AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Let's play ! {Murphy}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 152
▵ arrivé(e) le : 07/03/2017
▵ avatar : Ryan Cooper

MessageSujet: Re: Let's play ! {Murphy} Dim 18 Juin - 20:55




Let's Play!
Murphy & Jayson


Lors du léger incident avec la bouilloire, Jayson avait espéré que cela passerait inaperçu aux yeux de Murphy. Il avait eu tort puisque cette dernière s'était enquit de son état. Il n'avait pas pensé qu'étant la seule autre personne dans cette pièce, il constituait également la seule "attraction" de la jeune femme. Cependant, elle avait fait preuve de compassion, chose qui l'avait un peu surpris lui qui s'attendait à se faire vanner comme elle en avait l'habitude. Notre garagiste prit alors conscience que la demoiselle n'était vraiment pas au meilleur de sa forme si elle ne se donnait même pas la peine de se moquer de lui quand l'occasion se présentait. D'un autre côté, cela lui faisait plaisir de voir qu'elle s'était inquiétée pour lui.

"Oui ça va ne t'en fais pas, c'est ce qu'on appelle une petite "erreur de parcours"."

Jayson préféra la jouer avec un brin d'humour car se plaindre aurait été plus que malvenu dans une telle situation. En comparaison de l'état dans lequel Murphy se trouvait, une petite brûlure passagère ne faisait pas vraiment le poids. Il nota tout de même que la jeune femme n'avait pas vu, ou fait semblant de ne pas voir lorsqu'il avait renversé le thé.

C'était donc indéniable, Murphy devait vraiment souffrir le martyr pour agir de la sorte et cela toucha Jayson qui se sentit mal pour elle. Cela n'avait pas à voir avec de la pitié, mais plutôt quelque chose de l'ordre de l'empathie. Il aurait donné n'importe quoi pour prendre sa place et qu'elle se porte bien. Malheureusement, dans la vie tout ne se négociait pas de la sorte et il y avait certains passages par lesquels tout le monde se devait de passer.

Une fois de retour aux côtés de Murphy, Jayson eut à peine le temps de s'asseoir que déjà elle lui proposa de se déplacer jusqu'au salon. Celui-ci acquiesça et la suivit en prenant soin de prendre sa propre tasse et les gâteaux qui allaient avec le fameux thé qu'il avait eu tant de mal à préparer.

"Ça ne me dérange pas du tout surtout si ça te permet de moins souffrir, rappelez-vous je vous suivrais partout Maîtresse."

Pour ce sourire qu'il aimait tant voir sur le visage de la jeune femme, Jayson était prêt à jouer les "relous" avec un humour plus que douteux et un jeu de rôle qui n'avait que trop durer. Qu'importe le moyen, après tout, s'il pouvait atteindre son but. Une fois au salon, il déposa les gâteaux près de la tasse de Murphy, l'observa se mettre à l'aise et s'assit non loin d'elle. Il avait remarqué que le mouvement qu'elle avait effectué semblait lui avoir le plus grand mal et il s'en voulut de ne pas lui avoir proposé de lui laisser cette tâche.

"Ecoute si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite pas à me demander, je suis prêt à jouer les serviteurs ou chevaliers servants aujourd'hui exceptionnellement. Ne le prends pas pour une proposition permanente au cas où l'idée de traverserait l'esprit."

Jayson voulait réellement se rendre utile et si cela permettait à Murphy d'éviter certains déplacements, il serait ravi de le faire à sa place. Bien évidemment, en temps normal il ne lui aurait jamais proposé une telle chose sachant qu'elle en aurait abusé. Mais pour le coup, il voyait bien qu'elle avait besoin d'aide et il savait combien c'était gênant de demander à quelqu'un lorsque l'on était soi-même incapable d'y arriver. Et même si cela lui coûtait de donner un "avantage" certain à son adversaire dans le jeu de domination, il s'était fait à l'idée se disant qu'il s'agissait d'une situation plutôt sérieuse; le fameux "jeu" pourrait bien attendre le rétablissement de Murphy.

"Je crois que tu as assez fait durer le suspense jusqu'ici non ? Racontez-moi donc votre épopée Miss Cavendish que je vois si vous pouvez figurer en tant qu'héroïne dans mon prochain livre!"

