AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6135
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Lun 15 Mai - 20:46


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Il avait suffi d’un constact. Il avait seulement suffi que ses lèvres viennent à la rencontre des siennes pour que tout dérape. Les baisers s’enchaînaient, de plus en plus passionnés, de plus en plus affamés. Elle le désirait tellement, Grace. Et elle sentait combien il la désirait lui aussi. Elle le sentait aux regards brûlants qu’il lui offrait, elle le sentait aux baisers torrides qu’il déposait contre sa peau. Ils ne répondaient plus de rien, comme si un feu s’était éveillé en eux à l’instant même où ils étaient entrés en contact l’un avec l’autre. Jamais, elle n’avait ressenti quelque chose de si puissant pour un homme. Elle ne contrôlait plus rien, elle était en proie à ce désir qui la dominait totalement. Elle en voulait encore, elle en voulait plus. Se débarrassant avec précipitation de la chemise bien trop encombrante de William, la jeune femme n’attendit pas une seconde pour partir à la découverte de ce corps qu’elle ne connaissait pas. Elle caressait son torse nu et offert, elle en frôlait chaque millimètre, elle se faisait parfois plus vorace en griffant légèrement sa peau sous ses ongles. Elle aimait cette douceur, cette odeur qu’il dégageait, bon sang. Elle était enivrée par les sensations qui l’envahissaient, des sensations qu’il ressentait lui aussi. Il frissonnait sous ses doigts, et elle adorait ça. Elle adorait sentir ses dents contre son cou, comme s’il voulait la dévorer sur place. Elle avait tellement envie de lui. Scellant un nouveau baiser, les deux amants s’embrassaient inlassablement, comme si ce n’était pas seulement la première fois mais aussi… La dernière. N’y tenant plus, le jeune homme commença à son tour à déboutonner son chemisier pour laisser apparaître son corps vêtu uniquement du soutien-gorge en dentelle qu’elle portait. Il la dévorait des yeux, il se mordait même la lèvre dans sa contemplation, provoquant une vive chaleur dans le bas-ventre de la belle. Et quand il vint s’emparer de ses lèvres une nouvelle fois, elle prolongea instinctivement son baiser avec la même envie. C’était sauvage, c’était violent. Et les caresses qui lui offraient n’étaient que plus délicieuses encore. Son corps tout entier s’électrisait sous les mains douces et sensuelles de son amant. Son dos, ses hanches, son ventre, il semblait désireux de connaitre chaque parcelle de son corps. Mais c’était encore si peu, bien trop peu pour l’impatience qui commençait à l’envahir. Et, partageant la même envie d’en avoir davantage, il la saisit par la taille pour la pousser plus loin dans les rayons de la boutique. Se retrouvant subitement plaquée contre le mur, la jolie blonde laissa échapper un soupir de désir, un soupir d’anticipation de ce qui allait arriver. Elle prolongeait voracement le baiser torride qu’il lui offrait tout en serrant son corps contre le sien. Elle sentait sa jupe remonter doucement le long de ses cuisses, puis soudain le contact brûlant de ses mains contre sa peau nue. Sentant une nouvelle vague de chaleur la submerger, elle mordit sans se rendre compte la lèvre inférieure de William. Il était en train d’éveiller un feu en elle, un feu qui s’embrasait et qui semblait impossible à éteindre tellement il était puissant. C’était peut-être l’interdit, c’était peut-être la sensation de faire quelque chose de mal… Là, ici, dans sa boutique alors que son petit-ami l’attendait chez lui. Ou c’était peut-être lui, William, qui provoquait en elle quelque chose qu’elle n’aurait jamais soupçonné. Mais c’était plus fort que tout ce qu’elle avait connu. En proie à cette pulsion incontrôlable et irrésistible, la belle laissa glisser ses mains jusqu’au bassin du bel avocat. Elle détacha d’un geste aussi pressé qu’assuré sa ceinture, puis son pantalon avant d’insérer sa main dans son sous-vêtement. Son désir s’intensifiait instinctivement en sentant celui de William entre ses doigts. Toujours plaquée contre le mur, elle recula son visage pour interrompre leur baiser et surtout plonger son regard brûlant dans le sien. Elle caressait sa virilité avec sensualité d’abord avant de s’en emparer plus fermement. La tête posée contre le mur alors qu’elle entamait un va-et-vient de plus en plus passionné au fil des secondes, elle ne le quittait pas des yeux comme si elle refusait de manquer une miette du plaisir qu’elle lui infligeait. Elle voulait le rendre fou, fou de désir, fou d’elle… Autant qu’elle était en train de devenir folle de lui.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3583
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Lun 15 Mai - 21:37



