AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6462
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mar 16 Mai - 18:38


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’était tellement brutal, tellement… Douloureux. Elle était envahie par un déferlement d’émotions, Grace. Elle était rongée par la culpabilité et, en même temps par le souvenir si agréable qu’elle venait de vivre. Ce qui finissait de la faire culpabiliser un peu plus. Elle devrait s’en vouloir à mort, elle devrait regretter… Et pourtant, elle n’y arrivait pas. Elle savait qu’elle n’aurait jamais dû faire une chose pareille. Elle n’aurait jamais dû tromper son petit-ami. C’était mal, et il ne méritait pas une telle trahison de sa part. Mais elle avait ressenti une attirance tellement forte pour William, une attirance qu’elle ressentait toujours au fond d’elle. C’était, comme, magnétique entre eux. Alors qu’il se trouvait en elle, la jeune femme avait eu cette sensation, brève mais intense, qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Comme si leurs corps n’étaient que les deux moitiés d’une même personne. Tout avait été si naturel, si instinctif... Tout comme sa réponse instantanée, alors que son amant lui demandait si elle regrettait. Tout le laissait surement supposer dans son attitude. Elle était embarrassée, fuyante, elle n’osait même pas le regarder dans les yeux. Et pourtant, elle répondit directement et distinctement, sans aucune hésitation, que non, elle ne regrettait pas. Elle aurait voulu le regretter, mais elle n’y arrivait pas. Alors même qu’elle se rendait bien compte de la gravité de son acte mais… Comment regretter quelque chose qu’elle avait tant aimé ? Comment regretter quelque chose dont elle avait encore envie ? Elle ne suivait toujours que ses envies, Grace. Et regretter ne faisait pas partie de son vocabulaire. Encore plus mal à l’aise face à ce constat, elle détourna une nouvelle fois le regard alors qu’elle entendait William lui confier qu’il en était de même pour lui. Et ces mots, ils réchauffèrent légèrement son cœur. Ils ne devraient pas, pourtant. Elle devrait s’en ficher, de ce qu’il ressentait mais… Bon sang, elle n’y parvenait pas. Et ça la rendait dingue, Grace. Elle essayait tant bien que mal de lui dire ce qu’elle éprouvait mais elle ne le savait pas elle-même. Elle ne savait pas comment elle avait pu en arriver là. Elle n’était pas… comme ça. Elle n’était pas non plus une sainte, elle avait tendance à bien trop s’amuser avec les hommes. Mais jamais, elle n’avait franchi la limite. La différence, c’était qu’avec William, elle n’avait pas joué. Elle avait été submergée par ce désir, elle en avait été prisonnière et… Elle se détestait d’être aussi faible. Pourtant, elle n’était pas la seule à s’être laissée dépassée, si elle se fiait à ses propos. Il semblait aussi dérouté qu’elle par cette situation, comme s’il ne comprenait pas mieux qu’elle ce qui se passait entre eux… Non, pardon… Ce qui s’était passé entre eux. Mais lorsqu’il ajouta qu’il n’arrivait pas à garder l’esprit clair quand elle était là, la jolie blonde ressentit comme des papillons au creux de son ventre. Une sensation qui la troubla, alors que ses mots la ravissaient autant qu’ils l’effrayaient. Mais la peur prit le dessus. Et soudain, sans réfléchir, elle lui apprit qu’elle avait quelqu’un dans sa vie. Retour brutal à la réalité, une nouvelle fois. C’était comme si elle voulait lui ôter tout espoir de la revoir, comme si elle voulait qu’il comprenne qu’il ne se passerait plus jamais rien entre eux… Parce que cela, elle était incapable de l’affirmer elle-même. Mais ses mots lui firent étonnamment du mal… Elle ne pensait pas. Elle ne pensait pas avoir mal en disant une chose pareille, bon sang ça n’avait rien de normal. La gorge nouée, elle osait à peine soutenir le regard de William qui avait soudain changé de visage. Il détourna même le regard en disant que ça compliquait beaucoup de choses… Que pensait-il ? Lui en voulait-il ? La détestait-il ? Ou… Non… Il avait repris la parole avec ce calme imperturbable, ce sérieux qu’il avait encore avant que tout ne bascule. Ses mots lui faisaient encore plus mal. C’était comme si… Leur histoire s’était achevée, brutalement, avant même de commencer véritablement. Mais c'était ce qu'elle voulait... Non ? – Oui, je crois que… C’est la meilleure chose à faire. confirma-t-elle d’une voix un peu moins claire qu’elle ne l’aurait voulu. Il allait partir, il allait sortir de sa vie… Et pourtant, au fond d’elle, Grace savait qu’elle ne parviendrait pas à l’oublier...




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3747
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mar 16 Mai - 19:29

Quelques jours plus tard ...



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ce soir c'était un grand soir, la soirée de bienfaisance tant attendu par toutes les grosses tête de la ville, toutes ... sauf peu être William qui ce sentait presque nerveux d'aller à cette soirée. Depuis le soir ou il c'était retrouvé avec la belle styliste dans sa boutique, il ne pensait plus qu'à ça ! Pourtant, il savait qu'il devait ce la sortir de la tête, il devait oublier ce qu'ils avaient vécus pendant ce moment si intense, il devait passer passer au dessus de cette histoire et ce concentrer de nouveau sur le reste, sur ce qu'il avait ... son travail ! Elle avait quelqu'un dans sa vie, elle aimait cette personne ... et William faisait tout pour respecter ça seulement c'était horriblement difficile. Il n'arrivait pas à ce concentrer sur le reste puisqu'il ne pensait qu'à elle, tous le ramenait à elle sans cesse. De son assistante qui lui demandait si il avait trouvé son bonheur dans la boutique qu'elle lui avait recommandé au costume qu'il voyait chez lui en rentrant tous les soirs accroché dans son dressing. Il c'était même surprit à poser des questions sur elle, il avait apprit qu'elle s'appelait Grace et qu'elle était avec un certain David ... mais il n'avait pas cherché plus que ça parce qu'il ce faisait plus de mal que de bien. Il avait la désagréable sensation de manque, comme si il n'était pas entier, pas heureux, incomplet ... et il savait que ce dont il avait besoin c'était de la voir ! C'était tout de même dingue, d'un simple accrochage ils avaient finit par faire l'amour comme des sauvages dans sa boutique et aujourd'hui il en était au point d'être en manque d'elle ! Comment est ce possible d'être aussi accro à quelqu'un en quelques heures seulement ? Puisque ils ce croisaient uniquement quelques heures et les deux seules fois ou ils c'étaient rencontré ça avait dégénéré. Sauf que la deuxième fois ... leur relation c'était comment dire, amélioré ! Depuis, il n'avait pas reprit contact avec elle, il n'avait pas non plus cherché à lui parler ou la voir bien qu'il passait souvent devant sa boutique dans l'espoir de la croiser par hasard ou même la voir au travers la vitrine mais il ce faisait toujours très discret. Mais c'était sans cesse, de jour comme de nuit, il repensait à ce moment qu'ils avaient partagé, à ces caresses contre son torse, cette fougue en lui arrachant presque sa chemise, les baisers plus que vorace qu'ils avaient partagé et ce moment si intense, les cris d'extase, rien que d'y penser ça lui donner envie de courir la revoir et ce laisser envahir par ce trouble que seule elle parvenait à éveiller en lui. Elle l'obsédait, il ne comprenait même pas comment c'était possible mais il n'arrivait pas à ce la sortir de la tête. Ça n'avait que trop duré il n'en pouvait plus il crevait d'envie de la voir et ce soir ... il avait malgré tous un petit espoir de la croiser pendant cette soirée. Seulement qu'allait il faire ? A quoi ça allait servir de la croiser alors qu'il ne pourrait même pas aller lui parler ! Il n'en n'avait pas le droit et William comptait bien garder cette distance avec elle, mais le pourrait il en la sachant dans la même pièce que lui ? Ils s'attiraient et ils ne pouvaient pas faire autrement que s'approcher quand quand ils sentaient la présence de l'un ou de l'autre. Enfilant sa veste grise, il prit le temps d'attacher correctement sa cravate au ton mauve. Fixant son reflet dans le miroir, son regard était posé sur cette cravate qu'il portait autour du cou, encore une fois ça le poussait à penser à elle mais sorti de sa rêverie par la sonnerie de son téléphone, il remarqua que c'était son assistante qui le prévenait qu'elle ne pourrait pas l'accompagner ce soir, à cause d'un imprévu de dernière minute. Génial, en plus de peu être y croire Grace, il allait ce retrouver seul quoi de mieux pour une soirée ratée. Après quelques minutes il arriva enfin dans la salle, il y avait déjà pas mal de monde et beaucoup de personnes avaient remarqué sa présence et venait de saluer comme il ce doit, en quelques minutes seulement il venait de serrer la main à tellement de gens qu'il était presque sur d'avoir saluer tous le monde. En tant que maire, il était la personnalité local à ne pas manquer et incontournable. Attrapant une coupe de champagne, il bu quelques gorgée tout en analysant les personnes présente dans la salle, certaine qu'il connaissait plus ou moins, d'autre qu'il n'avait que croisé, puis ... oh merde .. cette blonde, son aimant, son amante, cette qui hantait ses rêves ... elle était là ! Rapidement, il ce retourna pour éviter de la regarder, parce qu'il savait que si il attardait son regard sur elle, il aurait envie de la rejoindre et surement plus encore. Et avec un peu de chance, elle n'aurait peu être pas remarqué son regard ce poser sur elle. Seulement, maintenant qu'il savait qu'elle était là, il ne pouvait pas s'empêcher de poser son regard sur elle, d'ailleurs il ne mit pas longtemps avant de ce retourner pour la regarder de façon discrète mais cette femme était un plaisir pour les yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6462
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mar 16 Mai - 20:32


