AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Love me... If you dare. ~ Graal ღ  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Dim 4 Juin - 20:28


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




C’était ainsi depuis le début de leur histoire entre les deux amoureux. Dès la première fois où son regard avait croisé celui de William, elle avait senti cette attraction si particulière pour lui. Son cœur, son corps, son âme toute entière… C’était comme si chaque parcelle d’elle l’appelait à elle. C’était le coup de foudre, un coup de foudre qui perdurait depuis des années. Parce qu’à chaque fois que ses yeux se plongeaient dans les siens, elle ressentait encore aujourd’hui précisément la même chose qu’à leur rencontre. Plus rien ne comptait durant ces moments, plus rien sauf lui. Alors il était inutile de préciser que Grace se laissa faire sans même essayer de protester lorsqu’il l’attira avec lui vers la sortie du parc, bien décidé à regagner leur voiture. Ils fuyaient totalement leurs engagements simplement pour être tous les eux, comme ils avaient pu le faire bien des fois. A la différence qu’en règle générale, c’était plutôt elle qui était l’instigatrice de ces moments, comme elle avait pu le faire quelques mois plus tôt lors de cette soirée d’expositions au musée. Cette fois, c’était William qui l’entraînait avec lui mais ce n’était pas pour lui déplaire. Au contraire, elle aimait beaucoup le voir agir ainsi, suivre son envie en se souciant uniquement d’eux. Elle le suivait sans hésiter, un sourire malicieux sur les lèvres. – Moi, c’est toi que je trouve excitant. affirma-t-elle d’une voix joueuse avant de l’arrêter pour l’attirer contre elle et lui voler un baiser comme pour lui montrer qu’elle appréciait grandement son initiative. Cela lui rappelait toutes ces soirées mondaines durant lesquelles ils avaient pu s’éclipser, notamment lorsque sa belle-mère était dans les parages. C’était tout autant de souvenirs merveilleux auxquels ils étaient en train d’en ajouter un nouveau en ce moment même. Le suivant dans la voiture, elle eut tout juste le temps de s’installer qu’il avait déjà pris la route. Elle était quelque peu amusée de le voir aussi pressé. Et elle ne pouvait s’empêcher d’en profiter pour le taquiner un peu en évoquant le fait qu’elle lui manquait. En guise de réponse, elle sentit son regard s’attarder sur elle durant plusieurs secondes, un regard qui suffisait déjà à la troubler. Elle se mordit la lèvre sans le quitter des yeux alors qu’il lui répondait par une question. – Je crois que oui. répondit-elle simplement avec légèreté, d’un ton tout à fait innocent alors qu’en réalité, cela lui faisait bien plus d’effet qu’elle ne le montrait. Il valait mieux qu’elle se tienne tranquille durant le trajet. Détournant le regard pour contempler son reflet dans le miroir, la jeune femme constata vite qu’il valait effectivement peut-être mieux qu’elle attende d’arriver à la villa pour lui sauter dessus. Elle avait clairement déjà été plus attirante. Mais, face à son constat, elle entendit son mari se mettre à rire avant de lui affirmer qu’il aurait toujours envie d’elle, qu’importe son allure. Elle ne put s’empêcher de sourire en l’écoutant parler. L’amour rendait aveugle, c’était bien vrai. Et le pire, c’était qu’elle savait qu’il était sincère. Depuis le temps qu’ils étaient mariés, il avait su le prouver dans toutes les circonstances. Elle ne savait pas si elle devait être profondément attendrie ou dépitée. Parce qu’avec tous les efforts qu’elle faisait pour être la plus attirante à ses yeux, c’était tout de même un comble. Enfin… Elle devait bien avouer que ça avait surtout tendance à la faire craquer. C’était le genre de mots qui savaient l’atteindre en plein cœur… Ah, qu’elle était faible. – Mmh je ne sais pas si je dois être touchée parce que c’est vraiment adorable, ou dépitée de faire tous ces efforts pour te plaire pour rien. dit-elle avec un petit sourire amusé. Elle préférait autant la première option, d’autant plus qu’elle avait toujours pris extrêmement soin d’elle de toute manière. Et puis, elle aimait être capable de le faire chavirer dans n’importe quelle situation. Mais, en entendant ses paroles suivantes, cette fois c’est elle qui se mit à rire tout en secouant la tête. Elle n’était pas sûre d’avoir été très sexy en se plaignant de la rudesse des cordes sur ses pauvres mains délicates. Et la seule chose qu’elle avait de sauvage, c’était son caractère insaisissable, sans doute. – C’est ça, moque-toi. Tu verras comme tu vas me trouver sexy quand c’est sur toi que je grimperais. lança-t-elle en lui jetant un regard joueur, charmeuse. Cela lui faisait du bien de retrouver cette complicité avec lui. Elle se rendait compte combien ça lui manquait, de passer du temps avec lui et seulement avec lui. – Tu sais, je suis contente qu’on passe une journée entière ensemble, rien que tous les deux… Même si on a dû jouer les aventuriers dans les bois. Tu m’avais manqué. avoua-t-elle d’un ton plus sérieux et sincère.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Dim 4 Juin - 23:57



