AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Judora + My heart is dead and it is torn by thinking of him

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2141
▵ arrivé(e) le : 20/07/2015
▵ avatar : danielle c.

MessageSujet: Judora + My heart is dead and it is torn by thinking of him Ven 12 Mai - 0:11


Jude & Sora
My heart is dead and it is torn by thinking of him
Tu es épuisée, mais tu es encore debout. Loin d’abandonner, en fait si tu l’as fait. Tu es quand même aller voir une fleuriste pour commander des fleurs pour ton enterrement. On pourrait te juger de tarée, de lâche, mais qu’importe, tu es juste une mourante. Tu es fini, tu es bonne à jeter. Tu pourrais en dire des choses, mais ce soir, ton moral est au plus bas, tu l’as vu sur cette couverture avec une autre. Tu as le cœur fendu, ce maudit organe central fonctionne très bien pour te rendre malheureuse, mais pour te faire survivre faut pas compter sur cet ingrat. Tu viens de sortir de chez ton père, tu vis avec lui après avoir supplié Emery et lui-même de te laisser sortir, tu voulais mourir en paix, sans aucune chance qu’on tente à nouveau de te sauver, pour t’enfermer dans cette bulle de malheur qui te tuait encore et encore. Tu voulais vivre, mais tu ne le pouvais pas, tu es morte de partout, ton cœur, à beau battre un tant soit peu, tu n’as aucune envie de te battre, chose que nombreux n’ont pas envie de comprendre. Ils veulent se battre pour toi, te voir te marier un jour et réaliser tous tes rêves. Mais tu le sais ces rêves que tu avais de forger dans le crâne n’était pour le moment pas réalisable, tout au contraire. À quoi beau viser la comète, quand tu le sais que tu ne verras jamais ces dernières ? À rien. Tu vagues, tu marches dans la rue, comme l’âme en peine que tu es. Tu penses à lui, ton esprit et ton maudit cœur sont incapable de te laisser en paix. Tu penses à ses lèvres sur ton corps, les tiennes rejoignant les siennes. Cet au revoir était merveilleux, tu le penses et pourtant tu as les larmes qui naissent aux coins de tes yeux, tu n’as aucune envie de t’effondrer sur le sol en pensant à lui et en criant tout le désespoir que tu contiens en toi, juste pour lui. Merde, Pacôme c’est l’homme de ta vie, tu le sens, mais tu ne peux pas, tu ne peux rien espérer de cet amour qui t’emprisonne et qui fait de toi sa prisonnière. Tu n’as jamais été capable de regarder un autre homme. Les larmes coulent, tu ne ressembles sans doute à rien, mais à quoi une morte est censée ressembler après tout ? À un zombie ? Sans doute. Tu reconnais cet endroit devant lequel tu viens de passer, ‘l’immeuble de Jude. Une amie, une confidente ? Bref, elle a été là pour toi, t’entraînant toi, malgré tes problèmes de santé, quand tu l’avais rencontré tu lui avais parlé, cela avait été inné chez toi, elle arrivait à te faire parler comme on pouvait lire un livre. Tu rentrais dans ce dernier, tu prenais l’ascenseur et une fois devant la porte tu sonnais, puis tu frappais comme une hystérique contre la porte. Les poings, les pieds tout y passaient. La porte s’ouvrant, tu avais fini par atterrir dans ses bras, tu avais presque manqué d’air jusqu’à trouvé les bras de Jude. Tu étais encore en pleurs, ton regard s’élevant vers le sien et se glissant dans le sien. « J’ai peur … » lâchais-tu.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSmeilleur couple ambiguë/love.
avatar
AWARDS ▵ meilleur couple ambiguë/love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1059
▵ arrivé(e) le : 12/01/2017
▵ avatar : Jana Kramer

MessageSujet: Re: Judora + My heart is dead and it is torn by thinking of him Lun 12 Juin - 0:05


