Ils n'attendent que vous...


Et hop, un petit vote.



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
MODOles lutins d'AL.
avatar
MODO ∞ les lutins d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1185
▵ arrivé(e) le : 27/03/2017
▵ avatar : Nico Tortorella

MessageSujet: Re: Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa Mer 18 Oct - 17:39

Je suis ton soleil et tu es ma lune
Raissa ft. Malwyn


Je ne croyais qu'à moitié ces excuses. Enfant, peut-être qu'elle n'avait pas eu le choix. Mais en grandissant, on prend des décisions, seul. On se fait sa propre décision. Et là, elle était en train de me faire comprendre, que l'entière responsabilité, venait de sa mère. Ce que j'avais du mal à accepter, bien évidemment. Je n'étais peut-être pas fréquentable... Mais je n'étais pas non plus stupide. J'avais beaucoup de mauvais côté, mais certainement pas idiot. Je soupirais lassé par la discussion, laisser par toujours les mêmes reproches. Mon verre vide entre les mains. Que j'avais cette furieuse envie qu'il soit rempli. Non pas pour me donner du courage, J'en n'avais pas besoin, parce que j'étais plutôt franc, peut-être mêmes un peu trop. Parce que les mots franchissaient mes lèvres, sans même réfléchir. Mais pour un compagnon bien plus fidèle. Lui au moins m'accompagnait sans même me juger. Je fis un geste rapide vers le barman, qui l'aperçus assez vite, malgré le monde. S'activant déjà derrière son bar. Enchainant les bouteilles, remplir les verres dans un geste assuré. Si je n'avais pas embrassé cette voie actuelle, c'est peut-être l'un de ce genre de boulot qui aurait choisi... Si j'avais eu le choix. On dit qu'on a toujours le choix... C'est faux, ce sont des mensonges. Certaines personnes sont livrées à eux même. Et plus les mots défilaient entre mes lèvres, plus je sentais une Raissa, qui s'effondrait en face de moi. Est ce que j'avais été trop loin ? C'est mon cœur qui avait parlé peut-être avec un peu trop de véhémence, de liberté. Mais un poids qui se libérait petit à petit et qui me soulager. Même si j'étais détestable, je ne prenais aucunement plaisir à la voir pleurer, c'était même le contraire. Mais ce qui m'avait rongé depuis des années se libérait... Ces excuses, sa silhouette qui traçait entre les gens, qui s'écartaient devant elle. N'osant pas la regarder, ou attirer par des regards curieux, d'autre faisait leur petite vie comme un soir de week-end. Mon verre tentait contre le bar, mon regard échappait de Raissa pour me concentrait sur ce verre, son liquide ambré qui ondulait sous le choc de la table, la musique environnante. J'aurais pu la rejoindre, j'aurais du certainement... Mais j'étais bloqué là, à fixer ce verre en cherchant... Je ne sais pas une réponse. Comme s'il allait me le donner. En vain. J'écartais le verre, en grognant, lâchant un merde, à la pointe de la colère et de la frustration. Laissant tout en plan, mes pas se pressaient derrière les siens. Il y a encore quelques minutes. Pour rejoindre l'entrée. Accueillant e silence, et un froid doux à caresser la peau, que ça en était surprenant. À vous prendre à la gorge. Mon regard cherchait les environs, balayant l'espace, avant de tomber sur une silhouette accroupie. J'hésitais un instant, quelques secondes... Je n'étais pas le bienvenu, c'est moi qui avais causé ce mal. Fouillant dans ma poche arrière, je sortais une cigarette, l'allumant, donnant ainsi un prétexte, à ma présence dehors. Cachant qu'elle en était la cause réelle. M'asseyant à côté, mon regard perdu sur le ciel, à découvert, face à la nuit. Les étoiles plus scintillantes pour certaines que d'autre. « Je ne… Ne pleure pas, ça ne sert à rien... » Je voulais lui dire que je ne voulais pas que ça en arrive là, mais c'était trop me dévoiler. Et ce n'était pas mon genre.
made by black arrow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 364
▵ arrivé(e) le : 18/02/2017
▵ avatar : Aja Naomi King

MessageSujet: Re: Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa Jeu 19 Oct - 11:22





Je suis ton soleil et tu es ma lune.

