AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 cute doctor, dirty patient | wicholas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 99
∞ arrivé(e) le : 06/06/2017
∞ avatar : sarah hyland

MessageSujet: cute doctor, dirty patient | wicholas Dim 18 Juin - 15:23

cute doctor, dirty patient
nicholas j. hamilton + winnie t. mackintosh


Cela faisait maintenant près de cinq mois que j'avais débarqué à Wellington pour un contrat. En fait, j'aurais pu décider d'y vivre, même sans ça, sachant que plusieurs de mes amis ainsi que mes cousins et ma cousine y vivaient mais ça ne m'étais jamais venu à l'esprit, notamment parce que Tate y vivait et que pendant longtemps, je lui en avais tellement voulu que je refusais de le voir, non pas que lui-même l'ai voulu d'ailleurs puisqu'il ne me donnait pas la moindre nouvelle de lui. On s'entendait bien, à merveille même, puis il était parti, m'avais abandonnée comme si je n'étais rien du tout pour ça et ça, je ne pouvais pas le lui pardonner. Je n'avais pas eu la vie facile et depuis, je me sentais incapable de faire confiance à quiconque. Se sentir aimée, je ne connaissais pas non plus... Quoiqu'il en soit, j'avais rendez-vous aujourd'hui, un rendez-vous chez le gynécologue. C'était la première fois que j'y allais depuis mon arrivée à Wellington mais ça ne m'effrayais pas le moins du monde, ce n'était qu'un gynécologue après tout... J'avais rendez-vous à quinze heures précises et comme je finissais mon cours à quatorze heures trente, ça me permettait d'être pile à l'heure. Je n'avais pas cours avant dix-sept heures sauf que mon rendez-vous ne durerat pas deux heures donc j'avais largement le temps. J'étais actuellement devant la secrétaire qui me demandait mon nom.« Mackintosh. Winnie Mackintosh. » Ça faisait très James Bond mais j'avais la sensation que la secrétaire était deux de tension alors autant lui donner mon prénom. Après ce qui me semblait être une éternité, elle trouvait enfin mon nom sur la liste et me demandais d'attendre dans la salle faite exprès pour ça : la salle d'attente. Tout ça pour ça... Chouette ! Je posais mon derrière sur un siège que je jugeais comme étant pire que pas confortable, mes fesses vivaient un calvaire là. Etant patiente comme pas deux, je sortais finalement mon téléphone et commençais à jouer à Candy Crush, ça allait bien m'occuper, surtout que j'avais droit à un nombre infini de vies durant six heures. Une bonne quinzaine de minutes plus tard, j'entendis mon nom être prononcé à voix-haute alors je levais la tête et remarqua que le gynécologue était canon, ça ferait au moins une chose d'agréable dans cette journée. J'éteignais rapidement mon téléphone et me levais, serrant ainsi la main du jeune homme devant moi. Poignée de main forte, il devait être puissant dans son genre. Un homme, un vrai. Quel bonheur ! Je le suivais et m'installais sur une chaise. « Bonjour. » C'était la moindre des politesses. J'avais été trop subjuguée par sa poignée de main pour le dire avait surtout... « Je viens de débarquer en ville, du coup je viens pour un premier bilan. » Ma mère m'avait toujours dit de prendre soin de mon vagin, c'était bien la chose la plus gentille qu'elle m'a jamais dite. « Vous travaillez depuis longtemps ici ? » Autant discuter un peu, je n'étais jamais contre me faire de nouveaux amis, surtout qu'il n'avit pas cinquante ans, comme je l'avais imaginé en me rendant à mon rendez-vous.

code by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 112
∞ arrivé(e) le : 11/05/2017
∞ avatar : WILL HIGGINSON

MessageSujet: Re: cute doctor, dirty patient | wicholas Lun 19 Juin - 17:33

cute doctor, dirty patient
nicholas j. hamilton + winnie t. mackintosh


Je viens d'arriver à Wellington. Je suis venu ici pour revoir Loélia, lui parler, enfin plutôt qu'elle m'explique pourquoi elle est partie comme une juif... Pardon pour les juifs, ce n'est pas péjoratif, c'est juste une expression quoi ! Enfin bref. Depuis qu'on s'est parler, je me demande si je vais rester. Je me demande si ça vaut bien la peine que je reste vivre dans un pays où je ne connais pratiquement personne. Un pays où rien ne me retiens. Mais pour le moment, j'ai signer un contrat avec l'hopital pour six mois. Il me reste encore quatre mois à faire, ce n'est pas la mort. La fin devrait vite arriver. Et puis, le rythme ici et la vie en générale est quand même bien moins stressante que la vie à New-York.

