AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
AWARDSle duo le plus rigolo.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus rigolo.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7323
▵ arrivé(e) le : 11/06/2015
▵ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Jeu 22 Juin - 14:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you"ll find us chasing the sun ♡ Krisra

Tout n’était pas évident, tout ne s’écrivait pas de la meilleure des manières pour tout le monde. Certains devaient surmonter des épreuves qui pouvaient paraitre insurmontables pour d’autres, mais la vie était un combat, dont la finalité pouvait être plus que parfaite. Comme ce qu’était en train de vivre Clara, elle qui s’était toujours résolue à ne se contenter que des miettes, que de voir le bonheur des autres sans y avoir réellement le droit. Enfin, si mais brièvement, avant que chacun des hommes auquel elle s’était ouverte ne disparaisse de la circulation. Pourtant, là la jeune femme semblait faire table rase du passé, se contentant simplement de profiter des instants que la vie lui donnait, profitait de cette sensation de béatitude en étant dans les bras de l’homme qu’elle connaissait depuis peu certes, mais qui avait su la toucher de la plus belle des manières et réveiller en elle des sentiments qu’elle croyait à jamais perdus. Les sourires étaient de rigueur, symboles de légèreté, de bonheur retrouvé sans véritable crainte que la petite bulle n’éclate. Non, il n’y avait qu’à voir les mots échangés pour comprendre qu’ils étaient heureux, sur la même longueur d’onde. « Tu l’es, la preuve que tu cachais bien ton jeu » . La jeune femme s’était mordillé la lèvre, alors qu’elle ne pouvait que le dévorer des yeux, se disant qu’elle avait réellement de la chance de l’avoir rencontré. Kris et elle s’aventuraient sur une piste agréable, le balbutiement d’une relation avec tous ses avantages. Là, ils s’amusaient comme des enfants pour mieux retrouver le côté amant, avec une proximité plaisante et agréable. Clara n’avait pu que secouer la tête, parce qu’elle ne voulait pas s’éloigner de lui, jamais. Aussi étrange que cela puisse paraitre, elle se sentait attirée vers et par lui, comme un aimant. Si elle avait esquissé une légère moue, le regard de Kris la fit fondre littéralement, la poussant à venir l’embrasser tendrement, amoureusement. « Je ne pourrai jamais te quitter, la plage n’est rien et pas une fuite. Continue ainsi et tu vas me faire pleurer. Sache une chose que la réciproque est vraie, que je serai là pour toi et avec toi dans n’importe quelle circonstance, dans les bons comme dans les moins bons moments » . À peine avait-elle fini de prononcer ces mots qu’elle se rendait compte qu’ils s’apparentaient grandement à des vœux dignes d’’une cérémonie officielle. Or, ils n’en étaient pas là, non pas du tout même. Ils avaient franchi des étapes, et s’il lui avait présenté ses excuses, elle n’était pas en mesure de lui en tenir rigueur, parce qu’il avait bouleversé son univers de la plus belle des manières possibles. Un détail qu’elle n’avait pu que formuler à voix haute, les mots étant sortis seuls, traduisant à la perfection sa pensée. Et le sourire que lui renvoyait son cher et tendre la confortait dans l’idée qu’ils se comprenaient encore et encore. Et si l’émotion était bel et bien au rendez-vous, elle souhaitait connaitre la suite du programme, ses envies et ses idées, qui étaient toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Surtout la dernière alors qu’il s’était rapproché d’elle et avait chuchoté l’idée la plus intéressante à son oreille. Laissant échapper un soupir, la brunette n’avait pu que s’amuser à rétorquer « peu importe ce qui a été fait, ce n’a pas d’importance, et je veux, du moins je souhaite qu’on se consacre à l’instant présent, rien de plus, rien de moins. » . Elle avait fait une légère pause, avant de poursuivre « les programmes sont intéressants, réellement ». Elle n’avait rien rajouté de plus, vu qu’il s’était écarté d’elle pour regagner la place, endroit où son petit ami s’adonnait au sport, ce qui avait eu le don de la faire éclater de rire. Décidément, il la surprendrait toujours, et il n’avait pas besoin de cela, son corps étant déjà parfait. Laissant échapper un nouveau soupir, Clara n’avait pu que s’avancer dans sa direction pour arriver à ses cotés. Ni une ni deux, elle s’était assise dans le sable en s’amusant à dessiner quelques motifs, innocemment. « tu comptes impressionner une femme ou lui donner une piste quant au choix à faire ? » . Elle ne pouvait que le taquiner un peu plus, avant de poursuivre « sortir en mer, très bien mais me retrouver avec d’autres personnes qui lorgneraient sur ce torse et ses abdos, hum je pose mon veto. Bronzer serait une solution, mais avec crème solaire, ce qui veut dire qu’il faut que je rentre, sans compter que j’ai faim, très très faim. Et qu’il serait dommage que j’en arrive à salir mon maillot de bain et qu’il faille que je l’enlève. Mais bon, tu peux continuer ton sport en laissant travailler ton imagination » . Les allusions étaient claires, et elle n’avait pu que se lever et se diriger à nouveau vers l’intérieur de la villa, avec un déhanché relativement sexy sans pour autant lancer le moindre regard derrière elle. Non, elle avait l’étrange sentiment d’avoir le regard de Kris posé sur elle, ce qui avait le don de la faire sourire.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 246
▵ arrivé(e) le : 06/09/2016
▵ avatar : Chris Evans.

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Ven 23 Juin - 20:00

You"ll find us chasing the sun.