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Un simple contact, c'est ce qui avait suffit pour les troubler tous les deux et les pousser à commettre l'irréparable. Ils ne pouvaient pas revenir en arrière et aucuns des deux ne semblaient avoir envie de mettre un terme à ce moment. Ils comptaient allaient encore plus loin tous les deux. Peu à peu, grâce à ces caresses, ces baisers plus passionnés les uns que les autres, ces mains, puis ces ongles qui glissaient très lentement contre son torse, ça le rendait dingue et ça lui donnait surtout encore plus envie de découvrir ce qu'elle avait à offrir. Il sentait peu à peu cette chaleur prendre possession de son corps, l'envie, le désir. Voilà des sentiments qu'il ne pouvait pas contrôler et c'était tellement facile pour elle de le troubler, c'était même étrange de voir à quel vitesse elle le déstabilisait. William était le genre d'homme à avoir la tête sur les épaules et à savoir ce qu'il devait ou ne pas faire ! En temps normal, il ne ce laissait pas charmer si facilement mais là c'était comme si ... elle l'avait hypnotisé, il était carrément sous le charme et il aimait ça ! La belle ne mit pas longtemps avant de le débarrasser de sa chemise, qu'elle déboutonna rapidement avant de la laisser glisser le long de des épaules de William. L'avocat finit par faire de même avec le chemisier qu'elle portait, il le détacha avec une certaine précipitation, presque impatient d'avoir la chance de toucher enfin sa peau, caresser sa peau si douce et si chaude. Il prit même le temps d'apprécier le spectacle en ce mordant doucement la lèvre. Bon sang mais qu'est ce qu'elle est attirante, il croit même rêver ! A cet instant, William la désirait plus que tout au monde et d'ailleurs il la saisit par la taille pour l’entraîner dans les rayons de la boutique, bien décider à en découvrir d'avantage sur elle. C'était interdit oui, mais il ne savait pas qu'elle avait quelqu'un dans sa vie, en même temps il n'avait pas vraiment prit le temps de lui poser la question. Tous ce qu'il savait c'est qu'elle le rendait dingue et encore, il n'avait rien vue ! La plaquant doucement contre le mur, ils partageaient de nouveau ce baiser des plus torrides, c'était même violent, presque brutal, il senti même cette légère douleur lorsqu'elle lui mordit sa lèvres, une douleur mêlée au plaisir ! Il n'était pas comme ça en temps normal ! Il n'était pas si violent ou impatient avec une femme. Mais elle éveillait quelque chose en lui, le plaisir, le désir ... c'était incontrôlable. Il n'avait plus envie d'attendre, tous ce qu'il voulait c'était ne faire qu'un avec elle. Posant sa main contre sa cuisse, il tirait doucement sur la jupe qu'elle portait pour la remonter et surtout avoir accès ce qui l'intéressait vraiment. La Styliste semblait tout aussi impatience que lui puisque elle déposa ses mains contre sa taille, puis détacha la ceinture qu'il portait puis le bouton de son pantalon. Elle approchait de plus en plus de son point sensible et elle ce montrait de plus en plus entreprenante. Glissant sa main dans son sous vêtements, elle recula doucement son visage du sien comme pour profiter du spectacle. Comme si elle voulait voir combien elle pouvait le rendre dingue, encore plus qu'elle ne le fait déjà. Plongeant son regard, assombris de désir dans le sien, il la fixait, prêt à la dévorer déjà en manque de ses lèvres. Il n'était pas au bout de ses surprises puisque il pouvait déjà sentir les caresses qu'elle lui offrait, des vas et viens d'abord doux avant d’accélérer très doucement la cadence ce ces caresses toujours aussi sensuelles. Fermant les yeux, il avait du mal à cacher le plaisir qu'il ressentait, il gémissait même de plaisir alors qu'elle ce faisait un plaisir d'admirer ce spectacle. Plaquant l'une de ses mains contre le mur, elle était en train de le pousser à bout, de le faire craquer, il ne voulait plus attendre une seule seconde. Son autre main ce trouvait toujours sur sa cuisse mais elle remontait peu à peu vers son intimité, vers sa petite culotte dont il ce débarrassa assez rapidement. Remontant encore sa jupe, il ouvrit de nouveau les yeux, rapprochant son visage de sien pour venir frôler ces lèvres. Qu'est ce qu'il la désirait, bon sang qu'est ce qu'il la voulait ! Ce rapprochant d'elle, il rapprochait son bassin du sien, elle pouvait même sentir son membre gonflé de désir contre elle. Il ce contait de la fixer lui aussi, il avait du mal à rester silencieux à cause des caresses qu'elle lui offrait mais il la fixait, il frôlait ces lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6135
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Lun 15 Mai - 22:55


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle était incapable de raisonner correctement, incapable de raisonner tout court. Elle sentait ce désir si violent, si prenant qui la submergeait de part en part. Elle ne pouvait pas lutter, elle n'essayait même pas. Elle était bien trop occupée à savourer cette étreinte brûlante entre leurs deux corps qui avaient déjà tellement envie de plus. Elle n'avait jamais ressenti quelque chose de si fort, Grace. Au lit, elle était passionnée, entreprenante, insatiable. Mais c'était différent avec lui, c'était tellement plus intense. Elle n'avait jamais connu un homme qui la rendait aussi dingue, simplement en l'embrassant, simplement en posant ses mains sur elle. William avait un pouvoir qu'elle n'imaginait pas sur elle, une emprise qu'il était le premier à avoir. Elle était autant sous son charme qu'il était sous le sien. Ses lèvres, ses mains, son corps tout entier la rendait dingue. Il l'attirait, plus que de raison. Pire encore, elle le voulait. Elle le voulait