AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6145
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  ~ Graal ღ Ven 26 Mai - 15:29


 

 
 


« It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




William avait fait une erreur en lui mentant, certes. Mais il le regrettait, en tout cas il semblait le regretter. Il lui avait également assuré qu’il ne le ferait plus à l’avenir. Alors elle ne savait pas vraiment ce qu’elle pouvait faire d’autre qu’accepter ses excuses et tenter de passer l’éponge. Elle n’avait pas envie de s’étendre plus que de raison sur le sujet. Elle se doutait bien que c’était inutile maintenant qu’ils avaient mis les choses au clair. Et puis, ce n’était pas réellement dans ses habitudes de faire des reproches interminables. En règle générale, une fois qu’elle disait explicitement ce qu’elle pensait, elle se sentait déjà plus légère et apte à passer à autre chose. Aussi, il semblait avoir pris conscience de ce qu’il avait fait, et ça lui suffisait. Tant que cela ne se reproduisait pas trop souvent. Il voulut tout de même lui apporter une précision en affirmant que ce petit moment de folie ne ressemblait pas à ceux qu’elle, elle lui faisait vivre. Elle n’avait pas envie de s’attendrir de ce genre de propos, elle préféra lui répondre par une petite pique. Mais il lui répondit simplement qu’avec elle, il n’avait besoin que d’un sourire pour faire tout ce qu’elle voulait… Ce qui était vrai, elle devait l’avouer. L’ombre d’un sourire apparut malgré elle sur son visage avant qu’elle ne s’en rende compte et soupire légèrement. – C’est ça, rattrape-toi. rétorqua-t-elle comme pour lui montrer qu’il ne l’amadouerait pas avec ses belles paroles. Même si c’était un peu le cas, certes. Elle y était plus sensible qu’elle ne le voulait. Et, peut-être parce qu’il voyait qu’elle était prête à passer l’éponge, le jeune homme ne tarda pas à se rapprocher de Grace comme pour reprendre là où il l’avait arrêtée. Elle en profita pour observer un peu plus le tatouage qu’il s’était évertué avec tant de mal à lui cacher. Elle le trouvait plutôt bien à son goût, d’autant plus qu’il était symbolique de leur amour. Et c’était sans doute quelque peu immature de sa part mais elle était touchée qu’il ait fait tatouer quelque chose pour eux, pour elle. Elle posa même ses doigts dessus pour les laisser glisser contre sa peau avant de relever finalement son regard vers celui de William. Il attendait sa réponse, il finit même par approcher son visage du sien prêt à l’embrasser… Et elle attendit jusqu’au dernier moment pour répondre subitement par la négative, sourire aux lèvres, et le laisser en plan. S’éloignant de lui, bien décidée à lui refuser tout rapprochement, la belle reprit la parole comme si de rien n’était au sujet de ce tatouage. A sa question, elle hocha doucement la tête en le regardant. – C’est plutôt sexy. affirma-t-elle avec un petit sourire alors qu’il s’approchait déjà d’elle. Il avait ce petit air charmeur, celui qui lui faisait clairement comprendre qu’elle ne s’en sortirait pas comme ça. Et il ne tarda d’ailleurs pas à l’attirer à nouveau jusqu’à lui. – Il faut qu’il te plaise également. déclara-t-elle comme une évidence. A la base, il voulait le faire retirer, et puis il n’aimait pas les tatouages alors… Elle ne voulait pas qu’il le garde uniquement pour elle. S’approchant un peu plus encore, il vint frôler ses lèvres avant de relancer le sujet sur… Un câlin. Apparemment, elle s’était inquiétée pour rien. C’était vraiment uniquement ce tatouage qui l’avait tenu éloigné d’elle depuis son retour. Mais elle n’oubliait pas ce qu’il avait dit, Grace. Et puis, elle avait sa fierté. Il lui avait fait supporter cette attente tout ce temps… Elle n’allait pas tomber dans ses bras à l’instant même où il arrêtait. Il méritait bien qu’elle le fasse attendre, elle aussi. Ses paroles déclenchèrent un léger rire de sa part. – Tu rêves, mon cœur. assura-t-elle avec un sourire insolent sur le visage. Il lui volait déjà un baiser avant de s’éloigner à peine juste assez pour poser son regard sur son corps. – Tu peux regarder autant que tu veux, tu ne toucheras rien ce soir. précisa-t-elle avant de lui tourner le dos pour aller se réfugier dans le lit. Il méritait bien qu’elle le punisse, tout de même. Et tant pis si elle allait devoir supporter ce manque un peu plus longtemps.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3585
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  ~ Graal ღ Ven 26 Mai - 23:07



