AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Do you remember that day when... No ? Me too. Let's just drink ! [Ft Arrow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Do you remember that day when... No ? Me too. Let's just drink ! [Ft Arrow] Ven 26 Mai - 11:06

Blow a kiss, fire a gun. All we need is somebody to lean on. What will we do when we get old? Will we walk down the same road? Will you be there by my side? Standing strong as the waves roll over. We were bold and young, all around the wind blows. We would only hold on to let go ...
Au moins une à deux fois par semaine, Arrow et moi, nous nous retrouvions. Dans un bar ou chez l'un ou l'autre, c'était devenu une sorte de rituelle depuis que nous avions découvert l'existence de l'un et l'autre. A croire que nous avons de la famille dans un nombre de pays incalculable.
Affalé sur le canapé de mon salon, je jette en l'air une pile de papier. Je suis en plein écriture mais ça ne passe simplement pas. Il y a quelque chose qui cloche dans ce que j'écris. Je ne sais pas où mais ça m'énerve, tout simplement. Je soupire alors profondément et lève les yeux vers l'horloge.

- Huit heures ?! Merde !

Arrow doit déjà m'attendre. Bon, la ponctualité n'a jamais été mon fort mais autant dire qu'il va sûrement me lancer un commentaire. J'en rigole d'avance. Je me redresse alors et attrape ma veste. Inutile de me changer pour aller dans un bar. Un jean, des basket, un simple t-shirt et ça ira. J'attrape mon portable, mes clés et je sors déjà de la maison. Ce n'est pas la première fois que l'on se rejoint ni la première fois où je suis en retard.
Je ne met pas énormément de temps avant de rejoindre le bar. Bar déjà bondé. Il faut dire qu'il est très apprécié par les clients. Des femmes, des adolescents, des hommes. Il y en a pour tout les goûts, il faut dire. De mon coté, j'apprécie aussi ce bar. Simplement parce que l'ambiance est pas mal et qu'il y a autant de jolie femme que d'alcool différent, c'est dire.
Je repère rapidement Arrow et je tapote son épaule avant de m'installer sur le siège à sa droite.

- J'ai besoin de m'excuser du retard, encore, ou pas...? Haha, pardon. Tu attends depuis longtemps ? Comment ça va ?

Trois questions avant même d'avoir dit bonjour. Autant dire que ça commence déjà bien. Je lui souris doucement avant de commander une bière pour commencer. Autant y aller doucement étant donné que je conduis par la suite. Bon, il serait possible de laisser ma voiture ici et de rentrer en taxi mais je ne prévois pas de me mettre non plus trop mal.
Après tout, c'est une soirée normale que je voudrais passer avec lui, pas à ramasser le vomis de l'autre.

- En temps normal, c'est moi qui te supplie de sortir. C'est la première fois que tu proposes. Qu'est ce qui se passe, dont ?

On se parle assez souvent, ça à tout de suite collé dès notre rencontre. Mais il est vrai que je passe plus de temps à l'obliger à sortir avec moi qu'à lui parler au téléphone.

©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Do you remember that day when... No ? Me too. Let's just drink ! [Ft Arrow] Ven 26 Mai - 19:28


Just drink cousin ! - feat David

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Je passais de moins en moins de temps chez moi. Même la nuit. Soit je travaillais dans ma chambre noir sur des photos, soit j'étais chez Michaela dormant avec elle. J'étais à un moment de ma vie où j'en avais assez de ça. Cela faisait quatre ans qu'il ne se passait plus rien avec Elena, j'avais été assez patient je pense. Elle était concentré sur le boulot et je n'existais plus. Je me consolais dans les bras de Michaela depuis cette même période, je crois qu'une relation avec une maîtresse dure rarement aussi longtemps. J'en suis à me sentir plus en couple avec elle qu'avec ma propre femme. Pour l'instant il n'y avait pas plus d'attentes de sa part mais moi j'avais envie de plus. La décision était prise j'allais devoir annoncé a Elena que je voulais divorcé. Avant de foncer tête baisser je tenais cependant à en discuter avec quelqu'un et qui de mieux que mon cher cousin David pour ça ? On ne se connait que depuis dix ans mais s'est comme ci on se connait depuis toujours. Il n'était peut-être pas le mieux placé pour me conseiller sur une histoire de coeur mais au moins il était toujours franc avec moi. Je lui avais donné rendez vous dans un bar, celui où on allait le plus souvent d'ailleurs ! Une de nos petites habitudes depuis mon emménagement à Wellington.