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] A peine terminé, William voulait déjà s'en aller et il ne perdit pas vraiment plus de quelques secondes pour s'en aller en l'attirant avec lui. Il n'en pouvait plus de rester ici, non seulement parce qu'il ne ce sentait pas du tout dans son élément mais surtout il avait envie de retrouver sa femme et de passer un peu de temps avec elle ! Ce n'était pas trop demandé non ? Ça faisait tellement longtemps qu'ils n'avaient pas eu le droit à une journée rien que tous les deux qu'ils pouvaient bien en profiter non ? Prenant tous les deux le chemin du parking, William trouvait ça excitant comme situation, il avait l'impréssion d'être comme dans les films ou le couple prend la fuite pour ce retrouver un peu seul histoire de pouvoir passer du temps ensemble. Mais elle, c'était lui qu'elle trouvait excitant d'ailleurs pour lui faire comprendre elle l'attira rapidement contre elle pour lui voler un baiser. Il ne prolongea pas, préférant éviter de ce tenter d'avantage, à la place William ce contenta de rejoindre la voiture avec elle et sans même attendre qu'elle ne s'attache il avait déjà quitté le parking, bien trop impatient de ce retrouver en tête à tête avec elle. Bon sang qu'est ce que ça lui avait manqué de ce retrouver avec elle, seulement avec elle sans avoir à ce soucier de quoi que ce soit d'autre ! Il n'avait pas besoin de lui dire pour qu'elle comprenne, mais évidement qu'elle lui avait manqué et il en avait assez d'attendre pour pouvoir enfin ce retrouver avec elle. Ils avaient même suffisamment attendu à cause de cette période d’abstinence. Reportant son regard sur la route alors que sa femme jetait un coup d’œil dans le rétroviseur pour voir quelle tête elle avait, Will n'avait pas besoin qu'elle soit parfaitement bien habillé ou coiffé pour l'aimer. C'était forcément mieux oui ! Et puis il l'avait toujours vu comme ça ! Mais si un jour ils devaient changer de vie, William serait tout de même dingue d'elle ! - Non ! J'apprécie vraiment les efforts que tu fais ! Tu es vraiment magnifique mais ce que je veux dire c'est que même sans tous ça je serais dingue de toi ! Mais je t'aime tout autant quand tu porte tes plus belles robes ! Souriant amusé il reprit. - Et puis je fait aussi des efforts pour toi ! Même si le style jogging basket c'est pas du tout mon truc ... je fais en sorte de toujours être bien pour toi ! C'était aussi ça un couple non ? Faire des efforts pour l'autre ! Bon question tenues, ils tenaient tous de même tous les deux à leur images. Mais tournant la conversation sur la taquinerie, William reprit en disant qu'il l'avait trouvé très sexy en pleine actions dans la nature. Il le disait pour plaisanter mais pourtant une partie était vrais ! Ce n'était pas tous les jours qu'il avait l'occasion de la voir comme ça et c'était plaisant ! - Ne me dit pas ce genre de chose quand je conduits ! Répondit il l'air quelques peu déstabilisé alors qu'il sentait son regard s'attarder sur lui. - Mais je ne demande qu'à voir ça ! Rajouta t'il en souriant d'un air beaucoup plus charmeur. Ils retrouvaient cette complicités tous les deux, comme avant ... comme si il n'y avait jamais eu d’abstinence, jamais de séparation c'était comme avant et ça faisait du bien ! Tournant rapidement la tête vers elle en souriant d'un air attendrit, il déposa sa main contre sa cuisse en souriant toujours autant. - Je suis content aussi de passer du temps avec toi ! Ça me manquais aussi, pas seulement à cause de cette abstinence ! Mais je te manquais aussi Grace ! Ça faisait longtemps qu'on avait pas eu un moment de complicité tous les deux ! Même si pour ça on à du jouer les aventurier oui ! Mais c'était pour une bonne cause ! Puis ça nous as aussi rapproché ! Reprit il en tournant la tête vers elle avant qu'ils n'arrivent dans l'allée de chez eux. Coupant le contact, il ce tourna tous de suite vers elle en souriant tendrement. - Bon ... je crois que tu avais parlé d'une douche froide non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Lun 5 Juin - 18:23


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



C’était avec beaucoup d’empressement que les deux époux avaient quitté le parc d’accrobranches pour prendre enfin la direction de leur villa. Leur fille se trouvait avec Celeste, et il était prévu qu’ils la récupèrent en fin de journée seulement. Grace savait que sa meilleure amie se faisait un plaisir de la garder avec elle, alors elle ne comptait pas avancer ce moment... D’autant plus qu’elle avait très envie de profiter de cet après-midi pour retrouver pleinement l’homme qu’elle aimait. Avec une petite fille en bas âge, et les emplois du temps qu’ils avaient, il était vraiment rare qu’ils aient le droit à ce genre de privilèges. Encore plus durant ces dernières semaines qui n’avaient pas vraiment été les plus faciles pour le couple. Alors elle comptait bien savourer chaque seconde en compagnie de William. Elle était même impatiente d’arriver chez eux pour faire ce dont elle avait envie depuis trop longtemps maintenant. Mais elle s’efforçait d’éloigner toute pensée indécente de son esprit durant le trajet, parce qu’elle n’était pas sûre d’être capable d’attendre dans le cas contraire. Observant son reflet dans le miroir à sa disposition, la jeune femme ne put s’empêcher de commenter la tête affreuse qu’elle avait, de son propre avis en tout cas. Parce que William ne mit pas longtemps avant de lui assurer qu’il n’en était pas moins dingue d’elle pour autant. Ce qu’il disait était vraiment adorable, et ça avait le mérite de toucher sa belle. Même si elle avait du mal à croire qu’il puisse la trouver aussi attirante au naturel qu’apprêtée. Elle se mit à sourire malicieusement tout en répondant. – L’amour rend aveugle, comme on dit. Mais il n’avait pas tort sur un point, c’était que l’un comme l’autre, ils savaient faire attention à leur apparence. Il n’était pas question pour Grace de se laisser aller, elle tenait trop à son image. C’était naturel, pour elle, de faire attention à son physique… Il fallait dire que c’était aussi son métier. Et puis, elle avait envie de plaire toujours autant à l’homme de sa vie. Et elle savait qu’il en était de même pour William. Dès leur rencontre, elle avait été frappée par son charisme, son élégance. C’était