La journée se passe plutôt bien pour le moment, malgré que j'ai pris un léger retard dans mes consultations à cause des urgences, des accouchements et également des femmes qui ne sont pas presser de sortir de ma salle de consultation, tout simplement parce qu'elles n'ont pas l'habitude de croiser un jeune gynécologue... Enfin bon, je vois des sexes de femmes toute la journée, donc je peux vous dire que c'est pas forcément ce qui me donne envie de coucher avec mes patientes non plus... Je vais alors accueillir ma prochaine patiente. Je me dirige dans la salle d'attente, l'appelle, elle me regarde, range son téléphone, se lève, me serre la main puis rentre dans mon bureau. Je n'ai même pas le temps de lui dire de s'asseoir et de lui demander ce qui l'amène ici qu'elle a déjà tout fait. "Bien, je vous laisse vous déshabiller et vous installer sur la table de consultation juste derrière le paravent." Pendant ce temps là, je me lave les mains, enfile des gants, prends les objets qui me seront nécessaire puis attends que la jeune femme soit prête. "Je travaille ici deux mois et vous vous êtes du coin?" Je réponds enfin à sa question, bien qu'elle soit très personnelle, elle est jeune, je ne peux pas lui en vouloir d'être intrusive. "A quand remonte votre dernier rapport sexuel? Avez-vous eu beaucoup de partenaire différents dans les trois derniers mois?" Ces questions ne sont pas dites pour faire la conversation, elles sont simplement poser pour connaitre mieux ma patiente et savoir ce que je dois examiner exactement.

code by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 99
∞ arrivé(e) le : 06/06/2017
∞ avatar : sarah hyland

MessageSujet: Re: cute doctor, dirty patient | wicholas Mar 20 Juin - 17:35

cute doctor, dirty patient
nicholas j. hamilton + winnie t. mackintosh


Je ne regrettais pas d'avoir quitté New York des années auparavant même si mes parents m'avaient surtout poussé à partir en m'inscrivant dans un lycée en Suisse. J'aurais pu retourner à New York et reprendre ma vie sauf que je m'y refusais alors j'ai habité à Paris puis à Londres et maintenant à Wellington, j'adorais voyager mais il était temps que je reprenne mes études. J'avais fait tout un tas de jobs plus ou moins intéressants mais devenir journaliste, c'était mon but ultime et ça allait de paire avec tout mon parcours professionnel puisque j'avais été paparazzi puis détective privée. J'ignorais encore si je serais capable de me couper complètement de la profession durant mes études, j'aurais sûrement beaucoup de mal, j'avais dit que ça serait le dernier contrat sauf que ça n'allait clairement pas me prendre des années pour réussir alors il fallait bien que je m'occupe. En fait, je me demandais si un jeune gynécologue c'était mieux ou non qu'un vieux, sachant qu'un vieux pouvait regarder mais je m'en fichais sauf que lui était jeune et qu'il était donc beaucoup plus désirable pour les femmes qu'il recevait. « Bien, docteur. En sous-vêtements ou toute nue ? Vous n'avez pas précisé. » Je lui faisais un large sourire plein d'innocence bien que je n'étais pas vraiment innocente, bien au contraire, mais je ne disais rien de faux, il n'avait effectivement pas précisé ce qu'il avait voulu dire par « vous déshabiller ». J'avouais, je le taquinais légèrement afin de voir sa réaction. « Non, pas du tout. Je viens de New York à la base mais j'ai vécu à Paris et Londres avant d'atterrir ici il y a cinq mois. » Deux mois, ça ne faisait donc pas bien longtemps qu'il était là, à deux mois près j'avais un gynécologue vieux et moche, pour sûr. « Mon dernier rapport sexuel ? Est-ce que mes doigts comptent ? » Une nouvelle fois, je blaguais totalement, ce n'était pas vraiment mon genre de me faire plaisir toute seule ou même plaisir tout court. Je n'étais pas vierge mais ça faisait quelques temps que je n'avais pas fait des folies de mon corps. « Je n'ai eu aucun partenaire ces trois derniers moi, je suis dans ma période sage, il faut croire. » J'étais bien loin de ces filles qui sortaient tous les soirs et finissaient dans le lit d'un homme différent à chaque fois mais à bien y réfléchir, je trouvais moins gênant de dire que je ne couchais avec personne plutôt que dire que j'avais eu cinquante partenaires ces trois derniers mois.

