AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6768
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 20:19


 

 
 


« Et si on était allé trop loin ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle ne cherchait pas à le provoquer, absolument pas. Elle n’avait pas conscience de l’effet qu’elle était en train de déclencher en lui. Elle avait passé des années entières à le charmer, à le séduire, à jouer de ses atouts sur lui. Mais ce n’était pas du tout le cas en ce moment, parce qu’elle n’en avait plus le droit. Et parce qu’au fond, elle était aussi troublée que lui par cet instant. Il suffisait que leurs regards se croisent pour qu’aussitôt, elle sente cette électricité dans l’air. C’était déstabilisant, c’était inexplicable mais c’était comme si le monde avait cessé de tourner. Comme s’il n’y avait plus rien, plus rien à part lui et elle. William et Grace, comme autrefois. Et ça la rendait dingue d’être aussi faible, aussi à sa merci… Cela faisait plus de six mois, bon sang. Et plus d’un an même qu’il ne s’était rien passé entre eux de positif. Comment pouvait-il garder une telle emprise sur elle ? Elle n’était pas censée être comme ça, Grace. Elle savait tourner la page, elle savait aller de l’avant mieux que personne. Elle ne supportait pas de rester sur des regrets, ou même de s’étendre sur le passé. Et il faisait partie de son passé désormais… Mais alors, pourquoi avait-elle au contraire l’impression que c’était autant actuel entre eux ? Elle n’en savait rien, et peut-être qu’au fond, elle ne voulait pas le savoir parce qu’elle avait peur de la réponse à cette question… A la place, la jeune femme se força à retrouver contenance pour lui proposer à boire et s’exécuter aussitôt. Préparer son café lui permettait de se remettre les idées en place. Elle se concentrait uniquement sur ce qu’elle faisait, reproduisant des gestes qu’elle avait fait des centaines de fois… A l’époque où elle était encore attentive à ses envies, ses besoins. Cela faisait une éternité, et pourtant… Pourtant, elle était incapable d’oublier le moindre détail, la moindre information concernant William. Elle savait tout de lui. Ses habitudes, ses goûts, ses envies, elle savait même ce qu’il ne savait pas lui-même. Et elle savait aussi lire en lui comme dans un livre ouvert. Elle n’avait aucun mal à déceler sa nervosité, encore moins à réaliser qu’il avait quelque chose à lui confier. S’approchant de lui, elle lui tendit sa tasse de café, sentant au passage ses doigts effleurer les siens…. Et un frisson parcourir tout son corps. Elle tenta d’en faire abstraction pour en arriver au vif du sujet. Elle se demandait ce qu’il avait en tête et… Enfin, il s’agissait de Grace. Elle n’avait pas besoin de passer par quatre chemins pour lui poser directement la question. La réponse du jeune homme la surprit un peu alors qu’elle s’appuyait contre le mur face à la chaise sur laquelle il était assis. Elle esquissa un triste sourire sans lui répondre. C’était tellement évident qu’elle le connaissait si bien… Ils avaient été mariés. Ils avaient partagé des années ensemble tous les deux. Mais c’était surtout le sourire tendre de William qui la mettait dans un état étrange. Elle ne se souvenait pas de la dernière fois qu’elle y avait eu droit, à ce sourire. Gardant le silence pour le laisser poursuivre, elle l’écoutait attentivement, bien que la façon dont il la contemplait la troublait grandement, pour tenter de comprendre enfin la raison de sa venue. Elle ne s’était visiblement pas trompée mais… Il fallait croire qu’il parvenait encore à la surprendre parce que… Elle ne s’attendait absolument pas à ses dernières paroles. J’arrête pas de me dire qu’on a fait une énorme connerie en divorçant. Non… Il venait réellement de lui dire une chose pareille ? Décontenancée, la belle entrouvrit les lèvres sans savoir tout de suite comment réagir. – Attend… Quoi ? demanda-t-elle comme pour réaliser ce qu’il venait de lui avouer. Elle baissa le regard quelques secondes comme pour essayer de se reprendre mais… Elle n’y arrivait pas. Elle n’arrivait même pas à savoir ce qu’elle ressentait à cet instant. La seule chose qu’elle savait, c’était qu’elle ne voulait pas qu’on lui brise le cœur une nouvelle fois. – Tu ne crois pas que c’est trop tard pour avoir une telle discussion ? A vrai dire, elle ne comprenait pas du tout à quoi il jouait. Ils avaient divorcé, bon sang. C’était trop tard pour revenir en arrière. – Et je te rappelle que tu partages ta vie avec une autre femme. ajouta-t-elle en se rappelant soudain de…Ce détail. Croisant les bras, comme pour se protéger, elle était aussi effrayée que bouleversée par ce qu’il venait de dire si calmement.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3914
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 20:47



