AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Love isn't complicated, people are. (Praxtis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 339
∞ arrivé(e) le : 11/09/2016
∞ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: Love isn't complicated, people are. (Praxtis) Mar 20 Juin - 2:50



Love isn't complicated, people are.

♦ Praxtis ♦




Elle n’a aucunement besoin qu’il lui confie ses sentiments pour les deviner. Elle le connait, Sebastien. Il peut paraître froid, provocant, voire même cruel. Mais il n’est qu’un homme blessé, blessé par elle. Ne le voit-il pas ? Ils ne forment même pas un couple qu’elle parvient déjà à lui faire du mal. Elle n’est pas faite pour l’amour, c’est tellement évident. Et des dizaines d’hommes pourraient surement en témoigner. Mais il persiste. Il s’obstine. Il n’est pas comme les autres, Sebastien. Il a vu ce dont elle est capable, et pourtant il est toujours là. Il l’aime, elle sait au fond d’elle qu’il l’aime. Mais ce n’est pas lui qui pose problème. C’est elle, toujours elle. Alors qu’elle est loin d’être aussi indifférente qu’elle le laisse croire, Valentina. Mais elle sait cacher ses pensées, elle sait garder ce masque. Seulement, pour combien de temps ? L’Italien semble vouloir la mettre à bout. Il lui avoue de but en blanc que cette histoire de mariage n’est qu’un prétexte pour se venger. C’est puéril, c’est ridicule. Il ne s’en cache même pas, il veut juste la faire souffrir. Il ignore que c’était déjà le cas, bien avant qu’elle n’apprenne l’existence de ce mariage. Elle souffre depuis ce message, celui où il lui dit que tout est fini. Mais ça, il ne le saura pas, bien sûr que non. Gardant le silence, la jeune femme finit par tenter une approche à peine perceptible. Maladroitement, elle essaye de faire un pas vers lui en lui confiant que son but n’était pas de le faire souffrir, loin de là. C’était justement tout ce qu’elle voulait éviter, Valentina. Qu’ils souffrent, l’un comme l’autre. Mais il ne semble pas comprendre, ou alors il ne veut pas comprendre. Il ne réalise pas qu’il a affaire à la pire garce qui soit, il ne sait pas… Elle pourrait lui dire. Elle pourrait lui avouer qu’il n’était qu’un pion, une cible à avoir. Seulement c’est au-dessus de ses forces. Peut-être qu’au fond, elle se ment à elle-même. Peut-être qu’elle ne veut pas le perdre, même si paradoxalement, elle fait tout pour le pousser à fuir. Elle est compliquée, Valentina. Personne n’a jamais su la comprendre. Et Sebastien parvient à déceler certaines choses invisibles pour les autres… Mais elle reste malgré tout un mystère pour lui. Elle s’en rend compte alors qu’elle l’écoute parler. Il paraît cruellement avoir besoin qu’elle s’ouvre à lui. Il ne sait pas combien elle a peur. Elle n’est pas invincible, elle n’est pas invulnérable. Elle n’est qu’une femme blessée par l’amour qui a trop peur d’y croire une deuxième fois. Pourtant, il est sûr de lui. Il affirme qu’elle mérite l’amour. Bon sang, s’il savait. Ses paroles suivantes l’interpellent néanmoins. Il n’a pas tort lorsqu’il dit qu’ils sont toujours là, même après tout ce temps. Tout la ramène à lui, toujours. Elle détourne le regard sans rien répondre. Mais il ne semble pas prêt à la lâcher. Il avance, toujours un peu plus proche d’elle, il poursuit. – Cela n’a rien à voir avec le fait d’être heureuse ou non… Elle l’était, bien sûr qu’elle l’était. Mais ça n’aurait pas duré. – L’amour, c’est éphémère, Sebastien. C’est beau un temps, puis ça se termine brutalement. C’est comme ça. Les contes de fées, ça n’existe pas. Comment peut-il encore croire en l’amour ? Elle n’en a plus la force depuis longtemps, Valentina. Son regard plongé dans le sien, alors qu’il est si près d’elle, elle sent ses barrières tomber malgré elle. Elle n’arrive plus à les retenir. Ses yeux commencent à briller alors qu’elle lance d’une traite. – Parce que je n’ai pas envie de souffrir ! Parce que je n’ai pas envie que tu souffres non plus ! Je n’ai pas envie de laisser ce que tu appelles «l’amour » venir tout gâcher ! Et ça ne change rien que je… Elle s’arrête brusquement quand elle se rend compte des mots qu’elle allait prononcer. Elle prend peur, et recule d’un pas. – C’était une mauvaise idée de venir ici, je… Je m’en vais. ajoute-t-elle avant de déglutir avec difficulté, le regard désorienté. Elle est plus chamboulée qu’elle ne le voudrait, elle a perdu toute son assurance. Elle tourne les talons pour s’éloigner, pour fuir… Avant que l’émotion ne la submerge totalement, et qu’elle craque.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 240
∞ arrivé(e) le : 15/12/2016
∞ avatar : James Franco