code by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 112
∞ arrivé(e) le : 11/05/2017
∞ avatar : WILL HIGGINSON

MessageSujet: Re: cute doctor, dirty patient | wicholas Jeu 22 Juin - 10:43

cute doctor, dirty patient
nicholas j. hamilton + winnie t. mackintosh


Je sens bien que la jeune femme est décidée à m’en faire voir de toutes les couleurs par son comportement et ses petits piques. Mais il faut que je reste professionnel et que je ne réagisse pas. C’est vrai qu’elle est plutôt mignonne, elle n’est pas beaucoup plus jeune que moi, mais c’est interdit dans le règlement d’avoir toute relation avec un patient. On n’a pas le droit de recevoir en tant que patient, des amis ou des membres de la famille. On ne doit en aucun cas connaitre les personnes que l’on examine pour rester professionnel. Mais je sens que je vais devoir être un peu plus familier avec la demoiselle pour qu’elle arrête un peu ses bêtises. « Réfléchissez mademoiselle ! Je fais comment pour vous examiner si vous garder votre petite culotte ? » Je la regarde d’un air totalement abasourdie. Elle fait la niaise, c’est dommage parce que ça ne lui va pas du tout ! Puis elle me dit qu’elle vient de New-York, ça nous fait un point commun. « New-york, c’est de là-bas que je viens aussi. Ça ne vous manque pas ? Personnellement je pense que je ne resterais pas bien longtemps ici, la ville et l’ambiance New-Yorkaise me manque un peu trop… » Je lui fais un léger sourire en repensant à ma vie à New-York. L’ambiance dans les rues. L’ambiance dans les lieux publics. Les gens que l’on côtoie. Mes amies. Ma famille. Même si le boulot que j’avais là-bas ne me manque pas… Mais si je retourne aux Etats-Unis, rien ne m’empêche d’ouvrir mon cabinet… Puis la jeune femme me sort de mes pensées en me demande si ces doigts comptent. « Vos doigts ne compte pas. Ni même ceux d’un homme ou d’une femme. Par contre un sextoy compte. » Elle veut jouer ? Et bien on va jouer !

code by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
alien un jour, alien toujours
avatar
alien un jour, alien toujours

en savoir plus sur moi
∞ posts : 99
∞ arrivé(e) le : 06/06/2017
∞ avatar : sarah hyland

MessageSujet: Re: cute doctor, dirty patient | wicholas Hier à 18:33

cute doctor, dirty patient
nicholas j. hamilton + winnie t. mackintosh


Je n'étais pas aussi dévergondée que je pouvais le laisser entendre, j'étais plus joueuse qu'autre chose en fin de compte mais je passais rarement à l'acte, surtout avec les garçons, non pas que ça voulait dire que je couchais avec des femmes pour autant puisque je me voyais comme étant purement hétérosexuelle jusqu'à preuve du contraire. Coucher avec quelqu'un, c'était aussi lui faire confiance un minimum sauf que c'était ça mon problème, j'avais un mal fou à faire confiance du fait de mon expérience personnelle avec les garçons mais aussi avec les gens en général grâce à ma famille et notamment mes parents et mon cousin Tate. Si Nicholas cherchait à rester sérieux et me remettre à ma place, c'était peine perdue, il ne me connaissait vraisemblablement pas... « Tout dépend ce que vous examinez... » Tout le monde n'avait pas le loisir de voir mon vagin, il devait comprendre qu'il avait de la chance que ça puisse être le cas, j'espérais juste que c'était quelqu'un de bien et pas un pervers qui allait en profiter pour se rincer l'oeil ou bien pire... Mais jusqu'ici, ça ne semblait pas être le cas. « Non, pas le moins du monde. Je ne compte pas y retourner, jamais. Il n'y a que des mauvais souvenirs pour moi là-bas. » La ville ne m'avait rien fait mais le fait que mes parents y habitent et que j'y ai grandis faisait que c'était pour moi impossible d'y retourner, un peu comme une allergie à la ville. « Dommage. Je n'utilise pas de sextoy du coup... on va dire que je suis pure et chaste depuis quelques temps. » Pure et chaste... J'abusais sûrement un petit peu mais je n'étais pas loin de la vérité puisque je n'avais pas couché avec un homme depuis des mois et généralement, quand je le faisais, c'est que j'étais complètement bourrée.

code by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

cute doctor, dirty patient | wicholas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always love ::  :: mount victoria. :: ewart hospital.-