Jayson n'avait pas pour passe-temps l'écriture, c'était plutôt le cas de Murphy. A une époque, il avait pris l'habitude de lire des manuscrits et autres histoires inventées par sa mère, mais jamais lui ne s'y était mis personnellement. C'était peut-être pour cette raison que Jayson appréciait chez Murphy cette passion que partageait par sa mère autrefois. Il avait donc fait un clin d’œil au fait qu'elle écrive, tout en lui faisant part de sa curiosité. Il ne le cachait pas, il avait hâte de savoir ce qu'il s'était passé et surtout avec qui elle se trouvait lorsqu'elle avait été blessée. Il ne tarderait pas à recevoir les réponses à ses questions avec le récit de la jeune femme.

© Belzébuth

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle plus gentil.
avatar
AWARDS ▵ le plus gentil.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1629
▵ arrivé(e) le : 26/03/2017
▵ avatar : Emma Watson

MessageSujet: Re: Let's play ! {Murphy} Ven 30 Juin - 4:25



Les lèvres de Murphy s'étirèrent en un grand sourire quand Jayson l'appela "Maîtresse". Il ne changerait donc jamais. Le trajet jusqu'au salon arracha à Murphy quelques gémissements silencieux. Elle avait vraiment hâte que son coccyx guérisse, car c'était là la pire blessure dont elle avait été victime de toute sa vie. Et la seule physique, quand elle y pensait. A côté, finalement, les blessures mentales étaient bien moins handicapantes. On pouvait plus facilement les mettre de côté et se changer les idées. Là, si Murphy souhaitait changer les idées de son coccyx, il lui faudrait aller plonger dans un bon bain, avec des serviettes de bains au fond de la baignoire pour imiter la bouée censée l'empêcher de s'asseoir directement sur quelque surface. Après avoir soupiré en s'asseyant sur le canapé et sur sa bouée, elle entendit un claquement d'assiette sur la table basse
let's play
it's been a while ! ✿ ft. jayson
devant elle qui lui indiqua que Jayson avait pensé aux gâteaux. Elle eut un nouveau sourire lorsqu'il lui proposa de jouer les chevaliers servants aujourd'hui uniquement. Elle prit un air bien grave, et le regarda dans les yeux. "C'est mal me connaître de croire que je ne vais pas profiter de toi." Elle émit ensuite un franc rire et s'installa correctement dans le canapé, afin de pouvoir s'adosser et se sentir mieux. Tant pis si sa tasse de thé se trouvait loin d'elle, Jayson n'aurait qu'à la lui passer ! A cette pensée, elle tira mentalement la langue et sourit à nouveau. Jayson voulait vraiment tout savoir de la tempête. Murphy n'était pas vraiment traumatisée après la catastrophe, car personne de son entourage proche n'avait été blessé gravement. Elle et sa grande soeur avaient seulement eu droit à quelques fractures. Rien de sérieux, somme toute. La brunette se pencha en avant, gémissant légèrement, et se saisit de sa tasse de thé par l'anse avant de se remettre doucement en place contre le dossier du canapé. Elle soupira d'aise et laissa ses bras choir sur ses jambes, sa tasse au bout. Elle l'entoura de la main qui ne la tenait pas, et regarda Jayson. "Accroche-toi, ça va te secouer", assura-t-elle d'une voix douce, avant de poursuivre : "J'étais tranquillement chez moi, je demandais rien à personne, tu me connais de toute façon..." Elle fit un clin d'oeil à Jayson. "Là, mon ordi s'est éteint d'un coup, donc j'ai paniqué, je me suis levée et j'ai vu que dehors c'était la merde, mais totale !" En disant cela, Murphy retira sa main du tour de sa tasse et l'agita devant elle pour imiter le chaos. "Plus de courant, mon téléphone était en rade de batterie et j'avais eu la flemme de me lever pour le mettre à charger du coup j'ai pas pu appeler Jaelyn... Enfin c'était l'enfer, jusqu'à ce que je sorte dehors." La jeune femme appuya ses paroles d'un sourire, avant de lancer : "Tu veux que je continue ? Tu risques de tomber amoureux de moi tant j'ai été héroïque."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 152
▵ arrivé(e) le : 07/03/2017
▵ avatar : Ryan Cooper

MessageSujet: Re: Let's play ! {Murphy} Ven 30 Juin - 21:24




Let's Play!
Murphy & Jayson


Chez Jayson, l'humour ce n'était pas seulement un moyen d'aborder les sujets les plus délicats de manière subtile, c'était avant tout un trait de sa personnalité. Il l'utilisait à tout va même s'il avait bien compris qu'on ne pouvait pas rire de tout avec n'importe qui. Avec Muprhy, ceci dit, il savait qu'il n'avait rien à craindre si ce n'était une réplique tout aussi drôle ou cinglante selon son humeur. Pour le coup, il s'en était servi, histoire d'éviter de jouer la compassion exagérée dont les gens faisaient preuve à l'égard de ceux qui se blessaient. Lui qui avait déjà été dans cette situation auparavant, il savait parfaitement que c'était la dernière chose dont on avait besoin. Aussi, ce qu'il ressentait allait beaucoup plus loin que de la compassion, cela se rapprochait plutôt de l'empathie.