~ GRAAL~
"It's playing on my mind, it's dancing on my soul."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il ne lui disait pas de belles paroles pour la toucher ou pour l'amadouer, quand il disait qu'un seul de ses sourires pouvaient le faire chavirer du côté obscur il était sincère, pour sa femme il était capable de tous et le pire c'est qu'elle n'avait pas besoin de faire beaucoup de chose pour le faire céder. C'était un moment de folie oui seulement ... avec elle ce genre de moment n'avait vraiment rien à voir. Il aimait quand c'était elle qui le poussait à bout ! Quand elle voulait qu'il fasse les choses avec elle même si c'était complètement dingue ! Il n'y avait qu'avec elle qu'il aimait faire ce genre de chose et si c'était à refaire avec elle cette fois, William le ferait sans aucune hésitation. - Non, enfin je dis pas ça pour t'amadouer ou t'attendrir, je le pense vraiment ! Ce n'est vraiment pas pareil sans toi ! Et je préfère quand c'est toi qui me pousse à agir de façon complètement folle ! Mais bon, le sujet était désormais clos, Grace semblait d'accord pour passer l'éponge alors William ferait de même et de cette façon ils pourraient tous les deux ce concentrer sur leur avenir proche. D'ailleurs, William n'avait pas oublié le câlin qu'elle lui avait proposé quelques minutes avant. Gêné par son tatouage, il n'avait pas osé aller au delà de quelques baisers mais maintenant qu'elle savait, il ce sentait beaucoup plus à l'aise avec elle au point de lui proposer de revenir aux choses sérieuse. Grace, semblait plus absorbé par son tatouage qu'autre chose, c'était la première fois qu'elle y prêtait autant d'attention elle finit même par le caresser du bout de ses doigts, avec une grande douceur. Elle semblait même d'accord pour qu'il le garde, trouvant même que ça faisait sexy sur lui. Souriant amusé mais touché aussi, il n'avait pas choisir au hasard ! Cette phrase elle était d'elle et ça résumait tellement bien ce qu'ils vivaient tous les deux, aussi bien leur présent que leur avenir ...Finalement pour lui ça avait une symbolique importante, ce n'était pas juste un tatouage comme tant d'autre. Plongeant son regard dans le sien, Will ce mit à sourire d'une façon beaucoup plus tendre avant de reprendre. - Tu trouve ça sexy ? Réflexion faite, il allait peu être le garder finalement ... si il plaisait à sa femme. L'attirant contre lui, il haussa doucement les épaules avant de reprendre l'air convaincu. - Il me plait puisque je l'ai choisi seulement comme je l'ai fais sur un coup de tête j'étais pas sur que ce soit une bonne idée de la garder mais .. si il te plait et que ça te gêne pas et puis surtout si tu me trouve sexy ! Je pense que je vais y réfléchir ! Mais pour l'heure, ce n'était plus du tous du tatouage qu'il voulait parler mais plutot du câlin qu'elle lui avait proposé ! D'ailleurs il avait très envie de savoir si il était toujours d'actualité. Approchant son visage du sien, il vint lui voler quelques baisers avant de reculer son visage pour pouvoir la regarder plus en détail dans sa petite nuisette. - Mais non pourquoi tu dis ça ! Je suis tous à toi maintenant et c'est toi qui me repousse maintenant ! T'es pas sérieuse ! Et il n'y croyait pas, au contraire il pensait même obtenir ce qu'il voulait d'elle, seulement Grace en avait désormais décidé autrement et pour ce soir William n'aurait droit à rien. - Quoi ? Non ! C'est ... c'est vraiment pas juste !Répondit il d'un air avant tous choqué avant de prendre ce petit air boudeur, il n'avait pas ce qu'il voulait et c'était vraiment pas juste mais c'était de sa faute à lui après tous. Ce retournant vers elle alors qu'elle venait de ce glisser dans leur lit, William la regardait toujours avec cette petite moue boudeuse avant de soupirer et rejoindre leur lit sans pour autant la quitter des yeux. - Tu te venge en faite ! Évidement qu'elle ce vengeait, il avait tous fait pour la repousser et au final maintenant qu'il voulait d'elle, elle ne voulait plus. Seulement William ne comptait pas non plus dire son dernier mot même si il n'allait pas la forcer non plus mais ... il voulait la faire céder. Il avait toujours cette moue boudeur et craquante sur le visage, celle qui parvenait à faire craquer sa femme. - C'est pas grave ! J'étais tous à toi ce soir ! Depuis le temps qu'on c'est pas retrouvé tous les deux, ça fait quoi ? Plus qu'une semaine ! C'est beaucoup ! La fixant toujours de cet air innocent, il haussa une nouvelle fois les épaules avant de s'approcher d'elle pour lui voler un baiser et s'allonger doucement prêt d'elle. - C'est pas grave, bonne nuit mon amour ! Je t'aime ! Non ça c'était juste pour avoir sa réaction mais il n'allait pas baisser les bras ... pas encore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6145
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  ~ Graal ღ Sam 27 Mai - 16:38


 

 
 