MessageSujet: Re: Love isn't complicated, people are. (Praxtis) Mar 20 Juin - 13:28



~ PRAXTIS~
"Love isn't complicated, people are "ღ

Elle dit ne pas être faite pour l'amour mais c'était uniquement parce qu'elle ne voulait pas y croire, le couple parfait ça n'existe pas ! Seulement, l'Italienne ne voulait même pas ce laisser une chance, elle refusait l'idée de former un couple pourtant elle semblait heureuse quand ils étaient ensemble, elle semblait plutot bien le vivre mais ... elle refusait de lui dire, simplement par fierté. Il avait du mal à la comprendre parfois, parce qu'ils avaient une chance tous les deux, être ensemble pour le meilleur comme pour le pire ! Bien sur que ce ne serait pas simple, ni facile du tous Seulement, elle refusait de leur laisser une chance et Sebastien lui en voulait pour ça. Il savait que jouer avec ses sentiments, lui tourner autour ou quoi que ce soit d'autre c'était un jeu dangereux. Il savait que Valentina pouvait prendre son cœur ou lui arracher sans ménagement en disparaissant de sa vie mais à chaque fois il revenait, à croire qu'il ne comprenait pas la leçon et il en redemandait à chaque fois ! C'était stupide, malsain comme jeu seulement Sebastien ne pouvait pas s'en empêcher parce qu'il l'aimait tout simplement. Et dans le fond il savait qu'elle l'aimait elle aussi mais qu'elle était bien trop fière pour lui dire. S'approchant un peu plus d'elle, il voulait qu'elle comprenne qu'elle aussi avez le droit d'être heureuse et amoureuse surtout. Elle avait le droit au bonheur contrairement à ce qu'elle pensait. Mais bordel elle avait une vision tellement fermé sur l'amour qu'avec elle c'était soit tous blanc, soit tous noir ! La vie est faite de nuance ! Et elle avait tord ! L'amour n'avait rien d’éphémère puisque depuis le premier jours ou il avait posé les yeux sur elle, il était tombé sous le charme, amoureux comme jamais et aujourd'hui malgré le temps, les rancunes, il l'aimait encore. - Comment tu peux le savoir Valentina ! Et tu seulement tombé amoureuse une seule fois dans ta vie ? Moi je peux t'assurer que c'est pas le cas ! C'est pas éphémère ! Sinon je ne serais pas là ! Une façon détournée de lui dire qu'il l'aimait, mais c'est vrais non ? En la voyant, il aurait certainement prit la fuite sans ce retourner mais il n'avait pas eu le courage de fuir. La provoquant encore et encore, Sebastien parvenait à l'atteindre un peu plus chaque secondes au point de le faire craquer. Le regard brillant elle semblait prête à craquer à tout instant, la fixant tout en l'écoutant Sebastien tentait de comprendre mais il ne voyait pas pourquoi elle tentait de fuir tous ce qu'elle pouvait avoir. - Tu crois qu'on est heureux là ? Sincèrement ? Valentina ! Tu crois qu'on ne souffre pas ? Que tu quoi ? Que quoi bon sang ? Qu'est ce qu'elle voulait dire par là ? Il n'eu pas réellement le droit à une réponse puisqu'elle tourna les talons bien décidé à s'en aller décrétant que c'était une mauvaise idée d'être venue le voir. Mais il ne comptait pas la laisser partir pas maintenant. - Valentina ! S'approchant d'elle, il posa sa main contre son bras pour la retourner vers lui et sans ce poser de question il finit par l'embrasser. C'était irréfléchis, mais il en avait envie et surement qu'elle aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 339
∞ arrivé(e) le : 11/09/2016
∞ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: Love isn't complicated, people are. (Praxtis) Mar 20 Juin - 23:49