D'une certaine manière, notre garagiste avait plus ou moins anticipé la réplique de son interlocutrice. Même s'il ne s'était pas attendu à l'entendre de la bouche de la jeune femme, il avait déjà mesuré les risques liés à une telle proposition. Pourtant, il n'était pas du genre à jouer les marionnettes, bien au contraire. Ayant une fâcheuse tendance à l'insubordination, c'était une des principales raisons pour laquelle il s'était mis, professionnellement parlant, à son propre compte. Murphy serait, sans doute, cette exception quoi confirmerait la règle, bien qu'il se réservait un droit de veto selon les demandes de la demoiselle.

"Pourquoi crois-tu que j'ai attendu si longtemps depuis mon arrivé pour te le proposer? Il fallait que j'évalue les risques. Je crois que le jeu en vaut tout de même la chandelle."

Un sourire malicieux illustrait le visage de Jayson qu'il ponctua par un clin d’œil. Même si notre garagiste n'était pas venu jouer les baby-sitters, il observait chaque réaction chez la jeune femme et chaque fois qu'elle montrait des signes de douleur, il voulait intervenir pour empêcher cela. Il se fit violence pour ne pas le faire, se disant que Murphy ne risquait pas d'apprécier de se faire autant materner. Et puis, elle pourrait se plaire à vouloir savoir jusqu'où il serait prêt à aller pour faire ses 4 volontés et cela n'indiquerait rien de bon pour lui. A la place, il s'assit confortablement, attentif à ce qu'allait dire Murphy.

"Tu sais que tu deviens flippante quand tu utilises ce genre d'avertissement ?"

Tel un enfant à qui on racontait une histoire, Jayson était comme absorbé par l'histoire de Murphy. Il ne pouvait, cependant, pas s'empêcher de sourire un peu niaisement en remarquant les grands gestes qu'elle faisait, elle aussi prise dans l'action de son histoire. Il attendit qu'elle finisse pour faire ses commentaires.


"Oui je t'imagine bien geeker comme tu sais si bien le faire et devenir légèrement tarée en voyant ta partie s'arrêter brutalement. Je suis pas sûr que c'était une raison suffisante pour braver la tempête ? Tu n'es pas très prudente Miss Cavendish. M'enfin si c'était pour ta soeur, j'imagine que j'aurais fait la même chose."

Comme de nouveau poussé par son instinct surprotecteur, Jayson n'avait pas pu s'empêcher de lui faire une remarque que Murphy pourrait trouver désobligeante. D'un autre côté, Jayson comprenait qu'être sans nouvelle de ses proches pouvait être une source d'inquiétude et de stress. Seulement, lui qui pensait à elle avant de penser aux autres, ne voyait pas les choses de la même manière. Après avoir fait une pause dans son récit, la geekette lui demanda en quelque sorte s'il était prêt à entendre la suite. Elle fit une référence à un éventuel sentiment amoureux qu'il pourrait éprouver pour elle, chose qui le surprit pour le moins quand on connaissait son point de vue sur la question.

Evidemment, il fallait remettre ces propos dans leur contexte. Il s'agissait très certainement d'une blague destinée à "s'auto-lancer" des fleurs. Mais cela ne l'empêcha de réfléchir à la question qu'il passait le plus clair de son temps à éluder. Était-il amoureux d'elle ? Rien n'était moins sûr, il avait, par contre, beaucoup d'affection pour la jeune femme. Ou alors se voilait-il la face parce qu'il savait pertinemment que ce genre de sentiment, non seulement lui compliquerait la vie mais en plus, ferait très certainement partir en courant cette chère Murphy ? Peu importait ce qu'il ressentait ou non au final, puisque la seule chose qui lui importait vraiment était de pouvoir rester auprès d'elle.

" Qui te dit que ce n'est pas déjà le cas ? Tes côtés singuliers et naturels auraient peut-être suffit à me faire succomber... Mais j'ai hâte d'entendre la suite !"

