AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
AWARDSle duo le plus rigolo.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus rigolo.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7318
▵ arrivé(e) le : 11/06/2015
▵ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Jeu 4 Mai - 22:41

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you"ll find us chasing the sun ♡ Krisra

La décision de partir loin de Wellington était tombée comme ça, sur une simple proposition de Clara après une nuit dans les bras l’un de l’autre. En réalité, c’était surtout le cocon puis le visage de Kris qui avait changé d’expression suite à un message qui avait poussé la jeune femme à lancer cette idée. Depuis combien de temps n’avait-elle pas quitté cette ville ? Trop longtemps déjà, surtout parce que son métier accaparait tout son temps et qu’elle n’avait jamais osé déléguer par le passé. Sauf que là, elle avait une raison suffisante pour faire le grand saut et penser un peu à elle. Pensée égoïste ? Non, surtout qu’Aodhan était venu passer du temps avec Joy, lui qui avait décidé de quitter la ville avec June. Même si elle avait ressenti un légèrement pincement au cœur, elle ne pouvait qu’être heureuse pour eux, et la petite n’avait pu qu’être ravie de passer du temps avec eux, même si sa marraine quittait la ville pour quelques jours. La wedding planneuse écoutait son cœur, souhaitant tout simplement passer plus de temps avec Kris, qu’elle apprenait à connaitre de plus en plus. et jusqu’à présent, aucune mauvaise surprise ne s’était présentée. Non, c’était plutôt tout le contraire, elle était bien en sa compagnie. Et ce n’était pas sa vengeance qui allait venir entacher ce sentiment, non et ce départ précipité n’allait surement pas attirer l’attention des forces de police, surtout que rien ne reliait le brun au trafiquant, un bon point en somme. la destination avait été plus compliquée à trouver, l’Australie étant arrivée comme une évidence, mais les souvenirs avec Tyron avaient été un frein au point que Clara avait rapidement rayé de la liste ce pays. et puis, les Bahamas s’étaient révélés comme une évidence, et après une semaine de ce coup de tête, les voilà qui s’étaient embarqués dans l’avion et avait rejoint la villa réservée. La villa donnait directement sur la plage, laissant une vue imprenable sur l’océan, ce qui avait eu le don de surprendre les deux… amis ? Amants ? À vrai dire, la brune n’avait pas trop su où se positionner dans la relation qui la liait à Kris. Enfin, c’était jusqu’au moment où ils avaient pris place dans le lit l’un à coté de l’autre et qu’ils avaient laissé parler la passion qui les embrasait depuis un petit moment déjà. leurs corps s’étaient unis, les draps avaient été les témoins de leur fougue et de la tendresse qui émergèrent de leurs ébats. La nuit avait été des plus délicieuses pour la jeune femme qui ne s’était pas retrouvée dans une telle position depuis des mois déjà. C’étaient les rayons du soleil qui avaient eu raison de ses rêves, la forçant à ouvrir les yeux et se découvrir blottie dans les bras de son amant. Sa chaleur n’était pas étouffante mais réellement réconfortante. Relevant doucement la tête, elle était venue embrasser tendrement le cou du brun, sans aucune arrière pensée. Enfin peut-être que si au final, en raison du sourire qui était apparu sur ses lèvres lorsqu’elle avait senti le corps de Kris bouger doucement. « Bien dormi monsieur Carter ? » , lui demanda-t-elle, pour le taquiner alors qu’elle laissait glisser ses doigts sur son torse. Elle jouait avec le feu et le pire c’est qu’elle en avait pleinement conscience, mais qui pourrait la blâmer ? Personne à sa connaissance. Elle ne s’était pas montrée réellement audacieuse, parce qu’elle ne tenait pas à le brusquer ou lui forcer la main. Clara vint s’emparer de ses lèvres avec tendresse, avant de lui murmurer « allez, on ne va pas rester au lit, surtout avec cette vue qu’on a. il faut qu’on aille se baigner, surtout que tu n’as pas encore vu mes petits achats pour l’occasion ». se redressant, elle s’était mordu la lèvre, avant de quitter la chaleur des draps. « Alors, tu comptes flemmarder tout seul ? ou tu vas venir me rejoindre ? » . elle prit la pose, avant de s’emparer du T-shirt de Kris qu’il avait laissé ou du moins qu’il avait enlevé à toute hâte. La jeune femme l’enfila, et se dandina pour se diriger vers la cuisine. « Pancakes ? Omelette ? » , s’efforça-t-elle de lui demander. Elle pouvait bien faire ça pour lui, surtout après cette nuit passée ensemble…
electric bird.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 244
▵ arrivé(e) le : 06/09/2016
▵ avatar : Chris Evans.

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Mar 9 Mai - 2:15

You"ll find us chasing the sun.

