AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6293
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mer 10 Mai - 16:24


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Attrapant son sac à main, elle quitta la boutique avec un certain empressement. Ses talons hauts claquaient sur le sol alors qu'elle avançait d'un pas pressé jusqu'à sa voiture. Elle était en retard. Elle était toujours en retard. A croire qu'elle le faisait exprès. Cette fois, elle avait rendez-vous avec son petit-ami pour le déjeuner. David voulait lui parler de quelque chose d'important apparemment. Elle espérait simplement qu'il n'ait pas dans l'idée de lui demander qu'ils emménagent ensemble, ou quelque chose de plus important encore. Ils étaient ensemble depuis neuf mois maintenant, ce qui tenait d'un miracle pour la créatrice. Sans être volage, elle ne parvenait jamais à rester avec un homme plus de quelques mois. En fait... Elle n'avait pas le temps, pour ça. Elle avait une vie extrêmement remplie, Grace. Il y avait son travail en premier lieu. Elle le faisait passer avant tout le reste. Et puis, il y avait ses amis, ses sorties, ses soirées, et tout le reste. Il n'y avait pas un soir dans la semaine où elle restait chez elle. A moins qu'elle organise elle-même une fête. Elle était très demandée, ce qui était difficile à supporter pour son petit-ami parfois mis de côté. Il aurait voulu, de temps en temps, qu'ils puissent se poser rien que tous les deux, chez l'un ou chez l'autre, sans personne pour les déranger. Mais il savait qu'elle n'était pas comme ça. Elle ne pouvait pas tenir en place, c'était ainsi. Elle était comme ça, il ne la changerait pas. Aucun homme n'avait pu le faire. Aucun homme n'y parviendrait. Ah, si elle savait. Mais c'était indéniable, l'amour n'était pas sa priorité. Elle n'était pas fermée pour autant, au contraire elle ne restait jamais célibataire très longtemps. Mais elle ne restait pas non plus en couple très longtemps. Elle était trop survoltée, trop indépendante, trop insaisissable pour qu'un homme ait la force de la retenir. Ils essayaient pourtant. Parce qu'en la voyant, elle paraissait extrêmement accessible. Elle était souriante et enjouée, très charmeuse aussi. Elle attirait les convoitises, seulement au bout de quelques temps, elle finissait toujours par se lasser. Ou alors, c'était eux qui se lassaient. Elle était épuisante, son rythme de vie était effréné. Et plusieurs fois, on lui avait reproché de ne pas se donner en amour, pas autant qu'elle ne le devrait. Elle, elle ne comprenait pas. Elle n'était certainement pas du genre à coller son petit-ami, à vouloir passer tout son temps à ses côtés comme s'il n'y avait rien d'autre dans sa vie. La vérité, c'était qu'aucun homme n'avait pu kidnapper suffisamment le coeur de la belle pour la retenir près de lui. Elle aimait trop sa liberté. Avec David, c'était parti pour durer. Ce n'était pas tant elle qui était différente avec lui, mais lui qui savait se montrer patient avec elle. Il s'accrochait à elle, il attendait patiemment qu'elle lui ouvre un jour complètement son coeur. Mais son coeur était ailleurs, et ça, même elle ne le savait pas. Pour l'heure, elle se contentait de profiter des moments agréables qu'elle avait avec lui. La situation lui convenait, elle ne voulait que rien ne change mais elle redoutait quelque peu l'annonce dont il lui avait parlé. Mais elle ne saurait pas si elle n'arrivait pas, n'est-ce pas ? S'installant dans sa belle décapotable, la jeune femme ne tarda pas à prendre la route en direction du restaurant dans lequel David lui avait donné rendez-vous. Evidemment, durant le trajet, elle eut le temps de passer deux coups de fil avant de se remaquiller. Elle avait cette fâcheuse tendance à faire tout et n'importe quoi pendant qu'elle conduisait. Mais elle n'avait jamais eu d'accident, jamais jusqu'à ce jour-là... Alors qu'elle vérifiait son rouge à lèvres, Grace sentit soudain sa voiture percuter assez violemment... Celle qui se trouvait juste devant elle, arrêtée devant un panneau stop. - Putain ! Etant donné qu'elle ne portait pas de ceinture, le choc aurait pu être violent. Mais elle n'y pensait même pas. Toutes ses pensées étaient surtout tournées vers sa belle voiture. Elle ne perdit pas de temps pour quitter le véhicule, tout comme le conducteur qu'elle avait embroché, encore moins pour l'incendier... - Bordel, mais qu'est-ce qui vous prend de vous arrêter comme ça ?! Jetant tout de suite un coup d'oeil au devant de sa voiture, elle remarqua que la carrosserie, d'un rouge flamboyant, était rayée. Bon, certes, ça aurait pu être pire. Mais il s'agissait de sa voiture, sa précieuse voiture... Qui n'aurait jamais rien eu si ce crétin ne s'était pas arrêté à ce panneau devant lequel personne ne s'arrêtait. Sauf... Ceux qui suivaient le code de la route. - Elle est rayée ! Je vous préviens, vous allez payer toutes les réparations ! lâcha-t-elle d'une voix forte en se tournant vers lui. Elle n'avait pas reconnu l'identité du conducteur, pas encore. Mais nul doute qu'elle réagirait exactement de la même façon. Elle était en tort. Complètement en tort. Mais elle n'y réfléchissait même pas, trop furieuse que sa voiture soit endommagée.