Le connaissant comme ma poche je m'attendais à ce qu'il soit en retard comme souvent d'ailleurs. Je ne lui en voulais pas, il est romancier après tout, le temps passe vite quand on écrit. Je suis photographe je le sais bien. Je pris donc mon temps pour me rendre au bar. Installer dans celui-ci je commandais une bière bien fraîche. Il ne fallut que deux minutes pour qu'une jolie jeune femme s'approche de moi et tente de gagner mes faveurs. " Désolé ma belle je suis déjà pris. " Elle avait alors regarder mon alliance et s'était excusé. " Oh je ne parlais pas d'elle mais bon s'est compliqué. " Je lui souhaitais une bonne soirée et m'en retourner à ma boisson. Je savais que je pouvais avoir d'autres maîtresses si je le voulais mais ça ne m'intéresser pas. Michaela me comblait parfaitement. Bientôt j'eus le plaisir de voir arrivé mon cousin. En retard comme je l'avais prédis. " J'ai besoin de m'excuser du retard, encore, ou pas...? Haha, pardon. Tu attends depuis longtemps ? Comment ça va ? " Je ris devant sa remarque, je n'étais pas pressé de toute façon et puis ce n'est pas comme ci je ne m'y étais pas attendu. " Non t'inquiètes pas, j'ai l'habitude. Je suis arrivé il y a dix minutes seulement, je savais que tu serais en retard. " Je le taquinais évidemment. " Je vais bien et toi ? " Il me semblait un peu fatigué mais ce n'était peut-être qu'une idée. Il passa commande rapidement et je repérais une table venant de se libérer, chose difficile à avoir dans le coin. Je lui fis signe de me suivre et on y prit place. " En temps normal, c'est moi qui te supplie de sortir. C'est la première fois que tu proposes. Qu'est ce qui se passe, dont ? " Je souris doucement, comme quoi lui aussi me connaissait très bien. Je bus une gorgée de ma bière avant de lui répondre. " J'avais juste envie de passer une bonne soirée donc j'ai pensé à toi.. " Conscient que je n'allais convaincre personne je repris. " Effectivement je voudrais te parler de quelque chose. J'ai pris une décision difficile mais nécessaire je pense. Je veux divorcé. " On avait beau être proche je ne lui avais jamais parler de ma maîtresse, personne n'était au courant et s'était très bien comme ça.     

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Do you remember that day when... No ? Me too. Let's just drink ! [Ft Arrow] Sam 27 Mai - 10:56

Blow a kiss, fire a gun. All we need is somebody to lean on. What will we do when we get old? Will we walk down the same road? Will you be there by my side? Standing strong as the waves roll over. We were bold and young, all around the wind blows. We would only hold on to let go ...
" Non t'inquiètes pas, j'ai l'habitude. Je suis arrivé il y a dix minutes seulement, je savais que tu serais en retard. Je vais bien et toi ? " Ma bière arrive bien vite alors qu'il me taquine. Bon, il me connait définitivement assez bien pour s'attendre à un retard potentiel de ma part. Dix minutes alors ? Mes yeux se posent déjà sur ma montre. On avait rendez vous il y a quinze minutes. Ça va ! Il a un peu prévu le coup, c'est déjà ça. Je récupère ma bière et le suit à la seule table qui a été libéré depuis notre arrivée.