Cela faisait une semaine que j’avais réussi à terminé ce pour quoi j’étais venu : faire justice. Cette nuit-là, j’avais fais ce qu’il fallait, non sans mal. Clara m’avait soigné comme elle avait pu, et nous avions fini par continuer à créer ce lien si particulier qui faisait de notre relation quelque chose d’unique. Quand Clara avait proposer ce voyage, je n’avais pas accepté tout de suite parce qu’il y avait différents paramètres qui faisait que, je ne pouvais pas m’engager immédiatement. Je ne voulais pas lui faire du mal, et surtout, sans que je me l’avoue, j’avais juste peur… peur d’avoir une nouvelle relation. C’est idiot, mais je pensais que cela pourrait être mal. Lors de mon mariage, j’avais prononcé des vœux, et j’avais fait une promesse : celle d’être fidèle jusqu’à la fin des temps, pour le meilleur et pour le pire. Et puis… Il y avait ce SMS que j’avais reçu. Mon père m’avait fait comprendre que Tyron semblait être éveillé. Mon visage avait parlé à ma place, et Clara l’avait bien vu. Peu de temps après, nous avions fini par se séparer. Et là, à mon retour, je l’avais vu : il avait les yeux ouverts. Mon frère était réveillé, en vie. Ce dont pourquoi je m’étais battu avait eu raison d’une patience sans limite. Cette journée là, je n’avais même pas voulu faire face à Tyron. Il n’était pas encore très en forme pour avoir une discussion, et c’est pourquoi j’avais préféré le laisser tranquille, pour le moment. Il ne connaissait pas mon existence, et mon père s’en occupait pour qu’il reprenne ses forces. J’avais le sourire, et une grande satisfaction de le voir éveillé. De plus, voir mon père avec un nouveau le sourire sur son visage me replissait de bonheur. J’en profité donc pour accepter l’invitation de Clara. C’était les Bahamas, un endroit paradisiaque. J’essayais simplement de mettre de côté certaines choses, et de faire le point en essayant de prendre les étapes les unes après les autres. La réservation était pour le moins des plus… appréciable. Un coin de paradis pour une parenthèse inattendue. Une fois là-bas, nous avions fait la part des choses, et nous avions pu mettre carte sur table sur nos sentiments et désirs les plus profonds. J’avais une envie d’elle depuis des jours, des semaines même, et je n’avais pu résister à lui faire l’amour durant la nuit. Encore et encore. Nos corps s’étaient entremêlés, s’entrechoquant parfois. Entre tendresse et intensité, nous étions rempli de fougue. Elle ne pensait pas à Tyron, je ne pensais pas à ma femme. Ce n’était que elle, et moi : nous. Nous avions besoin de ce moment, de ces instants… magiques. Au petit matin, elle était à côté de moi, déjà éveillée. J’avais les yeux ouverts, et je pouvais constaté que Clara avait le visage d’un ange, embellie par l’amour qu’elle me portait. Je lui affichai un sourire, satisfait par cette nuit, et par ce matin si joyeux, si beau : lumineux. Tel un vrai petit rayon de soleil, Clara s’était mise contre moi pour que je l’enlace. Après quelques minutes de peau à peau, un baiser suffisait à nous séparer. « Plutôt bien, et toi mademoiselle Wilson ? » dis-je, le sourire aux lèvres, attendant comment sa réponse. Je m’étire, et regarde autour de moi, notamment la vue imprenable sur le large. Pour un réveil magique, il n’y a pas mieux je crois. Taquine, elle essaye de me lever. Je fronce les sourcils quant à ses paroles. « Ah oui ? Et bien j’ai hâte de voir quels sont ces achats. » Mes yeux se reposent alors sur Clara qui décide d’enfiler un de mes t-shirt : celui du Captain America. Ce mec là, c’est le même que moi, sans les muscles. « J’en viens ! » dis-je avant de me lever et d’aller dans la douche. « Pour moi ça sera pancakes. Pendant ce temps-là, je file à la douche 5 minutes. » Quelques minutes plus tard, je sors de la douche. Enfilant un simple short de bain. Torse nu, je laisse apparaître mes muscles déjà saillants avant de rejoindre la jolie Clara. Je lui pique l’un des pancakes qu’elle vient de faire et je vais regarder l’horizon, au loin, les pieds toujours dans la villa. Je déguste ce pancakes avant de tourner la tête vers Clara, le sourire aux lèvres. « Vraiment très bon. » dis-je avant de terminer mon pancakes. Les mains dans les poches, je me retourne et je vais alors lui faire face. Je la dévisage du regard. Clara est plutôt pas mal sexy dans mon t-shirt. Je la regarde faire ses derniers pancakes, et je lui en pique un second alors qu’elle râle. Ce n’est pas de ma faute, ils sont trop bons. « Qu’as-tu envie pour cette journée ? » lui demandai-je avant de rajouter : « Je pense que nous allons devoir aller piqué une tête… » Je m’installe alors prés d’elle, puis je m’accoude sur la table avant de regarder miss Wilson : simplement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus rigolo.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus rigolo.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7318
▵ arrivé(e) le : 11/06/2015
▵ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Mar 9 Mai - 22:17

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you"ll find us chasing the sun ♡ Krisra

Le besoin d’avancer, de tourner une page sur les derniers mois s’était présenté comme une évidence pour Clara. Les larmes de douleur et les deuils s’étaient enchainés, ne lui laissant aucun répit ou le moindre espoir d’entrevoir la lumière au bout de ce long couloir sinistre. Et pourtant ! La brune avait essayé et réussi à ne plus subir la moindre volonté d’un destin qui s’acharnerait et sur lequel personne ne semblait avoir le moindre contrôle. Toutefois, pour la première fois depuis longtemps, elle s’était décidée à se faire plaisir, écouter son cœur et laisser derrière elle toutes les obligations liées à son travail. En même temps elle allait fêter ses 29 ans et avait la nette sensation d’être passée à côté de beaucoup de choses, y compris de sa vie. Et celle-ci était beaucoup trop courte pour avoir le moindre regret. Voilà pourquoi elle avait vu une réelle opportunité en la présence d’Aodhan pour garder Joy et ainsi mettre ses plans à exécution. Une destination de rêve en charmante compagnie, voilà le programme qui s’apparentait à des premières vacances depuis une éternité. En un certain sens, elle avait l’impression de raviver des souvenirs douloureux, néanmoins c’était une nouvelle destination avec un homme qui avait réussi plus d’un miracle, avait survécu à un véritable enfer. Oui, il était l’homme qui avait laissé un gout d’espoir sur ses lèvres. Quelque peu indécise quant à la nature de la relation qui l’unissait à Kris, Clara n’avait pas tardé à mettre un nom ou du moins comprendre qu’ils avaient franchi une étape, un cap qui était loin d’être désagréable. Il lui plaisait, avait éveillé un désir enfoui et qui avait réussi à s’exprimer avec le brun, seulement lui. Elle n’avait jamais ressenti autant de sérénité, de béatitude, et dire que c’était à cause ou plutôt grâce à cet homme qui l’avait comblée toute une nuit durant, et dans les bras duquel elle s’était réveillée. Les images revenaient par vague de ces instants passés où l’union avait totale et intense, et elle ne ressentait aucun regret, ne pensait à personne d’autre. La jeune femme avait su mettre de coté celui qui n’était plus là, le présent l’emportant grandement sur l’absent. Le lieu magique devait sans nul doute jouer sur son état d’esprit, sur le fait d’être sur un petit nuage en la compagnie de l’homme qui commençait à prendre de plus en plus de place dans son existence et pas que. S’éveillant doucement, elle avait profité quelques instants des derniers moments de répit et de tendresse, tout comme des bras musclés de son amant qui l’avait enlacée, ce par quoi elle avait répondu par le contact de leurs lèvres. Un baiser pour dire merci et bien plus. la réponse du brun tout comme son sourire avait le don de la faire agir de la même manière. « Très bien, dirons-nous. » , murmura-t-elle, en pensant que le mot dormir n’était pas le plus approprié pour désigner la nuit passée. Seulement, rester au lit alors qu’ils se trouvaient sur une île paradisiaque ne faisait pas partie des projets de la demoiselle, et elle n’avait pu qu’exprimer le fin fond de sa pensée en mentionnant par la même occasion ce qu’elle avait acheté. visiblement, ses propos avaient fait leur petit bout de chemin, et elle n’avait pu que se mordiller la lèvre, en le dévisageant. « Mais pour cela monsieur, il va falloir quitter ce lit douillet et parfait » . Clara s’était empressée d’enfiler le T-shirt que portait Kris et de se diriger vers la cuisine afin de restaurer son champion. « Va pour des pancakes alors. » . L’envie de le rejoindre avait émergé en son esprit, mais cela n’aurait pas été raisonnable, et il fallait qu’elle montre ses dons en cuisine. Ne perdant aucune seconde, la wedding planneuse avait préparé le petit déjeuner, se remerciant d’avoir anticipé et fait ce qu’il fallait pour n’avoir qu’à passer à la poêle la pâte. Ayant mis sur assiette ceux qu’elle avait déjà préparé, la jeune femme avait légèrement tourné la tête pour découvrir un Kris en short de bain et dont le torse avait inexorablement attiré son regard. Il était tout bonnement divin, et le mot était faible. Un léger soupir s’échappa de ses lèvres, et le fait de le voir manger son pancake eut le don de la faire sourire, alors qu’elle poursuivait sa préparation. La demoiselle n’avait rien rajouté, se contentant de lever la tête, découvrant un Kris qui l’observait. « Oui? » , l’interrogea-t-elle, alors qu’elle ne put que lui râler en le voyant s’emparer d’un nouveau pancake. Décidément, il ne perdait pas une seconde. Enlevant la poêle du feu, elle l’avait mise dans l’évier avant de gouter à son tour une de ses préparations. C’était vrai qu’elle se débrouillait bien. la question du programme de la journée la fit réfléchir, brièvement, parce que le français avait proposé quelque chose de très alléchant. Plongeant son regard dans les yeux bleu azur qui la fixaient, Clara rétorqua en un murmure « c’est un bon début, et j’approuve totalement. Si tu me permets, je vais aller me changer alors » . Elle se détourna de lui, en ayant quand même laissé glisser ses doigts dans son dos. « Bon appétit alors. Je te laisse ton T-shirt dans la chambre. » , glissa-t-elle, avant de se diriger vers la salle de bain afin de prendre une bonne douche et de sortir quelques minutes plus tard pour choisir le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] qu’elle avait acheté pour leur voyage. Un dernier coup d’œil dans le miroir, elle expira en se sentant quelque peu ridicule. Cependant, il était désormais trop tard pour faire machine arrière. S’avançant dans la cuisine, Clara posa une main sur ses hanches. « Prêt à aller profiter de l’eau turquoise ? »
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 244
▵ arrivé(e) le : 06/09/2016
▵ avatar : Chris Evans.