  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3653
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mer 10 Mai - 21:09



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tranquillement installé dans sa voiture, William partait en direction du centre ville pour y retrouver quelques collaborateurs pour déjeuner et discuter des prochains plans pour la ville. C'était encore très récent, mais William était le nouveau maire de la ville et il avait beaucoup plus de responsabilités qu’auparavant. En plus de son travail d'avocat, il devait gérer son travail de maire et ce n'était pas de toute repos. Heureusement qu'il n'avait personne sans sa vie malgré les nombreuses tentative de Victoria, William était toujours seul ... et dédiait sa vie à son travail sans ce poser la moindre question. En faite il avait toujours vécu de cette façon et le peur de relation qu'il avait eu n'avait pas fonctionné. Il avait eu de nombreuses femme dans sa vie, seulement il avait tendance à toujours faire passer son travail avant le reste et à chaque fois ça c'était finit de façon ... tragique. La fille finissait toujours par le quitter en lui posant un ultimatum et généralement William choisissait toujours son travail avant le reste. Ce n'était pas un train de vie forcément saint ! Puisqu'il ne vivait que pour son travail, entre l'avocat et le maire, Will n'avait que très peu de temps à accordé et c'était pour cette raison qu'il avait choisir de rester célibataire. En faite, si il avait fait ce choix de vie c'était surtout parce qu'il ne parvenait pas à trouver celle qu'il lui fallait. Parmi toutes les femmes qu'il avait côtoyé, aucunes d'elles ne semblaient lui convenir, du moins aucunes d'elles n'avaient réussi à le détourner de son travail suffisamment longuement pour qu'il ce rende compte que la vie ... ce n'était pas uniquement le travail. Il n'avait pas eu ce coup de foudre et d'ailleurs aucunes ne lui manquaient et il ne pensait jamais avoir fait une erreur. Sa vie lui convenait parfaitement aujourd'hui et il ne ce plaignait pas d'avoir besoin de plus ou besoin d'amour ... il ce disait surtout que c'était peut être trop tard pour lui, ou peut être qu'il n'était pas capable d'être dans une relation stable et aimante ... lui qui pourtant croyait au grand amour et avait tous du romantique. Confortablement installé dans sa voiture de luxe, le regard rivé sur la route, William venait de s'arrêter à un stop et pendant qu'il vérifiait la circularisation pour s'assurer qu'il pouvait passer en toute sécurité, il attrapa son portable qu'il était en train de sonner. Décrochant rapidement il informa son interlocuteur qu'il ne pouvait pas discuter pour le moment puisqu'il était au volant. William avait toujours eu des principes et quand il était au volant il ne faisait rien d'autre ! Ce qui n'était pas du tout le cas de la conductrice qui ce trouvait derrière lui. Levant les yeux vers le rétroviseur alors qu'il s'apprêtait à partir, il n'eu même pas le temps de passer la première que la voiture de derrière vint le percuter de plein fouet dans un choc assez violent ce qui le poussa à lâcher son téléphone. Bon sang ! Mais c'est pas vrais ! L'attrapant de nouveau il reprit. - Je te rappelle ! Lâcha t'il d'une voix assez remontée avant de ce détacher et sortir de sa voiture en claquant la porte pour aller vérifier l'arrière de sa voiture complètement enfoncé par la voiture qui ce trouvait derrière. - Mais c'est pas possible ! Vous l'avez eu ou votre permis ! Espèce de malade ! C'est pas vrais ! Elle lui avait carrément refait l'arrière de sa voiture ! Mais c'est pas possible d'être aussi stupide au point de ne pas voir la voiture qui ce trouve devant ! Plus accaparé par sa voiture que par la blonde qui lui faisait face, William mit un certain temps avant de lever les yeux vers elle. - Qu'est ce qui me prend ! C'est une route ici pas un circuit ! Y'a un stop là bas et au cas ou vous le savez pas ! Faut ouvrir les yeux quand on conduit ! Répondit il en levant enfin les yeux vers la blonde hystérique qui lui faisait face ! Non mais elle est sérieuse ! Elle vient vraiment de lui dire que c'est de sa faute en plus ! La fixant, surprit qu'en plus elle l'accuse, William croyait vraiment qu'il était en train d’halluciner mais non ! Elle disait clairement que c'était de sa faute en plus. - Pardon ? Je vais rien payer du tout ! Vous êtes en tord je vous signale ! Vous ne respectez pas le code de la route ! Ce qui vient d'arriver est entièrement votre faute alors si y'a bien quelqu'un qui doit payer les réparations c'est vous ! Regardez moi ça ! Reprit il en haussant lui aussi le ton en montrant l'arrière de sa voiture. - Je peux savoir ce qui vous à prit ! On rentre pas comme ça dans les gens bon sang ! Va savoir ce qu'elle était en train de faire derrière son volant ! Rien qu'en la regardant il ne serait pas étonner qu'elle était tout simplement en train de ce maquiller. - Ça va vous coûter cher ça ! Croyez moi !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6293
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mer 10 Mai - 21:53


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Si le choc avait été violent, l'altercation qui allait suivre allait l'être plus encore. La tête brûlée qu'elle était n'attendit pas longtemps pour sortir de sa voiture afin de prendre connaissance des dégâts mais surtout afin d'incendier le responsable. Elle était caractérielle, Grace. Elle se disputait quotidiennement, pour tout et n'importe quoi. Et qu'il s'agisse de son travail ou bien dans les aléas de la vie habituelle, elle n'était pas habituée à ce que quelqu'un lui tienne tête. Et, une nouvelle fois, elle comptait bien dire sa façon de penser à ce crétin qui confondait un panneau stop avec un feu rouge. Sauf que l'inconnu face à elle était visiblement aussi remonté qu'elle parce qu'à peine sorti de sa voiture, il n'attendit pas une seconde pour l'insulter. Espèce de malade. Il venait vraiment d'oser la traiter de malade ? C'était lui, le malade. Il ne savait pas à qui il avait affaire, le suicidaire. S'approchant directement de lui, la belle blonde reprit immédiatement la parole d'un ton déjà