I miss you so much. Even after all this time.
Malwyn & Raissa

Dehors, accroupie dans un froid qui est appréciable après la chaleur étouffante à l'intérieur du bar, les joues mouillées de larme depuis trop longtemps retenues, je repense à Malwyn, à notre semblant de discussion de tout à l'heure, à sa colère légitime envers moi, et à notre relation à jamais bousillée, par ma faute. J'avais fais une erreur et j'en payé le prix maintenant, des années plus tard. Je me prenais les conséquences de mes choix de pleins fouets et cela faisait mal. Je ne sais combien de temps je suis rester là, dehors, à pleurer ce qu'il me semblait être toutes les larmes de mon corps, ignorant le monde autour de moi. Soudain je sentis du mouvement à côté de moi. Je tournais la tête et tombais sur Malwyn, fumant une cigarette, assis à côté de moi. Il ne me regardait par, son regard plongé dans le ciel d'encre étoilé. Je l'observais quelques secondes avant de détourner mon regard. « Je ne… Ne pleure pas, ça ne sert à rien... » Je glissais mes pouces sous mes yeux gonflés et rougis pour essuyer mes larmes. " Qu'est ce que cela peu te faire de toute façon ? " Lui dis-je, venimeuse, n'aimant clairement pas apparaître faible à ses yeux après tout se temps. " Tu t'es montré très clair tout à l'heure dans le bar. Tu ne veux plus rien avoir à faire avec moi. Ce que je comprend. J'ai merdée, je t'ai souffrir et je ne peux m'en prendre qu'à moi si on en est là aujourd'hui et si tu me manques autant même en sachant que plus rien ne sera comme avant entre nous deux... Ce que tu ne veux de toute façon pas.. " Soufflais-je en perdant moi aussi mon regard dans l'encre du ciel. " Je n'ai aucune excuse mais je n'ai jamais fais ça intentionnellement, il faut que tu me crois. " Lui dis-je en secouant la tête avant de rire jaune. Je me lève et pianote sur mon téléphone pour me réserver un taxi. A quoi bon rester, à quoi bon me battre si rien de ce que je dis ou fais ne pourra le faire changer d'avis. Je me tournais alors vers lui. " Je suis quand même contente de t'avoir vu, de savoir que tu vas bien ... " Lui dis-je en le regardant, cherchant son regard.

CODES ET AVATARS BY MAY




HJ : désolée; c'est court mais le ELAISSA m'a pomper toute mon imagination mdr gosh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOles lutins d'AL.
avatar
MODO ∞ les lutins d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1185
▵ arrivé(e) le : 27/03/2017
▵ avatar : Nico Tortorella

MessageSujet: Re: Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa Lun 4 Déc - 14:43