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Sam 20 Mai - 20:05

You"ll find us chasing the sun.

Une parenthèse. Voilà ce que nous avions décidé de vivre avec Clara pour quelques jours. Je suis là, dans un endroit paradisiaque, avec une magnifique personne : la vie belle. Et pourtant, mon destin n’était pas écrit de cette façon là. Si il y a quelques mois on m’aurait lancé cette image en tête, je n’y aurais jamais cru, c’est certain. Cependant, la vie est faite de surprises, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Après la noirceur de mon histoire, venait la lumière de mon destin. Je pars du principe que tout est écrit. Le présent l’emportant grandement sur l’absent, en voilà une belle phrase. C’était exactement ce que je pensais là, immédiatement. La nuit fût intense, et nous avions fini par nous unir de façon répétitive. Je n’avais jamais fait ça avant… même avec ma femme. En vérité, durant cette nuit, j’avais l’impression que mon corps se lâchait complètement de toutes les tensions accumulées depuis des mois. J’avais pu voir Clara sous un autre angle, de façon différente de ce qu’elle avait pu montrer auparavant, et c’était bon. C’était bon dans tous les sens du terme. La voir comme ça s’épanouir me rendait heureux, vraiment. Au petit matin, c’était une Clara joyeuse et souriante que je retrouvais. Taquine et charmeuse, Clara s’était donc lever pour restaurer à manger pendant que je prenais une douche. Allant dans la pièce principale ou se trouvait Wilson, j’affichai un sourire naturel. « Tu es délicieuse en ce bon matin, sache-le. » dis-je suivi d’un baiser sur ses lèvres. Pour la première fois depuis longtemps, j’étais bien, tout simplement bien. Les choses avaient évoluées, et dans le bon sens. Prenant un bol d’air frais, regardant l’horizon, la mer a perte de vue. C’était un moment magique, exceptionnel. « Désolé, mais c’est trop bon. Tu m’avais caché cette qualité. » ajoutai-je concernant son talent culinaire. Je la prenais alors par la taille. Les yeux dans les yeux, j’adorai voir le visage de ma bien aimée. C’était une envie sans limite, un plaisir sans fin, et qui faisait tellement de bien. « Alors dépêche-toi. » balançai-je avant qu’elle quitte la pièce pour la douche. Pendant ce temps-là, je me faisais plaisir à manger ces délicieux pancakes que Clara m’avait préparé avec amour. Une fois revenue, Wilson me demanda si j’étais prêt à profiter. « Bien sûr ! » dis-je en me retournant pour analyser le maillot de ma belle sirène. « Cela te va bien, tu es… parfaite. » ajoutai-je avant de la regarder encore, et encore. Non, elle n’était pas ridicule. Une femme ne peut pas être ridicule en maillot de bain, et encore moins ma belle Clara Wilson. Elle n’avait juste pas confiance en elle, et je le savais. C’était pourquoi j’avais envie de lui montrer qu’elle n’avait aucune peur à avoir. « Allons-y ! » dis-je avant de l’attraper dans mes bras et de me diriger vers la sortie sous les rires de Clara. Elle n’avait sûrement pas l’habitude d’être dans cette position là, mais là… c’était différent. Elle était dans mes bras, l’emmenant dans cette eau turquoise : le paradis sur Terre. Je lui affichai un sourire tout en continuant de marcher à haute vitesse vers l’eau avant de tout simplement entrer dans l’eau avec ma fée. L’eau se glissait entre nous, sur nos corps. Je fixai ma belle, avant d’entrevoir le beau soleil qui se noyait dans yeux. « Je t’aime. » ajoutai-je, comme ça, naturellement. C’était sorti tout seul, et sans que je calcule ce qui se passe. En tous cas, Clara semblait très surprise voir presque mal à l’aise quant à cette annonce. Situation parfait pour moment unique. Je la regardai en affichant un doux et tendre sourire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus rigolo.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus rigolo.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7318
▵ arrivé(e) le : 11/06/2015
▵ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Mer 24 Mai - 16:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you"ll find us chasing the sun ♡ Krisra