My heart is dead and it's torn by thinking of him

Sora&Jude


Une musique d’ambiance, le volume pas très élevé, juste de quoi avoir l’esprit posé et ne pas rester dans un silence de mort. Une playlist que Jude a trouvée sur deezer. Du RnB, le genre de musique qui ne la gêne quand elle n’y porte aucune attention particulière. En fait, Jude est plus absorbée par l’écran de son ordinateur que par la musique qui plane dans son loft. De temps en temps elle relève les yeux pour les poser sur sa petite boule de poile somnolant dans son panier, mais la seconde d’après, Jude se replonge dans son travail. Elle essayait de rendre un site internet plus attrayant. Il s’agissait là que d’une maquette, quelque chose qu’elle pourrait proposer à sa cliente et lui pourra en décider si oui ou non ça lui plait, si ça entre dans l’âme qu’il veut donner à sa marque. Ce n’est pas toujours elle qui s’occupe du design d’un site internet, ni même de le rendre dynamique ou pas, mais ce soir elle avait pris le challenge pour elle. Son collègue spécialisé dans cette facette du métier semblait un peu overbooké, alors oui, elle avait voulu changer et se plonger sur quelque chose de nouveau. Après quelques heures, Jude se leva pour y ouvrir la porte fenêtre donnant sur la terrasse pour dire de prendre l’air. De temps en temps son téléphone attira son attention, mais elle essayait du mieux qu’elle pouvait d’avancer et de rester concentrée. Elle avait déjà bien avancé sur son travail, mais si elle pouvait le terminer aujourd’hui, ça lui permettrait de se pencher sur autre chose et avoir la satisfaction de pouvoir rayer une tache de plus de sa to do list. Un regain de motivation en soi, c’était prouvé psychologiquement, oh oui. Alors qu’elle touchait à la fin, elle porta le verre d’eau à ses lèvres avant de le poser sur son bureau. Elle leva les yeux vers la porte d’entrée lorsque la sonnette retentit. Jude ferma le clapet de son macbook et prit le temps de se diriger vers la porte jusqu’à entendre tambouriner. D’un pas plus pressé, elle se dépêcha de porter sa main sur la clenche et d’ouvrir la porte. Jude eut à peine le temps de rattraper la jeune fille qu’elle reconnut Sora bouleversée. Elle resserra légèrement son étreinte sur la jolie brune et posa ses lèvres sur le haut du front de la demoiselle. Jude connaissait la situation de Nora pour l’avoir entrainée à moult reprises chez les cheerleaders. Elle avait toujours adapté les exercices au niveau de la santé de Sora, tout en lui faisant comprendre que malgré ce qu’elle vivait, ce qu’elle subissait, elle pouvait quand même continuer à faire ce qu’elle aimait à condition d’y aller calmement. Sora avait beaucoup de talent pour le cheerleading et elle était de loin sa meilleure cheers malgré sa maladie. Jude ne voulait pourtant pas la voir comme une souffrante. Elle savait son futur incertain et cette pensée la bouleversait et pourtant, elle essayait toujours de garder ça pour elle, de se montrer courageuse, parce qu’à ses yeux Sora était une jeune femme qui méritait tout le respect du monde. En baissant les yeux vers elle, Jude passa sa main dans les cheveux de l’adolescente pour les placer derrière son oreille, cherchant quoi lui répondre « J’imagine ma belle » finit-elle par lui murmurer. Jude la fit entrer dans son loft et l’entraina jusque dans le salon où elle l’invita à se mettre à l’aise. Elle allait chercher un verre d’eau fraiche et le posa sur la table de salon pour finalement s’installer près de Sora « C’est dur de se sentir impuissante, mais t'es pas toute seule » Jude l'attira près d'elle pour la garder dans ses bras « Qu’est-ce que t’aimerais faire ? … Au plus profond de toi ? ».  






egotrip



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2141
▵ arrivé(e) le : 20/07/2015
▵ avatar : danielle c.