Je suis ton soleil et tu es ma lune
Raissa ft. Malwyn


Les choses étaient compliquées et il n'était pas du genre à pardonner non plus. Beaucoup trop fière, il laissait les gens venir et repartir. Il ne faisait plus attention à eux, et continuer simplement à vivre, sans même faire attention à eux. Il avait appris à aire sans les autres. À se débrouiller seul. Par ce fait, il a développé un système de défense, détestable. Brut et rude, ou ces mots ne se contrôlaient pas. Les pensées prenant le dessus, sans même réfléchir. Cela faisait parti de Malwyn. Dans son esprit, c'était à prendre ou à laisser. Bien conscient que cela était loin de plaire. Mais qu'importe, il s'en foutait royalement. Et Raissa en avait fait les frais. Trop de rancœurs l'avaient aigri avec le temps. Malgré les explications, explications convaincantes, qui n'arrivaient pas à encrer dans sa petite tête de têtu. Ou son monde est encore parsemé de noir. Il regardait cette fumée blanchâtre sortir d'entre ces lèvres. Faire son voyage dans l'air, à disparaître petit à petit dans l'air, juste sous ces yeux. Il écoutait d'une oreille les mots de Raissa, plus venimeuse, totalement indifférent en apparence à ces critiques. Dans sa tête, ils n'avaient pas lieu d'être. Et pourtant, il lui accorda cette attention, il est revenu. Il se trouvait là, dehors, avec cette pointe de fraîcheur qui les accueillait. « Je suis là non ! Si j'en avais rien à faire, je ne serais pas là. À t'écouter, accusez encore une fois, t'exposant en victime. J'aurais pu ne pas sortir de ce bar, te laisser pleurer à ton sort. Pourtant, il doit y avoir encore un brin de lien pour que je sois ici avec toi, à me les geler... » Oui, il ne mâchait pas ces mots, on ne pouvait pas lui en vouloir d'être franc. « Il paraît qu'il ne faut jamais dire jamais... La confiance se mérite Raissa, tu ne peux pas me demander de faire comme si rien ne s'était passé ! Tu ne peux pas… Et tu sais bien que c'est impossible, si tu me connais assez, comme tu le prêtant. » Malwyn souriait, observant sa main qui se balançait dans le vide, comme si elles semblaient d'un seul coup intéressante, attractive. « Du temps, pour regagner une certaine confiance et si dur pour toi à comprendre ? Je la donne pas comme ça, toutefois, je ne conclus pas une fin sans retour en ce qui nous concerne... Parce que justement, on a un passé commun. Et que malgré... Mon manque de croyance à tes explications, je ne reste pas borné comme tu peux le croire... ». Du moins, il allait essayer, il n'était pas doué dans ce domaine. Écrasant sa cigarette, d'une façon lasse celui qui accompagne un soupir, osant affronter son regard. Agitant doucement la tête. « Moi aussi malgré ce que tu penses. Et de voir ce que tu es devenu. Tu comptes vraiment prendre un taxi ? Je veux que j'aurais pu te ramener... Ça aurait fait des frais en moins. Je suis peut-être insupportable, mais je sais aussi être courtois et sympa....» Haussant un sourcil, non chaland. Les mains rejoignant ces poche.
made by black arrow


spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 364
▵ arrivé(e) le : 18/02/2017
▵ avatar : Aja Naomi King

MessageSujet: Re: Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa Dim 10 Déc - 15:18





Je suis ton soleil et tu es ma lune.

I miss you so much. Even after all this time.
Malwyn & Raissa
Dehors, dans la fraicheur du soir, adossée contre un mur, je m'appitoyais sur mon sort. Je m'en voulais énormément. Par ce que j'avais tout gâcher, par ce que je l'avais abandonner, lui qui comptait tellement, qui avait une si grande place dans ma vie. Je l'avais abandonnée. Tout simplement et maintenant, je ne pouvais que m'en prendre à moi-même si il m'en voulait autant. Tout était de ma faute. Après son discours plus que clair, je ne m'attendais pas à ce qu'il me suive dehors, pourtant, il était là mais bien, ma fierté m'empêchait de m'écraser et pire, je m'en prenais inutilement à lui. « Je suis là non ! Si j'en avais rien à faire, je ne serais pas là. À t'écouter, accuser encore une fois, t'exposant en victime. J'aurais pu ne pas sortir de ce bar, te laisser pleurer à ton sort. Pourtant, il doit y avoir encore un brin de lien pour que je sois ici avec toi, à me les geler... » Dit-il, ne mâchant pas ses mots mais je l'avais bien chercher de toute façon. Il avait raison mais j'étais trop fière, trop en colère contre moi-même pour le lui dire. « Il paraît qu'il ne faut jamais dire jamais... La confiance se mérite Raissa, tu ne peux pas me demander de faire comme si rien ne s'était passé ! Tu ne peux pas… Et tu sais bien que c'est impossible, si tu me connais assez, comme tu le prêtant. » Je levais les yeux vers lui. Il souriait. « Du temps, pour regagner une certaine confiance et si dur pour toi à comprendre ? Je la donne pas comme ça, toutefois, je ne conclus pas une fin sans retour en ce qui nous concerne... Parce que justement, on a un passé commun. Et que malgré... Mon manque de croyance à tes explications, je ne reste pas borné comme tu peux le croire... » Acheva t-il son monologue. Ses paroles ravivèrent un peu la flamme de l'espoir chez moi. Je le connaissais bien. Voilà pourquoi je m'en voulais autant par ce que plus rien ne serait comme avant entre nous, par ma faute. Pourtant, contre toute attente, il ne me fermait pas la porte. Il me faisait clairement comprendre que rien n'était perdue, que la balle était dans mon camp et qu'il ne tenait qu'à moi de toute faire pour arranger les choses. Je soupirais en glissant une main mes cheveux. Je prenais une inspiration avant de lui répondre. " Je suis vraiment désolée que cela se soit passé comme ça .... Ce n'était pas du tout ce que je voulais, je t'assure. " Soufflais-je, perdant mon regard dans le cieil étoilé.