loin d’être la seule chose qui importait, non, mais ça comptait. – Mmh tu fais bien parce que tu n’aurais aucune chance de me garder en portant un jogging et des baskets. lança-t-elle avec un petit air rieur sur le visage. Lui, il lui disait qu’il la trouverait toujours autant à son goût dans toutes les circonstances, et c’était comme ça qu’elle lui répondait, peste qu’elle était. Elle était contente de ses bêtises, en plus. Mais elle pouvait être un vrai petit démon, cela n’avait rien de nouveau. Enfin, elle n’était pas la seule à aimer taquiner l’autre dans leur couple parce que Will ne mit pas longtemps à l’embêter en affirmant qu’il l’avait trouvée très sexy en pleine nature. Elle lui répondit par une petite provocation qui semblait déstabiliser son mari. Il lui demanda même de ne pas lui dire une chose pareille pendant qu’il conduisait. Un sourire amusé apparut sur le visage de Grace sans qu’elle ne cesse de le dévorer des yeux pour autant. – C’est justement le fait de te le dire pendant que tu conduis qui est drôle. affirma-t-elle avec tout autant de légèreté. Mais elle se mordit la lèvre en surprenant le petit sourire charmeur de William. C’était dingue, il suffisait d’un sourire pour qu’il fasse naitre ce trouble en elle. – Tu le verras bien assez tôt. Elle était de plus en plus impatiente d’arriver enfin. Et encore, elle avait de la chance parce que le temps passait toujours extrêmement vite quand elle était avec lui. Elle était heureuse aussi de profiter de sa présence, cette complicité, tout ce qui faisait leur relation. Elle ne se rappelait pas la dernière fois que c’était arrivé. Lorsqu’elle fit part de ses pensées à son époux, elle surprit un sourire attendri sur son visage avant qu’il ne vienne déposer sa main contre sa cuisse. Elle posa instantanément la sienne par-dessous tout en l’écoutant avec attention. Elle était d’accord avec tout ce qu’il disait, et surtout, elle n’avait plus envie de laisser un élément extérieur à leur histoire les éloigner à nouveau. – Je suis d’accord… Il faut qu’on prenne plus souvent du temps pour nous. déclara-t-elle avec un petit sourire alors qu’ils étaient enfin arrivés à la villa. Lorsqu’il évoqua la douche froide dont elle avait parlée, la jolie blonde afficha un sourire séducteur avant de s’approcher pour frôler ses lèvres avec les siennes. – Hum… Je crois plutôt qu’elle va être très chaude, au contraire. Reculant avant d’initier tout baiser, elle ne tarda pas à sortir de la voiture pour rejoindre la porte d’entrée. Elle la déverrouilla rapidement avant d’entrer dans la villa et poser ses affaires pour se tourner vers William. – Alors… Elle marchait à reculons en direction des escaliers tout en se débarrassant de ses chaussures une à une, puis de l’élastique qui retenait sa longue chevelure, et enfin elle laissa glisser son survêtement le long de ses jambes. Tout cela sans le quitter des yeux. Se retrouvant uniquement vêtue de sa brassière et de sa petite culotte, la belle reprit avec un petit sourire aguicheur. – Tu viens la prendre avec moi ?



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Mar 6 Juin - 14:21



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'est ce qu'on dit ! Oui l'amour à tendance à rendre les gens aveugles mais ça William le savait ! Mais pourtant il était sérieux quand il disait qu'elle n'avait pas besoin d'être parfaite pour lui plaire, il n'avait pas besoin de tous ce maquillage, ou de toutes les belles tenues qui pouvaient exister. Ce n'était pas de ça dont il était amoureux mais d'elle ! Et simplement d'elle ! Évidement, il était bien content d'avoir une femme qui prend soin de son apparence, c'était toujours un petit plus à avoir mais si jamais il devait s'en passer un jour, ça ne changerait rien pour lui ! En aventurière négligé ou femme mondaine William avait tout de même un faible pour les deux. C'était un compliment mais sa femme n'avait pas du tout la même façon de voir les choses, contrairement à lui, elle lui répondit qu'il n'était pas sur de la garder en s'habillant uniquement d'un jogging et basket. Riant légèrement, il ne savait pas du tout si il devait le prendre à la rigolade ou si il devait plutot le prendre sérieusement. De toute façon la question ne ce pose même pas puisqu'il n'est pas du tout du genre à s'habiller de cette façon. On pouvait dire ce qu'on voulait mais William aimait faire attention à son image ! Pas seulement parce qu'il était monsieur de Maire ou avocat ... mais simplement parce qu'il aimait être présentable, il aimait trop prendre soin de son image même si il disait le contraire ! - Je te rassure ça ne risque pas d'arriver ! Et puis ... de toute façon je suis sur de pouvoir te garder quoi qu'il arrive ! Mais elle ce faisait tout de même un plaisir de lui faire comprendre, avec ce petit air supérieur et ce sourire de peste ... elle le faisait exprès pour le taquiner. Si en temps normal il trouvait ça agaçant, aujourd’hui il sentait surtout que ça lui avait manqué cette complicité ! Ça lui avait même beaucoup manqué ce jeu de provocation entre eux. Il aimait la taquiner, la provoquer, la faire rire ... bon sang son rire lui avait manqué ! Pas ce rire forcé qu'elle pouvait avoir lorsqu'elle ce montrait sarcastique mais un vrais rire ! - C'est vraiment pas drôle non ! Tu n'imagine même pas à quel point ça me trouble quand tu me dis ce genre de chose ! Bien sur que si elle le savait, sinon elle ne trouverait pas ça aussi drôle ! William avait surtout hâte d'arriver, parce qu'il savait qu'ils pourraient profiter de cet instant rien que tous les deux, ils avaient même toute une après midi pour eux avant d'aller chercher Haylee et ... reprendre leur vie. Ils c'étaient trop négligé