AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Love me... If you dare. ~ Graal ღ  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Jeu 8 Juin - 23:07


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Ils n’avaient jamais su se passer l’un de l’autre. Même lorsqu’ils se détestaient, même lorsqu’ils se haïssaient, ils finissaient toujours par se laisser tenter par l’appel de leurs corps. C’était comme s’il y avait une force physique supérieure, une attraction entre leurs corps qu’ils étaient incapables de contrer. Tout autant que la Terre était attirée par le Soleil, Grace était attirée par William. Et cette attirance avait fini par avoir raison d’elle. Parce que, sans pouvoir se retenir, la jeune femme appela l’homme de sa vie à elle. Elle ne pouvait plus attendre, elle ne voulait plus attendre. Elle voulait retrouver cette union entre leurs deux corps, cette symbiose si intense entre eux. Et tant pis si c’était elle, cette fois, qui paraissait la plus impatiente. Le désir avait pris possession de son corps tout entier. Elle sentait ce vide en elle, cette envie qu’il devait absolument combler. Elle le voulait en elle, et maintenant. Et, heureusement pour elle, son mari semblait tout aussi empressé qu’elle de la retrouver. A peine avait-elle murmuré son prénom qu’il approcha l’une de ses mains de sa nuque tout en posant l’autre contre sa taille pour la maintenir près de lui. Il la dévorait toujours autant du regard, ce regard qui la brûlait tellement il était intense. Rapprochant son corps du sien, William finit enfin par créer ce contact tant désiré entre eux. Il s’inséra en elle, déclenchant par la même occasion un long gémissement de sa belle. C’était presque incroyable, c’était inimaginable, ce qu’elle ressentait. Enfin, ils ne faisaient plus qu’un. Et, bon sang, il ne pouvait même pas imaginer à quel point il avait pu lui manquer. Elle avait la sensation de se retrouver pleinement en même temps qu’elle le retrouvait, lui. Comme des âmes sœurs qui se retrouvaient enfin après s’être cherchés toute une vie. Ses bras autour du cou de son homme, son regard plongé dans le sien, elle savourait chaque mouvement qu’il effectuait en elle avec sensualité. Et, en même temps, elle sentait l’eau venir caresser sa peau, glissant contre leurs deux corps unis par l’amour. C’était tellement bon, elle en soupirait de plaisir. Elle sentait peu à peu le plaisir l’envahir à chaque va-et-vient, elle sentait aussi les battements de son cœur qui s’accéléraient de plus en plus dans sa poitrine. Mais ce n’était pas assez, ce n’était jamais assez. Elle avait attendu ce moment trop longtemps pour pouvoir se contenter de cette douceur, ce désir encore bien trop contrôlé à son goût. Elle avait envie de le sentir plus fort, plus vite, plus loin. Elle remonta l’une de ses jambes contre la taille de William pour mieux sentir ses coups de reins au creux de sa féminité. Et, elle n’attendit pas non plus longtemps pour approcher son visage du sien pour s’emparer de ses lèvres avec les siennes avec fougue. Son baiser était torride, violent, presque bestial. Comme pour lui signifier la passion qui l’animait, cette flamme qu’il fallait à tout prix qu’il vienne éteindre avant qu’elle ne se consume.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Jeu 8 Juin - 23:52



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Que ce serait il passé si ... ils n'étaient jamais tombé l'un sur l'autre ? Que serait il arrivé ? Seraient ils toujours à la recherche de leur âme sœur ? Parce qu'une chose était claire ! Grace c'est et ce restera à jamais son âme sœur. Sa moitié, et pas seulement parce qu'ils c'étaient mariés ou parce qu'il était amoureux d'elle depuis le premier jour, non il y avait toujours eu plus que ça entre eux, bien plus qu'un union basique tel que le mariage ou l'amour. Dans leur cas, on pouvait presque parler d'un coup foudre, quelques choses de bien plus intense ! Une attirance ! Quoi qu'il puisse ce passer entre eux, leur amour finirait toujours pas les ramener l'un vers l'autre, c'était inexplicable, fort, intense ... un amour aussi beau que difficile ! S'aimer d'une telle façon n'était pas facile, parce que ça pouvait conduire le plus saint des hommes à la folie ! Un amour tel que celui ci n'est pas le genre de chose que l'on peu contrôler. Sa prend aux tripes et ça fait autant de mal que de bien ... il ne savait pas que ça pouvait être aussi violent, il ne pensait pas non plus aimer quelqu'un de cette façon un jour. Mais il avait finit par tomber sur Grace et sa vie avait complètement changée. Ils avaient tenté de lutter contre ça, volontairement en plus ... à croire qu'ils en étaient capable, mais l'envie de l'autre avait rapidement reprit le dessus sur les deux époux. A peine retrouvé ils avaient déjà besoin de plus, de beaucoup plus et sa femme lui faisait comprendre sans trop de mal ! Ce fixant droit dans les yeux, ça n'avait rien de tendre comme regard. C'était même tout le contraire, c'était violent cette façon qu'elle avait de lui faire comprendre qu'elle le voulait, maintenant et peu importe si elle cédait ! De toute façon au point ou ils en étaient, ça n'avait plus la moindre importance parce que dans ce genre de jeu il n'y avait jamais de vainqueur. Obéissant et surtout impatient, William avait finit par lui donner ce qu'elle voulait, s’insérant très doucement en elle dans un râle de plaisir mêlé à ses soupirs de plaisir, William ouvrit de nouveau rapidement les yeux pour contempler l'expression de son regard. Il aimait voir son regard s'assombrir de plus en plus au fur et à mesure de ses coups de reins, il ne pourrait jamais ce lasser de ce spectacle. Sa main posée contre sa nuque, il maintenait son visage proche du sien, au point de sentir son souffle contre ses lèvres, assez proche pour venir frôler ses lèvres des siennes sans jamais déposer ne serait ce qu'un baiser contre celles ci. Son regard noir de désir, noyé dans le sien, il tenait toujours fermement sa taille sentant toujours l'eau couler sur leur deux corps désormais unis. Mais ça ne semblait plus suffire, la tendresse, la douceur ... ce n'était jamais suffisant très longtemps avec Grace ! L’abstinence, c'était surtout à cause de ça que ce n'était plus suffisant, sentant l'une de ses jambes remonter le long de sa taille, il saisi tout de suite sa cuisses avant qu'elle ne vienne capturer ses lèvres dans un baiser bien plus sauvage presque bestiale. Elle ne faisait qu'attiser ce feu en lui le poussant à ce laisser consumer de plus en plus et c'est ce qu'il finit par faire. Prolongeant ce baiser, il la plaqua contre l'une des parois de la douche en accélérant doucement la cadences de ses coups de reins. Serrant sa cuisse contre sa taille son autre main plaquée contre le mur juste derrière elle, il était de moins en moins délicat, les caresses qu'il lui offrait étaient de plus en plus forte, plus rapide, plus profonde. Il sentait son cœur s'affoler alors qu'il avait de plus en plus de mal à prolonger ce baiser, en faite il avait surtout du mal à rester silencieux et reprendre son souffle mais dès qu'il en avait l'occasion il s'empressait de retrouver ses lèvres, l'embrassant toujours aussi sauvagement, sentant peu à peu cette vague de plaisir monter en lui. Ils s'en approchaient dangereusement à chaque fois, mais Will voulait faire durer cet instant, encore et encore alors il ralentissait parfois l'allure avant de reprendre son assaut de plus belle, ils avaient bien trop longtemps enduré la séparation pour ne pas faire durer le plaisir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Ven 9 Juin - 12:08