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’était une mauvaise idée. C’était réellement une mauvaise idée. Cela faisait dix bonnes minutes qu’elle était plantée devant son reflet, dix minutes qu’elle se répétait ces mots. Elle ne voulait pas aller à cette soirée… C’était David qui avait insisté. Ambitieux, voire même opportuniste, il désirait plus que tout profiter de ce gala de bienfaisance pour se faire des contacts. Comme tous les autres… Mais ce n’était pas ce qui la dérangeait le plus. Ce qui l’embêtait véritablement, c’était de se rendre à une soirée en sachant qu’il serait là. Elle craignait sa présence plus que tout, elle avait même cette boule au ventre à l’idée de le revoir. Mais était-ce vraiment l’angoisse ou… L’excitation ? Depuis cette fameuse nuit, ils n’avaient pas eu un contact. Comme il l’avait assuré, il était sorti de sa vie sans protester. C’était ce qu’elle voulait, et pourtant… Pourtant, elle pensait continuellement à lui. Elle était obnubilée par cet homme. William Flylaf. Il l’avait contaminée, comme un poison, il s’était infiltré dans chaque parcelle de son corps, de son âme… Elle l’avait dans la peau. Elle ne parvenait pas à l’oublier. Elle essayait pourtant, elle tentait de poursuivre sa vie comme si rien ne s’était passé. Elle refusait de gâcher son histoire avec David qui l’aimait profondément, et qui pouvait être l’homme de sa vie pour… Une aventure d’un soir. Car c’était cela, n’est-ce pas ? Rien d’autre qu’une pulsion, un désir physique entre deux personnes qui n’auraient jamais dû se rencontrer. Mais il avait tout chamboulé, tout remué en elle. Il avait laissé sa marque dans son esprit, mais surtout dans son cœur. Et depuis, elle ressentait en permanence ce vide… Ce manque… C’était fou de sentir le manque d’une personne qu’elle connaissait à peine. Mais c’était comme si elle avait besoin de lui. Comme si elle était accro à lui. Elle avait la sensation d’avoir testé une drogue dont elle était devenue dépendante en une seule prise… Une drogue qui l’obsédait alors qu’au contraire, elle faisait tout pour le fuir. Elle essayait de l’oublier, elle essayait de donner le change. David n’avait fort heureusement rien remarqué… Il ne remarquait jamais rien de toute façon. Le pauvre, elle ne l’épargnait pas en ce moment. Elle était plus distante avec lui, parfois même d’une humeur exécrable. Elle voyait des choses en lui qui la dérangeaient, des choses qu’elle n’avait pas vu avant mais qui lui sautaient aux yeux désormais. Elle le repoussait sans le vouloir, et quand elle s’en rendait compte, elle finissait par le retrouver… Elle alternait le chaud et le froid avec lui, et elle devait être plus difficile à suivre encore que d’ordinaire. Mais il ne lui en avait pas parlé. – Grace, mon cœur… Tu es prête ? – Je ne comprends pas pourquoi tu tiens autant à y aller. C’était peut-être la dixième fois qu’ils avaient cette conversation. – C’est un excellent moyen de se faire des contacts. Elle soupira. Se rapprochant d’elle par derrière, il l’enlaça et déposa un baiser dans son cou. Elle sentit un malaise l’envahir en se rappelant, une nouvelle fois, quand c’était lui qui l’embrassait. – En plus, tu es magnifique dans cette robe… Je serais égoïste d’être le seul à en profiter. Elle tiqua légèrement à ses paroles mais plongea son regard dans le reflet, les contemplant l’un et l’autre, enlacés… Elle se déroba. Se reculant finalement, elle attrapa sa pochette avant de s’approcher de la porte. – Bon, on y va ? Il acquiesça, un tendre sourire aux lèvres. Sérieusement… Il ne voyait pas qu’il y avait un problème, là ? Elle ne savait pas s’il ne le voyait pas, ou s’il préférait simplement éviter d’en parler. Dans tous les cas, elle détestait ça. Elle n’avait jamais remarqué avant… Elle était heureuse qu’il la laisse tranquille, heureuse qu’il la laisse vivre sa vie en toute liberté. Et maintenant, ça l’agaçait qu’il ne réagisse jamais, à rien. Elle avait besoin d’un homme capable d’exploser, pour elle, contre elle, peu importe. Mais pas… ça. La raison de cette prise de conscience brutale… C’était lui. Seulement elle n’était pas prête à se l’avouer, pas encore. Gardant le silence durant tout le trajet, elle était perdue dans ses pensées lorsqu’elle sentit David poser sa main contre sa cuisse comme pour la ramener à la réalité. Elle se tourna vers lui qui lui souriait, alors elle lui adressa un sourire à son tour en posant sa main sur la sienne. Depuis quand c’était sa vie, ça ? Arrivant enfin sur les lieux, les deux amoureux laissèrent la voiture à l’un des employés avant de se diriger jusqu’à la salle des fêtes, les bras enlacés. A peine arrivés, on leur tendait des coupes de champagne. Grace finit la sienne d’une traite sous le regard surpris de son compagnon. A vrai dire, David ne savait pas toujours comment réagir avec elle. Il avait parfois envie de lui dire quelque chose mais il redoutait qu’elle ne l’envoie balader. Elle était si libre, si sauvage… Il avait l’impression qu’il ne pourrait jamais la dompter. Il espérait parvenir à kidnapper son cœur pour qu’elle change mais… Cela ne fonctionnait pas. Encore moins ces derniers jours, sans qu’il ne sache pourquoi. Lui adressant un simple sourire, le jeune homme l’invita à partir saluer quelques personnes… Ce qu’elle fit, un beau et faux sourire sur les lèvres. Elle s’efforçait de se concentrer sur ses interlocuteurs pour oublier que, quelque part dans la pièce, se trouvait l’objet de ses désirs les plus profonds… Mais, quelques minutes suffirent pour qu’elle ressente cette brûlure contre son dos, cette sensation qu’il la regardait. Comment le devinait-elle ? Comment le savait-elle ? Elle n’en avait aucune idée. Mais en bougeant doucement la tête, la jeune femme croisa instinctivement son regard. Bon sang, c’était lui. Elle sentit un déferlement de sensations la submerger subitement. Ce trouble déjà familier, cette chaleur, ce… Bonheur… Son cœur s’était arrêté l’espace d’une seconde alors que David essayait de la ramener à la conversation. – Chérie ? – Oui, je suis là. S’efforçant de retrouver un air normal, elle blêmit légèrement en entendant les paroles suivantes de son petit-ami. – Je viens d’apercevoir le maire, tu crois que je pourrais aller lui parler ? – Non ! Enfin, je… Il doit être très occupé. Bordel, c’était l’enfer… Elle était déjà troublée alors qu’il était si loin, elle ne pouvait pas se retrouver face à lui, pas avec David juste à côté.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3747
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mar 16 Mai - 21:18