- Ca va. Je suis un peu contrarié parce que je fais de la merde, récemment. Mais, en soit, je vais bien.


Et de la merde est relativement peu pour décrire ma productivité ces temps ci. J'écris de la merde, lorsque je relis, c'est encore pire. Autant dire que je me trouve de pire en pire. Mais ce n'est pas la question pour le moment, je suppose. J'apportais la bière à mes pulpes pour en prendre une gorgée alors qu'il répondait finalement. "J'avais juste envie de passer une bonne soirée donc j'ai pensé à toi.. Effectivement je voudrais te parler de quelque chose. J'ai pris une décision difficile mais nécessaire je pense. Je veux divorcé. " Passer une bonne soirée. Bon, oui. Mais pas uniquement à cause de ça. Alors, il avait bien quelque chose qui le tracassait. Divorcer ?! Je manque de cracher le contenue de ma bière sur la serveuse qui passe. Joli petit cul, d'ailleurs. Je tousse un peu et repose les yeux sur Arrow.

- Je savais que tu avais des problèmes de couple.. Mais c'est à ce point là ? Je suis désolé de l'apprendre.

Je n'ai jamais été marié et je ne le serais sûrement jamais mais ça me fait un peu de peine pour lui, tout de même. Depuis le début où l'on se connait, je l'ai connu avec sa femme. Femme que j'ai très peu vu, d'ailleurs. A croire que je la vois même plus que lui.

- Est ce que je peux te demander les raisons de cette décision ?

Le connaissant, je me doute qu'il n'as pas pris cette décision à la légère. Un divorce, ça demande de la réflexion. Mais pense t-il vraiment que son mariage ne peut plus du tout être redressé ? Je lui souris doucement et ajoute.

- J'ai rarement vu ta femme alors je ne pourrais même pas donner une réelle opinion sur elle...


©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Do you remember that day when... No ? Me too. Let's just drink ! [Ft Arrow] Ven 9 Juin - 23:50


Just drink cousin ! - feat David

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Le jour où David sera à l'heure à l'une de nos entrevue, je m'inquiéterais, cela ne serait pas normal. Le fait qu'il soit en retard aujourd'hui ce n'était pas le cas, il est comme ça et je ne m'en plains pas. J'avais simplement prévu le coup en venant un peu après l'heure de rendez vous fixé, j'avais bien fait comme toujours. Il n'avait pas à s'excuser avec moi, je n'étais pas pressé et puis le temps est une notion bien relative je dois dire. on en vint rapidement aux échanges de bon procéder, il me semblait fatigué et j'avais peut-être raison finalement. " Ca va. Je suis un peu contrarié parce que je fais de la merde, récemment. Mais, en soit, je vais bien. " Je pouvais comprendre que parfois un auteur ça souffre du syndrome de la page blanche, j'ai déjà vécu ça aussi en terme de photographie. Pendant un temps je m'étais trouvé complètement nul à ne réussir que des photographies de base sans histoires. " Je suis sur que ce n'est pas le cas. Tu devrais me faire lire je suis certain de trouver des bons points. " J'avais bien entendu lu chacun de ses livres et les avais tous adoré. Il a du talent et ne devrait plus en douter. Après avoir migré vers une table libre on reprit notre discutions.