un peu trop haut. - C'est moi que vous traitez de malade ?! Non mais vous vous prenez pour qui ! Sérieusement, pour qui se prenait-il ? Il ne la connaissait absolument pas, il n'avait aucun droit de l'insulter. Et s'il commençait à le faire, elle allait vite le lui faire regretter. Mais il continuait, en plus. Il lui disait carrément que ce n'était pas un circuit mais la route. Elle lui jeta un regard noir tout en reprenant aussitôt. - Et alors, c'est un stop justement ! Vous attendiez quoi, qu'il passe au vert ?! Non parce que personne ne restait posé aussi longtemps devant un panneau, bon sang. Elle avait les yeux parfaitement ouverts, et elle savait parfaitement conduire. Elle l'avait vu, de loin. Elle pensait qu'il serait déjà reparti, et l'avait anticipé sans vérifier, forcément. La patience n'était pas son fort, à Grace. Mais elle avait tout de même eu le temps de se remettre du rouge à lèvres, alors c'était bien qu'il était resté bien trop longtemps devant ce putain de panneau. Tournant finalement la tête vers le devant de la voiture, elle sentit son irritation augmenter d'un cran en constatant qu'il y avait des marques de rayures. Elle allait devoir faire repeindre la carrosserie, à cause de cet idiot. S'empressant d'ailleurs de lui affirmer qu'il avait intérêt à tout lui repayer, la jeune femme obtint une réaction sans équivoque de la part de son interlocuteur qui semblait visiblement sous le choc par son affront. Parce qu'il refusait de payer, en plus ? Et pire encore, il osait lui répondre que c'était à elle de payer les réparations. Il rêvait tout éveillé, ce garçon. - Ma faute ?! Vous étiez déjà posé devant ce panneau alors que j'étais au bout de la rue ! Ce n'est pas ma faute si vous conduisez comme une tortue à la retraite ! Bien, celle-là, elle pourrait la ressortir tellement elle était pertinente, vraiment. Mais, en attendant, ils ne se calmaient toujours pas. Bien au contraire, l'inconnusemblait encore plus agacé alors qu'il lui demandait des explications... Quelles explications ? Elle pensait qu'il aurait eu le temps de rédémarrer, rien d'autre. Mais elle n'allait certainement pas lui dire qu'elle était en train de se remettre du rouge à lèvres. Le regardant enfin dans les yeux, la belle ne reconnut qu'à cet instant... William Flyleaf. Le maire de la ville. Bravo, Grace. Continue de crier sur le maire, vas-y. Et dire qu'en plus, elle avait voté pour ce petit con. Et juste parce qu'elle trouvait qu'il était le plus craquant, d'ailleurs. Si elle avait su. Mais elle n'avait pas le temps de s'épancher davantage sur ce détail puisque ce dingue reprenait la parole de plus belle pour lui dire que ça allait lui couter cher. Mais oui, bien sur. - Ah parce qu'en plus, vous croyez que je vais vous verser un centime ? Mais vous rêvez, là ! Ce n'est pas parce que vous êtes le maire que vous avez tous les droits, hein ! Oui, elle l'avait reconnu. Non, elle ne se calmait pas pour autant. Elle ne se taisait pas, devant personne. Ce n'était certainement pas face à lui qu'elle allait commencer. Pire encore, elle allait plus loin justement parce que c'était le maire. - Puis, c'est quoi cette lubie de mettre des panneaux stop partout ! Il n'était même pas là, la semaine dernière ! C'est un coup de votre part ça aussi ! Dingue, elle était complètement dingue. Elle allait trop loin mais rien ne pouvait l'arrêter quand elle était lancée. Et surtout pas lui.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3653
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Jeu 11 Mai - 12:37



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le choc fut très violent mais heureusement il n'y avait pas eu de blessé, du moins il espère ! Enfin pas sur ... parce qu'à peine sorti de sa voiture il pouvait déjà entendre la femme l'incendier alors que, c'était elle qui était en tord. Comme si il allait ce laisser faire sans rien dire ! Elle ce prend pour qui pour l'engueuler de la sorte alors que tous prouve que c'est elle lé fautive ! Pour le percuter de cette façon il était clair qu'elle ne roulait surement pas à la bonne vitesse et en plus elle ne devait surement pas regarder la route ! Parce qu'il faut vraiment être aveugle pour ne pas voir une voiture en plein milieu de la route. Qui d'autre ? Il n'y avait elle en face de lui ! - Et vous ? Vous vous prenez pour qui pour réagir de la sorte alors que de toute évidence vous êtes en tord ! Si elle pensait qu'il allait la fermer et la laisser faire, c'était bien mal le connaitre, d'ailleurs elle ne devait pas savoir à qui elle avait à faire. Mais reposant son regard sur sa voiture, elle était vraiment dans un sale état tout comme la voiture rouge qui ce trouvait derrière. - C'est un Stop ! Je crois pas avoir besoin d'en expliquer la signification ! Sauf si vous ne connaissait pas le code de la route ! Et puis merde ! Il avait pas besoin de ce justifier ! Puisqu'il était tout à fait dans ses droits ! C'était à elle de s'arrêter et non lui rentrer dedans ! Si madame est pressé, lui ce n'était pas le cas ! Mais le pire dans tous ça c'est qu'elle semblait en colère en plus ! Et bien elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle même ! Ben non ! selon elle, c'était même à lui de payer les réparations, et puis quoi encore il doit lui faire des excuse ? Non mais c'est elle qui rêve ! Si elle crois que tous lui est permis elle rêve ! - Y'a beaucoup de circulation à cette heure ! C'est pas un céder le passage ! Et je ne suis pas non plus le genre à rentrer dans les voitures qui arrive en face ! Elle l'avait donc remarqué depuis le bout de la rue alors pourquoi ne c'était elle pas arrêtée ! - Qu'est ce que vous foutiez entre le bout de la rue et ici pour ne pas avoir le réflexe de vous arrêter ! Rien qu'en la regardant il pouvait déjà ce douter qu'elle était en train de ce maquiller ou peu être envoyer un sms ... de toute façon il s'en fou de ce qu'elle était en train de faire ! Tous ce qu'il savait c'est qu'elle allait payer toutes les réparations et qu'elle n'avait pas intérêt à s'en plaindre ! Croisant son regard à cet instant, William restait toujours aussi impassible bien qu'il devait avouer qu'elle avait un certain charme. Oh