AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Love me... If you dare. ~ Graal ღ  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5947
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Ven 2 Juin - 18:10


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Totalement réceptive aux caresses sensuelles de l’homme qu’elle aimait, Grace sentait qu’elle perdait pied au fil des secondes. Les battements de son cœur s’accéléraient dans sa poitrine alors qu’elle laissait échapper de doux soupirs de plaisir sous ses assauts. Le désir s’emparait d’elle, tant et si bien qu’il finissait par la maitriser complètement. Elle se laissait guider par cette envie si forte de le retrouver, de le retrouver entièrement. Capturant ses lèvres dans un baiser enflammé, elle l’embrassait avec toute la passion qui l’animait. Mais elle n’allait certainement pas s’en contenter, au contraire elle avait bien d’autres idées en tête. Elle laissait déjà sa main glisser le long du corps de William pour s’immiscer en douceur au plus près de son intimité. Et, sans attendre, elle se mit à le caresser avec envie. Sa main entourant la virilité de son homme, elle lui offrait des vas et viens brûlants, lents et intenses. Elle pouvait entendre les soupirs qu’il laissait échapper au rythme de ses mouvements, des soupirs qui résonnaient comme une douce mélodie à son oreille. Il n’imaginait pas combien ça lui avait manqué de le sentir aussi désireux, aussi sensible au moindre de ses gestes. Aucun d’eux n’avait interrompu leur baiser qui se faisait de plus en plus violent. C’était comme s’il voulait la dévorer sur place, il n’hésitait d’ailleurs pas à venir mordre sa lèvre entre deux baisers torrides. Elle sentait l’excitation l’envahir sous ses doigts, la poussant à accélérer un peu plus la cadence de ses mouvements alors qu’il la rapprochait d’elle autant qu’il le pouvait. Elle sentait son propre corps s’échauffer face au moment qu’ils étaient en train de vivre ici, en haut d’un arbre au beau milieu des bois. Mais elle entendit soudain une voix qui la fit soudain sursauter. Interrompant instantanément tout mouvement, elle retira brutalement sa main du pantalon de William avant de reculer d’un bond, comme prise en flagrant délit en train de commettre une bêtise. – Bordel… Les battements de son cœur étaient toujours aussi accélérés mais cette fois, ils étaient davantage dus à cet instant de panique à l’idée d’être surpris. Elle avait l’impression d’être tombée d’un immeuble de cinquante étages en une seconde. Un véritable ascenseur émotionnel dont elle n’avait pourtant pas le temps de se remettre puisque celui qui les avait interrompus avait fini par les rejoindre. Envahie d’un sentiment de malaise, la jeune femme tenta pourtant de garder bonne figure devant le dénommé Vincent, pour avoir l’air le plus normal possible. Mais c’était sans compter sur William qui se trouvait toujours torse nu sous le regard surpris de leur interlocuteur. Face à l’excuse censée justifier sa tenue du maire, celui-ci semblait d’ailleurs plus que sceptique… Il ne l’avait pas cru, surement que non. – On arrive ! affirma-t-elle d’un ton aussi neutre qu’elle le pouvait malgré le trouble dans lequel elle était plongée. Quelque peu apaisée en voyant Vincent s’éloigner, la belle blonde laissa échapper un petit soupir de soulagement alors que son mari déclarait qu’ils allaient devoir attendre… Certainement. – Oui, je crois que ça vaut mieux… Déçue ? Sans aucun doute. Frustrée, aussi. C’était quelque peu déstabilisant de passer d’un extrême à un autre de façon aussi brutale. D’autant plus que l’envie, elle, était toujours présente en elle. Elle avait surtout besoin d’une douche glaciale mais elle n’en avait pas vraiment à sa disposition. – Bon, on devrait les rejoindre avant d’éveiller un peu plus les soupçons. Et la pauvre ne croyait pas si bien dire. Reprenant le parcours tant bien que mal, elle tentait de faire abstraction de l’instant écourté qu’ils venaient de vivre même si… C’était encore plus difficile d’oublier ce manque, maintenant qu’elle avait eu un aperçu de ce que pourraient être leurs retrouvailles. Mais c’était leur faute après tout. Ils étaient au beau milieu d’un terrain d’accrobranche, et c’était loin d’être le lieu idéal pour un moment charnel. Essayant de se focaliser sur le parcours, elle arriva au bout de quelques petites minutes seulement jusqu’à la passerelle où se trouvaient les autres participants, suivie de près par William. – Ah vous voilà ! – Alors, il parait que vous avez été attaqué par une bestiole, je ne pensais pas que le maire de la ville pouvait être effrayé par des insectes ! Bon sang… Ils n’allaient pas commencer. Détournant le regard vers la suite du parcours, Grace avait un peu de mal à prendre part à la plaisanterie. En temps normal, elle se serait sans doute amusée de la situation malgré sa frustration mais là… Là, ça faisait vraiment trop longtemps. – On devrait peut-être continuer… Non ?



