AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

  Love and other drugs. (sheaven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Love and other drugs. (sheaven) Ven 26 Mai - 18:23


 


 
 


« My heart is beating in a different way. »
shane & heaven ღ  

 



Vingt et une heure.
Un pas.
Puis un autre.
Et encore un.
Les rues de Wellington n'avaient pas changé. Tout était encore comme lorsqu'elle avait dix sept ans. Heav était revenue depuis six mois maintenant elle ne cessait de constater à quel point tout était encore identique. La seule chose qui avait changé en réalité, c'était elle. Depuis ce qu'elle avait fait à Auckland elle n'était plus la même, si à l'époque déjà elle ne croyait pas réellement en la vie, ce n'était plus du tout le cas à présent. La vie ne lui apporterait rien, et elle ne méritait pas qu'on lui apporte quoi que ce soit de toute manière. Elle détruisait tout, tout ce qu'elle pouvait bien toucher, Heaven. Et alors qu'elle tentait de se reconstruire à présent, de retour à Wellington, personne ne savait ce qu'elle avait fait. Et c'était bien mieux ainsi, elle le porterait seule, loin des personnes qui avaient été une grande partie de sa vie à Auckland. Ici, elle n'avait plus grand monde à vrai dire. Tout ce qu'elle avait c'était son boulot de Dj au Wallace Court Hotel. Ça, et la défonce. Activité qu'elle pratiquait bien plus depuis son retour à Wellington, elle avait même trouvé un dealer depuis presque un mois qui la fournissait régulièrement, Shane. Il était un peu plus âgé qu'elle, il n'aurait dû être qu'un dealeur. Il n'aurait dû être qu'un dealer, oui. Et pourtant, il y avait cette chose, ce petit truc qu'Heaven avait au fond du ventre a chaque fois qu'elle le voyait. Cette boule qui la serrait encore et encore. Il y avait aussi ce regard, ce regard qu'il portait sur elle, comme si à chaque fois qu'il la voyait il la dévorait des yeux, comme si elle était une créature surnaturelle. Et la belle blonde quand à elle, ressentait quelque chose qu'elle n'avait jamais ressentie auparavant, il l'attirait. Il l'attirait comme un aimant. Bien loin des quelques mecs qu'elle avait pu fréquenter, avec qui elle était nonchalante, dont elle se fichait éperdument. Et puis elle savait aussi qu'ils ne s'apporteraient rien, qu'il était dealer, qu'il était sombre, qu'elle était destructrice, que rien ne comptait pour elle. Et pourtant c'était comme cela. Il l'attirait.

C'était chez lui, qu'elle se rendait ce soir. Elle allait lui acheter de l'herbe, comme d'habitude, et elle ressentirait sûrement cette même chose étrange, comme d'habitude. Arrivant à Wellington Central, devant son immeuble, il l'y attendait en bas. Elle s'approcha alors de lui, élancée, passant la main dans ses cheveux, avant de prendre la parole. Salut ! C'est cool de me recevoir à cette heure là... C'était la première fois qu'elle venait le voir en soirée, et elle était bien loin d'imaginer la manière dont la soirée allait se dérouler.




Dernière édition par Heaven R. Pierce le Sam 27 Mai - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Яοѕєѕ αnɖ ʛuпṩ
avatar
Яοѕєѕ αnɖ ʛuпṩ

en savoir plus sur moi
∞ posts : 901
∞ arrivé(e) le : 29/10/2016
∞ avatar : Dominic Sherwood.