Love isn't complicated, people are.

♦ Praxtis ♦




Elle ne veut pas croire en l’amour, non. Elle s’est risquée à y croire une première fois, elle refuse de faire cette erreur une deuxième. Ce n’est pas tant de ses sentiments qu’elle doute, c’est de l’amour lui-même. C’est quelque chose de si précaire, si fragile. L’amour est invisible, indécelable. Elle est la mieux placée pour savoir combien on peut tromper quelqu’un en lui faisant croire en des sentiments qui n’existent que dans sa tête. Elle ne sait que trop bien vendre cet amour idyllique, et pourtant irréel. Alors comment pourrait-elle envisager d’y croire ? Pour elle, il n’est qu’un subterfuge, un moyen d’obtenir ce qu’on veut en jouant sur cette confusion des sentiments. Et quand elle tente d’oublier ce point, elle se souvient surtout que, la seule fois où elle s’est totalement laissée à croire en l’amour, elle a souffert plus que de raison. Dans tous les cas, elle en est convaincue, l’amour n’est pas quelque chose de bien. Mais Sebastien met à mal toutes ses convictions. Elle ne sait pas pourquoi, elle ne sait pas comment… Mais il parvient encore à y croire… A croire en elle… Même après sa fuite misérable. Il sait combien elle est capable de tout, et pourtant il n’en démord pas. Soit, il est totalement inconscient, soit il est fou amoureux mais… Il est prêt à prendre tous les risques, pour eux. Et elle ne peut qu’en être touchée, Valentina. Jamais personne n’a autant cru en elle. Mais elle sait, elle. Elle sait combien il se trompe, elle sait la vérité. Doit-elle réellement le laisser croire des mensonges ? Il serait si facile de se laisser aller et décider de le suivre les yeux fermés dans cette aventure qu’est l’amour… Elle cesserait de lutter, elle cesserait de souffrir. Pour un temps, tout du moins. L’Italienne reste persuadée que tout finirait mal, c’est certain. Mais il la contredit une nouvelle fois, à croire que c’est sa passion. Il pense qu’elle n’est jamais tombée amoureuse ? Elle l’a été, deux fois… Et les deux fois se sont mal terminées. Elle ne rejette pas la faute sur les hommes, puisqu’avec Sebastien, c’est elle qui a tout gâché. Non, c’est l’amour lui-même le responsable. Ce traître, ce menteur, celui qui nous donne tout avant de tout reprendre. Mais il croit que l’amour peut durer, il le dit et le répète encore. Comment peut-elle lutter contre quelqu’un de si obstiné ? – Mais tu en connais beaucoup des couples heureux qui s’aiment toute une vie ? Tu crois réellement que ça existe ? Ouvre les yeux, Sebastien. Sa vision de l’amour est extrêmement noire, c’est indéniable. Mais c’est son vécu, son histoire qui la rend si pessimiste. Pourtant, le jeune homme parvient peu à peu à l’atteindre. Il franchit les barrières qu’elle a fixées une à une. Il manque même de la faire craquer alors qu’elle s’apprête à lui avouer ce qu’elle ne doit surtout pas avouer. Ce serait encore pire, après. – Il vaut mieux souffrir un peu maintenant, que terriblement plus tard. affirme-t-elle en détournant ses yeux brillants. Elle ne répond pas à sa dernière question. Il est hors de question qu’elle le fasse. Elle commence même à reculer, déjà prête à fuir. Mais Sebastien l’appelle une nouvelle fois. – Non, Seb… Seulement il la coupe sans qu’elle s’y attende. Avec sa main, il se saisit du bras de la belle pour la retourner et surtout l’attirer à nouveau jusqu’à lui. Elle sent un électrochoc la submerger quand ses lèvres viennent s’emparer des siennes. Bon sang, ça fait… Une éternité. Elle a l’impression de revivre, Valentina. Elle ne contrôle plus rien, elle prolonge instinctivement ce baiser enflammé dont elle a tant rêvé. Ils s’embrassent, plusieurs secondes durant, avant qu’elle ne brise soudain ce contact entre leurs lèvres. Elle laisse tomber son front contre le sien. Les yeux clos, elle murmure. – Comment… Comment tu arrives encore à y croire ? Une brèche apparait dans le mur… Malgré elle…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 240
∞ arrivé(e) le : 15/12/2016
∞ avatar : James Franco