Malgré le fait que je sentais qu'il me serait difficile de revenir dans ses petits papiers, et la fatigue tant physique qu'émotionnelle, j'étais néanmoins heureuse de l'avoir revue, de voir qu'il allait bien malgré tout. Il avait compter pour moi et compterais toujours, quoi qu'il arrive. Je m'étais relever, bien décider à prendre un taxi, que je commandais déjà en pianotant sur mon téléphone. Après mon aveu, il écrasa sa cigarette et nos regard se croisèrent. « Moi aussi malgré ce que tu penses. Et de voir ce que tu es devenue. Tu comptes vraiment prendre un taxi ? Je veux que j'aurais pu te ramener... Ça aurait fait des frais en moins. Je suis peut-être insupportable, mais je sais aussi être courtois et sympa.... » Me dit-il ce qui entraina un sourire chez moi. Je l'observais alors quelques secondes, sondant son état d'esprit. Après un moment, je souris timidement. " D'accord ... J'annule mon taxi. Merci, c'est gentil de me ramener. " Lui dis-je en le regardant. " Je te suis. " Lui dis-je en me rapprochant de lui. Je lui suivis alors jusqu'à sa voiture. Sur le trajet, je pris mon courage à deux mains et donnais le top départ à mon opération de reconquête. " Tu as besoin de temps, c'est compréhensible... Tu auras tout le temps que tu voudras mais je te promet que je vais faire mon possible pour arranger les choses. Peu importe le temps que ça prendra Mal. Par ce que tu restes mon meilleur ami et je tiens à toi. Les années passées n'ont pas changer çà. " Lui dis-je, sincère et ayant repris du poil de la bête alors que nous marchions vers sa voiture.


CODES ET AVATARS BY MAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOles lutins d'AL.
avatar
MODO ∞ les lutins d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1185
▵ arrivé(e) le : 27/03/2017
▵ avatar : Nico Tortorella

MessageSujet: Re: Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa Mer 10 Jan - 17:44

Je suis ton soleil et tu es ma lune
Raissa ft. Malwyn

Malwyn entre ouvrait une porte, il ne l'a fermé pas définitivement. Il aurait pu... Mais il n'avait pas la force. Il n'avait pas envie de fermer la porte sur cette amitié qui avait durée si longtemps. Mais pourtant elle s'était fini mal. Il a été blessé, meurtri, mais c'est bien leur passé commun qui l'avait fait revenir aujourd'hui. Sous cette nuit, à peine éclairée et froide. Un peu comme le début de soirée, quand ils s'étaient croisés. Il ne savait pas exactement ce que cette rencontre allait apporter. Comment ça allait aboutir. Et il était plutôt du genre à laisser les choses se faire. Sans vraiment trop se poser de questions. Il avait été plutôt direct, sans détour. Et cette conversation aurait pu en finir là. Sur ce trottoir. Tous les deux prenant deux directions différentes. Comme souvent, comme dans les films aussi parfois. Mettre un point final. Sur leur relation qui avait duré. Car il ne fallait pas se mentir, ça aurait été la fin. Malwyn n'aurait pas cherché à la revoir. Il serait parti sans regarder derrière lui. Au lieu d'en arriver là. Aussi étonnant que cela puisse paraître, et aussi étonnant que pour la dérive de la conversation, jusqu'alors explosive, que déroutante. De la ramener. Même lui, après réflexion était étonné. Et pourtant, une partie de lui, était soulagé, face à l'accord de Raissa. Un sourire en prime. Il ne pouvait pas retenir le sien, bien plus réservé. Signe qu'il ne voulait pas encore être tellement libre face à elle. Où ne pouvait pas encore, bien trop sur sa réserve. « Pas la peine de me dire merci... » Il empruntait une petite rue, pas très loin, où le monde connaissait guère le raccourcis. Et lui appréciait, le manque de touristes et de curieux, pour la simple et bonne raison. Que sa voiture même si elle paraissait d'un autre temps et d'avoir subi les ravages du temps, il en prenait grand soin.

