AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
AWARDSle plus sage.
avatar
AWARDS ▵ le plus sage.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3593
▵ arrivé(e) le : 21/02/2014
▵ avatar : Amanda Seyfreid

MessageSujet: Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace Dim 14 Mai - 22:21


Mon âme soeur love
Un cri d’enfant me fit tourner la tête et je posais le regard sur la petite tête brune au milieu des têtes blondes qui ne cessaient de courir dans tous les sens. Je me faisais bien trop vieille pour ce genre de choses, mais c’était toujours un tel régale de les avoir à la maison, d’avoir encore un peu de vie entre les murs, dans le jardin qui semblait si vide depuis que mes propres enfants avaient quittés la maison. J’avais l’impression que c’était il y a une éternité, mais c’était seulement moi qui me faisais plus vieille. Après avoir vérifié que tout allait bien pour les enfants, je reportais mon attention sur Grace, assise dans le fauteuil juste à côté de moi et lui souriais tout en remontant les lunettes qui ne cessaient de glisser sur le bout de mon nez. Je payais le prix d’avoir passé autant de temps le nez dans les bouquins. Ma vue en avait prit un sacré coup depuis quelques années… Et ma meilleure amie, à côté de moi, qui ne semblait pas prendre une ride, à chaque fois que je la voyais. Enfin, je savais que ce n’était pas vrai, mais elle ressemblait tellement à la jeune femme que j’avais rencontré bien des années auparavant que j’avais du mal à voir à quel point le temps avait une emprise sur elle aussi.

« Tu veux encore du thé glacé ? »

Je savais que ce n’était pas ce qu’elle préférait, et s’il n’y avait pas eu, nous serions toutes les deux en train de boire un mojito. Mais après la dernière fois où ils l’avaient confondu avec du thé glacé, et qu’ils avaient tous finis par faire une longue sieste, je n’avais plus envie de me faire gronder par nos propres enfants. C’était tout de même un comble ! Me levant difficilement de mon fauteuil à bascule, j’allais nous resservir deux verres avant de tendre le sien à ma meilleure amie, puis je me réinstallais en remettant en place le coussin derrière mon dos. Prendre de l’âge était une vraie torture !

« Il faudrait que l’on se décide à apprendre à nous servir ! »

D’un signe, je désignais nos petits enfants qui jouaient dans le jardin avant de me mettre à rire en me doutant que Grace avait probablement commencé avec les siens.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6485
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace Dim 21 Mai - 16:30





« Tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. »
BFF ღ




Assise sur ce fauteuil, dans ce salon où elle avait tellement de souvenirs, Grace avait les yeux posés sur tous ces enfants qui jouaient et s’amusaient un peu partout. Si on lui avait décrit cette scène, bien des années plus tôt, elle n’y aurait jamais cru. Elle ne voulait même pas d’enfant à l’origine, et maintenant elle ne voyait plus sa vie sans ces petites têtes blondes. Etre grand-mère, c’était génial. Elle ressentait ce même amour si particulier, si entier qu’elle avait pour Haylee. Mais sans les inconvénients, elle n’avait que les avantages avec eux. Bien qu’avec tous ces cris, elle commençait à sentir un petit mal de tête l’envahir. Tournant la tête vers sa meilleure amie qui lui demandait si elle voulait un nouveau verre de thé glacé, Grace lui adressa un sourire en acquiesçant de la tête. Elle n’aurait pas refusé un zest d’alcool en plus mais elle s’abstint pour le moment. Elle le tenait de moins en moins bien. Ah… Il était loin le temps où elle enfilait les shots de tequila sans compter. Une fois Celeste revenue auprès d’elle, elle saisit le verre qu’elle lui tendait tout en la remerciant. Avec le temps, la douce et bienveillante jeune femme était devenue la grand-mère adorable par excellence. Mais elle soulevait un point important. A ses mots, Grace laissa un sourire amusé revenir sur son visage marqué par le temps, quoique toujours méticuleusement maquillé.

– C’est exactement ce que j’allais te dire… Regarde ça.

Se tournant vers son petit-fils, le plus grand, elle reprit la parole à son intention.