MessageSujet: Re: Love and other drugs. (sheaven) Ven 26 Mai - 23:22

Heaven & Shane
love and other drugs


La nuit est douce, plus douce que d’ordinaire. Peut-être que mes pensées y sont pour quelque chose, ce soir.
Elle vient.
C’est bizarre, rien que d’y penser me fait tressaillir, et mon coeur accélère. Allons, ça ne fait que trois semaines que je la connais, je ne peux quand même pas être déjà autant accro… Et pourtant je sens bien que si. Ses cheveux qui ont l’air si doux, ses yeux d’une couleur indescriptibles, ses lèvres qui ne demandent qu’à être embrassées… Elle est terriblement attirante, pire qu’un aimant.
Je pense qu’elle le sait. Je pense qu’elle aime se faire désirer.
Mais moi, je ne suis pas quelqu’un de patient, je n’aime pas jouer. La regarder est certes très agréable, mais ça n’est pas suffisant. Elle doit s’en rendre compte, que je la dévore du regard à chaque instant.
Elle aime ça, je le sens, je le sais.
Et sur ce point-là, je ne me trompe jamais. J’en ai bien connu des filles comme elle. Qui savent ce qu’elles veulent, qui savent qu’elles sont très bien foutues. Elles en jouent — parfois trop, parfois pas assez.
Mais Heaven ne joue pas de la même manière.
En vérité, j’ai encore du mal à savoir comment elle pense. Des fois je me dis qu’elle est comme toutes les autres, et quelques fois je me dis qu’elle est totalement l’opposé. Au final, l’un ou l’autre, quelle importance ? Je ne compte pas rester dans l’ignorance très longtemps. Bientôt, je serai fixé.

C’est un rai de lumière presque irréel qu’elle arrive, radieuse, avec sa démarche nonchalante. Je prends quelques secondes pour la regarder, pour imprégner de chacun de ses traits mon esprit. La longueur de ses cils, la courbe de sa bouche, la dorure de ses cheveux… Je m’interromps que lorsqu’elle prend la parole. Ah, cette voix, difficile de l’oublier. « Je t’en prie, j’avais rien d’autre à faire. » En vérité, je mourrais d’envie de voir tes lèvres, ce soir, mais je me garde le lui révéler. M’appuyant posément contre le mur de l’immeuble, je la regarde une nouvelle fois de la tête aux pieds. Une fois que j’ai commencé, c’est dur de m’arrêter. Et j’ai ce regard de lion sauvage qui plaît à la plupart des filles, sans m’en apercevoir.
Mais Heaven n’est pas comme les autres, ce soir ; j’en suis sûr.
Doucement, je reprends la parole, tout à trac. Je ne sais pas vraiment par où commencer. « Ça va ? » J’ai presque envie de discuter avec elle, même si ça n’était pas le but premier. Voyons, Shane, réfléchis. Elle est venue pour l’herbe, pas pour taper la causette. « Enfin bref. T’es pas venue pour ça. »

© élissan.


Dernière édition par Shane Christensen le Mer 28 Juin - 22:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Love and other drugs. (sheaven) Sam 27 Mai - 17:21


 


 
 


« My heart is beating in a different way. »
shane & heaven ღ  

 



Elle ne savait pas si Shane avait conscience lui aussi qu'il se passait quelque chose entre eux. Elle ne savait pas si il ressentait la même chose qu'elle ou bien si il la regardait comme cela simplement parce qu'elle était à son goût. Après tout, on ne pouvait jamais vraiment savoir. Et Heaven, quant à elle, sentait que ce n'était pas anodin. Que cette attirance qu'elle avait envers lui n'était pas la même qu'elle avait en général. Les autres, ils l'attiraient parce qu'elle voulait jouer, ils l'attiraient parce qu'elle se divertissait, ceux-là ou bien d'autres, c'était du pareil au même.
Lui, il l'attirait pour ce qu'il était. Pour ce qu'il était de la tête au pieds, mais aussi pour ce qu'il dégageait, pour ce qu'il avait l'air d'être à l'intérieur. C'était plutôt rare, c'était même la première fois, et c'était peut-être pour cela aussi qu'elle angoissait lorsqu'elle devait le voir, comme ce soir. C'était peut-être pour cela aussi qu'elle tentait de maintenir une distance qu'en réalité elle ne maintenait pas plus de deux minutes face à lui.
Elle ne savait pas non plus si il voyait qu'elle le perturbait, si il voyait qu'il l'attirait autant qu'elle l'attirait. Peut-être qu'elle le cachait bien, peut-être que sa nonchalance habituelle parvenait à dissimuler qu'elle n'était pas dans son état normal avec lui. Quoi qu'il en soit, elle devait se calmer, il était son dealer et il resterait son dealer, cela ne lui ressemblait pas de trouver quelqu'un différent. Elle devait le voir comme les autres. Et pourtant il n'était tellement pas banal.

