AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3764
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal Lun 1 Mai - 17:54



~ GRAAL~
"Say you can handle my love, are you for real ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Elle avait ce qu'elle voulait, il avait même complètement oublié sa leçon de morale ou presque oublié, du moins elle parvenait à le pousser à ce concentrer sur autre chose plutot que le reste mais il ne fallait pas croire qu'il allait laisser couler, c'est juste que ... pour le moment elle avait réussi à le détourner. En l’entraînant avec lui dans ce bureau, William n'avait pas du tout ça à l'esprit, il pensait même qu'ils allaient ce disputer parce qu'il comptait bien mettre les choses aux clairs avec elle ... bon ça ne ce passait pas du tout comme prévu mais qui allait s'en plaindre ? Elle le poussait à craquer et c'était évident que c'est ce qu'elle cherchait depuis le début. Elle était toujours prête à tous pour éviter de ce faire engueuler et quand elle ce servait de son charme pour avoir ce qu'elle voulait, surtout avec William, elle finissait toujours pas gagner. Elle lui infligeait cette douce torture et peu à peu William ce faisait à l'idée de ce laisser aller plutot que de lui faire son sermon. Elle n'allait pas s'en tirer comme ça non mais pour le moment il était bien trop sous son contrôler pour faire quoi que ce soit. Il sentait ce plaisir augmenter à chaque vas et viens qu'elle effectuait avec sa bouche, il sentait son corps ce crisper d'avantage alors qu'il laissait échapper des soupirs de plaisir d'entre ses lèvres qui ce changeaient peu à peu en gémissement. Il allait craquer, il le sentait et elle elle devait également le sentir elle aussi, non franchement ce soir il ne s'attendait pas vraiment à ce que la soirée ce termine de cette façon, bien qu'elle était loin de ce terminer. Posant l'une de ses mains contre celle de sa femme qui ce trouvait posée contre sa taille, il serra sa main avant de tirer dessus pour l'inciter à ce lever. Le plaisir qu'elle venait de lui offrir était indescriptible, il était vraiment à deux doigts de craquer seulement, c'était comme si ça ne suffisait pas, il la voulait elle et maintenant. Il tira donc sur sa main pour l'inciter à ce redresser, plongeant une nouvelle fois son regard dans le sien, si elle était surtout en train de le provoquer, le regard de William lui était noir de désir, le genre de regard qu'il lui lançait quand il devenait incontrôlable et qu'il avait bien trop envie d'elle pour s'en passer. Pressant l'une de ses mains contre sa nuque pour l'attirer vers lui, il captura ses lèvres alors que son autre main glissait le long de ses cuisses, remontant sa jupe comme si il était impatient de découvrir les merveilles qui ce cachait en dessous. Il la rapprochait également de lui, elle pouvait même surement sentir son membre gonflé de plaisir. Il ne répondait plus de rien cette fois, il ce laissait consumer par ce plaisir, qu'elle c'était fait un plaisir d’attiser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6497
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal Lun 1 Mai - 18:35


 

 
 


