AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Let the carousel display you and I, be my lullaby tonight {Tate ♥︎ }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 787
∞ arrivé(e) le : 12/01/2017
∞ avatar : Jana Kramer

MessageSujet: Let the carousel display you and I, be my lullaby tonight {Tate ♥︎ } Lun 12 Juin - 19:25


Let the carousel display you and I, be my lullaby tonight

Tate&Jude


Depuis quelques jours, Jude se ronge l’esprit. Elle a appris la vérité sur son frère et si sur le moment elle avait eu des envies de meurtre avec son ainé, le recul ne l’aidait pas. Cette histoire avait été trop loin et il était dur pour elle de comprendre comment Emerson en était arrivé là. Assise dans son salon alors que le soleil semblait sur le point de se coucher, elle se laissait submerger par ses pensées, ses peines et ses peurs. Un verre de vin à la main, après trois, quatre ou cinq autres, elle avait l’impression que plus elle en buvait et mieux elle réfléchissait. Pire encore, plus elle prenait à cœur cette histoire. Si le fait de savoir que son frère était depuis tous ces mois dans une prison de New-York, elle avait aussi appris qu’aussi bien lui que Charlott l’avaient prise pour une conne. Elle se revoyait encore assise sur la terrasse du Starbucks face à Charlott, heureuse comme un pinçon de passer ce moment avec sa meilleure amie. Cette fille pour qui elle pouvait tuer, cette fille qui était comme une sœur. Elles n’avaient aucun secret l’une pour l’autre. Du moins c’était ce que Jude pensait. Elle lui faisait confiance et là, elle la revoyait lui assurer avec le sourire que tout allait bien. Qu’Emerson était un homme courageux de devoir supporter ce pays qu’était l’Afrique. Que les conditions de vies n’étaient pas les mêmes, que le réseau marchait tellement mal qu’il n’avait l’occasion d’appeler qu’une fois de temps en temps et que la seule personne qu’il appelait était Charlott. Cette dernière lui avait même décrit son nouvel appartement comme spacieux, lumineux alors que la réalité était toute autre : Charlott vivait dans un taudis.

Le pire dans cette histoire, c’est qu’Emerson semblait en vouloir à Jude d’avoir cru sa meilleure amie. De ne pas avoir été là pour elle, mais Jude n’avait pas eu une once de doute, tellement sa confiance en Charlott était grande et réelle. Tellement elle était persuadée que Charlott lui dirait la vérité, toute la vérité, rien que la vérité. Lorsque Emerson lui avait craché le morceau, Jude avait eu l’impression de déchanter. Qu’il se fichait totalement d’elle. Qu’il disait ça pour la faire marcher, mais ce soir elle se rend seulement compte que tout ça est vrai. Que son frère a fait de la prison, que sa meilleure amie une menteuse et qu’elle ne peut plus leur faire confiance. Un constat qui la brise, alors que ses frères sont probablement les hommes les plus importants dans sa vie avec Sweem. Sur son portable, Jude voit que sa mère essaie de la joindre. Elle hésite à prendre l’appel, puis finalement décroche en s’enfonçant dans son canapé, toujours avec ce verre de vin qu’elle ne cesse de voir se remplir, qu’elle ne cesse de remplir. La voix douce et rassurante de sa mère est probablement ce qui l’enfonce un peu plus. Sur son visage, des larmes se fraient un chemin, probablement aidées par l’alcool. Sa mère essaie de lui remonter le moral, bien que Jude perçoit de la déception dans la voix de celle-ci. Elle sait aussi que leur père le vit mal, probablement parce que Mason porte son nom, tout comme il porte le même nom que Jude. Leur père a peur pour son entreprise, pour la réputation de celle-ci ou simplement pour l’image que Jude se tue à construire depuis plusieurs années. Lui il a fait sa vie, il a mené à bien cette entreprise jusqu’à présent. Mais Jude ? Jude elle commence, elle se bat pour y arriver et puis après quelques années de dur labeur, Emerson vient et d’un coup de pied violent, il fout tout en l’air. C’est un peu comme ça que la cadette de la famille le prend, et le vit. Elle sait que tout se sait un jour, plus encore les histoires d’escroqueries, d’argent. Tout s’est toujours su, pourquoi pas ça ? Emerson est naïf et Jude est brisée. Son travail représente une partie importante de sa vie et lui, il n'a pensé qu’à lui.

Au bout du fil, sa mère lui propose de sortir, de venir la voir. De voir des gens, de s’entourer. Elle lui parle même de Tate en connaissant l’importance que Jude lui porte depuis qu’elle est toute petite. Tate a toujours fait partie de la famille aux yeux de ses parents et Sonia Nightshade sait qu’il fait toujours partie intégrante de la vie de ses enfants. Dans la tête de Jude, c’est un autre scénario qui se construit. Elle sait qu’Emerson et Tate s’entendent bien, tout comme Noah. Pendant un court instant, la seule obsession qui lui vient à l’esprit est que Tate connait lui aussi cette histoire. Qu’au final, les seules à ne rien savoir reste sa propre famille. A cette pensée, le gouffre se creuse un peu plus, quand finalement elle raccroche et se lève de son canapé. Elle passe une main sur son visage alors qu’elle vient tout juste de renverser son verre de vin sur le tapis « Merde ». Pas forcément courageuse pour s’en occuper maintenant, la jeune femme décide de prendre son téléphone et sa veste. Autour d’elle, ça tourne, mais elle parvient quand même à marcher droit devant elle sans paraitre pour une SDF et ça ne l’empêche pas de quitter son immeuble. Dehors il fait doux, mais un vent frais vient caresser son visage encore humide. Elle sait que l’alcool la rend encore plus sensible. Arrivée en bas de l’immeuble de Tate, Jude en profite pour qu’une personne sorte de l’immeuble, pour elle-même s’y engouffrer. Elle laisse de côté l’ascenseur, se disant naïvement que prendre les escaliers la ferait dessaouler et pourtant une fois au-dessus, elle a toujours cette même impression de devenir folle. Elle passe une main dans ses cheveux alors que dans sa tête, elle essaie de se rappeler ce qu’elle vient chercher comme informations. Elle le sait, mais elle a peur de la réponse. Alors elle presse le bouton de la sonnette Jusqu’à ce que la porte s’ouvre. Pendant plusieurs secondes, elle fait face à celui qu’elle espérait voir sans rien dire. Elle le regarde partagée entre la déception, la colère, ou la tristesse « Tu le savais… » commença-t-elle avec une voix brisée qu’elle essayait de contenir malgré elle « Tu le savais pour Mason et tu m’as rien dit ! » finit-elle en élevant légèrement la voix. Elle porte à nouveau la manche de sa veste à son visage pour essuyer ses larmes et tenter de masquer ses faiblesses en attendant qu’il lui réponde. Ce qu’elle redoute.




egotrip



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Let the carousel display you and I, be my lullaby tonight {Tate ♥︎ }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: mount victoria. :: habitations.-