tellement qu'elle ne cherchait pas à contenir ses gestes. Avec empressement, elle le débarrassait de ses vêtements bien trop encombrants à son goût pour infiltrer quelques secondes seulement plus tard sa main dans son sous-vêtement. Saisissant son membre sans hésiter un instant, la belle commençait déjà à en découvrir chaque centimètre avec sensualité. Elle caressait doucement, presque tendrement cette virilité dressée pour elle. Mais, au bout de quelques secondes seulement, elle se montra bien plus passionnée, bien plus fougueuse. Elle accélérait la cadence de ses mouvements sans le quitter des yeux, sans manquer un seul instant le spectacle tellement agréable de son visage en proie au plaisir. Il fermait les yeux sous le supplice qu'elle lui infligeait, il laissait même échapper des gémissements, signe du plaisir qu'il éprouvait. Et il n'imaginait pas combien elle aimait ça, combien elle était déjà accro à ce son, Grace. Elle le dévorait du regard alors qu'il déposait bientôt l'une de ses mains contre le mur, juste à côté d'elle. Elle se mordit la lèvre, bien loin d'être indifférente de le voir ainsi. Mais elle jouait avec son impatience, elle le poussait à bout de sorte qu'il ne tint pas plus longtemps avant de remonter sa main jusqu'à sa féminité. Elle laissa échapper un soupir lorsqu'il la débarrassa d'un geste de sa petite culotte. Retrouvant ce contact visuel avec lui, ils se dévoraient du regard alors que leurs souffles se mêlaient une nouvelle fois. Il la voulait, il la voulait autant qu'elle le voulait. Il se rapprochait d'elle de telle sorte qu'elle sentait sa virilité durcie par le désir contre sa peau. Elle frissonnait, elle s'électrisait. Les battements de son cœur s'accéléraient sans qu'elle ne puisse le contrôler. Elle ne tenait plus, elle ne voulait plus attendre. Elle aurait pu elle-même l'insérer elle, elle n'avait qu'un seul geste à effectuer pour le faire et unir enfin leurs corps. Mais elle voulait que ce soit lui qui le fasse. Elle voulait qu'il la prenne, elle voulait qu'il prenne entièrement possession d'elle pour la faire sienne. Alors, lâchant son membre, elle entoura ses bras autour de son cou pour le rapprocher davantage encore d'elle. Elle s'empara de ses lèvres dans un baiser sauvage, l'embrassant presque goulûment, sans aucune retenue avant de lui murmurer enfin. - Viens... Prends-moi... C'était presque une supplique. Elle avait trop envie de lui, cet homme qu'elle ne connaissait même pas. C'était même la première fois qu'elle le tutoyait, alors même qu'ils étaient si près de cet instant tant attendu, celui où ils ne feraient plus qu'un. C'était insensé, c'était inconscient, ce serait bientôt irréparable. Mais elle n'y réfléchissait même pas, Grace. Elle n'avait pas une pensée pour son petit-ami, pas une seule. Elle ne songeait même pas à utiliser une quelconque protection. C'était comme si plus rien ne comptait, comme s'ils étaient plongés dans cette bulle où ils n'y avaient qu'eux, eux et leurs deux corps qui brûlaient d'envie de se rencontrer enfin.





  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3583
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Lun 15 Mai - 23:58



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Son regard plongé dans le sien William ne répondait plus de rien, elle lui faisait perdre la tête, elle avait un total contrôle sur lui et le pire c'est qu'il aimait ça ! Cette femme, ce qu'il ressentait pour elle, c'était bien la seule chose qu'il ne contrôlait pas du tout et parfois ça faisait du bien de ne plus rien contrôler. Son regard plongé dans le sien, ils étaient là, tous les deux dans cette boutique complètement déserte, ils partageaient un moment tellement intense alors qu'ils ne ce connaissait même pas. Qu'est ce qu'il allait ce passer après ? Qu'est ce qu'ils allaient faire ? Qu'est ce qu'ils allaient ce dire ? Pourraient ils seulement reprendre le cours de leur vie normalement ? William n'y pensait pas pour le moment mais il doutait pouvoir tourner cette page et il pourrait certainement pas ce la sortir de la tête ! Déjà que depuis l'accident qu'ils avaient eux tous les deux il n'avait pas réussi à l'oublier alors maintenant qu'ils partageaient ce moment tous les deux, il le pourrait encore moins. Elle l'appelait, elle l'attirait à elle, elle le suppliait presque d'unir leur deux corps puisqu'il en avaient autant envie l'un que l'autre. Elle cessa même ces caresses pour l'attirer encore plus contre elle, murmurant quelques mots avant de capturer de nouveau ses lèvres dans un baiser torride, encore une fois un baiser sauvage, elle l'embrassait comme si sa vie en dépendait. Elle n'avait pas besoin de lui demander deux fois puisque tirant doucement sur le sous vêtement qu'il portait, il s'approcha d'avantage d'elle, saisissant fermement sa taille, il entra en elle. Rompant leur baiser pour laisser échapper un gémissement de plaisir, il en avait presque le souffle coupé et ne faisait que frôler ses lèvres, l'embrassant parfois avec envie alors que leurs deux corps partageaient déjà cette danse des plus intenses, cette danse agréable. Il la tenait, là, plaquée contre ce mur, elle n'avait pas la possibilité de le fuir et ce n'était surement pas