C'est vrai que d'habitude c'est lui qui me fait soirtir, comme quoi lui aussi me connait bien. Je lui avouais donc pourquoi je lui avais demandé de venir. Il faillit s'étouffer avec sa bière quand je lui annonçais que je voulais divorcer. " Je savais que tu avais des problèmes de couple.. Mais c'est à ce point là ? Je suis désolé de l'apprendre. " Je souris doucement. " Pour avoir des problèmes de couple il faut déjà être un couple ! " Je repris une gorgée de ma bière. Je ne me rappelle pas le dernier dîner que j'ai partagé avec elle ni la dernière fois où je l'avais prise dans mes bras. " Est ce que je peux te demander les raisons de cette décision ? J'ai rarement vu ta femme alors je ne pourrais même pas donner une réelle opinion sur elle. " Je l'avais invitée à plusieurs reprises à se joindre à David et moi justement pour qu'ils fassent plus connaissance mais elle avait toujours décliné. " Il est là le problème. Je la vois rarement moi aussi et ça dure depuis des années. On se croise rapidement, on échange les politesses. On ne se touche même plus ! Elle m'a même refusé de faire un enfant parce qu'elle n'en a pas le temps.. Bref. Au début s'était pas plus mal parce que je pouvais continué mes voyages sans l'avoir sur le dos mais là j'ai l'impression de vivre avec un courant d'air. " C'est bien simple mes sentiments pour elle avaient disparus en dépits de ceux que j'ai pour Michaela maintenant. Avec elle ça n'aurait du être que charnel mais s'est devenu bien plus. " En plus j'ai quelqu'un d'autre.. " Je souris doucement. Ca il ne le savait pas, je ne lui avais jamais dis pour Ela, il faut dire que parler de sa maîtresse ce n'est pas très recommandé.
     

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Do you remember that day when... No ? Me too. Let's just drink ! [Ft Arrow] Mar 20 Juin - 10:51

Blow a kiss, fire a gun. All we need is somebody to lean on. What will we do when we get old? Will we walk down the same road? Will you be there by my side? Standing strong as the waves roll over. We were bold and young, all around the wind blows. We would only hold on to let go ...
Quand je dis faire de la merde. Le mot était vraiment faible. Tout ce que j'écrivais, j'avais l'impression que ça se résumait à un amas de mots sans sens les uns avec les autres. " Je suis sur que ce n'est pas le cas. Tu devrais me faire lire je suis certain de trouver des bons points. " Difficile de lui faire lire puisque le tout est déchiré, brûlé, réduit en bouillant dans la corbeille. Corbeille réelle ou ordinateur, bien entendu. Mais c'était gentil de sa part de proposer pour m'aider. Avoir un avis extérieur était généralement un plus.
Mais aujourd'hui, ce n'était pas pour mes livres que l'on était présent ici. Mais plutôt à cause de ses problèmes de couples visiblement. Ironique en sachant que je suis totalement célibataire. " Pour avoir des problèmes de couple il faut déjà être un couple ! " Ok. Ca annonce la couleur. Mais je n'avais pas vu ni réellement connu sa femme. Et je mettais ça sur le coup de ma non présence chez lui. Mais apparemment, c'est plus profond que ça. Bière à la main, je prends une gorgée en l'écoutant attentivement. Ils ne se voient pas, ne se parlent pas. Tu m'étonnes que ça pose pas mal de problème, au final. Mais quand il parle de quelqu'un d'autres, j'avale de travers et tousse. Je frappe lentement mon torse. Il a quelqu'un d'autres. Donc, une maîtresse. Je vois un peu mieux, oui.

Pour le coup, je ne sais pas quoi lui dire de plus. Est-ce que oui, il doit divorcé, est-ce qu'il pense que tout est vraiment à plat ? Mais bon, s'il a déjà une maitresse et qu'il a déclenché des sentiments pour elle. Bah... C'est la merde, en fait.

- Depuis combien de temps tu as quelqu'un d'autres ?

Autant partir sur des détails, sur le commencement. Mais je pense que c'est la merde, déjà. J'avoue ne pas trop savoir quoi lui dire. Je pense que je peux uniquement l'écouter.

- C'est bête à dire mais je vais pas t'en dissuader.. Je pense que si tu penses que c'est à plat, qu'il n'y aura plus rien avec ta femme... Et que la personne que tu as à coté te rend heureux et que tu l'aimes... Reste avec l'une et abandonne l'autre. Tout simplement..

Tout simplement. C'est la chose la moins simple un divorce. Je ne me suis jamais marié et donc, jamais divorcé et c'était une bonne chose quand on voyait le nombre de divorce par an.. Je frotte mon visage puis prend une gorgée.