ces derniers temps et William savait qu'il était en parti responsable de cet éloignement entre eux. Le travail, leurs emplois du temps plus que chargé, Haylee ... c'était difficile de passer plus de quelques heures en tête à tête, ils ne l'étaient jamais en fin de compte ! Et c'était leur seule chance d'en profiter aujourd'hui. Sa main posée sur sa cuisse, William voulait que sa change, il voulait même qu'elle comprenne qu'il allait lever le pied au niveau du travail ... encore une fois pour avoir plus de temps pour elle, pour eux ! Ce n'était pas leur vie de famille qui était menacée cette fois mais leur vie de couple ! - Je sais que c'est pas facile entre le travail, Haylee ... mais je pense qu'on peu le faire ! Il était même très confiant à ce sujet ! Arrivant enfin dans l'allée de la villa, William coupa rapidement le contact avant de ce tourner doucement vers elle. Oubliant tous le reste, il repensait surtout à cette douche froide dont elle lui avait parlé quelques minutes avant qu'ils ne quittent le parcours d’accrobranche. Il voulait oublier le reste, oublier qu'ils étaient des parents, qu'ils avaient une vie, des obligations ... tous ce qu'il voulaient pour le moment c'était être avec elle et profiter d'elle comme avant. Ce penchant tout de suite vers lui pour venir frôler ses lèvres, Grace n'initia aucun baiser et pourtant c'est ce qu'il cherchait, le contact de ses lèvres, mais Grace ne lui donna pas ce plaisir. - Ça promet d'être intéressant alors ! Répondit il en s'approchant pour lui voler un baiser seulement Grace recula rapidement pour descendre de la voiture. - Je déteste quand tu fais ça ! Reprit il en la fixant avec un petit sourire sur le coin des lèvres, il déteste et pourtant il ne peut pas s'empêcher de la suivre. Il déteste mais ça l'attire à chaque fois ! C'était le principe même du fuis moi je te suis et à chaque fois William la suivait sans même ce poser de question. Franchissant tous les deux la porte d'entrée, William déposa les clés de la voiture alors que sa femme reprenait déjà ou plutot attirait son attention. La fixant alors qu'elle reculait en direction de l'escalier tout en ce débarrassant de ses affaires. William la suivait d'un pas lent en la dévorant des yeux, les chaussures, ses cheveux qu'elle finit par laisser tomber le long de ses épaules puis enfin son jogging elle fit descendre doucement le long de ses jambes. Souriant amusé tout en s'approchant toujours doucement. - Le jours ou je te répondrais "non" à cette question, promet moi de m'achever ! Ce débarrassant de ses chaussures, puis son tee shirt, il s'approcha d'elle pour aller capturer ses lèvres sans pus attendre. Il n'en pouvait plus d'attendre, il ne voulait plus attendre. La portant dans ses bras il monta doucement les escaliers sans pour autant cesser de l'embrasser. Un véritable drogué en manque ... c'est dingue comme il était accro. Arrivant enfin dans la salle de bain, ce n'est qu'à cet instant il la déposa de nouveau au sol refermant la porte derrière eux avant de l'attirer dans la douche avec lui sans réellement prendre le temps d'enlever me reste de vêtements qu'ils portaient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Mar 6 Juin - 20:01


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Elle avait conscience que William ne l’aimait pas uniquement pour son apparence, et heureusement d’ailleurs. Ce n’était pas cela, l’amour. D’autant plus que si ça avait été le cas, il aurait fini par se lasser d’elle à un moment ou à un autre, et ce n’était pas seulement avec son physique qu’elle aurait réussi à le retenir. Néanmoins, ce n’était pas un point qu’elle voulait négliger un jour. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle avait toujours fait extrêmement attention à l’image qu’elle renvoyait. Il ne s’agissait pas seulement des tenues qu’elle portait mais de son apparence toute entière. Elle passait des heures à se maquiller, à se badigeonner de crèmes en tous genres, sans compter ses rendez-vous occasionnels chez le coiffeur ou pour sa manucure. Elle accordait beaucoup d’importance à son physique, surement même un peu trop. C’était sans doute parce que c’était l’aspect d’elle en lequel elle avait le plus confiance. Mais elle savait malgré tout que William l’aimait pour bien d’autres choses encore. Et elle aussi, d’ailleurs. Elle était sensible à son charme, séduite par l’image qu’il dégageait quand elle posait son regard sur lui. Mais elle était amoureuse de lui pour des centaines de raisons différentes. Pourtant, elle n’hésita pas à lui affirmer qu’il avait tout intérêt à conserver cette apparence élégante s’il voulait la garder auprès d’elle. Bon, évidemment, elle serait quelque peu refroidie – voire traumatisée - s’il changeait subitement de look pour en aborder un beaucoup plus négligé. Mais elle l’aimerait toujours autant. Quoi qu’il porte, quoi qu’il fasse en fait. Seulement elle aimait trop le taquiner, elle aimait trop jouer les petites pestes. Sa réaction eut tout de même le mérite de faire rire William qui devait toutefois se demander si elle était sérieuse. Elle était tellement excessive lorsqu’il était question de mode, que c’était tout à fait possible. Et pourtant, il n’hésita pas à lui dire qu’il était certain de pouvoir la garder auprès de lui quoi qu’il arrive. A ses paroles, la belle se mordilla la lèvre inférieure, perdant aussitôt son petit air de chipie parce qu’elle devait bien s’avouer qu’il avait raison. Lui-même en semblait d’ailleurs convaincu. Elle avait accepté depuis longtemps maintenant le fait qu’il était sa faiblesse, sa plus grande faiblesse. Mais, affichant une petite moue, elle ne put s’empêcher de répliquer, comme pour avoir le dernier