AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 We can hurt together.  ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: We can hurt together.  ~ Graal ღ Mar 9 Mai - 13:57


 

 
 


« We can hurt together.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



La conversation sérieuse avait tourné court, à cause de Grace principalement. Elle n’avait pas envie de parler une nouvelle fois de ce voyage avec lui, et surtout de tout ce qu’il engendrait dans son cœur. Elle ne pensait pas, à vrai dire, que son mari puisse trouver les mots qui changeraient son état d’esprit. Ce n’était pas avec de belles paroles qu’il pouvait tout effacer. Non, le mieux était de laisser un peu de temps, elle en était convaincue. Mais, en attendant, l’ambiance était toujours aussi froide entre les deux époux. Ils se trouvaient dans la cuisine, comme deux inconnus. Elle était presque mal à l’aise de se retrouver dans la même pièce que lui. Et plus encore quand elle entendit sa question. Elle ne pensait pas terminer la soirée en sa compagnie. A dire la vérité, elle pensait qu’ils s’échapperaient chacun dans une pièce, loin l’un de l’autre. Elle sentait déjà ce petit trouble l’envahir à l’idée de rester en tête à tête avec lui. Mais refuser n’était pas une option qu’elle pouvait envisager. Sinon, il s’empresserait d’affirmer qu’elle le fuyait bel et bien. Ah, Grace… Elle agissait parfois sans aucune once de maturité. La seule chose qui l’incita à accepter fut qu’elle se prenait prise à son propre piège. Mais, au moins, elle allait passer un peu de temps avec l’homme de sa vie. Il était temps. Néanmoins, elle choisit rapidement la voie la plus facile puisqu’elle lui proposa simplement de regarder un film. Ce n’était pas comme si elle était d’humeur à avoir quelque chose de plus romantique en sa compagnie. En tous les cas, William semblait véritablement surpris par sa réponse. Et pourtant, il accepta assez rapidement puisqu’il se proposa même d’aller chercher dans leur collection celui qu’ils regarderaient. La belle hocha simplement la tête en signe d’acquiescement avant qu’il ne quitte la pièce pour rejoindre le salon. Se retrouvant seule quelques instants, elle laissa échapper un long soupir. Elle était un peu perdue en fait. Elle était partagée entre l’envie de faire un effort parce que… Parce qu’elle l’aimait, bien trop même, si vous voulez son avis… Et puis, il y avait cette part d’elle aussi, tellement obstinée. Elle avait du mal à mettre de l’eau dans son vin. Elle était toujours si extrême qu’elle n’avait pas l’habitude de lâcher du lest et… Laisser simplement courir. C’était son caractère, elle était comme ça. Elle ne pouvait pas passer l’éponge, elle ne pouvait pas tout oublier parce que cela signifierait qu’il n’avait rien fait de mal. Ah, les femmes. Elle ne savait pas si elles étaient toutes comme elle, surement que non. Enfin, elle avait assez réfléchi comme ça. Elle mit simplement le lave-vaisselle en marche avant de se diriger à son tour jusqu’au salon où se trouvait William… Elle avait une petite appréhension. C’était ridicule, ils allaient simplement regarder un film. Mais quand elle le vit assis sur le fauteuil, et non sur le canapé comme ils en avaient l’habitude, elle fut… Surprise. Troublée, aussi. Il venait de lui dire qu’il ne supportait pas cette distance mais quand il avait le moyen de se rapprocher ne serait-ce qu’un minimum d’elle, il ne le faisait pas. Elle ne comprenait vraiment rien. – Tu n’es pas obligé de t’asseoir là-bas, tu sais. déclara-t-elle sans réfléchir avant de s’approcher finalement du canapé. Elle était aussi surprise par le choix du film mais elle devinait sans mal qu’il avait cherché quelque chose qui lui plairait, à elle. – Le cas Enfield… Mais tu es sur ? demanda-t-elle avec étonnement alors qu’elle s’installait confortablement sur le canapé. Ce n’était pas son genre de film, vraiment pas. Et en plus, elle n’était même pas sûre qu’il ait vu le premier volet.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: We can hurt together.  ~ Graal ღ Mar 9 Mai - 14:48