ce qu'elle voulait. C'était intense, c'était bon mais à chaque coup de reins, William sentait qu'il avait envie de plus, plus vite, plus fort. Déposant ses mains contre ses fesses, il finit même par la soulever du sol pour l'attirer encore d'avantage, rendant ses vas et viens beaucoup plus intense. Il ne songeait pas à l'avenir, ou même à ce qui allait ce passer une fois qu'ils allaient redescendre sur terre tous les deux, il n'y songeait pas, parce que revenir à la réalité c'était trop difficile. Le fixant toujours avec ce regard noir, il ne parvenait plus à l'embrasser et pourtant il en mourrait d'envie, mais il sentait que son cœur était en train de s'emballer, sa respiration aussi, leurs souffles chaud ce mêlait l'un à l'autre, Will parvenait à lui voler quelques baisers entre deux soupirs de plaisir, mais il sentait cette vague de plaisir monter en lui, de plus en plus ... jusqu'à ce foudroiement, cet orgasme, cette vague si intense de plaisir ne vienne s'abattre sur eux après un dernier coup de basin tout aussi intense que les autres.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6135
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mar 16 Mai - 0:34


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Plus rien n'avait d'importance, plus rien ne comptait. Le monde entier pouvait s'effondrer, elle ne s'en apercevrait même pas. Parce qu'à l'instant même où il pénétra enfin en elle, Grace se sentit partir, comme, dans un autre monde. Dans une bulle en dehors de toute réalité, cette bulle où il n'y avait qu'eux. C'était impossible de décrire les sensations incroyables qu'elle éprouvait en le sentant en elle. C'était comme s'ils formaient une seule et même personne, c'était indescriptible. Elle n'avait jamais ressenti une telle fusion, une telle symbiose avec un autre homme. Elle avait la sensation d'être entière, comme si tout ce temps, elle l'attendait... Et qu'il était enfin là. Il n'y avait pas que le plaisir physique, il y avait une dimension bien plus forte dans les sensations qui l'envahissaient. C'était comme si elle se retrouvait avec son âme soeur. C'était bien plus que du sexe, c'était magique. Et, bon sang, c'était tellement bon. A chaque fois qu'elle sentait William entrer en elle, la jeune femme laissait une vague de plaisir l'envahir. Elle ne retenait plus ses soupirs qui se transformaient peu à peu en gémissements d'extase. C'était délicieux, c'était impossible de décrrire combien ça l'était. Leurs visages l'un contre l'autre, ils s'embrassaient sauvagement mais leurs baisers s'interrompaient à chaque fois sous ses assauts. La respiration haletante, le coeur qui battait la chamade, Grace était incapable de retenir le plaisir violent qui l'envahissait. Il tenait fermement sa taille, il la maintenait plaquée contre ce mur, comme s'il ne voulait jamais la laisser s'échapper. Mais elle n'y songeait même pas à cet instant. Au contraire, tout ce qu'elle voulait, c'était le sentir davantage en elle. Et, comme s'il avait deviné son désir, son amant plaqua subitement ses mains contre ses fesses pour la soulever du sol. Instantanément, la belle entoura fermement ses jambes autour de ses hanches pour garder précieusement son corps contre le sien dans cette danse torride qu'ils partageaient. Dans cette position, elle sentait davantage encore chacun de ses mouvements passionnés, rapides et puissants en elle. Et son plaisir se décuplait au même rythme. Elle ne le contrôlait plus, elle ne contrôlait plus rien. A chaque coup de rein qu'il lui offrait, elle laissait échapper un nouveau cri sous le plaisir fulgurant qu'elle ressentait. Elle s'agrippait à ses épaules de toutes ses forces, elle se raccrochait à lui avec ses ongles comme si son corps ne pouvait pas supporter un plaisir pareil. Elle tentait de soutenir son regard mais elle ne maitrisait plus son propre corps. Ses yeux se fermaient, son corps se cambrait, ses muscles se crispaient de plus en plus jusqu'à ce qu'enfin, le plaisir arrive à son apogée dans un dernier cri d'extase. Elle se sentit foudroyée par la puissance de l'orgasme violent qui l'envahit. Elle n'avait jamais ressenti un plaisir aussi immense. Et elle se sentait submergée par ces sensations enivrantes qui parcouraient tout son corps alors qu'ils étaient toujours aussi raccrochés l'un à l'autre. - C'était... Incroyable... murmura-t-elle encore fébrile du plaisir éprouvé. Rouvrant enfin les yeux pour croiser ceux de son amant, Grace approcha son visage du sien pour l'embrasser langoureusement, une dernière fois. Parce que, peu à peu, elle prenait conscience de ce qu'ils avaient fait... Peu à peu, elle se rendait compte de ce qu'elle venait de faire... Se retrouvant à nouveau sur la terre ferme, elle avait les jambes encore en coton, et pourtant elle commençait déjà à sentir une toute autre sorte de sensation l'envahir. David... Elle venait de tromper David avec... Avec un homme qu'elle voyait pour la deuxième fois de sa vie. Elle sentit une vague de culpabilité la submerger alors qu'instinctivement son regard se détournait. Faisant mine de baisser correctement la jupe qu'elle portait, elle n'osait plus rien dire. Après être montée au septième ciel, le retour à la réalité était brutal.