– Jamie, mon poussin, tu veux bien ajouter à mamie des glaçons ?

Attrapant le verre avec précaution, le petit garçon s’exécuta aussitôt avant de revenir quelques instants plus tard, une fois sa mission effectuée. Elle déposa un tendre baiser sur sa joue avant de le laisser retourner à ses occupations. Quant à elle, elle reporta son attention sur sa meilleure amie.

– Tu sais, Celeste, il faut te ménager. Je me suis rendu compte que j’en suis arrivée au stade où j’ai le choix entre m’épuiser dans la journée ou dans la nuit, mais pas les deux. Pense à tes priorités.

Elle secoua la tête avec un grand sérieux, et un regard qui en disait long. Haylee l’avait plusieurs fois rappelée à l’ordre en lui interdisant de parler de certains sujets devant les enfants alors elle essayait, autant qu’elle le pouvait, de rester subtile pour que Celeste soit la seule à comprendre ce dont elle parlait si des oreilles indiscrètes les écoutaient. Apprendre, à soixante ans passés, à se montrer subtile, ce n’était pas du tout évident !






CODAGE DE © MRS HYDE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AWARDSle plus sage.
avatar
AWARDS ▵ le plus sage.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3593
▵ arrivé(e) le : 21/02/2014
▵ avatar : Amanda Seyfreid

MessageSujet: Re: Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace Lun 29 Mai - 16:42


Mon âme soeur love
C’était ça mes journées désormais, assise dans un fauteuil à regarder les enfants jouer. Et je devais bien avouer qu’il n’y avait pas de meilleures occupations. C’était parfait, et j’adorais toutes ces petites têtes qui faisaient parfois un peu trop de bruit. Mais ce n’était pas grave, je les aimais, même ceux de ma meilleure amie, c’était comme s’ils étaient de la même famille, depuis le temps. Je les avais tous vu grandir et ce serait le cas pour encore quelques années. Après nous être resservis en thé glacé, je reprenais ma place sur mon fauteuil, profitant de la journée avec Grace. Qui aurait cru que bien des années, des décennies même plus tard, nous en serions encore là ? Intrigué, je regardais l’ancienne styliste appeler l’un de ses petits enfants et me mettais à rire à sa demande. Il n’y avait qu’elle pour faire cela ! Jamais je n’aurais eu l’idée de demander cela moi-même à un des enfants. Pourtant, j’aurais pu, j’étais en droit après tout, moi qui leur avait donné à manger, le bain, changer leurs couches, soigner leurs bobos.

« Tu n’es pas croyable ! Mais il faut vraiment que tu m’apprennes à en faire de même. »

Alors que le petit revenait avec le verre de sa grand-mère, je lui adressais un sourire avant de le regardait rejoindre les autres avant de tourner la tête vers ma meilleure amie, me demandant ce qu’elle allait encore pouvoir sortir. Je la regardais d’un air outrée avant d’éclater de rire. Mes priorités ? Elles jouaient toutes dans le jardin, mais je comprenais que trop bien ce qu’elle voulait dire. Malheureusement, avec Connor, nous n’étions plus aussi jeunes qu’avant et donc plus les mêmes ressources, ce qui ne m’empêchait pas de l’aimer comme au premier jour. Surtout lui qui avait presque une dizaine d’années de plus que moi. Heureusement, il se portait encore comme un charme et je savais que nous avions encore de belles années à vivre devant nous. J’avais eu droit au bonheur, finalement.

« Non je pense surtout à mon dos ! Il ne me permet plus de faire autant de folies qu’avant. »

Bien que je n’en avais jamais vraiment fait, sauf lorsque je me trouvais avec Grace bien évidemment, il n’y avait qu’elle pour me faire faire n’importe quoi. Mais j’avais toujours appréciée cela, je ne pouvais pas dire le contraire.

« Puis lorsque je dois garder ces petits monstres, je sais que je ne peux rien faire d’autre de ma nuit que dormir ! Du moins le peu que je dors encore ! »

Vieillir ce n’était pas aussi cool qu’on le pensait, bien au contraire. Je n’avais que soixante, mais je me sentais parfois beaucoup plus vieille que cela.