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3523
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Ven 2 Juin - 18:40



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Elle n'imaginait pas le plaisir qu'elle lui faisait ressentir, chacune de ses caresses, chacun de ses baisers, elle était doucement en train de le rendre dingue ! Non c'était encore plus que dingue, il ne parvenait plus à contrôler quoi que ce soit ! Il perdait la raison, il venait parfois mordiller sa lèvres comme pour lui montrer combien elle le rendait nerveux, combien elle le rendait dingue. Sa main plaquée contre ses fesses, l'autre toujours contre sa peau, Will l'attirait de plus en plus contre lui alors qu'elle accélérait peu à peu la condense de ses caresses. Bon sang elle allait vraiment le rendre dingue cette fois ! Il n'arrivait plus vraiment à rester silencieux, il ne pouvait pas retenir les soupirs de plaisir alors qu'elle le caressait toujours avec envie, comme si elle le voulait ! Là tous de suite ! Et ils auraient pu aller jusqu'au bout de leur envie, assouvir cette envie pourtant ils n'eurent pas le temps de faire quoi que ce soit. Une voix familière s'approchait de plus en plus d'eux et par peur de ce faire surprendre, Grace recula soudainement alors que Will faisait de même. Bordel ! Il s'en était fallut de peu ! Vincent ... l'un des organisateur de cette journée était venu les rejoindre pour savoir si tous allait bien et surtout savoir si ils arrivaient à suivre. Mais à la place il les retrouva simplement affreusement mal à l'aise et William sans son tee shirt. Pas du tous le genre de scène que l'on peu espérer trouver sur un parcours d'accrobranche et l'excuse de William n'allait certainement pas aider à y voir plus clair. Le coup de la bestiole Vincent ne semblait pas du tout y croire puisqu'il ce mit à sourire avant de les inviter à les rejoindre pour retrouver les autres. - On à faillit ce faire avoir cette fois ! Enfilant de nouveau son tee shirt alors que Vincent était déjà reparti devant, les deux époux n'avaient plus qu'à les rejoindre devant. Mais ce n'était pas de gaieté de cœur, William ce sentait affreusement frustré de ne pas avoir pu aller jusqu'au bout, mais d'un autre coté il était rassuré que personne ne soit tomber sur eux quelques secondes plus tard. C'était de leur faute aussi ! Ce n'était ni le lieu, il le moment pour ce genre de chose ... à croire que parfois ils ne savaient vraiment pas ce tenir. La fixant encore quelques secondes, il ressentait déjà ce besoin incontrôlable de l'embrasser et c'est ce qu'il voulait faire seulement elle le coupa net dans son élan en lui proposant de rejoindre les autres avant que ce ne soit trop suspect. - Oui ! On devrait y aller ! Souriant faiblement, il la laissa passer devant tout en prenant le temps de la regarder dans les moindres détails. Bon sang ... que c'était frustrant d'avoir envie d'elle sans pour autant pouvoir la toucher. Et pourtant il devrait faire avec jusqu'à la fin du parcours, jusqu'à la fin de cette maudite journée. C'était difficile de resté focalisé sur autre chose que ce moment, un moment écourté trop rapidement ! Arrivant enfin sur la plateforme pour retrouver les autres, ils étaient attendu par les autres membres du groupe et déjà beaucoup de demandait ce qui avait bien pu les retenir. Là il fallait avouer qu'il ce sentait un peu idiot ! Une bestiole ... il aurait pu trouver mieux quand même ! - Et bien ... je suis pas du tous à l'aise en foret ! J'ai horreur de ça ! Dit il pour tenter de donner le change. Grace, elle ne disait pas un mot comme si elle n'avait pas le cœur à plaisanter ... la pauvre devait être tout aussi frustrée que lui ! - On est presque arrivé ! On en à plus pour très longtemps, il reste quelques plateformes à traverser puis la descente en tyrolienne final ! Et puis en bas, une petite collation ... pour ce remettre de cette balade. Génial ! Parce qu'en plus ils devaient assister à la collation ? Là, William avait tout autre chose en tête et très franchement il ne comptait pas changer ses plans pour ça. Les laissant de nouveau partir devant, Will ce rapprocha doucement de sa femme pour aller déposer un baiser furtif dans son cou, il était juste derrière elle alors c'était plutot facile. - Ca va toi ? Murmura t'il en enlaçant doucement sa taille de son bras. - Après cette décente en tyrolienne, on ce sauve directe d'ici !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5947
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Ven 2 Juin - 19:55


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Le choc était brutal. Rude, même. Alors qu’ils étaient plongés dans cette bulle qui n’appartenait qu’à eux, les deux amoureux retrouvaient subitement contact avec la réalité du monde qui les entourait. C’était quelque peu violent comme réveil. Ils pouvaient pourtant s’estimer heureux de ne pas avoir été surpris en flagrant délit, ou même de n’avoir pas eu le temps d’aller plus loin. Mais c’était une maigre consolation. Grace sentait encore les battements effrénés de son cœur, elle sentait encore la chaleur irradier sa peau. Elle sentait encore cette envie si intense de le sentir au plus profond d’elle. Mais non. Elle devait oublier tout cela, et reprendre ce putain de parcours. Bon sang, qu’on ne l’y reprenne pas. C’était la dernière fois de sa vie qu’elle ferait un parcours d’accrobranche, assurément. Encore un peu paniquée et mal à l’aise, elle n’en était pas moins immensément frustrée pour autant. Tout ce qu’elle voulait, c’était un moment privilégié avec l’homme de sa vie, était-ce trop demandé ? Dans ces conditions, certainement. C’était leur faute, après tout. S’ils se contentaient de faire l’amour dans leur maison, comme tout le monde, ils ne se retrouveraient pas dans des situations aussi affreuses. Hochant doucement la tête aux paroles de William, la jeune femme ne pouvait qu’acquiescer… Ils avaient bien failli se faire avoir cette fois. Cela n’aurait pas été la première fois à vrai dire. Mais ça aurait surement été pire que tout. Et pourtant, ils en avaient connu, des situations gênantes. Tentant d’oublier ses pulsions, Grace s’approcha rapidement de la prochaine passerelle pour continuer le parcours. Il était inutile qu’ils ne fassent plus parler