~ GRAAL~
"Et si on était allé trop loin ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Assis sur cette chaise, le regard levé vers elle avec sa tasse à café entre les mains, William avait tout de même finit par lui dire pourquoi il était là plutot que de tourner autour du pot. Grace lui avait demandé de lui dire ce qu'il avait en tête et c'est ce qu'il fit mais apparemment, la belle blonde ne s'attendait pas du tout à ce qu'il lui sorte un truc dans le genre. La fixant alors qu'elle était jusque là sans réaction, William devait déjà s'attendre au pire et il s'attendait au pire puisque la voir aussi silencieuse ce n'était pas bon signe. La première réaction, la surprise ... oui visiblement elle ne s'attendait vraiment pas à ce genre de discours, les lèvres entre ouvertes elle ne comprenait pas ! Puis elle baissa même la tête comme si elle espérait avoir mal entendu ce qu'il venait de lui dire. - Grace ... Dit il calmement alors qu'il sentait qu'elle allait s'emporter un peu plus. Evidement qu'elle allait s'emporter, ça faisait six mois ... six moins qu'ils étaient séparés, c'était un peu tard pour avoir des remords non ? Pourtant William état sérieux quand il disait regretter, mais visiblement sa femme ... ex femme ne semblait pas voir ça du même œil. A sa réponse, Will baissa les yeux à son tour vers son café sans savoir ce qu'il devait répondre, mais c'est encore avec assurance qu'il reprit. - Si, bien sur que si c'est trop tard mais ... je me dis qu'on aurait du ce battre plutot que de laisser tomber comme on là fait ! On aurait du ce battre pour notre couple, tenter d'arranger les choses ! Mais la seule chose qu'elle trouva à lui dire c'est qu'il avait de nouveau quelqu'un dans sa vie. Un léger détail qu'il n'avait pas oublié, loin de là mais Anastasia n'était pas Grace et lui ce qu'il voulait c'était Grace ! Pas une autre, pas une fille qui pourrait lui ressembler mais elle ! Et seulement elle ! - Une femme que je n'aime pas ! Je n'aime pas Anastasia ! Dit il en relevant la tête vers elle pour plonger son regard dans le sien. Ce levant de sa chaise, il s'approcha doucement d'elle alors qu'elle avait les bras croisé comme si elle ne voulait pas qu'il l'approche, mais ce n'est pas ce qui l'empêcha de lui dire. - Je n'ai jamais cessé de t'aimer Grace ... et j'arrive pas à te sortir de ma tête ! J'ai essayé ! Et après le divorce on ce détestait tellement que je pensais que j'y parviendrais mais je peux pas ... je peux pas parce que je t'aime encore ! Il ne lui avait pas fallut longtemps pour lui dire ce qu'il ressentait et à partir de maintenant, il ne pouvait plus faire marche arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6768
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 21:28


 

 
 


« Et si on était allé trop loin ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle ne s’attendait pas à une chose pareille, non. Comment aurait-elle pu s’y attendre ? Cela faisait plus de six mois maintenant qu’ils avaient divorcé. Et tout ce temps qu’ils vivaient l’un sans l’autre. Il parvenait à se lever, à aller travailler et à se coucher auprès d’une autre femme tous les soirs. Jamais, elle n’aurait pensé qu’il soit capable de venir la voir pour lui dire une chose pareille. Elle était perturbée, désorientée… Complètement abasourdie, aussi. Elle n’arrivait pas à y croire, Grace. Elle était tellement stupéfaite qu’il lui fallut plusieurs secondes pour pouvoir réagir, des secondes durant lesquelles son silence ne faisait qu’inquiéter William… Et il avait des raisons de s’inquiéter. Elle parvenait enfin à retrouver l’usage de la parole, et tout ce qu’elle trouva à lui dire fut de lui demander s’il ne pensait pas que c’était trop tard. Parce que ça l’était, bon sang. Ils s’étaient déchirés, ils s’étaient haïs, et… Et maintenant qu’ils parvenaient enfin à agir comme des êtres humains l’un avec l’autre, il lui balançait cette bombe. Mais elle n’était pas prête, Grace. Elle avait peur, peur qu’il lui brise le cœur une nouvelle fois. Elle ne savait même pas si elle devait le croire. Etait-il sincère ? N’était-ce pas une lubie ? Il lui avait parlé du caractère bien trop docile de sa petite-amie… Alors, bien sûr, il regrettait son ex. Mais s’il se remettait avec elle, il finirait aussi par regretter Anastasia ! Bordel, ils n’avaient pas divorcé pour rien, l’avait-il oublié ? Avait-il oublié l’enfer qu’ils se faisaient vivre ? Parce qu’elle, elle s’en souvenait parfaitement. Et elle refusait de rentrer à nouveau dans cet engrenage destructeur. Elle ne s’en remettrait pas une seconde fois. Mais il était bel et bien sérieux, William. Il avait même l’air extrêmement assuré alors qu’elle, elle était aussi paumée qu’une enfant perdue. Tout ce qu’il disait, ça la rendait dingue. Ils auraient dû se battre ? Mais c’était trop tard ! Bien trop tard ! Ils avaient abandonné, et ce n’était pas pour rien... – Peut-être mais c’est trop tard maintenant, on… Ça fait six mois William ! lança-t-elle d’une voix déjà un peu plus forte. Elle sentait toutes ces émotions l’envahir… Toutes celles qu’elle avait enfouies au fond d’elle durant tout ce temps. C’était… Presque fou à dire, mais elle ne s’était jamais sentie aussi vivante qu’à cet instant, Grace. Et pourtant, elle refusait tout bonnement de l’écouter. Elle ne voulait pas l’écouter. Elle cherchait juste une parade, une raison évidente pour couper court à cette conversation. Et elle la trouva en lui rappelant qu’il était déjà en couple avec une autre. Mais voilà qu’il lui disait qu’il n’aimait pas Anastasia. – Eh bien, tu apprendras à l’aimer ! Ou tu en aimeras une autre ! Mais pas elle, non… Surtout pas elle. Ne voyait-il pas celle qu’elle était devenue ? Ne voyait-il pas à quel point tout avait changé ? C’était… Plus qu’elle ne pouvait en supporter. Alors qu’elle avait croisé les bras comme pour se protéger de lui, le jeune homme était bien décidé à poursuivre cette conversation. Il s’était même levé et approché d’elle… Une proximité qui l’effrayait plus qu’autre chose. Si elle n’était pas déjà adossée à ce mur derrière elle, elle aurait reculé davantage encore. Son regard plongé dans le sien, il finit par lui dire… Qu’il l’aimait. Il l’aimait encore… Elle, Grace. La jolie blonde se sentit tellement retournée par ses paroles qu’elle le fixa sans bouger pendant plusieurs secondes. Elle passa nerveusement sa main dans ses cheveux avant de détourner le regard et prendre une profonde inspiration comme pour se reprendre. – Mais ça ne marche pas, nous deux ! On s’est fait vivre un enfer… Pourquoi ça changerait ? Ce serait encore pire maintenant, je… Je ne suis plus la femme que tu as connue William. avoua-t-elle d’une voix plus faible qu’elle ne l’aurait voulu alors que ses yeux devenaient soudain plus brillants.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3914
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 21:53