« Sans parler qu’il n’y a plus rien d’attirant sous mes vêtements ! »

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6485
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace Sam 3 Juin - 10:01





« Tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. »
BFF ღ




C’était tellement agréable d’être ainsi, avec Celeste, entourées de tous leurs petits-enfants. Les rires et les cris de toute cette petite bande réchauffaient les cœurs. Ils apportaient de la vie et du bonheur dans le quotidien bien tranquille désormais des deux amies. Avec le temps, elles étaient devenues comme des sœurs toutes les deux, si bien que leurs deux familles semblaient liées. Leurs petits-enfants se comportaient comme des cousins, comme s’ils formaient finalement une seule et même famille. Et ce qui était une simple promesse des décennies plus tôt était devenu leur vie désormais. Profitant de ce moment agréable avec a meilleure amie, Grace n’hésita pas à lui montrer la dernière chose qu’elle avait appris à ses petits-enfants. Evidemment, William l’avait sermonnée en disant qu’elle exagérait quelque peu de se faire servir par eux… Mais il n’était pas mécontent de son petit exploit lorsque ses rhumatismes le faisaient souffrir ! Sa démonstration fit rire Celeste qui confiait toutefois qu’elle devait lui apprendre à faire la même chose. Elle déclencha un sourire amusé de sa part, heureuse aussi de se dire que certaines choses ne changeraient jamais. Elle ne tarda d’ailleurs pas à le constater une nouvelle fois en voyant l’air offusqué sur le visage de son interlocutrice alors qu’elle lui affirmait qu’elle devait penser à ses priorités. Grace se mit à rire, un rire qui s’accentua lorsqu’elle entendit son amie avouer que son dos l’empêchait de faire autant de folies qu’avant… Elle ne la comprenait que trop bien. Vieillir ne lui avait jamais fait peur, mais il fallait avouer qu’elle n’imaginait pas tous les inconvénients qui en découlaient.

– Je ne te le fais pas dire ! Crois-moi, si je pouvais engueuler la « moi » du passé pour toutes ces années à porter des talons, je ne me gênerais pas !

Seulement elle n’avait jamais songé à l’avenir, Grace. C’était aussi ce qui lui avait permis d’avoir une vie aussi riche et mouvementée, mais il fallait bien qu’elle en paye les conséquences un jour. Et, au bout du compte, elle ne regrettait rien. Elle avait eu une vie heureuse, remplie de hauts et de bas certes, mais c’était la sienne. Buvant quelques gorgées de son thé glacé tout en se perdant quelques secondes dans ses pensées, elle n’en sortit qu’en entendant la voix de Celeste avouer qu’elle ne dormait plus beaucoup la nuit. Et d’ajouter qu’il n’y avait plus rien d’attirant sous ses vêtements. Sur ce point, elle ne pouvait pas la laisser dire n’importe quoi.

– Tu dis des bêtises, tu es toujours magnifique ! Et je suis sûre que Connor pense la même chose.

Elle avait vieilli, bien sûr. Ils avaient tous vieilli. Mais le temps passait, c’était la vie qui voulait ça. Et, quelque part, chaque âge apportait son lot de bonheur. C’était simplement la forme qu’il prenait qui changeait. Qui aurait cru qu’elle soit si philosophe ? Mais… On ne changeait jamais totalement, n’est-ce pas ?

– Et puis, tu sais, la médecine a inventé des petites pilules bleues qui font des miracles !






CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AWARDSle plus sage.
avatar
AWARDS ▵ le plus sage.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3593
▵ arrivé(e) le : 21/02/2014
▵ avatar : Amanda Seyfreid

MessageSujet: Re: Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace Mer 7 Juin - 22:52


Mon âme soeur love
Grace n’avait pas changé, malgré le passage du temps, sur toutes les deux d’ailleurs. Mais elle restait la même que celle que j’avais rencontré au moins trente ans plus tôt. C’était réconfortant, en quelques sortes, surtout de voir que rien n’avait réussit à nous séparer et qu’aujourd’hui nous formions une famille. Une belle et grande famille qui ne cessait d’étayer la maison de rire d’enfants. C’était tout simplement formidable. Sauf à des moments comme celui-ci, quand ma meilleure amie continuait de parler de sexe, à mot caché, alors que je n’avais jamais été à l’aise avec cela. A croire qu’elle le faisait exprès, et c’était probablement le cas. Le seul fait positif à ce que nous soyons devenus des grands-mères, c’était que nous n’avions plus les capacités physiques à faire autant de bêtises qu’avant. Même si Grace restant elle-même, elle trouvait toujours de quoi faire.

« Je n’ai jamais compris comment tu faisais pour marcher avec ça ! »

Qu’est-ce que j’avais pu admirer ma meilleure amie pour cela, pour son côté chic et classe à chaque instant, pour sa capacité à rester belle et féminine quelque soit le moment. Moi, même si j’avais toujours adoré les vêtements, j’avais aussi toujours privilégié la simplicité et le confort, ce qui m’avait probablement rendue beaucoup moins attirante que Grace à l’époque. Mais le plus important était que j’avais plut à un seul homme, celui qui partageait encore aujourd’hui ma vie pour mon plus grand bonheur. Un sourire amusé s’étira sur mes lèvres. Elle pouvait dire tout ce qu’elle voulait, cela faisait bien longtemps qu’elle ne m’avait pas vu sans unes de ses robes de grands-mères qui garnissaient désormais ma garde robe.

« Connor est amoureux ! J’aurais beau ressembler à un cachalot échoué sur la plage qu’il me trouverait toujours belle. »

Je secouais la tête en disant cela, trouvant ça totalement absurde. Je n’étais pas comme Grace moi, je n’avais jamais été aussi belle qu’elle à l’époque, et je l’étais encore bien moins aujourd’hui. Un rire s’échappa dans la pièce et j’adressais un petit signe de la main à la fillette qui s’était retournée pour se demander d’où ça pouvait venir. Puis je reportais mon attention sur ma meilleure amie, sentant mes joues devenir rouge, comme à chaque fois que j’abordais ce sujet là.

« Oh là-dessus, on à aucuns problèmes, crois moi. »

Oh ça non, Connor savait toujours me montrer à quel point il me trouvait désirable. Même si cela arrivait bien moins souvent qu’avant, c’était toujours gratifiant et adorable de sa part. Le problème, c’était tout le reste, et surtout le mal de dos qui en résultait !

« Non je crois tout simplement que je suis trop vieille pour ces choses là. Je laisse ma place aux autres. »


AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6485
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace Sam 17 Juin - 20:35





« Tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. »
BFF ღ




La vie avait passé, et pourtant elles étaient toujours là. Assises côte à côte, en train de plaisanter comme elles le faisaient trente ans plus tôt. Ça avait quelque chose de beau, de presque poétique. Le temps n’avait fait que renforcer leur amitié pour la rendre plus solide et plus belle que Grace n’aurait pu l’espérer en rencontrant la jolie blonde. C’était aussi le signe évident que, si elle avait trouvé une âme sœur en la personne de William, elle avait eu la chance d’en trouver une deuxième chez Celeste. Et tout le monde n’avait surement pas un tel privilège. Malgré toutes les années qui avaient défilé, leur amitié était restée intacte. Mieux encore, elles avaient fini par créer une seule et grande famille avec tous leurs petits-enfants. C’était quelque chose de merveilleux. Ce qui ne les empêchait pas toutefois de garder leurs bonnes vieilles habitudes… Au grand damne de Celeste. C’était tout de même dingue qu’en plus de trente ans à ses côtés, à la voir chaque semaine, elle n’avait pas pu la rendre plus encline à parler de sexe. Mais c’était peut-être mieux comme ça. C’était pour toutes leurs différences que Grace adorait autant sa meilleure amie. Elle n’aurait pas voulu les voir disparaître, car c’était aussi ce qui rendait leur amitié si enrichissante. Et leurs échanges aussi amusants pour elle, aussi. Riant légèrement en entendant les paroles de Celeste, elle haussa les épaules d’un air faussement fier.