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Grace ne pouvait même pas imaginer ce qu’aurait pu être son existence, sans lui. Elle ne parvenait pas à concevoir une vie sans William, simplement parce qu’il en était l’essence même. C’était lui qui lui apportait ce bonheur au quotidien, ce sentiment d’être parfaitement à sa place à ses côtés. Elle était incapable d’imaginer qu’il ne soit plus là, parce que sa vie entière tournait autour de lui. Cette vie, ils l’avaient construite ensemble. Il était son mari, l’homme de sa vie… Mais il était aussi le seul être capable de tout bouleverser en elle. Elle n’imaginait pas un jour ressentir quelque chose de si intense pour un homme. Elle n’était qu’une gamine de seize ans qui passait son temps à jouer avec les garçons, et puis elle l’avait rencontré. Et il avait tout changé. Et, quelque part, elle en était convaincue… Il était son âme sœur. Elle était certaine que, même s’ils s’étaient rencontrés aujourd’hui seulement, même s’il n’était rien pour elle, il saurait chambouler sa vie entière en un regard. Elle n’était pas capable de lutter contre cette fusion entre eux, cette connexion invisible et pourtant évidente. Cette attraction était bien plus forte qu’elle pour qu’elle puisse lutter. Même quand elle essayait, elle ne parvenait jamais à résister longtemps face à cet amour si indescriptible. Ce n’était pas toujours facile, non. C’était un amour violent, passionnel, le genre d’amour qui pouvait tout vous donner avant de tout vous reprendre brutalement. C’était un amour qui pouvait engendrer le meilleur mais aussi le pire. C’était foudroyant, parfois douloureux. C’était une passion qui les consumait, un amour dévorant qui brûlait à chaque instant en eux. Elle ne le ressentait pas uniquement dans son cœur mais dans chaque parcelle de son corps. Elle l’avait dans la peau. Et elle le ressentait plus que jamais dans ces moments où ils ne faisaient qu’un. Leurs regards plongés l’un dans l’autre avec intensité, ils se dévoraient des yeux tout en savourant enfin cet instant qu’ils avaient attendu une éternité. C’était tellement bon de le sentir en elle, de sentir leurs deux corps unis comme si, plus jamais, ils ne se sépareraient. Leurs souffles se mêlaient sans qu’ils ne se quittent des yeux, décuplant le désir qu’elle éprouvait de plus en plus. Et, peu à peu, elle sentait le plaisir l’envahir au fil des vas et viens qu’il leur offrait. Mais elle avait envie de plus, elle avait besoin de plus. Relevant sa jambe contre William, il s’en saisit aussitôt alors qu’elle lui volait un baiser torride et sauvage. Elle l’embrassait avec envie, laissant sa langue caresser la sienne inlassablement, avidement, voracement… Comme si elle voulait le dévorer sur place. Tout en prolongeant son baiser, son mari finit par la plaquer contre la paroi de la douche. Adossée contre celle-ci, sa cuisse toujours maintenue fermement par William, elle s’agrippait quant à elle à son cou avec l’une de ses mains, l’autre restant posée contre son torse. Elle profitait de ses mouvements en elle qui s’accéléraient de plus en plus. Il devenait plus fougueux dans ses gestes, plus passionné, de sorte qu’elle sentait son plaisir augmenter à une vitesse impressionnante. Elle avait de plus en plus chaud, Grace. Les battements de son cœur prenaient un rythme effréné alors que son souffle devenait de plus en plus irrégulier au fil des assauts de l’homme qu’elle aimait. Elle ne parvenait plus à prolonger leurs baisers qui devenaient de plus en plus brefs. Ses soupirs se transformaient en gémissements de plaisir sous les coups de reins de son mari, des gémissements de plus en plus forts et incontrôlables. Elle pensait ne plus pouvoir tenir longtemps, elle s’agrippait violemment à l’aide de ses ongles à William. Mais, à chaque fois qu’elle sentait le plaisir ultime menacer de la submerger, elle sentait aussi qu’il ralentissait la cadence de ses mouvements. Elle avait la sensation d’en être de plus en plus proche, mais il finissait toujours par l’en empêcher. Il faisait durer le plaisir, et c’était surement la torture la plus délicieuse qu’il pouvait y avoir… Mais cela restait de la torture. Laissant sa tête retomber contre la paroi derrière elle, Grace ne contrôlait plus son propre corps. Il la possédait totalement, il pouvait en faire ce qu’il voulait. Et il semblait vouloir en profiter pour la torturer un peu plus. Alors qu’il reprenait une nouvelle fois ce rythme effréné, la belle sentait des petites vagues de plaisir la submerger à chaque fois que son intimité entrer dans la sienne, la poussant à laisser échapper un cri à chaque coup de rein. – Bordel, William… gémit-elle alors qu’il ralentissait une nouvelle fois son allure. Il était en train de la rendre folle… Mais c’était tellement bon.