~ GRAAL~
"Et si on était allé trop loin ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ça avait eu l'effet d'une bombe, sur lui comme sur elle, surtout sur elle ... si au départ Grace n'avait pas vraiment réagit à ce qu'il venait de lui dire, cette fois il avait réussi à la faire réagir et peut être pas de la meilleur des façons. Et pourtant William ne comptait s'arrêter là, maintenant qu'il avait commencé il n'allait pas s'arrêter en si bon chemin. Il finit par lui dire des choses qu'il ne devrait peut être pas, il finit par lui dire ce qu'il ressent, l'erreur qu'ils avaient faites en ce séparant sans même essayer de lutter, sans même essayer de faire quelques chose pour arranger la situation ! Il regrettait leur divorce et il n'avait plus peur de lui dire même si ce n'était pas forcément ce qu'elle attendait ! William était sincère. Baissant les yeux une nouvelle fois il savait que ça faisait six mois ! Tous comme elle, il avait du supporter les six mois mais ce divorce laisser en lui ce sentiment d'échec qu'il détestait ! Il n'aimait pas perdre et cette fois William y avait perdu beaucoup ! Beaucoup trop pour rester sans rien faire même si ... selon elle c'était déjà trop tard ! - Six mois ... six long mois à ressasser le passer ! A me dire que les choses auraient pu ce passer différemment ! On aurait pu arranger les choses ! Et peut être qu'aujourd'hui on serait toujours ensemble et heureux ! Il essayait vraiment de lui faire prendre conscience qu'ils auraient du ce battre pour leur couple ! Pourtant la jeune femme refusait de l'écouter, c'était comme si elle ne voulait pas y penser ! C'est pas nouveau ! Grace n'est pas le genre de femme à ressasser le passé ! D'ailleurs, la blonde finit même par lui dire qu'il avait une autre femme dans sa vie ... et ça ce n'était pas un détail négligeable. Il n'aimait pas cette femme ! C'était surement bête et méchant de dire ça mais il n'était pas amoureux d'elle, il n'avait même aucuns sentiments pour elle. Secouant doucement la tête lorsqu’elle lui affirma qu'il apprendrait à l'aimer William la contre dit rapidement. - Jamais je ne pourrais l'aimer ! Elle ou une autre ... c'est toi Grace et si je n'ai pas le droit d'être avec toi, ce sera personne ! Il préférait autant finir seul plutot qu'avec une femme qu'il n'aime pas et qu'il n'aimera jamais ! Même avec tous les efforts possible jamais il ne pourrait en aimer une autre ! Ce levant de sa chaise, il ce rapprocha même d'elle alors que Grace semblait vouloir fuir cette conversation. Une vrais conversation ou plutot semi dispute ... - Bien sur que si ... tu es toujours cette femme Grace ! Regarde moi ! S'approchant d'avantage d'elle, elle ne pouvait plus vraiment prendre la fuite puisqu'elle était adossé contre le mur. - Il y à encore tellement de possibilité Grace ! Toi et moi ça peut pas ce terminer de cette façon ! On aurait pu arranger les choses, oublier cette dispute stupide et s'aimer comme on à toujours su le faire ! Ça n'a jamais était facile entre nous mais c'est ce qui fait notre couple ! La fixant avec cette intensité si particulière dans le regard, William la supplier presque, il avait besoin d'elle. - Regarde moi Grace et ose me dire que tu n'as plus de sentiment pour moi ! Ose me dire que tu n'y crois plus et je te laisserais tranquille ! Lui l'aimait ! Mais elle ? Qu'en était il pour elle ? Son cœur lui appartenait il toujours ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6768
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Jeu 13 Avr - 22:51


 

 
 