MessageSujet: Re: Love isn't complicated, people are. (Praxtis) Hier à 12:07



~ PRAXTIS~
"Love isn't complicated, people are "ღ

Pire tête de mule, il n'y avait sûrement pas, mais c'est ce qu'il aimait le plus chez elle ! Elle voulait toujours avoir le dessus sur lui et à chaque fois, Sebastien ce faisait un plaisir de lui prouver que jamais elle n'aurait raison face à lui. Et pourtant, elle était bien la seule femme capable de le dompter sans qu'il ne s'oppose à elle. Mais cette fois, ils n'étaient pas du tout sur la même longueur d'onde, à vrais dire ils ne le sont jamais sauf quand ils sont au lit et encore … Il ne voulait pas comprendre qu'elle refuse d'être aimer et d'aimer en retour, ce n'était pas quelque chose qu'il comprenait parce qu'il ne l'avait jamais réellement vécu. Malgré son âge, Sebastien n'était encore qu'un gamin, il n'avait jamais eu de relation sérieuse à part avec elle ! Et il en avait souffert oui ! Mais à part ça, il ne savait pas ce que c'était d'être briser, de tous perdre parce qu'il trouvait toujours un moyen de remonter la pente à sa façon. Il ne comptait plus les femmes qui avaient passées dans son lit mais aucunes n'avaient réussi à atteindre le niveau de Valentina. Mais elle ne voulait rien entendre, il avait beau lui donner des arguments, la contre dire, lui dire que tous était encore possible, la jeune femme ne voulait rien entendre. La fixant toujours, il espérait pouvoir la convaincre qu'elle aussi avait le droit d'être aimer puisque lui il était prêt à l'aimer mais il ne pouvait pas la forcer à l'aimer en retour. Levant les yeux au ciel à sa réponse, il reprit rapidement pour la contre dire encore une fois. - Les couples parfaits ça n’existe pas ! Ou alors c'est vraiment n'importe quoi ! Je veux pas d'un couple parfait ! Mais l'amour c'est pas tout blanc ou juste tous noir ! Y'a des nuances et … entre nous ça fonctionne Valentina ! C'est toi qui refuse que ça aille plus loin ! Mais encore une fois elle ne voulait pas ouvrir les yeux, puisqu'elle prenait déjà la fuite. Ah non pas cette fois ! Il était hors de question qu'elle franchisse cette porte après tous ce qu'ils venaient de ce dire. - Parce que tu crois que c'est juste une passade ? Que ça va passer ! Tu tiens à nous Valentina mais tu refuse juste de te l'avouer à toi même ! Ils souffraient déjà tous les deux, terriblement … et plus ils resteraient loin plus ce serait difficile mais ça elle ne voulait pas le comprendre non plus. Bon ok ! Elle veut prendre la fuite ? Il allait très vite la retenir puisque attrapant son bras il l'attira de nouveau vers lui pour li voler un baiser. Elle prolongea, comme quoi elle n'était pas si indifférente que ça ! La serrant contre lui en prolongeant pendant quelques instant, elle recula son visage au bout de quelques secondes pour poser son front contre le sien. Les yeux clos, Sebastien ce mit à sourire à sa question. - Parce que je crois en nous ! Parce que … Reculant doucement son visage pour caresser sa joue il reprit d'un air beaucoup plus sérieux. - Parce que je t'aime … et tu es la seule femme que j'ai réussi à aimer !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 339
∞ arrivé(e) le : 11/09/2016
∞ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: Love isn't complicated, people are. (Praxtis) Hier à 21:19



Love isn't complicated, people are.