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Ven 9 Juin - 12:43



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tout comme elle, il l'avait dans la peau, il ne pensait que ça pouvait arriver un jour, avant elle il était bien loin de s'imaginer que l'amour c'était ça ! Une passion dévorante qui vous ronge jusqu'au bout. Une passion qui vous poussez à perdre la tête, à ne plus savoir quoi faire ! C'était bon mais ça faisait mal à la fois ! Le genre de passion qui peu tous vous donner avant de tous vous reprendre ! C'était un plaisir violent et agréable à la fois. Avec Grace, c'est ce qu'ils vivaient au quotidien tous les deux, de l'amour à la haine, de la passion à la douleur ... le couple n'avait rien de sein ! Et pourtant ils ne pouvaient pas vivre sans. Ils le prouvaient encore une fois, là dans cette douche alors que leur échange ce faisait de plus en plus violent et intense. Tenant fermement sa jambe contre sa taille, Will avait finit par la plaquer contre l'une des parois de la douche afin de rendre leur acte bien plus intense comme elle le demandait. Accélérant de plus en plus ses vas et viens, son souffle était de plus en plus saccadé au point qu'il ne pouvait même plus prolonger ce baiser, ils étaient de plus en plus bref. Les soupirs de plaisirs ce changeaient peu à peu en gémissement bien plus distinct. Leurs souffles ce mêlaient l'un à l'autre alors qu'il continuait son assaut de plus en plus vivement. Il ne parvenait pas à la lâcher les yeux, il voulait la voir céder, craquer, prendre du plaisir comme lui il en prenait à la retrouver. Serrant d'avantage sa cuisse contre sa taille, son autre main vint ce poser contre sa nuque alors qu'il sentait les ongles de sa femme griffer violemment sa peau, laissant surement quelques marques, mais cette légère douleur n'était rien à côté du plaisir qu'ils partageaient tous les deux. A chaque fois qu'il sentait le plaisir ultime approcher, il ralentissait l'allure comme pour faire durer le plaisir avant de reprendre un rythme effréné. La poussant même à crier à chaque fois que sa virilité entrait en contact avec la sienne, cette caresses si violente et douce à la fois. Ralentissant une nouvelle fois l'allure pour faire durer ce plaisir encore et encore, son regard noir de plaisir toujours plongé dans le sien, il reprenait doucement son souffle avant d’accélérer de nouveau la cadence de ses caresses, gémissant de plaisir à chaque fois qu'il entrait en elle, tentant désespérément de l'embrasser alors qu'il sentait cette vague de plaisir monter en lui encore et encore. Cette fois il ne tenta pas de ralentir les choses, au contraire. Il continua encore et encore jusqu'à ce que leur plaisir atteigne son apogée. L'attirant contre lui à chaque coup de rein de plus en plus vigoureux, il ne contrôlait plus rien. Envahi par cette vague de plaisir au bout de quelques secondes, Will poussa un dernier gémissement de plaisir, dans un dernier coup de rein, un dernier effort sentant cette orgasme foudroyant. Laissant son corps contre celui de sa femme, le front posé contre la paroi de la douche, tout proche de son cou. Il ne bougeait plus, il prenait surtout le temps de retrouver son souffle et surtout ses esprits. Comme à chaque fois après l'amour, il avait du mal à revenir sur terre. Tenant toujours fermement sa cuisse contre lui, il laissa sa main glisser contre sa taille avant d'aller embrasser sa peau. C'est dingue, même après ce qu'ils venaient de partager, il avait toujours autant envie d'elle. - On devrait faire abstinence plus souvent ... Si ça rendait le retrouvailles toujours aussi intense oui ! Pourquoi pas ! Reculant doucement son visage pour plonger son regard dans le sien, il s'approcha une nouvelle fois pour lui voler un baiser. - T'imagine pas combien de je t'aime ! Murmura t'il tout contre ses lèvres retrouvant peu à peu ce regard rempli de tendresse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Ven 9 Juin - 16:44