mot. – Mmh juste parce que c’est tout nu que je te préfère de toute façon. Elle lui adressa ce petit sourire qui en aurait agacé plus d’un même si elle confirmait tout de même ses propos. Jamais, elle ne pourrait se défaire de lui. Elle était bien trop amoureuse, bien trop accro aussi. Et elle le ressentait d’autant plus en ce moment où elle retrouvait avec plaisir cette complicité qui avait toujours existé entre eux. Le taquinant une nouvelle fois, la belle laissa échapper un petit rire lorsqu’il avoua combien elle le troublait. – Mais c’est le but, mon amour. Il l’avait embêtée, alors le déstabiliser, c’était encore son moyen préféré pour se venger. Et puis, c’était aussi une façon de lui donner un avant-goût de ce qui l’attendait. Elle testait sa patience, mais c’était aussi elle-même qu’elle rendait plus impatiente. Elle avait tellement envie de le retrouver, le retrouver pour de bon… C’était en passant du temps avec lui qu’elle prenait conscience qu’ils avaient passé trop de temps loin l’un de l’autre. Ce n’était pas seulement à cause de ce voyage, c’était leur vie entière qui rendait leurs moments rien qu’à eux bien trop rares. Les soirées passaient trop vite. Et les week-ends aussi, d’autant plus qu’ils partageaient leur temps avec leur fille également. Mais ils étaient tous deux d’accord pour faire des efforts, William semblait même plutôt confiant. Et tout ce qu’elle espérait, c’était qu’il avait raison. – D’accord… Dans le pire des cas, on s’organisera des rendez-vous secrets. suggéra-t-elle d’une voix malicieuse… Et ce ne serait pas la première fois qu’ils joueraient les amants, d’ailleurs. Mais, pour l’heure, ils étaient tout à fait libres de profiter l’un de l’autre en toute légitimité puisqu’ils arrivaient enfin à la villa. Grace se rapprochait déjà de son mari pour aller frôler ses lèvres avec les siennes, comme pour le provoquer juste à peine. Elle savait combien ça le rendait fou lorsqu’elle lui refusait l’accès à ses lèvres, et c’était justement ce qu’elle cherchait. Elle recula même précipitamment quand il tenta de lui voler un baiser avant d’éclater de rire alors qu’il confirma ce qu’elle savait déjà. Suis-moi, je te fuis, c’était exactement cela. – Je le sais ! rétorqua-t-elle avec un grand sourire espiègle avant de s’éloigner rapidement en direction de la villa. A peine arrivés à l’intérieur, la belle était bien décidée à prendre cette douche avec l’homme de sa vie. Elle avançait à reculons en direction des escaliers tout en se débarrassant de ses affaires une à une. Elle sentait le regard de William posé sur elle, il n’en loupait pas une miette alors qu’il avançait lentement vers elle. Un sourire naquit sur le visage de Grace en entendant la réponse à son invitation, pus en le voyant l’imiter. Elle sentait déjà cette envie de lui qui revenait alors que son regard scrutait le torse nu de son homme. Mais elle n’eut pas le temps de répondre quoi que ce soit qu’il s’empara de ses lèvres dans un baiser enflammé. Et, en même temps, il l’attrapa pour la porter dans ses bras. Instinctivement, elle entoura ses bras autour de son cou pour mieux s’agripper à lui tandis qu’il montait dans les escaliers. Prolongeant avec langueur le baiser qu’il lui offrait, elle sentait déjà cette douce chaleur envahir son bas-ventre. Accro, elle était totalement accro. Elle était tellement occupée à l’embrasser qu’elle fut presque surprise d’être déjà dans la salle de bains. Mais, sans prévenir, William l’entrainait déjà dans la douche alors qu’ils étaient encore à moitié habillés. Comme s’il était trop impatient, autant qu’elle. Relevant le robinet sans lâcher ses lèvres pour autant, elle sentit tout de suite l’eau froide contre son corps, collant le peu de tissus qu’elle portait encore contre sa peau alors qu’elle entourait déjà ses bras autour du cou de son mari. L’embrassant avec envie, elle laissait sa langue retrouver la sienne avec délice alors qu’elle plaquait son corps contre le sien. Bon sang, ça lui avait tellement manqué. Elle caressait sa nuque, ses épaules, son dos alors que ses lèvres semblaient vouloir dévorer les siennes. Elle se sentait revivre, Grace.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Mar 6 Juin - 20:35



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Le jeu des amants qui ce voient en cachette, c'est pas comme si ce jeu leur était inconnus puisqu'ils avaient déjà joué à ça quelques temps après leur arrivée en ville. Un jeu qui n'avait pas plus très longtemps à William ! Mais si c'était le seul moyen pour eux de ce retrouver en tête à tête pourquoi pas ! Mais il doute qu'ils aient besoin d'aller jusque là pour ce voir ! Coupant enfin le moteur, il sentait déjà son cœur s'emballer. Comme s'il attendait ce moment avec impatience et c'était vrais ! Depuis des semaines qu'elle le prive de tout contact physique ! Des semaines et là il commençait vraiment à céder surtout après le petit avant gout qu'elle lui avait offert sur le parcours d'accrobranche. Elle le provoquait, le chauffait ... tout ça pour prendre la fuite en riant. Il avait horreur de ça et portant il ne pouvait pas s'empêcher de la suivre. Elle savait qu'il n'aimait pas quand elle jouait à ça et pourtant elle prenait toujours ce malin plaisir à le faire ! Lui souriant simplement de son air le plus provocateur, William ne mit pas longtemps avant de la rejoindre dans la villa. Posant tout de suite son regard sur elle après avoir déposé ses affaires dans l'entrée, voilà qu'elle commençait déjà à ce déshabiller. Commençant par ses chaussures, puis détachant doucement la queue de cheval pour laisser tomber ses long cheveux blond sur ses épaules, puis son pantalon ... ne gardant que le strict minimum sur elle tout