AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Cap ou pas cap ? ♦ ft. Nickolas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6064
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Cap ou pas cap ? ♦ ft. Nickolas Dim 14 Mai - 15:42


 

 
 


« Cap ou pas cap ?  »
Nickolas ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Debout devant le miroir de sa chambre, Grace prenait soin d’appliquer une dernière touche de rouge à lèvres pour parfaire son maquillage. Fermant le tube une fois sa tâche accomplie, elle contempla son reflet avec attention. Elle portait un top blanc assez classe contrasté par la minijupe en cuir qu’elle venait tout juste de s’offrir. Elle avait fait les boutiques la veille seulement, pour oublier. Cela faisait quelques jours que son mari avait quitté la ville en compagnie de sa meilleure amie. Un voyage pour lequel elle n’était pas vraiment partante. En fait, clairement, elle était contre. Elle n’appréciait guère l’idée que l’homme qu’elle aimait s’offre des vacances avec une autre femme. Ils s’étaient même disputés et, avant son départ, leurs rapports s’étaient considérablement refroidis. Mais depuis qu’il était parti, elle ne pensait qu’à lui. A chaque fois qu’elle se retrouvait toute seule, elle ne pouvait pas s’empêcher de penser à lui. Elle se sentait mal parce qu’il lui manquait mais, en même temps, elle refusait qu’il lui manque. Elle refusait de s’apitoyer sur son absence pendant qu’il faisait Dieu sait quoi en compagnie de la belle Cleo. Et c’était pour cette raison qu’elle avait dévalisé les boutiques. Pour cette raison aussi que, ce soir, elle sortait. Elle ne savait pas encore où mais elle savait déjà que ce ne serait pas dans son bar. Elle n’avait pas envie de retrouver des personnes qu’elle connaissait, pas ce soir. Ce soir, elle avait envie de faire de nouvelles rencontres. Elle avait envie d’oublier son existence pour une fois, et profiter simplement d’une belle soirée sans penser à sa vie. Attrapant son sac à main, rouge au même titre que ses escarpins, la jeune femme se décida enfin à quitter sa chambre pour rejoindre le salon. Elle échangea quelques mots avec le baby-sitter de sa fille qui était déjà arrivé, avant de s’approcher d’elle pour déposer un baiser contre son front. Quittant la villa pour sa voiture, elle prit le chemin du centre-ville sans réellement savoir où s’arrêter. Le problème, c’était qu’elle connaissait déjà tous les bars. Mais elle tomba finalement par hasard sur un qui lui semblait inconnu, le Library bar pour lequel elle se décida. Une fois garée, elle se dirigea à l’intérieur pour s’approcher directement du comptoir et passer sa commande. Elle le savait, c’était le meilleur moyen de faire rapidement des rencontres. En attendant que le barman prépare son cocktail, la jolie blonde leva les yeux vers l’intérieur du bar pour prendre connaissance des lieux. Il y avait une piste de danse un peu plus loin, qui se remplissait peu à peu d’étudiants qui se trémoussaient au rythme de la musique. Mais le côté dans lequel elle se trouvait était moins branché, un peu plus calme. Il y avait quelques clients, essentiellement des hommes, qui discutaient dans une ambiance plus intimiste. Il y avait aussi cette table de billard autour de laquelle deux d’entre eux étaient en train de terminer une partie en cours. L’un d’eux semblait largement avoir le dessus sur l’autre. Attrapant son Cosmopolitan une fois servie, la belle reporta son attention sur les deux hommes, plus particulièrement sur celui qui gagnait. Le regard posé sur lui, elle le contemplait sans retenue tout en sirotant innocemment sa boisson.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Cap ou pas cap ? ♦ ft. Nickolas Mer 24 Mai - 19:26

   






