AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Winnora + Reunion that rhymes with breath of fresh air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 1895
∞ arrivé(e) le : 20/07/2015
∞ avatar : danielle c.

MessageSujet: Winnora + Reunion that rhymes with breath of fresh air Jeu 15 Juin - 12:08

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Winnie & Sora


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Reunion that rhymes with breath of fresh air

Tu es éveillée depuis quelques heures déjà, t’es bien, pas trop fatiguée. Tu as pu dormir, l’hiver amène la douceur pour le moment, tu ne crèves plus de chaud, tu ne vas pas te retrouver à transpirer et respirer comme une baleine à chacun de tes mouvements. Cela fait un an que tu attends ta greffe, tu n’y crois plus. Pourquoi tu le ferais ? Tu devrais être enfermé dans un hôpital, mais tu n’y parviens pas, tu ne peux pas t’imaginer être entre quatre mur à mourir petit à petit. Tu veux vivre, peu comprenne ton choix. Ils ne comprennent pas que tu es détruite et comme morte à l’intérieur. La vie est compliquée, ta vie l’a toujours été. Abandonnée, aucun souvenir de ta vie ou autre. Tu ne sais pas trop comment tu serais si tu n’avais pas retrouvé ton père, Reyane. Tu es heureuse, d’avoir des oncles, des tantes. Tu aurais aimé pouvoir demandé à Reyane, à ton père de porter son nom, mais tu es mourante, tu es même déjà morte dans le fond, pourquoi faire cela ? Tu y as pensé, tu aurais aussi porté le nom Lincoln, mais faudrait te résoudre et savoir que tu ne le porteras jamais, tu l’aimes, ça t’en déchire le cœur. Ton organe central est un traite de toute façon, tu tentes de te résoudre à ne pas l’aimer, à l’oublier, mais lui il se met à battre à une telle vitesse, à t’en donner à la nausée quand tu penses à lui tellement tu l’aimes. Pacôme c’était et c’est l’homme d’une vie, mais cette vie est presque fini, tu aurais pu décider d’en profiter avec lui, mais ça te tue d’imaginer la peine qu’il aura quand tu ne seras pas là. Pour toi, tu n’as pas le droit de le bloquer dans une telle relation, alors tu l’as laissé partir. Non, tu l’as forcé à partir, forcément il y a eu des couacs où vous vous êtes retrouvés sans que tu puisses rester forte et ne pas tomber dans l’envie d’être avec lui. Tu viens de finir de t’habiller, le temps est encore frais et doux, mais ça fait du bien cette fraicheur venant caresser ton être de ses petits courant d’air. Tu marches et aujourd’hui, tu sais exactement où tu vas. Tu ne déambules pas comme un zombie dans les rues de Wellington. Non, tu sais exactement où tu veux te rendre. Tu as un rendez-vous avec ton passé, enfin un passé toujours présent dans ta vie, vous vous êtes de nombreuses fois parlé et tout. Winnie est à Wellington et ça te ravie. Tu ne l’appréciais pas trop au début, après tout, elle était paparazzi et donc intrusive dans ta vie, jusqu’à balancer des photos de Pacôme ou autre. Tu te rappelles de votre vrai rencontre, la fois où elle a fait abstraction de son boulot pour t’écouter parler, t’écouter pleurer et te consoler. Elle avait été là et n’avait rien raconté sur cette soirée, cette nuit à parler et rire parfois ensemble. Ce soir-là tu as eu la sensation d’avoir une grande sœur en la personne de Winnie et cette sensation ne t’a jamais vraiment quitté. Tu ne lui as pas dit pour les avancés de ta malformation au cœur, mais tu seras forcée de le faire, tu es pâles, aucune couleur ne viens donner de peps à ton visage ou autre. Enfin, tu arrives au lieu de rendez-vous fixé la veille au soir avec la jeune femme. Un starbuck. Tu souris en voyant qu’elle n ‘était pas encore arrivée, tu es en avance, alors tu commandes deux muffins et un chocolat viennois. Les plaisirs de l’hiver et des chocolats chaud. Tu surveilles l’entrée tout en t’installant à une table, la porte s’ouvre et c’est Winnie. « Ici Winnie ! » Que tu lui lances à travers du petit café, alors que tu lui offres un sourire montant presque jusqu’à tes oreilles.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Invité
Invité
avatar