♦ Praxtis ♦




Si elle est une tête de mule, que dire de Sebastien ? Il est l’homme le plus obstiné, le plus borné qu’elle n’a jamais rencontré. Elle ne cesse de le rejeter, de lui faire comprendre que jamais, il n’obtiendra d’elle ce qu’il souhaite. Mais il refuse de lâcher prise. Il continue à se montrer aussi sûr de lui, de ce qu’il veut. Et c’est quelque chose qu’elle aime chez lui… Sa détermination est l’une des choses qui l’attire le plus chez lui. Seulement, cette fois, c’est trop. Il la pousse dans ses retranchements, il la pousse au-delà des limites qu’elle avait pourtant si bien instaurées entre elle et les hommes. Il fait tout pour l’inciter à croire en quelque chose qu’elle ne veut surtout pas espérer… L’amour. Il lui parle d’amour comme un adolescent épris pour la première fois. A l’écouter, ils pourraient tout affronter, tout surmonter. Il est bien trop optimiste, Sebastien. Il a pourtant déjà eu le cœur brisé, par elle d’ailleurs. Mais c’est comme s’il arrivait à en faire abstraction. Il arrive à se souvenir de ce qu’il y a de bien dans l’amour, et cela semble dépasser ce qu’il y a de mal. Ce n’est pas le cas, pour Valentina. Elle ne se souvient que de la souffrance, du mal-être, de cette perte de soi… L’amour l’a brisée. Se reconstruire a été difficile et laborieux. Elle ne veut pas risquer de repasser par cette douleur, pas encore. Elle ne prend pas la peine de répondre à ses paroles pourtant si véridiques. Elle ne veut pas envisager l’amour. Qu’il s’agisse d’un couple parfait, ou d’une relation remplie de hauts et de bas comme il semble vouloir le dire. Elle préfère s’échapper plutôt qu’être confrontée à la vérité. Parce qu’il a raison, au fond. Elle tient à lui, elle y tient tellement. C’est même bien pire que cela… Elle est profondément amoureuse de lui. Et c’est justement ce qui lui fait si peur. Mais elle préfère vivre avec ce vide béant dans son cœur plutôt qu’oser y croire. Parce que si elle s’habitue au bonheur, si elle s’habitue à tout ça, elle souffrira plus encore quand tout sera terminé. – Arrête Sebastien. N’insiste pas. lâche-t-elle sans tenter davantage de s’expliquer. C’est inutile, il ne la laissera jamais avoir le dernier mot. Alors elle préfère partir pour de bon. Elle se détourne, elle commence même à se diriger vers la porte d’entrée. Mais Sebastien lui saisit brusquement le bras pour l’attirer jusqu’à lui et lui voler un baiser. A cet instant, elle sent toutes ses barrières se briser, Valentina. Elle peut lutter contre des mots, mais pas contre ça. Ce baiser, c’est comme si elle était restée trop longtemps sous l’eau, et qu’elle remontait enfin à la surface. Elle le prolonge instantanément, comme une droguée qui plonge à nouveau dans sa dépendance. Elle le sait, elle connait ça. C’est tout aussi violent, tout aussi irrésistible. Elle sent le jeune homme venir serrer son corps contre le sien, elle sent sa peau frissonner malgré elle. Elle est si faible, face à lui. L’Italienne parvient néanmoins à briser ce contact mais… Elle n’arrive pas à s’éloigner. Elle n’y arrive plus. Son front posé contre le sien, elle le regarde alors qu’un sourire apparait sur le visage de Sebastien alors qu’il lui dit simplement qu’il croit en eux. Se reculant doucement, il vient caresser sa joue. Et elle, elle ne bouge pas, comme hypnotisée. Ses mots provoquent un déferlement d’émotions en elle. – Mais cela ne signifie pas que ça va marcher entre nous… Tu sais que ça ne suffit pas… Tu crois que je n’ai jamais été amoureuse ? Mais c’est l’amour qui m’a rendue comme ça… L’amour, ça fait mal… Et le fait que je t’aime n’y change rien… Et elle vient de les dire, ces trois petits mots, ceux qu’elle a tant voulu garder en elle… Ils se sont échappés de son cœur sans même qu’elle s’en rende compte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 240
∞ arrivé(e) le : 15/12/2016
∞ avatar : James Franco