La vie est un combat. Chacun son combat. J’ai toujours dit que dans la vie nous la démarrons seul, et nous les terminons seul. Le reste n’est que du superflu pour aider à traverser le chemin de notre histoire. Les histoires sont certes toutes différentes, et nous en gardons tous quelque chose, de n’importe quelle manière. C’est ce qui fait de nous ce que nous sommes aujourd’hui. Aucun doute, Clara ne pouvait pas avoir peur de ‘perdre’ le jeu qu’elle avait commencé avec moi, car vu mon attitude, je ne ressemblai pas à mon frangin Tyron. J’étais plus que fidèle, me lançant à 150% dans cette relation, au plus grand bonheur de Miss Wilson qui malgré tout, ne semblait pas y croire par moment. Cependant, à force de dire/montrer les choses, je savais que Clara allait enfin comprendre la nature de mes sentiments envers elle. Nous étions encore plus proche et plus complice que j’aurais pu l’imaginer. A vrai dire, je découvrais en moi des choses que j’ignorais. Prolongeant son baiser, j’écoutai ce qu’elle disait, le sourire aux lèvres. Elle disait de belles choses, et c’était limite digne d’un texte de mariage. « Je n’en doute pas. Et ma foie, j’aime bien ce que j’entends vois-tu ? » dis-je avant de la regarder amoureusement. Elle était tout ce que je voulais, au fond, et j’aimais terriblement ça. Après ce petit moment de tendresse, Clara était amusé par ce que je venais de proposer. Elle avait plusieurs choix, qu’allait-elle répondre ? J’étais vraiment touché et heureux de l’entendre dire ça, c’est pour quoi je prenais sa tête pour amener son visage vers le mien posant alors mon front contre le sien : « L’instant présent. » ajoutai-je avant de soupirer de bonheur. J’étais chanceux d’être ici, à cet endroit et avec cette compagnie. Programmes intéressants ? Je rigolai un temps soit peu avant de poser mon regard vers l’horizon, puis je faisais ma série de pompe tout en entendant presque immédiatement que Clara riait. Se moquait-elle ? Je n’espère pas, car elle sait que la vengeance pourrait être terrible. Je continuai ma série tandis que ma douce venait prés de moi, sur le sable, écrivant su ce dernier instinctivement. « Pourquoi tu rigoles ? Fais en autant. » demandai-je avant de sourire et de continuer mes mouvements. Elle me posa une question auquel j’allais lui répondre dans l’instant : « Peut-être un peu des deux ? Et puis… Je ne t’impressionne pas, si ? » dis-je avant d’arrêter et de la fixer pour attendre ses réponses. Si parfois je la surprends, elle en fait de même car elle ne répond jamais comme je pourrais croire. Je m’étire doucement et regarde ses petits dessins tout en l’écoutant. « Donc si je comprends bien, tu veux passer tes vacances à l’intérieur de notre demeure ? » le sourire au coin, je la regarde avec un petit air taquin. « Tu sais, moi ça me gène pas que les gens me regardent moi et ma plastique, quoique, ils risquent d’être éblouie par ta beauté… Surtout si tu enlèves le maillot. » dis-je en la taquinant, l’air plus que joueur. Je regarde à nouveau ses dessins : « Et on peut savoir ce que tu dessines dans le sable ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus rigolo.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus rigolo.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7323
▵ arrivé(e) le : 11/06/2015
▵ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Dim 25 Juin - 23:12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you"ll find us chasing the sun ♡ Krisra