bon sang ce n'était vraiment pas le moment pour ce genre de détail et puis il allait très vite déchanter avec ce qu'elle venait de lui répondre. - Je vous demande pardon ? Oh que si vous allez payer les réparations et en plus vous aller vous excusez ! Vous vous prenez pour qui pour vous en prendre aux gens de la sorte ! Mais d'ou elle sortait cette espèce d'hystérique ! Elle ce prenait pour miss monde ou quoi ? Alors quoi parce qu'elle était agréable à regarder elle pensait que tous le monde devait lui dire "oui" ? Non mais elle vie sur son petit nuage ! Croisant les bras en la fixant d'un air toujours aussi sérieux, il ce retourna vers le panneau stop sans trop comprendre ou elle voulait en venir. Ben tiens ... il n'était pas du tout l'auteur de ce panneau, il était là bien avant qu'il soit maire d'ailleurs ... il passait par là tous les jours et apparemment la jeune femme aussi mais contrairement à lui, elle n'avait jamais vu ce panneau. Ce tournant de nouveau vers elle il reprit l'air toujours aussi agacé. - Pour protéger les gens innocent de gens comme vous ! Ce panneau ça fait des années qu'il est là ! Vous l'auriez surement remarqué si vous ne rouliez pas à une vitesses excessive ! On est en centre ville ici ! Et je pourrais vous faire coffrer pour non respect des limitations ! Et il disait vrais, il n'avait qu'un coup de fil à passer et un agent viendrait tout de suite la chercher et c'est surement ce qu'il allait faire si elle continuait à l'incendier de la sorte !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6293
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Jeu 11 Mai - 14:17


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Et c'était reparti. Elle allait s'engueuler avec un inconnu total à cause d'un stupide accident de voiture alors qu'ils auraient pu régler ça d'une manière beaucoup plus civilisée. Mais elle était énervée, elle était vraiment énervée. Et entendre cet homme qu'elle ne connaissait même pas l'insulter d'emblée, cela n'avait pas du tout arrangé les choses. Elle s'offusquait déjà, montait sur ses grands chevaux alors que lui semblait tout aussi remonté qu'elle. Il lui renvoyait sa question, seulement elle ne l'avait pas insulté, elle ! Il continuait en plus, pire encore il lui parlait comme si elle n'était qu'une idiote qui ne connaissait pas le code de la route. Elle le connaissait, d'accord. Elle ne le respectait pas, c'est tout. Mais elle n'avait jamais eu d'accident de voiture jusque-là. - Je le connais, merci ! Et il n'est fait mention nulle part qu'on doit rester une heure planté devant ! Bon sang, sérieusement, il se prenait pour qui ? Plus il parlait, plus il l'énervait. Il ne voulait surtout pas lâcher l'affaire, tout comme elle. Il lui demandait carrément ce qu'elle était en train de faire pour avoir manqué de s'arrêter... Rien, absolument rien. Hum. - Et vous qu'est-ce que vous foutiez pendant tout ce temps pour oublier la route ?! Aucun d'eux ne lâchait, ils se défiaient même du regard sans cligner des yeux. Elle sentit à cet instant comme un mini-choc en elle, une sensation assez étrange qu'elle ne comprit pas du tout. Mais elle reconnut surtout l'identité de son interlocuteur... A savoir le maire de Wellington. C'était peut-être à ce moment-là qu'elle aurait dû se faire petite, peut-être bien. Mais il en était hors de question. Personne ne lui faisait peur, et encore moins cet homme affreusement coincé qui ne savait probablement même pas sourire. Qu'il soit maire, ou non. Au contraire, elle en profita pour l'incendier davantage en évoquant elle-même ses fonctions à la mairie. Elle avait surtout l'impression qu'il se croyait tout permis sous prétexte que personne ne lui disait non. Personne sauf elle, visiblement. Refusant obstinément de payer la moindre réparation, elle venait de le surprendre. Il semblait même stupéfait par ses paroles. Il croyait réellement qu'elle allait accepter ? Et même... S'excuser ? C'est cela, oui. Il pouvait toujours courir. Elle préférait encore mourir que s'excuser. Elle se prenait pour qui ? C'était bien simple. - Pour une femme qui ne se laissera pas impressionner qui que vous soyez ! affirma-t-elle avec la plus grande des assurances. Il allait faire quoi ? L'embarquer, peut-être ? L'amener au poste de police ? Ah, eh bien c'était tout à fait ça. Il venait carrément de la menacer de la faire coffrer. Parce qu'elle n'était pas innocente. Qu'il la traite carrément de danger pour la société, tant qu'il y était. Cela dit, elle devait bien avouer qu'elle n'avait aucune idée de la date d'existence de ce panneau... Et c'était bien le signe qu'il ne servait à rien. Mais c'était surtout la menace du jeune homme que Grace avait retenu. S'il croyait qu'il allait l'effrayer, il se trompait royalement. Avançant près de lui, la belle reprit la parole d'un ton insolent. - Eh bien allez-y, passez-moi les menottes ! Peut-être que j'aimerais ça. lança-t-elle d'un ton provoquant, plein de défi, presque... Aguicheur. Elle voulait surtout qu'il comprenne qu'elle ne se laisserait pas impressionner par ses menaces. Il pouvait peut-être agir de cette façon avec les autres, mais pas avec elle. - Et je me ferais un plaisir d'entamer des poursuites pour abus de pouvoir ! Ferme-là, Grace. Il va t'embarquer, tu ne vas rien comprendre. Sauf qu'elle ne savait pas, la fermer. - Alors, monsieur le maire, vous allez utiliser votre statut pour faire arrêter une honnête citoyenne qui n'a jamais eu ne serait-ce qu'une amende parce qu'elle a eu le malheur de vous rentrer dedans ? demanda-t-elle en plongeant son regard dans le sien avec intensité. C'était étrange, ce... Fourmillement dans son ventre. C'était presque une altercation comme les autres, pourtant. Mais elle n'avait jamais ressenti une chose pareille. C'était peut-être parce que, cette fois, son adversaire était bien plus haut placé qu'elle. C'était peut-être ce qui rendait ça... Excitant. Mais non, ce n'était pas juste de l'adrénaline, ou quoi que ce soit dans le genre. C'était physique, c'était troublant. C'était peut-être ça, la voix de la conscience dont tout le monde parlait ? Non, impossible. Cela n'avait rien de désagréable, bien au contraire.