  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3583
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mar 16 Mai - 10:22



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'était un échange passionné, violent, intense, jamais il n'avait ressenti ça auparavant et il ne pensait pas que c'était possible d'être en parfait accord avec le corps d'une femme, surtout d'une inconnue. Mais c'était bon, non ce n'était pas que du sexe, ce n'était juste pour ça il y avait beaucoup plus. C'était un véritable lien qui était en train de ce créer entre eux, comme si ils étaient fait pour être ensemble comme si ... c'était elle son âme sœur ! Pour le moment il ne s'en rendait pas vraiment compte puisque il était bien trop dans le feu de l'action pour réaliser mais dans le fond c'est surement ce qu'ils étaient, deux âmes sœurs qui venaient de ce retrouver après avoir était séparé depuis trop longtemps. William ne répondait plus de rien, il n'était plus maître de son corps, il savourait cette instant mais c'était comme si il avait besoin de plus, il avait toujours besoin de plus ! Déposant sans plus attendre ses mains contre les fesses de la jeune femme, il la souleva doucement du sol, la plaquant toujours contre ce mur pour rendre l'acte encore plus prenant. Sans tarder, la jeune femme ce serra contre lui en passant ses jambes autours de sa taille pour le serrer contre elle alors que ces ongles serraient le plus possible ses épaules comme si elle ne parvenait pas à supporter ce qu'ils étaient en train de partager. Leurs visages étaient encore proche l'un de l'autre, ils échangeaient parfois quelques courts baisers langoureux entre deux cris d'extases, Will accéléré peu à peu à cadence de ses vas et vient, ce laissant envahir au bout de quelques minutes par cette vague de plaisir si intense. C'était bon, c'était violent et passionné à la fois. Dans un dernier coup de rein, leur danse arrivait enfin à son apogée alors que les deux amants tentaient l'un comme l'autre de retrouver leurs esprits. Le souffle haletant, le regard plongé l'un dans l'autre, ce qu'ils venaient de vivre était parfait, incroyable au point que William n'arrivait même pas à retrouver ses esprits. Souriant doucement, il ne pouvait qu'être d'accord avec elle puisqu'il avait ressenti la même chose. - C'était ... intense oui ! Répondit il encore troublé avant qu'elle ne vienne lui voler un nouveau baiser langoureux, surement le dernier de tous avant de ce dire au revoir. Reculant légèrement tout en laissant la jeune femme reposer les pieds sur terre, William ce rhabillait doucement, attachant la ceinture de son pantalon tout en réalisant ce qui venait de ce passer. Bon sang ... ils venaient de faire l'amour, là dans cette boutique ... alors qu'ils ne ce connaissaient même pas ! Ils c'étaient laissés guidé par cette pulsion de désir sans même parvenait à contrôler quoi que ce soit ! Comment ça avait pu arriver ! Et encore, c'était moins pire que ce qui traversait l'esprit de la jeune femme. Reculant d'avantage sans oser la regarder, il parti retrouver sa chemise sur le sol de la boutique ainsi que celui de son amante pour lui la donner, c'était la première fois qu'il levait les yeux vers elle, et en la voyant si distante, presque mal à l'aise il finit par lui demander si elle allait bien. - Est ce que ... est ce que ça va ? Dit il doucement tout en enfilant sa chemise qu'il ne pouvait que fermer à moitié.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6135
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mar 16 Mai - 14:14


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C'était peut-être bien le moment le plus intense de sa vie. Jamais, elle n'avait éprouvé un tel plaisir. Jamais, elle n'avait ressenti des sensations aussi fortes, aussi prenantes. Elle avait la trentaine, et plusieurs amants à son actif, et pourtant... Pourtant, c'était la première fois qu'elle vivait une chose pareille. Cette impression d'être en symbiose avec l'autre, comme si ce n'était pas seulement leurs corps qui s'unissaient mais aussi leurs âmes qui se retrouvaient. Elle était encore toute chamboulée, Grace. Et pourtant, elle allait devoir affronter la réalité bien plus vite qu'elle ne l'aurait voulu. Encore plongée dans cette petite bulle avec cet homme qu'elle ne connaissait pas, elle échangea un petit sourire avec lui alors qu'il confirmait ses propos. C'était encore bien plus que ce qu'ils disaient, c'était... Indescriptible. Aucun mot n'aurait suffi pour décrire ce qu'elle ressentait à cet instant. Finalement, elle décida de l'embrasser pour clore de la meilleure façon ce moment charnel qu'ils avaient partagé. Mais, déjà, elle retrouvait la terre ferme. Et, en même temps, elle retrouvait la réalité... Bien moins plaisante que cette petite bulle dans laquelle elle aurait préféré rester. Elle commençait peu à peu à prendre conscience de ce qu'elle avait vraiment fait. Elle s'était laissée submergée par ce désir bestial, par cette simple pulsion presque animal... Elle n'avait plus été maîtresse de son propre corps comme si elle en était à la merci, à sa merci à lui. Elle ne comprenait pas comment elle avait pu en