Tout n’était pas qu’évidence, tout pouvant évoluer du jour au lendemain sans qu’on ne puisse rien contrôler ou réellement agir dessus. Ou alors, il fallait essayer de changer ce qu’on appelait communément le karma ou le destin afin de ne plus être un sombre pantin qui n’avait nul autre choix que de subir et subir, encore et encore. C’était ce qu’avait pu constater Clara, dès lors qu’elle avait rencontré l’homme qui se trouvait à ses cotés dans un endroit paradisiaque. Quelques mois s’étaient écoulés depuis leur première rencontre, et bien des faits s’étaient produits sans que cela ne vienne entacher ce que la jeune femme ressentait à l’égard de ce vengeur sexy. Les débuts avaient été quelques peu masqués par un fantôme, celui qui avait été proche de la jeune femme. Seulement, cette dernière avait décidé de laisser son ami reposer en paix afin de profiter au mieux de cet instant présent, celui qu’elle n’avait jamais cru possible un jour. Les sentiments étaient partagés, eux qui avaient mis un nom sur ce qui brûlait dans leurs veines, des mots agréables à l’oreille et qui ne pouvaient donner naissance qu’à une belle histoire, sans nuage apparent. Le romantisme à souhait de Clara ressortait, tant elle se sentait bien avec Kris, lui qui lui souriait et qui ne semblait nullement prendre peur suite aux paroles qui avaient franchi la barrière de ses lèvres. Il était vrai qu’elle avait eu peur, parce qu’elle aurait pu les écrire pour d’éventuels vœux. Pourtant, malgré le sourire et les yeux azurs qui s’étaient posés sur elle, la brune n’avait pu que sentir ses joues s’empourprer alors qu’elle répondait en un murmure « oui, je vois » . Elle avait pleinement conscience de son passé, de ce qu’il avait fait depuis leur rencontre, et pourtant, il n’y avait aucun autre homme qu’elle voulait à ses cotés, d’autres bras pour la serrer ou d’autres lèvres pour l’embrasser. Même si pour l’instant, ils devaient profiter du présent, sans essayer de faire des projets à long terme, le passé lui ayant montré que même les choses les plus évidentes pouvaient se terminer brutalement, sans happy end. Alors, le fait qu’il pose son front contre le sien et ne répète ses mots la mettait en confiance, confiance en un avenir qui pourrait être plus que radieux, enfin si le destin n’y mettait pas son grain de sel. La brunette n’avait pas envie de venir leur porter malheur, et puis ils avaient surtout un programme à définir pour la suite avec des propositions plus intéressantes les unes que les autres. Elle n’avait pu que rire en voyant Kris s’éloigner d’elle et faire du sport, non pas qu’elle se moquait de lui, non jamais, elle n’oserait pas. Clara l’avait rejoint sur le sable, en s’asseyant tout près de lui. Instinctivement, elle avait levé les yeux au ciel suite à son défi, ou du moins à la remarque reçue. Elle n’avait jamais été adepte de pompes, et cela n’allait pas commencer maintenant. Se penchant doucement vers lui, elle avait passé sa langue sur ses lèvres puis murmuré « parce que tu es incorrigible, et que tu n’as pas besoin de ça. Quant à faire ça, je vais m’en passer, je préfère te regarder poursuivre » . La brune se voulait taquine, et préférait grandement profiter du paysage qu’il lui offrait plutôt que de se fatiguer inutilement. « Bonne réponse. Si, tu m’impressionnes, et pas que… » . Non, il éveillait en elle plus de choses que cela, et elle se gardait bien de l’avouer à voix haute, sans doute parce que sa sœur ne la reconnaitrait pas. la jeune femme avait fini par surprendre le regard de son petit ami sur ce qu’elle dessinait dans le sable, ce qui ne l’empêcha pas de poursuivre, en écoutant soigneusement chacune de ses paroles. Kris ne cessait de la taquiner, ce qui habituellement aurait pu la piquer au vif, mais ce ne fut pas le cas ici. Non, ses lèvres s’étiraient en un sourire, alors qu’elle le dévisageait, s’empreignant de ses traits. « Pourquoi ? L’idée te déplait ou tu ne te vois pas me supporter constamment voire plus » . Clara s’était mordillé la lèvre, en se disant qu’il était bon pour elle de le taquiner à son tour. « Donc très bien, les gens profiteront de la sublime vue que tu renvoies, et moi… moi on verra. J’enlèverai peut-être le maillot de bain, avec ou sans toi » . Elle s’était penchée vers lui et était venue effleurer ses lèvres, par défi. Puis son regard s’était posé sur ce qu’elle s’amusait à dessiner depuis un petit moment. Un mélange de… « Joy ferait sans doute mieux que moi. je dirai un K, un C, un J quelques petits cœurs, hum des cercles, tu crois que ça veut dire quelque chose ? à part, j’ai envie qu’on retourne à l’intérieur et que tu me montres ceee que ça donne d’avoir fait des pompes. En plus j’ai faim, Kris » . elle avait passé une main derrière sa nuque pour l’attirer à elle et venir l’embrasser amoureusement. C’était si bon de ne penser à rien d’autre…
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 246
▵ arrivé(e) le : 06/09/2016
▵ avatar : Chris Evans.

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Mar 27 Juin - 1:55

You"ll find us chasing the sun.

Le destin est une chose à laquelle je crois, même si je sais également que nous avons un minimum de choix à faire pour suivre un chemin qui peut être différent en fonction de ces derniers. C’est pourquoi, parfois nous devons suivre notre instinct, et parfois nous devons laisser la vie faire les choses. De toute façon, en vu de mon expérience, nous finissons toujours par être debout quoiqu’il se passe, quoiqu’il arrive. Je le sais, et je le constate aujourd’hui quand je vois les épreuves que j’ai du traversai depuis plusieurs mois. Je suis là, heureux, et même si je n’oublie pas, je sais également que je dois continuer d’avancé, et honnêtement, je pense que Clara est la meilleure personne qui puisse m’aider à faire cela. Le romantisme de Clara associait à la douceur dont je faisais preuve donnait une alchimie totale à notre couple. Et pourtant, nous étions ensemble que depuis quelques semaines, alors qu’il y a quelques mois nous étions des inconnus l’un pour l’autre. C’était marrant comment la vie pouvait réunir des destins comme elle l’avait fait ici. Et si… Avec des si, nous pouvons refaire le monde, mais je ne peux pas m’empêcher de penser à ça : au fait que si Tyron n’avait pas rencontré Clara, je ne l’aurais pas rencontré non plus. En fait, le destin de ma vie est faite d’engrenages… Sans que je ne puisse faire quoique ce soit. Je me rends compte de cela à l’instant, et je dois dire que cela me donne encore plus envie de vouloir faire ce que je veux, quand je veux, et surtout avec la personne dont j’ai envie : Clara. Je n’ai plus envie de rester dans une pseudo vie enfermé à faire ce que la société veut. Finalement, inconsciemment, je me retrouve à penser comme mon frère Tyron. C’était une sensation assez étrange, bien qu’amusante et satisfaisante. Je veux vivre, et la belle brune qui est en face de moi me donne cette magnifique sensation. A mes paroles, elle semble être un peu mal à l’aise, ce qui m’amuse un peu. Je lui dis alors tout en lui remettant une mèche de ses cheveux derrière son visage. « Tu sais que tu es encore plus mignonne quand tu rougis comme ça ? » dis-je avant d’afficher un tendre sourire. J’aime sa façon d’être : sa personnalité. Finalement, je faisais mes pompes sous le regard de Clara qui semblait ne pas vouloir le faire : « C’est sur, c’est toujours plus facile de regarder que de faire. » dis-je tout en riant légèrement. Une chose était sur, c’est que j’étais en pleine confiance, que ce soit en moi, en elle, et/ou en nous. Je crois que jamais je n’avais été aussi confiant. C’était assez drôle de voir cette facette de ma personnalité quand on repense à mon passé. Il n’y avait aucune comparaison à faire. J’avais juste l’impression d’être une autre personne, dans une autre vie. Pourtant, la réalité était là, et je savais bien évidemment que j’étais dans la même vie, avec des hauts et des bas. « Je ne devrais plus t’impressionner pourtant. » dis-je l’air rieur, avant d’ajouter : « Ne pas te supporter ? Bien sûr que si, je pourrais le faire tout le restant de ma vie. » J’affichai un sourire taquin, car Clara jouait le jeu et cela me faisait plaisir. « Je préfère le ‘avec toi’ plutôt que le ‘sans toi’ tu sais. Je vois déjà la scène. » l’air taquin, je la regarde avec insistance. Puis, elle m’explique son dessin, ce à quoi je lui affiche un sourire amoureux, limite niais. « Je crois comprendre ce que cela veut dire oui… Ce n’est pas du grand art, mais la beauté est dans le geste. » Par défi, je ne cède pas et je ne l’embrasse pas même si cette idée me tente bien. C’est elle qui m’embrasse amoureusement, ceux à quoi je réponds de la même manière avant de l’attraper et de la soulever pour la ramener doucement dans notre demeure. Comme quoi, les pompes ça aide, non ? Pour un gros gaillard comme moi, pas sûr, mais sait-on jamais après tout. A l’image d’un couple qui entre dans leur maison, je porte Clara jusqu’à la porte, puis la repose délicatement avant de l’enlacer encore un peu, suivi d’un baiser dans le cou. Innocent que je suis, je lui demande alors : « Tu as faim ? Tu veux manger quoi ? Ce que tu as fait, ou veux-tu que je te fasse une de mes spécialités ? » demandai-je avant de me frotter les mains l’air bien convaincu de faire de la cuisine. Je suis bon cuisinier à mes heures perdues. Je regarde ma belle et douce Clara, avant d’attendre une quelconque réponse de sa part.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus rigolo.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus rigolo.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7323
▵ arrivé(e) le : 11/06/2015
▵ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Jeu 29 Juin - 12:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you"ll find us chasing the sun ♡ Krisra