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



L’amour n’était pas quelque chose qu’on pouvait imaginer. Il ne se racontait pas, il se vivait. Cela faisait près de vingt ans maintenant qu’elle avait la chance de ressentir ce sentiment si incroyable et si exceptionnel. Et c’était à William qu’elle le devait. Il était son premier et unique amour, l’amour de toute une vie. Pour cette seule raison, elle savait qu’elle ne pourrait jamais l’oublier. Il lui avait fait découvrir cette passion dévorante, cet amour qui prenait aux tripes. Il pouvait les amener au plus haut comme les descendre au plus bas. Mais, qu’importe tout ce qu’il était capable d’engendrer, cet amour était la plus belle chose qui avait pu lui arriver. Et jamais, elle ne pourrait s’en passer. Elle se laissait consumer par cette symbiose entre eux, cette alchimie qu’elle n’avait ressentie qu’avec lui. Et l’union de leurs deux corps qui n’était que le reflet de celle qui liait leurs cœurs. Elle sentait cette envie la transporter, ce désir qui devenait plaisir. Son corps brûlant contre le sien, elle profitait de chacun des mouvements passionnés, rapides et puissants qu’il exécutait au sein de son intimité. Les soupirs devenaient des gémissements, puis se transformaient carrément en cris d’extase. Elle n’était même plus capable de prolonger les brefs baisers qu’il déposait contre ses lèvres. Tout son corps n’était plus que plaisir, un plaisir délicieusement soumis à la volonté de William. Sans s’en rendre compte, elle s’agrippait à son corps, laissant ses ongles marquer violemment sa peau sous ses assauts. Son regard s’assombrissait un peu plus à chaque coup de rein qu’il lui offrait. Le cœur battant, la respiration haletante, elle se laissait submerger par le plaisir, croyant chaque fois arriver à son paroxysme avant qu’il ne ralentisse subitement son allure. Elle gémissait d’impatience, elle entendait ses râles de plaisir également à chaque fois qu’il entrait en elle. Et cela ne faisait que la rendre un peu plus dingue encore. Une fois encore, elle sentait cette vague de chaleur provenir de son bas-ventre, pour submerger peu à peu son corps. Mais il ne diminuait plus la cadence de ses vas et viens. Au contraire, il agrippait fermement le corps de sa belle qu’il attirait contre lui simultanément à chacun de ses coups de reins. Elle ne contrôlait plus rien, et elle sentait combien c’était réciproque. Il n’y avait plus que leur plaisir qui comptait, un plaisir qui finit enfin par arriver à son apogée dans un dernier mouvement. Elle laissa un cri de plaisir s’échapper de ses lèvres en sentant cette vague de jouissance la submerger. C’était bon, bordel, c’était tellement bon. Fermant les yeux quelques instants pour savourer cet orgasme foudroyant, Grace se laissait envahir par cette sensation de bien-être si agréable après l’amour. Elle avait encore le souffle court, et la peau brûlante malgré l’eau qui continuait de couler le long de son corps. Blotti contre elle, William semblait avoir autant de mal qu’elle à retrouver la réalité. Il retenait toujours sa cuisse avec fermeté d’une main tandis que l’autre agrippait sa taille. Il embrassait encore sa peau, laissant cette sensation de brûlure sous ses lèvres. Posant sa main contre son dos, elle le caressait du bout des doigts avec délicatesse avant d’esquisser un sourire en entendant ses paroles. Il était clair que l’abstinence avait du bon… Parce que leurs retrouvailles n’avaient été que plus intenses encore. Mais elle ne pouvait pas supporter une telle distance, pas encore. – C’est trop dur… De rester loin de toi… avoua-t-elle, la respiration encore irrégulière alors qu’elle retrouvait peu à peu ses esprits. William recula à cet instant, la poussant à plonger son regard dans le sien. Elle le contemplait de ce regard toujours brûlant, de ce plaisir qu’ils venaient de partager mais aussi de ce désir toujours présent en elle. – Et moi, je t’aime encore plus. murmura-t-elle avant de s’approcher de lui pour l’embrasser avec langueur. Elle sentait une nouvelle fois cette envie qui l’envahissait malgré elle. Elle avait trop attendu ce moment pour ne pas en redemander, surtout insatiable comme elle était. – William… dit-elle en frôlant ses lèvres d’une voix qui en disait déjà long sur ses intentions. Mais elle voulait tout de même lui laisser le temps de récupérer un peu. Laissant ses mains glisser le long de son corps, elle se saisit finalement du tube de gel douche pour en sortir un peu et commencer à masser le torse de son homme, presque innocemment. Même si son regard, lui, était toujours aussi intense. – On n’a même pas pris le temps de se laver. lança-t-elle d’une petite voix malicieuse alors que ses doigts descendaient doucement le long de son torse pour arriver sur son ventre. Baissant les yeux vers les vêtements à leurs pieds dans la douche, un sourire amusé apparut sur son visage. A vrai dire, ils s’étaient sautés si vite qu’ils n’avaient eu le temps de rien. Mais elle comptait bien profiter de cet après-midi tout entier en sa compagnie pour le retrouver, encore et encore.