arriver là. Les choses étaient allées si vite... Mais elle avait trompé David. Elle avait fait l'amour avec un autre homme. Non, en fait, ils avaient couché ensemble tout bonnement. Elle s'était fait prendre contre ce mur, par un homme dont elle ne savait rien, sans penser une seule seconde à son petit-ami. Elle sentit une boule se former dans sa gorge alors que la culpabilité l'envahissait de plus en plus. Comment avait-elle pu en arriver là ? C'était lui, c'était William qui l'avait rendue dingue... Et elle ne pouvait même pas se dire qu'il avait tout engendré car c'était elle, celle qui l'avait embrassé. Perdue dans ses pensées, la belle ne disait pas un mot. Elle remettait sa jupe comme il fallait, puis son chemisier que William venait de lui tendre. Il ne disait pas une parole, lui non plus. Comme s'il prenait conscience lui aussi de ce qu'ils avaient fait, comme s'il... Regrettait ? Étrangement, à cette pensée, Grace sentit un petit pincement dans son cœur. Pourquoi, elle ne savait pas. Peut-être parce que, quoi qu'elle ressente, une partie d'elle ne pouvait pas regretter ce qui s'était passé. Elle avait cette sensation d'avoir vécu un moment fort, un moment important. Arrête, Grace. Tu t'es juste envoyée en l'air, et maintenant tu vas t'en vouloir à chaque fois que tu croiseras le regard de David. Était-ce vraiment cela ? Le simple résultat d'un trop grand désir ? Peut-être avaient-ils seulement assouvi cette envie, cette tension sexuelle qui régnait entre eux depuis leur rencontre ? Elle n'en savait rien, bon sang. Elle était perdue, elle n'arrivait plus à réfléchir. Silencieusement, elle rattachait machinalement son chemisier lorsqu'elle entendit la voix de son amant lui demander si ça allait. Non, ça ne va pas. Je viens de vivre le moment le plus intense de ma vie avec un homme qui n'est même pas mon petit-ami, et le pire, c'est que je ne sais même pas si je le regrette. Mais non, elle ne pouvait pas dire ça. Bien sûr que non. - Je n'ai...Jamais fait une chose pareille ? Tu ne peux pas lui dire ça non plus, Grace. Si elle commençait à rendre ce moment plus exceptionnel, plus unique encore qu'il l'était déjà, elle aurait encore plus de mal à se détacher de lui. Alors elle s'interrompit, baissant les yeux une nouvelle fois vers son chemisier pour attacher le dernier bouton. - ça va, je... Je suis désolée pour ta chemise. finit-elle par dire en relevant les yeux vers lui. Sans s'en rendre compte, elle l'avait tutoyé une fois encore. Elle ne pouvait plus faire comme si c'était un simple inconnu, pas maintenant qu'ils avaient partagé quelque chose de si intime. Mais elle ne savait pas comment se comporter avec lui pour autant. Elle n'osait rien dire. Pour la première fois de sa vie, elle était mal à l'aise, Grace.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3583
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mar 16 Mai - 14:55



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Après la pluie le beau temps ? Ben là dans ce cas là ce n'était pas du tout ça ! Bien au contraire, après cet instant magique, aucuns mots ne pouvaient vraiment décrire ce qu'ils venaient de vivre. Il n'avait jamais était en si parfaite harmonie avec quelqu'un et ça n'avait jamais était aussi intense ! Pourtant, maintenant qu'ils reprenaient peu à peu conscience de ce qu'ils venaient de faire tous les deux, c'était comme si ... c'était mal ! Comme si c'était une erreur et même si William n'avait trompé personne ce n'était pas non plus dans ses habitudes de ce laisser envahir de désir de cette façon et céder sans même chercher à résister une seule secondes. Cette femme lui avait complètement retourné la tête au point de ne plus contrôler quoi que ce soit. Après un dernier baiser, William finit par reculer et ce rhabiller sans oser dire ou faire quoi que ce soit d'autre. L'atmosphère était de nouveau tendue entre eux pas du tout comme au début mais du genre "C'était une erreur ce qui vient de ce passer". Attrapant sa chemise, il l'enfila doucement tout en levant enfin les yeux vers elle et s'assurer qu'elle allait bien. Elle était silencieuse elle aussi et il ne savait pas du tout si c'était bon signe ou pas. La jeune femme n'osait pas même pas le regarder comme si elle avait honte de ce qui venait de ce passer, comme si elle regrettait et qu'elle avait juste envie qu'il s'en aille. William ne savait plus quoi penser de cette situation, il ne regrettait absolument pas ce qui venait de ce passer mais il savait que ce n'était pas bien, ce n'était pas une relation seine. C'était dû à une simple pulsion bestial qu'ils n'avaient pas pu contrôler ni l'un ni l'autre. Elle ne lui répondit pas, ou plutot c'était comme si elle ne savait pas quoi lui dire ! En même temps que pouvait elle dire ? Ils ne ce connaissaient pas, ils étaient deux inconnus et très franchement lui non plus ne savait même pas dire si il ce sentait bien ou pas ... c'était surtout très confus dans son esprits, il ce demandait surtout qu'est ce qui allait ce passer maintenant ? Restant silencieuse pendant quelques instants, elle finit par reprendre en disant qu'elle allait bien et qu'elle surtout désolé pour sa chemise. Baissant