d’eux encore en perdant davantage de temps. Alors ce fut bien à contrecœur que les deux amoureux reprirent le chemin au beau milieu des arbres. Bien que, cette fois, la belle blonde n’avait pas vraiment le cœur à jouer les aventurières. Son esprit était encore assailli par les images et les sensations qu’elle avait éprouvées quelques minutes plus tôt seulement. Et sentir le regard appuyé de William la dévorant des yeux haut en bas ne l’aidait pas à retrouver sa concentration. Mais elle parvint tant bien que mal à avancer jusqu’à la passerelle où se trouvaient les autres membres de leur équipe. Evidemment, tout le monde les attendait. Et certains y allèrent de leurs commentaires. Laissant son mari tenter de se justifier autant qu’elle le pouvait, elle était incapable de réfléchir pour l’aider à rendre son excuse crédible. Elle écoutait distraitement l’un des organisateurs lui dire qu’ils étaient presque arrivés… Il était temps. Elle avait besoin d’une douche, une douche très froide. Mais elle l’entendit également parler d’une collation une fois le parcours terminé. Bon sang, ils voulaient la tuer. Tentant de retenir les mots qui menaçaient de sortir de sa bouche, elle sentit soudain la présence de William derrière elle. C’était comme instinctif, il suffisait qu’il l’approche pour qu’elle s’en rende compte. Lorsqu’il vint déposer un baiser dans son cou, la belle sentit un frisson la parcourir intégralement alors qu’elle fermait les yeux pour tenter de se calmer. Tous ses sens étaient encore à l’affut du moindre contact qu’ils pouvaient avoir. Elle n’avait jamais été aussi sensible à un simple baiser. - William… lui murmura-t-elle comme pour lui faire comprendre qu’il ne devrait pas. Il était en train de raviver le désir qu’elle parvenait à peine à refouler loin dans un coin de sa tête. Mais il ne tarda pas à enlacer sa taille avec son bras. Elle laissa sa tête tomber contre son torse, juste derrière elle, sans pouvoir retenir un soupir. Comme si elle était capable de garder ses distances avec lui. – Il me faudrait une douche froide. Glacée. ajouta-t-elle dans un murmure avant qu’il ne prenne à nouveau la parole. Et, apparemment, le jeune homme était déjà bel et bien décidé à quitter cette forêt dès l’instant où ils auraient terminé le parcours. Il avait pourtant entendu tout aussi bien qu’elle l’organisateur parler de la collation prévue. – On va avoir l’air trop pressés de partir, si on ne reste pas boire au moins un verre. déclara-t-elle l’air un peu pensif alors qu’elle contemplait du coin de l’œil les derniers participants avant eux se lancer sur la prochaine étape du parcours. Ils devaient ramper à l’intérieur de sortes de tonneaux de bois… Sérieusement ? – J’en ai marre… Regarde ce qui nous attend… marmonna-t-elle d’un ton boudeur. Elle voulait juste en finir avec cette journée… Ce n’était plus drôle du tout maintenant. Bien sûr, elle n’avait pas eu ce qu’elle voulait. Alors, capricieuse comme elle était, elle ne pouvait pas s’empêcher de bouder un peu , Grace.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3523
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Ven 2 Juin - 20:24



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il n'y avait surement pas pire comme frustration, à cet instant, William détestait même ce pauvre Vincent qui n'avait rien faire de mal à proprement parlé mais c'était à cause de lui qu'ils n'avaient pas pu aller plus loin et c'était énervant. Ils ne pouvaient s'en prendre qu'à eux même ! Mais quand ils commençaient à ce tourner autour c'était difficile d'arrêter et de passer à autre chose surtout après avoir était aussi loin. Si Vincent n'était pas arrivé, William aurait surement finit par craquer et ils auraient finit par faire l'amour, là sur cette passerelle ! C'était complètement dingue oui mais quand ils avaient envie l'un de l'autre, rien ne pouvait les arrêter et certainement pas le fait d'être surprit. Malheureusement pour eux, les deux époux n'avaient pas le droit de renoncer au parcours, ils étaient là et ils devaient rester jusqu'au bout ! Ce n'était pas une joie puisque si ils avaient l'occasion de s'en aller ils le feraient volontiers seulement ... là ils ne pouvaient pas à moins de trouver une excellente excuse. Continuant le parcours afin de rejoindre les autres devant, les deux époux étaient déjà le sujet de conversation. Comme quoi, Vincent n'avait pas perdu de temps pour leur expliquer leur petite mésaventure. Tentant comme il le pouvait de ce défendre, ça ne semblait pas du tout convaincant d'ailleurs personne ne semblait croire ce qu'il venait de dire mais bon ... peu importe ! Après ce parcours d'accrobranche il n'était même pas sur de revoir ces gens alors il ce fichait bien de ce qu'il pouvait penser de cette histoire. L'esprit de William était encore ailleurs, il ne pouvait pas s'empêcher de penser à ce moment qu'ils avaient bien faillit partager tous les deux mais ils n'avaient pas eu la chance d'aller plus loin. Son corps était encore tellement sensible au contact de sa femme, qu'il avait presque besoin de la sentir proche de lui. S'approchant doucement d'elle, il ne pu s'empêcher d'aller déposer un baiser contre son cou avant d'enlacer doucement sa taille de son bras alors que les autres passaient devant pour la prochaine étape du parcours. Il savait qu'il ne devait pas l'embrasser de cette façon, il le savait parce que ça le troublait tous autant qu'elle ! Mais il ne pouvait pas s'empêcher, il avait encore tellement envie d'elle ! Il ce retenait même de l'embrasser d'avantage. - Je peux pas m'empêcher ! Murmura t'il encore une fois tout contre sa peau avant de relever doucement le visage. L'attirant d'avantage contre lui alors que la belle laisser tomber sa tête contre son torse, il soupira doucement en entendant sa réponse. Oui, il en avait bien besoin lui aussi ! Même si il n'était pas sur que ce soit efficace pour l'aider à passer cette envie. - Muh je suis pas sur que ça change quoi que ce soit !C'était juste un désir qu'ils devaient tous les deux assouvir mais le chemin était encore bien trop long pour qu'ils puissent attendre. D'autant plus qu'après ça, ils étaient censé participer à la collation. Là c'était l'enfer, en temps normal William n'était pas contre, il aimait même