Tellement pas banal. Voilà ce qu'elle se disait une nouvelle fois devant lui ce soir. Il prétextait n'avoir rien d'autre à faire, et pourtant, il la regardait de la tête aux pieds comme si il profitait de l'instant présent. Ce qui le rendait encore plus attirant. Mais elle entendit soudainement ses paroles, sa question, « ça va? » puis finalement la manière dont il s'était reprit. Heaven s'avança alors un peu en laissant échapper un petit rire mélodieux, le regardant de ses grands yeux azures. On peut parler un peu, tu sais. Le regardant avec un petit sourire à croquer, la belle blonde venait justement de mettre fin à cette distance qu'elle se promettait à chaque fois de garder, et cela au bout d'une parole seulement. Ca va, et toi ? C'était étrange, mais ce n'était pas simplement pour parler. La réponse à cette question l'intéressait vraiment. Toutes les barrières avaient déjà disparus, comme si face à Shane, la belle djette était incapable de se contrôler. Son cœur s’enflammait comme elle enflammait les platines le soir.


Revenir en haut Aller en bas
Яοѕєѕ αnɖ ʛuпṩ
avatar
Яοѕєѕ αnɖ ʛuпṩ

en savoir plus sur moi
∞ posts : 901
∞ arrivé(e) le : 29/10/2016
∞ avatar : Dominic Sherwood.

MessageSujet: Re: Love and other drugs. (sheaven) Sam 27 Mai - 22:47

Heaven & Shane
love and other drugs


Dès lors qu’elle arrive, je respire d’une autre manière. Ses yeux brillent dans l’obscurité nocturne, comme deux pierres précieuses. Il me faut un contrôle absolu de ma personne pour garder un visage impassible, même si je la déshabille du regard. Elle doit forcément s’en rendre compte, je ne suis pas très bon pour cacher ce genre de détail. Mais si elle ne s’en formalise pas, c’est bien que ça ne la dérange pas, non ?
Qui est-ce que ça dérangerait, de toute façon ?
Elle s’approche davantage de moi, plus près qu’elle ne l’avait jamais fait. Qu’est-ce qui a changé ce soir ? Je sens meilleur de qu’habitude, c’est ça ? J’en viendrai presque à me poser la question. Seulement elle ne m’en laisse pas le temps, puisque déjà elle répond à celle que j’ai posé à haute voix, avant de me raviser. Elle n’est pas venue ici pour parler, je pense qu’elle a autre chose à faire.
Oh que oui, elle doit avoir des nuits très chargées, avec des lèvres comme les siennes…
Je reporte mes yeux vers les siens, m’arrachant à des visions peu chrétiennes. Il faut que je me concentre sur autre chose. « Comme tu veux. », je lâche finalement, comme si ça m’était complètement égal. Au fond, c’est tout le contraire. Mais ça, jamais je ne l’avouerai.
Je me redresse légèrement lorsqu’elle me retourne ma question, à savoir si ça va. Honnêtement, je ne saurai trop dire si ça va ou pas. Bien sûr que ç’aurait pu être pire. Il y a toujours pire. Mais dire que je vais parfaitement bien serait mentir. Je me contente finalement de hausser les épaules d’un geste nonchalant. « Ça va, ça va. » De toute manière, je vois mal quel intérêt elle pourrait porter à mes petits tracas quotidiens. Elle s’en fiche pas mal, je pense.
La vérité, c’est que je n’ai pas envie de parler de ça avec elle. J’aimerais juste penser à autre chose, juste réfléchir au goût que pourrait avoir ses lèvres, ou bien au parfum de ses cheveux… « T’as quelque chose de prévu, ce soir ? » C’est sorti tout seul, je n’ai même pas eu le temps de le retenir. Bon sang, faut que je fasse attention à ce que je dis, si je ne veux pas passer pour le dragueur de service.]

© élissan.