Cela faisait déjà quelques semaines que j'étais rentré de cette mission bénévole auprès de l'organisme dont j'étais membre pour la lutte contre la tuerie des mammifères marins, des missions qui se dérouler sur toutes les mers et océan de la Terre. Un homme à sa tête qui avait cette image de Dieu pour tous les membres de Sea Sheperd. J'avais passé trois longues semaines en mer, à repousser et aborder des bateaux japonais pour les repousser, évitant pour un temps minime de commettre de la barbarie envers des baleines qui ne demandent rien, mais dont les Japonais sont friand. Trois semaines à ne pas compter les heures de sommeil, des journées très remplies et souvent éprouvantes, avec la satisfaction d'avoir servi à quelques choses chaque nouveau soleil s'affichant dans ce ciel azur. Une campagne qui m'avait permis de fuir un peu Wellington et surtout une personne, une pour qui mon cœur ne cessait de battre et qui pourtant me faisait si mal, une nuit qu'on avait réitéré au bout de deux ans d'absence et qui n'avait pas fini de la plus belle des façons. J'étais revenu et l'avait rencontré, de nouveau elle m'avait repoussé et avait réveillé en moi une partie sombre, celle qui était né dans la mort de cette mère, dans son absence et son comportement si différent. Depuis mon retour, je n'avais revu la jeune femme que pour travailler sur son livre, à un rythme d'une fois toutes les deux semaines, rien ne servait trop d'être en sa présence, comprimant mon cœur de douleur alors que tout les pores de mon corps ne réclamait qu'une chose, succomber, rencontrer de nouveau ses lèvres, rattraper le temps perdu. Un fantasme, qui ne restera que ça. Les portes du bureau de la société rabattu je me glissais dans l’ascenseur pour rejoindre le parking sous-terrain de l'immeuble, récupérant une moto à la couleur vive. Les paysages défilant sous mes yeux, illuminés par les halos des lampadaires jusqu'à cette demeure que j'occupais, abandonnant l'un de ces costumes que je mettais particulièrement pour le travail dans la panière à linge avant de me hisser à l'intérieur de cette cabine de douche. Laissant le liquide transparent chauffer à une température agréable permettant ainsi à mon corps de se détendre, d'oublier le travail et d'essayer de ne pas songer à cette rose épineuse qui avait investi mes veines, s'enroulant autour de cet organe vitale. Un soupire se relâchant, la tête appuyé contre les carreaux de cette douche, le gel douche moussant sur mon épiderme à l'odeur boisé, la buée s'installant dans la salle de bain quand je décidais de sortir de celle-ci, glissant mes jambes dans un jean confortable, mais avec un certain goût, un polo que je glissais par ma tête accompagné de cette veste en cuir qui m'avait valu quelques billets verdoyant quelques jours plus tôt, un coup de cœur dans cette vitrine du centre commercial. Un visage que j'observais dans la glace, mes doigts glissant dans cette chevelure sombre formant ainsi une coupe avec du style, le gel s'incrustant dans mes racines. Un parfum qui imprégnait mon épiderme, prêt à sortir, quand bien même je ne ramènerais certainement pas de filles dans mon lit, incapable d'aller plus loin que de simples baisers j'avais une image à représenter. Un bar que je connaissais pour y avoir mis les pieds bons nombres de fois lors de mes études notamment, une ambiance qui me plaisait. Le seuil franchi je commandais une bière avant de me diriger vers une table de billard, rencontrant un ancien camarade de fac avec qui je commençais une partie, rattrapant ce temps perdu pour se raconter nos vies. Une partie qui prit fin lorsque mon regard aperçu une femme avec une tenue assez séduisante m'observant, un sourire amusé je sortais de ma poche quelques billets que je posais au centre de la table m'adressant à cette blondinette. « Je paris que vous ne gagnerez pas la partie. » un air emprunt d'un défi, ce côté joueur qui titillait mes veines, une supériorité et un jeu dont j'étais particulièrement adroit.
Revenir en haut Aller en bas
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6064
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Cap ou pas cap ? ♦ ft. Nickolas Sam 3 Juin - 5:00


 

 
 