faire ce genre de chose, pour la bonne cause mais cette fois il trouvait que passer du temps avec sa femme était bien plus important que ça ! Ils avaient déjà donné de leur personne en faisant ce parcours, il avait même l'impréssion que ça faisait une éternité qu'ils étaient là alors que ... non. Penchant doucement la tête vers elle pour reprendre - On peu toujours leur dire qu'on doit filer ? Peut être que ... Haylee nous réclame, que le baby sitter à un contre temps et donc on est obligé de rentrer tous de suite ! Ou une visite improviste nous oblige à partir ... je peux te trouver autant d'excuse possible ! Dit il tout contre sa peau avant de relever les yeux vers la prochaine étape du parcours. Souriant amusé, il déposa un nouveau baiser contre sa peau avant de la lâcher puisque c'était son tours. - Pense à la récompense que tu aura une fois terminé ! Ça vaut la peine de souffrir non ? Et comment ! Murmurant juste à côté d'elle il ajouta - Je peux me montrer très reconnaissant de m'avoir accompagné ici ! Tu en as eu un léger avant gout ! Là c'était plus pour tenter de la motiver ! Ce serait surement difficile d'attendre la fin du parcours ou même la fin de cette journée pour ce retrouver mais ... ça en valait la peine non ? - Passe devant, je te regarde !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5947
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Sam 3 Juin - 7:52


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Ils étaient les seuls responsables de cette situation ! C’était eux qui avaient décidé de faire abstinence alors que rien ne les obligeait à rester loin l’un de l’autre. C’était également eux qui n’avaient pas su résister à la tentation au beau milieu d’un parcours d’accrobranche au fin fond des bois. Ils l’avaient cherché, c’était indéniable. Mais ce n’était pas en se répétant ces mots que Grace pourrait oublier cette sensation cruelle de frustration qui la taraudait. Elle avait envie de lui. Elle avait besoin de lui. Et c’était incroyablement difficile de retrouver la réalité alors qu’elle ressentait encore ce désir si fort et pourtant inassouvi. Elle était même incapable de prendre part à la conversation avec les autres participants de la journée, simplement parce qu’elle tentait encore d’oublier l’instant écourté qu’elle venait de vivre. La jeune femme ne parvenait pas à retrouver contact avec ce qui l’entourait, et ce n’était certainement pas la présence de son mari juste derrière elle qui pourrait l’aider à le faire. Elle sentait à nouveau ce sentiment de trouble envahir tout son esprit alors qu’il l’enlaçait tout en venant embrasser son cou. Il n’imaginait pas l’état dans lequel il pouvait la mettre, il n’imaginait pas combien c’était difficile d’avoir l’air neutre alors qu’elle n’avait qu’une envie… Celle de lui sauter dessus. Sa peau frissonnait encore au contact de William alors qu’elle soupirait discrètement de contentement. C’était dangereux, ce qu’il faisait. Il le savait mais, comme il le disait si bien, il ne pouvait pas s’en empêcher. Et elle, elle était incapable de mettre un terme à cette proximité puisqu’au contraire, elle se laissait attirer sans protester contre son torse. Elle finit même par laisser tomber sa tête dessus, comme pour savourer un peu plus encore ce doux contact qui ne faisait pourtant que la tenter davantage. Elle lui avouait même qu’elle avait besoin d’une douche froide, ce qui ne serait surement pas très efficace d’après son mari. Affichant un sourire malicieux, elle ne put retenir une petite provocation. – Sauf si tu la prends avec moi. murmura-t-elle assez faiblement pour qu’il soit le seul à l’entendre. Mais ce n’était pas en disant des choses pareilles qu’elle parviendrait à calmer ses ardeurs. Ni celles de William. Sans songer à la collation prévue, il lui faisait bien comprendre qu’il avait l’intention de partir dès la fin du parcours sans attendre une seconde de plus. Une proposition pour laquelle la jolie blonde n’était pas opposée, puisque c’était ce dont elle rêvait à cet instant. Mais elle ne pouvait que lui rappeler la situation. La réponse de son époux déclencha naturellement un léger rire de sa part. Effectivement, elle devinait qu’il était tout à fait capable de trouver toutes les excuses du monde pour quitter les lieux au plus vite. Il venait déjà de sortir trois d’entre elles sans même réfléchir. – Tout ce que tu veux. accepta-t-elle sans protester, comme pour lui montrer combien son empressement était partagé. Et pour cause, elle se sentait toujours aussi fébrile à cause de ce qui s’était produit quelques minutes plus tôt. Avoir William si proche d’elle ne l’aidait pas à retrouver ses esprits. Elle pouvait sentir son corps tout contre le sien, elle pouvait même sentir son souffle brûlant venir caresser sa peau. Et des images loin d’être innocentes venaient l’envahir malgré elle. Mais ce n’était pas le moment pour fantasmer sur leurs retrouvailles. Ils avaient encore ce parcours de malheur à terminer. Et on ne pouvait pas dire qu’elle était réellement motivée, Grace. Elle n’avait aucune envie de se retrouver à ramper dans des tonneaux, elle avait déjà suffisamment chaud comme ça. Mais William lâchait déjà l’emprise qu’il avait sur elle pour l’inciter à se lancer. Il tentait de la motiver, et elle devait avouer qu’il avait de bons arguments, seulement il ne faisait que lui rappeler ce qu’elle avait manqué. Affichant une moue boudeuse, elle fronça légèrement les sourcils en tournant la tête vers lui. – Bien trop léger, oui. protesta-t-elle avant de laisser échapper un soupir. Mais elle n’avait pas réellement le choix. Ils ne restaient plus qu’eux, une nouvelle fois. Approchant du bord de la passerelle, elle s’accroupit pour s’engouffrer dans le premier tonneau. C’était loin d’être l’étape la plus agréable, ce qui l’incitait à avancer rapidement dans sa progression pour terminer au plus vite. En quelques secondes seulement, elle atterrit sur la prochaine passerelle, la dernière avant la tyrolienne. Mais elle attendait William une fois de plus. Quand il la rejoignit, elle lui adressa un léger sourire, heureuse d’arriver à la fin du parcours. – Bon, on s’en est pas trop mal sorti… admit-elle alors qu’elle se préparait à son tour à se lancer sur la tyrolienne.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3523