  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3653
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Jeu 11 Mai - 17:21



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ils auraient pu régler ça de façon civilisé, William était même du genre à choisir cet option plutot que d'entrer en conflit, ils auraient pu assumer chacun leur part de responsabilité dans cet accident et repartir chacun de leur côté en restant courtois et aimable l'un avec l'autre ... seulement à peine avait il eu le temps de sortir de sa voiture que la jeune femme l'avait de suite attaqué ! William ne pouvait pas la laisser faire, ce laisser faire sans ce défendre ! Enfin ! Elle l'accusait de tout alors qu'il était juste arrêté devant le panneau stop en attendant qu'il n'y est plus de circulation pour qu'il puisse passer ! Ce n'était pas de sa faute à lui si cette femme était un véritable danger public ! Le pire c'est qu'elle continuait ! Elle continuait à s'emballer et William ne pouvait pas s'empêcher de rentrer dans ce jeu, à la provoquer un peu plus. C'était hallucinant de voir combien elle avait envie d'avoir raison ! Combien elle avait envie de ce donner le meilleur rôle dans cette histoire ... il était ravi d'apprendre qu'elle connaissait le code de la route mais l'appliquer semblait être une toute autre histoire pour elle ! - J'attendais pour pouvoir passer ! Jusqu'à ce qu'une malade me rentre dedans ! Et c'était reparti ! Mais elle, qu'est ce qu'elle faisait pour ne pas trouver la pédale de frein ? De toute façon qu'il soit devant le panneau ou non il était plus que clair qu'elle ne comptait pas s'y arrêter ! D'ailleurs elle n'avait même pas connaissance du panneau ! Contrairement à ce que la jeune femme pensait, ce n'était pas à cause qu'il était le maire qu'il pensait avoir tous les droits, bien au contraire ! Mais Maire ou non, elle n'avait pas à lui parler de cette façon ! Si elle croyait au dessus des lois, William allait ce faire un plaisir de la faire descendre de nouveau sur terre. Il ne supportait vraiment pas les gens comme elle ... qui pense avoir tous les droits et qui agresse les gens sans même savoir pourquoi ! Il finit même par lui demander des excuses et lui affirmer que de toute façon elle allait payer les dégâts ! Si elle refusait ? Oh et bien c'était très simple, il appellerait la police et elle aurait un aller simple pour le poste afin d'expliquer son comportement ! Ce n'était pas le genre de menace à prendre à la légère surtout qu'en plus d'être maire, il était également avocat donc contrairement à elle, il aurait beaucoup plus de facilité à s'en sortir qu'elle, même si elle venait à porter plainte ! - Ah vraiment ! Moi je vous prenait plutot pour miss monde qui crois que tout lui est permis ! Faut redescendre de son petit nuage des fois ! Ils ce provoquaient l'un l'autre et ça allait surement très mal ce terminer, ils ce fixaient l'un et l'autre comme si ... ils étaient uniquement là pour ce défier. C'était étrange mais le fait que la jeune femme lui tienne tête, c'était ... plaisant ! Le fait que ... même en sachant qu'il était le maire elle ne ce laissait pas faire et William avait cette sensation qu'il n'arriverait pas forcément à avoir le dernier mot. S'approchant un peu plus de lui, la jeune femme reprit en le provoquant d'une façon assez aguicheuse ... son regard émeraude plongé dans le sien, l'avocat ce sentait presque déstabilisé, troublé, mais un trouble agréable ... trop agréable pour que ce soit normal. - Oh et je suis sur que vous allez apprécier aussi de vous retrouver en cellule avec les ivrognes ! Répondit il sans la lâcher du regard, puis lorsqu'elle reprit, William ne pu s'empêcher de laisser un rire amer s'échapper d'entre ses lèvres. Si elle savait combien elle ne ferait jamais le poids face à lui. - Mais faite vous donc plaisir ! Si vous avez envie de vous lancer dans un procédure perdu d'avance ! Et elle perdrait face à lui bien que pour le moment son regard parvenait à la troubler plus que de raison, ainsi que cette proximité. Ça n'effaçait pas tous ce qui venait de ce passer mais ... il ce sentait étrangement bizarre, il aimait ça en faite ... qu'elle lui tienne tête, cette provocation. - Cotiyenne honnête ? Moi je dirais plutot un danger public ! Il faut un début à tout ! Répondit il simplement avant qu'une voiture ne s'arrête juste derrière celle de la jeune femme et qu'un officier en sorte pour s'approcher d'eux. - Qu'est ce qui ce passe ici ? Ben tiens, il n'avait même pas eu besoin de les appeler pour qu'un policier ce pointe.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6293
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Jeu 11 Mai - 18:19


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Aucun d'eux n'avait été courtois avec l'autre. Ils étaient tous les deux sortis de leur voiture en colère l'un contre l'autre. Elle avait réagi à l'instinct, Grace. Comme elle le faisait toujours. Et le jeune homme n'avait pas été plus calme qu'elle, bien au contraire. Il l'avait tout de suite traitée de malade, alors franchement, niveau politesse, il pouvait repasser. Mais il fallait bien admettre que la jolie blonde ne faisait qu'empirer la situation en l'incendiant sur place. Elle faisait preuve de mauvaise foi et, au fond d'elle, elle le savait. C'était elle qui lui était rentrée dedans mais... Mais merde, quoi. Elle détestait avoir tort. Et, aussi, elle détestait suivre les règles. En fait, elle ne le faisait jamais. Et, jusque-là, ça lui réussissait plutôt bien parce qu'elle n'avait jamais vraiment eu de représailles. Elle n'avait personne pour lui dire quand elle allait trop loin, personne pour canaliser la tornade blonde qu'elle était. Et cette confrontation n'allait surement pas arranger les choses. L'inconnu, qui était en fait le maire de la ville, répondait à chacune de ses attaques de la même façon, en l'attaquantà son tour. Ils se provoquaient comme si chacun désirait que l'autre cède. Mais il avait l'air aussi têtu qu'elle, c'était bien sa veine. Elle n'avait jamais vu un homme pareil, Grace. Et, au fond, c'était plutôt quelque chose de positif pour elle... Mais ça, elle ne le voyait même pas. Elle était trop furieuse, d'autant plus qu'il venait de l'insulter une nouvelle fois. - Vous allez arrêter tout de suite de me traiter de malade, je vous préviens ! Elle ne l'insultait pas, elle, à ce qu'elle sache. Alors il avait tout intérêt à se calmer. Il se prenait pour Dieu sait qui... Enfin, non. Il savait très bien qui il était. Il était le maire de la ville et, visiblement, cela lui donnait tous les droits. Mais il semblait avoir exactement le même point de vue sur la belle si elle se fiait à ses propos... Miss monde ? En quoi elle se comportait comme une miss monde ? C'était lui qui lui lançait des menaces ! Lui qui lui affirmait qu'il n'hésiterait pas à appeler la police ! Et c'était elle qui croyait avoir tous les droits ? Bon sang, mais elle rêvait, là. C'était limite s'il lui faisait du chantage. Sauf que, malheureusement pour lui, il était tombé sur une femme qui n'avait peur de rien. Et encore moins de se retrouver au poste de police. - C'est vous qui dites ça ?! En attendant, je n'outrepasse pas mes droits, moi ! lâcha-t-elle d'une voix toujours aussi agacée... Agacée mais, en même temps... C'était étrange. Elle ne se retrouvait jamais face à quelqu'un qui lui tenait autant tête. Elle n'était pas maire, elle n'était rien qu'une créatrice de mode qui, hormis dans cet univers, n'avait aucun poids. Mais elle avait un tempérament tellement explosif qu'il était vraiment rare qu'elle tombe sur quelqu'un comme lui. En fait, c'était même la première fois que ça arrivait. Et il y avait quelque chose de diablement... Jouissif, dans leur conflit. C'était comme une partie de tennis avec un adversaire redoutable. C'était violent, électrique, mais aussi chargé de cette intensité si particulière. Ils se renvoyaient ces provocations, ils se regardaient avec cet air de défi. Elle s'était même rapprochée de lui, pour le titiller davantage encore. Sa colère entrainait cette insolence dans ses yeux, dans ses paroles. Et, en croisant le regard de son interlocuteur, elle était presque sûre qu'elle était parvenue à le troubler. Bordel, Grace. Arrête tes conneries. Il va juste te faire enfermer, et ça sera beaucoup moins excitant. Pour preuve, c'est exactement ce qu'il lui balança, lui ramenant immédiatement les pieds sur terre. - Ils seront toujours plus agréables que vous ! s'exclama-t-elle sans le quitter des yeux. Elle n'avait pas peur de ses menaces, il fallait bien qu'il le comprenne. Elle était sans limite, Grace. Elle préférait se retrouver dans une cellule plutôt que lui donner raison. Mais ce crétin venait de se mettre à rire... Vraiment, là, devant elle. Elle lui faisait comprendre qu'il serait en plein abus de pouvoir s'il agissait comme il menaçait de le faire, et il lui riait au nez. Et c'était elle, qui se prenait pour miss monde ? Il était d'une arrogance, bon sang. - Et c'est moi qui me crois au-dessus de tout ? Allez-y, dites-le : WILLIAM FLYLEAF N'AURA JAMAIS DE PROBLEMES, EVIDEMMENT... C'EST LE MAIRE DE CETTE FOUTUE VILLE ! Elle s'était mise à crier, assez fort pour que les passants l'entendent cette fois. Assez fort pour attirer l'attention sur eux, surtout. Il pensait qu'elle était folle ? Il n'avait encore rien vu ! Leur dispute stupide était en train de prendre des proportions bien pires que ce qu'elle aurait pu imaginer. Mais elle n'y pouvait rien... Maintenant qu'elle était partie, elle ne pouvait pas arrêter subitement, elle ne comptait certainement pas perdre la face devant lui. Elle avait bien trop de fierté pour ça, Grace. - Je suis peut-être un danger public mais, moi au moins, je... Mais il ne saurait jamais ce qu'elle allait dire. Un flic venait d'arriver, les interrompant dans leur conflit. Cette fois, elle était clairement dans la merde. Se tournant vers le policier, puis vers le maire encore tout près d'elle, la belle s'adressa à lui. - Eh bien allez-y, monsieur le maire, qu'est-ce que vous attendez ? Dites-lui de me coffrer parce que j'ai eu le malheur de vous rentrer dedans. lâcha-t-elle avec toujours autant d'insolence. Bon... David allait devoir déjeuner tout seul en fin de compte.






  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3653
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Jeu 11 Mai - 21:14



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Elle l'avait agressée il ne pouvait que lui répondre ! En plus elle l'accusait de tous ce qui venait de ce passer alors qu'il n'y était pour rien ! Non vraiment c'est elle qui lui était rentré dedans alors qu'il était arrêté à un stop. Mais à cet instant aucuns des deux ne voulaient avouer ses fautes, ils ne faisait que ce renvoyer la balle, ce défiant du regard afin de faire craquer l'autre mais la jeune femme semblait aussi têtue et bornée que lui alors pour avoir enfin raison il allait devoir faire preuve de patiente et surtout trouver les bons arguments pour parvenir à lui tenir tête. Mais elle était malade ! Une espèce de folle furieuse qui avez bien manqué de provoquer un accident bien plus grave, d'ailleurs c'était à ce demander comment est ce qu'elle avait fait pour avoir son permis ! Mais il cessa toutes insultes mais ce n'était pas pour autant qu'il comptait lui faire des excuses ou ce montrer plus courtois, au contraire, il allait surtout continuer à lui répondre comme elle continuait de le faire. Attend quoi ? Outrepasser ses droits ? Alors oui, d'accord il est le maire de la ville mais il n'était vraiment pas le genre à faire ça ... quoi que là c'était vraiment tentant d'user de ses droits pour lui faire payer ! Mais cette femme n'était pas non plus une criminel et elle aurait facilement pu gagner la confiance de William seulement elle ne jouait pas du tout en sa faveur ! Bien au contraire elle ne faisait que donner une image négative d'elle au Maire. - Non, c'est évident que non ! Par contre pour rouler à fond ... ça, ça ne vous gène pas ! Risquer la vie d'autre personne non plus ! Bon c'était peu être exagérer, elle roulait peu être un peu trop vie mais jusque là ... elle n'avait pas l'air d'avoir causé des accidents mais tout de même ! De toute façon, la jeune femme n'était pas prête de lui présenter ses excuses et encore moins de lui donner raison ce qui tombe bien puisque lui non plus ne comptait pas le faire ! Pire encore, William finit même par en arriver aux menaces, lui disant que si elle refusait toujours, il allait appeler la police et elle finirait surement en cellule. Elle c'était rapprochée de lui, un peu trop pour qu'il reste insensible et par son simple regard, la jeune femme avait réussi à le troubler, un peu trop d'ailleurs. Il fallait bien avouer qu'elle avait un regard perçant, troublant, d'autant plus qu'elle avait beaucoup de charme, le genre de femme qui pourrait plaire à William si elle n'était pas aussi bornée ! - De quoi effacer ce sourire de vos lèvres ! Dit il sans la quitter des yeux, plus agréable que lui en ce moment c'est possible oui ... mais miss monde n'allait certainement pas ce sentir à son aise dans une cellule mais si elle tenait tant que ça à y passer quelques heures, il pouvait tout à faire lui offrir ce privilège. A la place, la jeune femme le menaça à son tour en disant qu'elle porterait plainte contre lui pour "abus de pouvoir" et il ne pu s'empêcher d'éclater de rire face à cette menace qu'il ne prenait pas du tout au sérieux. La fixant toujours, William savait que contrairement à elle, il n'aurait aucun souci avec la justice et ça le jeune femme ne le supportait pas puisqu'elle ce mit soudainement à crier au beau milieu de la rue, attirant ainsi tous les regards des passants qui ce demandaient surtout ce qui était en train de ce passer. - C'est pas la peine de