« It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Elle savait bien qu’il était sincère lorsqu’il disait qu’avec elle, ces moments de folie étaient différents. Elle le savait, parce que c’était différent pour elle aussi, avec lui. Elle avait tendance à entraîner ses amis à faire des choses qu’ils ne feraient pas en temps normal. Celeste, Alex ou encore Zola pouvaient en témoigner. Et elle adorait ça. Mais, avec William, elle ressentait quelque chose de beaucoup plus intense. Alors elle le croyait. Seulement elle avait conscience qu’elle avait le chic pour rapidement se laisser charmer par de jolies paroles, et… Elle ne voulait pas qu’il la charme, pas si vite. Hochant doucement la tête en écoutant son mari, Grace ne put que confirmer ses propos en lui avouant. – Je préfère aussi. Mais ça, il s’en doutait. Décidant tout de même qu’il était préférable qu’elle passe à autre chose, ce n’était pas pour déplaire à Will qui s’empressa de se rapprocher d’elle. Seulement, s’il désirait reprendre là où il l’avait arrêtée, la jeune femme avait tout autre chose en tête puisqu’elle en profitait pour mieux observer ce fameux tatouage. Elle n’avait pas encore eu l’occasion de l’approcher de si près jusque-là alors elle prit le temps de s’attarder dessus. Et elle devait bien admettre qu’il lui plaisait bien. Caressant quelques secondes cette inscription qui provenait directement d’elle, elle finit par s’éloigner tout en confiant à son époux qu’elle le trouvait très sexy. Ses paroles eurent l’air de faire plaisir à William qui lui adressa un sourire avant de lui demander confirmation. Elle acquiesça de la tête, un petit sourire mutin sur le visage. Très sexy. Et il semblait prêt à le garder… Pour elle ? Encore fallait-il que le tatouage lui plaise, à lui aussi. Ce fut d’ailleurs ce que Grace lui répondit alors qu’il l’attirait à nouveau tout près de lui. Elle se laissa faire, et plongea son regard dans le sien pour écouter le verdict. C’était plutôt étonnant qu’il veuille vraiment le garder, même s’il lui plaisait. Il n’aimait pas du tout les tatouages, et puis jusqu’à leur conversation il voulait le faire effacer. Mais il paraissait sûr de lui. – Vous êtes un homme surprenant monsieur Flyleaf. affirma-t-elle avec un petit sourire amoureux. Elle ne lui en voulait plus du tout, en tout cas elle n’en avait pas l’air. Mais lorsqu’il s’approcha pour lui voler quelques baisers, la belle finit par se reculer tout en lui affirmant qu’il n’obtiendrait rien d’elle ce soir… Evidemment que non ! Il l’avait fait galérer depuis son retour, tout ça pour une raison complètement idiote. Et, en plus, il avait presque insinué qu’elle était trop accro au sexe. Elle avait trop de fierté pour oublier si vite. Restait à savoir si sa fierté était assez forte pour contrer les tentatives de William. Car elle le voyait bien, qu’il n’était pas du tout décidé à la laisser filer si vite. Il semblait même offusqué qu’elle puisse le repousser alors qu’il était enfin à elle. Il avait tout de même un sacré culot de penser qu’elle lui tomberait dans les bras à la seconde même où il l’avait décidé. – Et oui, je ne suis pas à la disposition de monsieur. répliqua-t-elle avec insouciance avant de se reculer une nouvelle fois vers le lit dans lequel elle se laissa glisser. Il ne la quittait pas des yeux, cet air boudeur et enfantin sur le visage. En le voyant, Grace ne put retenir un petit rire amusé. – Désolée, Caliméro. Clairement, il lui rappelait vraiment le petit poussin à cet instant. Il était trop craquant, mais ce n’était pas comme ça qu’il parviendrait à la séduire. Il semblait tout de même comprendre qu’il ne s’agissait en fait que d’une vengeance. Bien sûr, ce n’était rien d’autre que ça. Et c’était tout ce qu’il méritait après tout. – Tout à fait ! confirma-t-elle avec toujours autant de légèreté. Enfin, elle n’allait pas rester aussi assurée longtemps s’il tentait de la faire craquer. Mais elle était bien déterminée à résister à toute forme de tentation. La rejoignant dans le lit, le jeune homme tentait encore et encore d’argumenter mais à ses paroles, elle crut presque halluciner. Beaucoup ?! Il venait réellement de dire que cela faisait beaucoup alors qu’il avait assuré le contraire, moins d’une heure auparavant ? Et puis, d’ailleurs, il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. C’était lui qui les avait privés tous les deux de ces moments, certainement pas elle. Mais, le contemplant d’un regard des plus angéliques, elle lui répondit en toute innocence. – Oh une semaine William… Ce n’est pas comme si ça faisait des mois. Elle lui adressa son petit sourire en coin, celui qu’elle avait quand elle jouait les pestes. Elle ne faisait que lui sortir ses propres paroles, malheureusement pour lui. Mais, s’approchant finalement d’elle, Will déposa un baiser contre ses lèvres avant de s’allonger… Résolu, semble-t-il. – Bonne nuit chéri. répondit-elle simplement avant de s’allonger à ses côtés. Elle prit tout de même le soin de l’embrasser avec tendresse durant quelques secondes avant de se positionner plus confortablement. – Tu peux éteindre ta lampe ? demanda-t-elle comme pour lui faire comprendre qu’elle était bien décidée à dormir.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3585
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  ~ Graal ღ Sam 27 Mai - 17:28