en l'invitant à la suivre dans cette douche. Une invitation qu'il ne pourrait jamais refuser certainement pas quand c'était demandé de cette façon ! Souriant d'un air charmeur, il commença alors à s'approcher d'elle tout en l'imitant. Laissant ses chaussures ainsi que son tee shirt derrière lui, il s'approcha plus vivement d'elle pour aller capturer ses lèvres dans un baiser déjà torride et langoureux. La prenant tout de suite dans ses bras, il commença à monter les escaliers pour prendre la direction de la salle de bain avant de fermer la porte derrière eux et l'attirer avec lui dans la douche. Non, ça ne pouvait plus attendre, il en avait assez d'être patient et surtout privé de la femme de sa vie ! L'attirant contre lui, la belle ce chargea d'actionner le robinet d'eau. Sentant le jet d'eau froide tomber sur ses épaules, son corps tous entier ce mit à frissonner mais ce n'était pas pour autant qu'il compter reculer ! Bien au contraire ! Il sentait qu'elle ce rapprochait de plus en plus de lui, glissant ses mains contre ses hanches, il retrouvait avec plaisir sa peau. Il avait eu un avant gout tous à l'heure mais cette fois compter avoir beaucoup plus. Le reste de vêtements qu'ils portaient étaient détrempé par l'eau qui devenait de plus en plus chaude. Remontant ses mains jusqu'à la brassière qu'elle portait, Will ne mit pas longtemps avant de l'en débarrasser rompant leur baiser quelques instants avant de rapidement retrouver ses lèvres, sa langue, pour prolonger ce baiser intense. William était assez impatient d'allez plus loin, c'était surtout à cause du manque, cette abstinence ... il avait tellement envie de ce moment qu'il ne parvenait pas à freiner ses envies. Il retrouvait avec envie chaque parcelles du corps de sa femme. Déviant doucement ses lèvres dans le creux de son cou, ses doigts venaient de s'arrêter contre ses fesses qu'il massait doucement alors que ses dents mordillaient très légèrement sa peau déposant quelques baisers par endroit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Mar 6 Juin - 22:55


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Oh oui, elle savait. Elle savait combien il détestait qu’elle attise ainsi son envie sans la satisfaire ensuite. Et pourtant, elle y prenait un malin plaisir, parce qu’elle adorait ça, elle. Au-delà du fait qu’elle sentait avec un certain plaisir combien il avait envie d’elle, elle aimait aussi l’aguicher comme elle le faisait pour une raison bien simple… C’était qu’il en devenait plus dingue, plus impatient, plus entreprenant encore. Et c’était ce qu’elle aimait par-dessus tout. Elle aimait le voir si désireux qu’il en devenait incapable de contrôler ses gestes, incapable de contrôler ses envies. Il la faisait vibrer mieux que jamais dans ces moments. Pourtant, elle n’avait surement pas besoin de le provoquer pour obtenir ce qu’elle voulait à cet instant. Il ressentait ce manque intense au même titre qu’elle. Des jours qu’ils se privaient l’un de l’autre, des jours qu’ils devaient survivre l’un sans l’autre. Et, enfin, ils allaient se retrouver. Elle avait l’impression que ça faisait une éternité, Grace. Ils ne pourraient pas résister longtemps avant de céder à leurs envies. Ils étaient à peine arrivés chez eux qu’ils se débarrassaient d’ores et déjà de leurs vêtements, les laissant tomber au sol sans s’en préoccuper un seul instant. Ils se dévoraient des yeux tout en s’approchant lentement des escaliers, du moins jusqu’à ce que William accélère le pas pour réduire cette distance entre eux. Arrivant à sa hauteur, il captura ses lèvres dans un baiser brûlant qu’elle prolongea aussitôt avec cette fougue, cette envie déjà si forte. Ses lèvres, sa bouche, sa langue, bon sang… Ses baisers, ils lui manquaient tellement. Savourant cette danse endiablée entre eux alors qu’il se chargeait de la porter jusqu’à la salle de bains, Grace se raccrochait à ses lèvres comme si sa vie en dépendait. Il n’imaginait pas combien il lui avait manqué, combien il lui manquait encore. Mais c’était surement tout aussi fort pour lui parce qu’il ne leur laissa pas même le temps de retirer leurs derniers vêtements qu’il l’entraînait dans la douche. La belle ne perdit pas une seconde non plus pour actionner le robinet. L’eau froide qui jaillissait contre son corps contrastait totalement avec la chaleur de sa peau brûlante. C’était d’autant plus agréable de sentir enfin cette fraîcheur mais elle ne s’attarda pas vraiment dessus. Son attention était déjà complètement focalisée sur l’homme qu’elle aimait. Elle se rapprochait de lui, entourant ses bras autour de son cou alors qu’il posait ses mains sur ses hanches quant à lui. Le seul contact de William contre sa peau, ce seul contact suffisait à l’électriser, bon sang. Prolongeant inlassablement le baiser enflammé qu’ils partageaient, elle caressait avec envie son corps. Elle sentait en même temps les doigts de son mari glisser le long de son corps pour qu’il finisse par se débarrasser de sa brassière. Elle se laissa faire avant de retrouver immédiatement ses lèvres avec empressement, comme si elle ne pouvait plus s’en passer. Presque nue désormais, elle plaquait son corps contre le sien, sa poitrine contre son torse. Et cela suffisait pour qu’elle laisse échapper un soupir de contentement. C’était tellement bon de retrouver cette proximité, ce contact brûlant entre leurs deux corps. Et cela la rendait plus désireuse encore d’aller plus loin. Elle profitait des baisers ardents qu’il déposait dans son cou, des caresses qu’il lui offrait sur les fesses. Elle ne pouvait s’empêcher de soupirer de plaisir. Elle sentait son envie se décupler à une vitesse impressionnante. Et c’était pire encore quand elle le sentait mordre sa peau, lui arrachant de nouveaux frissons sans cesser de masser ses fesses de ses mains expertes. Il ne fallut pas plus de quelques secondes pour qu’elle descende ses mains jusqu’au bassin de William pour retirer tant bien que mal son pantalon, et son boxer par la même occasion. Elle recula quelques secondes son visage pour pouvoir plus rapidement faire descendre ces vêtements bien trop encombrants à son goût avant de le contempler de haut en bas. Non, en fait, elle le dévorait du regard, elle passa même sa langue entre ses lèvres sans s’en rendre compte. Mais elle ne put pas résister plus longtemps à l’appel de son corps puisque, se rapprochant rapidement de lui, elle lui vola un baiser enflammé.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Mer 7 Juin - 11:45