– Ça restera le plus grand des mystères.

Elle devait bien avouer que, parfois, ça lui manquait. Parce qu’elle était restée elle-même, Grace faisait toujours attention à son apparence. Mais il était évident qu’elle n’avait plus le même physique. Les beaux jeunes hommes ne se retournaient plus sur son passage, ou alors c’était qu’ils avaient des préférences étranges. Heureusement, le seul homme qui comptait avait encore le même regard fou amoureux quand il posait les yeux sur elle. Et c’était visiblement la même chose pour Celeste étant donné ce qu’elle lui disait au sujet de l’homme de sa vie. A ses paroles, elle ne put s’empêcher de se mettre à rire. Mais elle la trouvait décidément bien trop dure avec elle-même.

– Très bien. Connor et moi-même sommes bien trop aveuglés par l’amour pour te trouver toujours aussi craquante.

Elle n’allait pas s’en plaindre, si ? Celeste avait un visage d’ange, qui allait parfaitement avec son caractère. Elle était magnifique, quoi qu’elle en dise. Poursuivant leur conversation, Grace sourit malicieusement en la voyant rougir. Elle faisait peut-être bien exprès, en fin de compte. Mais ce n’était pas sa faute, c’était trop amusant de voir son amie toute gênée. Même après toutes ces années, même avec elle.

– Là, tu m’intéresses !

Peine perdue. Son interlocutrice reprenait aussitôt en disant qu’elle était trop vieille pour ces choses-là. Dépitée, Grace secoua la tête, presque déçue.

– Mais attend, on n’est pas si vieilles ! Certes, certaines positions sont plutôt à éviter maintenant, mais quand même !

Attirant malgré elle l’attention de sa petite-fille, celle-ci releva sa petite bouille innocente vers elle. – De quoi tu parles mamie ? Elle retint une grimace. Haylee allait la tuer si sa fille lui ressortait leur conversation. – On parle de gymnastique ma puce. Mamie Celeste pense qu’elle est trop vieille pour en faire alors que je suis sure qu’elle en est capable. – Moi aussi, je veux en faire ! Cette fois, Grace ne put retenir un petit rire. – Tu en feras bien assez vite mon ange.

La petite fille reporta aussitôt son attention sur son jouet alors que Grace relevait les yeux vers sa meilleure amie.

– Bon, dès que leurs parents viennent les chercher, on va faire une course toutes les deux.

On ne changeait pas les bonnes habitudes. Jamais.





CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AWARDSle plus sage.
avatar
AWARDS ▵ le plus sage.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3593
▵ arrivé(e) le : 21/02/2014
▵ avatar : Amanda Seyfreid

MessageSujet: Re: Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace Lun 26 Juin - 18:51


Mon âme soeur love
Grace avait tout était une femme admirable, par ce qu’elle était, ce qu’elle dégageait, mais aussi tout ce qu’elle avait construit dans sa vie, et ce n’était pas rien lorsque l’on s’y penchait un peu. Je l’avais toujours admirée, notamment pour ce que je n’étais pas et qu’elle réussissait à merveille. C’était probablement toutes ces différences qui avaient fait que notre amitié durait encore trente ans plus tard. Et je ne doutais pas un seul instant que nous le resterions jusqu’à la fin. Parce que maintenant nous étions carrément une famille. J’avais toujours rêvé d’une belle et grande famille et grâce à ma meilleure amie, je voyais ce rêve exhausser. Je souriais tendrement à sa remarque, ne pouvant qu’approuver. Des talons, j’en avais porté, quelques fois, surtout pour les soirées importantes, mais la plupart du temps, j’avais toujours préféré le confort. Ce qui n’avait jamais été le cas de la styliste et comme elle disait, cela restait un mystère. Mon rire se joignit au sien après ma révélation. C’était vrai après tout, je n’avais jamais été aussi belle qu’elle l’était encore aujourd’hui et si quelqu’un disait le contraire, c’était seulement parce qu’il m’aimait. Mais ça m’allait très bien, c’était justement le plus important.