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Sam 3 Juin - 14:06



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il savait qu'il jouait à un jeu dangereux en s'approchant d'elle de la sorte, en la touchant, en l'embrassant mais il ne pouvait pas s'en empêcher ... il ne pourrait jamais rester loin d'elle alors qu'il avait terriblement envie d'être avec elle. Son bras autour de sa taille, son visage proche de son cou, ils n'avaient plus qu'à attendre que ce soit enfin leur tours pour passer sur la prochaine passerelle. Entre temps, rien n'avait changé .. le désir qu'ils ressentaient l'un pour l'autre était toujours là ! Bien présent, Grace disait même avoir besoin d'une douche froide pour que ça passe mais pour William la seul chose qui pourrait les aider serait d'assouvir cette envie plutot que de la calmer. De toute façon, William ne comptait pas s'attarder ici ! Souriant amusé à la réponse de sa femme, William releva doucement la tête avant de lui répondre d'un air amusé. - Ne me met pas ce genre d'idée en tête ! Alors qu'il ne pouvait pas la toucher comme il le voulait, cela dit il n'était pas du tout contre cette douche, bien au contraire ça lui donnait même encore plus envie de rentrer chez eux afin de profiter de cet instant. Seulement ils ne le pouvaient pas, ils devaient encore finir le parcours et peut être être présent à cette collation ! D'ailleurs William ne comptait pas du tout s'attarder ici, après la fin du parcours il avait plus envie de s'en aller et pour ça il était même prêt à trouver toutes les excuse possibles pour s'échapper avec elle. Il lui donna même quelques exemples sans même avoir besoin de réfléchir. C'était facile et personne ne chercherait à savoir su c'était vrais ou pas ! Donc pourquoi rester ici alors qu'ils pouvaient parfaitement allait ailleurs. - Ça veux dire que tu serais prête à me suivre si je trouve une excuse possible ? Quelles question, elle semblait aussi frustrée que lui alors il était évident qu'elle pourrait le suivre n'importe ou si ils avaient l'occasion de ce retrouver tous les deux. Ils s'approchaient de plus en plus de la prochaine étape du parcours, l'avant dernière puisque après c'était la descente final. Ils n'avaient plus qu'à passer dans ses tonneaux suspendu pour arriver de l'autre côté, une étape qui ne motivait pas du tout la belle blonde. Un peu de courage d'ici quelques minutes ils allaient terminer le parcours et ils pourraient bien vite rentrer chez eux. Trouvant les mots qu'il fallait pour lui redonner courage, William la laissa passer devant. - Alors imagine ce à quoi tu aura le droit une fois finit ! Ils avaient tous les deux eux un avant gout ... bien trop court oui mais ça rendait les choses beaucoup plus excitantes, ils devaient attendre et ça ne faisait qu'augmenter leur désir l'un pour l'autre. - On ce retrouve de l'autre côté ! Dit il dans un petit sourire en la laissant enfin partir devant lui. Il ne ce voyait pas du tout passer dans ce genre de truc et pourtant ce fut bien trop rapidement son tours. Ce baissant il commença à ramper à l'intérieur, au moins il ne voyait pas vraiment le vide et c'était rassurant, il devait surtout garder à l'esprit que le parcours était bientôt terminé. Sortant enfin de l'autre côté, il ce redressa rapidement pour adresser un sourire amusé à sa femme en voyant combien elle était ravi que le parcours soit enfin terminé. Enfin presque terminé ! - Je m'attendais à pire oui ! On pourra revenir si tu veux ! Revenir faire de l’accrobranche ? Alors que pour eux cette journée c'était plus un calvaire qu'autre chose ? Certainement pas ! Mais on sait jamais ! Grace était la prochaine à passer sur la tyrolienne mais juste avant qu'elle ne s'élance, William s'approcha d'elle pour lui voler un baiser, un tendre baiser comme si ce baiser allait l'aider à patienter d'avantage. - Je t'aime ! Murmura t'il tout contre ses lèvres avant de la laisser descendre. Il n'y avait plus que cette tyrolienne qui les séparaient l'un de l'autre et même malgré sa peur du vide, William n'allait pas hésiter une seule seconde à s'élancer dans le vide. Il n'avait plus qu'une seule idée en tête ... retrouver sa femme. Accro ? Oui il l'était mais qui pouvait lui reprocher ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5947
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Sam 3 Juin - 19:09


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Ils n’étaient plus seuls désormais. Ils se devaient de garder un minimum de tenue devant toutes les personnes qui les accompagnaient. Mais, en sentant le corps de William juste derrière elle, la jeune femme avait du mal à se souvenir de ce détail. C’était tellement difficile de résister à l’envie de l’embrasser, bon sang… Et le problème, c’était que si elle l’embrassait, elle ne parviendrait pas à se contenter d’un doux et chaste baiser. Elle avait encore tellement envie de lui qu’elle avait cette sensation brûlante dans chaque parcelle de sa peau, ce désir qui l’enveloppait malgré elle. Et c’était extrêmement difficile de donner le change face à une bande d’inconnus. Elle finissait même par avouer à son mari qu’elle avait besoin au plus vite d’une douche glacée pour lui refroidir les idées, et le corps. Il avait pourtant raison. Ce n’était pas une simple douche qui parviendrait à lui faire oublier ses envies. Mais elle avait surtout à l’esprit l’idée qu’il la partage avec elle, une idée qui semblait extrêmement plaire à l’homme de sa vie. Relevant la tête vers lui, juste assez pour atteindre son oreille, elle lui murmura d’une voix sensuelle. – Je suis sure que tu as déjà les images en tête. Elle prenait un malin plaisir à le provoquer un peu plus. Mais c’était lui qui avait commencé en l’approchant aussi dangereusement. Ils étaient surement aussi incorrigibles l’un que l’autre. Et si d’ordinaire, William parvenait mieux à garder sa raison que sa femme, le manque le rendait tout aussi intenable. Il avait même déjà en tête de s’éclipser avec elle dès la fin du parcours, et ce n’était pas Grace qui allait s’opposer à une telle proposition. Ce ne serait peut-être pas très bien vu de la part des autres mais elle ne s’en préoccupait pas le moins du monde. Alors, en entendant la question