Jayson avait vu là une occasion en or pour prendre de court la jeune femme et ainsi la déstabiliser. Cela faisait un moment maintenant qu'il avait eu l'impression de ne pas avoir embêté la jeune femme assez pour qu'elle puisse perdre l'avantage conséquent qu'elle avait ce jour-là. Il n'aurait pas été très fair-play de sa part de faire des remarques désobligeantes concernant la blessure de l'aventurière, mais concernant ses propres sentiments, rien ne l'empêchait de les tourner en dérision; surtout si cela pouvait servir à remettre la balle dans son camp, ébranlant, par la même occasion, le trop plein de confiance dont avait fait preuve son interlocutrice.


© Belzébuth



Dernière édition par Jayson K. Sanders le Lun 21 Aoû - 17:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle plus gentil.
avatar
AWARDS ▵ le plus gentil.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1629
▵ arrivé(e) le : 26/03/2017
▵ avatar : Emma Watson

MessageSujet: Re: Let's play ! {Murphy} Jeu 20 Juil - 23:29



Murphy se contenta de rire à la réponse de Jayson. Elle aimait l'idée de l'avoir pour elle, à son service, mais en même temps cela la gênait beaucoup car aucun garçon depuis Londres n'avait montré ce comportement à son égard. Elle savait que c'était seulement de la tendresse pour Jayson, et cela la rassurait. Elle s'interdisait de s'attacher plus que cela à lui. C'était mieux pour eux, et surtout pour elle. S'épanouir
let's play
it's been a while ! ✿ ft. jayson
dans une telle relation d'amitié était ce qu'il lui fallait pour commencer à réellement réparer son coeur anciennement meurtri. Au moins autant -voire plus !- que son bassin. Elle n'avait de cesse de rire, en la présence de Jayson. Sa visite était une bénédiction, et Murphy aurait été bien stupide de lui refuser. Il prononça le mot "soeur" et Murphy acquiesça à ses paroles, hochant la tête gravement. "Et encore, je savais même pas où était Jaelyn à cet instant..." La conversation reprit une tournure beaucoup plus drôle dès que Murph' parla du fait que Jayson pourrait tomber amoureux d'elle en entendant la suite de ses aventures héroïques. "D'accord, alors je continue," fit-elle, un petit sourire en coin. Elle chercha à boire une petite gorgée de son thé, mais l'eau était encore tellement brûlante que la fumée s'en émanant lui brûla les poils du nez. Elle reposa sa tasse contre ses genoux et reprit son récit, en tournant son visage pour regarder Jayson. "Après ça, j'ai entendu des gens chercher à s'abriter dans les sous-sols de l'immeuble, quand je me suis approchée de la porte. Puis j'ai voulu aller chercher une bougie, et LA !". Murphy marqua une pause pour appuyer la gravité de ses propos et continua : "J'ai vu un homme s'envoler dehors, littéralement ! Tu sais comme les vaches quand y'a une tornade..." Elle baissa un peu la tête et ajouta : "Du coup je me suis sentie obligée de sortir l'aider... J'aurais peut-être pas dû, puisque quand je l'ai vu dans un arbre qui était tombé en travers de la route, j'ai essayé de casser une branche pour l'en dégager et j'ai trébuché pour atterrir violemment sur mon coccyx. C'était... ridicule."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 152
▵ arrivé(e) le : 07/03/2017
▵ avatar : Ryan Cooper

MessageSujet: Re: Let's play ! {Murphy} Jeu 24 Aoû - 21:26




Let's Play!
Murphy & Jayson


Prendre des risques Jayson l'avait déjà fait tout au long de sa vie. A une époque, il s'agissait de défier la loi et tout ce qui représentait l'autorité pour quelque part s'en prendre à ce qu'avait toujours admiré son père. C'était une forme de rébellion et de rejet de ce paternel qu'il détestait tant. Il y avait quelques années de cela, il s'était risqué à tenter de s'épanouir, professionnellement parlant, dans un pays étranger. Le risque n'avait pas payé, au final, puisqu'il s'était retrouvé à l'hôpital et s'ensuivit une longue période de rééducation qui ne fut que partiellement efficace. Revenu à la case départ, il avait pris le risque de monter son propre garage et pour le moment cela lui convenait tout à fait.