en savoir plus sur moi

MessageSujet: Re: Winnora + Reunion that rhymes with breath of fresh air Dim 18 Juin - 14:36

reunion that rhymes with breath of fresh air
Lorsque je gagnais ma vie en tant que paparazzi, je n'avais pas beaucoup d'amis et je m'en fichais royalement. A cette époque-là, je n'en pouvais tout simplement plus de tout ça, de ces amitiés brisées et surtout de ces personnes en qui j'avais confiance et qui finissaient toujours par me briser le cœur. A un moment donné, mon cœur a fini par dire non, pas se refuser de s'attacher et donc ne pas être aimée était une bonne chose même si j'ai toujours été persuadée que personne ne m'avait jamais réellement aimé, pas comme je l'aurais souhaité en tout cas. Je n'étais pas malade comme Sora mais j'étais malade quand même quelque part avec ce cœur toujours en souffrance que je me traînais puisque même si je ne disais rien, même si je ne montrais rien, j'étais meurtrie encore aujourd'hui. Parfois, j'enviais Sora... Je n'étais pas du genre suicidaire et pourtant, j'en avais assez de cette vie parfois et comme personne ne tenait vraiment à moi, ça n'allait pas déranger quiconque mais je m'accrochais encore à la vie, malgré moi. Je n'étais pas à plaindre comparé à certaines personnes mais j'estimais davantage mériter de mourir que Sora qui elle méritait de vivre d'une centaine de manières possible. Ce que je demandais de la vie n'était pas grand chose et pourtant, je ne l'obtenais jamais alors sûrement que ça voulait dire que je ne méritais pas d'être aimée, ni avant ni maintenant ni jamais probablement. Depuis mon arrivée à Wellington, j'avais été concentrée sur mon travail alors j'en avais oublié tout le reste mais je me rattrapais désormais et donc j'ai décidé de voir Sora, voir comment elle allait et surtout passer du temps avec celle qui était comme une petite sœur pour moi, une petite sœur qui avait déjà bien trop souffert pour son âge. Si je pouvais amener du réconfort à quelqu'un, ça me faisait plaisir, j'aurais au moins fait quelque chose de bien dans ma vie. Il avait été décidé que nous nous rencontrions au starbuck du coin et comme souvent, j'étais encore en retard, j'étais vraiment la pire des amies. Alors que je rentre à l'intérieur, j'entends mon prénom être prononcé et en suivant le son, je tombais finalement sur Sora qui était déjà là pour sa part. Je m'avançais vers elle et la prit dans mes bras, ça faisait vraiment du bien de la revoir, ça faisait chaud au cœur même si je devinais à son teint que tout n'allait pas forcément bien pour elle et ça me désolait encore plus de me plaindre sans arrêt alors qu'elle avait des millions de meilleures raisons de se plaindre alors qu'elle ne le faisait jamais. Sora était forte et j'aurais aimé avoir une telle force en moi. « Salut ! Comment tu vas ? » Demander, c'était la moindre des choses mais Sora et moi étions généralement honnête l'une avec l'autre alors je savais qu'elle me dirait tout même si elle ne le ferait pas forcément tout de suite, après tout nous comptions passer du temps ensemble alors pas question de partir dans dix minutes, nous avions tellement de choses à nous raconter. J'aimerais pouvoir lui parler de mon contrat contre Sweem mais j'ignorais si j'en avais le droit sachant qu'elle pouvait le connaître et que je ne pouvais pas me permettre de faire une bourde.
©Pando
Revenir en haut Aller en bas
ADMINa suricate full of love.
avatar
ADMIN ∞ a suricate full of love.

en savoir plus sur moi
∞ posts : 1895
∞ arrivé(e) le : 20/07/2015
∞ avatar : danielle c.