Dernière édition par Shane Christensen le Mer 28 Juin - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Love and other drugs. (sheaven) Dim 28 Mai - 18:59


 


 
 


« My heart is beating in a different way. »
shane & heaven ღ  

 



Elle n'était pas le genre de fille à réfléchir encore et encore, Heaven. Elle n'était pas le genre de fille à se poser mille questions avant d'agir ou bien de choisir de ne pas agir. Elle se laissait vivre, comme elle l'avait toujours fait. Alors pourquoi est-ce qu'elle demanderait à Shane plus de précisions sur la manière dont il la dévorait du regard. Non, elle vivait au jour le jour, alors elle ne mettrait pas de mots non plus sur cette attirance pour lui qui l'embrasait de l'intérieur. Il n'en était pas question, comme il n'était pas question que malgré son envie profonde de lui attraper la main lorsqu'il lui disait d'un air nonchalant son « comme tu veux », elle fasse le premier pas. Non, elle ne ferait pas le premier pas. Et puis de toutes manières, c'était mal. Il valait mieux qu'ils se tiennent à distance l'un de l'autre malgré cet aimant qui semblait être placé juste entre eux et qui les attirait toujours plus près l'un de l'autre.
Et cependant, elle s'interrogeait, il affirmait aller bien et pourtant elle n'en était pas si sure, Heav. Elle se demandait bien ce qui pouvait le préoccupait. Ce n'était peut-être rien, c'était peut-être simplement qu'il n'avait pas réellement une vie épanouie, qu'il lui manquait quelque chose, ou bien peut-être qu'il avait un gros problème à résoudre. Elle ne comprenait pas pourquoi sa réponse la perturbait tant, elle ne comprenait pas pourquoi savoir si il allait bien l'intéressait tant. Peu importe, la belle blonde n'en saurait pas d'avantage visiblement.

Mais contre toute attente, alors que très souvent la conversation s'arrêtait là, Shane demanda à Heaven si elle avait quelque chose de prévu ce soir. La jeune femme ne cacha pas sa surprise, elle ne s'y attendait vraiment pas, mais elle esquissa aussi un joli petit sourire, sans vraiment s'en rendre compte. Parce qu'une petite partie d'elle même était contente, oui. Mais attention Heaven, tu pourrais bien te brûler les ailes. Non, je n'ai rien de prévu. Elle était un peu gênée, pour la première fois face à un homme. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle devait dire, comment elle devait se comporter. Alors elle décida de simplement retourner la question, peut-être un peu maladroitement. Et toi tu... Enfin, tu fais quelque chose ce soir ? Elle l'avait fait, elle venait de clairement lui laisser une porte ouverte.


Revenir en haut Aller en bas
Яοѕєѕ αnɖ ʛuпṩ
avatar
Яοѕєѕ αnɖ ʛuпṩ

en savoir plus sur moi
∞ posts : 901
∞ arrivé(e) le : 29/10/2016
∞ avatar : Dominic Sherwood.

MessageSujet: Re: Love and other drugs. (sheaven) Lun 29 Mai - 21:13

Heaven & Shane
love and other drugs


Ce n’est pas une question de donner bonne impression ou pas. De ça, je m’en moque un peu, à vrai dire. Non, c’est autre chose. Je n’ai pas envie qu’elle me fuit, qu’elle me craigne ou qu’elle me déteste, c’est tout.
C’est étrange.
Je n’avais jamais ressenti ça auparavant.
Oh mon Dieu, il faut que j’arrête immédiatement. Sa proximité me fait délirer, et je crois que son parfum y est pour quelque chose. Je dois arrêter de me poser toutes ces questions ridicules, ça ne me fera pas avancer. Depuis quand je pense comme ça ? Bon sang, Heaven est une cliente. Une cliente. Une cliente très attirante, mais une cliente quand même. À ce moment précis j’aimerais bien être de ceux qui aime dire « qu’on ne mélange pas l’amour et le travail ».
Seulement, je n’ai jamais dit ça, et ce n’est pas aujourd’hui que je vais commencer. Heaven est et restera un fantasme inavoué, et c’est tout.