« Say you can handle my love, are you for real ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Détourner l’homme de sa vie, c’était sa spécialité. Elle aimait tellement le pousser à bout, elle aimait tellement le pousser à dépasser ses limites, Grace. Elle prenait plaisir à lui procurer du plaisir. Elle s’appliquait même énormément à la tâche pour obtenir ce qu’elle voulait de lui. Et, au fil des minutes, elle sentait qu’elle arrivait à son but. Il oubliait toute cette soirée, il oubliait tout pour se concentrer uniquement sur le plaisir qu’il était en train de ressentir. Elle voyait qu’il était en train de perdre pied progressivement. Elle l’entendait à ses soupirs de plaisir, des soupirs qui se remplaçaient progressivement par des gémissements d’extase. Elle le sentait surtout, à son corps, son corps tout entier qui se crispait sous les assauts de sa femme. Et pourtant, elle ne ralentissait pas le rythme de ses vas et viens. Elle continuait avec tout autant d’ardeur à attiser son désir encore et encore. Elle aurait même pu poursuivre jusqu’à ce que son plaisir devienne trop incontrôlable pour qu’il puisse l’arrêter. Mais William finit par poser sa main contre celle de Grace qu’elle avait laissée poser contre sa taille. Il la serra un instant avant de tirer subitement dessus pour l’inciter à se lever. Elle n’eut même pas le temps de réagir d’ailleurs qu’elle se trouvait déjà debout face à lui à nouveau. Elle releva les yeux vers lui, d’un regard insolent de provocation, comme fière du plaisir qu’elle venait de lui procurer. Mais quand elle croisa celui de son mari, elle sentit une vague de chaleur envahir son bas-ventre instantanément, instinctivement. Il la regardait d’une telle façon, William. Ses yeux étaient si noirs, assombris par le désir qu’il ressentait à cet instant. Un désir qu’il savait parfaitement lui transmettre. Elle connaissait cette façon qu’il avait de la contempler… C’était le regard qu’il avait lorsqu’il ne répondait plus rien, le regard qu’il avait lorsqu’il avait tellement envie d’elle que rien n’aurait pu l’arrêter. Elle aimait tellement ce regard, bon sang. Elle aurait pu se laisser consumer rien qu’en plongeant ses yeux dans les siens. Mais il ne lui laissa pas le temps de quoi que ce soit. Tout de suite, il plaqua avec empressement sa main contre la nuque de la jeune femme pour l’attirer à lui et capturer ses lèvres avec envie. Il était si envieux, si désireux, si impatient… Qu’il savait à merveille lui transmettre tout le désir qu’il éprouvait. Et il n’imaginait pas combien elle aimait ça, Grace. L’embrassant avec la même fougue, elle sentait déjà la main de William glisser entre ses cuisses. Sa peau frissonnait sous ses doigts alors qu’il s’empressait de remonter sa jupe contre sa taille. Elle se laissait faire sans protester, intensifiant même le baiser qu’ils partageaient en laissant sa langue retrouver la sienne dans cette danse endiablée. Il la rapprochait de lui un peu plus encore, si bien qu’elle sentait sa virilité gonflée par le désir se plaquer contre elle. Et, par la même occasion, elle sentait aussi des vagues de chaleur qui l’envahissaient. Elle se rapprochait plus encore contre lui, elle pressait même son corps contre le sien pour le sentir plus encore. Entourant ses bras autour de son cou, elle l’embrassait avec passion tout en se laissant, à son tour, submerger progressivement par cette envie.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3764
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal Lun 1 Mai - 19:22



~ GRAAL~
"Say you can handle my love, are you for real ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] A force de le pousser à craquer, la blonde avait enfin réussi à avoir ce qu'elle voulait vraiment puisque Will ne répondait plus de rien. A force de le provoquer, Grace finit par obtenir ce qu'elle désirait à la seconde même ou ils étaient entrée dans cette pièce. Il avait envie d'elle et les caresses qu'elle lui offrait ne l'aidait pas vraiment à ce sortir cette idée de la tête c'était même tous le contraire ! Alors avant qu'il ne craque, Will saisit rapidement la main de sa femme pour l'attirer vers lui, la forçant à ce lever pour venir capturer ses lèvres après avoir échangé un regard qui en disait long sur son envie. Sa main plaquée contre sa nuque, Grace prolongeait ce baiser sans ce faire prier, elle le rendit même beaucoup plus langoureux, leurs deux langues ce retrouvaient pour cette danse qu'elles connaissaient si bien, l'une comme l'autre. Son autre main elle, remontait le long de ses cuisses, remontant par la même occasion la jupe qu'elle portait. Enlaçant son cou, ça ne faisait que les rapprocher d'avantage encore rendant leur baiser beaucoup plus passionné. Mais c'était comme si ça ne suffisait déjà plus, il était accro à ses lèvres, bien trop accro à son corps mais là ... il avait besoin de plus. Attrapant le chemisier de la jeune femme, il tira dessus sans prendre la peine de le détacher, pour une fois que c'était lui qui ruinait sa garde robe. Déposant ses mains contre ses hanches, il retrouvait avec plaisir la douceur de sa peau, il laissait ses doigts glisser contre elle, son ventre, son dos puis sa poitrine avant de finalement descendre vers sa jupe. Glissant ses mains contre ses fesses, il la souleva du sol pour l'asseoir sur le bureau qui ce trouvait juste à côté d'eux sans pour autant quitter les lèvres de sa femme. Leur baiser était de plus en plus sauvage, il venait même lui mordiller la lèvres le temps de reprendre son souffle avant de retourner l'embrasser toujours aussi langoureusement. Remontant la jupe de sa femme, il laissait désormais ses mains caresser avec envie ses cuisses, ce rapprochant de plus en plus de son point le plus sensible, bien décidé à lui faire vivre ce qu'elle lui avait fait vivre quelques minutes avant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6497
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal Lun 1 Mai - 20:03