  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Ven 9 Juin - 18:24



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'est clair que ce n'est pas quelque chose qui s'explique ou qui peu ce comprendre sans l'avoir vécu avant. Ce n'était pas possible, il fallait le vivre pour comprendre, le ressentir, trouver son âme sœur et lui il avait eu la chance de le trouver. Il avait eu la chance de trouver la femme de sa vie et jamais il ne pourrait vivre ça avec une autre qu'elle ! Aucunes autres femmes n'étaient à la hauteur de Grace à ses yeux, il n'y avait toujours eu qu'elle et ça resterait ainsi jusqu'à la fin. Ils avaient enfin finit par ce retrouver, comme ils le souhaitait tant après des semaines d’abstinences, leurs retrouvailles furent assez violentes, forte en émotion mais c'était tellement bon de la retrouver, retrouver cette fougue, cette envie ... ce laisser contrôler par cet envie surtout ! Ce laissant envahir par cette vague de plaisir, les deux époux retrouvaient enfin le calme après l'amour comme toujours ils retrouvaient cette tendresse bien que l'envie et le désir était toujours présent malgré tous. Tenant toujours fermement sa cuisse contre lui alors que son autre main ce glissait doucement contre sa taille, ses lèvres s'approchaient peu à peu de son cou pour y déposer de doux baiser qui faisaient encore leurs petits effets sur la peau humide de sa femme. L'abstinence avait du bon oui ! Si les retrouvailles ce passaient toujours de cette façon ... quoi que entre eux c'était toujours intense ! Il n'y avait pas forcément besoin d'une séparation pour que ce soit ainsi. Mais la réponse de sa femme le fit sourire, c'était même très touchant. Reculant simplement son visage pour pouvoir plonger son regard dans le sien, il ne disait rien ... juste qu'il combien il l'aimait ! C'était même plus la peine de le lui dire puisqu'elle le savait déjà, il venait surtout de lui prouver. Frôlant simplement ses lèvres, il ce mit à rire légèrement lâchant finalement sa cuisse pour venir déposer sa main contre sa nuque. - Je sais pas si c'est possible ça ! Je t'aime déjà à un point inimaginable ! A ce jeu là, ils n'y avait jamais de vainqueur mais l'important c'est que malgré toutes ses années c'était toujours vrais, ils s'aimaient encore follement. Approchant son visage, elle captura finalement ses lèvres dans un baiser toujours aussi langoureux mais beaucoup plus tendre que les précédents, le calme après l'amour. Bon sang, il avait encore envie d'elle, ce simple baiser ne faisait qu'attiser le désir qu'il ressentait pour elle, même si ils venaient de l'assouvir c'était limite si il n'avait pas envie de recommencer ! Oui, il est trop accro ! Reculant une nouvelle fois ses lèvres, elle murmurait son prénom et lui ce contentait de la fixer d'un regard beaucoup plus joueur, intéressé. Parce qu'il connaissait parfaitement ce regard ! Il savait ce qu'elle avait en tête ou plutot il pensait le savoir ! - Mon amour ... Répondit il dans un murmure alors qu'elle attrapait fermement le tube de gel douche pour en prendre dans sa main et l'étaler sur son torse. Jusque là, rien de provoquant, sauf qu'elle avait une façon bien à elle de le faire, une façon qui en disait long sur ses envies. - On à encore tous notre temps ! Répondit il en la fixant toujours avec intensité. Prenant l'autre bouteille de gel douche, il en prit dans sa main avant de l'étaler contre ses bras, sans la quitter du regard. Cette légère odeur enivrante ... bon sang il pourrait la croquer. Remontant doucement sur ses épaules sa nuque, il descendit doucement contre son buste, sa poitrine puis son dos. - Tu sent bon, ça donne envie de te croquer ! Dit il en largue sourire sur les lèvres avant de baisser les yeux vers le vêtement trempé qui ce trouvait au fond de la douche. Tellement pressé de ce retrouver, ils n'avaient même prit la peine de ce débarrasser de leurs affaires. - T'avais tellement hâte de me retrouver qu'on à même pas prit la peine de ce déshabiller avant de prendre la douche ! Comme si elle était la seule fautive !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Dim 11 Juin - 12:58


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




C’était tellement bon de retrouver l’homme qu’elle aimait. Il ne pouvait même pas imaginer les sensations si intenses, si prenantes qu’elle avait ressenties en s’unissant à lui. Ce n’était pas seulement un plaisir physique même s’il avait été ravageur… Retrouver l’odeur de sa peau, sa douceur, ce corps dont elle avait tant rêvé… C’était merveilleux, idyllique. Mais c’était aussi le fait de le retrouver, lui. Retrouver cette alchimie entre eux, cette fusion qui allait au-delà de leurs corps parce qu’elle la ressentait du plus profond de son âme. Elle se sentait plus vivante que jamais lorsqu’ils partageaient des moments aussi intenses. Le cœur battant encore à vive allure, elle tentait de retrouver ses esprits bien que son corps était toujours aussi sensible au contact de William. Les baisers qu’il déposait dans son cou avaient le don de l’électriser. Elle savourait chacun d’entre eux avec délectation alors que sa respiration reprenait peu à peu un rythme plus régulier. Elle était bien d’accord avec son mari pour dire que l’abstinence avait du bon… Les retrouvailles étaient des plus torrides. Seulement, elle se voyait mal supporter cette attente interminable entre chaque étreinte qu’ils partageaient. D’autant plus qu’ils n’avaient jamais eu besoin de faire désirer ces moments pour les rendre aussi extraordinaires. Partageant un doux sourire avec lui alors qu’ils s’avouaient combien ils s’aimaient, Grace le contemplait avec tendresse. Ils pouvaient se disputer longtemps pour tenter de savoir lequel des deux aimait le plus l’autre… Un jeu auquel ils jouaient alors qu’ils n’étaient encore que des adolescents, mais qui était toujours d’actualité même après des années. Et, pour cause, ils s’aimaient tellement qu’il était difficile d’imaginer pour chacun d’eux que l’autre avait des sentiments aussi forts à son égard. Le sourire de la belle devint plus amusé lorsqu’elle entendit la réponse de son époux. – Ça te laisse entrevoir l’immensité de mon amour pour toi. affirma-t-elle avant de retrouver pleinement la terre ferme. Elle était encore chamboulée par tout le plaisir qu’elle venait de prendre mais, comme si cela ne suffisait pas, elle s’approcha à nouveau de lui pour lui voler un baiser langoureux. Elle l’embrassait amoureusement, avec cette tendresse plutôt loin de la passion de leurs derniers baisers. Mais elle sentait déjà cette chaleur qui envahissait à nouveau son bas-ventre. Elle n’était pas rassasiée de lui, pas encore… C’était comme si elle avait besoin de rattraper tout ce temps perdu. Ou alors, elle était définitivement trop accro à cet homme. Et, à la façon dont il prolongeait son baiser, elle devinait combien c’était réciproque. Le désir s’emparait une nouvelle fois des deux amoureux avant qu’elle ne se saisisse de l’un des flacons de gel douche à leur disposition. Un petit sourire apparut sur les lèvres de la jolie blonde lorsqu’elle entendit le petit surnom avec lequel il l’appelait. Et, sans attendre plus longtemps, elle exécuta aussitôt les envies qui la traversaient. Son regard plongé dans celui de William, elle étalait avec sensualité le liquide parfumé contre sa peau. Elle ne négligeait aucune parcelle de son torse qu’elle prenait plaisir à caresser. Elle ne quittait pas son mari des yeux, comme pour créer à nouveau ce trouble en lui alors qu’il finissait par l’imiter. Un sourire malicieux sur les lèvres, elle se laissait faire tandis qu’il commençait à s’occuper d’elle. Ses bras d’abord, puis ses épaules, et sa nuque. Elle sentait sa peau frissonner malgré elle sous les doigts de William. Elle se mordit la lèvre lorsqu’il atterrit sur sa poitrine, comme pour retenir les soupirs de plaisir qui menaçaient de s’échapper de ses lèvres. C’était fou comme il savait la rendre fiévreuse, désireuse… En quelques gestes seulement. Elle avait même interrompu ses propres caresses durant quelques secondes, et ce ne fut que lorsqu’il dévia vers son dos qu’elle en prit conscience. A ses mots, elle se mit à lui sourire avec malice. – Ne te prive surtout pas. Il pouvait bien faire ce qu’il voulait d’elle de toute façon. Puis, elle ne l’avait pas épargné avec ses ongles. Les traces rouges qu’elle avait laissées étaient très visibles même si elle était la seule qui pourrait les voir. Quand il évoqua les vêtements trempés à leurs pieds, Grace prit une mine offusquée. Comme si c’était sa faute… – C’est toi qui m’as entraînée dans la douche sans me laisser le temps de réagir ! Et c’était loin de lui avoir déplu, il fallait l’avouer. Baissant ses mains vers le bassin de William, elle s’occupait cette fois de ses fesses avant de revenir au plus près de sa virilité. Elle n’avait pas attendu longtemps pour retrouver ses ardeurs. Mais, reprenant avec malice comme si de rien n’était, elle ajouta. – C’était toi, le plus pressé !