Tout oublier le temps d’un voyage était la solution rêvée pour mettre un point d’honneur à s’éloigner des soucis qui avaient rythmés l’existence de Clara durant les dernières semaines passées. Parce que même si elle s’évertuait à être la bonne humeur incarnée ainsi que la romantique, le masque était de plus en plus difficile à porter tous comme les secrets et les actes. Penser un peu à soi était sans nul doute malvenu, mais cela faisait du bien, comme de se retrouver réellement en tête à tête avec Kris, celui qui lui était encore méconnu il y a quelques mois encore. Ce détail n’était que futile, surtout avec le rapprochement qui s’était opéré entre eux, un rapprochement qui laissait quelque peu perplexe la brunette. Elle ne savait pas trop où ils en étaient, sachant juste qu’elle avait commencé à s’attacher à lui, qu’il lui donnait le sourire et une sensation étrange au creux du ventre. Un sentiment de bonheur qui s’était transformé en apothéose pendant la nuit, une nuit durant laquelle ils semblaient avoir éliminé les dernières barrières et les éventuelles questions afin de profiter simplement du moment présent de la plus belle des manières possibles. Cela était limite magique, enfin même féérique qui ne lui donnait nullement de quitter les draps et sa proximité. Seulement, la brune ne comptait pas laisser Kris comme ça, le ventre creux. Non, elle tenait à lui faire plaisir, à lui montrer qu’elle était capable de le chouchouter et de le dorloter, y compris sur le plan gustatif. S’étant simplement vêtue du T-shirt de son amant, Clara n’avait pu que cuisiner des pancakes, se sentant tout simplement bien, heureuse, et ce sentiment lui faisait chaud au cœur, elle qui n’avait été envahie que par le froid glacial des temps passés. Les mots du brun lorsqu’il l’avait rejointe avait eu le don de lui faire se mordiller la lèvre, en secouant légèrement la tête. « Hum, ça en serait presque plaisant d’entendre ça » . Elle l’avait embrassé à son tour, se sentant quelque peu mal à l’aise, sans nul doute en raison du manque de confiance qui l’habitait. Elle ne pouvait le quitter des yeux, il l’attirait inexorablement et son cœur battait la chamade, sans qu’elle ne puisse plus rien contrôler. Et quand bien même elle n’avait pu que râler de le voir s’emparer d’un pancake, cela lui faisait plaisir de l’entendre la complimenter. Clara lui avait adressé un clin d’œil, en rétorquant « ne t’excuse pas, je préfère cela que si tu mettais tout à la poubelle. Hum, je t’avais plus ou moins averti » . Elle mentionnait bien évidemment la soirée durant laquelle Kris avait débarqué chez elle dans un piteux état. Seulement, elle n’avait rien rajouté, se contentant tout simplement de profiter des bras de son amant et du bleu de ses yeux qui la faisaient littéralement fondre. Seulement, si la brune avait espéré que cet instant dure un peu plus, il lui fallait passer par la case douche et se changer afin de rejoindre les eaux turquoise, un projet des plus alléchants et pour lequel elle avait fait quelques folies durant les jours précédents. Elle avait littéralement craqué pour ce maillot de bain, et en se regardant à présent dans le miroir, elle avait l’impression d’être ridicule. Mais qu’est ce qui lui avait pris ? Elle n’en savait fichtre rien, mais elle ne pouvait plus faire machine arrière. Voilà pourquoi la brune s’était présentée à lui, faisant taire son anxiété. Et d’après la réaction obtenue, elle n’avait pu que se dire qu’elle avait très bien choisi. Arrêterait-elle de douter d’elle-même et se ferait-elle un peu confiance un jour ? Voilà les questions qui arrivaient à son esprit, alors qu’elle ne pouvait que constater le regard de son brun qui ne se détachait pas d’elle. « je… Me..Merci » , bredouilla-t-elle, alors que ses joues s’empourprèrent une nouvelle fois. La wedding planneuse avait la sensation de se comporter en adolescente attardée, qui rougissait pour tout et n’importe quoi. Mais elle n’avait pas eu le temps de rajouter quoi que ce soit, vu que Kris l’avait prise dans ses bras afin de la conduire à l’eau. Elle ne ressentait aucune peur, ayant passé ses bras autour du cou du brun, s’habituant à un geste totalement inédit et tellement plaisant. Tout semblait digne d’un conte de fées, voire même de la meilleure des comédies romantiques, celles-là même qu’elle n’avait cessé de regarder en se disant qu’elle ne trouverait jamais un homme capable de tels gestes d’affection. Et pourtant, il fallait croire que tout était possible, bien qu’elle ne veuille nullement s’emballer après une simple nuit durant laquelle leurs corps n’avaient fait qu’un à maintes reprises. L’eau était venue les bercer, les rafraichissant au passage, mais pas totalement en raison des mots prononcés par l’homme. Clara était perdue, ne sachant pas si elle avait bien entendu ou si… les battements de son cœur s’étaient accélérés, et elle ne pouvait que le fixer, lui, ce visage, ce sourire, tout chez lui l’attirait inexorablement, au point qu’elle faisait des choses qu’elle ne s’était pas autorisé ou qu’elle n’avait jamais cru possible de réaliser. Et s’il était son remède ? celui qu’elle avait toujours attendu ou espéré ? Venant lui voler un baiser, elle se pinça les lèvres, en murmurant « il se pourrait bien que je t’aime aussi » . Étrange sensation alors qu’elle ne le connaissait pas depuis longtemps, mais il suffisait de sentir les papillons dans son ventre, ce sentiment de béatitude lorsqu’elle était à ses côtés, de voir qu’elle n’était pas prête à accepter qu’il parte, bref que de petits indices qui laissaient sous-entendre que ce, qu’elle ressentait pour lui, portait un nom tout simple. Et la brune n’avait qu’à faire appel à ses souvenirs pour se rappeler des confessions des différents mariés qui avaient tenu le même genre de propos. Soupirant, elle détourna légèrement le regard avant de commencer à nager. « l’eau est vraiment parfaite » . elle commençait à s’éloigner de lui, et se retournant, elle ne put qu’éclater de rire « attrape moi si tu peux, ou si tu veux » . Espiègle, joueuse, oui sans nul doute, alors qu’elle continuait de nager. Un bref moment de répit ? non, elle le provoquait, appréciant ce petit sentiment qui l’envahissait…
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 244
▵ arrivé(e) le : 06/09/2016
▵ avatar : Chris Evans.