Du côté sentimental, c'était plus compliqué et bien qu'il en ait conscience, cela ne l'empêchait pas de douter, et d'avoir du mal à se dévoiler. En amitié, en revanche, il était capable de tout même à risquer sa vie s'il le fallait pour les personnes de son entourage. C'était notamment le cas pour Murphy. Et il n'avait pas hésité à passer outre leur jeu de savoir qui avait l'avantage pour aider cette dernière dans l'épreuve qu'elle traversait. Cependant, sa proposition n'avait pas tout à fait eu l'effet escompté, pour le moment. Il avait sans doute dépassé les bornes avec son excès d'empathie, et la non-réaction de la jeune femme illustrait cela, mais prouvait également, qu'elle aussi n'était pas très à l'aise avec les démonstrations d'affection, quels qu'ils soient. La connaissant, elle finirait bien par en tirer parti en temps voulu ou par tourner cela en dérision.

" J'imagine que ça a dû être compliquée toute seule alors sans ta très chère sœur."

Jayson ne connaissait que très peu Jaelyn, la sœur de Murphy. Mais de ce qu'il en savait, cette dernière ne semblait pas beaucoup l'apprécier. En effet, chaque fois qu'ils se croisaient, celle-ci se mettait lui faire subir un véritable interrogatoire. Que ce soit dans sa vie professionnelle ou dans sa relation avec Murphy, tout y passait. Pris au dépourvu, les questions de Jaelyn le laissaient souvent sans voix ou il s'arrangeait pour donner des réponses évasives. Depuis, notre garagiste faisait son possible pour fuir la jeune femme comme la peste, mais pour les beaux yeux de Murphy, il était prêt à faire face à sa garde du corps. En même temps, vu qu'elles habitaient dans la même maison, il n'avait pas non plus vraiment le choix s'il voulait voir son amie.

Après que Jayson lui ait fait sa déclaration, Murphy se contenta de sourire à nouveau, sans le moindre commentaire sur ce qu'il avait dit. Elle avait sans doute hâte de raconter son histoire mais Jayson la soupçonnait aussi de vouloir éviter d'interpréter tout sous-entendu qui pouvait indiquer que ses propos décelaient une once de vérité. Lui aussi très curieux de connaître la suite de l'histoire, se contenta de lui rendre un large sourire quand elle lui annonça qu'elle allait poursuivre. En la voyant sourire de la sorte, Jayson se rappela de ce qui l'avait poussé à rendre visite à la jeune femme. Certes c'était surtout pour prendre des nouvelles, mais c'était aussi et surtout pour cela. Ce sourire, cette jovialité, tout cela avait beaucoup manqué à Jayson. Avec Murphy, il n'avait pas besoin de se confier et de se morfondre sur ses problèmes car sa simple présence suffisait à lui faire oublier tous ses problèmes.

Il en revenait donc à ce qu'il ressentait envers la jeune femme qui ressemblait bien plus à de l'amour qu'à autre chose. Mais cela touchait quelque chose de bien plus profond, encré en lui depuis bien des années déjà. En effet, si Jayson affirmait à qui voulait l'entendre que l'amour existait bel et bien et que selon lui, c'était ce qui faisait la beauté de la vie. Il confessait moins volontairement la souffrance qui y était liée et qui, il devait l'admettre lui faisait peur pour y avoir déjà été confronté. Au final, il préférait privilégier l'amitié parce que d'une part, il savait que les risques y étaient modérés mais aussi et surtout parce cela pouvait être plus important que l'amour, dont l'issue était bien souvent éloignée des contes de fées.

Il s'agissait là d'un paradoxe qui le tiraillait depuis bien des années déjà sans vraiment réussir à trouver une réponse satisfaisante. Il avait fait l'autruche jusque-là, remettant au moment où il serait dos au mur pour se confronter à cette énigme. Mais la jeune femme pleine d'entrain en face de lui, était elle aussi une énigme, qui valait peut-être la peine que Jayson se mette à réfléchir à la première. En attendant, il préférait tout de même écouter la conteuse, plutôt que de se perdre dans ses pensées et risquer de manquer ce qu'il avait voulu entendre, depuis qu'il était arrivé chez Miss Cavendish.

" Et là quoi et là quoi et là quoi ?"

Imitant un gamin et sautant sur place, assis sur le canapé et feignant (à peine) un enthousiasme immodéré, il bougeait ses membres à tout va avec un air infantile, jouant le jeu du suspens qu'avait créé Murphy.

" Ah oui quand même ça a dû être impressionnant. Ecoute Supergirl tu as fait preuve de beaucoup de courage mais tu sais que tu es sensible à la cryptonite ? Il y en avait peut-être dans la branche qui sait ?" ajouta-t-il avant de lui faire un clin d’œil pour ponctuer sa plaisanterie avec un léger sourire.