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Dim 11 Juin - 22:03



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] L’abstinence, ça avait du bon, mais ce n'était pas quelques chose que William avait envie de vivre de nouveau puisque c'était bien trop difficile de rester loin d'elle, ou plutot de ce forcer à rester loin d'elle sans aucunes raisons apparentes. Même si les retrouvailles étaient des plus intense et à en juger par le regard qu'elle lui lançait ce n'était surement pas finit. Après tous ça faisait tellement longtemps qu'ils ne c'étaient pas retrouvés tous les deux qu'ils comptaient bien partager ce moment et en surtout en profiter jusqu'au bout. Ça faisait tellement du bien de retrouver cette légèreté avec elle, cette complicité, cette attirance si incontrôlable, celle dont ils c'étaient privé si longtemps sans raison. Il l'aimait oui ! Il n'y avait même pas de limite à cet amour si hors du commun, et il n'avait jamais eu honte ou même peur de lui dire combien il l'aimait. C'est vrais, ce coup de foudre il l'avait eu très jeune, à la seconde même ou il avait posé les yeux sur elle, il n'avait eu aucun doute sur leur relation ! Bien sur à l'époque il n'était pas forcément sur que ça irait aussi loin entre eux mais il avait tout de même espéré que ça fonctionne entre eux. Et aujourd'hui, ils étaient là ! Ils étaient là tous les deux dans cette douche à ce dire combien ils s'aimaient, combien ils tenaient l'un à l'autre. Un petit sourire rêveur sur le coin des lèvres alors qu'il en profitait pour retrouver ses esprits. Touché et amusé à la fois, il n'était pas sur que ce jeu trouve un jour un gagnant ! - Oh ... je vois ! mais je préfère quand même quand tu me montre ! Dans tous les cas il était heureux de constater que malgré tous, elle l'aimait toujours autant, ils s'aimaient toujours autant et pour rien au monde il ne voudrait que sa change. Il était même prêt à tenir ses engagements auprès d'elle, d'être plus présent, être là pour elle, pour leur couple et que ce genre d'instants arrivent plus souvent. Attrapant la bouteille de gel douche, Grace commença à lui passer sur le corps, ils en avaient carrément oublié l'essentiel puisqu'ils c'étaient sauté dessus sans comprendre, maintenant ils avaient tous leur temps. Ce laissant faire en retrouvant tout de même cette proximité, Will ne la lâchait pas des yeux alors qu'elle frottait très doucement son torse, c'était presque plus un massage qu'autre chose mais il aimait ça ! Son corps tous entier était réceptif à ses douces caresses au point qu'il finit par faire la même chose. Attrapant une autre bouteille de gel douche, il commença à passer ses doigts contre sa peau, tous en douceur sans la lâcher du regard. Peu à peu ils étaient surtout en train de faire renaître cette flemme entre eux. Ses bras, ses épaules, sa nuque, sa poitrine puis son dos, elle dégageait un parfum délicat et agréable. Ça lui donnait envie de la croquer oui ! Et d'après elle, il ne devait pas ce gêner pour le faire, elle ne c'était pas gêné pour lui laisser des traces plus que voyantes contre sa peau, bon heureusement elle serait la seule à les voir mais tous de même. - Ne me tente pas ! Quoi que ... Une fois qu'elle n'aurait plus de savon sur la peau pourquoi pas, d'ailleurs il en profita pour lui voler en baiser tout en laissant descendre ses mains dans le bas de son dos l'attirant très doucement contre lui par la même occasion. Il n'était pas en reste non plus, puisque après son torse elle fit descendre doucement ses mains contre son bas ventre, sa taille avant de finalement ce glisser contre ses fesses. - C'est quoi cette mine renfrognée ? C'est pas vrais ! C'est de ta faute ! Tu sais que je réagir très mal aux provocations dans ce genre ! J'y peux rien si je peux pas te résister ! Et c'était vrais et elle était bien placée pour le savoir. - Et puis je suis pas sur que tu veuilles te plaindre ... si ?Mais le pire c'est qu'elle était encore en train de le tenter ! Il sentait ses doigts contre ses fesses avant de revenir très doucement proche de sa virilité. Alors là c'est sur qu'elle allait le faire céder une fois de plus. Fermant brièvement les yeux, il ce mordit la lèvres alors qu'il pressait doucement ses doigts contre ses fesses. - Et toi la plus demandeuse ! Dit il dans un petit sourire, plongeant de nouveau son regard dans le sien. Baissant doucement les yeux vers les mains de sa femme qui ce trouvaient vraiment très proche de sa virilité il ce mit à sourire. - Tu joue à un jeu dangereux là tu sais ? Comme si ça allait suffire pour l'arrêter ! C'est de Grace dont il s'agit. Caressant doucement sa peau plus par plaisir que pour passer le gel douche sur elle, il cherchait surtout lui aussi à la provoquer. - Tu m'as énormément manqué Grace ! Reprit il plus sincèrement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love game power may.
avatar
love game power may.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 5945
∞ arrivé(e) le : 19/11/2014
∞ avatar : Sarah Michelle Gellar.