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] A peine arrivés chez eux, les deux époux n'avaient pas mit longtemps avant de ce débarrasser de leurs vêtements et surtout retrouver ce contact physique sans espéré entre eux. Jouer les abstinents n'avait fait que les pousser d'avantage à être accro, de plus en plus accro au point de ce sauter dessus dès que l'occasion ce présentait à eux. Et William n'avait pas pu attendre une seconde de plus. Rejoignant même la salle de bain rapidement, il l'attira avec lui dans la douche sans même prendre le temps de retirer le reste de leurs vêtements. Bien trop impatient de la retrouver intégralement, il n'avait plus envie de perdre de temps pour des choses inutiles. Actionnant le robinet, ils pouvaient sentir l'eau froide couler sur leurs deux corps chaud, ça faisait du bien, un contraste entre ce feu ardent qui brûlait en lui et cette fraîcheur. Ils s'embrassaient comme si leur vie en dépendait, ils retrouvaient avec plaisir leurs deux corps. Ce n'était pas si loin que ça la dernière fois ou elle l'avait touché de cette façon pourtant William avait l'impréssion que ça faisait une éternité ! Ses caresses, il sentait les doigts de sa femme glisser contre sa peau trempé, son torse, son dos puis ses épaules avant d'enlacer son cou de ses bras pour ce rapprocher d'avantage de lui. A chaque fois qu'elle le touchait, ou qu'elle frôlait simplement sa peau, William sentait son corps tous entier frissonner uniquement par ce simple contact. Il était accro, de plus en plus accro, ce n'était pas nouveau bien sur mais après autant de temps à devoir ce priver c'était encore plus flagrant. Laissant ses doigts remonter le long de son dos, Will décida qu'il était temps de la débarrasser de cette brassière avant de rapidement retrouver ses lèvres, dirigeant ses mains contre ses fesses. Il avait envie de la dévorer de baisers, c'était complètement dingue de voir à quel point elle pouvait le mettre dans un tel état par sa simple présence ! Grace avait toujours eu cette emprise sur lui, un regard, un sourire, un baiser, une caresse pouvait suffire à tous faire basculer dans l'esprit si droit de William. Le pire c'est qu'elle prenait toujours plaisir à le mettre dans cet état, elle était tout à fait consciente du pouvoir qu'elle avait sur lui. Déviant ses lèvres dans le creux de son cou, il retrouvait son odeur, sa peau si douce qu'il mordillait par endroit ayant même le droit à quelque soupir de contentement. Rien n'était plus agréable que ce son ... elle aimait ça donc ça le poussait à continuer encore tout en massant délicatement ses fesses. Le désir de ce retrouvait grimpait encore d'un cran lorsqu'il senti les mains de sa femme ce poser sur son bassin puis descendre tant bien que mal le jogging trempé qu'il portait ainsi que son boxer. Reculant quelques instants pour l’enlever complètement, la vue semblait lui plaire ! Affichant un sourire amusé en voyant sa réaction, elle ne tarda pas avant de retrouver ses lèvres dans un baiser enflammé. Il tuerait pour avoir le droit à ce genre de baiser, laissant de nouveau sa langue partir à la rencontre de la sienne pour reprendre cette danse qu'elles connaissaient par cœur, William laissait ses mains ce glisser sous sa petite culotte, toujours sur ses fesses mais cette fois à même sa peau. Il ne mit pas longtemps avant de lui l'enlever d'ailleurs, nue l'un contre l'autre c'était d'autant plus excitant. Son bassin contre le sien, leur lèvres ne semblaient plus vouloir ce détacher l'une de l'autre. Mais c'était comme si ils étaient encore trop loin, bien trop loin pour combler ce manque.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Mer 7 Juin - 21:29


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Cette abstinence n’avait été qu’un leurre. Loin de les sevrer l’un de l’autre, elle n’avait fait que les rendre plus dépendants, plus accros encore qu’ils ne l’avaient toujours été. Le manque ne rendait leurs retrouvailles que plus intenses encore. Elle avait le sentiment de revivre, Grace. C’était comme si elle était restée trop longtemps sans pouvoir respirer, et qu’elle retrouvait enfin son oxygène. Car c’était ce qu’il était, William. Il était son oxygène, sa drogue, sa raison de vivre. Et c’était avec un plaisir non dissimulé qu’elle le retrouvait, lui… Ainsi que toutes les sensations qu’il était bien le seul être capable de lui procurer. Son désir, déjà bien présent en elle depuis leur petit moment dans le parc, ne faisait que s’accentuer en sentant l’homme de sa vie l’attirer dans la douche sans même prendre la peine d’ôter leurs derniers vêtements. L’eau froide glissait contre leurs corps brûlants mais, loin de refréner leurs envies, elle ne faisait que les intensifier. La jeune femme prolongeait chacun des baisers ardents de William tout en laissant ses mains parcourir ce corps qu’elle désirait tant. Elle sentait sa peau frissonner sous ses