 

 
 


« Say you can handle my love, are you for real ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



A force de persuasion, la belle était parvenue à obtenir ce qu’elle voulait de lui… C’était même mieux encore que ce qu’elle attendait. Elle avait su faire naître une telle envie en William qu’il ne semblait plus pouvoir répondre de rien. L’attirant jusqu’à lui pour la forcer à revenir près de lui, il la regardait de ses yeux assombris par le désir. Mais ce n’était pas assez, c’était tellement loin d’être assez. Sans attendre plus longtemps, il vint capturer ses lèvres dans un baiser enflammé. Il l’embrassait avec cette passion dévorante qui l’envahissait elle aussi peu à peu. Et elle prolongeait son baiser tout aussi fougueusement, laissant sa langue rejoindre la sienne sans une hésitation. Elles se cherchaient, elles se retrouvaient et se repoussaient sans cesse comme s’ils essayaient l’un et l’autre d’avoir le dessus. Mais si elle l’avait eu quelques secondes plus tôt, le jeune homme comptait bien la rattraper. Elle sentait déjà ses mains se glisser le long de ses cuisses, déclenchant des frissons au passage chez Grace qui l’embrassait de plus belle. Les bras autour du cou de son homme, elle le rapprochait d’elle tout autant qu’elle se collait contre lui. Elle voulait sentir son corps contre le sien, elle voulait qu’il cède à cette envie qu’elle avait tout fait pour provoquer en lui. Mais elle ne s’attendait pas à réveiller une telle passion en lui puisqu’il se saisit subitement de son chemisier pour tirer dessus et faire sauter tous les boutons au passage. Elle esquissa un sourire amusé à travers leur baiser mais celui-ci disparut rapidement lorsqu’elle sentit les doigts de William glisser le long de son corps. Ses hanches, son dos, son ventre, ses seins, il ne négligeait aucune partie d’elle. Ses mains la faisaient frissonner alors même qu’elle sentait ce feu qui envahissait doucement son corps. Mais, sans attendre plus longtemps, il posa ses mains contre ses fesses pour la soulever du sol. Repliant ses jambes contre sa taille, la belle se retrouva bientôt sur son bureau, tout cela sans que ni l’un ni l’autre n’interrompt une fois leur baiser qui devenait de plus en plus envieux, de plus en plus torride. Elle n’avait pas pris la peine de débarrasser William de sa chemise tout comme elle portait toujours le chemisier qu’il avait ruiné pour l’ouvrir. Mais elle sentait malgré tout cette chaleur entre leurs deux corps, cette fusion qui ne demandait qu’à être assouvie. Et ce désir qu’elle éprouvait ne faisait qu’augmenter alors qu’elle sentait les caresses de son mari contre ses cuisses. Il remontait progressivement, insidieusement jusqu’à sa féminité encore cachée par la petite culotte qu’elle portait. Elle lui mordit à son tour doucement la lèvre inférieure avant d’enfouir sa tête contre son cou. Elle l’embrassait avec ardeur, elle le mordillait même alors qu’il se rapprochait de trop près de son point le plus sensible comme pour lui faire vivre la même chose qu’elle lui avait offert quelques minutes plus tôt. Elle s’appliquait dans ses baisers brûlants comme si elle voulait le dévorer. Ses mains n’étaient pas non plus en reste car elle avait fini par passer sous la chemise de William pour caresser son dos et, surtout, pour le rapprocher plus encore d’elle. Elle finit par laisser une trace bien visible de son passage dans son cou avant de reculer son visage pour initier un nouveau baiser passionné.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3764
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal Lun 1 Mai - 20:39