~ GRAAL~
"We can hurt together."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ils allaient passer la soirée tous les deux c'était déjà pas mal non ? Et puis il s'avait d'avance qu'il ne pourrait rien lui demander de plus, si en temps normal il étaient toujours collés l'un à l'autre ce soir ce ne serait pas le cas puisque une fois le film choisi et prêt à être lancé, William ne s'installa pas à la place qu'il prenait d'habitude puisqu'il ce mit assez loin du canapé dans l'un des fauteuils pour laisser la place à Grace, de toute façon elle ne voudrait surement pas être prêt de lui. Elle disait ne pas le fuir mais l'un comme l'autres ils savaient que ce n'était pas vrais seulement elle ne voulait pas le dire tous haut pour éviter que ça ne cause plus que dégâts. Assis tranquillement, Grace n'était pas encore là et ça lui laissait tout le temps pour réfléchir à cette situation. Il en avait assez mais d'un autre côté il ne voulait pas non plus forcer les choses, il ne voulait pas la brusquer non plus de peur de rendre leur situation encore plus invivable. Sortant de ses pensées en l'entendant arriver dans la pièce, William tourna tout de suite les yeux vers elle, il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle lui dise ce genre de chose seulement maintenant qu'il était là il n'allait changer de place pour aller ce blottir vers elle même si il en avait très envie, il doute qu'elle ce laisse approcher aussi facilement. - Je ... je parle trop devant les film d'horreur ... je sais que tu n'aime pas ça ... Et c'était vrais, il n'y avait pas pire que lui devant ce genre de film, il commentait tous le temps et c'était insupportable, il commentait la façon de réagir des personnages, l'action en elle même et s'amusait à faire le classement des personnes qui allaient mourir en premier. Au bout de cinq minutes de film ce n'était par rare que Grace lui dise de la fermer ... même avant le début du film elle le mettait toujours en garde. Bon ce n'était pas non plus une excuse pour s'asseoir le plus loin possible mais bon. - Oui c'est ça ... ben je sais pas, j'ai pas vu le premier mais tant pi ! De toute façon ce genre de film, c'est trop prévisible ! Pour lui oui. - Au pire si je m'ennuis trop, je peu toujours commenter le film ! Répondit il en la fixant avec un petit sourire amusé avant de détourner les yeux pour les poser sur l'écran alors que le film commençait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: We can hurt together.  ~ Graal ღ Mar 9 Mai - 16:16


 

 
 


« We can hurt together.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Ils allaient passer la soirée ensemble, c’était déjà un pas en avant qu’elle faisait pour lui. C’était la première fois qu’elle passait volontairement du temps avec lui, sans y être contrainte. Bien qu’elle avait eu quelques scrupules à accepter, elle l’avait fait. Pourtant, elle ne s’attendait pas à ce que son mari préfère s’installer loin d’elle, sur le canapé. A vrai dire, c’était quelque peu… Frustrant. Ça la dérangeait, oui. Elle ne comprenait pas pourquoi il voulait rester loin d’elle alors que… C’était elle qui était censée lui en vouloir, non ? Elle ne saisissait pas ce qui pouvait bien se passer dans sa tête, Grace. Peut-être avait-il peur qu’elle le rejette, ou peut-être n’avait-il simplement pas envie d’être à côté d’elle… Elle ne savait pas mais le moins qu’on puisse dire, c’était qu’il était parvenu à attiser son intérêt. C’était la première fois depuis leur dispute qu’elle s’étendait plus de quelques secondes sur William. Mais ce n’était pas si surprenant de sa part, au fond. Elle avait tendance à avoir un esprit très contradictoire, Grace. S’il s’était assis sur le canapé, elle aurait été capable de s’installer elle-même sur l’un des fauteuils. Ou, dans le meilleur des cas, elle se serait mise à l’autre bout du canapé, pour bien marquer une distance entre eux. Et là, alors qu’il posait lui-même cette distance, elle se demandait pourquoi il le faisait. Elle ne comprenait pas, et surtout ça ne lui plaisait pas. Grace dans toute sa splendeur. Elle n’était pas facile à comprendre mais il n’empêche qu’elle n’avait pas pu retenir un commentaire en le retrouvant assis sur ce fauteuil. Croisant rapidement le regard de son mari qui se retournait aussitôt vers elle, la belle blonde le contempla alors avec davantage de trouble encore en l’écoutant. Il parlait trop devant les films d’horreur… C’était ça, son excuse ? Vraiment ? – Oui, enfin, je suis habituée. affirma-t-elle instinctivement, sans pouvoir s’en empêcher. Et le regretter aussitôt. Elle avait trop de fierté pour vouloir lui montrer que ça l’embêtait… Mais sa fierté n’égalait visiblement pas sa spontanéité. Elle avait parlé sans réfléchir mais aussitôt fait, elle détourna les yeux sans en rajouter davantage avant d’aller se réfugier sur le canapé. Tant pis, il n’avait qu’à rester sur ce fauteuil si c’était ce qu’il voulait. Reprenant la parole l’air de rien, William lui précisait le choix du film… Un choix qui la surprenait. Si elle adorait les films d’horreur, lui les trouvait surtout sans intérêt. Il ne parvenait jamais à se mettre dedans. Et quand il s’efforçait de le regarder malgré tout, il ne pouvait pas s’empêcher de tout commenter. En plus, il lui confirmait lui-même qu’il n’avait pas vu le film qui précédait celui-là. – Bon, comme tu veux… déclara-t-elle alors que le film commençait. Elle n’avait pas répondu à ses dernières paroles. De toute manière, il s’était empressé de détourner son regard d’elle pour le poser sur la télévision comme bien plus accaparé par celle-ci. C’est ce que tu voulais. Qu’il te laisse tranquille. Et depuis quand faisait-il ce qu’elle voulait ? Elle était troublée, Grace. Si bien qu’elle ne se rendait pas compte alors que les premières minutes du film défilaient que toute son attention était braquée sur lui. Elle s’efforçait de reporter son regard sur l’écran mais elle n’était pas vraiment dans le film, elle était bien trop perdue dans ses réflexions.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: We can hurt together.  ~ Graal ღ Mar 9 Mai - 16:40