« Et si on était allé trop loin ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’était trop douloureux, bien trop douloureux d’avoir une telle conversation avec l’homme qu’elle aimait. C’était insoutenable, c’était insupportable, et pourtant il ne lui laissait pas le choix. Il avait commencé à lui dire tout ce qu’il ressentait et ne semblait pas prêt à s’arrêter. Il compliquait tout… Ne s’en rendait-il pas compte ? Il rouvrait une blessure qui n’avait même pas encore pu se cicatriser. Il lui faisait entrevoir un espoir, un avenir, un futur ensemble… Mais non, elle ne voulait pas y croire ! Elle ne voulait plus y croire ! Ils s’étaient trop déchirés, trop détestés… Ils avaient divorcé, bon sang. Elle refusait d’envisager ce qui se serait passé s’ils s’étaient battus pour leur couple… Ils n’avaient pas fait ce choix. Ils étaient tellement arrivés au bout de leurs limites qu’ils avaient préféré se séparer plutôt que se torturer davantage. Et ce n’était pas pour rien. S’il n’avait pas envie de rester sur cet échec, elle ne voulait pas ressasser un passé qui lui avait déjà fait bien trop de mal. Elle essayait de lui faire comprendre combien il était trop tard pour réagir mais… Cela ne faisait que le rendre plus déterminé à lui prouver qu’elle se trompait. Elle secoua la tête nerveusement, sans oser le regarder, alors qu’elle reprenait avec autant d’assurance qu’elle en était capable. – Ressasser le passé ne mène à rien ! Ça ne sert à rien d’imaginer ce qui aurait pu se passer, car ce n’est pas le cas ! Il savait bien qu’elle fonctionnait ainsi, Grace. Quand elle prenait une décision, elle ne revenait pas en arrière. Et elle ne tournait pas la tête vers… Le passé. Elle ne voulait pas se faire davantage de mal encore, était-ce un tort ? D’autant plus qu’elle ne comprenait pas ce soudain revirement alors qu’il semblait avoir tout pour être heureux, contrairement à elle. Mais il lui assurait qu’il n’était pas amoureux d’Anastasia… Il ne voulait pas être avec elle, il ne voulait être avec personne sauf elle. Bienvenue au club, aurait-elle pu lui dire si elle n’était pas aussi chamboulée par leur conversation. Mais il ne faisait que se rendre compte de ce qu’elle, elle avait compris depuis longtemps. Il s’était peut-être voilé la face en s’embarquant trop vite dans une relation, elle n’en savait rien… Tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle ne pouvait plus lui donner ce qu’il voulait. – Moi, tu m’as déjà dit adieu ! lâcha-t-elle en soupirant, comme épuisée de se battre. Cela ne lui ressemblait pas mais… Mais elle n’avait pas la force. Elle n’avait pas la force de lutter contre lui alors qu’au fond d’elle, elle était toujours éperdument amoureuse de lui. Alors que William, de son côté, était plus déterminé que jamais. Il s’était relevé pour s’approcher d’elle, ce qui était loin de rassurer la belle blonde. Le regard détourné sur le côté, elle refusait de plonger ses yeux dans les siens. Ce serait plus difficile encore de résister. Et pourtant, lorsqu’il lui demanda de le regarder, elle tourna instinctivement la tête vers lui. Son regard brillé plongé dans celui de son ex-mari, elle secouait la tête négativement sans pouvoir dire quoi que ce soit. Non, elle n’était plus cette femme… Elle ne l’était plus depuis le jour où elle avait signé ce putain de papier. Les mots qu’il disait… Ils étaient tellement difficiles à entendre, tellement difficiles à soutenir. Elle aurait tellement voulu le croire mais elle n’y arrivait pas, elle n’y arrivait plus… – Si on a divorcé, c’est parce qu’on n’y arrivait plus justement ! Toi comme moi ! reprit-elle d’une voix qui se voulait incisive mais qui tremblait légèrement malgré elle. L’émotion la rattrapait, et elle n’était pas loin de craquer. Il s’était encore rapproché d’elle, il était tellement près… Elle voulait fuir mais elle ne pouvait même pas parce qu’elle était bloquée entre lui et le mur. Alors qu’il lui demandait une nouvelle fois de le regarder, elle ferma les yeux un instant, avant de replonger son regard dans le sien. Il la fixait avec une telle intensité, une telle sincérité… Il ne la bouleversait que davantage encore. Et, cette fois, elle finit par craquer, sans même le contrôler. – Mais putain, bien sûr que je t’aime ! Ça fait six mois que j’essaye de t’oublier avec tous les hommes qui passent sur mon chemin ! Ça fait six mois que je passe mes nuits à pleurer parce que tu n’es plus là ! Evidemment que je t’aime encore, pauvre idiot, je t’aimerais toujours ! lâcha-t-elle en criant, en pleurant aussi. S’il voulait une femme qui sache s’opposer à lui, il pouvait être servi… Même en lui confiant combien elle l’aimait, elle continuait encore de s’opposer à lui.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3914
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Ven 14 Avr - 10:29



~ GRAAL~
"Et si on était allé trop loin ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Maintenant qu'il avait commencé il ne pouvait plus s'arrêter, elle avait voulu qu'il lui dise ce qu'il avait en tête et maintenant il comptait bien lui exprimer le fond de sa pensée. La pauvre ne s'attendait pas du tout à ça ! Elle ne s'attendait pas ce qu'il lui déballe ses sentiments comme ça, six mois après leur divorce. Elle ne s'attendait pas ce qu'il lui dise tous ce qu'il pensait au sujet de leur divorce, de leur rupture, la vérité c'est qu'il ne la supportait pas ! Il regrettait amèrement et s'en voulait de ne pas avoir lutter comme leur séparation. C'était idiot, il le savait ! C'était stupide de revenir la dessus alors qu'ils devaient tous les deux passer à autre chose, mais l'esprit de William à toujours eu tendance à ce réfugier dans le passé et son passé il était avec elle ! Tout comme son avenir ! Avec elle, il avait rêvé cet avenir, il voulait cet avenir qu'il avait tant espéré mais visiblement Grace ne semblait pas du tout d'accord pour lui donner. - Alors laisse nous avoir cet avenir ! Oublier le passé, d'accord ! Il n'était pas contre à tourner cette page seulement tout ce qu'il voulait c'était qu'elle leur laisse une chance parce que ce n'était pas terminé entre eux, ça ne pouvait pas ce terminer de cette façon ! Pas après tous ce qu'ils avaient vécus. Contrairement à ce qu'elle pouvait penser, il était loin d'être heureux, oui il avait tous pour pourtant ! Mais ce n'était pas le cas, il ne parvenait pas à être heureux si elle n'était pas avec lui ! C'était comme ça et quoi qu'il fasse ça ne changerait rien ! Il préférait être seul plutot qu'avec quelqu'un d'autre qu'elle ! - Je ne t'ai jamais dit adieu, je peux pas ! Lui dire adieu ? Bon sang c'était comme ce jeter dans le vide, c'était comme mourir, mourir en silence de la façon la plus douloureuse qui soit ! Il ne parvenait pas à lui dire adieu ! Ce rapprochant d'elle, il ne faisait que réduire cette distance ce qui le troublait un peu plus, c'était bien la première fois depuis qu'il osait s'approcher d'elle de cette façon, aussi proche. Il tentait de la convaincre que tous n'était pas finit entre eux ! Il ne comprenait pas pourquoi elle continuait de lutter alors qu'elle en avait tout autant envie que lui ! Lui demandant de la regarder, la jeune femme leva les yeux vers lui sans hésiter avant de lui dire que si ça n'avait pas marché entre eux c'était uniquement parce qu'ils ne parvenaient plus à s'entendre ... c'est vrais ! C'était vrais, il ne pouvait pas le nier mais ils pouvaient encore rattraper les choses tous les deux ! Il y croyait lui ! - On à même pas chercher à aller mieux ! Peut être que si on avait fait un effort ça aurait pu aller mieux ! C'était difficile entre nous mais je suis sur que ça aurait pu s'arranger ! S'approchant un peu plus d'elle, la pauvre n'avait pas la possibilité de fuir t même si elle essayait il ne la laisserait pas aller loin. Lui demandant une nouvelle fois de le regarder, il voulait qu'elle lui dise si elle l'aimait encore ! Il voulait la vérité ! Il voulait savoir ce qu'elle ressentait, il voulait savoir ! La fixant, il sentait son cœur ce serrer un peu plus à chaque secondes qui passaient sans qu'elle ne dise quoi que ce soit. Il voulait savoir bon sang ! Est ce qu'elle l'aimait encore ou est ce qu'elle avait réussi à l'oublier ? Il attendait, devant elle, la fixant droit dans les yeux jusqu'à ce qu'elle ce décide à craquer. Enfin ! Il avait la réponse qu'il espérait tant ! Elle lui disait enfin ce qu'elle ressentait, elle l'aimait encore ! Et surtout elle l'aimerais toujours ! Et elle n'imaginait pas combien c'était réciproque. C'était à cause de lui qu'elle accumulait les amants, pour tenter de l'oublier mais visiblement ça ne semblait pas marcher comme elle le voulait ! En la voyant pleurer, il senti lui aussi des larmes lui monter aux yeux mais ce n'était pas vraiment des larmes de tristesse ... en faite c'était même tous le contraire. Elle crier, elle pleurer, elle lui disait qu'elle l'aimait mais pourtant elle résistait toujours ! Elle ne voulait pas craquer et ça ce voyait mais pourquoi voulait elle lutter contre quelque chose qu'elle ne pouvait pas contrôler. - Je t'aime Grace ! Dit il en la fixant, les larmes aux yeux. - Je t'aime ! Répéta t'il plusieurs fois alors qu'il s'approchait de plus en plus d'elle et c'est sans réfléchir il vint déposer ses lèvres contre les siennes sans qu'elle n'est réellement le temps de l’esquiver ou le repousser avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6768
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Ven 14 Avr - 17:14