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Ven 26 Mai - 16:31

You"ll find us chasing the sun.

Pourquoi nous pensons toujours aux autres avant soit ? Par amour ? Pas respect ? Par hypocrisie ? Peut-être un peu des trois ? Je ne manque pas à la règle, car comme on dit souvent, quand on aime on ne compte pas. C’est ce que j’ai toujours fait avec mes princesses, mais aujourd’hui, depuis mes tragédies, je dois dire que je n’ai plus la même vision des choses qu’avant. Le je passe avant le tu. C’est pourquoi j’avais accepté cette invitation de Clara pour pouvoir respirer et reprendre mes esprits de toutes les aventures que j’avais vécu ces derniers temps. J’avais envie de penser à moi, et de profiter, simplement, pleinement. Je ne savais pas si c’était Clara qui prenait trop son temps, ou moi qui étais un brun trop rapide, mais la situation en étais que nous avions passé une nuit ensemble. Depuis la première fois que je l’avais vu, il s’était passé quelques mois, et pourtant, nous étions ici, là, sous le soleil des Bahamas. C’était un petit bout de paradis dans cet enfer qui est la vie. Mais parfois dans cette vie obscure, il y de la luminosité : celle de l’espoir. Et même si je dis que l’espoir est un l’heure, il en faut parfois pour pouvoir avancer petit à petit. Je pouvais voir dans le regard, et surtout dans les attitudes de Clara qu’elle n’était pas habituer à recevoir des compliments de la sorte. Vu ses réactions, cela allait être un rude combat de tous les jours pour qu’elle prenne confiance en elle, en son corps, assumant ce qu’elle est : une femme. Moi, en tous cas, je voyais Wilson de cette façon là. Je lui montrai en lui disant qu’elle était délicieuse et parfaite. Elle avait du mal à y croire. Pourquoi être ainsi ? A l’image d’une adolescente, j’avais la sensation que finalement, aucun homme n’avait réellement prit soin d’elle. Les hommes avec qui elle avait été dans son passé l’avait-elle brusqué à tel point qu’elle en avait perdu sa confiance en elle, et en tout ce qui la touche. A part dans son travail, je crois bien que Clara n’a aucune confiance en elle. Tout Mon contraire, même si je ne suis pas certains d’être l’homme parfait. Il faut cette qualité nécessaire à mon ancien statut de capitaine. Diriger une équipe, avoir des responsabilités, sont des qualités essentielles pour avoir une confiance pleine en soit. Malheureusement, nous ne sommes pas tous pareil, et heureusement. Malgré ça, la belle a ses qualités propres à elle. J’affiche un sourire taquin et amusé quand je l’entends timidement me remercier de mes compliments. En agissant ainsi, elle en devient rigolote malgré elle, mais aussi attendrissante. Puis je l’emmène à l’eau, à l’image d’un film. Cela fait du bien, tellement de bien. Je n’ai jamais vraiment vécu ce genre de scène dans ce genre d’endroit. Une première, pour une aventure unique à mes yeux. Si pour Clara, tout se chamboule, pour moi tout est clair. La belle brune fût présente quand j’en avais le plus besoin, alors forcément, les sentiments évoluent à grande vitesse. De plus, je dois bien avouer que Clara a toutes les qualités nécessaires que je demande à une femme. C’est pourquoi, après une grande inspiration, je lui avoue mes sentiments et mon amour pour elle. Perdue, je constate que Clara est émue par ce que je viens de dire. Je sais qu’au fond, elle n’y croit pas vraiment et que ça sera à moi de lui prouver et de lui montrer mes dires. Elle me répond qu’elle aussi, se pourrait-il. N’ose t-elle pas vraiment le dire ? Peu importe, l’essentiel est qu’elle m’a entendu, qu’elle m’a vu, et qu’elle le sait. Je l’ai entendu, et je lui souris. « Je suis bien ici. Et toi ? » dis-je avant de respirer l’air pure. L’eau est parfaite dit-elle. « Je n’ai jamais vu ça… C’est tellement beau. Tu ne trouves pas. » ajoutai-je en tapotant doucement cette eau transparente. Peu à peu, Clara se détachait de moi en éclatant de rire. Elle voulait que je l’attrape, si je veux et si je peux. Vraiment ? Un rire sorti de ma bouche alors amusé de la voir ainsi. Un jeu d’enfant ? C’était ça, mais ne dit-on pas que le meilleur des couples et celui qui réuni les meilleurs amis, ou les meilleurs amants ? Je nage doucement vers Clara et je m’exprime : « Si je veux ? Bien sûr ! » J’avance alors vers elle à grande vitesse. Elle rigole me faisant croire qu’elle est effrayée, puis je l’attrape et je la balance un peu plus loin dans la mer accompagnée d’un cri de la belle. « Si je peux, évidemment regarde ! » dis-je tout en passant une main dans mes cheveux pour me recoiffer. Je souris. Puis je regarde Clara qui revient vers moi. « Arrête, tu me fais peur. » ironique que je suis. Clara revient en mode vengeance, même si je dois bien avouer qu’elle ne me fait pas peur. Je vis, et j’aime ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus rigolo.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus rigolo.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7318
▵ arrivé(e) le : 11/06/2015
▵ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Lun 29 Mai - 22:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you"ll find us chasing the sun ♡ Krisra