S’il fallait rester cantonner à son petit monde, à ses petites habitudes, rien ne se ferait. Il fallait parfois oser, franchir un cap, sauter dans le vide pour trouver quelque chose des plus inattendus, une personne. Oui, celle-là même qui redonne gout à la vie, qui redonne espoir en l’avenir, en l’amour alors que tout jusqu’à présent n’avait été que mirage, des grains de sable qui vous filaient entre les doigts malgré tous les efforts fournis. La roue semblait avoir cependant tourné, en raison du petit nuage sur lequel se trouvait Clara en compagnie de ce bel apollon qui avait su s’emparer de son cœur, de sa raison et de bien plus. Même dans ses rêves les plus fous, elle n’aurait pu envisager un tel tableau, sans lequel la légèreté était plus que présente, sans compter le bonheur et l’amour visiblement. Les petits mots avaient été prononcés, de manière spontanée. Quoi de plus beau dans ce cadre idyllique, paradisiaque. La demoiselle ne se lassait pas de la vue que Kris lui offrait, du sourire qu’il lui adressait et des gestes qu’il lui prodiguait. Comme le fait de remettre une mèche de cheveux alors que ses joues s’étaient empourprées suite à ses paroles. Décidément, la wedding planneuse se comportait comme une adolescente qui rencontrait l’amour pour la première fois. Relevant le regard vers lui, elle n’avait pu que lui rendre son sourire, sans qu’aucune parole ne franchisse la barrière de ses lèvres. Elle s’était contentée de lui voler un baiser, en murmurant « merci » . Elle le remerciait d’être là, d’être ce qu’il était. Parce qu’elle ne voulait avoir aucun regret comme ce qu’elle avait pu ressentir en apprenant la disparition de Tyron. Enfin, elle chassa rapidement ces souvenirs de son esprit, se refusant de verser une nouvelle larme, surtout ici, alors que le moment était propice à la joie. Surtout que Kris n’avait rien trouvé de mieux que de se mettre à faire des pompes, comme pour parfaire ce corps déjà magnifique à souhait. Clara le taquinait, se refusant clairement de lui faire concurrence, enfin surtout de se ridiculiser devant son petit ami. alors, à sa remarque, elle n’avait pu que croiser les bras sur sa poitrine en lui tirant la langue « tu en fais déjà pour nous deux. » . Elle n’avait pu qu’éclater de rire, parce qu’elle se refusait de lui laisser avoir le dernier mot. Assez amusant en somme, mais cela faisait tout simplement du bien de ne pas rester sérieuse trop longtemps. Non ils méritaient de profiter après les épreuves des mois passés. « Tu m’impressionneras toujours, Kris Carter. C’est ainsi et cela ne changera jamais » . la brune ne pouvait pas se refaire. Se pinçant les lèvres parce que la conversation dérivait vers du un peu plus osé, chacun y allait avec les mots à double sens, avec des propositions qui étaient à la limite de la décence. « c’est bon à savoir, que tu peux me supporter aussi longtemps. » . Mordillant sa lèvre inférieure, elle soutint son regard « et je parie que tu préfères encore plus le ‘avec toi’ qu’avec un autre. Alors imagine bien la scène, parce que je la visualise très bien également. Ça donnerait limite envie de te donner ce spectacle maintenant, surtout avec celui que tu m’offres, chéri » . La brune avait susurré ces derniers mots avec sensualité, pour le taquiner davantage. Même si Kris semblait avoir porté toute son attention sur ce qu’elle s’efforçait de dessiner dans le sable. des motifs particuliers, symboliques, que le français avait compris. Elle n’avait pu que sourire, avant de l’embrasser quelques minutes plus tard avec tout l’amour qu’elle ressentait à son égard. Ce qu’elle avait sous-entendu avait porté ses fruits, de par la manière que Kris avait eue de la soulever et l’amener à nouveau dans leur villa. La plus belle manière possible pour un couple. A vrai dire, elle adorait ça et n’était tout simplement pas se passer de ce qu’elle était en train de connaitre, à savoir un rêve éveillé. Retrouvant le sol tout en gardant un contact des plus agréables et un baiser dans le cou qui avait eu le don de la faire frissonner, Clara n’avait pu que soupirer, en se reculant légèrement. Le faisait-il exprès ? Elle en avait l’intime conviction. « Et tes spécialités sont ? je suis curieuse… oui, j’ai faim, et surprends moi. » . Se blottissant contre lui, elle était venue déposer un doux baiser au creux de son cou à son tour, avant de rentrer et de s’amuser avec son maillot de bain. « Donc on a dit programme à … sortir ? Ou rester à la maison, enfermés, tous les deux… à … ? Jouer ? Un jeu de société ou bien ? ». Chaque mot roulait sur sa langue, avec une relative sensualité. Clara avait fini par s’étirer, sans jamais quitter Kris des yeux, attendant sa réaction à ses provocations…
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 246
▵ arrivé(e) le : 06/09/2016
▵ avatar : Chris Evans.