crier comme une hystérique ! Je vous signale que tous le monde nous regarde ! C'était une dispute vraiment stupide oui et pourtant ils étaient encore là à ce chamailler comme deux gamins en plein milieu de cette rue devant une foule de personnes qui les regardaient sans réellement comprendre pourquoi.Mais même le regard des autres ne semblaient pas les pousser à ce calmer, au contraire ... elle s'apprêtait même à lui répondre mais juste avant qu'elle n'est le temps de dire quoi que ce soit elle fut interrompu par un agent de la police qui venait de s'arrêter vers eux. Ben tiens il tombe à pic lui ! Il allait justement les appeler ! - Vous tombez bien ! Dit il au policier alors que la jeune femme le provoquait encore. - Madame à ... comment dire un problèmes avec le code de la route et au final regardez ce qu'elle à fait ! Elle ne connais pas non plus les limitations de vitesses et agresse les gens sans raisons ! Ben tiens quel balance ! Mais elle l'avait cherché non ? - C'est vous qui êtes la cause de tous ça Madame ? Ce tournant vers elle, les bras croisé, William attendait qu'elle avoue ... oui c'est ce qu'il voulait qu'elle avoue ce qu'elle venait de faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6293
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Jeu 11 Mai - 22:18


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle n'était pas malade. Elle était un tantinet excessive, certes. Mais elle n'était pas malade. Et il n'avait aucun droit de la traiter de cette façon. Il était tout aussi provocateur qu'elle, tout aussi explosif qu'elle. Mais elle savait pertinemment qu'elle était capable de rendre dingue le plus paisible des hommes... Et ce n'était pas peu dire. Il ne parviendrait pas à la faire taire, et encore moins à obtenir d'elle des excuses de sa part. Elle préférait encore mourir, Grace. Oui, elle était très extrême mais ce n'était pas nouveau. Seulement elle refusait de s'aplatir alors qu'à l'origine, il n'y aurait eu aucun problème s'il n'était pas resté si longtemps devant ce putain de panneau. Et ce qu'elle supportait encore moins que l'incident en lui-même, c'était la manière dont il utilisait son statut pour lui dire qu'il pouvait lui faire des problèmes, si elle continuait. Sauf que les menaces, ça ne fonctionnait pas avec elle. Elle était irresponsable, complètement inconsciente. Elle se fichait totalement de se retrouver derrière les barreaux, en tout cas à cet instant elle s'en fichait. Sa colère passait avant tout semblant de raison. Surtout quand elle l'entendait dire des bêtises pareilles. - Oh il ne faut pas exagérer hein ! Vous n'avez rien du tout ! Mais quelle victime, bon sang. Il devait bien s'ennuyer dans sa vie s'il croyait avoir subi un quelconque risque pour quelque chose d'aussi minime. Il n'avait rien risqué du tout. Et puis, elle n'avait jamais causé d'accident par le passé. Elle ne suivait peut-être pas scrupuleusement le code de la route mais elle avait de bons réflexes... En temps normal. Mais il avait fallu que ça arrive. Et, bien sûr, comme elle ne faisait jamais les choses à moitié, ça arrivait au maire de la ville. Elle était franchement écoeurée qu'il ose la menacer comme il le faisait. Cela ne lui donnait que plus envie de surenchérir. Elle s'était instinctivement rapprochée de lui pour le provoquer un peu plus encore, augmentant davantage la tension électrique qui semblait régner entre eux. A moins que ce soit une toute autre forme d'électricité dans l'air. Elle avait senti qu'elle était parvenue à le troubler. Un trouble qu'elle aurait peut-être bien partagé s'il ne lui avait pas finalement remis les idées en place. A ses paroles au sujet de son sourire, elle ne put s'empêcher de lui en offrir un des plus insolents. - Je vous en prie, allez-y. S'il croyait avoir véritablement le dessus sur elle, il se trompait lourdement. Il n'avait pas conscience qu'il se trouvait face à une vraie petite peste... Doublée d'un tempérament de feu, qui plus est. Parce qu'en entendant avec quelle arrogance il lui répondait au sujet de ce qui pourrait lui arriver, elle finit clairement par péter un câble. Elle était surtout en train d'offrir un scandale qui attirait toute l'attention. Ce qui ne semblait pas plaire à ce cher monsieur le maire. Tiens donc. - Et alors, vous avez peur qu'on vous catalogue comme un maire qui abuse de ses droits ? Mais assumez-le ! ASSUMEZ QUE VOUS VOUS CROYEZ SUPERIEUR ! PUISQUE LA LOI NE S'APPLIQUE PAS POUR VOUS ! Elle allait de plus en plus loin. Elle disait même carrément n'importe quoi mais ça avait le mérite d'intéresser les passants... Et, malheureusement pour elle, un officier de police qui passait par là. C'était sa journée, vraiment. Pourtant, la jeune femme ne se montra pas plus docile pour autant. Si elle n'avait pas peur du maire, ce n'était pas un simple agent de police qui allait l'effrayer. Elle finit même par inviter son nouvel ennemi à lui expliquer qu'il voulait la faire embarquer, simplement pour un maudit accident. Ce crétin en rajoutait en plus. Il n'hésitait pas à l'enfoncer en allant même jusqu'à dire qu'elle ne suivait pas les limitations de vitesse alors qu'il n'en savait rien ! Certes, c'était le cas. Mais il n'en savait fichtrement rien. Et elle ne l'avait pas agressé ! Ils s'étaient disputés ! C'était quoi, cette façon de se faire passer pour une victime, il n'avait pas honte ?! - Je ne vous ai pas agressé ! A peine sorti de votre voiture, vous m'avez traitée de malade ! Et qu'il ne dise pas le contraire parce que, là, elle allait vraiment péter un câble. Mais, évidemment, le policier se tournait vers elle, cherchant déjà à savoir si elle était responsable. Il ne fallait pas qu'elle l'agresse, surtout pas. C'était le moment de retomber sur ses pattes. Il l'avait enfoncée ? Il allait voir ce dont elle était capable. - J'ai... J'ai acheté ces nouvelles chaussures, vous voyez et...Et elles sont très jolies mais le bout du talon est resté coincé dans le tapis et... Mon pied a dérapé quand j'ai voulu appuyer sur le frein... C'était... Un accident, monsieur l'agent... répondit-elle d'un ton soudain bien plus calme, fragile même. La voix de la jeune femme en détresse, en fait. Ce qu'elle n'était pas du tout, il fallait bien l'avouer. Mais elle savait parfaitement jouer de ses regards, ou même simplement de son visage angélique. Ce n'était pas comme si c'était la première fois qu'elle faisait les yeux doux à un policier qui l'arrêtait. - Oh... Je vois... Pourquoi n'avoir pas fait simplement un constat ? Se tournant instinctivement vers le maire, la belle reprit d'une voix toujours aussi vulnérable, les yeux même brillants. Les pleurs, ça fonctionnait à chaque fois avec les flics. Ils aimaient trop jouer les preux chevaliers - Il m'en a trop voulu alors que je... J'étais encore si chamboulée par le choc, vous savez... - Oh je vois... Calmez-vous. On va régler ça à l'amiable, n'est-ce pas monsieur le maire ?





