AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Don't worry about me (Jake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MODOles fées d'AL.
avatar
MODO ∞ les fées d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 236
▵ arrivé(e) le : 05/12/2016
▵ avatar : Shelley Hennig

MessageSujet: Don't worry about me (Jake) Sam 29 Avr - 22:47

Don't worry about me
Ishvari & Jake
Hôpital : Intrigue

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]J’étais silencieuse. Muette. L’agitation autour de moi ne me sortait pas de ma léthargie, les médecins se préoccupant des nombreux patients à prendre en charge ne m’intéressait à peine. Dans mon esprit, je me trouvais encore au cinéma, coincée sous ses gravats. Je sens encore la pluie battre mon corps, je sens ce mélange de chaleur foudroyante de par ma blessure et le froid de l’eau tombant du ciel et de la tuyauterie du bâtiment. J’entends encore les cris, les appels à l’aide des survivants à dans notre salle, celles d’à côté. Je me souviens que j’étais venue seulement pour voir un film avec ma meilleure amie, que nous avions dérangé la file derrière nous en prenant tout notre temps pour nous décider sur le choix du long-métrage. C’était censé être une journée calme, sympathique, amusante accompagnée de popcorn, de soda et de rire. Tout a viré au cauchemar et je n’en suis pas ressortie.

Lorsque nous sommes arrivés à l’hôpital, Akshaya a aussitôt été prise en charge. Elle était dans un état critique et je ne pouvais pas penser à l’idée de la perdre sans avoir les larmes aux yeux. Moi ? Je venais à peine d’être prise en charge dans une salle bondée de monde. C’était bruyant, trop bruyant, je finis par sortir de ses visions cauchemardesques que j’avais. Le boucan n’était pas réellement mieux en réalité. En plus de me sentir faible et assommée par l’anesthésie, l’hôpital venait de m’offrir une migraine. Lorsqu’un médecin passait j’essayai de prendre des nouvelles de Shaya ou juste demander une aspirine mais rien n’y fait.

Personne n’est venu me voir. Ce qui est normal à vrai dire, ma meilleure amie se trouve elle-même dans un service différent et d’autres de mes amis devaient être ici ou blessés, coincés ailleurs. Néanmoins cela me provoque un pincement au cœur lorsque je vois cette adolescente à côté de moi qui a sa mère près d’elle. Je l’envie et la jalouse. Il est clair que ce ne serait pas ma mère qui viendrait à mon chevet. Je les observe un instant jusqu’à ce que le rideau soit tiré entre nous deux. Pour plus d’intimité je suppose bien que ce soit impossible.

Un médecin vient me voir, celui qui me prend en charge. Il m’explique que je devrai en aucun cas faire des efforts avec ma jambe, l’utilisation des béquilles allait devenir obligatoire. Je grimace. Ce n’est pas réellement pratique et agréable. Je pourrai toujours exercer mon métier mais je serai moins disponible et j’aurai besoin d’aide sur mes shootings. Ce n’est pas l’image que je veux dégager à mes clients mais j’espère qu’ils seront compréhensifs et que Jake leur expliquera la situation. Il savait se montrer très persuasif après tout il n’est pas mon manager pour rien.

Le médecin me laisse, je me retrouve à nouveau seule. Je soupire, dors une petite heure mais suis réveillée par ce satané vacarme. Je suis épuisée, je me veux me rouler en boule dans mon lit, chez moi et ne plus jamais ressortir de mon loft. Je ne veux pas voir Wellington délabré, je ne veux pas me souvenir de ce cauchemar et de cette peur tordant mon ventre.

Je suis sur le point de me rendormir lorsque j’entends une voix, une voix familière. Mon médecin se rapproche de moi l’air agacé et il n’est pas seul. Jake est avec lui. Je ne cache pas ma moue surprise lorsque je le vois, je ne m’attendais vraiment pas à sa visite. Mais ça réchauffe mon cœur de ne plus être seule à mon propre chevet. Certes, cet homme me poussait à bout et pouvait me donner la terrible envie de l’étriper ou de le vendre au marché noir, il était quelqu’un de bien même s’il ne l’a pas bien souvent montré, préférant ce côté provocant qui m’attirait sans que je ne le veuille réellement. Mon manager s’installe près de moi, il semble inquiet. Je suis à moitié dans les vapes, surprise et encore choquée par les évènements récents. Je lui offre un sourire et un petit clin d’œil. Il ne m’a jamais vu dans cet état et je dois bien avouer que je ne veux pas qu’il se fasse l’idée que je suis un bout de femme fragile, en porcelaine qu’on doit protéger. « Hey, Jake. Je ne m’attendais pas à te voir ici. » Je réalise soudainement. Allait-il bien ? Il semblait mais on ne savait jamais. « Tu vas bien ? Tu t’es abrité avant que l’ouragan ne s’abatte sur l’endroit où tu étais ? » Ma voix se coupe soudainement, trop rauque pour continuer, elle s’étouffe dans ma gorge. Je manquais d’eau bien que j’ai été complètement arrosée par l’ouragan. Mes cheveux sont restés trempés et colle à ma peau. « Je dois tellement te faire peur. Je ressemble sûrement à un monstre de film d’horreur japonais. » Mon petit rire qui suit se transforme en toussotements. Je le regarde avec ce même sourire. Je suis contente qu’il soit là avec moi. Qu’il s’inquiète pour la jeune indienne maladroite que je suis.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Don't worry about me (Jake) Sam 29 Avr - 23:57