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Ven 7 Juil - 17:43

You"ll find us chasing the sun.

Je n’étais pas ce genre de personne, qui fait les choses pour après réfléchir aux conséquences. Du moins, c’est ce que j’étais auparavant, car aujourd’hui ma philosophie est complètement différente. En effet, au vu de mon passé et de toute mon histoire, je ne pouvais pas me permettre de réfléchir à chaque fois que je fais quelque chose, surtout quand il s’agit de sentiments. J’avais eu une chance avec Clara, et je l’avais saisi. J’avais réussi à toucher à mon but. Je n’oubliai pas mon passé, mais j’essayai juste d’avancer, comme je peux. Une nuit, j’ai voulu mourir, moi qui n’abandonne jamais en temps normal. Heureusement que cette nuit-là il y avait cette jeune femme qui, avec ses paroles, avait fini par me faire réfléchir. Cette nuit-là, je n’avais pas sauté, et aujourd’hui j’en étais plus que content. D’ailleurs, quand j’y repense, je n’ai jamais revu cette jeune femme pour lui dire merci. Je lui suis entièrement redevable. Personne ne connaît cette histoire, sauf elle. Cependant, ce n’est pas parce que je ne l’assume pas. C’est un peu comme si cette nuit-là j’étais un autre… Peut-être un jour, je dirai cette partie de mon histoire à Wilson. Peut-être qu’un jour, je lui dirai que… Non, je ne pourrais pas. Comment lui avouer que notre base de confiance n’est autre basé que sur un mensonge… Celui de mon frère Tyron. C’était un miracle qu’il soit encore en vie. Cependant, on dit souvent que toutes les choses ne sont pas bonnes à dire. Elle me regarde faire mes pompes, et elle se moque gentiment m’affirmant que je fais ça pour deux. Elle voulait avoir le dernier, et elle l’avait finalement eu. Comme quoi parfois, il faut être persévérant pour ‘gagner’ ce que nous voulons. « Si moi je t’impressionne alors moi je t’admire pour tout ce que tu es. » dis-je d’un regard attendrissant avant de rajoutai : « Et bien plus encore. » Nous n’étions pas marié et pourtant, c’était comme si, mes paroles et les siennes par moment pouvait laisser envisager cela. Me projetant, je voyais bien ma petite Clara la bague au doigt, avec l’une de ces magnifiques robes blanches. « N’hésite pas ! » m’exclamai-je sur le fait qu’elle pouvait envisager de m’offrir ce spectacle, mais allait-elle être aussi joueuse qu’elle le dit ? Je sais pertinemment que bien souvent, c’est plus difficile d’assumer ses paroles plutôt que d’exécuter des gestes. Néanmoins, je laissai la bénéfice du doute à ma jolie brune en lui laissant sa chance. Nous étions revenus à l’intérieur et elle me demanda mes spécialités. Qu’allais-je dire ? « Je peux te faire une bonne omelette ou un massage très agréable… A toi de choisir… » Je lui chuchote mes deux propositions. L’un sérieuse, l’autre un peu plus indécente. Je l’embrasse, et je crois les bras. Elle s’exprime. Elle joue, et j’aime ça. J’aime bien ce côté ‘petit démon’ de l’ange que pouvait être Clara Wilson. Était-ce moi qui lui provoquer ça ? Peut-être. Je souris, puis je ne la quitte pas non plus du regard. Enfin si, je la dévisage du regard et mes yeux se posent sur elle, sur son corps, sur sa poitrine, son ventre, et son bassin. Puis je reviens reposé mon regard sur elle, avec un regard de presque prédateur. « Je crois que la sortie sera pour plus tard… Nous allons avoir quelques heures devant nous, rien qu’à nous, pour faire ce que nous voulons » dis-je, l’air coquin. Il était clair que… Nous allions mettre à exécution toutes nos paroles et nos non-dits. J’avais hâte, hâte de découvrir à nouveau et dans les moindres détails la femme que j’aime.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus rigolo.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus rigolo.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7323
▵ arrivé(e) le : 11/06/2015
▵ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Lun 10 Juil - 0:28