les yeux vers celle ci, il manquait pas mal de boutons c'est vrais et il ne pouvait même pas la fermer jusqu'en bas. - D'accord ... oh ce n'est rien ! C'est pas grave j'en ai d'autre ! Dit il d'une voix assez basse avant de ramasser sa veste et l'enfiler. - Tu ... est ce que ... Tu regrette ce qui vient de ce passer ? Non il ne pouvait pas lui dire ça ! Même si d'un autre côté il avait envie de savoir. - Je sais pas ... ce qui c'est passé ... Dit il en levant de nouveau les yeux vers elle. - Tu regrette ce qui viens de ce passer ? Ce n'était pas très classe comme question mais ... elle semblait tellement mal à l'aise tellement mal en faite qu'il ne savait pas comment interpréter sa réaction. Ils venaient de coucher ensemble ... et encore c'était même pas couché, c'était juste assouvir une pulsion des plus sauvages, à croire qu'ils avaient finit par devenir esclaves de leurs pulsions. Et il y avait vraiment de quoi être troublé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6135
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mar 16 Mai - 15:39


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle avait le cœur lourd, le cœur perdu entre David et... Cet homme dont elle ne savait presque rien. Comment ? Comment un homme qu'elle connaissait à peine pouvait-il prendre une telle importance dans son esprit ? Il ne pouvait pas rivaliser avec son petit-ami, il n'était pas censé pouvoir le faire... Il n'était qu'un inconnu. Alors qu'elle partageait sa vie avec David depuis neuf mois, neuf mois, bon sang... Ce n'était pas énorme, pour la plupart des gens, mais ça l'était pour elle. Elle avait du mal à maintenir une relation stable. Elle se lassait, comme si elle avait toujours besoin de plus... Peut-être qu'au fond, elle avait une nouvelle fois eu besoin de plus. Comme si elle était incapable de garder une véritable histoire d'amour, comme si elle finissait toujours par tout gâcher. Et elle venait de le faire, une nouvelle fois. Peut-être que c'était simplement ça, en fin de compte. Peut-être que le tournant sérieux que prenait sa relation avec David l'effrayait un peu trop et que, inconsciemment, elle avait préféré faire en sorte de tout gâcher. Oui, c'était sans doute ce qui s'était passé... Mais toutes ses convictions disparurent à la seconde où elle croisa le regard de William. Il la chavirait, il la chavirait complètement. Ce n'était pas une simple pulsion, encore moins quelque chose qui avait un rapport avec son petit-ami... Elle l'avait même complètement oublié, quand elle était dans ses bras. C'était lui, uniquement lui... Lui et elle, rien d'autre. La fusion parfaite de leurs deux corps fatalement faits l'un pour l'autre. Bon sang, Grace. T'es complètement paumée. Clairement, elle l'était. Elle n'avait jamais été aussi incertaine sur ses sentiments. Elle savait toujours ce qu'elle voulait. Elle était assurée, déterminée, comme rares l'étaient. Mais William... Il mettait à mal tout ce en quoi elle croyait, sans même le savoir. Mais il semblait se rendre compte du malaise qui l'avait envahie. Et elle ne s'en sentait que plus coupable encore. Elle détestait les mettre dans cette situation, elle détestait les mettre dans l'embarras alors que... Ce qu'ils avaient vécu était tellement incroyable. Elle tentait de reprendre contenance, elle relevait difficilement les yeux vers lui pour oser enfin croiser son regard. Elle ne pouvait même pas lui faire part de ses pensées, elle avait trop peur de mettre des mots sur elles. Alors elle dévia le sujet, préférant s'excuser pour la chemise qu'elle lui avait ruinée... Vestige de la passion qui l'avait submergée. Elle était encore plus mal à l'aise, soudain, alors que des images encore si récentes de ce qu'ils avaient vécu lui revenaient en mémoire. Il la rassurait rapidement, mais elle ne l'écoutait même plus, encore envahie par tous ces doutes. Ce fut lorsqu'il reprit la parole qu'elle le contempla sans comprendre ce qu'il voulait lui dire. Encore gênée, elle craignait terriblement la question qu'il semblait désireux de lui poser. Et pourtant, lorsqu'il le fit, elle ne réfléchit pas une seconde. - Non ! Sa réponse était aussi spontanée qu'imprévisible, même pour elle. Elle ne regrettait pas ? Venait-elle vraiment de dire cela ? Elle devait regretter, bon sang. Ce n'était rien d'autre qu'une putain d'erreur... Mais une erreur qu'elle avait envie de reproduire encore et encore. En réalisant ce qu'elle venait de dire, la belle blonde baissa le regard. Elle finit par passer d'un geste fébrile la main dans sa chevelure avant de le regarder une nouvelle fois pour lui avouer finalement. - Enfin, je... Je ne fais pas... Ce genre de choses, d'habitude... Assouvir une envie bestiale ? Coucher avec un inconnu ? Dans sa boutique ? Tromper son petit-ami ? Tout à la fois ? Même elle, elle ne savait pas. Elle était éprise de sentiments qu'elle ne comprenait pas... Elle le redoutait autant qu'il l'attirait... Elle devait... Il fallait qu'elle retrouve ses esprits, bon sang. Alors, sans prévenir, sans réfléchir aussi, Grace reprit subitement la parole. - J'ai quelqu'un dans ma vie. Et pourquoi avait-elle si mal en prononçant ces mots-là ?