Malwyn l'a laissé prendre place à côté, lui derrière le volant. Sans même un regard, ni même une parole. C'est le silence qui les accueillait. Il ne savait pas si c'était mieux que les éclats de voix qu'ils avaient eu il y a encore quelques minutes. Au moins, ils avaient un sujet de conversation. Quelque chose qui au moins, les liait encore... Là, c'était pesant. Alors il observait la route, les défilements des traits de séparations des deux voix qui défilaient sous ces yeux. Avant que sa voix transperce ce silence. Lui promettant de se racheter en quelques sortes, malgré le temps. Et bien que ça aurait dû l'émouvoir un peu. Malwyn restait insensible, son regard fixait sur la route. Avant qu'il ne décidait que c'était à lui d'engager la conversation. « Tu te souviens du premier jour où on s'est croisé ? » C'était hors contexte, il le savait... Elle allait certainement être perdue. Et pourtant, ce souvenir avait toute sa place. Il s'en souvient, comme si c'était hier. Petit garçon stressé de son premier jour d'école, pas très loquace. Avec cette peur, qui lui tiraillait le ventre. Il n'était pas très fier, et il s'était fait réprimander pour ça... Comme tout ce qu'il faisait. « Tu as débarqué sûr de toi, souriante. Avec la volonté, à venir avec toi... ». Il était loin ce souvenir et pourtant, c'était le début de tout. Il s'était perdu dans ce souvenir d'un seul coup.
made by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 364
▵ arrivé(e) le : 18/02/2017
▵ avatar : Aja Naomi King

MessageSujet: Re: Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa Lun 22 Jan - 11:38





Je suis ton soleil et tu es ma lune.

I miss you so much. Even after all this time.
Malwyn & Raissa
Je ne voulais pas m'imposer à lui, pas après ce que j'avais fais mais j'étais néanmoins contente qu'il me propose de me raccompagner. Cela prouvait, peut-être que les choses pourraient s'arranger, avec le temps. Nous étions si proche, nous avions vécu tellement de chose ensemble que tout ça ne pouvait pas s'oublier, même avec les années éloignés et mes erreurs. « Pas la peine de me dire merci... » Me dit-il sur la réserve alors que je le suivais dans les rues jusqu'à sa voiture. " Si, tu aurais aurait tout les droit de me laisser en plan ... " Lui dis-je, mal à l'aise. Nous marchâmes côté à côte dans un silence légèrement pesant mais que je ne cherchais pas à combler de peur de faire un faux pas alors que je marchais sur la corde raide avec lui. Une fois à sa voiture, on prit place. Lui au volant et moi sur le siège passager. Encore ce silence, de plus en plus pesant et palpable entre nous. Je détestais ça. Sentir que les choses n'étaient plus comme avant, à cause de moi. La culpabilité que je ressentais était comme une aiguille qu'on plantait dans ma chair, encore et encore. Et l'arrêter n'était pas de mon ressors mais de celui de Malwyn. Et il n'était pas encore prêt à m'aider et je ne pouvais que le comprendre. Je lui parlais alors avec le coeur. Laissant sortir mes remords et mes regrets d'avoir gâcher cette amitié qui représentait tant à mes yeux. Je lui promis de faire ce qu'il faut pour me racheter, ne serais-ce qu'un peu. Il me manquait. Lui resta impassible, le regard rivait sur la route défilant devant lui. Cela me fit mal mais je n'étais pas en mesure de me plaindre. Le silence revint une nouvelle fois. « Tu te souviens du premier jour où on s'est croisé ? » Me me demanda t-il, me prenant au dépourvu par ce moment de nostalgie. Inévitablement, un sourire s'afficha sur mes lèvres alors que je me replongeais dans mes souvenirs, comme lui le faisait certainement de son côté. « Tu as débarqué sûr de toi, souriante. Avec la volonté, à venir avec toi... » Ajouta t-il. Je fermais quelques secondes les yeux et une larme unique ruissela sur ma joue. Je les rouvrais et regardais devant moi, reprenant contenance et fuyant son regard. " Evidement que je m'en souviens ... Jamais je ne l'oublierais. Je te revois, dans ton coin, seul. Je me souviens avoir penser quelque chose du genre : " comment ? Il est tout seul ? C'est pas possible ! Il faut que j'aille le voir. " " Je ris tristement. Ce temps-là était bien loin, enfouie dans le passé, dans nos souvenirs communs. " Je crois même que pendant un petit instant, quand on était enfant, j'ai eu le béguin pour toi mais ça n'a pas durée par ce que tu étais le meilleur ami que je pouvais rêver d'avoir. On était différent et je m'en foutais. Tu représentais tout pour moi ... Je ... Je ne sais pas pourquoi j'ai tout gâchée. " Terminais-je en soufflant, essayant de ne pas craquer. J'avais fais des erreurs, il fallait que je les assume mais renoncer à Malwyn n'était pas une option que j'acceptais et comme il y a des années, je ne renoncerais pas.