 

 
 


« Et si on était allé trop loin ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle avait encore du mal à croire qu’ils étaient réellement en train d’avoir une telle conversation. Jamais, elle n’aurait pu imaginer qu’il débarque subitement un jour chez elle pour lui affirmer qu’ils avaient fait une erreur… Bon sang, c’était quelque chose qu’il aurait dû faire bien avant. Quelque chose qu’ils auraient tous les deux dû faire. Mais ils avaient fait un autre choix, un choix qu’ils devaient assumer maintenant. Elle ne voulait pas revenir en arrière, Grace. Elle était convaincue que cela ne ferait que les torturer un peu plus. S’ils s’étaient séparés une fois, rien ne garantissait que cela n’arrive pas une seconde fois. Et elle refusait de vivre une nouvelle séparation… Elle ne s’en remettrait pas. Elle cherchait juste à se protéger alors que William, lui, semblait prêt à prendre tous les risques pour eux. Mais il parlait d’avenir alors même qu’il était avec une autre femme. Tous les matins, tous les soirs, il était avec une autre. Comment voulait-il qu’elle ait confiance en lui ? En eux ? Elle n’y arrivait simplement pas. Ses propos la touchaient indéniablement mais ils n’étaient pas suffisants pour la faire flancher. Il avait beau lui affirmer qu’il ne pourrait jamais lui dire adieu, c’était ce qu’il avait fait. Il avait accepté de la sortir de sa vie en signant les papiers du divorce et maintenant… Il remettait tout en question. Elle ne trouvait même plus les mots, Grace. Elle gardait le silence, comme affaiblie par ses déclarations, alors qu’il en profitait pour se rapprocher d’elle. Il réduisait de plus en plus cet espace entre eux, créant ce trouble incontrôlable chez la jeune femme. Cela faisait si longtemps… Si longtemps qu’ils n’avaient pas été aussi proches, si longtemps qu’il ne lui avait pas dit de telles choses. Elle tentait encore de lutter, elle tentait de se montrer sensée alors qu’il n’écoutait que son cœur. C’était bien la première fois que c’était elle qui avait peur de suivre ses envies. Et cela prouvait bien à quel point leur rupture l’avait atteinte. Il parlait avec tellement d’espoir, comme s’il avait oublié le supplice qu’ils s’étaient fait vivre l’un l’autre. – Tu as oublié comment c’était, c’était l’enfer William ! Si on a divorcé, c’est parce qu’on n’avait aucune issue ! affirma-t-elle en tournant la tête pour fuir son regard. Elle voulait s’échapper de là, elle voulait partir. Mais, comme s’il préméditait ses réactions, il se rapprocha encore plus d’elle, à tel point qu’elle pouvait sentir son odeur… Cette odeur qui l’avait toujours enivrée. Bloquée entre son ex-mari et le mur, elle ne pouvait plus s’enfuir, elle ne pouvait même plus fuir son regard alors qu’il était si près d’elle. Et ses sentiments, eux, ne faisaient que remonter à la surface face à lui. Cet instant l’avait tellement retournée tellement bouleversée… Il lui avait fait perdre ses défenses peu à peu, à tel point qu’elle finit simplement par craquer… Alors que des larmes commençaient à envahir son doux visage, elle lui avouait enfin son amour. En réalité, elle était même en train de le crier. Ce n’était pas une douce et tendre déclaration, non, c’était une déclaration digne de leur amour… Passionnée, tumultueuse, et remplie de contradictions. C’était le résultat de la lutte violente qui se déroulait en elle. Elle en arrivait même à lui dévoiler ses erreurs, ses faiblesses, et tout ce qu’elle ressentait réellement depuis leur rupture. Elle lâchait tout sans plus réfléchir, sans même se rendre compte de l’impact que ses mots pouvaient avoir sur William. Il commençait à avoir le regard brillant lui aussi, mais il y avait cette lueur également qu’elle n’avait pas vue depuis une éternité dans ses yeux. Il était tout aussi ému qu’elle, elle le voyait bien. Et, suite à son discours, il finit par lui dire et répéter qu’il l’aimait. Elle sentait les battements de son cœur qui s’accéléraient dans sa poitrine alors qu’il avançait doucement son visage du sien. Elle ne bougeait même plus, comme si elle était paralysée, comme si elle avait peur de ce qu’il allait pouvoir faire. Mais, dès l’instant où ses lèvres effleurèrent les siennes, elle sentit comme un courant d’électricité envahir son corps tout entier. Il captura ses lèvres dans un baiser qui lui fit l’effet d’un électrochoc. Et elle n’attendit pas longtemps pour répondre à son baiser, d’abord avec douceur et sensualité. Mais, au bout de quelques secondes seulement, ce n’était plus suffisant. Elle posa main contre la nuque de William pour le rapprocher plus encore d’elle et intensifier le baiser enflammé qu’ils partageaient, le rendant bien plus langoureux et passionnel. C’était comme… Retrouver une drogue. Cela faisait si longtemps qu’elle n’avait pas ressenti de telles sensations, Grace. Aucun homme n’avait pu lui provoquer ce qu’il était en train de lui faire redécouvrir. C’était électrisant, c’était envoûtant. Elle n’avait plus envie de se passer de ce contact entre eux puisqu’au contraire elle finit par entourer ses bras autour de son cou pour l’embrasser avec de plus en plus de fougue et d’envie.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3914
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Ven 14 Avr - 17:57