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3583
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mar 16 Mai - 17:32



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ce qu'ils venaient de partager c'était incomparable avec quoi que ce soit d'autre, ce n'était pas non plus comparable avec toutes les autres histoires qu'il avait vécu avec d'autres femmes, non puisque aucunes n'avaient réussi à le charmer, le troubler autant ... seulement maintenant il y avait comme un malaise entre eux, comme si, ce qu'ils venaient de faire c'était une énorme erreur. Alors que ... techniquement ils en avaient tous les deux eu terriblement envie et ils c'étaient seulement laissé guidé par leur pulsion, leur envie, par ce trouble. Seulement maintenant ils en étaient là, ils ce rhabillaient chacun de leur côté dans le plus grand des silences, à ruminer chacun de leur côté ce qui venait de ce passer. Ils n'avaient rien pu contrôler, c'est pas comme si ils pouvaient lutter puisqu'ils ne pouvaient pas ... leurs deux corps étaient attiré comme deux aimants sans qu'ils ne puissent y changer quoi que ce soit. Pourquoi ? Comment ? William ne pouvait pas l'expliquer mais rien qu'en la regardant, même après ce qu'ils venaient de vivre il ce sentait encore troublé rien que par sa présence. Attachant les quelques boutons de sa chemise, il tentait de savoir à quoi est ce qu'elle pensait, comment est ce qu'elle vivait ça puisque depuis qu'ils c'étaient séparés, la styliste n'avait pas dit un mot .... il faudrait peu être qu'il lui demande son prénom d'ailleurs puisqu'il ne le connait toujours pas. Mais elle était trop silencieuse pour que ce soit normal et il sentait cette tension pas du tout agréable, ce doutant déjà que leur séparation n'aurait rien d'agréable. Elle lui affirma que ça allait et qu'elle était désolé pour sa chemise. Si il n'y avait que ça pour la mettre mal à l'aise ce n'était pas du tout le problème mais il y avait autre chose ! Peut être qu'elle s'en voulait ? Peut être qu'elle s'en voulait d'avoir cédé ? Enfin il n'en savait rien alors il préféra lui poser la question plutot que de ruminer ça. Non ! C'était direct et elle n'avait pas eu besoin de réfléchir pour lui dire ... mais c'était comme si elle espérait regrettait, c'était comme si ce n'était pas le réponse qu'elle voulait lui donner. Baissant doucement les yeux en souriant faiblement, il avoua d'une petite voix. - Moi non plus ... Comment regretter un pareil instant ? Ce n'était pas possible et rien que d'y penser, ces lèvres contre les siennes, leurs baisers tous aussi sauvages les uns que les autres, sa peau si chaude, cette danse qu'ils avaient partagés avec envie ! Bon sang rien que d'y penser il avait envie d'aller capturer ces lèvres une nouvelle fois. Elle ne faisait pas ce genre de chose d'habitude ? Ça il s'en doutait ou du moins il imaginait parfaitement qu'elle ne devait pas sauter sur le premier inconnus qui lui fait de l’œil. - Quoi ? Sauter sur un inconnus ? Moi non plus c'est pas du tout mon truc, je ... je sais pas ce qui c'est passé mais c'était ... j'arrive pas à garder l'esprit clair quand tu es là ! Elle le troublait ! Bon sang lui qui est pourtant de nature imperturbable ! Alors ça, il ne s'y attendait pas du tout ... d'ailleurs il resta pendant quelques secondes figé sur place. Elle venait de lui avouer très clairement qu'elle avait quelqu'un dans sa vie ... ce qui voulait dire ... qu'elle venait de tromper cette personne avec lui ! Bordel ! Là il ce sentait mal ! Il ne supportait pas ça dans un couple, que l'un des deux puissent tromper l'autre ! Mais cette fois c'était à cause de lui en quelques sorte ! A cause de cette putain d'attirance. - Oh ...je vois Dit il soudainement beaucoup plus mal à l'aise. - Ça complique beaucoup de chose ... Reprit il en détournant le regard. En apprenant qu'elle avait quelqu'un dans sa vie, William senti son cœur ce serrer, comme si ça lui faisait du mal d'apprendre ça alors que ... il n'était pas censé s'en préoccuper. Mais il était presque déçu que son cœur appartienne à quelqu'un d'autre et non à lui. Chassant cette idée de son esprit, il releva les yeux vers elle avant de retrouver un air beaucoup plus sérieux. - Je.. personne ne sera ce qui vient de ce passer ! Je ... on devrais oublier ce qui vient de ce passer et je, je devrais partir c'est mieux ! Mais c'était tellement difficile ! Il n'y croyait pas lui même ! Il ne pouvait pas oublier ce qui venait de ce passer, il ne pouvait pas non plus l'oublier elle !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-