de son époux, elle se mit à sourire d’un air amusé. Avait-il réellement besoin de le demander ? – Je serais prête à te suivre où tu veux, quand tu veux. affirma-t-elle avec la plus grande des sincérités. Ne le savait-il pas encore ? Après tout, elle avait même accepté de le suivre ici, en pleine nature, alors qu’elle détestait ça. Mais, heureusement pour la jolie blonde, son calvaire allait bientôt prendre fin alors qu’ils arrivaient au bout de ce parcours de malheur. Il ne restait plus qu’une seule étape avant la descente en tyrolienne mais c’était loin d’être la plus agréable puisqu’il s’agissait de ramper à l’intérieur des tonneaux suspendus dans le vide. Il était inutile de préciser que Grace n’était franchement pas emballée. Et son mari tentait de la motiver autant qu’il le pouvait en utilisant son principal argument. Assez efficace, certes. Mais cela ne suffisait pas à la rendre plus enthousiaste pour la dernière étape du parcours. Au final, ce fut moins horrible qu’elle l’avait cru, et il suffit de quelques instants pour qu’elle arrive enfin à la dernière passerelle. Attendant que Will la rejoigne à son tour, la belle lui adressa tout de suite un sourire en voyant sa tête sortir du dernier tonneau. Ils arrivaient enfin à la fin. Et elle était plus que ravie cette fois. Elle n’hésitait d’ailleurs pas à le montrer. Mais, lorsqu’il lui proposa de revenir, elle le regarda tout de suite avec de grands yeux. Il était vraiment hors de question qu’elle remette ne serait-ce qu’un pied dans cet endroit de sitôt. Elle voulait bien faire un effort, mais il ne fallait pas exagérer. – Certainement pas ! s’exclama-t-elle alors qu’elle s’approchait du rebord pour se lancer. Mais, juste avant qu’elle ne le fasse, William s’approcha d’elle pour déposer un baiser, un tendre baiser… Comme si ce n’était pas assez, elle posa sa main contre sa nuque pour l’attirer jusqu’à elle et lui rendre son baiser de façon beaucoup plus fougueuse. – A tout de suite. lui murmura-t-elle d’une voix tendre avant de s’élancer enfin. La descente en tyrolienne fut extrêmement rapide et… Bon, elle devait bien avouer qu’elle avait plutôt bien apprécié. La vitesse lui plaisait, l’adrénaline aussi. C’était surement le meilleur moment du parcours. Le meilleur, vraiment ? Le deuxième meilleur moment. Arrivant en bas, elle sauta sur le sol avant de relever aussitôt les yeux vers William pour le voir descendre. – Alors vous avez passé un bon moment ? – Oui, ça va. La nature et tout ça, ce n’est pas vraiment mon truc mais j’ai bien aimé l’accrobranche. Elle préférait autant être sincère. – Vous n’aviez pas l’air pressés de terminer pourtant ! Et là, qu’était-elle censée dire ? Affichant un petit sourire en coin, elle reprit innocemment. – Mon mari n’est pas extrêmement à l’aise dans le vide, alors… Il valait mieux qu’on y aille à notre rythme. Elle n’était pas sûre d’être crue mais elle ne mentait pas, pas complètement. Reportant son attention sur William, elle lui adressa tout de suite un sourire amoureux en le voyant revenir. Il lui avait presque manqué. A se demander qui était le plus accro, hein ?



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3523
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Sam 3 Juin - 20:00



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Évidement et il n'était surement pas le seul à avoir des idées en tête de ce que pourrait être cette douche. Ça lui donnait envie, tous de suite, maintenant ! Il ne voulait plus du tout terminer ce parcours et rentrer tous de suite chez eux pour prendre cette douche. - Si tu savais ce que j'ai en tête, tu ne voudrais surement pas t’attarder ici plus longtemps ! Il pourrait bien lui décrire, mais Grace avait surement déjà sa propre idée de ce à quoi il était en train de penser. Une image très agréable qu'il devait pourtant chasser de son esprit puisque ils devaient tous les deux faire face à la prochaine étape du parcours. Passer dans les tonneaux ne serait certainement pas une partie de plaisir ! Mais sachant ce qui l'attendait à l'arriver, William avait envie de passer très rapidement cette épreuve afin d'avoir sa récompense. D'ailleurs, il comptait bien filer avec elle après ce parcours ... hors de question de rester pour cette collation d'après parcours. Ce serait surement mal vu par tous les gens présent mais peu importe ! William ce fichait bien de ce qu'ils pouvaient penser, ça faisait tellement longtemps qu'il faisait passer son travail avant elle que pour une fois il voulait et devait la faire passer avant le reste ... il avait surtout très envie de la retrouver ! Et pour ça il pourrait trouver n'importe quelles excuse pour qu'ils puissent s'en aller tous les deux. - Je suis ravi de l'apprendre ! Même si ... je le sais déjà ! Ce détachant de sa femme pour la laisser passer devant, William la regarda s'engouffrer dans les tonneaux avant de la suivre. Il avait vraiment hâte que tous ça ce termine et il ne restait plus qu'une seule épreuve avant qu'ils ce retrouvent tous les deux. La fameuse tyrolienne, William était à la fois content et paniqué à l'idée de descendre avec ce truc. Malgré tous, il ne ce sentait pas du tout à l'aise en hauteur et si jusque là sa femme l'à aidé à oublier sa peur du vide, là il serait seul ... pendant cette longue descente. S'approchant d'elle avant qu'elle ne descende, il lui vola un baiser, un doux baiser qu'elle prolongea tous de suite en plaquant sa main contre sa nuque avant de reculer. Ils allait très vite de retrouver ! La regardant partir à toute allure, William ce mit à sourire en la regardant. Qu'est ce qu'il l'aimait sa femme ! C'était dingue ! Attendant qu'elle soit en bas pour enfin s'attacher au câble, il prit une grand inspiration avant de ce laisser glisser le long du câble pour rejoindre les autres en bas. Il voyait le vide défiler sous ses pieds, le sol ce rapprocher de plus en plus assez pour qu'il puisse enfin poser les pieds à terre et ce détacher. Le parcours était enfin terminé ! S'approchant tout de suite d'elle une fois détaché, il la fixait avec ce petit sourire amusé alors que l’organisateur reprenait. - Bon ! Je vous invite à rejoindre l'entrée du parc pour aller prendre quelques boissons fraîches ! Vous pourrez aussi vous débarrasser de votre équipement.