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cette soirée, c'était une parmi tant d'autre, elle était comme toutes ces soirées ou les gens parlent dans le seul et unique but de ce faire des contacts, ils n'étaient pas là pour ce faire la charité ou parler comme de bons vieux amis, non dans ce genre de soirée il n'y avait que les intérêts qui comptait et rien de plus ! Les hommes portaient leurs plus beau costume en ce pavanant dans la salle avec une sublime femme à leurs pour certain c'était leur femme, mariés depuis des années et affichant un sourire radieux alors qu'à peine rentré chez eux, ils allaient ce disputer pour un rien, tant de faux sourire qui cache un couple qui prend l'eau ... Pour d'autre c'était leur maîtresse qui profitait de cette soirée pour s'afficher avec une femme beaucoup plus jeune pendant que leur épouse étaient en voyage ou occupé à autre chose, pour d'autre c'était des amis ou fiancée ou bref dans ce genre de soirée il y avait un bon nombre de personne qui ne jouait pas franc jeux, d'ailleurs il y avait très peu de personne franche même pour une soirée de bienfaisance. Puis il y avait William, l'homme le plus regardé de la ville, pour son statut, sa place, son rang et surtout son histoire familial. Un grand cabinet d'avocat du nom de Flyleaf, son père ... en particulier sa mort de son père. Elle remontait à quelques mois maintenant mais certains lui présentait toujours leurs condoléances, pour d'autre c'était l'occasion de lui faire une éloge, compliment sur compliment uniquement dans le seul et unique but de ce faire accepter ou avoir ses bonnes grâces, pour d'autre c'était l'occasion de parler politique, projet, argent, de parler de la ville en général et de ce qu'il avait prévu de faire pour les habitants. Mais pour une fois ce n'était pas ce genre de chose qui attirait William, il n'était pas pressé de rencontrer de nouvelles personnes, bien qu'il affichait ce sourire radieux, courtois, poli et malgré ses réticences, il parvenait avec une grande facilité à ce mêler à la foule avec son charisme plus que visible. Il avait toujours eu une très grande assurance, aussi bien pour parler aux gens que son comportement, il savait toujours comment agir, il savait toujours quoi répondre, si il devait sourire ou montrer un air compatissant ... jusqu'à ce qu'il tombe sur elle ! Quand son regard ce posait sur elle, l'image de l'homme sûr de lui et charismatique n'était plus, elle laissait place à un homme troublé, tourmenté par les souvenirs du corps d'une femme qui l'à marqué à jamais. Qu'elle était belle ! Elle était unique, d'ailleurs il ne voyait qu'elle dans cette salle immense. Grace ... elle était là dans cette robe sublime au bras de cet homme surement pas assez bien pour elle ! Sa démarche assurée, son sourire, il était complètement hypnotisé rien qu'en la regardant et pourtant, il ce tenait à une bonne distance d'elle. Une partie de lui priait pour qu'elle tourner la tête vers lui alors que sa raison le poussait à s'éloigner et détourner le regard ... mais encore une fois sa raison n'avait aucun contrôle sur lui puisqu'il ne parvenait pas à bouger. Il tenait juste sa coupe de champagne fermement dans sa main et buvait quelques gorgée, mais comme si elle avait entendu ses pensée, la belle finit par tourner la tête vers lui et dès cet instant William plongea son regard dans le sien sans parvenir à le détourner. Il ressentait à nouveau cette vague de chaleur, plus que jamais au gout de ces lèvres, la douceur de ces caresses ... c'était un vrais supplice de la regarder sans pouvoir l'approcher. Et ce contact dura pendant quelques instants, ils ce fixaient, l'un l'autre sans bouger comme obnubilé par cet instant, c'était comme si ils retrouvaient de nouveau cette bulle ou plus rien ne comptait. Ramené à la réalité par un couple qui venait de l'approcher, William détourna enfin le regard, il retrouva son assurance pour discuter un court instant avec ce couple et tentait surtout de ce reprendre ! Peut être que prendre l'air ne lui ferait pas de mal ! Après avoir discuté pendant un bref instant avec ce couple charmant, William tenta de s'échapper quelques instants pour prendre l'air, il avait besoin de sortir, de ce remettre de cet échange qui l'avait déjà troublé plus que de raison. Seulement il eu à peine le temps de faire quelques pas dans la pièce qu'il tomba nez à nez avec un autre couple ... ce couple qu'il voulait à tout prix éviter. Oh non ! Là c'était vraiment un supplice ! Mais gardant tout de même toute son assurance et son sourire, William leva les yeux vers l'homme qui lui tendait la main avec un grand sourire. - Bonsoir, David Mayers, enchanté monsieur le Maire, j'avais très envie de faire plus ample connaissance avec vous ce soir ! C'est un honneur, j'ai suivit votre campagne et je trouve que vous faite un travail d'admirable ! Je voulais aussi vous féliciter et puis je [...] Il parlait parlait parlait et ne lâchait toujours pas sa main qu'il secouait toujours tout en la fixant et en parlant ... William ne l'écoutait que d'une oreille, il le fixait aussi pour éviter de dévier son regard vers la jeune femme qui ce trouvait juste à côté de lui. Il sentait malgré tout son cœur s'emballer dans sa poitrine rien que de sentir sa présence, elle était si proche de lui et pourtant si loin à la fois ! C'était si difficile de ne pas lui adresse ne serait ce qu'un regard. Une fois le monologue terminé, William ce mit à sourire de plus belle avant de libérer sa main et reprendre. - Oh c'est gentil monsieur Mayers ! Je suis ravi de faire votre connaissance également seulement je ... - Je cherche actuellement me rendre utile et je me disais que peut être vous auriez besoin d'un associer ! Parce que vous êtes également avocat et Flyleaf est un des plus grands cabinet de Londres donc je [...] Et c'est reparti ! Will tentait de fuir cette conversation, la fuir elle ... mais David faisait tous pour le retenir et par la même occasion il le poussait à rester prêt d'elle. - Non, j'apprécie l'offre mais écoutait je ne cherche pas à ... agrandir le cabinet d'avocat je ... Et là il commis la plus grosse erreur de sa vie en posant enfin son regard sur Grace. Là c'était la fin ... David parlait mais il n'avait d'yeux que pour la blonde qui ce trouvait à ses côtés. - C'est pourtant un offre intéressante ! Monsieur Flyleaf vous m'écoutait ? Le fixant encore quelques secondes il releva enfin les yeux vers lui avant de sourire d'une façon gêné avant de reprendre. - Je regrette, mais je vais devoir vous laisser ! Profitez bien de cette soirée vous ainsi que votre ... Femme ? Cette ravissante beauté que vous ne remarquez même pas ? Comment pouvait il être aussi insensible à son charme ? - Compagne ! C'était difficile à dire mais il parvint à le dire, buvant sa coupe il en attrapa une autre tout en s'éloignant le plus vite possible sans ce retourner pour fuir dans un endroit ou il pourrait ce retrouver seul avec lui même. - Non mais ta vu ça ? Il m'a même pas écouté ! Il en avait rien à faire de ce que j'étais en train de lui dire ! Et en plus il ce barre sans même dire quoi que ce soit ! Il à un problème ce mec ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6462
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mer 17 Mai - 5:31