CODES ET AVATARS BY MAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MODOles lutins d'AL.
avatar
MODO ∞ les lutins d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1185
▵ arrivé(e) le : 27/03/2017
▵ avatar : Nico Tortorella

MessageSujet: Re: Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa Sam 14 Avr - 19:48

Je suis ton soleil et tu es ma lune
Raissa ft. Malwyn

Il se rendait bien qu'il était froid, sur la réserve. Pourtant, Malwyn restait égal à lui-même. Cette barrière qu 'il mettait n'était pas quelque chose d'anodin. Il le faisait avec tout le monde. Plus qu'avec d'autres. Il avait fait un premier pas, raccompagnant Raissa. À la mention de la lacer en plan, Malwyn resta silencieux un temps. Le temps de prendre le volant et s'engageait sur la route de retour. Songeant à mentir ou simplement passer à l'as. Il aurait pu, il y a songé ça serait mentir, de dire le contraire. Mais il avait un minimum de civilité, même si parfois, il pouvait passer pour un goujat ou même une personne peu fréquentable. « J'aurais pu... J'aurais pu conforter l'idée que je suis une mauvaise personne plus que, ce que les gens pensent. Mais ça rime à rien l'image est déjà faite... » Il la regarda un instant, de biais, sous les flash peu agressifs de la nuit. Juste des lumière montrant le chemin, bon ou mauvais. Est-ce qu'ils en étaient encore là ?Le silence pesant autour d'eux.. Ce silence qui en voulait dire long, entre reproche et ce qui ne voulait pas se dire. Où est-ce que c'était seulement, le final d'une rencontre. Malwyn ne le savait pas vraiment, il n'était pas non plus des plus à l'aise. Face à ces souvenirs, tant de souvenirs qu'il avait essayé de fuir. À chaque fois, il trouvait toujours un moyen de les oublier. De s'occuper assez pour qu'ils ne prennent pas assez place, pour lui rappeler que c'était douloureux, de perdre la confiance, il dirait peut-être autant que l'insouciance. Là, il était obligé de faire face, dans cet espace réduit, face à Raissa. Pourtant, il laissa son esprit exprimait aussi surpris par son audace, qu'il n'a pas su retenir ce qu'il venait de penser. De cette enfance, ou ils avaient encore une innocence et une joie de vivre. Ce moment où tout était possible et facile. Il avait du mal à croire ce qu'elle venait de dire et pourtant, il aimait y croire. Un sourire triste s'affichait sur son visage doucement. « Oui, déjà à cette période, j'aimais la solitude... Tu es venu avec ce sourire communicatif... » Il s'en souvenait comme si c'était hier. Comme si le temps n'était pas passé, c'était justement ça le problème, comme la rancune qui face à ce qu'il s'était passé. « Là, excuse-moi, je ne te crois pas, tu n'as pas pu avoir le béguin. Ouai... J'aimais cette période. J'ai aimé avoir une meilleure amie, je ne me sentais pas si différent. Ces conversations, cette complicité, que j'avais toujours hâte qu'on se retrouve pour en avoir d'autre... » Mais ils ont changé, ils se sont séparés, ont eu des chemins différents. « Tu n'as pas tous gâché. Tu as suivi les conseils de ta mère... Qui ne l'aurait pas fait, enfin, je suppose. Je veux dire que ta mère était là, tout le monde croit à ce que dit sa mère » Sauf lui, bien sûr, il avait vu très vite, que ces parents, n'avait pas grand chose à faire de lui. Ils avaient fait un enfant juste parce qu'il le fallait. « Tu devrais arrêter de t'en vouloir... » Ces mots étaient sortis avec sincérité, aventurant une nouvelle fis, son regard vers elle. Un clin d'œil discret, un pas encore hésitant vers elle.
made by black arrow

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 364
▵ arrivé(e) le : 18/02/2017
▵ avatar : Aja Naomi King

MessageSujet: Re: Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa Dim 15 Avr - 17:04





Je suis ton soleil et tu es ma lune.