~ GRAAL~
"It's playing on my mind, it's dancing on my soul."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il pourrait le garder pour elle oui ! Si elle le lui demandait, il le ferait pour elle ! Il n'était pas pour les tatouages c'est vrais mais bon maintenant qu'il l'avait fait ... et que Grace semblait l'approuver et surtout l'aimer, William ne trouvait plus vraiment de raison pour s'en débarrasser. Il n'y avait qu'elle qui pourrait le voir et en plus c'était assez discret comme tatouage, c'était quelque chose de simple. C'était surtout l'argument "très sexy" qui le poussait à le garder en faite ! Ça faisait toujours plaisir à entendre de la part de sa femme. Il allait y réfléchir mais bon il semblait déjà avoir prit sa décision. - Je suis content de parvenir à te surprendre encore ... C'est pas comme si ils ne ce connaissaient pas par cœur. Et pourtant, ils arrivaient encore à ce surprendre tous les deux même si ce n'était pas toujours dans le bon sens du terme. Mais revenant plutot aux choses sérieuses, William avait surtout envie de la retrouver maintenant ce qui n'était pas très subtil de sa part après la scène qu'il lui avait faite avant qu'elle ne découvre le tatouage qu'il portait. Il avait tous fait pour la repousser et voilà que maintenant il aimerait bien aller plus loin avec elle ... Il devrait apprendre avec le temps que sa femme n'était pas aussi facile que ça et comme il l'avait repoussée, elle n'allait certainement pas lui sauter au cou maintenant que monsieur était décoincé. Et pourtant, il continuait d'y croire, comme on dit tant qui y'à de la vie y'à de l'espoir ! Mais là, il avait beaucoup abusé avec sa patience alors ... elle pouvait tout à fait ce venger. - Mais c'est pas ce que j'ai dis ! Dit il alors que la jeune femme prenait déjà ses distances une nouvelle fois sans éprouver le moindre regret. Ok, alors si il voulait avoir ce qu'il voulait, William devrait la jouer fine et encore il n'était pas sur d'avoir ce qu'il voulait mais bon, face à Grace il n'aimait pas perdre et la tenter c'était encore mieux ! Affichant une mine déçu et presque triste, un air de chien battu il espérait vraiment l'attendrir ou au moins qu'elle baisse sa garde ! Mais tous ce dont il eu le droit, ce fut un rire. Elle ce moquait de lui ! Elle osait ce moquer de la situation ! Haussant doucement les épaule, il détourna les yeux - Tant pis pour moi alors ! C'était une simple vengeance en faite ! Elle le faisait uniquement pour ce venger, il l'avait repoussé alors elle faisait de même ! Oh bravo Grace ! Mais elle savait très bien que dans ce genre de "vengeance" ils ce battaient tous les deux pour avoir cette victoire ! Elle semblait être sur d'elle, sur qu'elle n'allait pas céder à ses avances, certaine de le repousser elle aussi comme lui l'avait fait avec elle ! Ben voyons ... le problème c'est que tous comme lui elle ne savait pas lui dire non alors si il la cherchait un peu il finirait par avoir ce qu'il veux. Il n'allait pas baisser les bras, il allait lui faire croire, il allait la laisser tranquille mais ce n'était que le début. Haussant simplement les épaules, il ce résigna à la rejoindre dans leur lit, s'installant à côté d'elle, l'avocat tentait tout de même de plaider sa cause en sa faveur, essayant tout de même de la convaincre mais c'était perdu. Pire encore, elle ce servait des arguments qu'il avait lui même utilisé quelques minutes avant. La fixant, la bouche légèrement entre ouverte, il finit par ce mettre à rire. - Oh ça c'est très subtil ! Me sortir les mêmes arguments ! Détournant les yeux, il reprit avec sérieux. - Parce que tu crois que j'étais sérieux quand j'ai dis ça ? Et ce n'était pas une excuse, ils avaient toujours fonctionné comme ça tous les deux ! Mais bon ... Ce tournant une nouvelle fois vers elle, il déposa un baiser contre ses lèvres avant de lui souhaiter bonne nuit puis s'allonger cherchant déjà un moyen de la faire céder surtout. Parce qu'elle croyait vraiment qu'il allait la laisser dormir ? Comme ça ? Sauf si c'est vraiment ce qu'elle veut mais ... il en doute surtout après le programme qu'elle avait en tête une fois de retour du restaurant. Ce penchant vers lui, elle prit tout de même le soin de l'embrasser tendrement, un baiser que William tenta de prolonger mais elle recula bien trop vite ses lèvres avant de s'allonger à côté de lui prête à s'endormir. La fixant pendant quelques secondes, immobile, il avait déjà de nouveau envie de retrouver ses lèvres mais il reprit ses esprit avant de ce redresser et éteindre la lumière. S'allongeant sur le dos, la tête tournée vers elle malgré tous, William la fixait, même si la pièce était sombre il parvenait tout de même à voir son visage. Il resta dans cette même position pendant plusieurs minutes avant de ce tourner vers elle. - T'imagine la soirée qu'on aurait pu passer ? Toi dans ta belle nuisette ... tu n'imagine même pas l'effet que ça me fait de te voir comme ça ! Ça me retourne totalement la tête ! Tournant une nouvelle fois la tête vers le plafond il reprit - Ça pourrait être intense, comme toujours en faite ! Mais quand on ce retrouve après une longue semaine c'est toujours beaucoup intense entre nous ! Tu me manque constamment alors j'ai toujours hâte de retrouver tes lèvres, t'embrasser comme si ma vie dépendait, sentir ta peau frissonner sous mes doigts, ton corps chaud contre le mien, ton parfum ... je suis accro ! Ce tournant doucement vers elle, il reprit en murmurant toujours. - Est ce que tu dort ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6145
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  ~ Graal ღ Sam 27 Mai - 18:20


