AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 The rainbow of my rainy days. (Emilia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 434
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: The rainbow of my rainy days. (Emilia) Mer 9 Aoû - 3:44



The rainbow of my rainy days.

♦ Emilia ♦


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Jamais, elle n’a eu quelqu’un sur qui s’appuyer. Ses parents l’ont choyée de cadeaux purement matériels sans rien lui offrir d’autre. Ses amis ont été inexistants, du moins jusqu’à ce qu’elle fasse tout récemment la rencontre de Stella. Mais elle sait encore si peu se laisser aller, Valentina. C’est la cause même de sa rupture avec Sebastien. Et sa fille, elle, n’a peut-être pas conscience de tout cela. Parce qu’avec elle, l’Italienne agit tout à fait autrement. Elle est celle qui fait tout pour se rapprocher d’elle, développer ce lien si fort qu’elles n’ont pas eu la chance de créer avant. Et il va lui être difficile de lui expliquer combien elle est différente, avec les autres. Emilia ne connait pas la vraie Valentina, froide et indifférente aux autres… A moins qu’au contraire, elle soit la seule qui ait droit à celle qu’elle est en réalité sous le masque qu’elle affiche en permanence. C’est peut-être cela, oui, parce que jamais, elle ne s’est confiée à personne comme elle est en train de le faire avec elle. Jamais, elle n’a osé se montrer vulnérable avec les autres comme elle est en train de le faire avec elle. Mais la jeune fille sait la mettre à l’aise. Elle fait preuve d’une douceur sans nom avec elle. C’est la première fois, pourtant, qu’elles partagent un tel moment toutes les deux. Mais elle sait exactement comment il faut agir avec celle qui est sa mère. Peut-être parce que, tout compte fait, elle lui ressemble un peu plus qu’elle n’en a l’air. Et peut-être que, pour cette raison, elle la comprendra. Prenant une profonde inspiration, Valentina tente de trouver ses mots. Les mots qui la feront le moins passer pour une garce sans cœur, si possible. Finalement, c’est en sentant le baiser si doux de sa fille contre sa main, qu’elle trouve le courage de parler. – Ça se passait bien entre nous mais je… Je ne voulais pas d’une véritable histoire. Délicat. Délicat de dire à sa fille qu’elle ne cherchait qu’à partager des nuits sans conséquence avec un homme. – Sauf qu’on a commencé à… A agir de plus en plus comme un couple. Ça m’a effrayée. Cette fois, elle baisse les yeux vers leurs mains liées. Elle n’ose pas affronter le regard de sa fille. Elle a… Honte. Avouer qu’elle a peur n’est pas dans ses habitudes. Et, avec elle, elle voudrait paraître forte, comme un roc sur lequel Emilia pourrait s’appuyer. Pas une adolescente attardée en proie à un pseudo chagrin d’amour. C’est elle qui devrait prendre son d’elle… Non l’inverse. – Il a appris ton existence, et il m’en a voulu de ne rien lui avoir dit. Je me suis braquée parce que… Parce qu’on n’était pas censé faire ça. Se confier, se mêler de nos vies, ni exiger quoi que ce soit l’un de l’autre. Elle laisse échapper un soupir, de douleur plus que d’exaspération, alors qu’elle conclue finalement, la gorge serrée. – Et il a tout arrêté.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 561
▵ arrivé(e) le : 20/06/2016
▵ avatar : Victoria Justice

MessageSujet: Re: The rainbow of my rainy days. (Emilia) Jeu 10 Aoû - 15:06


 



 
 