~ GRAAL~
"Say you can handle my love, are you for real ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il n'y avait plus qu'elle désormais, il retrouvait cette bulle ou ils étaient seuls tous les deux, coupé du monde. Ils partageaient cet instant rien que tous les deux. William ce laisser posséder par son désir oubliant tout le reste pour ce concentrer uniquement sur sa femme. Les baisers, les caresses, ce n'était plus assez pour lui, il avait envie de beaucoup plus et sans réellement lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, William la souleva du sol pour rejoindre son bureau afin de prolonger ce moment et lui rendre ce qu'elle lui avait donné quelque minutes plus tôt. Ils partageaient toujours ce baiser sauvage, brutal mais toujours aussi amoureux. Il mordillait de temps à autre sa lèvres et elle faisait de mère quand il était bien trop occupé à plonger son regard dans le sien, un baiser violent qui témoignait combien ce qu'ils partageaient était intense. Il prenait le temps de caresser sa peau, elle portait toujours son chemiser désormais ouvert mais ça n’empêchait pas William de profiter de sa peau. Il finit par dépose ses mains contre ses cuisses qu'il caressait avec envie, bon sang qu'il avait envie d'elle c'était plus fort que tout. Rompant leur baiser pour dévier dans son cou, William ce laisser faire, il ce rapprocha même d'avantage d'elle alors que les mains de la jeune femme venaient de ce glisser sous sa chemise pour caresser son dos. C'était dingue comme le simple contact de ces mains contre lui pouvait le rendre dingue. Quant à lui, il ne faisait que rapprocher l'une de ses mains vers son intimité toujours recouverte de sa petite culotte. Sentir ces lèvres dans le creux de son cou c'était plus que déstabilisant, c'était son point faible et elle savait parfaitement comme s'y prendre pour le troubler plus qu'il ne l'est déjà. Il sentait les dents que la jeune femme ce serrer contre sa peau laissant surement une très belle marque au passage et au même moment, William déposa ses doigts contre sa féminité, par dessus le tissu qu'elle portait encore. Il comptait tout comme elle lui fait subir cette douce torture qu'elle connaissait si bien alors que son autre main faisait très doucement glisser son chemiser le long de ses épaule pour aller y déposer quelques baisers avant de très vite s'attaquer à son soutien gorge qu'il dégrafa pour faire tomber les bretelles le long de ses épaules. Son autre main, commençait déjà à lui offrir de douces caresses plus ou moins prononcées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6497
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal Lun 1 Mai - 21:16


 

 
 


« Say you can handle my love, are you for real ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Il n’y avait plus rien qui ne comptait, plus rien d’autre que le moment qu’ils étaient en train de vivre ensemble. Elle était parvenue à rendre William fou de désir mais il arrivait peu à peu à faire naître ce même état chez elle. Elle sentait cette chaleur qui envahissait son corps, elle sentait les battements de son cœur qui s’accéléraient malgré elle. Elle retrouvait avec plaisir cette bulle impénétrable qui n’appartenait qu’à eux. Elle prolongeait chacun de ses baisers avec envie et ardeur. C’était torride, c’était même violent tellement cette attraction entre eux était forte. Les caresses de son mari l’électrisaient sur place, l’incitant à éloigner ses lèvres des siennes pour aller dévorer son cou de ses baisers. Plus il montait le long de ses cuisses, plus elle avait envie qu’il aille plus loin, bien plus loin. Il se rapprochait dangereusement de son intimité, ce qui commençait déjà à faire naître ce trouble si agréable en elle. Sans même qu’elle ne s’en rende compte, ses baisers devenaient progressivement des morsures dans son cou. Elle finit même par lui laisser une marque plus que visible à l’instant précis où William déposait ses doigts contre sa féminité. Elle ferma les yeux durant une fraction de seconde en le sentant si près de son intimité, mais encore si loin. Malgré le fin tissu en dentelle qu’elle portait, elle pouvait d’ores et déjà sentir les caresses brûlantes qu’il lui offrait, éveillant de plus en plus son désir. Mais il ne s’arrêtait pas là puisque, de sa main libre, le jeune homme prit soin de lui retirer son chemisier qu’elle laissa tomber derrière elle, sur le bureau. Après quelques doux baisers, il entreprit également de se débarrasser de son soutien-gorge qu’il dégrafa d’un claquement de doigt. Elle sentait cette envie qui augmentait en elle, d’autant plus qu’il continuait en même temps les caresses contre sa féminité. Mais il y avait encore la barrière de sa petite culotte qui l’empêchait d’en profiter pleinement. Et pourtant, cela ne l’empêchait pas de laisser déjà échapper des soupirs de plaisir. Elle laissa négligemment tomber son soutien-gorge au sol avant de capturer ses lèvres dans un nouveau baiser plus torride encore que les précédents. Et enfin, elle s’attaquait à son tour à la chemise du jeune homme. Elle en défit avec empressement les boutons pour la faire tomber et caresser aussitôt son torse. Reculant doucement pour pouvoir plonger son regard dans le sien, elle le contemplait avec envie, avec impatience aussi. Elle voulait qu’il la débarrasse de ce bout de tissu, elle voulait qu’il lui fasse l’amour… Vite… Et plus il la caressait, plus elle le voulait.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3764
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal Lun 1 Mai - 21:51