« Cap ou pas cap ?  »
Nickolas ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Les yeux dirigés vers cette table de billard, elle suivait la partie en cours de loin. A défaut d’avoir de la compagnie, elle préférait focaliser son attention sur le jeu plutôt que sur des pensées déprimantes. Elle avait envie d’oublier tous ces problèmes, ce soir. Tout en sirotant son cocktail délicieusement sucré, elle contemplait le joueur qui avait indéniablement le dessus sur l’autre dans le jeu. Elle observait son allure d’abord, elle laissait son regard d’experte analyser sa tenue plutôt convaincante. Mais ses yeux finirent par se poser sur son visage, constatant à cet instant seulement qu’il dégageait un certain charisme. Et surtout, elle comprit en croisant son regard qu’il avait sans doute remarqué qu’elle le scrutait, peut-être depuis plusieurs secondes déjà. Il fallait dire qu’elle l’avait maté sans aucune retenue, la discrétion n’étant absolument pas son fort. Mais elle masqua tout embarras, affichant au contraire un petit sourire en coin sur les lèvres, comme amusée qu’il l’ait surprise. Et son sourire ne fit que s’agrandir lorsqu’elle vit l’inconnu déposer quelques billets sur la table pour parier finalement qu’elle ne gagnerait pas la partie. Il avait cet air de défi dans le regard, cet air auquel elle ne savait pas résister. Elle n’avait jamais su refuser un défi, Grace. Même lorsque c’était ridicule, même lorsque c’était peine perdue. Et, cette fois en l’occurrence, il était surement peu probable qu’elle parvienne à gagner contre lui. Elle avait eu l’occasion d’admirer durant un petit moment son talent au billard. Alors qu’elle, au contraire, elle était loin d’être une professionnelle. Elle ne se souvenait même plus de la dernière fois qu’elle s’était lancée dans une partie de billard. Cela remontait probablement à son adolescence. Et, autant qu’elle s’en souvienne, elle n’était pas particulièrement douée. De toute manière, aussi adroite qu’elle pouvait l’être au quotidien, elle ne savait pas vraiment viser en règle générale. Mais un défi restait un défi, et elle n’avait jamais eu peur de les accepter. Se levant sans attendre de son tabouret, la belle s’avança jusqu’à la table, encore munie de son verre. Elle plongea son regard émeraude dans les yeux sombres du jeune homme pour lui répondre d’un ton malicieux, piquant. – Et je parie que je peux vous surprendre. Elle but quelques gorgées de son cocktail qu’elle reposa sur une table libre non loin d’eux avant d’observer les quelques billets qu’il avait posés en évidence sur la table de billard. Elle voulait bien jouer de l’argent, ce n’était pas comme si elle en manquait. Mais elle était plutôt tentée de rendre les choses un peu plus amusantes. Approchant jusqu’à la table, elle commença à attraper une à une les billes pour les regrouper et les placer correctement dessus. Elle releva les yeux vers son futur adversaire pour prendre à nouveau la parole d’une voix légère et joueuse. – Et si on corsait un peu les choses ? A chaque fois que je marque, vous devez relever un défi ou répondre à une question que je vous pose. Marquant un petit silence pour terminer de préparer la partie, la jeune femme attrapa avec assurance la queue de billard posée sur la table avant de tourner à nouveau le regard vers lui. – Evidemment, vous aurez droit à la même chose de ma part. Si tant est que vous en soyez capable. précisa-t-elle avec un petit sourire insolent sur les lèvres. Elle savait pourtant, qu’il en était tout à fait capable. Et même plus qu’elle, d’ailleurs. Mais la provocation était un art qu’elle maîtrisait bien plus que celui du billard. – Alors, qu’en dites-vous ? demanda-t-elle finalement, ce petit air mutin sur le visage. Faisant distraitement tournoyer la queue de billard entre ses doigts, la jolie blonde ne quittait pas l’inconnu des yeux, attendant de voir s’il allait oser accepter et relever son défi, ou non.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Cap ou pas cap ? ♦ ft. Nickolas Sam 10 Juin - 12:50

   






La torture et la peur sont des choses étranges. Des forces qui vous secouent, au sens propre et au sens figuré. Vous vous révélez : un lâche ou un brave. Dans mon cas j'en ai mis du temps à savoir que devenir, on en parle pas au début des violences subites à l'école, quand sa nous tombe dessus on ne sait pas comment réagir on a beau essayer de se défendre dans un premier temps, on a souvent affaire à beaucoup plus fort que nous, on fini par laisse tomber les bras. Accuser les coups, espèrant que tôt ou tard les bourreaux passeront à autre chose se lassant de taper sur toujours le même pour des détails futiles, pour une vie de familles différentes du reste, ne rentrant pas dans les cases qui conviennent mais qu'est-ce que j'y pouvais moi si ma mère était avec une autre femme, ça ne changeait rien pour moi, j'étais comme tous le monde, je respirais l'air, manger à ma faim et recevait de l'amour. Je ne jouais pas aux barbies, préférant les petits soldats, les super héros ou les consoles vidéos et ses livres qui avait toujours eut une place importante dans ma vie, un moyen de fuir l'univers et la vie qui n'était pas si tendre avec moi. Un passé que je ne parvenais à oublier, refermer dans une petite pièce de mon cerveau, réapparaissant de temps à autre, des rappels pour ne pas oublier d'où je viens et comment j'en suis venu à être ce personne. Il avait fallut que j'intègre le lycée, que j'accepte d'y retourner et rejoindre l'équipe de l'établissement pour passer d'ass been au populaire, devant même capitaine de l'équipe, une revanche sur cet autre Nicko que j'avais pu être, tous les regards tournaient sur moi et cette fois-ci pas moquerie ni coup, mais un vif intérêt, intéressé par mon statut. Dont j'ai profité à quelques reprises je dois le reconnaître jusqu'à rencontre cette fleur au visage envoûtant, s’immisçant à l'intérieur de mes pensées.