« I'm here for you... »
valentina & emilia ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Leur relation s’établissait au fil du temps, un peu plus profonde petit à petit. Et plus leur relation évoluait, plus Emilia en apprenait sur sa mère. Comme ce soir par exemple, en apprenant qu’elle avait en quelque sorte un petit ami. La jolie brune devait bien avouer que sentimentalement elle n’était pas une experte. Elle était même sûrement la pire personne au monde pour conseiller qui que ce soit sur sa relation amoureuse. Elle n’en avait pas eu beaucoup. Aucune même. Avec le métier qu’elle faisait, avec la prostitution, c’était impossible pour elle d’envisager quoi que ce soit. Et même si cela arrivait souvent que des hommes puissent s’intéresser à elle, elle ne se voyait pas engager une relation en cachant ce qu’elle faisait pour gagner de l’argent. Et, les hommes qu’elle fréquentait, ses clients, c’était impensable. Ils étaient tous pareil. Enfin… sauf un. Mais même si elle tombait sur l’homme parfait du jour au lendemain, même si elle commençait à éprouver des sentiments pour quelqu’un, même si… Elle ne pourrait jamais lui imposer de vivre avec cela, c’est trop horrible, et elle ne voudrait pas le faire souffrir. Alors oui, Emilia était bien loin d’être une experte. Mais pour Valentina, pour sa mère, elle était prête à l’écouter et à faire de son mieux pour trouver les mots justes. En écoutant ce qu’elle pouvait bien lui dire, la jolie journaliste avait tout de suite saisie le problème entre sa mère et cet homme. Et elle ne voulait pas que Valentina ait honte de lui dire ce qu’elle cherchait avec lui. Elle était adulte, Emilia. Et en réalité, Valentina ne le savait pas, mais elle était adulte depuis bien longtemps maintenant. Après l’avoir laissé parler, cette dernière décida de reprendre la parole. Et j’en conclue que si il se comportait comme cela, c’est qu’il avait des sentiments pour toi… Et si toi tu es triste qu’il ait tout arrêté, tu en as pour lui aussi… C’était bien loin de la relation sans attache qu’elle avait au départ cherché. Et puis elle savait comment était Valentina. Elle savait qu’elle pouvait être un peu dure en apparence, mais qu’elle était profondément sincère. Elle savait qu’elle aurait sûrement beaucoup de mal à retourner vers lui, et pourtant il fallait qu’elle le fasse. Tu sais… S’il compte pour toi, tu devrai l’appeler. Tu lui dis que tu as eu tort et que tu regrettes… Je suis sure qu’il comprendra, et qu’il reviendra vers toi. Elle s’approcha alors de Valentina, avant de la prendre dans ses bras. C’était une manière pour elle de la consoler, mais aussi de lui dire qu’elle la comprenait et que tout irait bien. Et en attendant, ce soir, elle était là pour elle. Elle était là pour s’occuper d’elle. Et elle le faisait de bon cœur, parce qu’elle en avait envie, parce qu’elle était sa mère désormais. Et plus rien, plus rien ni personne ne pourra changer ça. Elle espérait de tout cœur que Valentina apprendrait avec le temps à se confier à elle si elle en avait besoin, tout comme elle devrait le faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 434
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: The rainbow of my rainy days. (Emilia) Lun 14 Aoû - 2:50



The rainbow of my rainy days.

♦ Emilia ♦


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ce n’est pas ce qu’elle imaginait en venant retrouver sa fille, Valentina. Elle n’a, aussi loin qu’elle s’en souvienne, jamais eu de véritable soutien. Elle a dû se passer, toute sa vie durant, d’une épaule sur laquelle s’appuyer. Elle a trouvé cette année une amie attentive en la personne de Stella sans aucun doute. Mais elle ne pensait pas un seul instant nouer ce genre de liens avec sa petite Emilia. Ce qu’elle pensait relevait plutôt de la relation banale entre une mère et sa fille. Elle espérait la voir évoluer, l’écouter se confier à elle… Et, finalement, c’est elle qui se retrouve à le faire. Parce qu’elle prend conscience que, si elle veut que la jeune femme lui accorde sa confiance, elle doit elle aussi lui donner la sienne. Elle ne peut pas tout attendre d’elle sans rien lui donner de sa personne. Aussi, elle doit bien s’avouer que se confier à elle lui fait un bien fou. Elle se sent allégée d’un poids immense. Même si la douleur, elle, est toujours là. Elle est plus facile à vivre lorsqu’il y a quelqu’un pour la porter avec elle. Et si Emilia pense être très loin d’une experte en amour, elle parvient parfaitement à l’écouter se délester de ce poids. A cet instant, c’est ce dont l’Italienne a le plus envie. Ce dont elle a besoin, cela vient aussi très vite. Alors qu’elle s’est refusé cette vérité durant tout ce temps, la jeune femme la balance en toute simplicité. Comme une évidence, elle énonce uniquement un fait : Elle a des sentiments pour Sebastien. Entendre quelqu’un d’autre le dire est encore plus frappant que si elle l’avait fait elle-même. Elle se sent démunie soudain, un peu comme si son cœur se retrouvait à nu. Vulnérable. Elle baisse le regard sans répondre un seul mot. C’est Emilia qui brise le bref silence qui s’est installé suite à cette révélation qui n’en est pas une. Mais ses paroles ne sont pas plus rassurantes pour autant. A vrai dire, sa mère sent une angoisse l’envahir à la seule idée d’affronter un tel moment avec Sebastien. Rien ne lui fait plus peur que l’amour. – Je… Je ne sais pas… murmure-t-elle d’une voix troublée avant que, sans qu’elle s’y attende, son interlocutrice s’approche d’elle pour la prendre dans ses bras. C’est… La première fois. La première fois qu’elle tente un geste si affectueux avec elle, la première fois que Valentina se retrouve dans ses bras. Son premier réflexe est de reculer parce que… Elle n’aime pas ça, les câlins. Mais c’est sa fille, c’est Emilia. Elle est incapable de la repousser, elle. Alors elle reste blottie dans ses bras, et c’est incroyable combien cela lui fait du bien. Avec elle, Valentina ne parvient à garder aucune barrière. Surement parce que l’amour d’une mère pour son enfant est plus fort que tout. Et c’est ce qu’elles deviennent enfin toutes les deux, une mère et sa fille. C’est si réconfortant, si apaisant de partager cette étreinte avec elle. C’est parce qu’elle se sent aussi en sécurité, aussi bien dans les bras d’Emilia, qu’elle parvient à confier ses craintes. Sa tête posée contre elle, sans qu’elle ne lui demande rien, la belle brune commence à avouer ce qu’elle ressent réellement. – Ça me terrorise. L’idée d’ouvrir mon cœur à quelqu’un et que… Que je finisse par en souffrir, je… Je ne sais pas si je serais capable d’affronter ça… Ni même si je suis capable de l’aimer véritablement…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 561
▵ arrivé(e) le : 20/06/2016
▵ avatar : Victoria Justice