doigts, mais elle n’était pas en reste. Le moindre geste qu’il pouvait lui offrir ne faisait que l’électriser un peu plus encore. Mais ce n’était pas assez, c’était encore tellement loin de ce dont elle avait tant envie. A peine débarrassée de sa brassière, la belle s’empressa d’enlacer leurs deux corps, plaquant sa poitrine contre son torse. Elle profitait de ses caresses, ses baisers. Si elle s’était amusée, quelques minutes plus tôt, du pouvoir qu’elle pouvait avoir sur lui, il n’en était plus rien à cet instant. Elle était tout autant sous son emprise quand il partait ainsi à la rencontre de son corps. Elle ne cherchait pas à contenir ses soupirs de plaisir qui devenaient de plus en plus lourds au fil des secondes. Elle s’agrippait à lui comme si elle ne voulait plus jamais s’en détacher, comme si elle voulait que leurs corps se lient sans plus attendre. Les battements de son cœur s’accéléraient de plus en plus alors qu’elle sentait son corps devenir plus brûlant encore malgré l’eau qui coulait sur sa peau. Plus impatiente encore, elle ne se sentait plus capable d’attendre longtemps puisqu’elle finit par glisser ses mains contre le bassin de William. Le débarrassant d’un seul geste de son jogging mais aussi de son sous-vêtement, elle ne pouvait s’empêcher d’admirer la vue qu’il lui offrait. Ce corps dont elle avait été privée si longtemps, trop longtemps. Ce corps qu’elle désirait comme, jamais, elle n’avait désiré aucun autre corps. Il n’imaginait pas combien il la rendait dingue, combien elle en était folle. Mais, face à sa réaction, le jeune homme laissa échapper un sourire presque malicieux qu’elle effaça rapidement en allant l’embrasser. Le contact de ses lèvres la fit chavirer un peu plus encore. Elles lui manquaient déjà. Prolongeant ce baiser brûlant avec envie, les deux amoureux laissaient leurs langues se retrouver une nouvelle fois dans ce ballet endiablé qui leur plaisait tant. Elle sentait en même temps les mains de William glisser sous sa petite culotte pour retrouver ses fesses. Un gémissement s’échappa des lèvres de Grace pour se perdre contre les siennes avant qu’il ne finisse par saisir le dernier bout de tissu qu’elle portait pour le faire descendre le long de son corps. Se retrouvant complètement nue à son tour, elle pouvait sentir son bassin contre le sien, son intimité si proche mais encore si loin de la sienne. Et comme si c'était encore trop loin de lui suffire, elle se collait plus encore contre lui. Elle interrompit leur baiser passionné pour mordiller avec envie la lèvre inférieure de son homme. - William… murmura-t-elle dans un soupir d'impatience, comme pour lui faire comprendre qu’elle ne voulait plus attendre. Elle ne voulait faire plus qu’un avec lui. Elle voulait le retrouver, enfin.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Mer 7 Juin - 22:18



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Un leurre oui, ou plutot une lubie assez étrange, un défi stupide ou alors une simple vengeance ... dans tous les cas ça ne faisait que les rendre un peu plus dingue l'un de l'autre. Au point qu'ils ne puissent plus du tout contrôler quoi que ce soit. Remarque heureusement que ça avait toujours fonctionné dans ce sens entre eux ! Le manque les avaient toujours poussé à ce retrouver ! Ils avaient toujours étaient attirés l'un vers l'autre sans qu'ils ne puissent y changer quoi que ce soit, c'était comme si une force les ramenaient toujours l'un vers l'autre. L'amour y était pour beaucoup oui ! Grace et Will on toujours eu un amour démesuré, un amour qui les dépassent eux même parfois. Ils avaient atterri dans cette douche, l'un contre l'autre incapable de contrôler quoi que ce soit, ce dévorant de baiser langoureux, passionné. Tous ce dont ils avaient envie c'était de ce retrouver, pleinement et entièrement ! Comme quoi ce manque n'avait fait que les pousser à devenir de plus en plus accro l'un à l'autre plus qu'ils ne l'étaient déjà. Sous ses doigts, William négligeait aucunes parcelles de la peau de sa femme mais Grace ne l'épargnait pas non plus ! Ce débarrassant rapidement, l'un comme l'autre des vêtements qu'ils portaient en trop, voilà que les deux époux ce retrouvaient entièrement nus toujours sous l'eau tiède de la douche. Les baisers, les caresses, ce n'était plus suffisant et Grace lui fit rapidement comprendre qu'elle avait besoin de lui, à vrais dire lui non plus ne voulait plus ce contentait de simples baisers ou de simple caresses. Reculant doucement son visage pour plonger son regard dans le sien quelques instants, Will la fixait avec envie alors qu la jeune femme s'approchait pour venir mordiller sa lèvre. Il savait ou elle voulait en venir, cette façon qu'elle avait de murmurer son prénom, cette voix si chaude et troublée, elle n'imaginait pas l'effet que ça lui faisait. Glissant l'une de ses mains contre sa nuque et l'autre contre sa taille, il la fixait toujours de la même façon. Il la dévorait même du regard, comme si il était prêt à lui sauter dessus d'une seconde à l'autre, mais il savait ce qu'elle voulait et il en avait tout autant envie qu'elle. Et il n'avait pas besoin de réfléchir pour lui donner ce dont elle avait envie puisque attirant son corps contre le sien, il créa tout en douceur ce contact tant désiré. Sa virilité allait à la rencontre de son intimité dans un doux va et viens sans qu'il ne la lâche du regard. C'était pourtant difficile de soutenir son regard puisque entre deux soupirs de plaisir, il avait parfois du mal à garder les yeux ouvert. Ça lui avait manqué ... terriblement manqué !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Love me... If you dare. ~ Graal ღ  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-