" Plus sérieusement c'était peut-être un peu irréfléchi de ta part mais ce qui compte c'est que tu as voulu aider ce pauvre homme et ça montre bien combien tu es altruiste et généreuse, oubliant même jusqu'à ta propre sécurité. Je t'admire pour ça, même si je ne peux m'empêcher de m'inquiéter pour toi."


Notre protagoniste comprit alors pourquoi sa sœur agissait de la sorte avec lui, ils avaient tous les deux le même but, la protéger. Il aurait cependant, beaucoup de mal à faire comprendre cela cette chère Jaelyn. Lui-même ne sachant pas ce qui était le mieux pour cette Murphy tantôt attachante, tantôt distante et toujours souriante. Au final, Jayson avait pris le parti de ne pas rire de l'histoire de la jeune femme choisissant plutôt le respect à l'humour qui aurait pu être assez déplacé pour l'occasion. Mais, il n'en voyait surtout pas l'utilité et il n'avait aucunement l'intention de tenter de tourner en dérision cette blessure. Bien sûr, Murphy pouvait y aller à sa guise mais pour avoir vécu cela, il savait que venant des autres on avait tendance à ne pas le prendre aussi bien qu'on voulait laisser le croire. Il avait donc opté pour la "sagesse" chose qui ne lui arrivait que très rarement.

" Pendant que tu étais une super-héroïne, moi je surveillais que mes bébés n'aient rien. J'étais au garage et j'essayais, en vain, de le sécuriser au maximum. Il y a eu quelques dégâts mais rien d’insurmontable. On va dire que je n'ai pas à me plaindre. En tout cas ça te fera une histoire épique à raconter. "


© Belzébuth


[HJ: Désolé pour le retard, god je te promets un délai plus raisonnable la prochaine fois. :pale: Bon rétablissement à toi (IRL) et j'espère que ça va mieux chou ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle plus gentil.
avatar
AWARDS ▵ le plus gentil.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1629
▵ arrivé(e) le : 26/03/2017
▵ avatar : Emma Watson

MessageSujet: Re: Let's play ! {Murphy} Ven 8 Sep - 4:15



Murphy faillit prendre mal la remarque de Jayson sur le fait qu’elle était incapable de faire quoique ce fût sans sa grande soeur, mais elle avait l’habitude de ses piques et se contenta d’afficher un petit sourire en coin agrémenté d’un regard empli de gentilles reproches. D’autant plus que ce n’était absolument pas vrai. Même si les filles Cavendish étaient très liées, Murphy avait le sentiment que des deux elle était la plus indépendante. Jaelyn avait tendance à beaucoup plus s’inquiéter pour elle que l’inverse.
let's play
it's been a while ! ✿ ft. jayson
C’était compréhensible, elle était l’aînée, et avait la responsabilité de sa soeur depuis tant d’années, avec leur situation familiale plutôt chaotique… Continuant son histoire, Murphy calma son envie d’y ajouter des gestes avec ses mains car elle tenait entre ces dernières sa tasse de thé, et si elle avait voulu jouer à l’italienne et faire de grands gestes elle se serait brûlée, et aurait taché le canapé. Cependant, même si Murphy ne pouvait pas se lancer dans un récit théâtral, Jayson semblait captivé par ce qu’elle racontait, ce qui la gonflait d’orgueil. Elle termina par un “C’était… ridicule” bien pesant, avant de partir dans un petit rire gêné au souvenir de ses fesses sur le bitume et de la douleur qui en remontait tout le long de son dos pas si musclé que cela. Jayson lui lança qu’elle avait fait preuve d’héroïsme, ce à quoi Murphy acquiesça avec un air grave. “Ca pour être héroïque… Je l’ai même pas dégagé, je me suis fait mal avant,” avoua-t-elle à demi-mot. Jayson embraya sur sa propre expérience de l’ouragan, ce à quoi Murphy répondit en posant l’une de ses mains libres sur le bras de son ami. “Tes bébés, comme c’est mignon…” le taquina-t-elle. Elle lui fit un sourire entendu et retira rapidement sa main pour la remettre contre sa tasse. En général, s'ils venaient tous deux à avoir un contact physique, cela ne restait pas calme, et Murphy ne souhaitait absolument pas se faire du mal mentalement. Avoir envie de plus avec Jayson tout en sachant qu'elle n'en a pas la possibilité... Non, il ne fallait vraiment pas qu'elle souhaite autre chose qu'un soutien moral aujourd'hui. Elle se consolait grâce à la pensée qu'ils allaient bientôt pouvoir se retrouver entièrement, quand elle serait guérie.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 152
▵ arrivé(e) le : 07/03/2017
▵ avatar : Ryan Cooper