~ GRAAL~
"We can hurt together."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Si il ne c'était pas installé prêt d'elle c'était uniquement parce qu'il avait peur qu'elle le repousse oui ou qu'elle fuit sans même ce poser de question, alors plutot que d'en faire tout un débat il c'était lui même éloigné et ce n'était pas de gaieté de cœur qu'il le faisait parce qu'il préférait volontiers être prêt d'elle plutot que dans son coin mais après tous elle ne voulait pas lui parler alors pourquoi voudrait elle être à ses côtés ? Même dans leur lit elle faisait tous pour avoir le maximum de distance avec lui donc il était bien loin d'imaginer combien elle était troublé par son attitude et il n'imaginait pas non plus les questions qu'elle ce posait puisque pour lui ... elle avait juste besoin de place et de temps alors il lui laisser ce qu'elle avait demandé. Il tentait pourtant de la faire sourire, c'est vrais qu'il parlait tout le long d'un film d'horreur et il savait combien elle trouvait ça agaçant mais il n'eu pas vraiment de réaction de sa part puisqu'elle ce contenta simplement de lui répondre qu'elle avait l'habitude mais c'est tous. - Oh ... Dit il simplement, elle y était habituée oui ! Mais William comprenait surtout que ... c'était dérangeant pour elle qu'il soit aussi loin, ou alors il ne comprenait pas ou elle voulait en venir et de toute façon il n'aurait pas de plus ample explications puisqu'elle détourna rapidement le regard comme si elle voulait retirer ce qu'elle venait de dire. William ne demanda pas plus d'explication et de toute façon il ne comptait pas changer de place non plus. Il avait opté pour un film d'horreur, non pas pour avoir l'occasion de rassurer sa femme si jamais elle était paniquée par le film mais plus parce que c'était le genre de film qu'elle aimait. Il n'avait pas vu le premier film mais pour lui ça n'avait pas d'importance, l'essentiel c'était qu'elle le trouve assez distrayant pour rester dans la même pièce que lui même si ils n'étaient pas là pour parler tous les deux. Quand elle était là, il ce sentait moins seul et il avait parfois l'impréssion que tous allait bien entre eux même si ce n'était pas le cas. Lui souriant faiblement, la jeune femme ne décrocha pas un sourire alors que son regard était déjà sur la télé. Si il voulait obtenir un sourire c'était raté, alors il détourna doucement les yeux pour les porter sur le film qui venait de commencer. Pour une fois, William était silencieux, beaucoup trop silencieux pour que ce soit normal ... alors que sa femme, elle, était bien plu captivée par lui que par le film sans qu'il ne remarque quoi que ce soit. Pour la première fois, il tentait de ce plonger dans le film, de comprendre l'histoire même si ce n'était pas du tout ce qu'il voulait, après quelques minutes de film il finit par tourner discrètement la tête vers sa femme et il fut assez surprit de croiser son regard. Bon sang ... elle était vraiment en train de le regarder ? Il ce sentait presque gêné, comme prit en flagrant délit alors que c'était "normal" pour un couple de ce regarder non ? Il était troublé aussi, comme à chaque fois qu'elle avait les yeux rivé sur lui, il sentait son regard et il n'osait pas bouger. Son regard ce posa de nouveau sur le film mais cette fois, il n'y portait plus aucunes attention, bien trop accaparé par sa femme, elle ne faisait rien pourtant et c'état suffisant pour le troubler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: We can hurt together.  ~ Graal ღ Mar 9 Mai - 17:26