Je prends sur moi pour répondre le plus nonchalamment du monde à ses questions. Je ne la croyais pas si curieuse sur ma personne, à moins qu’elle soit juste polie — ce qui est plus probable. C’est évident qu’elle ne s’intéresse pas plus à moi qu’à la pointure que peut bien faire son voisin. Malgré son désintérêt, elle me retourne chacune de mes interrogations, dans le but de me faire parler. Peut-être qu’elle n’ose pas me stopper dans mon élan. Peut-être qu’elle veut juste en savoir plus sur moi. Ou bien elle ne sait juste pas comment arrêter la conversation…
Et je m’enfonce, comme un imbécile, alors qu’elle en a clairement marre, en lui demandant si elle a quelque chose de prévu ce soir. Franchement, plus explicite, tu meurs… Mais qu’est-ce qu’il me prend ? « Mmm… Non plus. Je trouverais bien quelque chose à faire. » Je lui jette un regard qui en dit long, beaucoup trop long. J’ai l’impression qu’on est tous les deux gênés, comme si on se rencontrait pour la première fois — bon, c’est la première fois qu’on parle vraiment, en dehors des politesses. Mais ce n’est pas une raison pour être aussi tendu que ça ! « Si t’as rien à faire, tu pourrais monter, juste pour… pour poursuivre cette conversation inintéressante… » Je souris, mais c’est maladroit.
Je me suis jeté à l’eau.

© élissan.


Dernière édition par Shane Christensen le Mer 28 Juin - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Love and other drugs. (sheaven) Sam 3 Juin - 19:03


 


 
 


« My heart is beating in a different way. »
shane & heaven ღ  

 



Il se comportait bizarrement Shane, c'était comme si il essayer de s'approcher tout en s'éloignant en même temps. Il avait cet air nonchalant et désinvolte mais à la fois il lui demandait comment elle allait, si elle avait quelque chose de prévu ce soir. Peut-être qu'il ne savait pas comment s'y prendre simplement. Oh non, pas avec les filles, Heaven ne se faisait pas d'illusions il devait les enchaîner, les filles. Mais peut-être qu'il n'avait pas l'habitude des filles comme elle. Au bord du gouffre, en rupture avec tout. Peut-être. Dans tous les cas, c'était inattendu, et plutôt plaisant. Oui, elle devait bien se l'avouer, elle aimait l'idée d'attirer son attention. Elle aimait l'idée de l'intriguer, de le pousser à chercher. Mais il lui plaisait, il lui plaisait lui aussi. C'était pour cela qu'elle rentrait dans son jeu, dans ses questions, encore et encore.

Alors en l'entendant lui proposer de monter, Heaven le regarda, de ses grands yeux, avant d'esquisser un sourire. C'était bien la première fois qu'il l'invitait à monter, à entrer chez lui, dans son intimité. Il prétextait n'avoir rien à faire, que leur conversation était même inintéressante. Mais c'était faux, il ne l'aurait pas invité si c'était le cas. Et puis son sourire, le sourire de Shane la faisait fondre. C'était si rare, peut-être même une de première fois qu'elle le voyait. Il devait sincèrement avoir envie qu'elle monte, et il devait sincèrement l'apprécier. La belle blonde s'approcha alors de lui en se mordillant légèrement la lèvre. Hmm.. Pourquoi pas! Elle avait prit ce ton un peu hésitante pour garder le contrôle, mais en réalité son sourire en disait long, c'était oui. Un vrai oui, et Shane le verrait bien. Après quelques instants, elle reprit alors la parole, prête à monter chez lui. Je te suis dans ton antre ! Elle laissa échapper un petit rire mélodieux, elle le charmait peut-être dans sans le vouloir, mais après tout qu'est-ce qu'elle en avait à faire, il ne la laissait pas indifférente non plus.


Revenir en haut Aller en bas
Яοѕєѕ αnɖ ʛuпṩ
avatar
Яοѕєѕ αnɖ ʛuпṩ

en savoir plus sur moi
∞ posts : 901
∞ arrivé(e) le : 29/10/2016
∞ avatar : Dominic Sherwood.