MessageSujet: Re: Let's play ! {Murphy} Dim 24 Sep - 20:57


Let's play !
Murphy & Jayson




Depuis le temps que Jayson côtoyait Murphy, il avait appris à lire les expressions et autres langages corporels de la demoiselle. Ce n'était pas aussi compliqué qu'on pouvait le pensait car, la plupart du temps, sa très chère amie était assez expressive avec un panel de mimiques très étendu et ne cachait que très rarement ses émotions. Ainsi, lorsque la Miss Cavendish lui fit un regard réprobateur et un sourire des plus sarcastiques, il comprit qu'il avait dû dire quelque chose de travers concernant sa sœur. Jayson y vit tout de même un côté positif: au moins, sa blessure n'influençait pas le caractère très affirmé de la jeune femme.

Il hésita un moment à se décider à s'excuser ou non. Etant plutôt fier et entêté, il avait du mal à admettre ses torts et encore plus en présence de Murphy. Les deux protagonistes étaient de véritables "têtes brûlées". Autant cela pouvait les pousser à faire des choses improbables voire impossibles, (comme tenter de venir en aide à un inconnu en pleine tempête, par exemple) autant cela pouvait leur porter préjudice quand ils étaient l'un contre l'autre. Et lorsque cela arrivait, aucun des deux ne voulait laissait à l'autre l'avantage. Murphy savait cependant très bien comment venir à bout de "l'indomptable Jayson", et finissait donc souvent par avoir le dessus, usant de procédés dont elle seule avait le secret. Tantôt elle jouait les capricieuses en boudant, tantôt elle usait de ses charmes, mais à chaque fois, Jayson se retrouvait pris au piège, s'avouant, très souvent, vaincu.

Le but du jeu était tout de même d'y résister le plus longtemps possible et à la moindre occasion de contre-attaquer. Mais dans ce domaine, il manquait clairement d'argument. Cela lui était d'autant plus difficile qu'il avait du mal à ne pas passer les caprices de la jeune femme. Pour son ego, il se disait qu'il y avait une partie de lui qui la laissait faire et qui appréciait être pris à ce petit jeu et que le jour où il déciderait vraiment d'avoir l'avantage, il y arriverait. Mais cette théorie était tellement bancale qu'il n'y croyait pas vraiment lui-même.

Il finit tout de même par se dire que l'épreuve que traversait sa douce amie était assez importante pour qu'il s'excuse de l'avoir contrariée. Cependant, il ne savait avec exactitude ce qui avait vexé la jeune femme dans ses propos. Mais à en juger par sa réaction, elle devait avoir mal interprété ses dires ou sans doute s'était-il mal exprimé.

« Je ne voulais pas te vexer, tout ce que je voulais dire c'est que tu devais être inquiète de ne pas avoir de nouvelles d'elle. »

Jayson avait choisi la méthode douce uniquement car la demoiselle n'était pas à son avantage. Cette forme de compassion pouvait, très certainement, avoir l'effet inverse et ne pas plaire du tout à la jeune femme, mais il ne se voyait pas lui tenir tête, sachant qu'elle agonisait en silence. Murphy commenta le discours de Jayson concernant son héroïsme et se tourna en auto-dérision. Pourtant, malgré le ton humoristique qu'il avait employé, notre garagiste était sincère dans ces propos et il tenait à ce qu'elle le sache.

« Tu as un pris un risque qui n'a pas payé mais tu as quand même tenté de le sauver en te mettant en danger. Et j'en connais pas beaucoup qui auraient fait ce que tu as fait. Tu peux malgré tout être fière de toi ! »

Il lui fit un sourire des plus sincères pour lui montrer qu'il ne plaisantait plus cette fois. Et malgré la fâcheuse tendance de la jeune demoiselle à ignorer maintes fois toute preuve ou tout indice indiquant un rapprochement sentimental, cette fois-ci, il était question de toute autre chose. Ou ne l'était-ce pas ? Jayson était-il trop subjectif pour être cru par la jeune femme ? Dans tous les cas, l'important pour lui était d'avoir donné son point de vue. Murphy était libre d'en penser ce qu'elle voulait, puisqu'au final, cette réflexion engageait surtout son rapport avec elle-même; et rien de ce que dirait Jayson ne pourrait le changer.