~ GRAAL~
"Et si on était allé trop loin ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il savait qu'ils auraient du réagir avant ! Il le savait ! Mais avant il n'avait pas eu le courage d'agir ! Il avait laissé faire les choses était c'était stupide ! Stupide parce qu'aujourd'hui il s'en voulait ! Il regrettait d'avoir agis de cette façon et d'avoir laissé la femme de sa vie filer sans même tenter de la retenir. Au moment de leur divorce, la colère, la haine était encore beaucoup trop forte ! Mais bon sang qu'est ce qu'il avait regretté ! Il ne comprenait toujours pas comment ils en étaient arrivés là tous les deux ! Oui c'était à cause d'eux ! Ils s'aimaient trop, et mal ! Mais Grace et William n'avaient jamais su comment s'aimer normalement, ils n'avaient jamais su comment c'était d'aimer quelqu'un simplement parce qu'entre eux c'était toujours intense, fort, difficile mais passionnel ! Tous comme leur relation qui était tout aussi explosive ! Il ne savait pas s'aimer simplement et ils ne seraient probablement jamais ce que c'est ! - On avait une issue seulement on refusait de la voir ! On s'en voulait pour des choses stupides ! On ce détestait alors qu'au fond on s'aimaient comme deux fous ! Je refuse de laisser tomber ! D'autant plus que ses sentiments était réciproque ! Grace l'aimait autant qu'il l'aimait ! S'approchant d'elle, il tenta même plusieurs fois de la forcer à l'avouer, il voulait qu'elle le dise elle même ! Elle tenait à lui, plus que tout et il le savait ! D'ailleurs au bout de quelques instant elle finit par lui dire très clairement. La fixant alors qu'elle crier combien elle l'aimait mais aussi combien elle lui en voulait de l'avoir laissé ce détruire. Il sentait son cœur ce serrer tandis que ses yeux devenaient de plus en plus brillant comme si il était prêt à céder à tout instant lui aussi. Il lui avait fait du mal mais elle lui en avait fait tout autant ! C'était difficile, il le savait mais il l'aimait et tous ce qu'il avait retenu c'est qu'elle l'aimait elle aussi. S'approchant d'elle doucement alors qu'il le répétait plusieurs fois Will finit par s'approcher un peu trop prêt pour venir plaquer ses lèvres contre les siennes pour l'embrasser. Il redoutait qu'elle le repousse, qu'elle le frappe même ... mais à sa plus grand surprise elle prolongea ce baiser, d’abord très tendrement avec sensualité avant de rapidement le rendre beaucoup plus langoureux et William prolongea avec tout autant de passion. Ça faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas ressenti ça ! Tellement longtemps qu'il n'avait pas ressenti un sentiment aussi agréable, c'était bien l'effet d'une drogue oui ! Un toxico qui replonge sans même tenter de lutter contre l'envie. C'était tellement bon de la retrouver qu'il prolongeait ce baiser avec naturel même si il n'avait plus envie de le rompre. C'était comme une bouffée d'oxygène après avoir passé de trop longues minutes sous l'eau, plus jamais il ne la laisserait partir. Sentant la main de la jeune femme venir ce poser contre sa nuque il s'approcha d'elle d'avantage sans même tenter de prendre la fuite, au contraire il approchait volontiers rendant ce baiser bien plus fougueux. Déposant ses mains contre sa taille, il l'enlaça finalement de ses bras pour l'attirer encore plus prêt, il avait envie de retrouver ce contact, envie de la retrouver elle, de la sentir contre lui pour ne plus jamais la quitter et sans plus attendre la jeune femme passa ses bras autour de son cou. Elle ne faisait que frôler sa peau mais le fait de la sentir si proche le troublait, non il était même plus que troublé puisqu'il ne parvenait même plus à penser clairement. Il état totalement coupé du monde juste avec elle à ses côté ! Mais ce baiser n'était plus suffisant, le rendant beaucoup plus langoureux, sa langue aller chercher la sienne entamant déjà cette danse qu'elles connaissaient si bien. La passion reprenait peu à peu le dessus, glissant ses mains sur ses fesses il la souleva du sol pour aller l'asseoir sur la table de sa cuisine sans pour autant lâcher ses lèvres. Avec la tenue qu'elle portait William pouvait sans mal glisser ses mains contre ses cuisses nues, il retrouvait ce contact avec délectation, sa peau si douce qui glissait sous ses doigts, il n'y avait aucun plaisir qui pouvait rivaliser avec celui là ! Ils s'embrassaient comment si leur vie en dépendait, comme si ... ben ils n'avaient pas eu la chance de le faire depuis des mois et c'était le cas ! Il sentait cette douce vague de chaleur monter en lui, ce plaisir ... il ne pourrait plus ce contenter très longtemps de ce baiser aussi passionné soit il !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6768
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Ven 14 Avr - 18:56