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you"ll find us chasing the sun ♡ Krisra

Clara ne savait pas si elle agissait correctement, tant elle mettait un point d’honneur à faire table rase du passé, y compris à oublier toutes les barrières qu’elle s’était efforcée de construire après toutes les épreuves des mois voire des années écoulés. Elle n’écoutait que son cœur, celui-là même dont les battements s’accéléraient au contact et à la vue de celui qui était devenu essentiel à son existence. La sérénité s’était emparée d’elle, et elle ne tenait pas à imaginer le moindre nuage noir à l’horizon, bien qu’elle ait pleinement conscience que tout ne pouvait pas être comme dans les contes de fées. Pourtant, la brune occultait ce détail, s’efforçant à se dire qu’elle était chanceuse, chanceuse et amoureuse. Et le mieux dans tout cela était que c’était réciproque, et plaisant par la même occasion. Tout ne semblait être que magie, féérie, moments vraiment à deux, en couple, ce qui rimait avec complicité et petit jeu avec des compliments qui ne pouvaient que la faire rougir. La brune aurait aimé l’embrasser, enfouir son nez dans son cou et lui dire tout ce qu’elle ressentait. Mais c’était sans compter sur Kris qui continuait à faire ses pompes. Pourtant cela n’empêcha nullement la brunette de le regarder avec une tendresse infinie. « Tu m’admires pour ce que je suis ? » , répéta-t-elle, sans vraiment comprendre ce que cela pouvait bien signifier. A vrai dire, elle n’était pas en mesure de se faire de fausses idées et imaginer tout et n’importe quoi. Surtout que leurs discours suivants se rapprochaient de vœux d’un couple qui était prêt à faire le grand saut, de par cette complémentarité dans leurs paroles, de la tendresse échangée. L’organisatrice de mariage n’avait pu que soupirer de béatitude, avant de se montrer beaucoup plus coquine, en parlant d’une scène qui aurait été capable de les mettre dans l’embarras si quelqu’un passait non loin d’eux. Et puis, étant donné son coté très pudique, il était tout bonnement hors de question pour la jeune femme de s’adonner à ce genre d’activités en public, même si titiller son petit ami était loin d’être désagréable. « Maintenant ? » , rétorqua-t-elle, en se mordillant la lèvre. La brune se doutait très bien qu’elle allait perdre à ce petit jeu, elle trop sensible, trop pudique, trop peu sûre d’elle. mais tant pis, au moins elle aurait essayé. Surtout qu’ils n’avaient pas mis longtemps à regagner l’intérieur de leur villa, où le jeu semblait se poursuivre. Clara ne se laissait pas faire, se montrant plus joueuse que jamais, au point qu’elle se demandait en son for intérieur si elle avait toujours été ainsi ou si l’amour lui faisait pousser de toutes nouvelles ailes. Sans doute un peu des deux, à moins qu’elle ne se soit décidée tout simplement à profiter de l’instant présent afin de n’avoir aucun regret par la suite. Toutefois, si elle s’aventurait sur un terrain qui était loin de lui être familier, la brune n’avait pu que faire une légère moue, aussitôt remplacée par un sourire en entendant les propositions de Kris. Les deux étaient alléchantes, bien qu’elles se situent sur deux plans diamétralement opposés. Sa peau fut parcourue de légers frissons, au point qu’elle ferma les yeux brièvement afin de retrouver une respiration à peu près normale. Non, il ne fallait pas qu’elle craque, bien que la tentation fût plus que délicieuse. Un baiser échangé, et la demoiselle n’avait pu que répondre en un murmure « les deux ? » . Le jeu avait repris, et elle persistait sur la ligne prise, de par les mots qui franchissaient ses lèvres avec une relative sensualité, de son comportement. Le fait que Kris la regarde, la dévisage ne la freinait nullement, bien au contraire. Cela lui donnait cette envie de le provoquer davantage, jusqu’à ce qu’il craque. Ou jusqu’à qu’elle craque elle-même. Parce qu’il l’attirait inexorablement et qu’elle se languissait de son contact, de sa peau contre la sienne. Se mordillant la lèvre inférieure, Clara fit taire les mots qui arrivaient en premier à son esprit, surtout que son ventre avait émis un léger bruit, ce qui avait eu le don de lui faire poser une main sur cette partie de son corps. « excellente idée. Nous aurons le temps de sortir plus tard. Je veux bien voir tes talents culinaires » . elle s’était avancée vers son petit ami, jusqu’à venir l’embrasser tendrement. « le massage sera pour après, si tu veux bien. visiblement, mon estomac refuse de passer aux choses agréables directement » . elle avait susurré ses mots avec douceur, alors que ses doigts avaient enlacé ceux de Kris.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 246
▵ arrivé(e) le : 06/09/2016
▵ avatar : Chris Evans.

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Jeu 13 Juil - 16:29

You"ll find us chasing the sun.