La vie n’était pas toute rose et ne se résumait nullement aux meilleurs instants vécus. Non, il fallait prendre en compte tous les éléments qui forgeaient un caractère et donnaient plus ou moins confiance en soi ainsi qu’en l’avenir. Peut-être que tout était incertain, mais à cet instant précis, Clara se refusait de penser au pire. Non, elle tenait juste à profiter de l’instant présent, surtout avec l’homme à ses cotés qui lui donnait un aperçu du bonheur, du véritable bonheur avec toutes les petites attentions, les petits plaisirs d’une vie de couple, même si elle ne voulait pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Enfin cette nuit passée dans ses bras ne semblaient laisser planer aucun doute quant à la nature de leur relation actuelle. Alors oui, cela pouvait effrayer, se disant qu’un homme réussissait à s’installer dans sa vie, sauf qu’elle avait la mauvaise habitude de voir partir tous ceux auxquels elle s’attachait. Enfin, pour le moment, elle ne songeait nullement à cela, se contentant de préparer un petit déjeuner digne de ce nom pour son champion qui s’était régalé de par les différents commentaires qui avaient franchi la barrière de ses lèvres. Elle ne pouvait que garder le sourire, même lorsqu’elle s’était aventurée à enfiler le maillot de bain acheté quelques jours auparavant. L’image renvoyée par le miroir la faisait rougir, elle qui n’avait pas énormément confiance en elle. Sans doute l’absence de paroles réconfortantes, d’hommes dans son existence contrairement à d’autres femmes qui avaient toujours eu toute la gente masculine à leurs pieds. Oui, sans nul doute, et puis elle était loin de ressembler à tous ces mannequins qui inondaient les différentes affiches commerciales, n’en déplaise à beaucoup. Et Kris semblait totalement contrebalancer ce qui manquait cruellement chez elle, et cela lui insufflait un souffle nouveau, celui de l’espoir et du bonheur. Des petites choses simples plaisantes qu’elle n’espérait plus en quelque sorte. Comme par exemple le fait qu’il la prenne dans ses bras, ne la conduise à l’eau dans cette position avant que des mots ne franchissent la barrière de ses lèvres, des mots bouleversants qui l’avaient émue au plus haut point. Parce qu’elle ne s’y attendait pas. Parce que c’était limite trop beau pour être vrai, parce qu’elle commençait à se poser des questions sur ce qu’elle ressentait également à son égard. Et sans réfléchir, la brune les avait prononcés à son tour. Elle ne voulait pas réfléchir, se contentant d’écouter ce que lui disait son cœur, ce qui pouvait être traduit par les papillons présents dans son ventre et ce refus de le voir partir. Elle avait craqué en à peine quelques mois, et ? Et fallait-il un laps de temps réglementaire pour pouvoir tomber amoureuse ? Non, cela n’était écrit nulle part, sinon cela se saurait, surtout elle la spécialiste des mariages. Son sourire béat traduisit bien sa joie, le cadre étant idyllique et être avec Kris était des plus paradisiaques. Clara avait relevé le regard vers lui, en se mordillant légèrement la lèvre inférieure « mieux que bien » , murmura-t-elle, alors que ses yeux se portaient sur l’immensité qui les entourait. « C’est tellement parfait, surtout à tes cotés. on n’aurait pas pu trouver meilleure destination » , avoua-t-elle, avant de venir lui voler un baiser et de s’éloigner de lui, telle une enfant. Oui, elle se montrait joueuse, dévoilant un tout nouveau visage après celui des semaines passées. Elle avait besoin de cette légèreté, de retrouver cette innocence. Clara avait lancé au brun un défi, à savoir la rattraper. Elle ne se faisait pas d’illusions, la preuve en était par le fait qu’il l’avait rapidement rattrapée, avant de la lancer dans l’eau avec des mots qui ne pouvaient nullement la mettre en colère. Les éclats de rire traduisaient cette joie immense, ce sentiment de liberté retrouvée. Remontant à la surface, la brunette l’observait, se sentant plus que chanceuse d’avoir cet apollon dans sa vie, surtout après les mots qu’il lui avait dits, à elle. Ayant passé à son tour les mains dans ses cheveux, la wedding planneuse n’avait pu que revenir vers lui, comme s’il l’attirait inexorablement comme un aimant, un aimant très sexy il fallait bien le reconnaitre. Seulement, elle ne comptait pas se laisser faire, et même si elle n’avait pas forcément les mêmes armes que Kris, elle en possédait assez pour pouvoir mettre son plan de vengeance à exécution. « tu devrais trembler » , murmura-t-elle, avant de plonger dans l’eau, et de refaire surface juste derrière lui. l’enlaçant tendrement, elle avait enroulé ses jambes autour de lui et était venue l’embrasser délicatement dans le cou. « tu veux et tu peux, je vois ça, donc je peux faire ça sans souci » . La brune prit un réel appui sur ses épaules, afin de le faire couler, tentative qui s’était révélée quelque peu infructueuse, si bien qu’elle s’était rapidement dégagée de lui, en nageant vers la plage. Au moins aurait-elle une chance ? elle en doutait, mais elle s’en moquait, parce que peu importait, tant qu’elle était avec lui et que cette ambiance règnerait, elle serait la femme la plus comblée. « on dirait que tu fatigues », le provoqua-t-elle.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 244
▵ arrivé(e) le : 06/09/2016
▵ avatar : Chris Evans.

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Mer 31 Mai - 2:16

You"ll find us chasing the sun.