 

 
 


« Et si on était allé trop loin ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Chaque parole de William la percutait de plein fouet. Il mettait les mots justes sur la relation passionnelle mais ô combien explosive qu’ils avaient. Il avait raison. Dans tout ce qu’il disait, il avait raison. Ils ne s’étaient jamais aimés avec tendresse et harmonie. Dès le départ, le coup de foudre qu’ils avaient vécu avait été violent, incontrôlable. La distance qu’ils avaient dû subir n’avait fait que rendre leur amour plus immense encore parce qu’à chaque fois qu’ils se retrouvaient, c’était une explosion de bonheur. Et durant des années, ils avaient été ce couple fou amoureux, ce couple qui s’aimait si fort, peut-être un peu trop fort. Ils ne connaitraient jamais une relation aussi extrême avec quelqu’un d’autre, tout comme ils ne pourraient jamais apprendre à s’aimer autrement. Ils s’aimaient trop, ils s’aimaient mal mais… Bon sang, qu’est-ce qu’ils s’aimaient. Leur amour était passionné, fusionnel, et surement destructeur. Leur séparation les avait tellement fait souffrir. Ils s’étaient haïs en espérant cesser de s’aimer mais… Rien n’avait fonctionné. Parce que, à cet instant, six mois après leur séparation, ils en étaient toujours là tous les deux. A se dire leur amour, se le crier, se le reprocher mais se le promettre… Leur amour était éternel. Et ils étaient en train de le prouver en ce moment même. A l’instant même où William avait plaqué ses lèvres contre les siennes, la belle avait oublié toutes ses craintes, toutes ses peurs, tous ses doutes. C’était instinctif, c’était irrésistible. Elle ne pouvait pas lutter, pas quand il était si près d’elle, pas alors qu’elle ressentait cette décharge d’électricité traverser tout son corps en un seul baiser. Elle avait bien essayé, elle n’avait jamais pu lutter contre ce lien indescriptible qu’il y avait entre eux. En dehors de tout l’amour qu’elle éprouvait pour lui, elle ressentait cette attraction immuable et invincible pour William. Comme s’il était un aimant, il l’attirait sans qu’elle ne puisse résister. Répondant instantanément au baiser qu’il lui offrait, elle redécouvrait avec plaisir le goût de ses lèvres, la douceur de sa bouche, et toutes les sensations qu’il était le seul à provoquer en elle. Mais ce n’était pas assez, ce n’était jamais assez. En quelques secondes seulement, les deux anciens amants rendirent leur baiser beaucoup plus fougueux et enflammé. Elle sentait cette douce chaleur envahir son bas-ventre, elle sentait son cœur battre à la chamade. Elle avait l’impression de revivre, Grace. Elle avait l’impression de retrouver celle qu’elle était en même temps qu’elle le retrouvait lui. Elle ne s’était jamais sentie aussi complète que lorsqu’elle était avec lui. Et, justement, elle sentait cette envie en elle de le retrouver davantage. Elle en avait envie, elle en avait besoin. Comme une camée, elle se laissait retomber dans la seule dépendance qu’elle n’avait jamais eue. Elle l’attirait contre elle alors qu’il entourait à son tour ses mains autour de sa taille. Ils étaient si près, mais encore bien trop loin à son goût. Elle ne voulait plus le sentir loin d’elle, plus jamais. Ce qu’elle ressentait était si particulier… Il y avait le trouble de la première fois, cette façon de sentir chaque parcelle de sa peau vibrer au contact de William, cette façon de vouloir savourer chaque seconde à ses côtés. Mais, aussi, il y avait cette passion qui l’envahissait… Ce désir si violent qu’elle n’avait jamais ressenti pour un autre que lui. Un désir qui prenait peu à peu le pas sur tout le reste. Et elle devinait bien combien c’était réciproque. Il l’embrassait avec tellement d’envie, tellement d’impatience. Elle sentait sa langue venir à la rencontre de la sienne qui ne se fit pas prier pour partager avec elle cette danse lascive qu’ils n’avaient jamais pu oublier. Prolongeant leur baiser de plus en plus torride, elle sentit bientôt les mains de William glisser contre ses fesses, lui arrachant quelques frissons au passage. Il la souleva du sol sans aucune hésitation, et immédiatement, elle entoura ses jambes autour de sa taille. Leur étreinte était aussi passionnée que naturelle, comme s’ils retrouvaient toute cette magie qu’il y avait toujours eue entre eux, cette harmonie qu’elle ne connaissait qu’avec l’homme de sa vie. Son corps contre le sien, il l’entraîna jusqu’à la table de la cuisine contre laquelle il la déposa sans jamais interrompre leur baiser. Elle l’embrassait de plus en plus avidement, presque violemment alors qu’elle sentait les doigts de William glisser contre ses cuisses nues. Elle sentait des frissons la parcourir en même temps que cette chaleur de plus en plus intense qui l’envahissait. Ses mains contre sa peau, c’était tellement bon, plus encore que dans ses souvenirs. Elle profitait de chaque caresse brûlante, de chaque baiser ardent qu’il lui offrait parce que… Bon sang, ça lui avait tellement manqué. Mais ce n’était pas assez encore, elle voulait le retrouver entièrement. Elle voulait que leurs corps se retrouvent. Attrapant les pans de sa chemise, elle tira avec fougue dessus, faisant sauter les boutons sans aucun remord. Elle l’en débarrassa rapidement avant d’interrompre leur baiser pour aller embrasser sa peau. Son odeur, sa douceur… Elle se sentait comme enivrée par tout ce que son simple contact procurait en elle. Laissant ses lèvres, parfois même sa langue, glisser le long de son torse, elle finit par remonter jusqu’à son cou pour l’inonder de baisers passionnés.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3914
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ Ven 14 Avr - 20:39