 

 
 


« It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Il s’agissait de son tatouage, son corps… Elle préférait autant qu’il le garde parce qu’il en avait envie, et pas uniquement pour elle. Elle s’était très bien passée de ce tatouage pendant les vingt années qui venaient de s’écouler, elle s’en passerait encore. Même si elle devait bien avouer qu’il lui plaisait beaucoup. Cela apportait une petite touche sexy, un peu plus rebelle et plus dangereuse à l’avocat et maire sage qu’il était. Et c’était loin de lui déplaire. Elle lui affirma d’ailleurs qu’il la surprenait toujours autant, même après tout ce temps. Souriant tendrement à sa réponse, Grace finit par se détacher de lui pour rejoindre leur lit. Si elle ne lui en voulait plus, elle n’était pas décidée pour autant à lui accorder un câlin. En fait, elle avait bien envie de le faire mariner exactement comme il l’avait fait avec elle. C’était peut-être immature, peut-être puéril de se venger comme une enfant. Mais elle n’avait jamais fait preuve d’une grande maturité, surtout quand on touchait à sa fierté. Et puis, elle avait raison, tout de même. Elle n’allait pas l’accueillir à bras ouverts entre ses cuisses alors qu’il lui avait menti, qu’il l’avait repoussée, et qu’en plus il avait insinué qu’elle était trop demandeuse… Tout ça parce qu’il avait changé d’avis. Pour toutes les femmes du monde entier, il méritait bien qu’elle se venge. Parfaitement, oui. Elle ne prit même pas la peine de répondre à ses tentatives, laissant simplement échapper un rire en voyant sa moue boudeuse. Elle se moquait effrontément de lui, en plus. Elle pouvait paraître un peu peste sur les bords mais il avait toujours dit qu’il aimait son insolence, non ? Et puis, il y avait de quoi rire en réalité. Il ressemblait à un enfant privé de dessert ou de son jeu favori. C’était peut-être un peu ça, d’ailleurs. Seulement il avait beaucoup plus de détermination qu’un simple enfant, et quelque chose lui disait qu’il ne laisserait pas tomber si facilement. Visiblement, elle le connaissait bien parce qu’une fois dans le lit, il tenta une nouvelle approche vers elle. Mais elle était sûre d’elle, Grace. Elle ne voulait pas coucher avec lui, pas ce soir en tout cas. C’était peut-être idiot de les priver tous les deux mais… Hé, c’était ce qu’il avait fait, lui. Elle était bien décidée à rejeter toutes ses avances. Et, sans aucun doute naïvement, elle ne pensait même pas que ce serait compliqué pour elle puisqu’elle n’éprouvait pas de réelle envie à cet instant. Il était parvenu à la refroidir plutôt bien. Et d’ailleurs, la belle n’hésita pas à lui rappeler ses propres arguments pour les utiliser contre lui. Surpris, William la regarda un instant sans rien dire avant de se mettre à rire en affirmant qu’elle n’était pas subtile. Ah… Peut-être. Mais elle s’en fichait. Elle n’avait jamais cru bon de l’être de toute façon, elle était trop directe et impulsive pour ça. Mais, bien évidemment, il lui affirmait maintenant qu’il n’était pas sérieux… Pourquoi n’était-elle pas surprise ? – Tu avais l’air en tout cas. Et puis, tu sais quoi ? Tu avais raison : On peut parfaitement se passer de sexe quelques jours. assura-t-elle avec insouciance. Elle avait ce petit regard angélique alors qu’au fond, elle s’amusait surtout à le provoquer sans en avoir l’air. Peut-être qu’au moins, il ne se plaindrait plus jamais de… Son appétit. Elle ne savait pas vraiment combien de temps elle parviendrait à tenir mais elle pouvait toujours essayer… Sa détermination n’avait pas de limite après tout. L’embrassant néanmoins pour lui souhaiter bonne nuit, Grace recula assez vite son visage pour l’empêcher d’approfondir son baiser plus que de raison. Elle se positionna plus confortablement sur son oreiller, déjà prête à s’endormir. La lumière était éteinte mais celle de la Lune dehors rendait le visage de William visible malgré l’obscurité. Elle lui adressa un petit sourire avant de fermer les yeux. Généralement, il lui suffisait de quelques petites minutes pour plonger dans les bras de Morphée. Mais son mari ne mit pas longtemps à briser le silence pour lui dire quelques mots… Des mots destinés à la troubler, elle n’avait aucun doute là-dessus. Il ne lâchait tout de même pas l’affaire facilement. Bon, quelque part, elle était contente parce que cela signifiait que ça l’embêtait tout de même un peu qu’elle lui mette un stop. Mais elle ne voulait pas qu’il essaye de la faire craquer, Grace. Elle l’écoutait d’une oreille distraite, à vrai dire elle n’avait pas vraiment d’autre choix. Il venait de dire que ça le retournait de la voir dans cette tenue, ce qui déclencha un léger sourire de la part de la jolie blonde. – Tu perds ton temps… déclara-t-elle sans ouvrir les yeux pour autant. Mas il continuait, il allait même beaucoup plus loin puisqu’il décrivait ce qu’ils rataient en quelque sorte. Cette fois, elle essayait de ne pas l’écouter. Pour éviter d’imaginer quoi que ce soit, il valait mieux. Elle ne lui répondait plus, si bien qu’il finit par lui demander si elle dormait… Comment voulait-il qu’elle dorme dans ces conditions ? Alors qu’il ne cessait de lui parler ? De lui décrire… Des choses qui ne l’aideraient pas à s’endormir, qui plus est. – Je voudrais bien. soupira-t-elle, comme si elle était ennuyée, sans bouger d’un cil ou s’éloigner pour autant.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3585
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  ~ Graal ღ Sam 27 Mai - 18:47