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle n'avait aucune envie d'être à cette soirée. Aucune envie de se retrouver dans cette salle où elle risquait de tomber sur le beau William à tout moment. Elle ignorait comment elle réagirait face à lui... Elle avait déjà bien trop de mal à l'oublier alors qu'elle ne l'avait pas vu depuis des jours. Elle n'osait même pas imaginer combien ce serait pire encore si elle le voyait une nouvelle fois. Il fallait qu'elle se libère de lui, de son emprise... Du pouvoir si fort qu'il avait sur elle. Seulement ce n'était pas près d'arriver, malheureusement pour elle. Parce qu'à l'instant même où elle sentit son regard sur elle, Grace ne put résister à l'envie irrépressible de tourner la tête vers lui. Elle ne comprenait même pas comment elle avait pu deviner qu'il la regardait, et pourtant c'était bien le cas... Et ses yeux rencontraient à peine les siens que la jeune femme se sentait défaillir. Elle ressentit une violente décharge d'électricité qui traversa toute sa colonne vertébrale alors qu'ils se retrouvaient, à nouveau... Elle en oubliait les personnes extérieures, elle en oubliait même son petit-ami... Il n'y avait plus que lui qui comptait. Lui, elle, et cette bulle magique qu'ils semblaient avoir construit sans le vouloir. Elle était tellement troublée de le revoir... Elle s'y attendait pourtant. Mais elle éprouvait un tel déferlement d'émotions qu'elle se sentait déjà dépassée par ce qui arrivait. Seulement elle n'arrivait pas à décrocher son regard du sien. Elle le dévorait des yeux tout comme il la fixait avec cette intensité qu'elle connaissait désormais, cette intensité qui lui avait tellement manquée... Il était beau. Il était tellement beau, bon sang. Plus encore que dans son souvenir. Vêtu des vêtements qu'elle avait elle-même créés, il l'attirait déjà comme un aimant. Mais elle ne bougeait pas d'un pouce pourtant, comme si elle en était totalement incapable. Et, pour cause, elle se sentait comme paralysée, envoûtée, complètement sous le charme... Mais ce bref instant fut soudain interrompu alors qu'elle entendait la voix de son petit-ami la ramener irrémédiablement les pieds sur terre... Un retour à la réalité brutale, alors que l'homme qui hantait ses rêves était encore si près. Elle s'efforçait pourtant de ne rien laisser paraître mais c'était sans compter sur le projet de David. Il voulait aller parler au maire de Wellington. Il voulait parler à William. Bon sang, non. Surtout pas. Elle ne pouvait pas laisser une telle chose se produire, c'était bien trop... Horrible, comme situation. Pourtant, le jeune homme ne lui laissa pas le choix puisqu'il l'entraînait déjà vers son amant, sans se douter de tout ce qui pouvait bien traverser l'esprit de la jolie blonde. Et, sans même réaliser ce qui se passait, elle se retrouvait à nouveau face à lui. Face à William. Bordel de merde. De près, il était plus magnifique encore. Son regard posé sur lui, elle était comme hypnotisée. Contrairement à lui qui fuyait résolument son regard, Grace avait les yeux rivés sur lui. Elle contemplait sans retenue ce visage qui l'avait tant marqué... Ces yeux dans lesquels elle s'était noyée, cette bouche qu'elle avait dévorée, ce corps qu'elle avait serré contre le sien... Elle voyait des images de leurs ébats se diffuser dans son esprit. Elle se souvenait de la façon dont il la tenait si fermement, celle dont il l'avait soulevée pour la plaquer contre ce mur, celle dont il prenait possession d'elle toute entière... Ces images qu'elle avait tant voulu effacer de sa mémoire lui revenaient avec violence comme si cette scène venait tout juste de se produire. Elle sentait cette chaleur l'envahir au même titre que son cœur qui battait à tout rompre. C'était tellement intense, tellement prenant... Et tellement cruel. Il était là, si près mais si loin à la fois. Le regard fixé vers David, il l'ignorait totalement... Lui en voulait-il ? Était-il mal à l'aise ? S'en fichait-il ? Elle ne savait pas, Grace. Elle ne savait pas ce qu'elle-même ressentait en fin de compte. Elle devrait être mortifiée, elle devrait être plus embarrassée que jamais... Mais tout ce qu'elle voyait, là, c'était que l'objet de ses fantasmes se trouvait à quelques centimètres d'elle. Et, au même titre que William, elle n'écoutait pas un mot de ce que David racontait. Elle n'y arrivait pas, trop accaparée par son amant d'une nuit. Elle se trouvait là, entre son compagnon et celui avec lequel elle l'avait trompé... Et tout ce dont elle avait, c'était de recommencer. C'était affligeant, c'était monstrueux, mais c'était tellement incontrôlable, bon sang. Perdue dans ses rêveries, la belle n'en sortit que lorsqu'elle sentit William poser enfin son regard sur elle. Un frisson la parcourut malgré elle alors qu'elle n'osait dire un mot. Elle était envoûtée, encore, noyée dans ce regard... Et, pendant une seconde, aucun d'eux n'entendait plus David qui remarquait bien que quelque chose se produisait. Mais, sans plus attendre, William finit par interrompre leur conversation, s'échappant sans attendre de réponse de leur part. La gorge nouée, le cœur serré, Grace le regarda partir sans un mot. Elle était encore chamboulée par ces retrouvailles qui n'en étaient pas vraiment mais David quant à lui semblait stupéfait par le comportement du maire. Sortant tant bien que mal de ses pensées, la créatrice releva les yeux vers lui pour tenter de l'écouter... Assez difficilement, il fallait l'avouer. Mais elle comprenait surtout qu'il critiquait William... Un constat qui l'agaçait, en fait. - Mais attend, tu crois que c'est agréable pour lui d'entendre toute la soirée des opportunistes tenter de profiter de son statut ? Ses mots étaient sortis tout seuls. Mais elle en avait assez de le voir dans sa petite bulle d'arrogance... Il croyait que tout lui était dû alors que ce n'était clairement pas le cas. Surpris, David la regarda avec un air perplexe. - Tu penses que je suis un opportuniste ? - Je pense que tu aurais dû le laisser respirer. Il se serait montré plus ouvert si tu l'avais laissé en placer une. Elle ne mâchait pas ses mots, jamais. Et elle parlait comme si elle le connaissait par cœur alors que... Pas du tout. Mais son compagnon semblait surtout pensif suite à ses propos. - T'as peut-être raison... Évidemment qu'elle avait raison. Mais elle ne s'attendait certainement pas aux paroles qui suivirent. - Tu ne veux pas aller le voir toi, mon cœur ? Quoi ?! Elle rêvait, c'était impossible qu'il lui propose une chose pareille. - Pourquoi faire ? - Eh bien, tu saurais mieux t'y prendre que moi, visiblement... En plus, j'ai l'impression que tu ne l'as pas laissé indifférent. Cette fois, elle était véritablement sous le choc, Grace. Était-il vraiment en train de lui demander de jouer de ses charmes... Pour lui ? Son propre petit-ami ? - Dis-moi que tu plaisantes. - Oh chérie, ce n'est pas grand-chose... Deux ou trois petits sourires, et je suis sûre que ça suffira. Tu sais y faire, j'en sais quelque chose. Non, visiblement, elle ne rêvait pas. Elle était stupéfaite, Grace. Il tentait bien de plaisanter avec ses dernières paroles mais... Il lui donnait surtout l'impression désagréable non seulement de l'utiliser, mais en plus de n'en avoir absolument rien à faire d'elle. - Parfois, je me demande vraiment ce que je fous avec toi. - Grace, attend... Mais elle ne l'écoutait plus. Elle se dirigeait déjà vers la sortie. Elle n'avait pas envie d'être ici, pas une seconde de plus.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3747
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mer 17 Mai - 11:15



