraiment à le faire pendant qu'elle préparait son café. Il était inutile qu'elle lui demande, elle le savait déjà ! Elle le connaissait par cœur, ses habitudes, ce qu'il aimait ou non ... enfin c'était amusant de voir qu'elle ce souvenait toujours comment il prenait son café, si elle ne remarqua pas que son pul ce souvela légèrement lorsqu'elle attrapa une tasse, Will lui l'avait remarqué puisque depuis qu'il était entré chez elle, il ne parvenait pas à détourner les yeux. Toujours aussi silencieux, William ce sentait toujours aussi stressé, il n'était pas venu pour prendre un café ou pour la complimenter et le carton d'affaire n'était qu'une simple excuse pour venir la voir. Alors pour rompre ce silence pesant il finit par lui sortir une phrase toute faite ! Complimentant son loft. C'était stupide, idiot et surtout ça la faisait rire et elle avait de quoi de rire parce que c'était assez drôle de le voir perdre ses moyens alors qu'en temps normal Will est un homme qui à beaucoup d'assurance, sauf devant elle parce qu'elle parvint toujours à le déstabiliser. Riant légèrement alors qu'elle venait de ce tourner vers lui pour lui tendre sa tasse, il la saisit en frôlant les doigts de Grace sans vraiment le vouloir, il senti ce frisson parcourir tous son corps alors qu'il tentait de retrouver un peu d'assurance. - Ben ... disons que j'essaie de faire la conversation, merci pour le café ! Prenant tout de suite une gorgée, il le reposa doucement sur la table alors qu'elle lui demandait d'aller droit au but parce qu'elle avait parfaitement comprit qu'il avait envie de lui dire quelques choses mais qu'il ne semblait pas savoir comment s'y prendre avec elle. - Tu me connais trop bien Grace ... t'imagine pas à quel point c'est déstabilisant ! Dit il en souriant tendrement avant de reprendre. - C'est vrais que ... je suis pas uniquement venu pour te rendre tes affaires. Marquant un petit silence il cherchait ses mots. - Je voulais parler de ce que je t'ai dis l'autre soir, pendant ce gala ... sur le balcon ! Plongeant ses yeux dans les siens, il la fixait avec cette intensité, cette tendresse. - Je .. j'arrête pas d'y penser Grace et j'arrête pas de me dire qu'on à fait un énorme connerie en divorçant ! Voilà c'était dit ... il avait enfin réussi à lui dire ce qu'il pensait, ce qu'il ressentait. A voir comment elle, elle allait le prendre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-