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Lun 12 Juin - 4:12


 

 
 


« Love me... If you dare.  »
Graal ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Ils avaient dû se priver trop longtemps l’un de l’autre… Trop, pour réitérer l’expérience de l’abstinence. Et trop aussi, pour s’empêcher de profiter de leurs retrouvailles alors qu’ils avaient encore plusieurs heures pour eux, et pour eux seuls. C’était tellement rare, en journée en tout cas, que Grace comptait bien savourer chaque seconde aux côtés de l’homme de sa vie. C’était si bon de le retrouver, le retrouver dans tous les sens. Et c’était si bon, aussi, de l’avoir uniquement pour elle. A vrai dire, même si leurs rapports allaient mieux depuis le retour de William de son voyage, elle en avait vraiment besoin. Elle avait besoin de sentir que, comme il le lui avait assuré, elle était toujours une priorité dans sa vie. Elle avait besoin de sentir qu’il était toujours aussi amoureux d’elle qu’elle l’était de lui. Et, à cet instant, elle le ressentait plus que jamais alors qu’ils venaient de faire l’amour, et qu’ils avaient encore besoin de se dire combien ils s’aimaient. C’était pourtant une évidence depuis si longtemps maintenant, mais ce n’était pas quelque chose dont elle pouvait se lasser un jour. Même si aucun d’eux n’aurait surement jamais le dernier mot à ce jeu-là. Aux paroles de son mari, Grace afficha un sourire grandement amusé par sa répartie. – Ah oui… ? demanda-t-elle, sans attendre de véritable réponse puisqu’à la place, elle plaqua sa main contre sa nuque pour s’exécuter aussitôt et lui montrer combien elle l’aimait… L’embrassant avec fougue cette fois, elle prolongea le baiser jusqu’à en perdre son souffle avant de se reculer finalement. Elle n’avait nullement besoin de se faire prier pour lui prouver son amour autant de fois qu’il le voudrait. Mais, cette proximité était dangereuse, alors même que le désir était toujours ancré en eux. Sans même chercher à retenir ses envies, la jeune femme se saisit sans plus attendre de l’un des flacons de gel douche près d’eux pour commencer à nettoyer son époux. A dire la vérité, elle en profitait davantage pour le caresser que pour le laver. Mais elle prenait plaisir à glisser ses doigts sur chaque parcelle de sa peau. Plus que l’odeur du gel, c’était ce qui l’enivrait le plus à cet instant. Son regard plongé dans celui de William, elle le contemplait avec intensité, comme pour lui faire comprendre ce qui traversait son esprit lubrique. Et lui non plus, il ne quittait pas son regard. Il semblait plus que réceptif aux attentions qu’elle lui portait, et il commença même à l’imiter. Si elle aimait toucher son corps, elle était d’autant plus sensible lorsque c’était lui qui venait à la rencontre du sien. Instantanément troublée, elle savourait ses doigts qui glissaient contre elle alors qu’ils se dévoraient du regard, de plus en plus… Souriant avec malice en entendant Will lui demander de ne pas le tenter, elle le fixa avec malice, un air qui ne laissait pas de place au doute sur ses intentions. – Moi, te tenter ? Jamais… Elle aurait pu y consacrer sa vie… Souriant de plus belle alors qu’il l’attirait contre lui, elle se laissa faire, prolongeant même un instant le baiser qu’il lui volait. Et, en même temps, elle laissait glisser ses mains en bas de son corps, avant qu’elles n’atterrissent sur ses fesses. Elle laissa échapper un léger rire en entendant l’argumentation de son mari… Comme si tout était sa faute. – Et moi je n’y peux rien non plus, si tu es incapable de me résister. rétorqua-t-elle avec assurance, bien qu’il n’avait pas tort sur un point… Elle était loin de s’en plaindre. – Au contraire… J’aime quand tu es comme ça… Quand ton désir est si fort, que tu n’arrives plus à le contrôler… Ni à te contrôler. avoua-t-elle en se mordillant la lèvre. Et, comme pour le prouver, elle laissait ses mains glisser contre son bassin pour arriver proche de son intimité, très proche. Elle vit ses yeux se fermer un instant alors qu’elle sentait ses doigts se presser contre ses fesses. Elle le caressait du bout des doigts, s’approchant de plus en plus de sa virilité sans jamais la toucher réellement. Elle fit une petite moue boudeuse en l’entendant dire qu’elle était la plus demandeuse… Ce n’était pas sa faute, d’abord. – Et toi le plus… Chanceux ! Non ? Ce n’était pas vraiment la répartie qu’elle recherchait mais elle savait qu’elle était particulièrement… Gourmande, en la matière. Mais aucun homme sain d’esprit s’en plaindrait, alors il pouvait s’estimer chanceux, oui. Baissant les yeux sur les mains de sa femme dangereusement proches de sa virilité, le jeune homme n’hésita pas à lui en faire part. Grace, quant à elle, le contemplait d’un air tout ce qu’il y a de plus angélique. Elle savait bien qu’elle jouait à un jeu dangereux… Mais c’était précisément ce qu’elle adorait le plus. – Je ne vois pas de quoi tu parles… Je te lave, c’est tout… affirma-t-elle innocemment alors même qu’elle se saisissait de son membre de sa main pour le caresser laver avec application. Elle pouvait profiter en même temps des caresses de William contre sa peau, des caresses qui faisaient naitre cette douce chaleur dans son bas-ventre. Elle lui avait manqué… Il n’imaginait pas combien c’était réciproque. – Toi aussi... Si tu savais comme j’ai besoin de ta présence…