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il avait tenté de garder ses distances avec elle, il voulait plus que tout au monde garder ses distances avec elle parce qu'elle lui avait fait comprendre que c'était mieux ainsi. Et William voulait croire, elle avait déjà quelqu'un dans sa vie, un certain David ... qu'il ne connaissait que de nom puisqu'il avait fait quelques recherche sur lui. Issue d'une famille normal son nom était surtout connus à cause de son travail important mais sinon ... il n'y avait rien de plus à savoir sur lui ! Tous ce qu'il savait c'est que Grace tenait malgré tous à lui et que ce qui c'était passé entre eu ne devait pas ce reproduire, plus jamais ! Mais pourtant, tous l'attirait vers elle. A peine avait il posé les yeux sur elle que la jeune femme ce retourna vers lui comme si elle avait senti son regard sur elle, comme si sans même le vouloir il venait de l'appelait et elle répondait à cet appel. Pendant ce très bref instant, les deux amants retrouvaient ce contact visuel, cette bulle ou ils étaient seuls au monde. Les souvenirs de cette nuit lui revenait en tête comme un film, sous forme de flash et son corps réagissait en ce paralysant, en ressentant ce frisson si intense. Même de loin elle parvenait à le rendre dingue et c'était pour cette raison qu'il était préférable pour eux de garder cette distance. Revenant à lui entendant la voix d'un homme ainsi que celle de sa femme qui venait de s'approcher de lui, William parvint tout de suite à retrouver son assurance naturelle pour les saluer comme il ce doit. Il tentait de ce concentrer sur la conversation seulement il sentait toujours le regard de son amante d'une nuit sur lui et c'était ... tellement déstabilisant. Il avait besoin de sortir, il avait besoin de prendre l'air, parce qu'il sentait qu'il allait faire une bêtise si il restait ici, aussi proche de celle qui hante tous ses rêves. Saluant le couple, il s'éloigna pour tenter de trouver une issue, seulement c'était sans compter sur David, justement qui venait de s’interposer devant lui en lui tendant la main. Tous le monde mais pas lui ... gagné par ce malaise, William ne laissait pourtant rien paraître mais au fond il ce sentait terriblement mal à l'aise. Comment pouvait il regardé cette homme alors qu'il ... qu'il avait couché avec sa petite amie, comment pouvait il le regarder dans les yeux et sourire avec assurance alors qu'il avait poussé sa petite amie à commettre l'irréparable. Le pire, c'est surtout que Grace était là, juste à côté de lui, tellement proche qu'il pourrait la toucher si il le voulait. Il luttait pour ne pas détourner le regarder vers elle, parce que si il le faisait il avait peur de ne plus pouvoir s'arrêter ! Alors il ce concentrait sur David, il le fixait avec sérieux sans pou autant écouter un moindres mots de ce qu'il disait. Non pas qu'il n'en n'avait rien à faire, David n'était pas le premier à venir lui parler dans l'espoir d'obtenir ses bonnes grâces, mais c'était surtout que l'esprit de William était bien trop accaparé par la blonde qui ce trouvait à ces côtés. Il n'arrivait plus à réfléchir, il n'arrivait plus à retrouver sa raison et encore moins à détourner son attention d'elle. Ne pas la regarder c'était un véritable supplice au point qu'il finit même par céder et à cet instant il plongea tout de suite son regard dans celui de Grace, envoûté il repensait déjà à cet instant si intense qu'ils avaient partagés, ses lèvres, ses baisers, ses caresses, cette façon qu'elle avait de le rendre dingue, son odeur, sa peau ... tous lui revenait en mémoire et pas dans le meilleurs des moments. Il fallait qu'il s'éloigne, il fallait qu'il arrête de la regarder de cette façon, qu'elle arrête de le regarder elle aussi de cette façon. Mais c'était tellement difficile, elle était vraiment magnifique dans cette robe, une robe qui épousait parfaitement son corps, à croire que cette femme était la perfection incarnée. A la place de David, il est clair que William n'aurait d'yeux que pour elle et rien d'autre. Retrouvant finalement ses esprits, il reporta son attention sur David avant de prendre la fuite, lâchement et mal à l'aise. Avant de partir, il posa une dernière fois son regard sur Grace avant de les saluer et fuir ... comme un vrais lâche. Ce n'était pas un combat qu'il pouvait mener, il ne parvenait pas à ce résonner alors le mieux qu'il pouvait faire c'était de rester loin d'elle ! Seulement ce contact avec elle, ce bref contact l'avait mit dans tous ses états et maintenant c'était même encore pire ! Il savait qu'elle était là alors, il n'avait qu'une seule envie c'était d'aller la retrouver, la retrouvait et lui dire à quel point il n'arrive pas à vivre sans elle ! Oui c'était stupide puisqu'ils n'étaient rien l'un pour l'autre, à part de simple amants d'une nuit ! Mais il ne pouvait plus ce passer d'elle ! Fuyant dans un coin de la salle avec son verre de champagne qu'il but d'une traite. Comme si l'alcool allait l'aider à y voir plus claire ! Certainement pas ! Au contraire ... il avait l'esprit de plus en plus troublé et en plus d'ou il était il pouvait encore apercevoir le couple si mal assorti. Ce dirigeant tout de suite vers la sortie, Will quitta la salle pour ce retrouver dans le hall désert, la mairie était un endroit vaste, tellement vaste que trouver un coin pour être tranquille c'était facile ... et pourtant il n'imaginait pas combien il n'allait pas être seul longtemps. Puisque quelques minutes seulement après, il vit Grace passer devant lui sans qu'elle ne le remarque, elle semblait ... mal, en colère peu être en tous cas il ne pu s'empêcher de ce manifester en la voyant. - Tu pars déjà ? Dit il en la suivant avant de s'arrêter lorsqu'elle s'arrêta elle aussi. Mais merde ! Tu cherche à la fuir et tu le retient ? C'est quoi ton problème ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6462
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mer 17 Mai - 15:46