« Ca ou alors c’est un début de cataracte ! »

Faut dire que ce n’était pas facile de vieillir, parce que dans nos têtes, nous n’avions pas le même âge que notre corps, pourtant ce dernier ne se gênait pas pour nous le rappeler à chaque instant. Ou alors c’était peut-être tout simplement moi qui avais un problème avec cela, puisque, comme je l’avouais à ma meilleure amie, Connor savait toujours me montrer à quel point je lui étais désirable. Connaissant que trop bien la grand-mère, je rajoutais rapidement que pour moi, elle était bien loin de l’époque où nous faisions grincer le lit plusieurs fois par semaine. Fichu mal de dos ! Je riais, bien évidemment, comment faire autrement face aux arguments de Grace ? Se penchant sur la petite tête blonde, je lui souriais avant de lui répondre :

« Mais attention ma puce, tu ne dois pas en faire avec n’importe qui ! »

Holàlà, si jamais nos enfants nous entendaient, il était clair qu’ils ne voudraient plus qu’on garde les petits. Heureusement, ils étaient encore trop jeunes, du moins certains, pour comprendre réellement de quoi nous parlions. Puis il faudrait bien qu’ils sachent un jour ou l’autre ! Lançant un regard taquin à l’ancienne styliste, je continuais :

« Tu sais, quand elle était encore jeune, ta grand-mère était vraiment très douée pour la gymnastique ! »

Comment est-ce que ces enfants n’avaient pas finis traumatiser avec nous ? Même les miens j’en venais à me demander comment j’avais réussis un tel exploit, qu’ils soient sains d’esprits et heureux dans leurs vies. Et encore plus comment ça se faisait qu’ils acceptaient toujours qu’on les gardes ! Peut-être que l’utilité prenait le pas sur tout le reste ! Puis, l’on ne pouvait rien dire à de gentilles mamies comme nous ! N’est-ce pas ? Mon regard se posa sur ma meilleure amie qui évoquait l’idée d’aller faire une course. Mais pourquoi faire encore ? Et surtout, qu’est-ce qu’elle avait comme idée derrière la tête ?

« Qu’est-ce que tu veux faire encore ? Tu sais que l’on a passé l’âge de faire des bêtises. »

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6485
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace Mer 28 Juin - 3:17





« Tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. »
BFF ღ




C’était sans doute cela, l’amitié. S’enrichir de leurs différences, c’était ce qu’elles avaient toujours fait. Et si Celeste admirait sa meilleure amie pour celle qu’elle était, il était inutile de préciser combien c’était réciproque. Elle était la personne la plus douce, la plus compréhensive et la plus adorable que Grace n’avait jamais rencontrée. Et pourtant, sa vie entière avait été remplie de rencontres. Mais Celeste avait su se démarquer complètement de tous les autres. Là où elle avait un tempérament caractériel, intenable et parfois franchement insupportable, la jolie blonde avait toujours su montrer sa bienveillance et sa candeur. Elle n’avait pas une once de noirceur en elle. Elle était la plus belle âme qu’elle connaissait, et c’était peut-être bien ce que Grace aimait le plus chez elle. Et toutes ces années qui avaient défilé n’avaient changé en rien le caractère si pur et si unique de la jeune femme. Elle avait peut-être quelques rides en plus, et quelques problèmes de dos qui étaient apparus. Mais elle restait toujours la belle et douce Celeste, celle qui lui avait fait visiter tout Wellington le lendemain même de son arrivée en ville. Parfois, elle se demandait comment aurait tourné sa vie si elle ne l’avait pas croisée ce jour-là. Mais elle avait du mal à imaginer quoi que ce soit sans elle. Quoi qu’elle ait affronté au cours de sa vie, ou quoi qu’elle ait savouré, Celeste n’était jamais bien loin. Plus de trente ans après, elles étaient toujours là. Et quoi qu’elle en dise, elle était toujours aussi belle, elle n’en démordrait pas. Mais la réponse de sa meilleure amie la fit éclater de rire avant qu’elle ne secoue la tête comme pour tenter de se calmer. Mais ce n’était pas facile, surtout avec leur conversation qui se poursuivait. Au risque d’être entendues par leurs petits-enfants, les deux amies en venaient à parler de sexe. Et ce qui devait arriver arriva. Mais, avec des années d’expérience, Grace savait rebondir sur ses pattes. Souriant amusée en entendant son amie parler à sa petite-fille, elle finit par rire une nouvelle fois en secouant la tête.