 

 
 


« We can hurt together.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’était tout de même dingue d’être aussi lunatique. Elle ne se comprenait pas elle-même, Grace. Elle pensait avoir du mal à rester dans la même pièce que son mari toute une soirée et… Et maintenant qu’il restait à bonne distance d’elle, elle avait du mal à l’accepter. C’était comme si son esprit s’amusait à vouloir exactement le contraire de ce qu’il faisait. Elle ne saisissait pas elle-même ce qui la troublait autant… Elle devrait s’estimer heureuse pourtant. Elle devrait lui en être reconnaissante de rester éloigné parce que… C’était ce qu’elle voulait. Mais non. Cela ne lui allait pas. Elle se demandait s’il avait envie de rentrer dans son jeu de l’ignorance, pour lui montrer combien c’était désagréable. Mais il n’en avait même pas l’air. Non… Il était loin d’elle, et il s’en contentait. Alors qu’il allait partir d’ici peu à l’autre bout du monde. Génial. Et elle, elle était vexée. Elle était difficile à suivre, hein. Elle s’en rendait compte en plus mais cela ne faisait que l’agacer davantage. Au fond, c’était presque évident. Ils passaient leur temps à jouer à ce jeu… Je t’aime, moi non plus. Ou bien, c’était Suis-moi, je te fuis. Fuis-moi, je te suis. Oui, c’était précisément ce qui était en train de se passer. Elle était troublée par le fait qu’il cherche si peu à se rapprocher d’elle alors que… Alors qu’il savait, au fond de lui, que c’était à lui de faire ce pas vers elle. C’était lui qui l’avait blessée après tout, non le contraire. Mais il respectait cette distance. Pire, il s’en accommodait. Et ça la rendait dingue. Vraiment. Oui, oui, elle ne savait pas ce qu’elle voulait. Elle était incompréhensible. Elle n’en avait rien à faire. Tout ce qui comptait, c’était que cette façon qu’il avait de rester à l’écart la rendait dingue. Tout autant que le fait qu’il garde obstinément le silence… Elle attendait ses remarques, ses critiques. Elle les devinait, elle les entendait presque avant qu’elles n’arrivaient. Mais elles n’arrivaient même pas. Et ça lui manquait. Il lui manquait. Il se trouvait tout près d’elle, sur ce putain de fauteuil, et il lui manquait. Elle ne pouvait même pas s’empêcher de le regarder. Tous les cinq ou dix secondes au maximum, elle tournait la tête vers lui. Et puis, elle s’en détournait presque aussi rapidement. Et puis, elle recommençait. Elle ne parvenait pas à se plonger dans le film, toute son attention était focalisée sur l’homme de sa vie qui, pour une fois, semblait accaparé par un film d’horreur. Elle le regardait pour la énième fois lorsque, soudainement, il tourna la tête vers elle, la prenant sur le fait. Merde. Merde. Merde. Elle détourna aussitôt la tête pour fuir son regard mais son geste était tellement précipité qu’il ne montrait que davantage combien elle était plongée dans sa contemplation. Elle sentit quelques instants le regard de William posé sur elle et… Elle n’en était que plus mal à l’aise encore. Elle se mettrait des gifles. Alors quoi… Il suffisait qu’il s’éloigne une fois pour qu’elle redevienne aussi entichée que lui que d’habitude ? Elle s’agaçait toute seule. Et, en même temps, elle ressentait toujours ce trouble en elle. Mais plus elle était troublée, plus elle s’en voulait d’être aussi faible. Si bien qu’elle ne tint pas quelques minutes avant de se relever subitement. – Je vais me coucher. l’informa-t-elle simplement avant de quitter aussitôt le salon pour aller se réfugier dans sa chambre. Il n’allait probablement rien comprendre du tout. Tant pis. Elle était surement un peu dingue de toute façon. Après un rapide saut dans la salle de bains, elle se débarrassa de ses vêtements et enfila une nuisette avant de se mettre au lit.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: We can hurt together.  ~ Graal ღ Mar 9 Mai - 17:58