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’était tellement difficile de se retrouver confrontée aux deux hommes en même temps, tellement difficile de se retrouver confrontée à William… Durant ces quelques jours, elle avait tenté de l’oublier. Vraiment. Elle était sortie chaque soir pour éviter de penser à lui, elle… Elle avait même essayé de se rapprocher de David pour le chasser de son esprit. Elle espérait que ses caresses effacent celles de son amant, que ses baisers remplacent les siens… Mais c’était incomparable. C’était si peu à côté de ce qu’elle avait ressenti en compagnie du bel Anglais. Comme si, maintenant qu’elle avait découvert ce plaisir fusionnel avec lui, elle ne pouvait plus se contenter du reste. Il l’avait envoûtée tout bonnement. Et se retrouver face à lui n’avait fait que réveiller des sensations qu’elle avait tenté d’enfouir au plus profond d’elle. Elle retrouvait ce trouble si particulier en elle, cette douce chaleur dans son bas-ventre, et ce frisson qui parcourait chaque millimètre de sa peau. Il avait un tel effet sur elle, elle n’avait jamais connu une chose pareille. Sans même la toucher, il la déstabilisait totalement. Et elle ne pouvait que se souvenir combien il était capable de la rendre folle lorsqu’il posait ses mains sur son corps. Des images de cette nuit qu’ils avaient partagée lui revenaient en mémoire malgré elle, encore et encore. Elle devrait les chasser comme elle l’avait fait à chaque fois… Mais à quoi bon ? Elle n’y parvenait tout simplement pas. Elle devait se résoudre à l’évidence, elle en était incapable, parce qu’elle l’avait dans la peau. A la place, elle se laissait plonger dans les souvenirs de cette seule et unique nuit. Elle s’y perdait en oubliant complètement son petit-ami, trop perturbée par la présence de William. Et, même lorsque ce dernier finit par s’en aller, la belle mit plusieurs secondes pour retrouver la réalité. Seulement David parvint avec aisance à la sortir de ses pensées… Il venait même de la ramener brutalement à la réalité en lui proposant d’aller voir elle-même le maire de la ville pour vanter ses mérites. S’il savait… Bon sang, s’il savait ce qu’elle avait vécu avec lui, il regretterait tellement ses propos. C’était horrible comme situation, même pour lui d’ailleurs qui ne soupçonnait pourtant rien. Elle réagissait presque excessivement en lui faisant comprendre combien elle était réticente à cette idée… Et, évidemment qu’elle l’était, réticente. Elle ne savait pas ce dont elle serait capable une fois face à lui… Et puis, elle ne pouvait pas lui parler de son petit-ami, pas à lui. C’était tout simplement impensable, insensé même. Seulement David ne savait rien. Mais il allait loin, bien trop loin. Il désirait la voir jouer de ses charmes pour se mettre dans les bonnes grâces de William… Et le simple fait qu’une idée pareille lui vienne à l’esprit la rendait dingue. Elle savait qu’il n’était pas du tout jaloux. Elle savait qu’il lui faisait une confiance aveugle et… Et elle aimait ça, avant. Elle aimait qu’il la laisse absolument libre de tous ses mouvements. Mais… Mais quelque chose avait changé. William était apparu... Et c’était le moment pour David de lui montrer combien il tenait à elle, mais ce n’était clairement pas ce qu’il faisait… Il lui donnait la sensation qu’elle ne comptait pas, pas suffisamment en tout cas. Elle ne voulait pas qu’il soit jaloux mais… Bon sang, qu’il soit un minimum possessif envers elle. Elle avait besoin d’un homme capable d’accepter sa soif de liberté, oui. Mais elle avait aussi besoin d’un homme capable de lui prouver combien il l’aimait, un homme capable de la retenir quand il le fallait… Pas un homme qui la poussait lui-même dans les bras d’un autre. Elle était blessée, même agacée qu’il agisse de cette façon, surtout en ce moment, surtout avec William. Elle lui en demandait peut-être trop, elle n’en savait rien. Mais elle n’avait plus envie d’y réfléchir. Tout ce qu’elle voulait, c’était quitter cette soirée mondaine tout de suite. Alors, sans écouter la piètre tentative de son compagnon pour la retenir, la belle blonde se dirigeait d’un pas pressé vers la sortie. Elle ne savait pas ce qu’elle allait faire, elle n’était même pas venue avec sa propre voiture. Mais, avant tout, elle avait surtout besoin de prendre l’air, et c’était ce qu’elle allait faire… Elle croyait, en tout cas, mais elle fut interrompue soudainement par une voix, sa voix. Elle s’arrêta brusquement en reconnaissant la voix de William. En trois petits mots, il avait réussi à la stopper net alors qu’elle tournait finalement la tête vers lui. Toujours aussi séduisant, toujours aussi attirant dans son costume… Toujours aussi déstabilisant surtout. Sa colère venait de s’évaporer en une fraction de seconde alors que, déjà, elle se perdait dans son regard. – Je… J’avais besoin de prendre l’air. avoua-t-elle toujours sans bouger d’un pouce. Elle le contemplait, elle se rendait compte combien il lui avait manqué… Combien il lui manquait encore. C’était tellement dingue, ce qu’elle ressentait pour lui. Elle ne le connaissait même pas, elle ne comprenait pas comment elle pouvait s’amouracher autant d’un quasi-inconnu. Elle s’attachait très vite, certes, mais son cœur, lui, ne s’ouvrait pas à n’importe qui… Elle ne tombait pas amoureuse de n’importe qui… Mais il n’était pas n’importe qui, c’était là tout le problème. Tournant les yeux vers le hall désert, à l’exception des deux amants, Grace hésita, juste une seconde. Elle pouvait partir, elle pouvait tourner les talons et fuir… Mais elle resta. – Je suis désolée pour… Tout à l’heure… confia-t-elle l’air légèrement embarrassé. – Je suis désolée pour David, et… Pour moi, aussi… Le comportement de David avait été des plus gênants. Et elle ne pouvait même pas imaginer ce qu’il avait dû ressentir de se retrouver entre elle et… L’homme qui partageait sa vie. Elle n’osait même pas se demander ce qu’il pensait d’elle, elle qui avait trompé son petit-ami, elle qui avait le culot de se ramener ici. Elle détestait l’idée qu’il pense du mal d’elle, elle qui se fichait pourtant de ce que tout le monde pouvait bien se dire à son propos… Mais surtout, elle détestait le sentir si loin d’elle.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3747
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mer 17 Mai - 17:18