Il faut bien l’avouer qu’en amour, il n’y a pas de limites. Les personnes qui font ça, n’aiment pas. En vérité, le véritable amour, c’est celui qui nous consume de l’intérieur. L’histoire dit qu’il n’y a qu’un seul et unique amour dans une vie : je peux prouver le contraire. Ils sont différents, et pourtant le ressenti reste le même. Je prenais conscience du fait que Clara avait des barrières pour sa protection puisque j’en avais fait de même, malgré moi. En fait, je n’y avais jamais vraiment pensé, car pour moi, depuis mon arrivée à Wellington, je n’avais rien prévu des évènements qui étaient arrivés. J’allais là ou le vent voulait de moi. Le destin voulait que ma deuxième vie me donne un autre amour : quoi faire contre ça ? Rien. Bien au contraire même puisque Clara m’avait redonner les ailes que j’avais perdues lors de mon voyage en enfer. Celle que je regardai là, à l’instant, pouvait être considérer comme étant mon paradis. « Oui, et pour tout ce que tu as pu endurer. Se relever de tout ça me prouve beaucoup de choses. Tu es déterminée, courageuse et audacieuse. Les gens pensent de toi que tu es ‘faible’ mais ils se trompent. Moi, je sais ce que tu es, qui tu es, et rien que pour ça, je veux passer tout le reste de ma vie à tes côtés. » dis-je d’une voix sincère. Je peux lire dans le regard de Clara qu’elle ne semble pas y croire, mais comme pour elle, car je suis quelqu’un de tenace, et je n’arrêterai pas de lui toutes ces paroles tant qu’elle n’y croira pas un minimum. Je lui souris, amusé par la situation. Clara est joueuse, et bizarrement, j’aime ça. J’aime beaucoup ce petit côté taquin qui reste qu’entre nous. Moi aussi, je suis pudique au fond, et surtout, je n’ai pas vraiment envie que des yeux malveillants puissent apercevoir ce qui m’appartient : le corps de ma beauté. Wilson ne m’appartient, mais… il est plus à moi qu’au voisin tout de même. L’ambiance entre nous reste taquine, coquine et simple, tout simplement simple. La simplicité, c’était une chose banale, mais si appréciable dans une relation, un couple comme le nôtre. Nous étions à présent dans la villa et je lui faisais liste de ce que je voulais faire. Elle semblait être amusée, mais également très intéressée par les perspectives que je venais de lui soumettre. Nous étions comme des adolescents, se cherchant sans cesse, sachant très bien la fin de cette taquinerie générale. Il n’y avait que nous, rien que nous dans notre bulle. C’était magique. Magique, c’est aussi le terme que je pourrais donné quant à mes plats en tant que cuisinier. « Tu sais, à l’école de police, j’ai appris à faire à manger tout seul. Il m’en reste quelques souvenirs… » dis-je fièrement comme si… comme si Clara allait me féliciter de savoir faire cuire un œuf. Un rire s’échappe de ma bouche alors que Clara déambule dans la pièce. Je la regarde sans le lâcher des yeux. Elle le sait. Elle le voit. Elle m’étonne car mon regard ne la déstabilise pas, et elle continue à être sensuelle et taquine. Subtilement, elle gagne le bras de fer, le combat : notre jeu. Je suis obligé de détourner le regard. Elle a faim. Moi aussi, en la regardant, mais je vais devoir attendre. Elle s’approche de moi, je l’attrape par la taille et je l’embrasse. Je l’enlace avant de lui dire de poser ses petites fesses sur le tabouret ou j’étais assis. Je me lève donc, puis je prépare cette omelette. Rien de bien compliqué, mais Clara peut voir que je fais ça avec amour, comme si je cuisinais pour une personne très importante. Soit, puisque Clara est la personne la plus importante de ma vie. Rapidement, c’est fait, et je prépare les assiettes que j’amène par la suite sur la table ou se trouve Clara, juste à côté. « Et voilà, goutte moi ça, c’est une petite recette française que j’ai fais rien que pour toi. Régale-toi. » dis-je en souriant. Je m’accoude à la table, puis je la regarde avec amour, mais mon téléphone sonne. Je vois le nom de mon père. Je grimace, et je ne décroche pas. Clara me regarde, l’air intrigué. « Ce n’est rien, juste mon paternel qui s’inquiéter. C’est ironique non ? » ajoutai-je en soupirant. C’est vrai qu’il n’était pas là pendant plusieurs années pour l’un de ses fils, mais là, il essaye de se faire pardonner en étant ‘inquiet’ ? Je repose mon regard sur Clara qui goutte mon plat. Elle semble apprécier, je lui souris. Je goutte à mon tour, et j’esquisse de la tête, satisfait par ma réalisation. Mon téléphone s’allume : un SMS. Je le lis discrètement : - Qu’est-ce que tu fous à bronzer alors que moi je suis dans un lit à t’attendre comme un idiot. J’ai hâte de te voir, mon frère. C’est signé Tyron. A cet instant précis, toute la chaleur et le bonheur que j’ai perçu depuis mon arrivée ici s’efface. J’ai du mal à cacher tout ça. Mon visage se ferme quelques instants, mais j’essaye de reprendre les choses en main. Je pose mon regard sur Clara qui… ignore tout. Je me déteste. Je sais que tout cela va me péter à la gueule, et je l’aurais mérité, je suppose. Je décide d’éteindre mon téléphone et de passer mes derniers jours avec ma beauté, sans me soucier de la réalité et de ce qui m’attendra à mon retour. Nul doute que Clara va me questionner sur ce SMS, car elle me connaît, et je ne sais pas tricher. Je vais devoir tout lui dire, tout dévoiler. Pour l’heure, je vois qu’elle a mangeait cette délicieuse omelette, alors je l’attrape et l’amène dans la chambre. On s’embrasse, puis je la pousse doucement sur le lit. Je la dévore du regard, aimant ce que je vois : son corps. Je m’étale délicatement sur elle, ayant une envie de goûter au plaisir de sa chair encore, et encore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle duo le plus rigolo.
avatar
AWARDS ▵ le duo le plus rigolo.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 7323
▵ arrivé(e) le : 11/06/2015
▵ avatar : Jenna L. Coleman