~ GRAAL~
"It's playing on my mind, it's dancing on my soul."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Evidement qu'il n'était pas sérieux, ce passer d'elle ce n'était pas possible, et si il disait le contraire il mentait ... et il savait parfaitement que pour elle aussi ce n'était pas facile, il le savait même parfaitement. Mais il fallait qu'il ce fasse à l'idée, Grace n'allait rien lui offrir ce soir alors autant qu'il ce fasse à l'idée ! Mais il ne voulait pas et il comptait la faire craquer pour avoir ce qu'il voulait et dans le fond elle le voulait surement elle aussi puisqu'elle avait tout fait pour le faire céder quelques minutes avant. N'insistant pas plus que ça, William s'allongea à côté d'elle, le sujet du tatouage était clos mais ce n'était pas pour autant qu'il comptait dormir tranquillement à côté d'elle ! Pas alors qu'il ressentait cette frustration de ne pas avoir ce qu'il voulait, de ne pas l'avoir elle ! Il pourrait ce contenter d'un câlin et la laisser tranquille, dormir en la serrant dans ses bras mais ... non ! Il tenta même de prolonger le baiser qu'elle venait de lui donner mais elle recula bien trop vite son visage pour qu'il est le temps de faire quoi que ce soit de plus. Non elle voulait vraiment qu'il devienne dingue en faite ! Allongé à côté d'elle, la pièce était plongé dans la peine ombre, il n'y avait que quelques rayons de la lune qui passait à travers la fenêtre pour éclairer la pièce ainsi que la visage des deux amoureux. William n'avait pas du tout l'intention de trouver le sommeil ! Il voulait plutot tenter de troubler sa femme en lui expliquant ce qu'ils allaient manquer tous les deux. Quand ils ce retrouvaient c'était toujours intense, surtout après autant de temps à être séparé l'un de l'autre, ils avaient généralement toujours hâte de ce retrouver donc ça rendait les choses beaucoup plus excitantes. Il parlait, encore et encore pour essayer de la troubler et si elle refusait d'imaginer tous ça dans sa tête, William lui n'avait aucun mal à l'imaginer encore une fois, elle sortant de la salle de bain dans sa petite nuisette, elle s'approchant de lui avant de prendre place sur ses genoux pour venir capturer ses lèvres dans un baiser torride et langoureux, le genre de baiser qui lui retournait la tête sans qu'il ne puisse comprendre quoi que ce soit. - Nan ... j'ai des images assez sympathique en tête ! Puisque j'ai pas le droit à autre chose il faut bien que j'arrive à imaginer pour essayer de dormir ! Et si elle pouvait partager les même images que lui ce serait vraiment bien mais bon on peu toujours rêver. Tournant la tête vers elle, Grace n'avait toujours pas bougé d'un cil, les yeux clos, confortablement installée sur son oreiller elle essayait de dormir ou plutot elle voulait le persuader qu'elle voulait dormir. C'était agaçant de la voir aussi impassible, aussi calme alors qu'il y à quelques secondes à peine elle voulait lui sauter dessus ! Souriant amusé à sa réponse, il ce rapprocha doucement d'elle, pour ce trouver à quelques centimètre seulement d'elle avant de murmurer. - Je peux te montrer si tu as du mal à visualiser ! Posant son regard sur ces lèvres, il ce mordit doucement la lèvres avant de relever le regard vers elle. Quand elle dormais, il l'avait toujours trouvée belle et attirante ! Mais là elle faisait semblant et pourtant elle avait l'air si paisible. - Tu te souviens du soir ou ... on a fait ça dans ton bureau au club ? Après ton show sur le comptoir ? Ce soir là, il n'avait pas envie et pourtant en quelques secondes seulement elle avait réussi à lui faire oublier sa colère pour le pousser à craquer d'une toute autre façon. - Puis cette fois là dans le cinéma devant ce film d'horreur, puis dans la voiture ... oh et puis ... dans l'ascenseur, puis cette cabine d'essayage, même mon bureau ... La fixant toujours alors qu'elle ne bougeait toujours pas, Will passa son bras autour de sa taille tout en ce rapprochant doucement d'elle. Un simple câlin innocent ... bah tiens ! - Tu te souvient de mes lèvres dans ton cou, les petits "je t'aime" murmuré à ton oreille, mes .. caresses sur ta peau ! Murmura t'il en caressant doucement la peau de son bras du bout des doigts. - J'adore quand tu me regard avec ce regard noir de désir, que tu me souris avec ce petit air malicieux emplis de défi avant que tu ne vienne capturer mes lèvres avec envie. Je dépose ma main sur ta taille puis je descend plus bas ... beaucoup plus bas. Il ne comptait pas s'arrêter, pas de cette façon en tous cas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 6145
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  ~ Graal ღ Sam 27 Mai - 19:36