MessageSujet: Re: Love isn't complicated, people are. (Praxtis) Aujourd'hui à 11:44



~ PRAXTIS~
"Love isn't complicated, people are "ღ

Elle ne voulait pas comprendre, il avait beau lui donner tous les arguments possible, la jeune femme ne voulait pas comprendre qu'elle aussi avait le droit à l'amour, mais bon sang pourquoi restait elle aussi bloqué sur cette idée ? Il ne comprenait pas parce que dans le fond, il ne savait pas ce qu'elle avait vécu, bien avant de le connaitre lui ! Il ne savait pas et il ne ce doutait pas du tout du genre de vie auquel elle avait eu le droit, ni l'histoire qu'elle avait eu avec un autre homme. Mais il ne pouvait pas deviner ce genre de chose si elle ne lui disait rien ! Il ne pouvait pas savoir parce qu'elle ne lui parlait jamais d'elle ! A croire que sa vie était bien trop mystérieuse pour lui expliquer tous ce qui ce passait. Mais il n'avait jamais eu besoin de connaitre son passé pour l'aimer, il était amoureux de la personne qu'elle était et pas de ce qu'elle avait pu accomplir dans son passé. Il ce fichait de tous ça mais apparemment elle non. Prenant même la fuite, elle voulait tout simplement mettre un terme à cette conversation mais Sebastien n'en n'avait pas terminé, elle pouvait le contre dire autant qu'elle le voulait, mais ce baiser qu'il venait de lui voler, ça elle ne pouvait pas aller à l'encontre. Elle prolongea même le baiser, ce laissant faire lorsqu'il l'attira vers lui. Comment pouvait elle dire qu'elle ne voulait pas de tous ça alors qu'elle ne pouvait pas s'empêcher de prolonger ce baiser. Reculant tout de même ses lèvres après quelques secondes, elle pose son front contre le sien en soupirant doucement tentant surtout de savoir comment faisait il pour continuer à y croire. Ils n'avaient pas traversé les même épreuves c'est sur ... mais ce qui l'aidait à tenir c'est qu'il l'aimait ! Oh oui il l'aimait et ça semblait lui suffire pour être avec elle et l'aimer comme il ce doit. Il n'avait pas eu peur de lui dire mais ça lui faisait tout de même bizarre d'avouer de cette façon. - Tu n'en sais rien ... Dit il doucement en caressant doucement sa joue, comment pouvait elle savoir que ça n'allait pas marcher entre eux ? Comment pouvait elle le savoir bon sang ? - Je sais que ça peu faire mal mais ... Il fut coupé dans on élan lorsqu'il entendit ses quelques mots. Je t'aime, elle venait vraiment de lui dire qu'elle l'aimait, lui en tous cas c'est tous ce qu'il retenait ! Souriant un peu plus, ça lui faisait tellement plaisir de l'entendre qu'il ne pu s'empêcher de lui voler un nouveau baiser. - Tu viens de me dire que tu m'aime ! Tu m'aime et je t'aime alors oublions tous ça ! Oublions que l'amour c'est compliqué, que ça fait mal et contentons nous de vivre avec ça putain ! Arrête de bloquer comme ça ! Je t'aime Valentina mon but n'est pas de te faire du mal ! Oubliant les principes, on s'en fou et contentons nous de ce que nous avons ! C'est aussi simple que ça ! Oui dit comme ça, ça semblait tellement simple ... mais ils sont tous les deux bien placés pour comprendre que l'amour ce n'est pas simple.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Love isn't complicated, people are. (Praxtis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: mount victoria. :: habitations.-