~ GRAAL~
"Say you can handle my love, are you for real ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Sentir ces lèvres glisser dans son cou, le fait qu'ils soient si proche et pourtant encore si loin. Bon sang il avait besoin de plus ! Alors il commença à la débarrasser de quelques vêtements, laissant son chemisier glisser le long de ses épaules alors que Grace venait de glisser ces mains sous sa chemise pour retrouver le contact de sa peau. Ça lui avait manqué autant qu'à elle, mais rapidement la jeune femme ce montra beaucoup moins tendre, en particulier lorsqu'il senti ces dents pincer légèrement sa peau pour y laisser une marque qui serait surement visible pendant un petit bout de temps. William lui ce montrait de plus en plus impatient alors que sa main libre était posée contre sa féminité qu'il caressait déjà avec envie et beaucoup d'impatience. Dans ce genre de moment William était loin d'être patient et il avait envie de beaucoup plus. Reculant légèrement alors qu'elle venait de s'attaquer à sa chemise qu'elle venait de déboutonner pour la laisser tomber sur le sol, William profita tout autant qu'elle du spectacle qu'elle lui offrait en ce mordant doucement la lèvres. Bordel ... qu'est ce qu'elle est belle ! Qu'est ce qu'elle est attirante ... bon sang qu'est ce qu'il en est dingue ! Soutenant son regard pendant quelques instants, il approcha de nouveau son visage du sien alors que son autre main rejoignait l'autre pour la débarrasser de sa petite culotte. Tirant avec empressement dessus, il reposa ses mains contre ses hanches pour l'attirer vers lui alors qu'il ne faisait que frôler ses lèvres. Pour le moment, il ne faisait que la fixer avant qu'un petit sourire ne vienne ce dessiner sur ses lèvres alors qu'il reprenait ses caresses cette fois à même sa peau, des caresses beaucoup plus prononcées, il jouait avec elle, il jouait avec son désir et par la même occasion il jouait avec le sien. Une torture oui, une petit vengeance par la même occasion mais dans tous le cas il finirait par lui donner ce qu'elle veut et c'est au bout de quelques instant seulement qu'il ce rapproche d'elle, suffisamment pour créer ce contact tant désiré par les deux époux. Leurs lèvres ne faisaient encore que ce frôler, leur souffle ce mêlait l'un à l'autre. William laissait même parfois échapper quelques soupirs de plaisir et fermait doucement les yeux avant de retrouver bien vite le contact visuelle avec elle. Peu à peu, il accélérait la cadence de ses vas et viens, rendant le moment beaucoup plus intense, plus qu'il ne l'était déjà.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6497
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal Mar 2 Mai - 16:47


 

 
 