MessageSujet: Re: Winnora + Reunion that rhymes with breath of fresh air Lun 3 Juil - 23:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Winnie & Sora


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Reunion that rhymes with breath of fresh air

Cette petite sortie va te faire du bien. Il fait bon dehors, pas chaud, ni froid, il est fait un temps parfait pour une mourante dans ton style. Tu as l’impression de revivre alors que tu déambules dans les rues de Wellington. Tu sais exactement où tu vas, aucune surprise. Non, tu as rendez-vous avec Winnie. C’est une fille que tu n’as pas forcément aimé dès votre rencontre, mais c’est bel et bien compliqué en fait. Oui, car elle fût ton pire cauchemar, tout comme elle l’avait été celui de Pacôme. Paparazzi un choix de travail assez délirant dans le fond, mais tu ne chercherais pas à comprendre, car cette fille fût aussi comme une bouée de sauvetage le jour où tu en avais réellement besoin. Le jour de l’avortement. Ce jour que tu avais bel et bien du mal à remonter la pente. Faut dire que tu avais dû choisir entre ta vie et celle de cet enfant, sans en parler à Pacôme, puis tout le monde fût au courant dès que tu sortis de cette clinique. Tu aurais peut-être dû la virer, ne pas lui parler, mais elle avait su prouver que tu avais pu lui faire confiance. Enfin, tu cesses d’y penser, car tu es arrivée sur le lieu de rencontre prévue. Tu commandes un chocolat viennois et une viennoiserie tout en songeant à ta vie actuelle. Un champ de bataille pire que les plus gros qu’ait connu le monde. Enfin, tu exagères, clairement, même si c’est une grosse pagaille ta vie. Tu songes à tes proches, à Pacôme forcément et sans nul doute que c’est lui que tu as le plus fait souffrir en faisant le yo-yo avec lui. Sans le vouloir, bien sûr, mais tu l’avais fait. Tu repenses à tout cela surveillant celle que tu considères comme une grande sœur, une première famille que tu as rencontrée bien avant Reyane, ton père. Tu l’as vois débarqué et tu l’interpelles tout sourire, heureuse de la voir, tu as hâte de parler avec elle, même si toi tu n’as rien de très palpitant et joyeux à raconter tout au contraire, malheureusement. « Et toi comment tu vas ? » Que tu rétorques, répondre à des questions par des questions quand on ne veut pas répondre, ça c’est ce qu’on t’a toujours dit de faire quand tu étais plus jeune. Ne rien révéler, mais tu sais sans nul doute qu’elle va insister. « Mais sinon moi je suis ravie de te voir ! » Tu réponds à la question, mais finalement tu ne cernes clairement pas les choses qu’elle voudrait ou pourrait vouloir ou redouterait d’entendre. Tu n’as pas envie de ça, juste d’être Winnie et Sora. La maladie a toujours été là, mais pas si destructrice, tu ne veux pas qu’elle casse quelque chose dans votre lien, dans cette amitié si fusionnelle que vous avez. « Alors, la vie à Wellington, tu trouves ça comment ? » Que tu lui demandes tout en venant prendre une petite gorgée de ta boisson, alors que tu l’observes, faisant le tour de chacune de ses rides, de ses mimiques, de ses parfaits petits traits étiraient qu’elle avait déjà auparavant. Tu la regardes comme un futur amant, alors que ça ce n’est pas prêt d’arriver. Pour le moment, tu as envie d’être légère, mais forcément que tu aborderas le mauvais sujet avec elle, le sujet de ta mort si proche que tu avais l’impression de la caresser.

LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

Winnora + Reunion that rhymes with breath of fresh air

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: archives rp.-