 

 
 


« It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Emmitouflée sous la couette, la tête sur son oreiller, Grace était bien décidée à dormir. Mais c’était sans compter sur son mari… Son mari qu’elle n’avait pas vu pendant une semaine entière, son mari dont elle avait envie depuis son retour… Mais elle ne pouvait pas. Elle ne voulait pas. D’autant plus que lui, il était parvenu à lui résister ! Elle ne pouvait pas céder, pas en une seule soirée alors qu’il l’avait fait attendre plusieurs jours sans broncher. Elle s’y refusait obstinément. Mais c’était difficile de se rappeler ses résolutions alors qu’il était là, tout près d’elle, prêt à tout pour la faire chavirer. Encore que, pour l’instant, il avait cessé toute véritable approche envers elle. Il se contentait de lui parler mais ses propos n’avaient rien d’innocent… Il cherchait surtout à immiscer un trouble en elle mais ça, Grace ne le voulait surtout pas. Elle refusait de se prêter au jeu, chassant toutes les images qui pouvaient bien envahir son esprit. Et, bien sûr, face à lui, elle faisait tout pour avoir l’air aussi indifférente qu’elle le pouvait. – Tu peux imaginer sans parler. précisa-t-elle simplement, comme pour l’inviter à se taire. Elle pourrait s’endormir bien plus facilement et surtout, elle ne serait pas tentée de rentrer dans son jeu. Les yeux obstinément clos, elle essayait comme elle le pouvait de faire abstraction de toutes les tentatives de William. Mais elle sentait qu’il s’était rapproché d’elle, elle le sentait juste à côté d’elle. – Non, merci. lui répondit-elle toujours impassible. S’il voyait qu’elle ne lui prêtait aucune attention, il finirait surement par se lasser… Non ? Visiblement pas, non. Il commençait à lui parler de leurs anciennes étreintes, toutes plus passionnées les unes que les autres, comme pour la pousser à se souvenir, à le revivre… Et ça fonctionnait malgré elle. Des images envahissaient l’esprit de la jeune femme sans qu’elle ne puisse les contrôler. Mais il ne semblait plus pouvoir arrêter… Bon sang, s’il commençait à faire la liste de tous les endroits où ils avaient pu faire l’amour, elle n’était pas près de s’en sortir. – Oui, oui, on l’a fait dans tout Wellington. Je peux dormir maintenant ? demanda-t-elle d’un ton qui se voulait irrité même s’il était surtout parvenu à semer un certain trouble en elle. Seulement, la belle n’avait encore rien vu. Elle sentit soudain son bras venir se positionner contre sa taille comme pour l’emprisonner près de lui. Elle sentait la chaleur de son corps près du sien, elle sentait son odeur qui l’enivrait… Et, en même temps, il poursuivait son petit manège. Il décrivait de plus en plus ce dont elle se privait et… Et c’était de plus en plus difficile de rester de marbre. Elle se forçait à garder les yeux fermés pour éviter de montrer une quelconque réaction. Mais il commençait même à lui offrir des caresses délicates le long du bras sans cesser ses paroles. Cette fois, elle ne pouvait plus s'empêcher d'imaginer ce qu'il était en train de lui décrire, pas alors qu'il était justement en train de lui faire des caresses. Elle sentit un frisson la parcourir malgré elle, et surement qu’il l’avait ressenti lui aussi. Bon sang, elle ne voulait pas. Elle ne voulait pas être troublée, elle ne voulait pas craquer. Ce n’était vraiment pas juste ce qu’il faisait… Il était hors de question qu’elle cède, Grace. Sans attendre plus longtemps, elle se tourna brusquement de l’autre côté pour se mettre dos à lui. Ce ne serait pas vraiment efficace pour l’empêcher d’accéder à son corps, bien au contraire, mais c’était une façon de lui montrer qu’elle était bien décidée à dormir ce soir. – Tu devrais surtout aller prendre une douche froide. rétorqua-t-elle spontanément comme si elle n’était pas du tout atteinte par ce qu’il lui disait avec tant de sensualité… Mais ce n’était pas le cas, absolument pas. Fermant une nouvelle fois les yeux avant d’enfouir à nouveau sa tête dans son oreiller, la jolie blonde tentait de retrouver une certaine sérénité malgré la présence bien trop proche de l’homme de sa vie. Elle ne pouvait plus le voir, mais elle n’avait pas besoin de le voir pour craquer… Il fallait à tout prix qu’il cesse son petit jeu. Elle ne voulait pas céder, elle ne voulait surtout pas.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIREde Wellington.
avatar
MR. LE MAIRE ☆ de Wellington.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3585
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  ~ Graal ღ Sam 27 Mai - 23:39