Suivant les membres du groupe jusqu'à l'entrée comme prévue, William ce débarrassa rapidement de son équipement avant de tomber sur Vincent. - Ah ! William vous restez avec nous pour profiter des boissons ? Souriant d'un air mal à l'aise il reprit. - Vincent .. je suis désolé mais on va pas pouvoir rester ! Notre baby sitter à eu un empêchement, un soucis de famille je crois alors on est obligé de ... - Oh ! Je vois ... rien de grave j'espère ! - Je ne sais pas ... il nous à juste dit qu'il fallait qu'on rentre parce que ... notre fille ... Soupirant doucement il reprit. - C'est dommage ! Ils étaient tous vraiment content que tu sois là ! Tu peux pas rester toi ? Au pire tu pourra rejoindre ta femme après ? Et merde ! Là il ne savait pas du tout quoi lui répondre. - C'est que ... on à qu'une voiture ! On est venu ensemble donc ... non je peux pas ! - Je peux te déposer chez toi après ! Ça il ne l'avait pas du tout prévu ! - Je ... je préfère pas ! Je ... je vais rentrer c'est mieux, j'ai passé une très bonne journée et excuse moi auprès d'eux mais je ne peux pas rester ! Et sans même lui laisser le temps de répondre, il s'approcha rapidement de sa femme et la saisi par la main sans même lui laisser le temps de dire quoi que ce soit. - On bouge d'ici je suis pas sur qu'il me laisse partir sans rien dire ! Dit il tous en marchant d'un pas assez pressé jusqu'à la voiture sous le regard désolé et déçu de Vincent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5947
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Dim 4 Juin - 11:19


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Oublier le désir qu’elle éprouvait n’était pas facile, en fait c’était même carrément impossible. Ils étaient allés trop loin, et cette abstinence durait depuis trop longtemps. Et puis, il était un peu trop proche d’elle, aussi. Mais les deux amoureux étaient tout de même parvenus à terminer ce long parcours. Elle n’y croyait presque plus, Grace. Même si, au fond, cela n’avait pas été si compliqué. Le plus difficile avait été de résister à ses ardeurs. Parce que tu estimes que tu as résisté là, sérieusement ? Certes. Elle n’avait pas cherché une seule seconde à retenir ses pulsions. A l’instant où ses lèvres s’étaient emparées de celles de William, elle avait totalement perdu toute raison. Comme à chaque fois en réalité. Et même son mari avait été incapable de garder les esprits clairs. Si l’un des organisateurs de la soirée n’était pas venu à leur rencontre, ils auraient surement fini par faire l’amour. Là, au beau milieu des bois. Mais il était inutile de se torturer davantage avec des images qu’elle ne pourrait pas reproduire tout de suite. Pour l’heure, elle préférait autant se concentrer sur autre chose. C’était déjà assez compliqué de trouver des réponses aux interrogations des autres participants en attendant l’arrivée de William. Voyant enfin le jeune homme arriver après cette longue glissade, la belle se mit instantanément à sourire. C’était fou, combien elle était dingue de cet homme. Combien chaque seconde passée loin de lui la rendait plus accro encore quand elle le retrouvait. Elle était heureuse aussi de voir qu’il s’était lancé sans hésitation sur la tyrolienne. Elle ne savait pas si c’était grâce à ce fameux saut en parachute mais elle remarquait qu’il avait bel et bien dit vrai au sujet de l’avion après son voyage. Il semblait avoir beaucoup moins peur du vide que par le passé. Et elle n’en était pas peu fière. Approchant instinctivement de lui en le voyant atterrir, elle lui offrit un tendre baiser, comme si ses lèvres lui manquaient déjà. Ils étaient toujours collés l’un à l’autre, ça devait être agaçant pour les autres… Elle le savait, en plus. Mais elle était incapable de s’en empêcher. Elle n’avait jamais su se tenir, encore moins quand il s’agissait de rester à distance de William. Tout l’attirait bien trop en lui. Mais elle finit néanmoins par sortir de ses pensées lorsqu’elle entendit la voix de l’organisateur s’adresser à tout le monde. Bon, visiblement, il n’avait pas oublié cette idée de collation… On pouvait toujours rêver, hein. Sans dire un mot, le couple d’amoureux suivit le reste du groupe à travers les bois jusqu’à l’entrée du parc. Une fois là-bas, Grace ne perdit pas de temps pour retirer son équipement. Elle n’avait pas oublié la proposition de son mari de quitter les lieux tout de suite après le parcours. Elle jeta un coup d’œil en sa direction, remarquant qu’il était en train de discuter avec Vincent, l’organisateur de la journée. Il était probablement en train de lui sortir l’une de ses excuses pour qu’ils puissent tous deux s’échapper au plus vite. Mais elle eut à peine le temps de se rendre compte de ce qui se passait qu’elle sentit subitement William lui saisir la main pour l’entraîner immédiatement vers la sortie du parc tout en lui donnant des bribes d’explications. Elle avait surtout l’impression qu’ils étaient en train de s’enfuir à cet instant. Etait-il si pressé de la retrouver ? La jeune femme retint un rire mais elle avait ce petit sourire amusé sur les lèvres. – Alors on s’enfuit comme des voleurs ? C’était mignon en réalité. Il voulait tellement la retrouver qu’il était prêt à fuir cette journée en dépit de ce que les personnes présentes allaient penser d’eux. Et