~ GRAAL~
"Et si on était allé trop loin ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ce n'était pas un coup de tête ou une simple lubie, il voulait être avec elle, il la voulait elle et personne d'autre et ça semblait réciproque surtout lorsqu'elle prolongea le baiser qu'il venait de lui offrir. Rapidement, le baiser innocent devint un baiser beaucoup plus passionnel un baiser qui leur rappelait combien ils s'aimaient tous les deux, combien ils ne pourraient jamais ce passer l'un de l'autre. Ils retrouvaient peu à peu leurs réflexes, les mains de la jeune femme ce posant contre sa nuque, ses bras l'enlaçant alors que Will retrouvait avec plaisir son corps, déposant ses mains contre la taille de la jeune femme avant de l'enlacer pour la rapprocher d'avantage de lui. Il oubliait leur divorce, il oubliait Anastasia, il oubliait tous le reste pour ce concentrer uniquement sur elle et ce baiser qu'ils partageait. Ils ce retrouvaient enfin tous les deux, après six mois passés loin l'un de l'autre. Leur langues ce retrouvaient aussi pour partager à nouveau cette danse lascive dont elle connaissaient les mouvements par cœur, leur deux corps ce rapprochaient comme si ils étaient fait pour être ensemble. William ce laissait envahir par cette sensation que seule Grace pouvait lui faire ressentir, il aimait ça ! Il aimait tellement ça ! Glissant ses mains contre ses fesses sans aucunes hésitation il la souleva du sol et naturellement la jeune femme passa ses jambes autour de sa taille ce tenant à lui jusqu'à ce qu'il la dépose sur la table de sa cuisine sans pour autant lâcher ses lèvres. Ils étaient fait pour être ensemble, ils ce connaissaient par cœur, le moindre point faible, la moindre réaction que leurs corps pouvaient avoir, c'était comme si ils ne c'était jamais quitter, ils agissaient de façon tellement naturelle que c'était à ce demander si ils étaient divorcé. Posant ses mains contre les cuisses nue de son ex femme, il sentait déjà des frissons au bout de ses doigts rien qu'en touchant sa peau, ça ne faisait que lui donner envie de redécouvrir à nouveau ce corps qu'il connaissait déjà par cœur. Grace semblait tout aussi impatiente puisque sans pour autant quitter ses lèvres, elle attrapa le col de sa chemise pour tirer dessus de chaque côté arrachant au passage tous les boutons qui ce trouvait dessus. En la sentant faire, William ne put s'empêcher de sourire au travers de leur baiser, c'est dingue l'effet que ce simple geste pouvait entraîner chez lui, cette chaleur, son corps ce mit à frissonner sans qu'il ne puisse le contrôler, mais il était également impatient qu'elle aille plus loin encore. Quittant ses lèvres pour aller les déposer contre sa peau, William ferma instantanément les yeux comme pour s'imprégner de la douceur de ses lèvres, c'était comme si elle laissait des traces sur sa peau. Laissant sa chemise tomber sur le sol, il déposa à nouveau rapidement ses mains contre ses cuisses alors que Grace jouait toujours avec sa patience, laissant ses lèvres retrouver ce contact avec son torse, Will faisait très doucement glisser ses doigts sous le simple pull qu'elle portait déjà avide de retrouver sa peau. Mais ça ne faisait que commencer, puisque après son torse, Grace vint déposer des baisers dans le creux de son cou, son plus gros point faible. Penchant légèrement la tête sur le côté pour lui laisser plus de place il ne pu retenir un soupir de plaisir alors qu'il sentait cette chaleur envahir tout son corps, des frissons de bien être. - Grace ... "Tu l'aime ?" Ben ça elle le sait déjà et surtout elle l'a comprit sinon ils n'en seraient pas là tous les deux ! Attrapant le bas de son pull il ne pu attendre plus longtemps avant de lui l'enlever et lui faire connaitre le même sort que sa chemise. Plongeant son regard dans le sien pendant quelques instant, ce regard si brûlant, il baissa ensuite les yeux vers la vue qu'elle lui offrait, son corps presque nue ... elle était là, toute à lui et ç sa merci ! Ce mordant la lèvres il sentait déjà sa respiration accélérer alors qu'il repartait au contact de ses lèvres qui lui manquait déjà terriblement. Sa taille, son dos, il retrouvait avec plaisir le corps de la femme de sa vie et bon sang qu'est ce que ça lui avait manqué. Déviant ses lèvres sur sa joue, lui son cou, il respirer à plein poumon son parfum, l'odeur de sa peau sa chaleur ... ça le rendait dingue. Continuant son chemin vers sa gorge, ses épaules, il la poussa même légèrement sur la table afin qu'elle s'allonge pendant que ses lèvres continuaient toujours leur chemin descendant toujours plus bas, sa poitrine, son ventre qu'il recouvrait de baiser à la fois tendre et brûlant alors que ses deux mains tenaient fermement sa taille. Il avait envie de la dévorer ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ

Revenir en haut Aller en bas

Et si on était allé trop loin ? ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-