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Fuir semblait être la seule option valable, surtout maintenant ! Il ne pouvait pas rester là entre elle et son petit ami, à faire semblant qu'il ce sentait concerné par la discutions qu'ils avaient ou plutot celle que David menait seul ... il était trop tenté par la jeune femme, il avait trop envie de ce rapprocher d'elle, il avait trop envie de la retrouver pour rester et tenter de lutter contre quelques chose qu'il ne contrôlait pas lui même. Alors il avait fuit, prit la fuite comme en lâche oui ! C'était mieux, et puis c'est ce qu'elle voulait ! Après le moment si intense qu'ils avaient partagés, la belle lui avait fait comprendre qu'elle avait quelqu'un dans sa vie et qu'elle ... s'en voulait de ce qui c'était passé avec lui, elle ne regrettait pas cet instant et c'était réciproque seulement c'était allait trop loin et depuis l'un comme l'autre ils étaient hantés par ces images de leur deux corps en parfaite harmonie. Alors qu'ils ne pouvaient pas être ensemble, cette histoire entre eux n'était pas possible au plus grand malheur de William oui, parce que même si c'était irréaliste, elle lui manquait, il s'imaginait parfaitement avec elle et il aurait un tout autre comportement que ce David avec elle ... peut être qu'il serait celui qui la rend heureuse ! Mais ils ne le seront jamais puisque ... rien n'est possible entre eux. Ce dirigeant rapidement vers la sortie, l'avocat avait surtout besoin de faire le vide dans son esprit, tenter de ce reprendre de tourner cette page et oublier ce trouble. Ce fut réellement difficile pour lui de ce retrouver en face de David, difficile de le regarder en face et faire comme si, tous était normal alors que ce n'était pas le cas ! Grace l'avait trompé avec lui et regarder cet homme droit dans les yeux et lui mentir, c'était horrible ! Mais d'un autre côté, il ne regrettait ! C'était égoïste et il s'en voulait de penser de cette façon, ce n'était pas lui ... mais cette femme il l'avait dans la peau et quoi qu'il fasse il ne parvenait pas à l'oublier. Ce retrouvant dans le hall, seul avec une coup de champagne, William profitait du calme pour s'aérer l'esprit malgré qu'il pensait toujours à elle. Elle, d'ailleurs elle ne mit pas longtemps avant de passer devant lui l'air légèrement contrarié, attirant tout de suite le regard de William il ce manifesta alors qu'elle ne semblait pas l'avoir remarqué. Mais le bel avocat était bel et bien là ... comme si une nouvelle fois tous les poussaient à ce retrouver seuls tous les deux. La fixant sans retenue, il était là à tenter de la retenir. - Moi aussi ! Répondit il l'air troublé toujours aussi perdu dans son regard, mais ce n'était pas pour autant il bougeait, non il ce contentait de la regarder ou de l'admirer ... tous comme elle le faisait. Grace n'était pas simplement en train de le regarder, elle le contemplait ! Elle avait ce regard si particulier le même que la dernière fois ! Avant que tous ne dérape. Reprenant la parole, la jeune femme était en train de s'excuser, il ne comprenait pas vraiment pourquoi elle lui demandait pardon mais lorsqu'elle reprit en parlant de David, William détourna doucement le regard avant de s'avancer dans sa direction. - Tu n'as pas à t'excuser ! Dit t'il d'une vois affirmé et tendre à la fois. - Pour toi ? Pourquoi ? C'est moi qui ... je n'aurais pas du prendre la fuite comme ça, il tentait de ce montrer amical et j'ai pas réussi à cacher mon trouble. Soupirant doucement en secouant légèrement la tête, il posa son verre de champagne sur la balustrade des escaliers avant de s'approcher d'avantage d'elle comme si elle l'attirait vers elle et c'était le cas, mais c'est surtout qu'il ne supportait pas de la regarder sans pouvoir s'approcher d'elle. - Je n'ai pas cessé de penser à toi ... Grace ! Dit il une fois à sa hauteur le regard plongé dans le sien. Et encore une fois une sentait ce trouble l'envahir, il ce sentait surtout une nouvelle fois coupé du monde, perdu dans son regard si intense. C'était également la première fois qu'il l'appelait par son prénom ... et ça lui faisait tout bizarre comme si ils ne ce connaissaient depuis toujours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6462
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mer 17 Mai - 18:01


 

 
 


« Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie..  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Fuir… Loin… Aussi loin qu’elle le pouvait pour oublier cette soirée, pour oublier David, pour oublier… Non, elle n’arrivait pas à oublier William. Elle devait voir la réalité en face, cet homme avait pris possession de son esprit en même temps que de son corps. Elle pensait à lui tous les jours, toutes les nuits, depuis leur dernière rencontre. Elle ne savait pas ce que cela signifiait, elle ne comprenait pas. Peut-être qu’il s’agissait d’une simple attirance, mais… Cette attraction qu’elle avait pour lui, elle était si forte. Elle n’avait jamais éprouvé quelque chose de si intense pour un homme. Elle avait entendu parler du coup de foudre mais jamais, elle n’y avait cru. Et pourtant, elle devait se résoudre à l’évidence… Il l’avait foudroyée, cet homme-là. Elle était incapable de l’oublier, d’autant plus alors que tout semblait la ramener irrémédiablement à lui. Une fois encore, alors qu’elle cherchait à échapper à ses sentiments, la belle se retrouvait face à lui. C’était comme si, quelque part, il était inscrit qu’ils doivent se rencontrer. Comme s’ils étaient faits pour se rencontrer, faits pour s’aimer. En croisant son regard, elle sentait déjà son cœur recommencer à battre à la chamade. Elle sentait aussi ce trouble familier dans son bas-ventre, cette douce chaleur qu’elle ne contrôlait pas, en sa présence. Tout l’appelait à lui, chaque parcelle de son corps semblait le vouloir… Mais était-ce seulement physique ? Etait-ce simplement du désir, qu’elle éprouvait ? Etait-ce possible, qu’un simple désir puisse avoir tant d’influence sur elle ? Ou y avait-il autre chose ? Elle ne savait pas, Grace. Mais ça l’effrayait, ça l’effrayait de se dire qu’elle était autant à la merci de quelque chose qu’elle ne comprenait pas. A sa merci à lui, cet homme qu’elle ne connaissait pas. Sans le vouloir, à peine ses yeux se plongeaient dans les siens qu’elle le dévorait du regard. Toute colère avait disparu de son visage bien plus calme soudain, bien plus troublé. Elle essayait de lui adresser quelques mots, maladroitement, alors que son regard restait obstinément fixé dans le sien. Il avait besoin de prendre l’air, lui aussi… Chose qu’elle comprenait. Sans le connaitre, elle avait pourtant cette intuition en elle qu’il était aussi mal à l’aise qu’elle, face à David. Il n’avait rien montré mais elle le devinait, elle le sentait plus qu’elle ne l’avait vu. Alors elle tenta de s’excuser parce qu’elle s’en voulait… Elle s’en voulait parce qu’elle était la seule responsable de toute cette histoire. Lui, il n’était qu’un homme qui avait eu une aventure avec une femme. Célibataire, libre. David, lui, n’avait rien fait de mal. Non, c’était elle, la garce qui trompait effrontément son petit-ami avec un inconnu. C’était elle qui ne parvenait pas à l’oublier, elle qui restait encore avec lui alors qu’elle savait combien c’était dangereux. Mais s’approchant doucement d’elle, William lui répondait qu’elle n’avait pas de raison de s’excuser… Vraiment ? Pourtant, elle avait l’impression d’être l’unique fautive ce soir. Elle n’aurait jamais dû accepter de venir… Pas en sachant qu’il serait là. Peut-être qu’une partie d’elle avait envie de le revoir, au fond… Mais cette pensée ne l’enfonçait que davantage. Elle essayait d’oublier, elle se focalisait sur la voix si assurée mais en même temps si douce avec laquelle il lui répondait. C’était étrange, combien cet homme savait jouer le parfait équilibre pour… Lui plaire. Mais ses mots suivants la firent baisser les yeux vers le sol. Elle se sentait tellement misérable, d’avoir mis les deux hommes dans cette situation. Le pauvre David ne méritait pas cela, et William…William non plus. – Je… Ce n’est pas grave… J’ai essayé de le retenir mais… Laissant échapper un petit soupir, elle releva les yeux vers lui à ce moment seulement, remarquant qu’il s’était davantage encore rapproché d’elle. Elle sentit le trouble en elle qui s’intensifiait un peu plus. Mais ses mots la déstabilisèrent plus encore. Je n’ai pas cessé de penser à toi … Grace ! Ils la transperçaient violemment, et en même temps, ils l’enveloppaient dans un nuage de douceur. Elle n’aurait su dire si elle était heureuse de l’entendre ou effrayée… Ce qui était certain, c’était qu’elle était un peu plus désorientée encore. C’était aussi étrange de l’entendre l’appeler par son prénom… C’était la première fois qu’il le faisait. Elle ignorait même qu’il le connaissait. – Moi aussi, je… Je n’arrête pas de penser à toi. confia-t-elle en le contemplant toujours avec cette intensité dans ses yeux émeraude. Elle se lançait sur un terrain dangereux mais… Elle ne pouvait plus. Elle ne voulait plus retenir ce qu’elle ressentait. Plus important encore, elle avait besoin de comprendre ce qui leur arrivait… Elle avait besoin qu’il lui explique parce qu’elle, elle était perdue au milieu de toutes ces émotions. – J’ai essayé de te sortir de ma tête, j’ai… J’ai essayé de reprendre ma vie mais je n’y arrive pas… Et je sais que c’est mal, parce qu’il y a David, et puis on se connait à peine mais… Je n’ai jamais ressenti ça…