MessageSujet: Re: The rainbow of my rainy days. (Emilia) Dim 20 Aoû - 18:50


 



 
 


« I'm here for you... »
valentina & emilia ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Emilia tenait sa mère dans ses bras, un geste qu’elle ne faisait que très rarement, pour de grandes occasions. Elle n’était pas tactile, elle n’était pas vraiment douce au premier abord. Personne ne lui avait jamais appris à l’être, et, ça ne s’improvise pas. Seule Keira avait cette chance avec Emilia. Seule Keira avait le droit à des câlins de sa part, mais c’était différent, elle était sa meilleure amie, son petit bébé. Alors forcément avec elle, elle ne pouvait pas se comporter autrement que comme elle le faisait. Mais avec sa mère c’était tout nouveau, avec Valentina c’était une première. Depuis leurs retrouvailles, la jolie brune n’avait jamais eu ce genre de geste vis-à-vis de sa mère alors même elle était plutôt surprise par cet excès de tendresse dont elle venait de faire preuve. Voir Valentina si vulnérable l’avait transformé l’espace d’un instant. La serrant dans ses bras, elle entendait que l’italienne était bien décidé à se confier à présent et cela la touchait plus particulièrement. D’autant plus que les sentiments qu’elle lui exprimait lui étaient réellement familiers. Voilà pourquoi après quelques instants elle se décida à reprendre la parole. Je peux te comprendre. Parce que tout ce que tu me dis là c’est exactement ce que j’ai ressenti le soir où tu es venue frapper à ma porte pour la première fois. Elles n’avaient jamais reparlé de leur relation depuis qu’Emilia avait décidé de laisser une autre chance à Valentina, alors cela lui faisait tout drôle de reparler de cela. Elle était même un peu gênée, elle qui ne disait jamais ce qu’elle ressentait à qui que ce soit. Mais si j’avais laissé ma peur prendre le dessus on ne serait pas là ce soir… Elle n’était pas très douée pour s’exprimer et s’expliquer, mais ce qu’elle voulait dire c’était que si Valentina ne laissait pas une chance à son amour pour cet homme elle risquait de passer à côté de quelque chose d’important. Comme elle. Si elle n’avait pas laissé cette chance à Valentina, elle n’aurait pas de mère aujourd’hui, une mère à qui elle s’attachait de plus en plus fort chaque jour. Dans le fond c’était une belle manière de dire à sa mère qu’elle était contente de l’avoir dans sa vie, malgré les épreuves qu’elles avaient traversées et celles qui étaient encore à venir. Emilia étant sûrement tout aussi têtue que la belle italienne, elle était certainement la bonne personne, la personne idéale pour lui donner ce conseil. Celui de ne pas écouter sa peur mais plutôt son cœur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.
avatar
ANIM' ∞ la folie douce d'AL.

en savoir plus sur moi
▵ posts : 434
▵ arrivé(e) le : 11/09/2016
▵ avatar : Kate Beckinsale.

MessageSujet: Re: The rainbow of my rainy days. (Emilia) Sam 26 Aoû - 19:40



The rainbow of my rainy days.