Chaque jour, chaque heure, on se rassurerait de nos résistances, de nos manières, de nos esquives, mais l'envie de sa présence était bien plus forte qu'une drogue. Alors ne soyons pas dupe de nous-même. elle envahira notre tête, et rien ne pourra plus nous délivrer du manque. Ni la raison, ni même le temps qui sera devenu notre pire ennemi. Seule l'idée de la retrouver, tel qu'on l'imagines, nous ferons vaincre la plus terrible des peurs : l'abandon... d'elle, de nous-même. C'est le plus délicat des choix que la vie nous impose. J'avais passé les deux dernières années à faire comme si je ne l'avais jamais connu, comme si elle n'avait jamais existé en vain quand chaque parcelle de notre organisme nous la rappelle, par les souvenirs ou en tombant sur ses instants figeaient sur ce papier glacé qu'on s'amuse à regarder avec mélancolie, des photos qu'il est hors de questions de jeter, Rose ne fait peux être plus partie de ma vie c'est un fait et encore professionnellement je me dois de travailler avec elle. Pour autant elle a été un chapitre important, douloureux sur la fin oui mais qui a compté et qui comptera toujours. J'ai beau me rendre dans ses bars pour tenter de l'extraire de mes songes, de me laisser aller dans les plaisirs charnelles pour le moment je n'y suis pas parvenu. La partie avec l'homme fini j'avais remarqué à chaque reprise le regard de cette jeune femme intrigante m'observer avec un vif intérêt c'est tout aussi naturellement que je la provoquais dans une nouvelle partie, un moyen de la faire venir à moi et de discuter dans un premier temps. Elle était élégante et terriblement torride, une femme qui avait un je ne sais quoi attirant automatiquement nos sens masculins, doté d'un caractère que je touchais du doigt quand elle répondait à ma petite provocation, jouant d'un charme qu'elle savait pertinemment réceptif chez l'autre côté.
« Mais je ne demande que ça que vous me surprenez » mes noisettes se teintant d'un air de défi et de séduction, j'observais ses lèvres pulpeuses embrasser ce verre à cocktail qu'elle délaissait sur une table vide dernière nous. Ses mains venant récupérer les boules de couleurs qu'elle disposait dans le triangle, décidant de mettre du piquant à cette partie d'une manière assez inattendu, mon côté joueur ne pouvant résister à une partenaire qui semblait avoir ce trait de caractère tout aussi marqué que moi.
« j'en dis que je suis partant » ajoutais-je, m'adossant à la table vide après avoir prit ma queue de billard , tout en jouant mon galant « et puis tiens honneur à madame pour le commencement. » mais pas seulement, il était si facile d'utiliser cet avantage, rare sont les fois qu'en cassant le triangle une boule rentre directement, je me choisissais donc là l'avantage de commencer derrière elle et pouvoir commencer ce nouveau jeu en une compagnie exquise.

« si madame aime les défis, elle va en avoir à faire sauf si elle n'est qu'une petite joueuse. » la provocation, elle était si facile, un sourire amusé se dessinant sur mon visage tout en observant ce corps de dos, dont je pouvais dessiner psychiquement les moindres courbes.
Revenir en haut Aller en bas
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6064
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Cap ou pas cap ? ♦ ft. Nickolas Sam 17 Juin - 15:37


 

 
 