MessageSujet: Re: Love and other drugs. (sheaven) Dim 4 Juin - 16:03

Heaven & Shane
love and other drugs


Je ne sais pas trop si j’attends un signal, quelque chose pour lui dire de monter. J’en meurs d’envie depuis qu’elle est arrivée, mais ça ne veut pas sortir, bizarrement.
Je ne suis jamais mal à l’aise avec les filles, d’habitude. Que dire de plus ? C’est quelque chose que je maîtrise, maintenant, et ça m’enlève presque tout le plaisir. Avec Heaven j’ai l’impression d’avancer à tâtons dans le noir, sans trop savoir où je vais. C’est troublant, mais c’est excitant à la fois. Un pas à gauche, le suivant plus à droite. Je recule en avançant à la fois. Elle ne doit pas me comprendre, elle doit se demander ce que je fabrique. Et ce qu’elle peut bien penser de moi ne me laisse pas indifférent, bien au contraire… C’est juste que je refuse de me l’avouer.

En attendant je lui parle de tout et de n’importe quoi, dans l’espoir de voir le courage pointer. Je n’ose pas, pour le moment, et ça m’exaspère. Elle a l’air d’attendre quelque chose, ou bien je me fais des films. Ses yeux, là, reflètent quelque chose de différent. Alors je me lance, et j’espère que la chute ne sera pas trop brutale.
Mais heureusement, elle n’a pas l’air surprise de ce que je lui propose. Elle savait sûrement que j’allais finir par craquer, c’est évident. Je suis bien trop prévisible.

Il n’en est pas moins qu’elle accepte, pour mon plus grand bonheur. Cependant je n’en montre rien, et garde mon visage impassible habituel. Elle ne me connaît pas assez pour pouvoir lire à travers, fort heureusement. Quoi qu’il en soit je ne dis rien, et m’efface pour qu’elle puisse entrer dans le bâtiment. C’est bizarre, de l’inviter à monter, alors que nous n’avons jamais rien partagé d’autre que des joints. Et là, je m’apprête à lui ouvrir une autre porte de moi-même, une porte que je n’avais pas envie qu’elle voit. Mais c’est trop tard et, bizarrement, je ne regrette pas.

Nous prenons l’ascenseur.
C’est un espace étroit, prompt à quelques rapprochements. Je suis presque collé à elle, c’en devient gênant. Heureusement le trajet ne dure que de courts instants, et nous parvenons enfin à mon étage. Je sors mes clés de ma poche, et l’enfonce dans la serrure, avant de la faire tourner. « Bienvenue… », je lance, l’air mystérieux, en ouvrant en grand la porte d’entrée. Oui, c’est loin d’être un paradis ; c’est un appartement comme les autres, dans le fond.

© élissan.


Dernière édition par Shane Christensen le Mer 28 Juin - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Love and other drugs. (sheaven) Sam 10 Juin - 22:33


 


 
 


« My heart is beating in a different way. »
shane & heaven ღ  

 



En un rien de temps, Shane et Heaven était passés d'une conversation banale et intéressée à une invitation à monter chez lui. Pour un moment, ou peut-être pour la soirée, la jolie blonde n'en savait rien encore. Elle n'était pas du genre à se projeter, elle n'avait jamais été comme cela. En même temps, lorsqu'on passe de famille d'accueil en famille d'accueil se projeter, s'attacher, ou imaginer un quelconque futur est presque impossible. Cela avait commencé avec sa famille décédée, puis ses nombreuses familles d'accueil, ses études, et les hommes. Elle ne se projetait pas avec le hommes non plus, Heaven. Et avec Shane, c'était la même chose. Elle ne se projetait pas, et pourtant au fond d'elle même elle ressentait ce petit brin de passion.
Un brin de passion qui se faisait d'autant plus sentir alors qu'elle avait suivit le beau blond dans l'ascenseur, une proximité physique s'installait alors entre eux. Une proximité un peu troublante, qui poussait Heaven à détourner son regard pour ne pas croiser celui de Shane.