L’être humain est souvent contraint de faire la part des choses entre le positif et le négatif de la vie. Cela dit, la nature humaine est faite pour que nous soyons face à la réalité des choses. La vie est faite de bien trop de choses négatives, d’échecs, d’illusions, et de disparitions. Alors arrêtons de se lamenter sans cesse et voyons le côté positif de la chose. Il faut vivre pour garder l’espoir de notre vie, de l’amour que nous portons, car si nous ne faisons pas ça de cette façon, nous perdons l’espoir, la vie dans laquelle nous vivons. Dans la vie, il nous arrive de perdre une personne à qui nous tenons, qui est dans notre cœur, et pourtant, nous devons faire une croix sur celle-ci pour différentes causes : la mort, l’oublie, le conflit ou encore la vie. Aujourd’hui, je suis ici dans un endroit paradisiaque, avec une personne qui a fait de moi ce que je vais être pour le restant de ma vie. Je suis différent d’hier. Je ne pensais pas pouvoir dire ça, mais je vais bien. Le passé est derrière moi, ainsi que mes démons, et ça grâce à Clara. Elle est prêt de moi, et quand je la regarde, cela me fait du bien, cela me fait oublier l’espace d’un instant tout le négatif de mon vie du passé. Si ce n’est pas de l’amour que je lui porte, il faut m’expliquer ce que cela veut dire. Je lui ai dit, et elle l’a entendue. Elle reste timide dans ses mots, mais je ne lui en veux pas, car tout doit être étrange pour elle. Je vais attendre, attendre qu’elle s’épanouisse vraiment avec moi. Insaisissable, c’était Kris. Il n’avait jamais aimé être comme les autres, faire dans la globalité n’était pas une option pour lui. C’est pourquoi j’avais créer la ‘surprise’ en lui disant je t’aime sur un ton si doux qu’elle ne pouvait que craquer face à mon expression. Je le regardai si tendrement, et si amoureusement qu’elle ne pouvait que croire en mes mots. Tant mieux puisqu’ils sont vrais. Certes, ce n’est jamais évident de partager nos sentiments, et pourtant, c’est ce qu’il faut faire, car la vie passe trop vite. Bien trop vite. Je donnerai tout pour pouvoir dire les sentiments que j’ai au fond de mon cœur à ma femme, mon enfant, parti trop tôt, et injustement. Je ne referai pas la même ‘erreur’ avec Clara. Elle le mérite. Je la vois rayonnante, et cela me donne des ailes. « Heureusement alors, car sinon, je me poserai des questions. » dis-je avant de sourire. « Tout est comme je l’avais imaginé. » Petit moment de tendresse et de sincérité avant la tempête. Clara s’écarte, veut jouer. Je joue le jeu, et je la chasse, l’attrape, et la balance au plus loin que je peux dans la mer. Comme des enfants, nous jouons. Mon âme d’enfant me revient et cela fait du bien, puis elle veut se venger, et je fais mine d’avoir peur. Cela rend la situation encore plus drôle, et j’éclate doucement de rire quand je la vois venir vers moi. Trembler ? Je lui fais signe avec mes mains qu’elles tremblent, avant de sourire. Elle plonge et se retrouve derrière moi. Elle entoure ses jambes à ma taille puis m’embrasse délicatement le cou. J’étais calme, et j’avais la nette impression qu’elle était sincère. Mais non, elle essaye de me couleur et y parvient qu’à moitié. La tête sous l’eau quelques secondes, je la vois partir vers la plage. Je souris, essuie mon visage avec ma main puis la rejoint avant de l’attraper et de la retourner. La prenant dans mes bras, elle se retrouve coincé. « Mais ou comptes-tu aller comme ça, mademoiselle ? » dis-je avant de la rapprocher à moi, corps contre corps, je posais mon front contre le sien dans un moment calme, doux et attendrissant. « Sache que tu ne te détacheras pas aussi facilement de moi… » ajoutai-je sur un ton ironique, amusé, mais bien sérieux. Maintenant que j’avais trouvé celle que je voulais, nul doute que j’allais la perdre de vue. Perdre une femme dont je suis amoureux, plus jamais. Alors de façon naturelle, je viens lui donner un baiser sur ses lèvres avant de la regarder : « Je suis désolé pour toutes ces semaines… Cet instant ou je suis arrivé dans ta vie alors que tu n’avais pas besoin de ça. Désolé d’avoir été un tremblement de terre dans ton existence. Malgré tout ça, et vu ce que je vois là, je ne le regrette pas, car si nous avons du passer par des épreuves difficiles, je crois que le jeu en valait la chandelle. Car nous sommes là, ici, tout les deux, et rien que pour ça, je ne regrette rien. » simplement, sincèrement, je viens lui déposer un baiser sur son front qui veut en dire beaucoup. Je ne dis plus rien après cela, je la regarde juste de mes yeux bleus. L’émotion est là : un moment unique, pour une femme unique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus rigolo.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus rigolo.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7318
▵ arrivé(e) le : 11/06/2015
▵ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Mer 31 Mai - 20:52

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you"ll find us chasing the sun ♡ Krisra

à force de voir les couples se marier, se faire, partager le bonheur était de plus naturels, même si l’amour ne semblait pas vraiment être prêt à donner à Clara la chance de se réveiller dans les bras d’un homme. Non, la plus romantique avait été quelque pu délaissée par Cupidon, qui prenait un malin plaisir à briser ses rêves, dès lors que ces derniers étaient sur la voie de se concrétiser. Et là, alors qu’elle ne s’y attendait pas, une surprise était arrivée, une de taille qui ne la laissait pas indifférente, non elle lui donnait cette sensation de légèreté que tout le monde lui avait décrit et qu’elle avait eu la chance de toucher du doigt, même furtivement. Alors dans un cadre aussi paradisiaque que celui dans lequel ils se trouvaient, le sourire ne pouvait qu’être présent, tout comme les étoiles dans les yeux de la brunette. il ne semblait y avoir aucune ombre au tableau que les amants peignaient au fur et à mesure que les minutes s’égrenaient. Si la cuisine avait été le lieu des premiers échanges, de cette complicité qui demeurait intacte, de ces compliments qui ne pouvaient que la faire rougir, même voire surtout quand elle n’était pas sûre d’elle. pourtant, jamais elle ne s’était senti aussi bien, parce que tout était idyllique, le paysage qui s’offrait à eux, leurs petits moments qui s’ancraient un peu plus dans l’esprit de la jeune femme, surtout lorsque Kris lui avait dit trois petits mots, ceux qui l’avaient étonnée. Non, la wedding planneuse ne s’y attendait pas un seul instant, parce que cela ne faisait pas longtemps, et pourtant… elle ressentait la même chose pour lui, un amour grandissant sur lequel elle n’avait aucun contrôle et qu’elle n’était pas capable de justifier. L’effet Carter ? Pas forcément, enfin même non. le regard du brun la chamboulait littéralement, et elle se laissait aller dans cette béatitude, ne pouvant que confirmer les propos de Kris quant au paysage. « Tu n’as aucune question à te poser, et ton imagination est idyllique, voire même romantique alors » , répondit-elle en souriant. La jeune femme avait la sensation d’être tombée sur la perle rate, lui faisant alors ressentir plus de fierté et de chance qu’auparavant. Toutes les épreuves passées semblaient avoir été balayées d’un revers de la main, même si elle avait rapidement mis fin à leur petit instant féérique pour jouer, pour le tester et surtout pour ne pas rester dans le sérieux trop longtemps. Après tout, ne fallait-il pas profiter de chaque seconde ? Parce que tout était fugace, et que la vie le leur avait prouvé dernièrement. Le jeu s’était rapidement retourné contre elle, même si elle avait tenté de se venger. Seulement avec son gabarit, Clara n’était pas en mesure de lui faire subir le même sort, mais elle avait trouvé une astuce en plongeant et en jouant la carte de la tendresse avant de le faire couler un minimum. Le résultat n’était pas celui qu’elle avait imaginé, mais elle pouvait toutefois être fière d’elle. la jeune femme s’était empressée de regagner la plage, comme pour ne pas subir une nouvelle fois les représailles. Celles-ci étaient arrivées, mais de la plus belle des manières, en l’attrapant et en la gardant contre lui. Plongeant son regard dans le sien, Clara avait passé ses mains autour de son cou. « Nulle part voyons. Et qui a dit que je voulais me détacher de toi ? Parce que je n’en suis pas capable » , finit-elle par murmurer, alors qu’elle appréciait le gout de ses lèvres sur les siennes. Il était beau, parfait, et c’était certain qu’elle n’était pas en mesure de vouloir le repousser, non loin de là, elle préférait le garder tout près d’elle, parce qu’elle l’aimait tout simplement. Les mots qui suivirent eurent le don de l’embuer son regard, sans la mesure où ils faisaient mention des épreuves qu’ils avaient dû franchir. Caressant la joue de Kris, Clara vint lui voler un baiser sans détourner son regard. « Ne t’excuse pas s’il te plait. Certes, tu as été une véritable tempête, mais je ne veux pas que tu sois désolé de quoi que ce soit, Kris. Tu es ma tempête, celui qui a remué mon univers, et qui me permet également de me retrouver ici, de vivre, d’aimer. Les épreuves difficiles font que nous sommes ici aujourd’hui, et que nous tenons simplement à profiter de l’instant présent. » , venant s’emparer de ses lèvres une nouvelle fois, elle se mit à sourire timidement « je t’aime, monsieur Kris Carter, et j’ai juste envie de profiter de notre moment, de cet endroit. Donc quel est notre programme ? On continue de se baigner ou tu as encore un petit creux ? » . Elle était venue se mordiller la lèvre, avant de venir se blottir tout contre lui, pour prolonger cet instant, pour rester dans ce petit cocon qui n’appartenait qu’à eux…
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 244
▵ arrivé(e) le : 06/09/2016
▵ avatar : Chris Evans.