♦ Emilia ♦


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C’est tellement étrange comme sensation. C’est si rare qu’elle se laisse aller dans les bras de quelqu’un, Valentina. C’est la première fois depuis une éternité que ce n’est pas arrivé. Et c’est surtout la première fois qu’elle partage une telle étreinte avec celle qui est sa fille. C’est une scène qu’elle n’aurait jamais pu espérer quelques mois plus tôt, et pourtant… Pourtant, leur relation prend de l’ampleur au fil du temps. Plus les jours passent, plus elles deviennent ce qu’elles n’auraient jamais dû cesser d’être, une mère et sa fille. Et c’est incroyable combien elle aime cela, combien elle aime ce moment qu’elles partagent. C’est quelque chose de surprenant de sa part mais, elle le devine, de celle d’Emilia également. Alors même que la jeune fille fait preuve d’une douceur inégalable avec elle. Elle l’enveloppe dans un nuage de tendresse, une bulle à l’abri du reste du monde. C’est presque dingue à dire, venant d’une femme aussi forte, mais elle s’est rarement sentie autant en sécurité qu’à cet instant. Et c’est sans doute pour cette raison qu’elle parvient avec tant de facilité à se confier à elle. Surtout, elle lui dévoile ses peurs, elle qui ne le fait avec personne. Elle le fait sans crainte, sans gêne. Elle y arrive sans mal avec Emilia, peut-être parce qu’au fond, elles se ressemblent bien plus qu’elles n’y paraissent. La jeune femme lui assure d’ailleurs qu’elle la comprend, parce qu’elle a précisément ressenti la même chose qu’elle mais… Pour elle. A ses mots, Valentina relève les yeux vers elle, presque surprise qu’elle lui confie une chose pareille. Mais elle est surtout extrêmement touchée, parce qu’elle comprend qu’Emilia est heureuse de l’avoir laissée dans sa vie… Heureuse de leur relation. – Je suis heureuse que tu l’aies fait… avoue-t-elle avec évidence avant de se resserrer un peu plus contre la belle brune, pour mieux savourer leur étreinte. Elle ferme les yeux quelques secondes, réfléchissant aux paroles prononcées par son interlocutrice. Elle a réussi à trouver le bonheur auprès de sa fille. Et, Emilia a raison, elle ne voudrait pas passer à côté d’un autre type de bonheur. Pas maintenant qu’elle sait ce que c’est. Prenant une inspiration, elle finit par concéder dans un murmure. – Je vais essayer. dit-elle avant de se détacher doucement pour plonger son regard dans celui de sa fille Elle a elle-même du mal à y croire… Donner une nouvelle chance à l’amour… En est-elle réellement capable ? – Je vais aller le voir et… Et je verrais bien. affirme-t-elle avant de retourner dans ses bras pour lui faire un câlin. – Merci Emilia… Je t’aime, tu sais. lui murmure-t-elle, presque timidement. L’Italienne a conscience qu’elle n’est peut-être pas prête à ce genre de déclarations mais… Ce qu’elle ressent pour elle est si fort. C’est Emilia, sans s’en rendre compte, qui lui a réappris à aimer. Et elle a envie qu’elle le sache.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
▵ posts : 561
▵ arrivé(e) le : 20/06/2016
▵ avatar : Victoria Justice

MessageSujet: Re: The rainbow of my rainy days. (Emilia) Ven 1 Sep - 21:15


 



 
 


« I'm here for you... »
valentina & emilia ღ  

 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Elle n’avait pas imaginé qu’elle ouvrirait son cœur ce soir, Emilia. Ce n’était pas ce qui était prévu. Elle devait s’assurer que Valentina allait bien et c’est tout. Et pourtant, sans même s’en rendre compte, elle était entrée dans une conversation mère fille. En même temps c’était une première, alors évidement elle ne pouvait pas le contrôler. Mais cette conversation semblait porter ses fruits. La jolie brune avait su conseiller sa mère et l’italienne avait su écouter. Elle était même décidée à aller voir Sebastian et à mettre ainsi sa fierté de côté. Et Emilia ne savait pas forcément comment s’y prendre avec les personnes qui l’entouraient, pourtant ce soir, elle avait réussi à aider sa mère et elle en était heureuse. D’autant plus qu’elle lui avait confié par la même occasion qu’elle était heureuse de l’avoir dans sa vie. Je pense que c’est la meilleure chose à faire… Elle esquissa un joli sourire en serrant sa mère dans ses bras.

Et puis elle entendit alors les dernières paroles de sa mère. Un je t’aime, prononcé avec sincérité. Elle était touchée, parce qu’elle savait que c’était vrai. Parce que pour la première fois, elle ressentait l’amour inconditionnel d’une mère. Et elle sentait aussi que sa relation avec Valentina était de plus en plus forte. Alors non, elle n’était pas prête à lui dire je t’aime en retour, parce qu’elle avait encore bien trop de mal, bien trop de barrière… Mais au fond, elle l’aimait, elle aussi. Et si elle ne pouvait pas le lui dire avec des mots, elle pouvait tout de même le lui montrer. Alors elle la serra fort dans ses bras. Bien décidé à passer la soirée avec elle, espérant secrètement passer même le reste de sa vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

The rainbow of my rainy days. (Emilia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-