« Say you can handle my love, are you for real ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle avait chaud, de plus en plus chaud. Les doigts de William contre sa féminité éveillaient cette chaleur en elle. C’était indescriptible, c’était comme s’il embrasait tout son corps sans même la toucher directement. La passion présente depuis le début ne fit que s’intensifier lorsqu’elle cessa tous ses gestes pour plonger uniquement son regard dans le sien. Ils se contemplaient l’un l’autre, ils s’admiraient durant quelques secondes sans bouger. Seuls les mouvements de son mari sur son intimité subsistaient tandis qu’ils se dévoraient du regard. Il la rendait dingue, s’il savait à quel point. Ses caresses, ses regards, son corps… Elle ne résista pas plus longtemps à l’appel de ses lèvres alors que lui s’empressait de saisir sa petite culotte pour la retirer précipitamment. Elle laissa échapper un soupir lorsqu’il attrapa ses hanches pour l’attirer contre lui. Elle pensait qu’il allait céder enfin à cette envie et unir leurs deux corps mais elle vit alors un sourire en coin apparaître sur son visage. – William… murmura-t-elle comme pour l’inciter à venir enfin en elle mais il préféra la torturer un peu plus en revenant la caresser. Elle sentait cette douche chaleur devenir bien plus forte, bien plus intense au fil des mouvements qu’il lui infligeait. Elle laissait échapper des soupirs de plaisir alors qu’elle pouvait toujours sentir son regard ancré dans le sien. Il jouait avec son intimité, il jouait avec elle. Elle entoura l’un de ses bras contre la nuque de son mari pour se raccrocher à lui alors que son bassin se cambrait malgré elle sous ses assauts. Son désir ne faisait que se décupler au fil des secondes, il se transformait en plaisir peu à peu. Mais ce n’était pas ses doigts qu’elle avait envie de sentir en elle, c’était sa virilité, c’était lui tout entier. – Will… gémit-elle avec plus d’impatience cette fois pour qu’il cesse de la faire languir. C’était une demande silencieuse, presque une supplique qu’il finit par satisfaire en s’approchant enfin d’elle pour que leurs deux corps ne fassent plus qu’un. Elle laissa échapper un nouveau gémissement lorsqu’elle le sentit s’insérer en elle. C’était tellement bon, tellement bon de le sentir si proche d’elle, plus qu’il ne pourrait jamais l’être. Elle aurait voulu le garder en elle pour toujours pour que jamais, il ne lui échappe. Elle le fixait d’un regard noir de désir alors qu’il commençait déjà ses vas et viens en elle. Et, tout de suite, elle sentait ce plaisir l’envahir. Son front contre le sien, son souffle qui se mêlait au sien, leurs soupirs qui s’unissaient, ils étaient totalement en symbiose, plus en osmose que jamais. Son bras toujours contre le corps de William, elle s’accrochait à son épaule de sa main tandis que la deuxième s’agrippait sur le rebord du bureau contre lequel elle se trouvait. Il était en train de la rendre dingue peu à peu. Son corps se cambrait malgré elle sous le plaisir qu’elle prenait alors que sa respiration s’accélérait au fil des mouvements de son mari en elle. Des mouvements qui devenaient de plus en plus rapides, de plus en plus saccadés au fil des minutes. A chaque fois qu’il s’immisçait en elle, elle gémissait de plus en plus fort jusqu’à ce qu’elle arrive au point de non-retour dans cette explosion de plaisir. Elle laissa échapper un dernier cri en sentant cette vague de jouissance intense la submerger, laissant toutes ces sensations incommensurables l’envahir.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3764
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal Mar 2 Mai - 17:26



~ GRAAL~
"Say you can handle my love, are you for real ?"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tout comme elle, il avait de plus en plus chaud, il avait de plus en plus envie d'elle et il avait de plus en plus de ne faire plus qu'un avec elle. Seulement avant ça le jeune homme semblait surtout décidé à la faire languir, la torturer de la même façon qu'elle l'avait fait avec lui quelques secondes avant. Il ne voulait pas lui donner ce qu'elle voulait directement, mais préférait plutot la faire attendre, la faire craquer et ça semblait avoir son effet sur elle puisqu'elle semblait perdre peu à peu sa patience. C'était comme si elle ne voulait plus attendre, comme si elle en avait assez qu'il joue avec elle. Mais pour le moment il ne jugeait pas vraiment bon de le faire, il voulait attendre le bon moment. En jouant avec sa patience, il jouait également avec la sienne, il la torturait mais c'était aussi une torture pour lui aussi, il caressait avec envie sa féminité mais il finit tout de même par craquer au bout de quelques instant alors qu'elle le suppliait presque d'enfin lui donner ce qu'elle voulait. Et c'est ce qu'il finit par faire lorsqu'il la saisit par la taille pour la rapprocher de lui et enfin s'immiscer en elle, dans un long soupir de plaisir.n Leur deux corps commençait cette danse endiablé d’abord lente et douce mais surtout agréable, avant que Will n'augmente la cadence, en allant beaucoup plus vite dans ses mouvements. Ils ne parvenaient même plus à s'embrasser, ils ne faisaient qu'échanger un regard, un regard noir de plaisir, leur souffle ce mêlait toujours l'un à l'autre alors que Grace s'accrochait à lui comme si elle ne voulait plus jamais le quitter. Il ne comptait pas s'en aller, l'une de ses mains était plaqué dans le bas de son dos alors que l'autre ce trouvait sur sa cuisses et il l'attirait vers lui à chaque coup de reins. Il sentait cette vague de plaisir monter en lui, il avait de plus en plus chaud et son souffle était de plus en plus saccadé. - Oh Grace ... Murmura t'il contre ses lèvres avant d'atteindre ce plaisir ultime, sentant son corps entier ce cambrer dans un dernier effort avant qu'ils ne retrouve tous les deux ce calme après l'amour. Il enfouit son visage dans le creux de son cou alors qu'il la tenait toujours proche de lui. Profitant encore de son odeur, il déposa quelques baisers brûlant sur sa peau tout en reprenant son souffle. C'était comme si il n'avait plus envie de la quitter, il voulait encore profiter de cette bulle ou ils n'étaient que tous les deux, il voulait profiter de ce calme avant que la réalité ne refasse surface. Caressant doucement son dos du bout des doigts, il ne faisait que frôler sa peau. Il retrouvait peu à peu cette douceur, cette tendresse qui lui était propre. - Je t'aime ... t'imagine pas à quel point Murmura t'il au creux de son oreille, avant de mordiller légèrement le lobe de son oreille puis déposer un nouveau baiser dans le creux de son cou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6497
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal Mar 2 Mai - 18:10