Don't worry about me
Ishvari & Jake
Hôpital : Intrigue

Jake pensait qu'il allait passer une belle journée, comme à l'habitude. Il avait prévu d'aller à la plage et ensuite aller voir Ishvari chez elle, afin de passer une soirée en compagnie de l'Indienne. Depuis quelques temps, il était attiré par la belle photographe qui était sa cliente. Il était son manager depuis plus d'un an. Depuis seize mois, en réalité. Évidemment, il comptait les mois, mais il ne le disait à personne. C'était son petit romantique et niais qu'il cachait aux autres. Les gens le connaissaient comme étant un homme qui adore draguer et qui fait tout pour arriver à ses fins. Il était vrai que Jake était comme ça. D'ailleurs, il était prêt à tout pour que l'Indienne soit attirée par lui. Jake avait envie qu'Ishvari finisse dans ses bras, mais aussi dans son lit. Jake ne la trouvait pas seulement attirante physiquement, mais il la trouvait aussi belle psychologiquement. Elle avait une très belle personnalité et cela faisait toujours sourire Jake. Il faisait tout pour qu'elle tombe sous son charme. Il avait déjà ouvert la porte à Ishvari, alors qu'il était seulement vêtu d'un caleçon. Il était comme ça. Il faisait son charmeur et cela marchait de plus en plus, mais elle était coriace. De toute façon, Jake n'allait pas abandonner. Alors qu'il était entrain de se préparer, il entendit du bruit à l'extérieur. C'est alors que tout changea. Il entendit des rafales et constata qu'il s'agissait d'un ouragan. En un seul instant, sa journée venait de changer. Jake alla se cacher dans sa chambre, espérait que sa villa n'allait pas avoir de dommages, mais les matériaux étaient solides. Malgré le fait que les matériaux étaient solides, il avait peur des dégâts de cet ouragan. L'ouragan ne dura pas très longtemps, mais assez pour causes des ravages sur son passage. Lorsqu'il sortie de sa villa, il vit des voitures détruites, des rues remplies d'eau et plein de choses épouvantables. Tout d'un coup, il pensa à Ishvari. Il ne savait pas si elle allait bien et où elle était exactement. Il se rappela qu'elle devait aller voir un film avec une amie, au cinéma. Elle était peut-être encore sous les décombres ou elle était à l'hôpital. Ne voulant prendre aucune chance, il se rendit immédiatement à l'hôpital. Il aurait pu prendre des fleurs ou un truc dans le genre, mais il n'avait pas envie de perdre une minute de plus. Il se retrouva rapidement à l'hôpital, malgré le fait que les rues n'étaient pas très belles. Il alla aux urgences et demanda à voir Ishvari. Il ne prit pas le temps d'écouter la réponde de la réceptionniste qu'il se mis à sa recherche. Derrière lui, il avait un médecin qui semblait être en colère. Jake vit alors Ishvari, sur un lit, les cheveux mouillés. Jake soupira et alla la rejoindre. « Salut. Qu'est-ce que tu racontes? J'ai pensé à toi et je me suis rappelé que tu allais au cinéma. Je n'ai pas voulu prendre de chance et je suis tout de suite venu ici. » Il sourit doucement, déplaçant une mèche de cheveux derrière l'oreille d'Ishvari. Elle ne semblait pas aller très bien, mais elle semblait mieux que d'autres patients dans la salle. « Je vais très bien, ne t'inquiète pas pour moi. J'étais chez moi. » Il sourit à nouveau, riant par la suite aux paroles de l'Indienne. « Non, pas du tout. Tu es magnifique, comme toujours. » En cet instant, il n'avait pas envie de draguer la belle photographe. Il voulait s'assurer qu'elle aille bien. « Est-ce que tu as vu un médecin? »
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
MODOles fées d'AL.
avatar
MODO ∞ les fées d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 236
▵ arrivé(e) le : 05/12/2016
▵ avatar : Shelley Hennig

MessageSujet: Re: Don't worry about me (Jake) Ven 19 Mai - 20:00

Don't worry about me
Ishvari & Jake
Hôpital : Intrigue

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Je suis surprise que Jake soit venu, pour moi. Je ne l’avais jamais réellement laisser entrer dans ma vie privée, il ne savait pas grand-chose de moi ni de mes connaissances seulement le strict minimum. Peut-être est-ce une erreur de lui fermer cette porte. Après tout, il est le seul qui s’est déplacé ici pour me voir. Je commençai sérieusement à réfléchir. Okay il pouvait agir comme un gros con mais là tout de suite, il est prêt de moi à mon chevet, une mine inquiète sur son faciès. Je peux lui laisser une chance. Une chance pour qu’on devienne plus que des collègues mais plutôt des amis qui peuvent s’entendre sans se crêper le chignon tout le temps. Seigneur, ça arrivait tellement souvent.