I miss you so much. Even after all this time.
Malwyn & Raissa
« J'aurais pu... J'aurais pu conforter l'idée que je suis une mauvaise personne plus que, ce que les gens pensent. Mais ça rime à rien l'image est déjà faite... » Me dit Malwyn alors que nous marchâmes jusqu'à sa voiture. Il m’avait proposé de me ramener et je dois dire que j’avais été surprise, pas par ce que cela ne lui ressembler pas mais par ce qu’après ce que j’avais fais, il avait tout les droits de me laisser en plan. Je le regarde, touchée. « Tu n’es pas une mauvaise personne … Je n’y crois pas et n’y ai jamais cru. Ceux qui disent ça ne te connaissent pas vraiment. » Lui assurais-je. Il était mon meilleur ami, mon double et celui qu’il était vraiment au fond de lui était bien différent de l’image qu’il reflétait. Une fois dans la voiture, et après un silence un peu pesant, nous parlâmes du passé, discussion que Mal avait commencé. Repensée à ses lointains souvenirs me rendit encore plus nostalgique. Nostalgique de ce temps bénit ou tout été plus simple, ou j’avais mon meilleur ami à mes côtés. On reparlâmes de notre première rencontre. Mal si timide et solitaire, et moi arrivant à ses côtés, bien décidé à ne pas le laisser seul. « Oui, déjà à cette période, j'aimais la solitude... Tu es venu avec ce sourire communicatif... » Et là, mon sourire s’afficha sur mes lèvres. Probablement identique à celui que j’avais eu à l’époque. « Je voulais que tu sente bien, dans toute ma générosité. » Lui dis-je, amusée. Je revoyais tout ça comme si cela s’était passé hier. Moi motivée à intégrer le solitaire Malwyn.
Nostalgique, plongée dans mes souvenirs, je lui avouais même que je pensais avoir eu le béguin pour lui. Un béguin innocent d’enfant. Il était mon meilleur ami et j’avais le sentiment d’avoir gâché l’une des plus belles relations que j’avais eu dans ma vie. « Là, excuse-moi, je ne te crois pas, tu n'as pas pu avoir le béguin. » Je m’esclaffais. « Si je te jure ! » Lui dis-je, rieuse. « Ouai... J'aimais cette période. J'ai aimé avoir une meilleure amie, je ne me sentais pas si différent. Ces conversations, cette complicité, que j'avais toujours hâte qu'on se retrouve pour en avoir d'autre... » Ajoute t-il, lui aussi semblait pris de nostalgie, plonger comme moi dans nos beaux souvenirs communs. Un sourire vrai mais mélancolique apparue sur mes lèvres. « Tu n'as pas tous gâché. Tu as suivi les conseils de ta mère... Qui ne l'aurait pas fait, enfin, je suppose. Je veux dire que ta mère était là, tout le monde croit à ce que dit sa mère. » Me dit-il. Il essayait de relativiser, de me remonter le moral. Je soupirais en le regardant. « C’est vrai, je n’ai fais qu’écouter ma mère, j’étais jeune et je ne pouvais pas faire autrement mais ça n’excuse rien. Je … J’aurais du faire mieux que ça. » Clamais-je, butée. « Tu devrais arrêter de t'en vouloir... » Me dit-il après un moment, ponctuant sa phrase par un petit clin d’œil. Je me mordis la lèvre inférieur. « Plus facile à dire qu’a faire, tu me connais … » Lui dis-je avec néanmoins un sourire s’affichant sur mes lèvres. Je glissais une main dans mes cheveux. J’étais vraiment contente de passer ce moment avec lui, de retrouver un peu de la relation que nous avions. Bien sur, rien n’était arrangé mais il faisait de petits pas vers moi et c’était bien plus que je ne pouvais espérer.

CODES ET AVATARS BY MAY


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa

Revenir en haut Aller en bas

Je suis ton soleil et tu es ma lune | Malwaissa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: te aro. :: burlesque lounge.-