MessageSujet: Re: [Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris Sam 15 Juil - 18:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
you"ll find us chasing the sun ♡ Krisra

Il fallait croire que dans la vie, tout ne pouvait être que surprises, surprises dans le mauvais sens, mais également dans le bon sens du terme. Si par le passé, Clara n’avait pu que ressentir appréhension vis-à-vis de l’avenir et des moments de bonheur, elle se laissait aisément porter par le moment présent, sans essayer d’entrapercevoir l’ombre d’un nuage noir à l’horizon. Non et c’était bien une des premières fois qu’elle agissait de la sorte. Sans doute l’effet Kris Carter ou le pouvoir de la renaissance, l’acceptation du fait que la vie était fugace et qu’il fallait profiter de ce qu’elle offrait avant qu’il ne soit trop tard. Oui, sans nul doute. Il avait le don de la faire sourire, se faire sentir bien, même si elle avait la sensation de ressembler un tantinet à une adolescente de par ses joues empourprées. Sans compter le fait qu’elle se montrait relativement curieuse, ne comprenant pas totalement les propos de celui qui s’était approprié la plus belle place dans son existence. La raison de son admiration eut le don de lui mettre les larmes aux yeux, parce que jusqu’alors, elle avait toujours perçu cela comme ses faiblesses, ses pires moments qu’elle avait du endurer en serrant les dents. Et encore, Kris n’était pas au courant de tout, y compris de son accident passé qui la mettait dans l’incapacité à pouvoir un jour donner la vie, du moins c’était ce que lui avait dit le médecin qui la suivait. Les mots semblaient vains pour la brunette, qui était venue déposer ses lèvres sur celles de son petit ami, en se contentant d’un simple « merci » . Même dans ses rêves les plus fous, elle n’aurait espéré entendre de telles paroles qui résonnaient comme la promesse d’un avenir à deux, voire à trois en incluant Joy. Surtout également elle se confortait dans l’idée qu’elle avait peut-être enfin trouvé le bon, et cette simple pensée lui faisait du bien. Tellement au point de dévoiler une autre facette de sa personnalité, à savoir une jeune femme taquine, joueuse, limite provocatrice. Parce que voilà ce qu’elle était en train de faire, de provoquer son petit ami afin de faire naitre le désir et de partager cet amour naissant. Seulement, Kris résistait, lui ayant laissé le choix entre deux propositions aussi alléchantes l’une que l’autre, et c’était son estomac qui avait été le juge, à son plus grand damne. Toutefois, elle ne pouvait qu’être curieuse de découvrir les autres talents de son chéri, qui n’avait pu que s’expliquer sur l’origine de ses dons culinaires. Un sourire s’était affiché sur les lèvres de Clara, qui avait hoché la tête, tout simplement impatiente de pouvoir gouter. Cruelle tentation en un baiser avant de venir s’asseoir, bien sagement. Du moins en apparence, car ne le quittant pas des yeux, elle ne put s’empêcher d’attarder son regard sur chacun de ses muscles sur lesquels elle éprouve le besoin et l’envie de faire glisser ses doigts. La brunette avait secoué la tête pour chasser ces pensées qui n’avaient pas lieu d’être à cet instant précis, avant que les assiettes ne soient apportées, laissant apparaitre une omelette dont l’odeur la faisait saliver. « Merci mon héros » , murmura-t-elle, sensuellement alors qu’elle avait plongé son regard brièvement dans celui de Kris. Moment interrompu par la sonnerie de son téléphone qui avait intrigué la demoiselle. L’explication était bien rapidement arrivée, à laquelle elle n’avait répondu que par un hochement de tête, et elle avait alors commencé à déguster son assiette. Un régal. « Très ironique en effet. Mais c’est sans doute parce que tu es son seul fils en vie » , se crut-elle bon de préciser en haussant les épaules machinalement. Il était vrai que Clara était fusionnelle avec sa sœur, et que leurs parents se montraient toujours très protecteurs à leur égard. Toutefois, si elle avait compris la première fois, l’arrivée d’un sms transforma totalement l’expression du visage de Kris. C’était comme si les heures passées n’avaient jamais existé, comme si elle se retrouvait face à cet inconnu sur la tombe de son ami, ce qui avait le don de la dérouter littéralement et de regarder son petit ami avec insistance. Allait-il lui parler ou devrait-elle lui tirer les vers du nez ? Parce qu’à cet instant précis, toutes les hypothèses, y compris les plus incongrues naissaient en son esprit, ce qui n’était pas bon. Ne tenant pas à se montrer intrusive, la brune s’était empressée de terminer son assiette, une bonne idée vu que Kris l’avait attrapée quelques instants plus tard afin de la conduire dans leur chambre, leur petit nid où tout ne voulait qu’être légèreté et continuité de leur instant magique. Seulement, pourrait-elle faire abstraction de ce détail ? elle n’avait pas eu l’occasion d’y songer davantage, parce que le regard du français l’hypnotisait et que le feu du désir s’était emparé d’elle. le contact de leurs peaux eut raison de ces dernières interrogations. « je t’aime, ne l’oublie jamais. » . ses yeux l’intimaient de lui faire confiance, de lui parler quand il en ressentirait le besoin ou l’envie, même si l’instant présent n’était pas le plus propice aux aveux. Les doigts de la wedding planneuse caressèrent le dos de son petit ami, avant qu’elle ne l’attire un peu plus contre elle, pour mieux unir leurs lèvres puis leurs corps quelques instants plus tard. Eux deux, tout simplement…
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Bahamas] you"ll find us chasing the sun ♡ Kris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-