  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3653
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Jeu 11 Mai - 23:08



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Plutôt que d'agir comme deux adultes responsables, il fallait vraiment qu'ils s'envoient des pics, des réflexions alors qu'ils auraient déjà pu signer ce foutu constat et partir chacun de leur côtés et reprendre leur vie sans ce soucier de quoi que ce soit en plus. Comme un bon gentleman il aurait pu tout simplement s'excuser, elle aurait peu être fait de même si il n'était pas monté sur ses grands chevaux et tous auraient pu très bien ce terminer mais non ! Il ne voulait pas calmer les choses et elle non plus apparemment alors ça allait être difficile de trouver un accord surtout qu'ils ne manquaient pas une seule occasion pour déstabiliser l'autre. Seulement cette fois William était tombé sur une forte tête, si en temps normal les gens ne lui cherchaient pas vraiment les problèmes, cette femme ne semblait avoir aucune limite ! Elle n'avait pas peur de lui, ni de ses menaces qu'elle ne semblait pas non plus prendre au sérieux, elle n'avait pas peur non plus de lui tenir tête et elle donnait cette impression d'assurance mais également de liberté, elle devait être le genre de femme à qui on ne dit jamais "non" et à qui on ne refuse rien. Ce n'était pas tous les jours qu'il avait la "chance" de tomber sur une femme comme elle. Elle pourrait lui plaire, si ce n'était pas une hystérique bornée et irréfléchie ! Mais bon sang pourquoi est ce qu'elle en faisait toute une histoire, elle lui était rentrée dedans, il n'avait cas remplir un constat, elle s'excuse et fin de l'histoire ! Mais c'est quoi son problème ! Elle veux à tout prix que les choses empires ? Mais pourquoi est ce qu'elle fait ça ! Et encore le pauvre William n'avait pas vu le pire venir, puisque en plus de lui tenir tête, elle ce mit à crier au beau milieu de la rue attirant tous les regards des gens. Elle disait qu'il ne faisait passer pour la victime ... qu'est ce qu'elle faisait elle alors en hurlant que rien ne pouvait atteindre monsieur le Maire ! Mais bon sang elle pensait quoi ? Qu'il était immunisé contre tous ? Tous comme elle, il pouvait avoir des problèmes avec la justice, tout comme elle il pouvait avoirs de problèmes aussi bien personnel qu'autre ... - Mais bordel ! Vous croyez quoi ? Que je suis immunisé contre tous ! Ça ne marche pas comme ça ! Arrêtez de vous donner en spectacle vous êtes ridicule ! Répondit il avec sérieux et agacement avant qu'un agent de police ne vienne les rejoindre pour tenter de mettre fin à ce conflit. Là encore, la jeune femme le provoquait en le poussant à dire ce qui c'était passé, puisque monsieur était décidé à appeler la police ! Ce qu'il finit par faire et il avait même toute l'attention de l'agent de police qui tentait de comprendre, il finit même par ce tourner vers elle pour avoir de plus amples explications. Mais à la place, la jeune femme prit un ton beaucoup plus mielleux, comme si elle tentait de séduire l'officier qui n'y voyait que du feu. - Parce que à peine sortie de votre voiture, vous vous êtes mise à me hurler dessus alors que de toutes évidence c'est vous la cause de tous les problèmes ! Je me suis pas amusé à lui reculer dedans ! Reprit il avant de ce tourner vers l'officier puis enfin vers elle, en attendant qu'elle avoue enfin. Elle n'avait plus d'autre choix maintenant ! Et bien ... si et d'ailleurs William allait apprendre à faire connaissance avec l'une des nombreuses facettes de cette femme. Les bras croisées, il écoutait les explications, mais ce n'était pas du tout la bonne version. Choqué, il avait la bouche légèrement ouverte alors qu'il ce mit à rire nerveusement en levant les yeux vers l'officier qui semblait presque touché par cette histoire ridicule. - Attendez ! Sérieusement ! Vous allait vraiment croire ce qu'elle vient de vous dire ! C'est pas sérieux ! C'est n'importe quoi ! - Monsieur s'il vous plait ! Mais sérieusement ! Il allait vraiment la croire ! Parce que c'était vraiment n'importe quoi ! Lançant un regard noir à la jeune femme il n'arrivait pas à croire qu'elle venait de manipuler un agent des forces de l'ordre ! - Quoi ? Mais c'est n'importe quoi ! - Calmez vous s'il vous plait ! Alors là c'était vraiment un comble ! Reculant il n'arrivait pas à croire qu'il croit cette histoire ridicule ! Mais maintenant il n'avait pas le choix, il ne pouvait pas refuser. - Évidement ! Dit il comme si il n'avait pas d'autre choix ! De toute façon ... il n'avait pas le choix ! Sur ce coup ... elle l'avait bien eu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-