Heureusement pour eux, l'ascenseur ouvre alors ses portes pour laisser Shane ouvrir celle de son appartement. Laissant alors la jeune femme découvrir l'endroit où il vivait. Heaven entra à l'intérieur, s'avançant un peu pour regarder de ses grands yeux bleus tout ce qui l'entourait. Contrairement à ce qu'elle aurait pu s'imaginer, l'appartement était clair, épurée. C'était peut-être bête de penser que l'appartement d'un dealer devait forcement être un fouillis, mais Heaven était agréablement surprise. Je suis contente de découvrir ton petit chez toi! Elle se retourna alors pour le regarder dans les yeux, un petit sourire au coin des lèvres, tripotant une de ses mèches de cheveux. Heaven n'avait pas vraiment de chez elle, et ça n'avait jamais été le cas. Alors c'était plaisant de découvrir celui de Shane.

La blondinette s'installa alors sur le canapé de son nouvel ami avant de reprendre. Bon Shane, parle moi de toi. Oui, elle le charmait peut-être un peu. Elle devait bien l'avouer. Mais puisqu'elle était là, autant apprendre à le connaître, après tout, il y avait plus déplaisant.


Revenir en haut Aller en bas
Яοѕєѕ αnɖ ʛuпṩ
avatar
Яοѕєѕ αnɖ ʛuпṩ

en savoir plus sur moi
∞ posts : 901
∞ arrivé(e) le : 29/10/2016
∞ avatar : Dominic Sherwood.

MessageSujet: Re: Love and other drugs. (sheaven) Mar 13 Juin - 20:26

Heaven & Shane
love and other drugs


C’est dingue. C’est complètement dingue.
Je ne sais même plus ce que je fais. Qu’est-ce qui me prend ? Je perds les pédales.
Elle est belle, elle est bien trop belle et mon cœur s’accélère. Je ne sais pas si je vais résister longtemps, surtout dans cet ascenseur si étroit. Le moindre geste de sa part me fait frissonner, et j’en viens à imaginer certaines choses… que je ne devrais pas. J’essaie de me contenir, j’essaie. J’essaie de garder le même masque impassible, mais c’est de plus en plus difficile.

Elle joue avec moi, elle fait exprès. Elle fait exprès de ne pas croiser mon regard, parce qu’elle sait que je ne pourrais alors plus résister. Résister, résister à quoi ? Il n’y a pas de tentation qui tienne, c’est pire que ça. Quoi alors ? Du désir ? Oh, j’ai déjà connu ça. Mais là, quelque chose est différent. Peut-être parce que je ne suis pas seulement attiré par son physique, mais aussi pour ce qu’elle est elle-même. Je ne vais pas prétendre la connaître, ce serait exagéré, mais ce que j’ai entrevu d’elle me plaît déjà. Oh mon Dieu, que quelqu’un me calme, tout de suite. Shane, arrête ça.

La porte s’ouvre, je me précipite presque en dehors de l’ascenseur. Je ne mets pas longtemps à ouvrir mon appartement, et à m’effacer pour la laisser entrer. D’un côté, je suis un peu intimidé à l’idée de lui ouvrir ma vie privée, mais d’un autre, j’en suis ravi. Qu’elle soit chez moi est quelque chose, alors que d’habitude, nous nous contentions de fumer un joint dehors. Et revoilà que mon cœur s’emballe, et que je respire plus vite. Plus vite, toujours plus vite, et c’est pire lorsqu’elle prend la parole. Rester impassible, simple, droit, fermé. Comme toujours. « C’est comme tu imaginais ? » Je laisse échapper un petit sourire, qui se veut plus séducteur qu’autre chose. Je ne sais plus du tout ce que je fais, ni même à quel jeu je joue.

Et je la regarde se déplacer voluptueusement, pour finalement aller se poser sur le canapé. Et sa voix douce de me demander de lui parler de moi. De… moi ? Il va y avoir un léger problème, je crois. J’ai horreur de parler de moi. J’aime bien garder une part de mystère, ne pas tout dire à la fois. Un sourire en coin fend mon visage lorsque je m’approche du canapé pour m’y asseoir à mon tour. Là, à côté d’elle, suffisamment loin pour ne pas la toucher, suffisamment près pour voir les lumières danser dans ses iris. « Qu’est-ce que tu veux savoir ? » La question classique, prononcée avec une voix légèrement grave et mystérieuse ; j’attends sa réponse, un sourcil arqué.

© élissan.


Dernière édition par Shane Christensen le Mer 28 Juin - 22:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Love and other drugs. (sheaven)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-