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Lun 19 Juin - 13:45

You"ll find us chasing the sun.

Parfois, notre vie prend un chemin que nous n’avions pas vu venir. Bien souvent, nous nous donnons des objectifs, des envies et des rêves pour déterminer notre futur. Une vie de telle façon, avec ceci ou cela, mais dans la majorité, nos plans se retrouvent à disparaître pour en laisser d’autres. Pour Clara, c’était le cas, elle qui voyait sans cesse des hommes et des femmes qui s’aiment, c’était à son tour maintenant d’aimer et d’être aimé. Quant à moi, je n’étais pas venu ici pour trouver l’amour, et encore moins pour aimer. Non, j’étais venu ici pour régler des comptes, mourir peut-être, mais pas pour retrouver goût à la vie. En effet, c’était ce que Clara me procurait quand je l’a voyais elle, et son beau visage d’ange. Son sourire me faisait comprendre que j’avais fait le bon choix en venant dans cette ville, et que mes choix étaient les meilleurs pour le nouveau chemin que j’étais entrain de tracé. C’est vrai que le tableau que nous étions entrain de créer pouvait être cliché, mais c’était une vérité que nous vivions. Une sensation inédite pour moi, qui me faisait pousser des ailes. Je ne sais pas de quoi sera fait demain, et à vrai dire… Je m’en moque. Je sais que Clara sera avec moi, à mes côtés, et rien que pour cela, demain ne me fait pas peur. Je prendrai ma nouvelle vie au jour le jour, ayant confiance en la roue qui tourne. Car oui, même si nous faisons face au destin de nos vies, ce dernier nous laisse un tout choix de main d’œuvre. Je saisi ma chance, et j’essaye d’en faire quelque chose de positif. Et quand je regarde l’endroit paradisiaque ou je suis, je me dis que la chance est avec moi, maintenant. « Je ne me pensais pas aussi romantique à vrai dire. » dis-je affichant un sourire à la demoiselle. Cela m’amuse. Je me retrouve comme avant, à l’époque de mon adolescence, ou les jeux de séduction et toutes les paroles que nous mentionnons peuvent être prise pour la drague, du rentre-dedans : de la séduction. Comme des enfants, nous jouions dans l’eau, attaquant l’un à la suite de l’autre pour finir tout ça dans un tendre câlin. L’ai innocent, je lui répondais naturellement : « Je ne sais pas, tu avais l’air de vouloir me quitter pour rejoindre la plage… Mais tu sais, je serai toujours là derrière toi, pour t’épauler et te montrer que maintenant tu n’es plus seule. Je suis là, avec toi. » dis-je d’un regard sincère et amoureux. Je disais des phrases que je n’avais jamais dit, sauf peut-être il y a des années, de très longues années. Cet endroit et cette femme me faisaient tout oublier. Je ne pensais pas à ma femme, ni même à mon frère, j’étais là, tout simplement bien. Puis je lui demande des excuses pour tout ce que je lui ai fais subir depuis ces derniers mois, mais je lui dis également que je ne regrette rien, car sans tout ça je n’aurais pas pu la rencontrer et vivre tout ça. J’ai hâte d’entendre sa réponse. Une réponse qui arrive maintenant. Quand j’entends les paroles de ma chérie, je ne peux qu’afficher un sourire, car j’ai l’impression que son discours pourrait venir de moi tellement il est similaire à mes pensées. Puis elle m’embrasse, me dit je t’aime et me demande la suite du programme. « Je savais que tu allais dire ça, même si j’avais un doute… Je suis content d’entendre tout ça de ta bouche, car j’avoue que parfois dans la nuit, je me questionne sur mes gestes. Tu sais, ce n’est pas facile à porter tout ça, mais me voilà soulagé maintenant. » dis-je avant d’ajouter : « J’ai faim oui, mais je pense que nous pourrions faire autre chose ? A toi de voir. Il y a une sortie en mer pour rejoindre l’île qui se trouve tout là-bas, bronzer comme des lézards sur cette plage, manger des délicieux pancakes, ou… » Je me rapproche délicatement contre Clara et lui chuchote quelques mots : « Retourner au lit et profiter l’un de l’autre. » Je termine ma phrase en riant un peu, puis je m’écarte de Clara et de la mer revenant sur la terre ferme. Avec ma dégaine, je crois qu’il y en aurait plus d’une qui voudrait voir ce spectacle, même si je dois avouer que depuis quelques mois, la motivation pour continuer à avoir un corps d’athlète n’est plus là. Je vais devoir me ressaisir. Je fais quelques pas vers la demeure puis je tourne la tête pour voir ce que Clara fait, me demandant bien ce qu’elle va choisir. L’un, l’autre, ou peut-être tout en même temps ? Peu importe, quelque soit sa décision, cela m’ira définitivement. En attendant, je m’écroule sur le sable chaud, et je commence à faire quelques pompes pour faire ressortir mes muscles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-