cela provenait de la part d’un homme qui avait, quelques semaines plus tôt, engagé un conseiller pour améliorer leur réputation suite aux petits incidents provoqués par sa femme. Cela ne pouvait que toucher Grace qu’il décide, cette fois, de les faire passer, elle et leur couple, avant son travail ou son image. Et cela faisait du bien, surtout après tous les doutes qu’elle avait ressentis. Mais elle ne pouvait pas s’empêcher de le taquiner un peu. Bien sûr que non, ce ne serait pas elle sinon. Alors qu’ils arrivaient finalement jusqu’à leur voiture, elle attendit qu’il s’installe à ses côtés à l’intérieur pour relever la tête vers lui. – Je te manque tant que ça ? demanda-t-elle d’une voix malicieuse alors qu’elle plongeait son regard dans le sien. Elle espérait tout de même qu’il se rendait compte de ce qu’il faisait, et qu’il ne regrette pas par la suite. Enfin, elle ferait en sorte qu’il n’ait aucune raison de regretter. Le laissant démarrer pour prendre la route, elle n’attendit pas longtemps pour observer son reflet dans le semblant de miroir à sa disposition. Elle retira ses lunettes de soleil pour inspecter les dégâts. Sa coiffure laissait franchement à désirer, et elle avait clairement besoin de se rafraîchir. Dépitée elle commenta. – Je me demande comment t’as pu avoir envie de moi dans cet état.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3523
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Dim 4 Juin - 15:58



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il avait finit par ce jeter dans le vide sans la moindre hésitation, il fallait avouer que le saut en parachute y était pour quelque chose oui ! Affronter sa peur l'avait quelques peu aider à avoir moins peur et depuis il craignait un peu moins de ce lancer. Bon, ce n'était pas non plus une partie de plaisir mais il le faisait avec beaucoup moins de regret qu'avant ! Ce laissant tomber dans le vide, il ce laissa glisser jusqu'en bas. A peine arrivé à terre, Grace s'approcha rapidement de lui, pour lui voler un baiser à croire que cette courte distance les avaient bien trop éloigné l'un de l'autre pour que ce soit supportable. Mais ils étaient comme ça ! Ils faillaient toujours qu'ils soit collés l'un à l'autre, à la seconde même ou Grace était dans son champs de vision, Will ne pouvait pas s'en empêcher ! Il fallait qu'il la vois, il fallait qu'il s'approche d'elle, il fallait qu'il la touche, qu'il l'embrasse c'était plus fort que lui, elle l'attirait comme un aimant et il n'avait jamais réussi à résister à cette attirance même quand ils étaient en froid. Rejoignant le parking pour cette fameuse collation, William ne comptait pas s'attarder puisque comme il l'avait dit à sa femme, il était prêt à trouver toutes les excuses possible pour pouvoir s'enfuir avec sa femme. Ils avaient passés un très bon moment mais il avait surtout encore de profiter de sa femme avant de profiter du reste alors sans hésitation, il balança une excuse à Vincent avant de rejoindre sa femme et la saisir par la main en l’entraînant avec lui sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit. Ils devaient surtout prendre la fuite tant qu'ils le pouvaient puisque ce n'était pas sur qu'ils les laissent filer aussi rapidement. - Et alors ? Moi je trouve ça excitant ... on ce croirait dans un film ! Le petit couple amoureux qui fuit le monde pour ce retrouver rien que tous les deux ! Dit il en souriant d'un air charmeur ! Et puis ça faisait longtemps qu'ils n'avaient pas fait ça tous les deux ! Ils l'avaient souvent fait pour fuir la famille de William pendant les soirées mais ça faisait longtemps que ça n'était pas arrivé ! Fuir les responsabilités ce n'était pas vraiment le fort de William, agir de cette façon non plus mais là ... il avait trop envie de passer un peu de temps avec sa femme pour y réfléchir. Arrivant enfin à leur voiture, Will s'installa côté conducteur et mit rapidement le contact avant de reculer et sortir du parking pour prendre la route de chez eux. Tournant la tête vers lui en la détaillant quelques instants, Will sentait qu'il n'avait même pas besoin de lui répondre pour qu'elle comprenne. - A ton avis ? Posant de nouveau son regard sur la route, ils n'étaient pas vraiment loin de chez eux, Haylee n'y était pas ce qui veut dire qu'ils avaient toute leur après midi pour eux ! Rien que tous les deux ! Ça faisait tellement longtemps. Riant légèrement à la remarque de sa femme, William haussa doucement les épaules avant de répondre d'un air amusé. - Tu pourrais t'habiller n'importe comment ou avoir une tête affreuse, j'aurais toujours envie de toi Grace ! Je n'ai pas besoin que tu porte les plus belles robes au monde ou que tu sois maquillée ou ben coiffé pour t'aimer ! J'ai juste besoin que tu sois toi ! Et ça me suffit pour être dingue de toi ! N'est il pas mignon ? Franchement ? - Et puis ça te donne un petit côté sauvage ! J'aime bien ça ! Dit il en riant pour la taquiner. - Quand tu grimpais au filet ! Mon dieux ! Tu étais terriblement sexy ! Il en rajoutait en plus ! Il ce sentait beaucoup plus léger maintenant qu'il savait qu'il pourrait profiter d'elle pour le reste de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Love me... If you dare. ~ Graal ღ  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-