MessageSujet: Re: Judora + My heart is dead and it is torn by thinking of him Lun 3 Juil - 22:48


Jude & Sora
My heart is dead and it is torn by thinking of him
Tu le vis mal dernièrement ta futur mort. Avant ça allait, mais c’était cet adieu déchirant entre Pacôme et toi qui a tout déclenché. Oui tu as bien vécu ce moment avec lui, lui dire adieu en couchant une dernière fois avec lui, c’était magique, mais déchirant à la fois. Tu étais tout bonnement paumée et mal. Tu ne savais pas trop comment tu devais te sentir, mais tu avais la sensation d’être un zombie, d’être d’ores et déjà morte. Tu l’étais dans le fond, tu n’es pas bien, tu ne sais pas trop comment tu dois être, te sentir. Tu avances, tu ne sais pas trop où tu vas, mais quand tu passes devant cet immeuble, tu prends conscience de l’endroit où voulais t’emmener ton esprit, tes pas. Tu marches, tu pleurs, tout coule, ta vie est anéantie, elle est fini, mais tu dois te faire à l’idée que rien ne changera cela, même pas un cœur, tu n’as plus envie d’y croie, tout le monde y croit pour toi. Mais, toi tu songes déjà aux fleurs pour ton enterrement. Mais, tu ne sais pas depuis que tu as dit adieu à celui qui est l’homme de ta vie du haut de tes dix-sept années, c’était comme si tu te rendais compte qu’il allait te manquer, mais c’était déjà le cas, mais maintenant c’était puissance mille, une vague constante qui te noyait à petit feu, te laissant remonter à la surface avec les poumons cramer par l’eau et l’air te manquant. Tu es telle une hystérique devant cette maudite porte suite à ton arrivée par l’ascenseur. Cet immeuble c’est celui de Jude. Tu cognes sa porte avec intensité et puissance, enfin le peu de force que tu as encore dans ton petit être frêle et abattu par la maladie de cœur que tu as. Tu attends qu’elle ouvre, tu as hâte et tu ne sais même pas pourquoi Tu veux quoi ? Aucune idée, mais tant pis, une fois la porte ouverte, tu finis juste en larme, à l’agonie dans les bras de Jude. Tu ne sais pas quoi penser, à vrai dire, tu ne penses plus vraiment à cet instant précis. En vrai, tu lances ces quelques mots sans vraiment y penser, tu n’y songes pas, mais tu as peur. Tu le comprends maintenant, la mort te fait peur, elle est redoutable et pourtant tu l’acceptes, mais tu commences à douter. Tu es dans ses bras, tu tentes de ne pas perdre pied, mais c’était comme demander l’impossible. Tu sens les gestes, les doux gestes de la jeune femme. Elle serait sans doute comme une mère pour toi, elle est douce présente, ça te fait du bien, mais ça te tue en vrai. Ta mère elle est où là tienne ? Tu n’en sais rien. Elle m’accompagne jusqu’à son canapé, mais je ne sais plus ce que je dois faire .Rester ou partir. Des questions, bien trop à vrai dire et je ne parviens pas à faire le vide dans ta tête, tu es juste silencieuse, te plongeant dans une taciturne, allait-elle durer cette dernière ? Aucune idée. Mordillant l’intérieur de tes joues pour tenter de calmer tes larmes, tu vois revenir la jeune femme avec de quoi te rafraichir. Tu la sens te prendre dans tes bras, tu bois une gorgée d’eau, sans vraiment l’envie, si tu pouvais mourir de manque d’eau ça te ferait une belle jambe dans le fond. « Je ne suis pas toute seule … mais j’aimerais l’être ça serait plus facile ! » Tu pleurs et ça t’en file mal au crâne. Tu la regardes tout en restant tout contre elle, tu te sens bien là, tu te sens presque immortel, la belle ironie, ce n’est pas Jude qui va te sauver, qui te tenir en vie. Personne ne pouvait le faire. Sauf si elle te passait son cœur, sauf que tu n’es clairement pas sûr de le vouloir. Ton regard dans le sien, tu réponds à sa question « En finir. » Que tu souffles en la regardant dans les yeux. « Je pourrais jamais me marier, avoir un enfant avec lui et j’ai l’impression de me jouer de lui ! » Disais-tu en baissant les yeux et sentant les larmes couler encore.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AWARDSmeilleur couple ambiguë/love.
avatar
AWARDS ▵ meilleur couple ambiguë/love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 1059
▵ arrivé(e) le : 12/01/2017
▵ avatar : Jana Kramer