– Et justement, il faut essayer de s’entretenir même à notre âge.

Si leurs enfants les entendaient… Elle n’était pas sûre que Haylee la laisse encore garder ses petits-enfants si facilement. Mais, au fond, l’une comme l’autre, elles tenaient plus que tout à ces petites têtes. Se perdant quelques secondes dans ses pensées, Grace avait soudain une idée pour montrer à sa meilleure amie que, malgré ce qu’elle croyait, elles étaient encore parfaitement capables de profiter de la vie. Elle avait peut-être un peu de mal à accepter l’idée d’être si vieille effectivement. Parce qu’à l’intérieur, elle était toujours la même. Ce n’était pas quelque chose dont elle avait conscience avant d’en arriver à cet âge mais elle s’en rendait parfaitement compte maintenant. A la réponse de Celeste, elle se mit à sourire avec malice.

– Je sais surtout que j’ai réussi à t’intriguer.

Passer l’âge de faire des bêtises, vraiment ? Si elle savait à quel point c’était faux. Au contraire, elles pouvaient faire tout ce qu’elles voulaient, personne ne dirait rien à deux grands-mères un peu folles. D’un ton faussement solennel, la main posée sur la poitrine comme si elle faisait un serment, elle reprit.

– Sache, Celeste, que je ferai des bêtises jusqu’à la fin ! C’est une promesse !





CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
AWARDSle plus sage.
avatar
AWARDS ▵ le plus sage.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 3593
▵ arrivé(e) le : 21/02/2014
▵ avatar : Amanda Seyfreid

MessageSujet: Re: Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace Jeu 13 Juil - 11:55


Mon âme soeur love
Au bout de trente ans j’aurais du savoir que Grace n’était pas du genre à se taire, quelque soit le sujet, et le fait que des petits enfants se trouvent autour de nous ne l’empêchait pas de parler de sexe. C’était marrant, du moins jusqu’à ce que ça remonte aux oreilles de nos propres enfants, mais on n’en était pas encore là. Alors que la petite tête appartenant à Grace posait une question, j’en profitais pour faire un sous-entendue qu’elle ne pourrait pas comprendre avant encore quelques années au moins. En faite, c’était assez marrant comme jeu au final ! Même si cela n’avait été vraiment mon truc de parler de ce sujet-là. Même après tant d’années, même avec ma meilleure amie je n’étais toujours pas à l’aise.

« Je te laisse faire à ma place aussi alors ! »

Bien sûr, on avait encore ce genre de rapport avec Connor, beaucoup moins souvent qu’avant, il fallait bien l’avouer, surtout que mon mari avec quelques années de plus que moi. Mais on en était arrivé à un point ou ce n’était plus devenu le plus important, bien au contraire. A son envie d’aller faire quelques courses, je me doutais qu’elle avait quelque chose derrière la tête. Ce ne serait pas Grace sinon. A chaque fois que j’avais entendu cette phrase dans la bouche de ma meilleure amie, s’en était suivis plus ou moins des catastrophes. Ça dépendait de quel point de vue on se plaçait. Mais ce qui était certain c’est que je finissais toujours par me retrouver dans une situation que je n’aurais jamais initié. Elle était très douée pour ça, Grace !

« Comme a chaque fois. Et le pire c’est que le continue de suivre. Même lorsqu’il me faudrait un déambulateur pour te suivre, je le ferais. »

Je ne pouvais pas lui en vouloir, au final je m’amusais comme jamais. Sa promesse me fit éclater de rire et je hochais la tête pour l’accepter.