 

 
 


« Say you can handle my love, are you for real ? »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Tous ces baisers, toutes ces caresses… Ils ne suffirent bientôt plus du tout aux deux amoureux qui avaient envie, et même besoin de plus. Ils avaient besoin de ne faire plus qu’un, et enfin, ils comblèrent ce désir si violent alors que William unissait son corps à celui de sa femme. C’était tellement bon de le sentir ainsi en elle. Ce n’était pas simplement agréable, c’était indescriptible combien elle aimait ça. Elle sentait les vas et viens lents et prononcés de son mari en elle qui faisaient déjà naître ce plaisir fou chez elle, un plaisir qui ne fit que s’intensifier au fil des minutes. Ses soupirs devenaient peu à peu des gémissements, puis des cris d’extase sous les coups de reins de plus en plus puissants et rapides de William. Elle ne contrôlait plus son plaisir, elle ne contrôlait même plus son corps qui se retrouvait prisonnier de cette danse passionnée qu’elle partageait avec l’homme qu’elle aimait. A chaque mouvement qu’il avait, elle sentait qu’il la rapprochait elle aussi de lui. Une main contre son dos l’autre sur sa cuisse, il attirait son corps contre le sien auquel elle s’agrippait autant qu’elle le pouvait. Ils se raccrochaient l’un à l’autre, comme s’ils ne voulaient plus jamais se séparer, comme s’ils ne voulaient plus jamais que ça s’arrête. Mais le plaisir était trop fort, trop violent pour qu’ils puissent résister plus longtemps lorsqu’il arriva enfin à son apogée. Elle se sentit foudroyée par la puissance de son orgasme avant de se laisser envahir par ce déferlement de sensations qui se diffusaient en elle. Elle avait le corps encore brûlant, et la respiration saccadée tout autant que son mari dont elle sentait le souffle chaud contre son cou. Ses baisers brûlants la faisaient frissonner, comme si son corps était encore électrisé par le plaisir qu’elle venait de vivre. Elle laissa tomber son front contre l’épaule de William alors qu’elle tentait surtout de retrouver son souffle. Elle le sentait toujours en elle, elle sentait aussi ses caresses contre son dos, comme s’il voulait prolonger encore un peu ce moment qui n’appartenait qu’à eux. Elle aimait tellement la douceur qu’il avait, et d’autant plus après l’amour. Elle en était dingue… – Je t’aime tellement… murmura-t-elle précisément au même moment que lui avant de se mettre à sourire. Elle se mordit la lèvre lorsqu’il mordilla à peine son oreille avant de reculer doucement son visage pour croiser son regard. Elle le contemplait avec intensité, avec tout l’amour qu’elle éprouvait à cet instant en fait. Elle posa sa main contre sa joue pour la caresser avec tendresse sans le quitter des yeux. Elle remarqua à cet instant le petit suçon qu’elle lui avait laissé en souvenir dans le creux de son cou. Tiens donc, encore une chose que Perkins se serait fait un plaisir de lui reprocher… Mais, pas de chance pour lui, il avait démissionné. Un doux sourire apparut sur le visage de Grace alors qu’elle prenait la parole, la respiration déjà un peu moins saccadée. – Tu vois… Ce que tu manquerais si je ne faisais jamais... commença-t-elle tout en entourant ses bras autour de son cou pour garder son regard plongé dans le sien. Et ce ne fut qu’à cet instant qu’elle reprit. - … De vilaines choses.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Say you can handle my love, are you for real ? ღ Graal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-