~ GRAAL~
"We can hurt together."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'est pas comme si ils étaient simple à comprendre tous les deux, il y à toujours eu ce jeux de séduction entre eux, ce tourner autour, faire craquer l'autre, ce courir après, ce fuir puis ce retrouver ... bref c'était le fondement même de leur couple. Même eux ne parvenaient pas à ce comprendre parfois et c'était d'autant plus difficile et pourtant c'était comme si ils aimaient ça. Ce faire du mal inutilement ou peu être que c'était un jeu ... un jeu dangereux qui rendait leur vie de couple bien moins ennuyeuse. Tous ça parce qu'il ne c'était pas assis à côté d'elle ! Grace était en train de cogiter alors que William ce son côté était bien loin de ce poser autant de question puisqu'il agissait simplement en fonction de ce qu'elle lui avait demandé, c'est à dire garder ses distances. Il évitait d'y penser et surtout il tentait de ce concentrer sur le film, puisqu'il n'avait que ça à faire ... une la première fois de sa vie il parvenait à trouver un peu d’intérêt dans ce genre de film et pourtant, c'était rare qu'il ce plonge dans cette ambiance déstabilisante d'un film d'horreur. Sa femme, était occupé à tout autre chose et ce n'était pas le film qu'elle trouvait captivant. En temps normal, c'était le genre de chose qu'il sentait, dès qu'elle le regardait il le sentait tout de suite mais cette fois, William le remarqua uniquement lorsqu'il tourna enfin la tête vers elle. Elle était vraiment en train de le regarder et comme prise en flag elle détourna rapidement la tête, trop longtemps pour que ce soit innocent alors faisant de même, Will détourna également le regard alors qu'un petit sourire ce dessinait sur le coin de ses lèvres. Finalement il n'était pas si invisible que ça pour elle puisqu'elle avait les yeux rivé sur lui. Bon ce n'était qu'un début mais ... ça faisait longtemps qu'il n'avait pas eu le droit à ce genre de petit regard. Reportant son regard sur le film, ce n'était pas pour autant qu'il retenait son attention, en faite il pensait surtout à sa femme. Il n'osait pas la regardait mais est ce qu'elle le faisait ? Le fixait elle ? A quoi pensait elle ? Et voilà qu'elle avait réussi à le troubler et surtout le pousser à ce poser des questions. Au bout de quelques minutes, Grace brisa ce silence pour lui dire qu'elle allait ce coucher. Assez surprit par sa réaction, elle ne lui laissa même pas le temps de réagir qu'elle avait déjà quitté la pièce sans un mot de plus. - Euh ... d'accord, bonne nuit quand même ! Dit il alors qu'elle avait déjà rejoint l'étage le laissant seul avec son film qu'il ne comptait pas vraiment regarder. D'ailleurs, il n'attendit pas plus de quelques secondes avant de l'arrêter pour regarder les programmes qui passaient à la télé. Là, franchement il n'avait pas comprit ce qui venait de ce passer, elle lui fait en quelques sorte comprendre qu'il est assis trop loin, elle le dévisage puis au final elle fuit ... non parce que là c'était clairement ça ! Elle fuyait ! Décidément, la soirée en tête à tête n'avait pas durée très longtemps en fin de compte. Préférant lui laisser le temps de s'endormir avant d'aller la rejoindre, il ne faisait que zapper les programmes en attendant que minuit passe. Ce n'est qu'aux alentours de minuit trente qu'il finit par monter la rejoindre espérant qu'elle ce soit endormie. Passant rapidement par la salle de bain, il rejoint leur chambre sans faire de bruit avant de ce glisser dans le lit. D'abords tournée de son côté, Grace elle lui tournait le dos comme à son habitude depuis quelques jours. A croire qu'il y avait un mur entre eux. Il prit le temps de la regarder dormir, du moins il pensait qu'elle était en train de dormir c'était difficile d'en juger à cause du peu de lumière qu'il y avait dans leur chambre, puis il ce pencha doucement vers elle pour déposer un tout petit baiser sur sa joue - Je t'aime, dort bien ...Murmura t'il plus pour lui qu'autre chose avant de ce tourner de l'autre côté pour lui tourner le dos et tenter de trouver le sommeil, le plus loin possible d'elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

We can hurt together.  ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-