« ca ne m’étonne même pas venant de toi ! Mais je saurais te la rappeler jusqu’à la fin ! Quant à moi je promets d’essayer de te tempérer dans la mesure du possible ! »

Ce qui n’était pas une mince affaire, et que je n’arrivais pas souvent à faire d’ailleurs. Elle était plus forte que moi à ce jeu là, Grace, et je ne pouvais jamais, jamais lui résister. Entendant une voiture se garé dans l’allée de la maison, je rassemblais tout le monde pour qu’ils puissent rentrer avec leurs parents. La maison sembla bien vide d’un seul coup, s’en était presque triste… Après avoir dit au revoir à tout le monde, je me tournais vers ma meilleure amie.

« Alors c’est quoi ton idée ? Tant que tu ne me fais plus porter de cuir… Je ne suis pas sûr que je puisse en ressortir cette fois. »

AVENGEDINCHAINS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LOVE GAME @ du mois de septembre.
avatar
LOVE GAME @ du mois de septembre.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 6485
▵ arrivé(e) le : 19/11/2014
▵ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace Sam 29 Juil - 23:26





« Tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. »
BFF ღ




Grace afficha un sourire amusé aux paroles de sa meilleure amie en guise de réponse. Elle décida de ne plus l’embêter avec ce sujet, plus pour le moment en tout cas. Mais elle ne comptait pas la laisser entièrement tranquille pour autant. Sinon, c’était qu’elle n’était pas vraiment elle-même. Elle vieillissait, c’était un fait, mais elle ne comptait pas changer ses bonnes habitudes tant qu’elle pourrait encore les poursuivre. D’autant plus qu’au fond, elle était certaine que Celeste aimait la suivre dans ses folies. Malgré toutes ses appréhensions, elle le faisait à chaque fois. Et autant qu’elle le sache, elle ne regrettait jamais. Enfin, presque jamais. Ces moments faisaient partie intégrante de leur amitié, et ce n’était pas parce qu’elles avaient quelques rides de plus qu’elles allaient arrêter. En entendant les paroles de son interlocutrice, elle pouvait d’ailleurs constater qu’elle était tout à fait d’accord avec elle. Elle laissa échapper un léger rire lorsque Celeste évoqua le déambulateur mais, en réalité, elle était touchée de la voir si loyale.

– Et tu n’imagines pas à quel point j’en suis heureuse.

Elle lui adressa un sourire amusé, puis termina son cocktail pour pouvoir faire une annonce solennelle à sa meilleure amie. Elle en rajoutait un peu mais elle était comme ça, Grace. Elle n’aimait pas faire les choses à moitié. Et puis, cela avait le mérite de bien faire rire son acolyte. Sourire aux lèvres, elle était plus que contente de cette promesse entre elles.

– Si tu n’y arrives pas, mon corps s’en chargera.

Elle avait conscience qu’il n’était pas facile de l’arrêter, surtout quand elle avait une idée précise en tête. D’ailleurs, elle en avait une en ce moment même qui n’allait pas tarder à être exécutée puisque les parents de leurs petites têtes blondes venaient d’arriver. Grace salua un à un les enfants avant de se retrouver seule avec son amie, visiblement prête à la suivre. Ses mots firent rire l’ancienne styliste qui se souvenait encore à merveille de cet après-midi qu’elles avaient passé à jouer les espionnes.

– On va éviter la tenue en cuir… Pourtant, ça m’avait valu une nuit mémorable !

Il fallait bien un dernier petit commentaire pour la route. Mais entourant le bras de Celeste avec la sienne, elle l’invita à la suivre jusqu’à sa voiture. Après un rapide trajet en voiture durant lequel elle n’avait rien voulu dire à sa meilleure amie, Grace se gara au parking du centre commercial. Un sourire malicieux sur les lèvres, elle lui précisa tout en s’avançant en direction des boutiques.

– Je vais te montrer qu’on est encore loin d’avoir un pied dans la tombe.

Sur ces paroles pleines de bon sens, elle l’entraîna sans lui laisser le temps de protester jusqu’à une boutique bien particulière… Un sex-shop.






CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Je veux pouvoir te dire un jour quand on sera assise sur une terrasse avec trois ou quatre rides sur le visage : « tu vois, je t’avais dit que nous deux c’était pour toujours. » # Grace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: flash forward.-