MessageSujet: Re: Judora + My heart is dead and it is torn by thinking of him Lun 7 Aoû - 17:24


My heart is dead

and it's torn by thinking of him

Sora&Jude


En se levant ce matin, Jude ne s’était jamais imaginée qu’elle recevrait la visite de Sora. Une visite qui lui fait plaisir à chaque fois, puis qu’elle y tient énormément à cette petite brunette. Elle l’a vue grandir au sein de son groupe de Cheerleaders, elle l’a suivie et épaulée comme elle pouvait. De temps en temps elle se plaisait de lui envoyer un petit message, ne serait-ce qu’un simple petit cœur non pas pour lui rappeler son cœur défaillant mais pour lui dire ô combien elle croyait en sa guérison, mais aussi toute l’affection qu’elle ressentait pour elle. Jude refusait d’imaginer le pire, de se dire qu’on pouvait ôter la vie d’une adolescente aussi facilement. Quel dieu pouvait se permettre une telle chose ? C’est une réalité face à laquelle Jude se sent impuissante. Près de la porte d’entrée, ressentir ce petit corps contre elle se vidant de ses forces, mais aussi de ses larmes, la brise. Elle sent son cœur se contracter dans sa poitrine, son cœur à elle, il fonctionne, elle le sent et pourtant elle aurait aimé le partager avec Sora, si seulement c’était possible. Elle dépose ses lèvres sur le haut de la tête de la brunette pour y déposer un baiser et lui apporter son soutien, ou encore son réconfort. Ca ne va rien lui apporter, si ce n’est un peu de chaleur, mais en quoi ça va l’aider concrètement ? Pourtant elle le fait quand même, ne serait-ce que pour la réconforter, au moins un peu. Finalement, c’est dans le grand salon de Jude que cette dernière l’emmène. Revenant avec un verre d’eau, elle s’installe à nouveau à ses côtés et lui offre de nouveau ses bras où se réfugier si elle en ressent le besoin. Jude passe sa main délicatement sur le visage de l’adolescente pour essuyer ses larmes qui ne cessent de couler « Tu penses à Pacome en disant ça ? Mais je pense que sans lui ça serait encore plus dur. » De temps en temps Jude lui dépose des baiser sur le haut du crâne alors qu’elle glisse ses doigts dans la chevelure de Sora dans le but de l’apaiser, ne serait-ce qu’un tout petit peu et lui apporter quelques minutes de douceur, de calme. L’aider à reprendre son souffle « Arrête de dire des trucs comme ça, Sora. Je sais que c’est dur et qu’on doit être cinquante à te le dire, mais essaie d’y croire. Essaie de te dire qu’un jour la roue va tourner et que tu pourras te marier ou avoir un enfant avec lui. Pourquoi tu dis que tu te joues de lui ? » Jude finit par se lever à nouveau et s’éloigna le temps de récupérer un magazine de robe de mariée qu’elle gardait dans un de ses tiroirs. Elle préférait pousser Sora à rêver un peu et lui donner du baume au cœur plutôt que de la voir se morfondre, alors elle retourna près de sa princesse, prit un plaid par la même occasion et retourna s’asseoir près d’elle les recouvrant du plaid « Dans quelle robe aimerais-tu te marier ? » lui demanda-t-elle en ouvrant le magazine de sorte à ce qu’elle puisse y jeter un œil toutes les deux.




egotrip



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 2141
▵ arrivé(e) le : 20/07/2015
▵ avatar : danielle c.