Contre toute attente, Murphy posa sa main sur le bras de Jayson et celui-ci sentit immédiatement un léger frisson le parcourir. Il avait beau tenter de paraître indifférent, dès qu'il s'agissait de Murphy c'était électrique. Il nota tout de même la légère moquerie de la jeune femme. Mais ce qui le frappa le plus, ce fut la rapidité avec laquelle son amie «évoluée» retira sa main. En voyant cela, il se dit qu'il ne devait pas être le seul à être attiré par l'autre.

« Mais pas autant que toi »

Il lui fit un léger sourire lourd de sous-entendu et lui rendit la pareille, posant à son tour sa main sur le bras de la jeune femme, mais contrairement à elle, il ne la retira pas. C'était un jeu dangereux auquel il s'adonnait, sachant pertinemment qu'il ne pourrait arriver à ses fins. Cela rendait la chose d'autant plus intéressante car l'inaccessible avait toujours ce côté très attirant. Les jeux étaient déjà faits et ni l'un ni l'autre ne pourraient en sortir gagnant, mais Jayson voyait là l'occasion parfaite de tester ses limites ainsi que celles de Murphy. Après tout, l'expression parlait de finir par se brûler avec le feu mais rien ne mentionnait l'électricité. Le but du jeu était sans doute de savoir qui perdrait en premier, pour lui qui en avait l'habitude, la roue pouvait enfin tourner. Le jeu n'avait pas de règles ou du moins pas encore et sans celle de Murphy, Jayson gardait toutes ses chances. Alea jacta est
∞everleigh


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSle plus gentil.
avatar
AWARDS ▵ le plus gentil.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1629
▵ arrivé(e) le : 26/03/2017
▵ avatar : Emma Watson

MessageSujet: Re: Let's play ! {Murphy} Jeu 19 Oct - 0:00



Jayson semble comprendre qu’il a dit un mot de travers, quand son regard croise celui de Murphy, puisqu’il formule directement une sorte de mot d’excuse à l’attention de son amie, qui se contente de hocher légèrement la tête avant de continuer l’histoire de son sauvetage manqué. Manqué, plus que ça, puisqu’elle a réussi à se casser le bassin en tombant en arrière sur son postérieur… La honte. Depuis l’incident, Murphy se demande souvent comment a terminé l’homme qui était coincé dans l’arbre et qu’elle a voulu initialement sauver. Elle espère sincèrement qu’il a été
let's play
it's been a while ! ✿ ft. jayson
pris en charge après elle, car le dernier oeil qu’elle a pu jeter sur lui avant de se faire emmener à l’hôpital lui a montré qu’il avait perdu connaissance. Jayson renchérit en disant à son amie qu’elle a fait quelque chose que pas beaucoup n’auraient fait. Elle acquiesce encore une fois, et lui sourit sincèrement. “Je suis pas mal fière aussi,” répond-t-elle en baissant un peu son nez vers sa tasse de thé. Après que Jayson a un peu raconté qu’il avait bien fait attention à ses chères voitures au garage et que Murphy lui a mis une main sur le bras en souriant légèrement, la jeune anglaise sent qu’une ambiance électrique s’installe entre eux. D’autant plus que Jayson la titille en disant que le fait qu’il appelle ses voitures “ses bébés” n’est pas aussi mignon que Murphy. Elle sourit de plus belle, et sent ses joues se teinter de rouge. Un peu plus quand la main de Jayson entre dans sa vision périphérique pour venir se poser sur son bras à elle. Elle fait mine de l’ignorer et porte sa tasse à ses lèvres, grâce à son bras libre, en se redressant un peu. Le thé est enfin à température acceptable, et le liquide chaud qui coule dans la gorge de Murphy la réchauffe un peu. Il ne fait pas très chaud dans l’appartement, et la présence de Jayson ne l’aide pas vraiment physiquement étant donné qu’il ne peut pas autant se coller à elle que d’habitude. “Et sinon,” commence Murphy en tournant son visage vers son ami, “comment tu trouves ma bouée, alors ?”. Par là elle veut faire à la fois un sous-entendu, et poser une vraie question. Jayson n’a pas beaucoup dû voir de gens se casser le bassin, dans sa vie…



HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Let's play ! {Murphy}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: te aro. :: habitations. :: N°04 - appartement.-