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3747
▵ arrivé(e) le : 12/11/2014
▵ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal) Mer 17 Mai - 18:45



~ GRAAL~
"Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il ne comprenait pas plus qu'elle ! Il ne comprenait pas ce qui ce passait, il avait pourtant tenté de mettre des mots sur tous ça mais ... il n'y arrivait pas ! Est ce l'amour, une pulsion, une simple attirance ou encore ... la naissance de quelques chose de bien plus intense de plus réel ? De plus ... il ne savait pas et bon sang ça le rendait dingue de ne pas savoir quoi penser de cette situation ! Cette femme lui faisait perdre la tête, elle le poussait à céder à cette pulsion sans même le vouloir ! C'était pas quelque chose qu'il parvenait à expliquer et ce n'était pas non plus choses qu'il comprenait. Il aimerait pourtant, mais c'était physique, c'était psychologique ! Elle ne sortait pas de son esprit. Il avait pourtant connus beaucoup de femme, enfin il avait eu quelques relations plus ou moins importante, avec des femmes tous aussi bien les unes que les autres, une relation ou il pensait pouvoir être heureux mais à chaque fois il manquait ce petit quelque chose, cette routine finissait toujours par s'installer et au final, William ce lassait et il ne trouvait jamais ce qui lui manquait. A chaque fois il pensait que le problème venait de lui mais peu être qu'il n'était pas fait pour avoir ce genre de vie, ce qu'il lui fallait c'était quelqu'un qui osait le contre dire, le pousser à ce dépasser, à être quelqu'un d'autre et le pousser à donner le meilleur de lui même ! Avec Grace, il ce sentait bien ... il ce sentait troublé et incroyablement admiratif face à cette femme mais il aimait ça ! Il aimait le danger de cette relation interdite ! Il aimait la mettre dans tous ces états parce qu'il avait remarqué que ce trouble était réciproque. Le peu qu'il avait vu d'elle lui avait suffit pour tomber sous le charme. Seulement contrairement à elle, il ne trompait personne, il ne la jugeait pas parce qu'il savait à quel point c'était incontrôlable et puis dans cette histoire elle n'était pas la seule fautive et elle n'était pas non plus la victime. Celui qui allait en souffrir le plus c'était David, il ne savait rien de cet homme pourtant il avait de la peine pour lui, il ce sentait mal à l'idée de ce qu'ils avaient fait dans son dos. Mais que pouvaient ils y faire ? Rester loin l'un de l'autre ? Visiblement ça ne fonctionnait pas au contraire ça les poussaient à ce rapprocher encore et encore, ça ne faisait qu'augmenter ce manque, les rendre de plus en plus accro l'un à l'autre et à ce souvenir commun qu'ils partageaient. Ils étaient censé rester loin l'un de l'autre et pourtant William n'avait pas pu s'empêcher de la retenir. Elle s'excusait pour le comportement de David, le sien ... mais William ne comprenait pas pourquoi alors que c'était lui qui avait tout fait pour fuir tellement il ce sentait mal à l'aise, ce n'était pas digne de lui ! - C'est pas grave, mais je me sentais trop mal à l'aise devant lui ! C'est idiot, je sais mais je n'avais pas le cœur à parler affaire avec lui alors que ... Elle était là juste à côté, à le dévisager ? Oui c'est sur que c'est difficile de rester calme en sentant le regard de la femme qui hante ses rêves ce poser sur lui.S'approchant doucement d'elle, William finit par lui confier à quel point il n'arrivait pas à ce la sortir de la tête. Il avait pourtant tous essayé mais aucuns remèdes n'avait pu l'aider à ce soigner contre ça ! C'était également la première fois qu'il l'appelait pas son prénom et c'était troublant encore une fois.Mais bon sang ! Pourquoi disait il ça ? Pourquoi lui disait il qu'elle le hantait jour et nuit alors qu'ils n'étaient plus censé ce revoir ! C'était de la folie ! Pourtant c'était réciproque puisque elle vivait la même chose que lui ! Elle pensait à lui et rien que d'y penser, William sentait son cœur s'emballer dans sa poitrine, il s'en réjouissait, ça lui faisait plaisir. Elle n'imaginait pas combien il était heureux de l'entendre dire ! Seulement ce n'était pas une bonne chose ! Ils n'étaient pas censés être aussi attaché l'un à l'autre. Lorsqu'elle releva les yeux vers lui, William retrouvait avec plaisir son regard même si tout comme lui elle était en proie au doute, la peur, elle ce posait tant de questions auxquels William n'avait pas non plus la réponse. Il était tout aussi perdu qu'elle ! La seule chose qu'il pouvait dire c'est qu'il aimait cette relation ! Il ne voulait pas y renoncer ! La fixant alors qu'elle était en train de paniquer, qu'elle lui exposait ses sentiment, William la fixait avec cette irrésistible envie de l'embrasser et il aurait pu le faire si elle ne c'était pas arrêté de parler. Le regard rivé sur ses lèvres, il reprit quelques peu ses esprits avant de reprendre. - C'est mal ! Mais j'arrive pas à y renoncer ! J'ai essayé aussi de te sortir de ma tête, de me dire que entre toi et moi ce n'était qu'une relation d'une nuit ! Une passade ... S'approchant d'elle, il posa sa main contre sa nuque et poser son front contre le sien avant de murmurer contre ses lèvres. - Mais tu es là jour et nuit et j'aimerais te dire ce qui ce passe mais je suis perdu ... comme toi, je ne rêve qu'une chose toutes les nuits c'est de pouvoir t'embrasser, sentir sa peau, son parfum ... je sais pas ce qui passe Grace ! Mais j'aime ça ! Mais le problème reste le même ! il y à David ! Sa main toujours contre sa nuque, son front posé contre le sien, il la fixait avec envie, il pouvait même sentir son souffle chaud contre ses lèvres ce qui le poussait d'avantage à craquer mais ... et puis merde ! Attirant le visage de la jeune femme il captura ses lèvres avec envie, l'embrassant avec fougue, passion, un baiser sauvage dont il avait cruellement envie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personne ne peut savoir à l'avance quel jour sera le plus important de sa vie. ღ (Graal)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-