MessageSujet: Re: Judora + My heart is dead and it is torn by thinking of him Jeu 10 Aoû - 22:13


Jude & Sora
My heart is dead and it is torn by thinking of him
Tu n’arrives plus à rien contrôler tes pleurs. Tu es au bout de ta vie, tu es fatiguée. Usée. C’est un de ces moments où tu lâches complétement les choses où tu es complétement ailleurs. Tu rêves que d’un truc. Mourir. Que ce soit enfin fini. Mais c’est comme demander à une épée Damoclès de tomber, en gros c’est impossible. Tu n’es pas toute seule comme vient de te dire Jude. Mais ça te répugne le fait de ne pas être seule. Tu as l’impression d’avoir une obligation d’être forte, mais tu ne veux pas l’être, tu ne veux pas être forte, tu veux abandonner. Et c’est tout bonnement ce que tu songes à faire. Ton mal de tête est épique, il te force à fermer les yeux en déglutinant avec énormément de mal. Tu tentes de ton mieux à ne pas craquer, à ne pas lâcher les armes, mais c’est trop te demander. Tu te bats depuis tellement longtemps. Pour tout et pour rien. Tu n’as jamais eu de réelles vacances dans ta vie. Tu as toujours subit des merde encore et encore. Jude venait de revenir avec un verre d’eau tu en pris une légère gorgée. Tu sentais la main de la jeune femme caresser ton visage, sans doute pour enlever les larmes coulant de tes yeux, embuant complétement ton champ de vision. Tu es fatiguée de tout cela, qui pourrait te donner la solution te rendant complétement heureuse ? Qui ? Personne et c’est usant. « Non, je pense à tout le monde ! » Que tu lâches. « Je pense à mon père, à Pacôme, à ma famille et à mes proches … » Tu glisses ton regard sur la jeune femme en pinçant tes lèvres. « Il s’accroche à moi Pacôme, mais je ne veux pas … je ne veux pas qu’il continue d’espérer, qu’ils me donnent tous envie de me battre. Je peux plus … j’ai l’impression que je suis l’égoïste, mais en vrai c’est eux ! » Tu finis par hurler tout en pleurant. « C’est eux … » Tu es vraiment à bout de force, tu as de plus en plus de mal à respirer, tu es trop mal. Les baisers de Jude ne calme pas la situation sa voix ne te calme pas forcément, même si sa présence et revigorante ainsi que rassurante. Tu fermes les yeux et tu as l’impression d’être dans une salle d’accouchement. Oui, car tu souffles comme le petit chien, pour tenter de faire passer la douleur que t’éprouve à respirer dans un tel état et tu tentes d’aider ton cœur à ne pas s’emballer. « Ça fait quinze ans que je lutte … contre la maladie, contre la maltraitance … comment je peux encore avoir un espoir, dites mois … vu que vous êtes une cinquantaine à me le dire … j’ai l’impression d’être une merde comparé à vous, car pour vous ça à l’air simple ! » Tout ça sonne comme des reproches, pas forcément contre Jude, mais contre tout ceux ayant déjà osé te dire que tu devais te battre, y croire. Merde, tu en as marre de lutter. Tu n’as fait que ça, encore et encore. « C’est comme tendre une carotte en plastique à un âne .. .Lui faisant croire à un avenir ! L’avenir on l’aura jamais … faut vraiment que vous vous réveillez tous ! Je vais mourir et ce n’est pas une fatalité, ce qui l’st c’est de me pousser à me battre … alors que j’aimerais juste m’en aller sans plus rien devoir à personne ! » Tu pleurs encore et tu entends la question de Jude, tu finis par souffler, déposant ta tête sur ses genoux. « Parle-moi de ton mariage de rêve ! » Aucune envie de rêver de ton mariage qui n’aura jamais lieu, mais penser à autre chose ? Avec plaisir.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Judora + My heart is dead and it is torn by thinking of him

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: wellington central. :: habitations. :: N°31 - loft.-