« Cap ou pas cap ?  »
Nickolas ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle ne devrait pas être là. Elle ne devrait pas être ici, dans ce bar, dans cette tenue affriolante qui attirerait automatiquement des regards sur elle. Elle ne devrait pas le dévorer du regard, lui, cet homme qu’elle ne connaissait absolument pas, alors qu’elle était avec un autre. Pourtant, c’était bien ce qu’elle était en train de faire. Sortir le soir avait toujours été sa façon à elle d’évacuer, lorsqu’elle allait mal. Elle ne connaissait pas de meilleur moyen pour se vider l’esprit. Enfin, si, il y en avait bien un. Mais il était lui-même à l’origine de son mal-être en ce moment. Cela faisait plusieurs jours déjà que William était parti, plusieurs jours qu’elle se retrouvait seule pendant qu’il faisait Dieu sait quoi avec sa meilleure amie à l’autre bout du monde. Et ce n’était vraiment pas facile à supporter. Alors elle espérait réellement trouver quelque chose, quelqu’un, qui saurait capter son attention. Et elle semblait l’avoir trouvé chez ce bel inconnu extrêmement doué au billard. Il avait su attiser son intérêt sans même le vouloir. Mais à peine avait-il remarqué son regard posé sur lui que le jeune homme s’empressa de l’inviter à débuter une partie. Un sourire naquit sur le visage de la jolie blonde alors qu’elle quittait son tabouret pour s’approcher de lui. Peut-être que c’était ce qu’elle cherchait depuis le début, en fin de compte. Peut-être qu’elle avait juste besoin de sentir l’intérêt d’un homme pour elle, à défaut d’avoir celui du sien. Ce n’était pas forcément bien, elle le savait. Et ce n’était pas non plus la première fois. Mais elle n’avait peut-être pas envie d’être quelqu’un de bien, ce soir. Peut-être qu’elle avait juste envie d’être la Grace insouciante, frivole et spontanée qu’elle avait toujours été. Peut-être qu’elle avait juste envie d’être une jeune femme qui passait une soirée agréable et légère. Elle sentait qu’avec ce jeune homme, elle était bien partie pour en tout cas. Ils ne s’étaient même pas encore présentés qu’ils se défiaient déjà. Le regard de l’inconnu était teinté par cette lueur particulière, presque magnétique, entre ce jeu de la provoc’ et celui de la séduction. Et elle n’aurait su dire lequel elle préférait tellement ils s’alliaient parfaitement. Un sourire mutin sur les lèvres, la belle ne prit pas la peine de répondre à son nouvel ami. A la place, elle s’exécuta aussitôt en s’occupant de préparer la table pour leur partie. Elle effectuait ses gestes avec lenteur, comme pour lui signifier qu’elle avait tout son temps, comme pour lui faire comprendre que sa nuit ne faisait que commencer. Et, en même temps qu’elle rassemblait toutes les boules, elle lui proposait de corser le jeu d’une façon qui, sans nul doute, il apprécierait. Elle avait vite fait de remarquer ce côté joueur en lui. Et c’était peut-être ce qui l’avait attirée vers lui, au-delà de son physique plus qu’avantageux. Comme elle l’avait pensé, son futur partenaire accepta sa proposition, faisant naître un sourire ravi sur le visage de Grace. Et, en plus il la laissait commencer. N’était-il pas adorable ? Sa queue de billard entre les doigts, elle se mit face à la table. Elle se pencha avec aisance malgré la jupe en cuir un peu trop courte qu’elle portait, et malgré le niveau médiocre qu’elle avait. Elle n’avait aucune technique, et elle ne comptait pas vraiment miser sur une quelconque stratégie. Elle s’estimait déjà heureuse de savoir positionner ses doigts sur la queue de billard. Se plaçant correctement, elle se mit à sourire lorsqu’elle entendit les dernières paroles de son adversaire. – Pour cela, il faudra déjà que votre regard se pose sur la table. rétorqua-t-elle avec assurance, sans même tourner la tête vers lui. Parce qu’elle le sentait bien, depuis quelques secondes déjà. Il avait les yeux rivés sur elle. Elle n’avait jamais manqué d’assurance, Grace, en tout cas physiquement. Tout comme elle savait deviner lorsqu’elle plaisait à un homme, elle sentait sans mal lorsqu’un regard était posé sur elle. Mais elle n’allait pas s’en offusquer. D’autant plus que c’était elle qui avait commencé à détailler le beau ténébreux du regard. Elle était ravie, au contraire, de constater qu’il n’était pas insensible à son charme. – Je vous rassure : Les défis ne me font pas peur. Mais qu’est-ce qui lui faisait peur, hein ? Se reconcentrant sur le triangle formé par les billes en face d’elle, elle n’attendit pas plus longtemps pour tirer. Et elle cassa bien le triangle mais, évidemment, aucune balle ne rentra dans les filets. Sans s’en préoccuper réellement, la belle se tourna vers son partenaire. – Sinon, je n’aurais jamais proposé ces règles-là. Etant donné son niveau, non, surement que non. Même si elle ne le connaissait pas, elle savait dans quoi elle s’embarquait en proposant un tel jeu, elle savait ce qu’elle risquait. Et, justement, elle avait eu envie de se laisser aller. Reculant juste à peine pour qu’il choisisse son angle d’attaque, elle attendait patiemment qu’il se positionne sans le quitter des yeux. Elle, elle avait déjà trouvé son propre angle d’attaque. – Alors, on se décide ? demanda-t-elle d’une voix provocatrice, juste pour le piquer un peu alors que son regard, lui, était beaucoup plus charmeur.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cap ou pas cap ? ♦ ft. Nickolas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-