- Mais.. ton divorce. Fais attention à ce que l'adultère ne s'ébruite pas. Tu pourrais perdre énormément.. sauf si tu as signé un contrat de mariage.


©Pando
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Do you remember that day when... No ? Me too. Let's just drink ! [Ft Arrow] Sam 24 Juin - 23:01


Just drink cousin ! - feat David

Excepteur sint occaecat cupidatat non proident
Je ne suis pas du genre à parler de moi, à me plaindre bien au contraire, je n'aime pas ça. Je préfère écouté les problèmes des autres et les aider à les résoudre. David avait du mal à écrire en ce moment et il rabaissait son travail à de l'excrément. Il se sous estimé largement, je suis un de ses plus grand fan. Je lui proposais de lire son travail pour en tirer les bonnes idées qu'il a eu. Parfois il faut gardé que la ligne conductrice de l'histoire et remodeler tout ce qu'il y a autour. Dans tout les cas il savait que si besoin, j'étais là pour lui. Je lui avais donc annoncé ensuite que je comptais divorcé, il en fut surpris et je comprenais. Je ne mis pas longtemps à lui dire que j'avais quelqu'un d'autre. Il se mit à toussé s'étranglant avec sa boisson. Je ris en tapant sur son dos. " Ne meurt pas. " Il était à présent le seul à le savoir, je savais de toute manière que je pouvais lui confié n'importe quoi, il tiendrait toujours sa langue. " Depuis combien de temps tu as quelqu'un d'autres ? " Ce n'est pas comme ci s'était récent. " Cela va faire 4 ans que je la vois. C'est une de mes élèves à l'université. " J'avais chuchoté la dernière partie ne voulant pas que tous puisse répété ce que je venais de lui dire.


Ma relation avec une élève était sujet à controverse. Bien sur cela pouvait être mal interprété mais entre elle et moi ça avait été comme une évidence. J'avais essayé de résisté, pendant longtemps j'y étais parvenu jusqu'à ce que je ne puisse plus que céder à ses bras. " C'est bête à dire mais je vais pas t'en dissuader.. Je pense que si tu penses que c'est à plat, qu'il n'y aura plus rien avec ta femme... Et que la personne que tu as à coté te rend heureux et que tu l'aimes... Reste avec l'une et abandonne l'autre. Tout simplement.. " Aimer c'est un grand mot, est-ce que j'aime Michaela ? J'en sais rien.. Oui peut-être.. " Contrairement à Elena, elle est douce, attentionné, prévenante. J'avoue que quand je suis avec elle j'en oublie tout le reste. Au début c'était qu'une histoire sans lendemain, une erreur. Puis s'est devenu un besoin, un manque quand je ne suis pas auprès d'elle. Elle me rend dingue. " J'étais entrain de me l'avouer à moi même, je ne pouvais pas nié que j'avais des sentiments pour elle. Je repris une gorgée de ma bière. " Mais.. ton divorce. Fais attention à ce que l'adultère ne s'ébruite pas. Tu pourrais perdre énormément.. sauf si tu as signé un contrat de mariage. " Il n'avait pas tord, je devais faire attention mais quand on sait que les divorces peuvent devenir interminable.. " C'est vrai tu as raison. Je n'ai pas de contrat de mariage par contre.. J'espère qu'elle se rentra compte qu'il n'y a plus rien entre nous et que ça se terminera sans cris. Dans tout les cas je ne sais pas comment lui annoncer. " Je ne voulais pas non plus que ce soit trop brutal, je n'avais aucune idée de si elle était au courant ou pas pour ma maîtresse, je sais qu'elle est intelligente mais je ne sais pas ce qu'elle pense.   

acidbrain


Revenir en haut Aller en bas

Do you remember that day when... No ? Me too. Let's just drink ! [Ft Arrow]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-