Il me dit qu’il a pensé à moi, immédiatement. Qu’il s’est déplacé aussi vite qu’il a pu. Qu’il se souvenait que j’allais au cinéma avec Shaya. Pourtant j’avais lâché cette information si rapidement, si brièvement, je ne pensais même pas qu’il pourrait s’en souvenir. J’ai été sûrement trop dur avec lui, peut-être, je ne sais pas. Je ne sais plus. Il me montre une toute nouvelle facette de lui, que je n’ai jamais vu auparavant. En cet instant précis, je sens qu’on passe le cap du professionnel. Je pense que je veux apprendre à connaître Jake. Le connaître au-delà de cette facette de con arrogant beaucoup trop sexy pour ce qu’il montre. « Merci. Ça me touche que tu sois là alors qu’on ne se côtoie pas réellement en dehors du travail. Pour cela que je ne pensais pas que tu viendrais… » Je rougis lorsqu’il attrape une mèche de mes cheveux trempés pour la glisser derrière mon oreille. Cela fait longtemps que je n’ai eu le droit à des contacts de ce genre, il fallait dire que j’étais devenue un peu obsédée par le travail ces derniers temps. Pour cela d’ailleurs que Akshaya m’a traîné au cinéma, pour que je m’éloigne un peu de l’objectif et que je profite un peu. Je le faisais lorsque l’ouragan a décimé le cinéma et probablement une bonne partie de la ville. Je prenais peur pour mon habitat, mon chez moi. Je devais connaître l’étendue des dégâts au plus vite.

Je demande alors à Jake si il va bien, inquiète pour lui comme il l’est pour moi. Même si nous ne sommes pas amis, je m’inquiète pour tout le monde. Je ne suis pas une garce sans cœur bien que j’ai mon caractère. Mon manager m’assure alors qu’il se porte bien, qu’il était chez lui. Je me mords la lèvre inférieure en me rappelant de ma dernière visite très brève chez lui où il m’a ouvert seulement vêtu d’un sous-vêtement. Je n’étais pas restée bien longtemps, trop gênée et agacée par son comportement alors qu’on devait parler du travail. Jake m’attirait comme un homme ne l’avait rarement fait depuis Rahul mais je ne voulais pas me laisser aller avec lui. Ma dernière relation avec mon précédent manager avait été compliquée, j’étais une experte en relations compliquées. Et Jake Winston était synonyme de « complication ». J’en étais persuadée, cet homme pouvait m’attirer des problèmes. Pourtant aujourd’hui, j’envisage de le laisser entrer dans ma vie. Pas assez pour finir dans son lit à gémir son nom mais assez pour boire un verre en dehors du travail. L’attraction ne devait pas me faire flancher. Je tente de donner le change en disant que je ressemble à un monstre de film d’horreur japonais comme la fille de The Ring. Pourtant cela ne marche pas. Jake déclare que je suis magnifique comme toujours. Pour la première fois, je sentais qu’il n’avait rien derrière la tête en me disant ce beau compliment. Je lui souris, plus joyeuse malgré l’ambiance morose et paniquée de l’hôpital. Jake me fait redescendre sur terre en me questionnant, si j’ai vu un médecin. Je suis sur le point de pointer l’homme qui s’est occupé de moi mais il n’est plus là, sûrement alerté par une urgence. « Hum oui j’en ai vu un. Je vais devoir utiliser des béquilles quand je sortirai d’ici, le moins d’effort possible avec ma jambe. Ça risque de me ralentir pour le travail, je compte sur toi pour m’aider l’expliquer à nos clients ? » Je me redresse lentement. « Et du coup j’aurai peut-être besoin de toi sur place. Je sais que tu n’es pas l’homme d’action sur les shootings mais là, je vais vraiment avoir besoin d’un coup de main. T’inquiètes c’est tout ce que je te demande, je rentrerai en taxi. » Je retiens une grimace en pensant que je ne pourrai plus monter sur ma moto en temps. Tant pis, ma santé est plus important. Et ce n’est pas dans son lit que je me porterai mieux, je me sens étouffée et fragile. Je me tourne vers Jake. « J’ai besoin de bouger d’ici. Y a un fauteuil roulant juste là, tu peux m’amener aux distributeurs de friandises ? Je meurs d’envie de manger un peu de chocolat. » Je me prépare, prête à ce qu’il me prenne dans ses bras pour me poser sur le fauteuil roulant. J’ai horriblement besoin d’air et j’ai irrésistiblement envie de chocolat, mon péché mignon. Je me demande si Jake m’a surprise en train de me goinfrer. Je rougis encore à cette idée, il y avait plus classe…
Made by Neon Demon


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Don't worry about me (Jake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-