  CODAGE DE © MRS HYDE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington
avatar
MR. LE MAIRE ☆ De Wellington

en savoir plus sur moi
∞ posts : 3521
∞ arrivé(e) le : 12/11/2014
∞ avatar : Ioan Gruffudd

MessageSujet: Re: Love me... If you dare. ~ Graal ღ   Lun 12 Juin - 10:55



~ GRAAL~
"Love me...if you dare"ღ

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'était beaucoup mieux quand elle lui montrait combien elle l'aimait ! C'était même beaucoup mieux quand elle lui montrait de cette façon. Plaquant sa main contre sa nuque il n'eu pas le temps de dire ou faire quoi que ce soit qu'elle l'attira contre elle pour l'embrasser d'un baiser langoureux, un baiser qu'il prolongea avec envie, avec plaisir, avec passion jusqu'à manquer de souffle. L'esprit tout retourner, il mit encore un certain temps avant de revenir à lui un sourire rêveur sur les lèvres. Il aimait qu'elle lui montre combien elle l'aimait, combien elle tenait à lui, combien elle avait besoin de lui ! Combien il était important pour elle. Mais c'était loin d'être terminé, puisqu'ils comptaient bien profiter de cette journée rien qu'à eux, c'était tellement rare qu'ils ce retrouvent tous les deux, que ce genre de moment c'était unique. Attrapant le gel douche, la jeune femme commença à le laver ou plutot caresser son corps avec douceur et tendresse bien qu'il ce doutait qu'elle avait déjà quelques chose en tête. Mais il aimait ça, cette façon qu'elle avait de faire glisser ses doigts contre sa peau, son torse, son ventre, il n'y avait rien de mieux sauf quand elle l'embrassait. L'imitant rapidement il laissait ses doigts ce glisser contre son corps sans la lâcher du regard. Il savait à quoi elle était en train de jouer, il savait parfaitement ce qu'elle cherchait à faire mais il aimait ça ! Et il ce faisait même un plaisir d'entrer dans son jeu. - C'est ça fait l'innocente ! Du Grace tout craché ça ! L'approchant d'avantage de lui, il en profita pour lui voler un baiser qu'elle prolongea, bon sang ce genre de moment il aimerait qu'il dure toute une vie. Rien que tous les deux, passer leur temps à s'embrasser. Même si il disait que tous était de sa faute ! Il ne savait pas lui résister et encore moins en la voyant ce déshabiller devant lui en la fixant d'un regard provoquant. - Il faut dire que tu fais tous pour aussi ! Ben tiens, toujours avoir le dernier mot mais d'un autre côté aucuns des deux ne pouvaient s'en plaindre puisqu'ils aimaient ça tous les deux. Et sa femme ce fit même un plaisir d'approuver en disant même qu'elle aimait le voir perdre le contrôle. - Vraiment ? Dit il en souriant amusé alors qu'il sentait ses doigts glisser contre sa peau pour aller ce poser contre son ventre, puis bien plus bas, proche de sa virilité. Quand à lui, il laissa ses doigts ce glisser contre ses fesses qu'il pressa doucement entre ses doigts. Fermant doucement les yeux, brièvement, un large sourire vint ce dessiner contre ses lèvres. Sur les deux, c'est vrais que c'était elle la plus demandeuse mais il n'avait pas à s'en prendre non plus. Hochant doucement la tête, il était d'accord avec elle. Il avait de la chance de l'avoir et pas seulement au sujet du sexe. Il était amoureux d'elle alors vivre avec elle tous les jours c'était une chance, même avec les hauts et les bas. - Je sais ! J'ai vraiment beaucoup de chance et je partagerais ça avec personne d'autre. Souriant tendrement, contrairement à sa femme qui le contemplait avec un air angélique, presque innocent. Quand elle faisait ça c'est qu'elle avait une idée derrière la tête et William n'avait pas besoin de dessin pour comprendre ou elle voulait en venir puisqu'il sentait parfaitement ses doigts ce rapprocher de sa virilité. - Ben tiens, je devrais prendre ma douche plus souvent avec toi alors ! C'est sur que si c'était toujours comme ça, il ne dirait pas non. Elle finit par saisir sa virilité entre ses doigts avant de "laver" comme elle le disait si bien ! Sur William ça n'avait pas du tout le même effet puisque ses simples caresses suffisait à le troubler. Pour cacher ce trouble il essayait tout de même de lui parler, de lui dire combien elle lui avait manqué mais ce ne serait surement pas suffisant pour cacher ce qu'il ressentait. - Mais je suis là ! Et j'ai besoin de toi aussi Grace ! Maintenant plus que jamais on dirais ! S'approchant pour capturer ses lèvres dans un baiser tendre, les caresses qu'elle lui offrait ne l'aidait pas vraiment à rester calme. - On devrait peut être sortir de là non ? Non pas qu'il était mal dans cette douche avec elle, mais ils pouvaient parfaitement ce retrouver dans leur chambre par exemple ou ailleurs. Reculant doucement son visage, il laissait doucement glisser ses doigts contre son ventre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Love me... If you dare. ~ Graal ღ  

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-