~ GRAAL~
"It's playing on my mind, it's dancing on my soul."ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Gagner face à elle ce n'était pas toujours facile, Grace savait comment rester de marbre face à ses petites provocation, elle savait toujours comment gérer la situation, mais William n'était pas mal non plus dans son genre, il savait la faire craquer et surtout il savait comment la faire craquer. Il était déterminé à ce qu'elle lui cède et il ferait tous pour ça même si il devait y passer la nuit. Si au début il restait plutot silencieux, profitant simplement du spectacle qu'elle lui offrait en faisant semblant de dormir, William ne mit pas longtemps avant de reprendre la parole. Si son silence n'était pas efficace il allait ce faire un plaisir de lui décrire tous ce qu'il avait en tête et surtout ce qu'ils rataient tous les deux si la soirée c'était déroulé comme elle le voulait depuis le début. - On à dis qu'on ce disait tous maintenant alors ... je te décris mes pensées ! Et il pensait à beaucoup choses en ce moment même et ce n'était pas forcément sage ! Il ce faisait un plaisir de lui décrire la scène dans les moindres détails, sachant pertinemment qu'elle n'y était pas insensible. Elle faisait semblant de dormir pour éviter de le regarder en face c'était surtout une excuse pour éviter son regard mais si elle voulait il pouvait tout à fait lui montrer si elle voulait. Mais toujours aussi impassible, toujours aussi sur d'elle, toujours aussi froide, Grace ne montrait rien ! Elle n'était pas du tout touché par tous ce qu'il était en train de lui dire alors il changea de tactique. Ce rapprochant un peu plus d'elle, il ce mit à lui parler de toutes les fois ou ils avaient fait l'amour dans des lieux insolites. Il y en avait beaucoup, la liste était longue et il pourrait passer la nuit à tous lui décrire dans les moindres détails. Mais avec Grace, parler n'était pas suffisant il fallait généralement joindre les gestes à la parole et c'est ce qu'il fit en venant passer son bras autour de sa taille pour ce rapprocher. Riant doucement, elle n'avait pas tord, ils l'avaient fait dans toutes la vie ou presque ... en tous cas dans tous les endroits qu'ils avaient côtoyés au moins une fois ! - La question c'est plutot ou est ce qu'ont ne la pas fait ! Sans prendre en compte le fait qu'elle avait envie de dormir, William continua ses petites anecdotes tout en venant caresser son bras du bout des doigts. Il sentait même que le corps de la jeune femme réagissait sous ses caresses ce qui le fit tout de suite sourire, il avait ressenti ce frisson et ça voulait surtout dire qu'il était sur la bonne voie pour la faire céder. Alors il continuait à murmurer, tentant de lui rappeler tous les autres souvenirs qu'ils avaient en commun tout en continuant ses caresses. Il la provoquait sans vraiment le faire, puisqu'il restait tout de même très tendre dans ses caresses, il ne faisait que murmurer contre ses lèvres. Mais l'interrompant, la jeune femme ce retourna subitement pour lui tourner le dos et ainsi lui faire comprendre qu'elle n'était vraiment pas d'humeur pour un câlin, d'ailleurs elle s’emmitoufla dans la couette comme pour éviter qu'il ne s'approche. Bon, ok ... peut être qu'elle n'en n'avait vraiment pas envie en fin de compte et qu'il devait laisser faire ! Au pire si il ne l'avait pas ce soir, il l'aurait un autre moment. - Si tu viens la prendre avec moi pourquoi pas ! Répondit il toujours aussi calmement alors qu'il ce rapprochait déjà d'elle pour passer de nouveau son bras autour de sa taille. Caressant ses cheveux de son autre main libre, il ce redressa doucement pour ce pencher au dessus d'elle, les yeux toujours clos elle semblait essayer trouver le sommeil mais avec lui à coté ce n'était vraiment pas facile pour elle ... la pauvre ! Une partie de lui ce disait qu'il devait la laisser tranquille pour ce soir alors que l'autre partie disait de la provoquer encore et encore. - Bon ... je te laisse tranquille ! Mais avant ça, il ce pencha doucement vers elle pour embrasser sa joue très tendrement, puis descendre dans le creux de son cou alors qu'il serrer doucement l'emprise qu'il avait sur elle avec son bras. - Muh je t'aime ! Soupira t'il doucement, avant de déposer plusieurs baisers dans son cou puis s'allonger à côté d'elle sans la lâcher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

It's playing on my mind, it's dancing on my soul.  ~ Graal ღ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-